Informations pour une bonne audition
Newsletter de juin 2009




Informations de première main
La newsletter du secteur de...
auditionsuisse




Informations de première main
Deux fois par an, le secteur des aides auditives souhaite informer ses pr...
auditionsuisse




Audioprothésistes: service complet
à prix économiques
L’audioprothésiste de votre magasin spécialisé of...
auditionsuisse




Le service de médiation pour les
problèmes auditifs: votre interlocuteur
Le service de médiation pour l...
auditionsuisse




Etatisation au détriment des clients
L’Office fédéral des assurances sociales veut acheter lui-même les...
auditionsuisse




«Je ne serais jamais arrivée là
où je suis aujourd’hui»
Les aides auditives permettent aux personnes so...
Philipp Keller (Lucerne) est président de
                                                                                ...
Favoriser la concurrence




Le Konsumentenforum (kf) s’oppose à ce que l’Etat achète lui-même les appareils
auditifs et l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Newsletter 1/2009 français

520 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
520
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Newsletter 1/2009 français

  1. 1. Informations pour une bonne audition Newsletter de juin 2009 Informations de première main La newsletter du secteur des aides auditives Audioprothésistes: service complet à prix économiques Votre partenaire pour une bonne audition Le service de médiation pour les problèmes auditifs: votre interlocuteur Conseil gratuit grâce à un large soutien
  2. 2. auditionsuisse Informations de première main Deux fois par an, le secteur des aides auditives souhaite informer ses principaux partenaires – c’est-à-dire vous, ses clients – des évolutions sur le marché des appareils auditifs. C’est le but que se propose la newsletter d’«auditionsuisse». Le marché des aides auditives est en prothésiste fournit à ses clients et, de Suisse. Deux grandes entreprises y ont pleine mutation. Le nombre de per- l’autre, un secteur libre pour les appa- leurs sites de recherche et de produc- sonnes dont l’audition se dégrade ne reils facturés avec un surcoût, ouvert à tion (Bernafon SA et Phonak SA) et éla- cesse d’augmenter et le réseau des au- la concurrence. Mais celle-ci ne fonc- borent quotidiennement de nouvelles dioprothésistes se densifie. Réagissant tionne que si les clients sont informés. solutions d’appareils encore meilleurs à la hausse des dépenses dans l’assu- C’est pourquoi les associations profes- et encore plus petits. Environ 300 colla- rance sociale, les responsables poli- sionnelles des audioprothésistes (Akus- borateurs hautement qualifiés travail- tiques entendent modifier de fond en tika et HZV) et des fabricants (HSM) lent dans la recherche en Suisse. Les fa- comble le système de fourniture des souhaitent informer les personnes déjà bricants investissent chaque année appareils auditifs. Le progrès technolo- appareillées ainsi que les nouveaux quelque 70 millions de francs dans le gique améliore sans cesse les aides au- clients des toutes dernières évolutions. développement de nouveaux appareils. ditives mises sur le marché et les fabri- Un client avisé sait ce qu’il veut, ce à La Suisse est un pays de production et cants se livrent à une course de vitesse quoi il a droit et ce qui est important. d’innovation pour les aides auditives. pour proposer des appareils toujours Cette newsletter, envoyée par les audio- meilleurs et toujours plus petits et fa- prothésistes, est également disponible Les suggestions sont ciles à utiliser. dans les magasins spécialisés. les bienvenues Cette newsletter ne doit pas rester un Information des clients La Suisse, site d’innovation moyen de communication à sens Le marché des aides auditives com- Pour survivre dans un contexte de pro- unique. Ecrivez-nous. Envoyez vos cri- prend, d’une part, un secteur régle- grès technologique rapide, il faut garder tiques, suggestions, thèmes et opinions menté par l’Etat qui concerne les appa- une longueur d’avance et donc dispo- à «auditionsuisse», case postale 511, reils entièrement pris en charge (de ser des meilleurs cerveaux et de beau- 3007 Berne ou par courriel à niveaux 1 à 3) ainsi que la prestation coup d’argent. Le secteur des aides au- info@auditionsuisse.ch. Nous les at- de service forfaitaire que tout audio- ditives est particulièrement lié à la tendons avec intérêt. «auditionsuisse»: Informations sur le secteur des aides auditives «auditionsuisse» est la plate-forme de communication du secteur des aides auditives. Les associations des fabricants et des prestataires de services se sont réunies pour proposer au public des informations sur la fourniture des aides auditives en Suisse, les derniers développements dans le domaine des aides auditives et la prévention des lésions de l’ouïe. Vous trouverez sur notre site Internet (www.auditionsuisse.ch) d’autres faits et chiffres sur la fourniture d’aides auditives en Suisse. Le service de presse est soutenu par le Hörzentralen- Verband der Schweiz (HZV), l’Association suisse des audioprothésistes (Akustika) et Hearing Systems Manufacturers GmbH. 2 Newsletter de juin 2009
  3. 3. auditionsuisse Audioprothésistes: service complet à prix économiques L’audioprothésiste de votre magasin spécialisé offre une prestation globale. Que ce soit lors de la première adaptation ou de la maintenance après l’achat, l’audioprothésiste est votre interlocuteur pour toutes les questions concernant la capacité auditive, l’appareil auditif et la protection de l’ouïe. En comparaison internationale, le service est très complet en Suisse. Degré de satisfaction élevé En Suisse, la convention tarifaire entre l’appareil, sa sélection et son adapta- les assurances sociales et le secteur tion ainsi que la maintenance et les ré- En Suisse, la fourniture d’aides auditives des aides auditives garantit une bonne parations pendant six ans (AI). Comme est un succès. C’est ce que montre une prise en charge des appareils auditifs. il n’en est pas ainsi dans tous les pays, enquête réalisée par l’Université de Bâle Elle profite non seulement à une clien- il n’est pas facile de comparer les coûts (Bertoli/Probst: Hörgeräte-Tragerate in der tèle satisfaite, mais aussi aux assu- par assuré. Il faut toujours tenir compte Schweiz [Taux d’utilisation des appareils rances sociales. Concrètement, une des prestations comprises dans le prix. auditifs en Suisse], Bâle 2007): quatre bonne prise en charge peut éviter de porteurs d’appareils auditifs sur cinq utili- verser une rente, en application du Prix compétitifs sent régulièrement leur appareil chaque principe qui veut que «la réadaptation Le niveau des prix en Suisse est compa- jour ou au moins un jour par semaine. prime la rente». rable à celui des pays voisins, notam- Ce taux élevé d’utilisation se reflète éga- ment si la comparaison tient compte lement dans la grande satisfaction expri- Service pendant six ans des prestations couvertes. Les appareils mée par les porteurs d’appareils auditifs. En Suisse, la prestation de l’audiopro- les plus simples ont tendance à être Quatre d’entre eux sur cinq sont satisfaits thésiste comprend non seulement la plus chers qu’à l’étranger, la part de la ou très satisfaits de leur aide auditive et présélection de l’appareil, mais aussi prestation de service étant proportion- 47 % déclarent s’être très bien adaptés à son adaptation individuelle. A cet effet, nellement plus forte en raison des frais leur appareil. Le pourcentage d’appareils chaque appareil est adapté aux besoins de personnel élevés en Suisse. En re- non utilisés est faible en comparaison in- du client concerné. Celui-ci peut porter vanche, les appareils plus complexes ternationale. l’appareil à l’essai pendant quelques sont souvent moins onéreux en Suisse, semaines. L’appareil le plus approprié ce que confirme le Contrôle fédéral des est finalement adapté définitivement finances dans son rapport sur la remise puis entretenu pendant six ans (AVS: d’appareils auditifs de juillet 2007. cinq ans) par l’audioprothésiste. La fac- ture adressée à l’assurance inclut donc Newsletter de juin 2009 3
  4. 4. auditionsuisse Le service de médiation pour les problèmes auditifs: votre interlocuteur Le service de médiation pour les problèmes auditifs existe depuis neuf ans. Il est assuré par le docteur Ernst Ganahl qui répond gratuitement à vos questions. Ce service est rendu possible grâce au large soutien des organismes responsables. Qu’il s’agisse de questions brèves ou de devant de la scène, que ce soit pour les dossiers plus importants exigeant une assurances sociales ou le secteur des évaluation approfondie, le service de aides auditives. Tandis que le refus to- médiation pour les problèmes auditifs tal ou partiel de prestations pour des se tient gratuitement à la disposition moyens auxiliaires prédominait dans le des personnes ayant des problèmes au- cas des assurances sociales, dans celui ditifs. Il vous assiste par exemple en des audioprothésistes les problèmes matière de prise en charge du coût de concernaient le coût des adaptations votre appareil auditif par les assurances infructueuses ou d’autres prestations. sociales ou si vous avez des questions sur les prestations de l’audioprothésiste. Recherche de médiation Contact Le service de médiation est financé par Le rôle du médiateur consiste à servir les associations professionnelles des fa- d’intermédiaire entre déficients auditifs Avez-vous des questions sur la fourniture bricants et des audioprothésistes, ainsi et audioprothésistes, entre déficients d’aides auditives ou un problème pouvant que par les personnes concernées. auditifs et médecins experts, ainsi justifier une médiation? qu’entre déficients auditifs et orga- Dr Ernst Ganahl, Service de médiation Au premier plan, les questions nismes d’assurances (assurance-invali- pour les problèmes auditifs, c/o OTG relatives aux assurances sociales dité, assurance militaire, assurances- St-Gall AG, Spisergasse 9a, 9004 St-Gall, De nombreuses demandes peuvent accidents). Il le fait de manière neutre tél. 071 220 31 16, fax 071 220 31 17 être traitées rapidement, de manière in- et indépendante. «Les personnes ayant www.ombudsstelle-hoerprobleme.ch formelle, au téléphone. Pour les pro- des problèmes auditifs, les audiopro- blèmes plus importants, des vérifica- thésistes et les fabricants d’appareils au- tions approfondies sont souvent ditifs ont en fait des intérêts communs. nécessaires. Un dossier est alors consti- Comme ils dépendent, en fin de tué. En 2008, 76 dossiers ont ainsi été compte, tous les uns des autres, j’espère ouverts. En y ajoutant les cas en cours parvenir, dans le cadre du nouveau sys- Large soutien datant de l’année 2007, le nombre de tème de fourniture d’aides auditives, à dossiers de médiation documentés une solution équilibrée donnant satis- Quatre organisations soutiennent le service s’élevait à 95. Une fois de plus, ce sont faction à toutes les parties», précise le de médiation: les questions de coût qui ont occupé le docteur Ganahl. Akustika – Association suisse des audio- prothésistes HSM – Hearing System Manufacturers Switzerland HZV – Hörzentralen-Verband der Schweiz Enregistrez l’adresse en photographiant le BeeTagg avec votre BeeTagg Reader. pro audito schweiz – Organisation für Menschen mit Hörproblemen Vous n’avez pas encore de BeeTagg Reader sur Leurs contributions permettent aux votre téléphone mobile? personnes ayant besoin d’assistance de Il vous suffit de taper «Bee» et de l’envoyer sous forme de SMS au 989, puis de suivre les instructions à l’écran. se faire conseiller gratuitement. Que ces (Coût: prix d’un SMS en fonction de l’opérateur) organisations en soient remerciées ici. 4 Newsletter de juin 2009
  5. 5. auditionsuisse Etatisation au détriment des clients L’Office fédéral des assurances sociales veut acheter lui-même les appareils auditifs et les distribuer par le biais d’un centre logistique de l’Etat. Les conséquences seraient néfastes pour les clients: choix restreint, longues listes d’attente et service limité. En septembre dernier, l’Office fédéral l’audioprothésiste n’est plus qu’un sim- déficiences auditives légères. Toutefois, des assurances sociales (OFAS) a lancé ple distributeur d’appareils sélectionnés pour les personnes à déficit moyen ou des appels d’offres pour l’achat d’aides par l’Etat et défend les intérêts de ce sévère, la situation serait plus problé- auditives dans le but de sélectionner dernier plutôt que ceux de ses clients. matique, car il deviendrait difficile de trois à quatre fabricants qui seraient Ainsi, en Norvège, on attend environ satisfaire leurs besoins très particuliers. les seuls habilités à fournir les appa- huit mois pour obtenir son appareil au- reils. La distribution se ferait par le ditif. En Suède, le délai d’attente atteint Une logistique compliquée biais d’un centre logistique géré par souvent deux ans. Par conséquent, D’après les informations disponibles, l’Etat. Toute personne ayant obtenu tous ceux qui peuvent se le permettre l’OFAS n’a jamais effectué d’analyse une contribution financière de la part renoncent à l’argent des assurances so- globale du coût généré par la mise en des assurances sociales pour son ap- ciales et se tournent vers le secteur œuvre logistique d’un système d’ap- pareil serait obligée de se le procurer privé pour bénéficier d’un service ra- pels d’offres. Un centre logistique géré auprès de ce centre. pide et complet. Il en résulte un sys- par l’Etat implique un niveau commer- tème à deux vitesses, basé non sur des cial supplémentaire. Les fabricants se- Listes d'attente et service restreint critères médicaux mais sur les res- raient tenus de disposer d’un stock au L’expérience à l’étranger montre quelles sources financières. sein du centre logistique. Chaque ap- seraient les conséquences pour les pareil devrait être de nouveau enregis- consommateurs: dans les pays où les Choix limité tré, facturé, emballé et réexpédié, une aides auditives sont fournies par l’Etat, Le recours aux appels d’offres ferait dépense supplémentaire qui se chiffre- les délais d’attente se comptent en mois, donc disparaître neuf appareils sur dix. rait en millions compte tenu des voire parfois en années. La qualité du Il est probable que des appareils appro- quelque 70 000 appareils auditifs ven- service a considérablement baissé, car priés resteraient disponibles pour les dus chaque année. Coup d’arrêt aux plans de l’OFAS Le Tribunal fédéral administratif a décidé, mi-mars, que les appels d’offres étaient dépourvus de base légale, faisant ainsi pleinement droit au recours du secteur des aides auditives. Le tribunal estime qu’un changement de système aussi important exige une révision de la loi. L’arrêt n’est pas encore entré en force. Jusqu’à nouvel ordre, il ne fait donc aucun doute que l’Etat n’est pas autorisé à acheter des appareils auditifs. L’OFAS maintient toutefois ses plans et demande la création d’une base légale dans le cadre de la 6e révision de l’AI. Newsletter de juin 2009 5
  6. 6. auditionsuisse «Je ne serais jamais arrivée là où je suis aujourd’hui» Les aides auditives permettent aux personnes souffrant de problèmes auditifs de s’intégrer dans leur métier et dans la société. Interview avec Philipp Keller et Marianne Gegeckas de l’organisation d’entraide pour déficients auditifs communiquant oralement (Selbsthilfe- organisation für lautsprachlich kommunizierende Hörgeschädigte Schweiz – LKH Schweiz). Pouvez-vous nous présenter cer un métier, assurer leur subsistance dire que mes voyages m’ont fait vivre LKH Schweiz? et, grâce au langage parlé, interagir de nombreuses expériences! Les aides Philipp Keller: Nous sommes une com- avec autrui et avec leurs amis dans un auditives me transmettent le langage munauté d’intérêts composée de sourds environnement beaucoup plus vaste. parlé et me permettent en même et de malentendants de tous âges qui temps de mener une vie «normale». préfèrent communiquer oralement afin Êtes-vous satisfaite du système Elles m’aident au quotidien car, grâce de mieux s’intégrer au sein d’une so- de fourniture actuel d’aides au réglage technologique effectué par ciété d’entendants. LKH Schweiz a été auditives? l’audioprothésiste, j’entends pratique- créée en 1994 pour donner enfin une Marianne Gegeckas: Les personnes lé- ment tout ce qui se passe autour de voix politique au groupe des personnes gèrement malentendantes bénéficient moi, que ce soit au travail ou dans la déficientes auditives communiquant aujourd’hui d’une très bonne prise en vie privée. Sans ces appareils ultramo- oralement, qui ne cesse de croître. A charge. Leur nombre est en forte aug- dernes, qui sont en partie financés par l’époque, l’entraide partait exclusive- mentation. En revanche, la prise en l’OFAS, je ne pourrais jamais exercer le ment du principe que les sourds et les charge des personnes à déficit auditif métier d’assistante en ressources hu- malentendants ne peuvent communi- sévère n’est pas suffisante. Elles doivent maines comme je le fais aujourd’hui. quer qu’en langage des signes. souvent payer un supplément pour être correctement appareillées. Or de moins Philipp Keller: Pour moi qui souffre Que signifie «communiquer en moins de personnes concernées d’une surdité sévère, les innovations oralement» et pourquoi est-ce peuvent se permettre d’acheter un ap- techniques des appareils auditifs hau- si important? pareil auditif approprié. tement performants sont indispensa- Marianne Gegeckas: Le langage parlé bles dans le monde d’aujourd’hui, face permet les contacts interpersonnels et Comment utilisez-vous vos à notre société de l’information et aux la socialisation, il apporte donc une aides auditives au quotidien et exigences de la vie professionnelle. marge de liberté sensible aux per- comment communiquez-vous? Mes appareils auditifs sont mes meil- sonnes malentendantes. La communi- Marianne Gegeckas: Sans ces aides et leurs compagnons tout au long de la cation orale assure une meilleure qua- sans l’éducation à la langue parlée, je journée. Je profite de chaque instant lité de vie. Les personnes concernées ne serais jamais arrivée là où je suis de l’univers de sons qu’ils me permet- deviennent autonomes, peuvent exer- aujourd’hui et je suis fière de pouvoir tent d’entendre et des conversations 6 Newsletter de juin 2009
  7. 7. Philipp Keller (Lucerne) est président de l’organisation et Marianne Gegeckas (Zurich) est chargée des relations publiques. Tous deux sont pleinement intégrés dans la vie professionnelle. Leur engagement pour LHK Schweiz est entièrement bénévole. LKH Schweiz auxquelles je peux participer active- Comment réorganiser la ment. En tant que dessinateur en bâti- fourniture des aides auditives LKH Schweiz (www.lkh.ch) est une ment et webpublisher, j’évolue dans en Suisse? organisation d’entraide pour déficients un environnement professionnel où la Marianne Gegeckas: Nous soutenons auditifs communiquant oralement, active communication et le travail d’équipe la proposition du Contrôle fédéral des dans toute la Suisse. Elle comprend envi- sont très importants. J’estime que pour finances (CDF) d’introduire un forfait ron 160 membres. les malentendants profonds un bon simple, applicable à tous, qui permet- appareillage est la clé d’une intégra- tra d’assurer une bonne prise en tion optimale dans le monde des en- charge de la plupart des malenten- tendants. dants. Certes, pour les personnes à dé- ficit auditif léger, cela impliquera un Quelle est la position de LKH remboursement plus faible mais, grâce Schweiz par rapport aux appels aux progrès technologiques, elles ob- d’offres que prévoit l’Office tiennent des résultats nettement meil- fédéral des assurances sociales leurs qu’il y a quelques années. LKH (OFAS)? Schweiz souhaite que la contribution Philipp Keller: Nous sommes satisfaits des assurances sociales soit répartie de que le Tribunal fédéral administratif ait façon à mieux prendre en charge les admis le recours du secteur des aides personnes qui en ont impérativement auditives et que l’appel d’offres soit besoin pour s’intégrer dans la société donc écarté. L’appel d’offres aurait et dans le monde du travail. abouti à un monopole de la demande qui aurait surtout profité aux caisses de l’OFAS et non aux malentendants. Il existe de meilleures solutions, par exemple une véritable concurrence par le biais du consommateur final lui- même, c’est-à-dire le patient. Newsletter de juin 2009 7
  8. 8. Favoriser la concurrence Le Konsumentenforum (kf) s’oppose à ce que l’Etat achète lui-même les appareils auditifs et les distribue par le biais d’un centre logistique. Par ailleurs le kf demande que la facturation des appareils auditifs passe désormais par les caisses-maladie. Le Konsumentenforum soutient le sec- pareils plus large, à des prix inférieurs. teur des aides auditives dans la contro- Par ailleurs, le kf souhaite que la prise verse (voir page 5) l’opposant à l’Office en charge des aides auditives ne soit fédéral des assurances sociales (OFAS). plus du ressort de l’assurance-invalidité Celui-ci veut acheter lui-même les ap- (AI) mais de celui de l’assurance-mala- pareils auditifs. Dans un arrêt, le Tribu- die. Selon le kf, les appareils auditifs nal fédéral administratif a constaté que ne sont plus aujourd’hui des moyens l’achat par l’Etat ne repose sur aucune auxiliaires réservés aux handicapés, base légale. Le kf demande que l’OFAS mais des biens de consommation large- et le secteur des aides auditives trou- ment répandus, participant à la qualité Une concurrence accrue débouche sur une meilleure qualité et un vent une solution générant plus de de la vie. choix d’appareils plus large, à des concurrence et des prix plus bas. Car prix inférieurs. une concurrence accrue débouche sur Plus d’informations à propos du Kon- une meilleure qualité et un choix d’ap- sumentenforum sur: www.konsum.ch Enregistrez l’adresse en photographiant le BeeTagg* avec votre BeeTagg Reader. Vous n’avez pas encore de BeeTagg Reader sur «auditionsuisse» votre téléphone mobile? Informations pour une bonne audition Il vous suffit de taper «Bee» et de l’envoyer sous forme de SMS au 989, puis de suivre les instructions à l’écran. Case postale 511, CH-3000 Berne 7 (Coût: prix d’un SMS en fonction de l’opérateur) Tél. +41 (0)31 312 28 50 www.auditionsuisse.ch * Le BeeTagg est un code-barre imprimé qui mémorise des informations. Vous récupérez ces informations en photographiant le BeeTagg avec votre téléphone mobile. «auditionsuisse» est la plate-forme de communi- Votre téléphone mobile se connecte sur Internet et envoie les informations directement cation du secteur des aides auditives. Les associa- vers votre écran. Ce processus nécessite un logiciel gratuit, appelé BeeTagg Reader. tions des fabricants et des prestataires de services se sont réunies pour proposer au public des informa- Étampe de l'audioprothésiste: tions sur la fourniture des aides auditives en Suisse, les derniers développements dans le domaine des aides auditives et la prévention des lésions de l’ouïe. Sur ce site Internet, vous trouverez des faits et chiffres sur la fourniture d’aides auditives en Suisse.

×