LA
BRETAGNE
DIVISIONS ADMINISTRATIVES
●
Pointe occidentale s’étirant sur 300 km, la Bretagne
compte historiquement 5 départements : Cô...
DES FRONTIERS QUI BOUGENT
Depuis un décret de 1941, confirmé par un décret de
1956, la Bretagne compte administrativement ...
ClimatClimat
Un jeu permanent entre soleil, vent etUn jeu permanent entre soleil, vent et
nuagesnuages
L’idée d’une Bretag...
Les légendes
Entre mythes et réalités
La Bretagne mérite amplement l’appellation de Terre de légendes.
Son histoire, ses i...
Un patrimoine de caractère
●
Patrimoine urbain
●
La solidité des édifices et l’attachement des Bretons au patrimoine protè...
La nature
De spectaculaires paysages marins, des baies intimes entre
d’accueillants vallons, d’envoûtantes landes dominant...
Paysages
A tout instant, le paysage change. Surprenant, il alterne douceur,
passion, force et fragilité. Sur la côte, les ...
Le vertige de la mer
Une pointe arrogante, des roches escarpées bravant l’écume ; c’est
l’image typique, fantasmée de la B...
Les baies, le changement
permanent
Inutile de décrire une baie ou une ria vaseuse, elle change 2 fois
par jour ! Petite me...
Parcs naturels
La re-conquête des espaces
Pionniers du développement durable, les parcs préservent
ou restaurent un équili...
Langues
Riga 1 Riga 2 Riga 3 Riga 4
0
2
4
6
8
10
12
Colonna 1
Colonna 2
Colonna 3
Très imagée, le breton est la dernière l...
La cuisine
●
GALLETTES
●
CREPES BRETONNES
●
LE GATEAU BRETON
●
LA SOUPE AUX
MAULES
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La Bretagna

158 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
158
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La Bretagna

  1. 1. LA BRETAGNE
  2. 2. DIVISIONS ADMINISTRATIVES ● Pointe occidentale s’étirant sur 300 km, la Bretagne compte historiquement 5 départements : Côtes d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Morbihan. Sa taille, ses pôles urbains, sa population de 4 M de personnes, son poids historique et son dynamisme la placent parmi les régions majeures de l’Europe. Ses horizons largement ouverts lui ont sûrement insufflé son sens de l’accueil.
  3. 3. DES FRONTIERS QUI BOUGENT Depuis un décret de 1941, confirmé par un décret de 1956, la Bretagne compte administrativement 4 départements. Elle a été séparée de la Loire-Atlantique, qui, d’un point de vue historique, est liée aux 4 départements bretons. Après tout, le château des Ducs de Bretagne se trouve à Nantes. Côté nature, l’Armor, le pays de la mer, se distingue de l’Argoat, le pays des bois. Toutefois, terre et océan s’imbriquent dans les estuaires. En termes de langues, le breton se décline diversement à l’ouest d’une ligne Saint-Brieuc-Vannes tandis que le gallo s’exprime à l’est, en Haute-Bretagne.
  4. 4. ClimatClimat Un jeu permanent entre soleil, vent etUn jeu permanent entre soleil, vent et nuagesnuages L’idée d’une Bretagne pluvieuse fait couler beaucoup d’encre. Pourtant, sans dire qu’il fait aussi chaud qu’à "St Trop’" le climat est bien plus agréable que le prétendent des jaloux. Océanique, doux, il se décline en de multiples microclimats. Les marées et les vents font varier les ciels et la saison plusieurs fois dans la même journée. En continu, les nuages et la lumière font le spectacle !
  5. 5. Les légendes Entre mythes et réalités La Bretagne mérite amplement l’appellation de Terre de légendes. Son histoire, ses influences celtes, ses sites mystérieux, ses landes secrètes invitent au rêve. Les légendes arthuriennes s’abritent en forêt de Paimpont. L’écho de peuples disparus, de cités englouties se fait entendre entre les menhirs et au large de Douarnenez. Des saints rivalisent de pouvoirs sur des lieux très populaires.
  6. 6. Un patrimoine de caractère ● Patrimoine urbain ● La solidité des édifices et l’attachement des Bretons au patrimoine protègent des ruelles, des quartiers pavés de traditions dans les Villes d’art et d’histoire et les Petites Cités de Caractère. Le passé se parcourt` à pied, s’évade dans une vis d’escalier, s’épanouit sur une place encadrée de pans de bois ou s’imbrique derrière un rempart. Bien vivantes, les cités s’ouvrent également au présent. ● Patrimoine marittime ● Labeur ou plaisir, la mer est partout, imprégnant l’âme bretonne ! Elle remet à l’eau des voiliers traditionnels dans de jolis ports animés, sous l’œil des phares. ● Châteaux et fortifications ● Convoitée par les Espagnols, les Anglais, des ducs rivaux, la Bretagne se défend en érigeant remparts, forteresses et châteaux. Bien souvent sur des sites magnifiques, comme au Cap Fréhel ou à Camaret, car c’est là que siègent les meilleurs postes d’observation !
  7. 7. La nature De spectaculaires paysages marins, des baies intimes entre d’accueillants vallons, d’envoûtantes landes dominant le bocage, de vastes dunes aux lignes sensuelles… la nature change à chaque virage. Elle entrelace la terre et la mer, les espaces vierges et les activités humaines, l’infini et la douceur. L’âme bretonne se reflète dans ses contrastes. Cette richesse, qui nourrit l’imaginaire et le dynamisme local, est précieusement protégée.
  8. 8. Paysages A tout instant, le paysage change. Surprenant, il alterne douceur, passion, force et fragilité. Sur la côte, les farouches falaises laissent place aux courbes arrondies des dunes. Quand la romantique lande s’incline vers les vallées, elle se tisse de talus bocagers. Il est tentant de diviser les paysages littoraux et ruraux. Impossible tant les baies et rias mêlent intimement la terre et la mer.
  9. 9. Le vertige de la mer Une pointe arrogante, des roches escarpées bravant l’écume ; c’est l’image typique, fantasmée de la Bretagne. Il faut dire que les falaises atteignent une densité et des dimensions rares. Au cap de la Chèvre, elles se dressent sur 100 m. A l’ouest, elles s’avancent souvent en plates-formes, parsemant des écueils face à elles.
  10. 10. Les baies, le changement permanent Inutile de décrire une baie ou une ria vaseuse, elle change 2 fois par jour ! Petite mer à marée haute, elle devient une vasière lunaire, jalonnée de roches et de varech, à marée basse. Le miroitement de sa surface est un tableau changeant, explosant de couleurs au crépuscule.
  11. 11. Parcs naturels La re-conquête des espaces Pionniers du développement durable, les parcs préservent ou restaurent un équilibre entre une précieuse biodiversité et les activités humaines. Le parc d’Armorique, épine dorsale du Finistère, exprime la richesse du patrimoine. En valorisant des activités, le Parc de Brière a redynamisé les marais. Dernier-né, le parc marin d’Iroise préserve ses trésors en faisant évoluer la pêche. Pionniers du développement durable, les parcs préservent ou restaurent un équilibre entre une précieuse biodiversité et les activités humaines. Le parc d’Armorique, épine dorsale du Finistère, exprime la richesse du patrimoine. En valorisant des activités, le Parc de Brière a redynamisé les marais. Dernier-né, le parc marin d’Iroise préserve ses trésors en faisant évoluer la pêche. Parc d’Armorique Parc de Brière Parc d’Iroise
  12. 12. Langues Riga 1 Riga 2 Riga 3 Riga 4 0 2 4 6 8 10 12 Colonna 1 Colonna 2 Colonna 3 Très imagée, le breton est la dernière langue celtique d’Europe. Elle flirte avec le gallois et l’irlandais. Au 7e s., elle s’exprime sur toute la péninsule, avant de se cantonner à l’ouest d’une diagonale Saint- Brieuc - Vannes. Parmi les 200 000 personnes qui parlent brezhoneg, les jeunes sont de plus en plus nombreux. Une reconquête qui se lit aussi sur les panneaux routiers et dans l’édition.
  13. 13. La cuisine ● GALLETTES ● CREPES BRETONNES ● LE GATEAU BRETON ● LA SOUPE AUX MAULES

×