Par Frédéric Bouchard, Guillaume Pelletier
et Félix St-Jean

LE KEDLKILLALOT
LES ORIGINES «ROBOTS WAR»
 Notre

robot est inspiré des robots qui on
marqué la télévision dans l’émission Robots
War de ...
ABSTRACT






Composed by famous members of science program, our
team is made of Guillaume Pelletier, Frederic Bouchar...
CONCEPTION
La conception du robot est l’étape où
l’équipe décide du choix des matériaux, des
moteurs et de la batterie.
 ...
CONCEPTION (SUITE)


Voici le schéma fonctionel du robot:
CONCEPTION (SUITE)


C’est pendant la conception que nous avons
fait le schéma électrique des interrupteurs
contrôlant le...
CONCEPTION (SUITE)


Schéma du circuit des servomoteurs:
CONCEPTION (SUITE)


Schéma du circuit du servomoteur de l’arme:
CONCEPTION (SUITE)


Voici une image réel du circuit électrique du robot :
ACHATS
Les caractéristiques des produits achetés sont :
 Deux moteurs d’essuie-glace tiré de deux Ford
Topaz qui serviron...
FABRICATION


La fabrication se fit principalement à l’atelier.
FABRICATION (SUITE)
Voici quelques outils utilisés:
 Une perceuse à colonne:

FABRICATION (SUITE)


Une scie à ruban:

Un touret à meuler:
FABRICATION (SUITE)


Une plieuse à métal:
table:

Une cisaille sur
FABRICATION (SUITE)


Une cisaille à levier:

Des outils généraux:
FABRICATION (SUITE)


Bien que la fabrication s’est majoritairement
effectué à l’atelier, nous avons parfois
travaillé ch...
FABRICATION (SUITE)


Voici Frédéric Bouchard:
FABRICATION (SUITE)


Les métaux utilisés:
Des barres d’acier de 1,5 cm de côté pour le
châssis:
FABRICATION (SUITE)


Des plaques d’aluminium pour la boite de
contrôle, les servomoteurs et les plaques de
protections:
DIFFICULTÉS
Lors de la fabrication du Kedlkillalot, nous
avons rencontré quelques difficultés.
 Une des premières difficu...
DIFFICULTÉS (SUITE)


Après quelques discussions, c’est l’idée de
relier les servomoteurs à des interrupteurs à
trois pos...
DIFFICULTÉS (SUITE)
DIFFICULTÉS (SUITE)
Une autre difficulté fut celle du
positionnement du moteur de l’arme.
 La première idée était de posi...
DIFFICULTÉS (SUITE)


Voici le positionnement souhaité:
DIFFICULTÉS (SUITE)


Par contre, nous manquions de temps pour
fabriquer ce système. L’équipe en est venue
à la conclusio...
DIFFICULTÉS (SUITE)


Voici l’emplacement final du moteur:
DIFFICULTÉS (SUITE)


Une autre difficulté, bien que légère, fut le
nettoyage et le polissage des pièces.
Effectivement, ...
DIFFICULTÉS (SUITE)

Félix St-Jean

Frédéric Bouchard

Touret à meuler

+

+
DIFFICULTÉS (SUITE)

=
LA VISION


La vision de notre équipe était de construire
un robot à la fois résistant et équipé d’une
arme rotative. Nou...
CONCLUSION
Pour conclure, nous avons acquis beaucoup
de connaissances sur les techniques de
travail du métal. Si le projet...
REMERCIEMENTS


L’équipe tient à remercier quelques
personnes ressources. Sans elles, la
réalisation du Kedlkillalot aura...
REMERCIEMENTS (SUITE)


Michel Ouellet, surnommé «THE technician»
REMERCIEMENTS (SUITE)


Frédéric Dubé, surnommé «Fred»
REMERCIEMENTS (SUITE)


Marc-andré Rioux, surnommé «Marc-andré»
REMERCIEMENTS (SUITE)


Et les barres vectors
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le kedlkillalot presentation

236 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
236
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le kedlkillalot presentation

  1. 1. Par Frédéric Bouchard, Guillaume Pelletier et Félix St-Jean LE KEDLKILLALOT
  2. 2. LES ORIGINES «ROBOTS WAR»  Notre robot est inspiré des robots qui on marqué la télévision dans l’émission Robots War de 1994 à 1997en Grande-Bretagne, la version américaine de cette série se nommait Battle Bots. Cette série télévisé mettait en vedette des robots pourvus d’armes que se battaient comme des gladiateurs à l’époque des romains.
  3. 3. ABSTRACT    Composed by famous members of science program, our team is made of Guillaume Pelletier, Frederic Bouchard and Felix St-jean. The project consists to build a robot armed of a rotary weapon. This is a new generation combat robot made with an innovative technology and is named the kedlkillalot. This war machine uses two ford topaz 1992 wiper Motors for propulsion and The weapon system uses a radiator motor coming out of a brand new Chrysler Dynasty 1990. We are using two remote controls to guide this robot. The first one is used to operate the motion system and the second one is for the weapon system.
  4. 4. CONCEPTION La conception du robot est l’étape où l’équipe décide du choix des matériaux, des moteurs et de la batterie.  Lors, de cette étape, nous avons surtout travaillé dans le local D205. 
  5. 5. CONCEPTION (SUITE)  Voici le schéma fonctionel du robot:
  6. 6. CONCEPTION (SUITE)  C’est pendant la conception que nous avons fait le schéma électrique des interrupteurs contrôlant les moteurs des roues:
  7. 7. CONCEPTION (SUITE)  Schéma du circuit des servomoteurs:
  8. 8. CONCEPTION (SUITE)  Schéma du circuit du servomoteur de l’arme:
  9. 9. CONCEPTION (SUITE)  Voici une image réel du circuit électrique du robot :
  10. 10. ACHATS Les caractéristiques des produits achetés sont :  Deux moteurs d’essuie-glace tiré de deux Ford Topaz qui serviront comme moteur pour les deux roues motrices (20$ chacun)  Un moteur de radiateur de régulation thermique de l’habitacle d’une Chrysler Dynasty 1990 (couramment appelé un moteur de chaufferette) qui servira de moteur pour l’arme rotative (20$ aussi)  Une batterie au gel de 12V et 20Ah (80$) 
  11. 11. FABRICATION  La fabrication se fit principalement à l’atelier.
  12. 12. FABRICATION (SUITE) Voici quelques outils utilisés:  Une perceuse à colonne: 
  13. 13. FABRICATION (SUITE)  Une scie à ruban: Un touret à meuler:
  14. 14. FABRICATION (SUITE)  Une plieuse à métal: table: Une cisaille sur
  15. 15. FABRICATION (SUITE)  Une cisaille à levier: Des outils généraux:
  16. 16. FABRICATION (SUITE)  Bien que la fabrication s’est majoritairement effectué à l’atelier, nous avons parfois travaillé chez Frédéric Bouchard. L’utilité d’aller chez Frédéric Bouchard est qu’il possède une soudeuse et des collations.
  17. 17. FABRICATION (SUITE)  Voici Frédéric Bouchard:
  18. 18. FABRICATION (SUITE)  Les métaux utilisés: Des barres d’acier de 1,5 cm de côté pour le châssis:
  19. 19. FABRICATION (SUITE)  Des plaques d’aluminium pour la boite de contrôle, les servomoteurs et les plaques de protections:
  20. 20. DIFFICULTÉS Lors de la fabrication du Kedlkillalot, nous avons rencontré quelques difficultés.  Une des premières difficultés fut de lier la télécommande aux moteurs.  La solution fut d’utiliser la mécanique pour remplacer l’électronique. 
  21. 21. DIFFICULTÉS (SUITE)  Après quelques discussions, c’est l’idée de relier les servomoteurs à des interrupteurs à trois positions qui fut choisie. Voici un schéma primaire du fonctionnement de ce mécanisme :
  22. 22. DIFFICULTÉS (SUITE)
  23. 23. DIFFICULTÉS (SUITE) Une autre difficulté fut celle du positionnement du moteur de l’arme.  La première idée était de positionner le moteur à l’intérieur du bloc principal et de le relier à l’arme avec une chaîne. 
  24. 24. DIFFICULTÉS (SUITE)  Voici le positionnement souhaité:
  25. 25. DIFFICULTÉS (SUITE)  Par contre, nous manquions de temps pour fabriquer ce système. L’équipe en est venue à la conclusion de poser le moteur à même l’arme. Par conséquent, la décision de rajouter des plaques pour protéger le moteur dans le compartiment de l’arme fut adoptée.
  26. 26. DIFFICULTÉS (SUITE)  Voici l’emplacement final du moteur:
  27. 27. DIFFICULTÉS (SUITE)  Une autre difficulté, bien que légère, fut le nettoyage et le polissage des pièces. Effectivement, les barres d’aciers ainsi que les moteurs étaient couvert de rouille. C’est alors que le touret à meuler est rentré en service.
  28. 28. DIFFICULTÉS (SUITE) Félix St-Jean Frédéric Bouchard Touret à meuler + +
  29. 29. DIFFICULTÉS (SUITE) =
  30. 30. LA VISION  La vision de notre équipe était de construire un robot à la fois résistant et équipé d’une arme rotative. Nous avons souvent changé le design du robot pour l’améliorer ou contrer une difficulté quelconque. Malgré tout, nous avons apprécier cette expérience et serions près à recommencer dès demain.
  31. 31. CONCLUSION Pour conclure, nous avons acquis beaucoup de connaissances sur les techniques de travail du métal. Si le projet était à recommencer, nous considérions peut être d’ajouter:  Un système hydraulique  Et/ou un laser qui passe à travers les murs  Et/ou un karaoké 
  32. 32. REMERCIEMENTS  L’équipe tient à remercier quelques personnes ressources. Sans elles, la réalisation du Kedlkillalot aurait été impossible,  Nous tenons à remercier:
  33. 33. REMERCIEMENTS (SUITE)  Michel Ouellet, surnommé «THE technician»
  34. 34. REMERCIEMENTS (SUITE)  Frédéric Dubé, surnommé «Fred»
  35. 35. REMERCIEMENTS (SUITE)  Marc-andré Rioux, surnommé «Marc-andré»
  36. 36. REMERCIEMENTS (SUITE)  Et les barres vectors

×