Tarotmag n°04

1 024 vues

Publié le

Chères Amies, chers Amis,
Nous arrivons au terme de la saison 2008-2009. Quand vous recevrez ce magazine, les Championnats
Séries, Jeunes et Triplettes se seront déroulés, je sais, dans le meilleur état d’esprit comme l’ont
été les différents Championnats organisés au cours de cette saison.
Le Championnat Libre par 4, nouveauté de cette saison, a connu un vif succès et j’espère vivement
que la 2ème édition sera encore plus belle. Elle aura lieu à Alès du 7 au 9 août 2009.
Tout au long de cette saison, nous avons travaillé à améliorer notre image et nos efforts se sont conclus
par la venue de notre ambassadeur, Monsieur Laurent GAMELON. Je suis certain qu’il nous aidera,
dans la mesure de ses possibilités, à trouver une plus grande audience auprès des médias.
Notre site internet a évolué et beaucoup d’entre vous nous ont félicités pour les améliorations apportées.
Il reste que nous ne décollons pas en nombre de licences. Je compte sur l’investissement de tous, dirigeants
et joueurs, pour faire en sorte que le palier des 10 000 licenciés soit atteint le plus vite possible.
Cette année, le Triathlon aura lieu à Saint-Gilles les 11, 12 et 13 juillet 2009. Chaque année, cette
épreuve progresse et je lui souhaite un franc succès. Josiane OLIVIER et son équipe accueilleront
les jeunes à Noeux-les-Mines du 18 au 25 juillet. Quant au stage adultes, il aura lieu en Lorraine à
Bitche du 22 au 29 août 2009. Je remercie et félicite celles et ceux qui se dévouent pour leur réussite.
Je vous souhaite d’excellentes vacances et espère que vous serez encore plus nombreux et motivés
pour la saison 2009-2010.

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 024
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
28
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tarotmag n°04

  1. 1. TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:35 Page2
  2. 2. 2 Nous, la fédé Chères Amies, chers Amis, Nous arrivons au terme de la saison 2008-2009. Quand vous recevrez ce magazine, les Champion- nats Séries, Jeunes et Triplettes se seront déroulés, je sais, dans le meilleur état d’esprit comme l’ont été les différents Championnats organisés au cours de cette saison. Le Championnat Libre par 4, nouveauté de cette saison, a connu un vif succès et j’espère vivement que la 2ème édition sera encore plus belle. Elle aura lieu à Alès du 7 au 9 août 2009. Tout au long de cette saison, nous avons travaillé à améliorer notre image et nos efforts se sont conclus par la venue de notre ambassadeur, Monsieur Laurent GAMELON. Je suis certain qu’il nous aidera, dans la mesure de ses possibilités, à trouver une plus grande audience auprès des médias. Notre site internet a évolué et beaucoup d’entre vous nous ont félicités pour les améliorations appor- tées. Il reste que nous ne décollons pas en nombre de licences. Je compte sur l’investissement de tous, di- rigeants et joueurs, pour faire en sorte que le palier des 10 000 licenciés soit atteint le plus vite pos- sible. Cette année, le Triathlon aura lieu à Saint-Gilles les 11, 12 et 13 juillet 2009. Chaque année, cette épreuve progresse et je lui souhaite un franc succès. Josiane OLIVIER et son équipe accueilleront les jeunes à Noeux-les-Mines du 18 au 25 juillet. Quant au stage adultes, il aura lieu en Lorraine à Bitche du 22 au 29 août 2009. Je remercie et félicite celles et ceux qui se dévouent pour leur réussite. Je vous souhaite d’excellentes vacances et espère que vous serez encore plus nombreux et motivés pour la saison 2009-2010. - Direction de la publication : Fédération Française de Tarot - Composition, rédaction, mise en page : Adrien PEREZ - Photos : Maurice DOURY, Rudy MIRRE, Adrien PEREZ - Ont collaboré à ce numéro : Jean-Pierre BOULEY (Président), Maurice DOURY (Secrétaire National), Dominique ECOIF- FIER (CCN), Josiane OLIVIER (Jeunes), Pierre PAQUOT (CDN), Sylvain PORRET ; Laurent GAMELON ; Bruno ALLART, Michel CHARLON, Benoît TRIVERO, les 5 consultants et de nombreux responsables de Clubs et Comités L’éditorial de Jean-Pierre BOULEY Président de la FFT Tarot Mag n°4 3 4 6 9 13 Agenda Actus Infos Communiqué de la CDN Actus Infos Stage Tarot & Parfum Championnat de France Quadrettes et Grandes Ecoles Championnat de France Donnes Libres 15 16 18 20 22 Résultats Open Nationaux Résultats Championnats de France Que se passe-t-il du côté de... ? Passionné d’... arts plastiques Bruno ALLART Portrait de joueur Laurent GAMELON 25 26 29 30 31 Mots fléchés Tarot initiation Le maniement des atouts Les consultants Problème écart, poignée et entame La donne par Benoît TRIVERO Solutions des jeux Sommaire TAROTmag 4:Mise en page 1 02/07/09 13:58 Page3
  3. 3. 3Nous, la fédé Actus Infos Agenda JUILLET - 10 au 14 : ALLIER festival (TAROTmag n°3) - 10 au 15 : SAINT GILLES DU GARD (TAROTmag n°3) - 11 au 13 : SAINT GILLES DU GARD Triathlon (TAROTmag n°3) AOUT - 6 au 9 : ALES festival (TAROTmag n°3) - 7 au 9 : ALES Championnat de France Interclubs Libre par 4 - 10 au 15 : ALBI festival (page 19) - 22 au 29 : BITCHE stage adultes - 29 au 31 : DAX festival (page 31) SEPTEMBRE - 6 au 13 : HAMMAMET séjour Tarot (page 8) - 10 au 13 : ARGELES SUR MER festival (page 24) - 11 au 13 : ACIGNE festival (page 12) - 13 au 19 : EVIAN LES BAINS stage BEST VAL VVF (page 27) - 25 au 27 : OLONNE SUR MER festival (page 28) NOVEMBRE - 11 au 15 : ORLEANS Coupe de France - 20/11 au 11/12 : CROISIERE CARAIBES (page 8) - 18 au 25 : NOEUX LES MINES stage jeunes Sont notés dans l’agenda : - les Championnats de France - les manifestations organisées par la FFT - les tournois, festivals et séjours du magazine 1/ Création du Comité Allier Suite à la demande répétée des présidents de Clubs de l’Allier, le Conseil d’Administration a décidé de séparer l’Allier du Nivernais et de créer ce nouveau Comité Allier pour la saison 2009-2010. Il est bien entendu que cette décision ne sera définitive qu’au cas où le fonctionnement des 2 Comités soit conforme aux attentes de la FFT. 2/ Classement National 2009 Vous pouvez consulter votre classement sur le site de la FFT. Les feuilles personnelles seront envoyées aux Clubs début juillet avec la brochure du Classement. Pour toute réclamation, veuillez vous adresser à votre président de CCR qui fera remonter celle-ci à la FFT. 3/ Les futurs Championnats de France > Coupe de France : du 11 au 15 novembre 2009 à Orléans, du 29 octobre au 1er novembre 2010 à Veauche et du 10 au 13 novembre 2011 à Roquebrune-sur-Argens > Libre par 4 : du 19 au 21 novembre 2010 à Aix-les-Bains > Quadrettes : du 12 au 14 février 2010 à Villefranche-sur-Saône > Séries et Jeunes : du 12 au 16 mai 2010 à Argelès-sur-Mer, du 1er au 5 juin 2011 à Chartres Les Clubs et Comités souhaitant postuler doivent adresser une demande auprès du Secrétaire National. FEVRIER 2010 - 12 au 14 : VILLEFRANCHE SUR SAONE Championnats de France Quadrettes et Etudiants MARS 2010 - 13 au 20 : GRASSE stage Tarot & Parfum (pages 6 et 7) TAROTmag 4:Mise en page 1 02/07/09 13:58 Page4
  4. 4. 4 Nous, la fédé LA ChAMBrE dE dIsCIPLInE nATIOnALE COMMUnIQUELA ChAMBrE dE dIsCIPLInE nATIOnALE COMMUnIQUE Président : P. PAQUOT Titulaires : X. BONPAIN J-P. BOULEY R. GUERPILLON E. STEFANAZZI Information : Une interdiction de compétitions concerne uniquement une phase quelconque d’un championnat et ne s’applique pas aux autres tournois (club, comité, festivals...) Décision 2009-1 du 13 février 2009 : Monsieur Yannick BOUVIER, affilié n°1008977, pour avoir perturbé des compétitions, le plus souvent sous l’em- prise de l’alcool, est interdit de compétitions durant 2 années dont 15 mois avec sursis. La CDN tient compte dans sa décision de l’amendement du joueur. Décision 2009-2 du 13 février 2009 : Monsieur Richard ALOUMPI, affilié n°1012056, pour avoir falsifié à son avantage 2 feuilles de marque lors d’un tournoi en donnes libres, est suspendu de la FFT durant 2 années. Décision 2009-3 du 13 février 2009 : Monsieur Alain BOULUD, affilié n°1001062, pour avoir eu un comportement incorrect lors du championnat 1ères sé- ries de sa ligue, reçoit un avertissement. Décision 2009-4 du 13 février 2009 : Madame Géraldine TYRE, affiliée n°2001008, pour avoir eu un comportement incorrect lors du championnat 1ères séries de sa ligue, reçoit un avertissement. LA C.d.n.P.I. COMMUnIQUELA C.d.n.P.I. COMMUnIQUEPrésident : L. MEYNET Titulaires : R. LAVIGNE J. OLIVIER Décision PI-2009-1 du 14 février 2009 : Monsieur Joël LUCHINI, affilié n°1007183, pour avoir quitté un open national sans autorisation de l’arbitre et sans raisons valables, est suspendu de la FFT durant 12 mois, dont 6 avec sursis. 4/ Partenariat avec le site seniorjadore.com Nous vous présentons avec enthousiasme notre nouveau partenaire Internet : le site Seniorjadore.com. Seniorjadore est avant tout destiné aux internautes de la nouvelle génération : les Seniors. C’est pourquoi grâce à son contenu généraliste et aux talents de ses journalistes, ce site propose des informa- tions et des conseils qui combleront toutes vos attentes : loisirs, patrimoine, santé, emploi, culture, retraite… Seniorjadore dispose également d’une rubrique Vidéo : musées, interviews de célébrités, coachs… Autant de su- jets variés et riches en infos ! De plus, vous avez la possibilité de publier vos propres articles, ce qui vous permet de parler de votre associa- tion, de l’actualité de votre région ou tout simplement de vos bons plans ! N’hésitez pas à visiter Seniorjadore.com, ça ne coûte rien et ça peut vous apporter tellement ! Pour joindre les journalistes : contact@seniorjadore.com Actus Infos TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:35 Page5
  5. 5. 5/ Partenariat avec le site ruedesexperts.com Ruedesexperts.com est un site uniquement composé de vidéos de spécialistes, où les internautes trouveront une réponse fiable aux questions du quotidien (11 thématiques dans lesquelles vous pourrez vous retrouver), des questions simples, utiles qui reviennent très souvent dans les forums, les magazines ou même les émissions de télévision mais qui souffrent encore d’a priori. Vous trouverez dans la rubrique loisir, l’équipe citez les noms, qui vous initiera au jeu de Tarot. La vidéo concernant le jeu de Tarot diffusée sur ce site internet a été réalisée avec l’aide de notre ambassadeur, Laurent GAMELON et la collaboration de Pierre PAQUOT et Sylvain PORRET, administrateurs de la FFT, et de Liliane JARDIS, licenciée FFT de Seine et Marne. Ne manquez pas de la découvrir sur ruedesexperts.com. 6/ Les principales décisions CCN pour la saison 2009-2010 1. Nombre de qualifiés dans les différentes épreuves Il est inchangé pour la saison à venir, la seule modification concerne le nombre de positions en quadrettes qui est réduit à 12 positions en Division 2 et 3. Pour la 2ème séance en 1ère série, on avisera en temps utile si on propose une modification (11 tables actuellement, mais 2 jeux seulement). 2. Constitution des équipes en libre par équipes Elle doit répondre à la proposition suivante : la somme des séries des 4 joueurs doit être supérieure ou égale à 10 et il ne doit pas y avoir 2 joueurs classés 1ère série dans une équipe. Les joueurs non classés étant considé- rés comme 4ème Série, 19 compositions d’équipes sont ainsi possibles (au lieu de 14 auparavant). 3. Constitution des triplettes avec des jeunes (classés promotion) On accepte un joueur 1ère série Carreau en D2, on accepte un joueur 2ème série Carreau en D3 . 4. Reclassement d’un ex Première Série Pique ou Coeur Un joueur qui a été classé 1ère série Coeur ou 1ère série Pique sera assimilé au minimum à un 2ème série Carreau les 5 premières années, puis 2ème série Trèfle les cinq suivantes (au lieu de 10 ans 2ème série Trèfle comme ac- tuellement). Cela évite de le retrouver en D3 après une saison sans licence. 5. Plafond des PCN en compétition duplicatée Il est relevé à 5000 pour les phases régionales, il est relevé à 7000 pour les finales nationales (voir le classeur). Il est inchangé en libre. 6. Attribution des PP pour le Triathlon Celui-ci sera égal au nombre de tables divisé par 2 pour la 1ère équipe (arrondi au dessus, mais plafonné à 30, et l’abattement habituel sera pratiqué pour les équipes suivantes). 7. Attribution des PP en Coupe de France Chaque joueur d’une équipe qui se qualifie reçoit 10 PP, chaque joueur d’une équipe qui perd au dernier tour contre l’équipe qui se qualifie reçoit 3 PP. Les PP seront comptabilisés la saison suivante. En conséquence, la grille des PP en finale nationale est ré-échelonnée. 8. Transfert des étuis Les étuis seront descendus désormais par le joueur Sud en duplicaté individuel et par les équipes Est/Ouest en triplettes. 9. Terminologie Il faut désormais remplacer l’appellation “Moyenne Tournoi” (MT) par “Donne Neutralisée” (DN). 10. Faux écart La faute ne peut être imputée à la défense qui n’aurait pas demandé au preneur de compter ses 6 cartes mises à l’écart. Actus Infos 5Nous, la fédé TAROTmag 4:Mise en page 1 02/07/09 13:58 Page6
  6. 6. TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:36 Page7
  7. 7. TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:36 Page8
  8. 8. TAROTmag 4:Mise en page 1 02/07/09 13:58 Page9
  9. 9. 9Vous, les participants Championnat de France Quadrettes et Grandes Ecoles 2009 La soif de célébrité Exclusivité : ce Championnat 2009 se joue avec le nouveau système de calcul des PM (racine carrée de la différence de points) et des coefficients sont attribués à chaque séance. Par rapport à 2008, une quadrette de plus a été conviée dans chaque division, soit 45 quadrettes, réparties en 3 tournois de 15 ta- bles avec l’élimination de 15 formations à l’is- sue de chaque tour. Même si c’est déjà un honneur de faire partie des équipes figurantes, toutes sont motivées pour décrocher la victoire et connaître la gloire qui n’en sera que plus belle avec le nombre de donnes jouées cette année (28 par séance). Résumé du Championnat D1 D’entrée, les savoyards de Jean-Philippe MARTINEZ font un coup d’éclat en réalisant 103 PM et la meilleure performance de dé- fense. La première prise est réussie aussi pour la quadrette lyonnaise de la famille TRIVERO à 86 PM. La 3ème place dégringole à 38 PM et c’est l’équipe franc-comtoise amenée par Gil- bert RAMIS qui l’occupe. Sur le même plan, on retrouve les squadras de Noël RAFFOUX (Poi- tou Anjou) et de Stéphane DEGIORGI (Var Côte d’Azur). Le meilleur attaquant de la séance, Arnaud EBOULEAU du Centre, sauve sa défense et reste en course avec un score de 8 PM. Ça passe à -16 et le charentais Gilles DROMAIN et ses coéquipiers en sont plutôt ravis ! Mais pour l’emporter, il faudra crava- cher, 120 PM les séparent des premiers. La si- tuation est par contre dramatique pour les stars du Championnat D1 de l’édition précé- dente qui voient leur cote de popularité s’effon- drer. L’équipe championne du vauclusien Jean-Marc CHARRAS et celle du n°1 national Michel PAWLISZ sont obligées de se retirer. La grandeur des équipes parisiennes s’écroule : il faut se séparer également de Patrick CHOU- KROUN et de Jean-Noël LOISEAUX. La conclusion se fera par un spot publicitaire très amical pour l’Ile de Beauté et ses représen- tants Pauline ROSSI, Gilbert AIDAN, Jean- Louis DANTON et Gérard JAKOBOWSKI qui ferment la marche à -58. Aucune envolée au 2ème tour, les résultats sont plus resserrés. Il faut noter cependant 3 belles prestations : Alain BOULUD (Loire Forez) à 68 PM, Hervé BENOIT (Ain) à 67 et Eric DAUER (Alsace) à 66. Les aquitains de Patrick LLESTA, victorieux de la Coupe de France, sont encore là (48 PM) et veulent accroître leur notoriété. A la 5ème place, on retrouve les sa- voyards (qui ont gagné la 1ère séance) avec 42 points. Stéphane DEGIORGI confirme avec 22 PM. Quant à Gilbert RAMIS, Nathalie TRI- VERO et Noël RAFFOUX, ils flirtent avec le zéro. Gilles DROMAIN termine avant-dernier à -70, devant le Président du Comité Vaucluse Michel SOROLLA. Ces deux rescapés du 1er tour ne feront donc pas partie des acteurs de la finale. Au classement général, Jean-Philippe MARTI- NEZ se détache du peloton avec presque 50 PM d’avance. On retrouve avec un cumul aux alentours des 90 PM les formations d’Hervé BENOIT, d’Eric DAUER et de Nathalie TRI- VERO. Alain BOULUD, Stéphane DEGIORGI, Gilbert RAMIS, Patrick LLESTA et Noël RAF- FOUX joueront le dernier épisode de la D1, tout comme le languedocien Alain TINE, spé- cialiste du Tarot moderne, 15ème et dernier qua- lifié. La quadrette du Limousin de François LESTAGE ne sera pas présente (16ème ). Celles d’Arnauld LEONARD (Seine et Marne) et d’Ar- naud EBOULEAU n’y seront pas non plus. Dé- cidément, ce n’était pas leur fête ! Le scénario semblait écrit et la tête d’affiche ne pouvait guère échapper à Jean-Philippe MAR- TINEZ, Nicolas PORRET, Claude VITTOZ et Jacques CHIARAMONTI. Mais survient un coup de théâtre : les savoyards passent à côté de la finale et font un score de -32. Les azu- réens de Stéphane DEGIORGI en font de même avec un résultat encore plus médiocre (-49). Hervé BENOIT et Nathalie TRIVERO sont légèrement négatifs et les espoirs de po- dium s’en vont. L’équipe d’Alain BOULUD, dont la défense a brillé, et celle d’Eric DAUER achèvent la compétition avec environ 15 PM. C’est Noël RAFFOUX qui s’empare de la séance avec 69 points. Les lapins de Patrick CLAR (Bourgogne), jusqu’ici dans l’ombre, font leur apparition avec 60 PM. Les aquitains de Patrick LLESTA, meilleur attaquant en finale, ne lâchent rien (58 PM). L’heure est aux comptes et les pronostics vont bon train. A la fin des réclamations, la qua- drette de la ligue Ouest de Noël RAFFOUX, Patrick BAUMGARTEN, Jean-Luc COURTOIS et Daniel JEAN, déjà couronnée en 2006, est proclamée une nouvelle fois Championne de France et installe ainsi son renom. Les aqui- tains Patrick LLESTA, Marc LANDY, Alain PRESLE et Hervé SAUBUSSE en vogue de- puis Aix-les-Bains n’arrivent pas à accrocher le titre pour moins d’un point et sont donc Vice Champions. Pour la 3ème marche du podium, comme en 2008, on prend les mêmes et on re- commence ! Les champions 2008 nathalie dEsAnTI, Bertrand LEOnArd et Jean-Marc ChArrAs en déroute Le savoyard Claude VITTOZ face à la défense drô- moise daniel PIC, Bruno PErrET et Fabrice CALET L’attaquant corse Gilbert AIdAn face à dominique ThIEBAUT et Gilbert rAMIs (Franche-Comté) TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:36 Page10
  10. 10. 10 Vous, les participants La place revient à l’équipe strasbourgeoise d’Eric DAUER, Pierre FREY, Malik FARHAT et Olivier ZIMBER, dont l’éloge n’est plus à faire. A quelques points derrière s’échouent les sa- voyards qui auraient aimé connaître le succès, tel le groupe britannique Pink Floyd pour n’en citer qu’un ! Il ne manque aussi qu’un swing pour les lapins, 5èmes , qui auraient bien voulu resigner avec la victoire comme en 1998 et 2001. Résumé du Championnat D2 Avec 77 points frappent les lyonnais Didier CARRET, Thierry POURCENOUX, Brigitte FAYOLLE et Jean-Pierre NEAV, auteurs de la meilleure prestation d’attaque. Leurs poursui- vants midi-pyrénéens Manuel CASADO, Mamid AIT AISSA, Raynald TONERIE et Di- dier ROTA sont à 12 PM derrière. La Savoie est aussi à l’honneur en 2ème division avec cette 3ème place réalisée par la quadrette du Président du Club d’Aix-les-Bains Gilles VIT- TET. L’équipe de Loire Forez de Carlos DA SILVA, classée meilleure défense, se met dans une position confortable à +30. Comme en D1, les derniers qualifiés sont à -17, ce qui fait le bonheur des aquitains de Patrick LES- COUT et forcément le malheur de Patrick ROEDSENS (Picardie), surnommé Pat le Ra- pace, qui désormais ne pourra s’accaparer que d’un trophée et d’une enveloppe en Open Na- tional ! Les quadrettes de Loïc PRENTOUT (Normandie), de Gérald DEROUIN (Sarthe Mayenne) et de Pascal THIERY (Seine et Marne) doivent quitter le plateau D2. Le 2ème tour est gagné largement avec 103 PM par l’équipe francilienne d’Isabelle GINESTE qui a refait un bon cadrage et qui a creusé un bel écart avec les 2èmes de séance Christophe SIGAUD, Didier COMMERE, Marcel GON- THIER et Max PONTET du Vaucluse à seule- ment 67 points. La formation de l’Ain de Jean-François PERTIN s’illustre avec 60 PM, tout comme celle des jeunes toulousains Mickaël SCHENK (meilleur attaquant), Damien et Cyprien DEHON, accompagnés de leur grand-père André. Gilles VITTET s’installe dans la compétition et confirme avec un score de 36 PM. Manuel CASADO en fait de même en effectuant 23 PM. En revanche, Carlos DA SILVA s’est légèrement écroulé, mais sort tout de même positif (8 PM) ce qui n’est pas le cas de Didier CARRET à -18. En bas du classe- ment, les filles du Limousin, Martine MAISON et Nathalie BOUYOUX, font grise mine à -62 et le cadet 1ère Série Joey RITTIE du Centre est décomposé à -83. Au général, les vainqueurs de cette 2ème manche prennent la tête avec 112 points. Les vauclusiens qui étaient juste derrière eux conservent à leur tour la 2ème place. En 3ème po- sition, Gilles VITTET, très régulier, se pose à 91 PM, résultat identique pour Manuel CA- SADO, 4ème . Les petits toulousains et leur grand-père participeront au dernier feuilleton grâce à leur cumul de 62 points. Il faudra compter aussi sur Didier CARRET, fort de 58 points. Carlos DA SILVA n’a pas dit son der- nier mot, il est 11ème avec 40 points et continue le tournage. L’alsacien Gilles SYDA, pourtant auteur d’un beau parcours en 1ère séance, sauve sa peau et a bien cru se faire éjecter du Championnat malgré ses 18 points. L’aventure s’arrête pour Frédérique FONTAN (Val d’Adour), le junior Pierre-Alain MOUTON (Nord Pas de Calais), la famille CARPENTIER (Bre- tagne) et le couple GAILLARD (Franche-Comté). Place au dénouement ! Mickaël SCHENK gagne pour la 2ème fois consécutive le tournoi en attaque et permet à son équipe de rempor- ter la finale avec 58 PM. Gilles SYDA, dernier qualifié, se réveille avec 40 PM. Carlos DA SILVA n’est pas loin et rajoute 34 PM à son pécule, sans avoir comptabilisé les points apportés par le coefficient. Isabelle GI- NESTE (+22) et Didier CARRET (+14) ne se sont pas effondrés. Par contre, Manuel CA- SADO est à -16 et bien pire encore, Gilles VIT- TET et ses partenaires Alexandra BLANCHON, Eric BERGES et Cédric LEFEB- VRE finissent derniers de séance à -54. Isabelle GINESTE et ses trois compères Phi- lippe LOUVRIER, Stéphane MARTY et notre cher arbitre national Philippe CARDON attei- gnent l’apothéose, le titre D2 leur est acquis, mais ils l’ont échappé belle… Les jeunes Mickaël SCHENK, Damien et Cyprien DEHON et le moins jeune André DEHON ne sont qu’à 6 PM. C’est une 2ème place bien méritée, les ré- compensant de leur magnifique parcours et mettant au grand jour leur fort niveau de jeu peut-être méconnu. Ils sont promis à un bel avenir et nous espérons que cette perfor- mance inspirera d’autres jeunes à s’inscrire aux compétitions seniors. Les derniers à mon- ter sur le podium sont les forèziens Carlos DA SILVA, Sébastien DUCROCQ, Cyril LONG- CHAMBON et Jean-Pierre CHASSAGNOL qui savourent les joies de leur glorification. Dom- mage pour l’équipe lyonnaise de Didier CAR- RET et l’équipe midi-pyrénéenne de Manuel CASADO qui échouent si proches du but et du succès. Gilles SYDA, qui a fait une fantastique remontée lors de la finale, devra se contenter de la 6ème place. Pour toucher à la célébrité, il devra se remémorer ses triomphes en junior de 2000 et 2002. Gilles est encore un excellent modèle pour les jeunes qui désireraient nous rejoindre. Cet ancien junior, aujourd’hui classé 1ère Série, avait accroché la 3ème place natio- nale du podium quadrettes D2 en 2006. Résumé du Championnat D3 Avec 2 superbes performances (meilleur atta- quant et 3ème défense), l’équipe provençale de Roselyne GIRARD se met au 1er plan en ayant engrangé un capital de 80 PM. A 20 points derrière se glisse l’équipe lorraine de Denis PONTECAILLE, auteur également d’une belle prouesse en attaque (la 2ème ). Avec un actif de 52 PM, les savoyards de Sébastien DORNIER et les locaux de Jean-Claude MORAT-LEVRIN sont dans le coup. Les 1ers défenseurs de séance issus de l’équipe lyonnaise Pascal RE- NARD, Jordan LEROUGE, Hervé GASPA- RIAN et Cédric LE BERRE sont 5èmes à 47 PM et ne se seront pas battus pour rien. La 30ème place est arrachée de justesse par l’équipe franc-comtoise des frères VUILLEME- NOT Vincent et Denis à -18. Deux quadrettes midi-pyrénéennes les suivent, celles de Pierre Concentration de la défense lyonnaise Thierry POURCENOUX,BrigitteFAYOLLE etDidierCARRET Stéphane MARTY face à la défense de charme du Limousin Nathalie BOUYOUX et Martine MAISON Réveil de la défense alsacienne André CONVERT, Yves COMTE et Jean-Marie STEPHANUS TAROTmag 4:Mise en page 1 02/07/09 13:58 Page11
  11. 11. 11Vous, les participants EMANNUELLI et de Gilles BEGUE, qui n’au- ront plus qu’à retenter leur chance l’année pro- chaine. Il en est de même pour le Président du Bresse Cocagne Tarot Club dans l’Ain, Jean- Paul MIGNOT, à -44. Les unions familiales ne sont pas récompensées : au revoir la famille COLOMBAT de Drôme Ardèche et la famille LE ROUX de Bretagne. La formation du Tarot Club des Amognes (Nivernais Bourbonnais) composée de Joseph GUINECHE, Jean-Phi- lippe TERNUS, Salvatore GANGI et Wladislaw GROD n’a pas brillé (-86). Elle occupe la 45ème et dernière place et n’aura fait qu’un court-mé- trage ! La saga D3 continue et les héros de la 2ème séance sont francs-comtois. Les baumois de Vincent VUILLEMENOT, derniers qualifiés, se rebiffent et ont un sursaut de 75 PM. A la 3ème place (55 PM), on retrouve encore une équipe du même Comité, plus précisément du Tarot Club de Lure, amenée par André FRELIN. La quadrette de Sylvain LOMBARDO s’insère entre les deux et réalise 56 PM. La formation de Saint-Germain du Bois en Bourgogne de Nicolas PELLICCIOTTA effectue 47 points et se met en position d’attente pour la finale. La Provence de Roselyne GIRARD, en tête après le 1er tour, accomplit ce même résultat et prend une avance considérable. Les chalonnais de Jean-Claude MORAT-LEVRIN, bien classés eux-aussi, confirment en faisant 43 PM. En réalisant l’exploit de 1ère défense, les sa- voyards Alain BRIANCON, Thérèse CHOL- LET, Max BLANC et leur attaquante Noëlle BOIS assurent leur participation en finale. Quant à leurs amis du Comité, Sébastien DORNIER, Nicolas HUDRY, André BENE et Christian NEGRO, qui se sont illustrés à la 1ère manche, ils prennent une douche froide à -19. L’eau est glaciale pour les lyonnais de Pascal RENARD à -43 ainsi que pour les lorrains de Denis PONTECAILLE à -46. Au classement final, Roselyne GIRARD sur- vole le Championnat avec un total de 132 PM. Il ne semble guère y avoir d’intrigue, mais un retournement de situation peut toujours arriver, la preuve en D1. Jean-Claude MORAT-LE- VRIN s’accroche avec ses 99 points. André FRELIN et Vincent VUILLEMENOT ne déses- pèrent pas avec leurs 70 PM. Nicolas PELLIC- CIOTTA, avec un actif de 58 PM, veut toujours y croire. Même avec sa mauvaise séance, Sé- bastien DORNIER sera de la finale, il est 13ème . Par contre, c’en est terminé pour Denis PON- TECAILLE et Pascal RENARD. Le parisien Alain COSTES, qui a connu son heure de gloire à Albi pendant le Triathlon, est 16ème , malgré ses 19 points. Nicolas PELLICCIOTTA a bien fait d’y croire ! Il effectue un très beau parcours en finale (51 PM). La quadrette de Sarthe Mayenne de Cy- rille GERMAIN, Sylvain LEHOULT, Martial FREMON et Yannick MERLET, moyenne jusqu’à présent, fait 42 points et prie pour mon- ter sur le podium. Jean-Claude MORAT-LE- VRIN, meilleur attaquant de la finale, est encore là (29PM). Mais Roselyne GIRARD, Jean-Marc BEGOU, Claude ANDRE et Guy ARMANDO ont su garder leur sérieux (21 PM) et s’emparent de la 1ère place du Championnat D3. Nous adressons toutes nos félicitations à cette équipe pour son parcours sans em- bûches, bravo la Provence qui mérite bien ses lauriers ! La régularité des locaux Jean-Claude MORAT-LEVRIN, René POLESEL, Alain BON et Dominique PERROT paye, ces derniers sont élevés au rang de Vice Champion. La 2nde quadrette bourguignonne constituée de Nico- las PELLICCIOTTA, Jean-Paul GOUX, Ber- nard GUILLEMIN et René MICHEL, victorieuse de la finale, jubile puisqu’elle arrache la 3ème place. La formation de Sarthe Mayenne de Cy- rille GERMAIN est malheureusement 4ème , mais se console puisqu’elle est sélectionnée pour les Triplettes D3 à Vichy où elle connaîtra peut-être la célébrité... Résumé du Championnat des Universités Seulement 3 universités et écoles étaient re- présentées, contre 5 la saison précédente, malgré une ouverture cette année aux lycées et à leurs élèves en études post-bac. Ce Championnat ne prend pas, c’est pourquoi la Commission Jeunes s’est réunie pour proposer une nouvelle formule. Le Championnat ne se déroulera plus en équipes, mais en individuel duplicaté et libre. Il est donc rebaptisé Cham- pionnat de France Etudiants. Il aura toujours lieu lors des épreuves nationales Quadrettes (en 2010 à Villefranche-sur-Saône). L’indivi- duel duplicaté se déroulera en 2 séances : sa- medi après-midi et dimanche après-midi. Le libre sera joué le samedi soir. Ce Championnat sera ouvert à tous les licenciés étudiants, ainsi qu’aux licenciés junior qui suivent des études post-bac. Les juniors pourront également parti- ciper au Championnat de France Jeunes. Un dossier sera envoyé en début de saison sur le- quel seront stipulées les modalités d’inscrip- tion. Mais revenons à nos moutons ! Des matchs par équipes en triangulaire ont été organisés sur les deux après-midi. Comme l’année der- nière, la bande de l’Université de Dijon a écrasé ses adversaires : 145 à 60 contre l’Uni- versité de Rennes et 192 à 39 contre l’Univer- sité de Lyon. Avec ses 2 larges victoires, Sarah LAVENIR, Sabrina DEMARCQ, Fran- çois VILLIERS et Kevin PIOTET remontent sur la plus haute marche du podium. Ce sont tous les quatre d’excellents joueurs qui, nous le souhaitons, rayonneront aussi dans les Cham- pionnats seniors. Le gain du dernier match était donc important pour savoir quelle école serait Vice Championne. Les bretons Pauline COHUET, Jérémie ANDRE, Yannick DE CAC- QUERAY VALMENIER et Simon BERNARD, présents depuis la création du Championnat, ne font qu’une bouchée (188 à 72) des lyon- nais Jérémy JOUBERT, Antoine AMATE, Yves SALAMAND et Romain MONDON. L’Univer- sité de Lyon, pour sa 1ère participation, occupe donc la 3ème place. Du sérieux en 1ère séance D3 ! Noëlle BOIS a des soucis face à la quadrette d’Aquitaine Elisabeth DURAND, Gérard CLAVE- RIE, Jean-Marie MASSON et Sébastien HERAUD Quant au 2nd attaquant parisien, Arnaud TARTA- RIN, il ira en finale. Il est opposé sur la photo à la défense gueugnonnaise de Marthe NIVOT. Sabrina DEMARCQ surveillée par Marion CLAR TAROTmag 4:Mise en page 1 02/07/09 13:59 Page12
  12. 12. TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:36 Page13
  13. 13. 13Vous, les participants Championnat de France Donnes Libres 2009 La Franche-Comté couverte de soleil et de gloire ! La prédiction de M. le Maire de Pontarlier, Pa- trick GENRE, a bien eu lieu ! Le soleil était de retour pour l’édition 2009, accompagné des joueurs venus plus nombreux qu’en 2008 (4338 participants aux différents open). Une nouveauté se tenait cette année : le tournoi quadrettes en parallèle du Grand Libre qui a réuni 37 équipes, soit 148 joueurs. Celui-ci a été très apprécié des acharnés du duplicaté et il semble que la formule plaise et soit recon- duite. Le Grand Prix de la Ville était par consé- quent légèrement affaibli, mais toujours fort d’un millier de joueurs. La junior locale Béren- gère BOUVERET âgée de 15 ans n’en a pas démérité sa victoire pour autant, qu’elle en soit félicitée. De plus, une action soutenue par la Mairie de Pontarlier, l’Association Valentin Haüy et la FFT a été réalisée le dimanche midi dans le hall de l’Espace Pourny par l’école I.T.S. de Lyon qui tenait un stand pour sensibi- liser les tarophiles aux problèmes liés à la mal ou à la non voyance. De nombreuses anima- tions étaient organisées avec la complicité de Jean-François, aveugle, et d’Isabelle, mal voyante : initiation au braille, manger et boire les yeux bandés et bien sûr jouer au Tarot avec le jeu LargeVision et des masques flou- tant la vue. Bravo aux étudiantes pour cette ini- tiative qui a beaucoup plu et en particulier à Gaëlle CHAMBODUT, licenciée FFT à l’origine du projet. Le nombre de qualifiés pour le Championnat était au départ de 324 (dont 4 issus du sélectif WebTarot). Mais les représentants des îles s’étant déplacés en force, la CCN a décidé de rajouter 8 participants supplémentaires. En 1ère séance, Fabrice THOMAS (Val d’Adour) s’illus- tre avec 2541 points. Il se détache avec Jean- Pierre NEAV (Lyonnais), auteur d’une prestation à 2402 points, du 3ème , le vauclusien Michel LOPEZ qui ne compte que 1865 points. Le président du Comité Limousin, Thierry LAR- ROQUE, se classe avec 1533, tout comme le président du Tarot Club des Pays Albigeois, Georges MARC (1471), toujours fidèle au ren- dez-vous, qui souhaite réitérer son exploit en gagnant, comme en 2000, cette épreuve. La 1ère Dame pointe à 1048 points, Isabelle EONO (Loire Océan) est 17ème . Il faudra aussi comp- ter sur le président de la FFT, Jean-Pierre BOULEY (Bourgogne), et l’arbitre national Phi- lippe CARDON (Ile de France) qui réalise cette saison le grand chelem en se sélectionnant à toutes les compétitions nationales. Le finaliste de la saison précédente, Ludovic REAUX (Lyonnais) réalise 858 points et compte bien cette année encore aller jusqu’au bout. René MICHAUX, Champion de France en 2004, a eu suffisamment de jeu pour rester en course, il est 132ème . Par contre, son compère de Nor- mandie Sébastien MERCIER occupe le 145ème rang du classement, éliminatoire, avec 172 points. En revanche, Michel CEDOLIN (Niver- nais Bourbonnais) sauve sa tête à 175 points. Il faut dire adieu aux présidents des îles : Mi- chel SOUPREMANIEN (Guadeloupe) malgré ses 158 points et Jean MEYER (La Réunion) à 86 points. Le monde des grands est impitoyable et ne laisse aucune place aux petits Damien DEHON (Midi-Pyrénées), Yannick PERALDE (Drôme Ardèche) et Gatien PIROVANO (Lor- raine). Mais ces derniers peuvent se targuer d’avoir été tous trois Champion de France en Donnes Libres dans la catégorie jeunes. C’est une hécatombe pour la délégation WebTarot constituée de Yannick AFCHAIN (270ème ), Mickaël BERLEUX (319ème ), Jean-Claude GALLON (320ème ) et Véronique DEMEULE- MEESTER (328ème ). Ils comptabilisent à eux 4 un score de -4681 points. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le logiciel a été plus gé- néreux que leurs adversaires ! Thierry LARROQUE est en forme et gagne la 2ème séance avec 1365 points. En haut de l’af- fiche, les licenciés des îles, René ROQUES (La Réunion) et Patrick DUMIRIER (Guade- loupe), se font remarquer, tout comme en 1ère séance où ils étaient déjà sur la 1ère page du classement. Les francs-comtois Gilbert RAMIS et Jean-Michel DOLE ainsi que l’auxerrois Wil- liam DEUTCH confirment eux-aussi. Les joueuses de Loire Océan sont encore à l’hon- neur : Christiane ROUSSEAU est 4ème avec 1200 points et Isabelle EONO ajoute 678 points à son capital. René MICHAUX, Jean- Pierre BOULEY, Philippe CARDON et Fabrice THOMAS sortent positifs, ce qui n’est pas le cas pour Jean-Pierre NEAV, Georges MARC et Ludovic REAUX qui font une manche catas- trophique. Le dernier de ce tour est Joanin MARTINEZ (Languedoc Roussillon), Cham- pion de France en 1998, qui a connu des jours meilleurs à Pontarlier… Les picards s’essaient au Tarot LargeVision avec les masques. rudy MIrrE se prend pour Zorro ! Le jeune lorrain Gatien PIrOVAnO tente de s’en sortir face à la picarde Magali MELInGEr Le président du Comité de la réunion, Jean MEYEr, ultra concentré. TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:36 Page14
  14. 14. 14 Vous, les participants Avec un cumul de 2131 points, Thierry LAR- ROQUE a environ 400 points d’avance sur son poursuivant René ROQUES et 600 points sur le 3ème Fabrice THOMAS. Gilbert RAMIS, Wil- liam DEUTCH et Patrick DUMIRIER ont à leur actif plus de 1400 points et restent dans la compétition. Les filles de Loire Atlantique Christiane ROUSSEAU et Isabelle EONO sont classées respectivement 9ème et 11ème et sont des clientes dangereuses. Jean-Pierre NEAV, malgré son score de -564, accroche la 46ème place et continue le Championnat. En ce qui concerne Georges MARC et Ludovic REAUX, c’est une toute autre musique ! Décidément, l’ami Totoche, Thierry LAR- ROQUE, est en réussite puisqu’il s’adjuge en- core la 3ème séance avec 1151 points. Didier LE FAILLER (Bretagne), régulier, est 2ème avec 1055 points. William DEUTCH (727 points) et Gilbert RAMIS (616 points) assurent. Philippe CARDON, Fabrice THOMAS, Jean-Pierre BOULEY et René MICHAUX sont toujours là et seront de la finale. Les deux joueuses de Loire Océan sont passées à côté : Isabelle EONO a un score négatif de 203 points et Christiane ROUSSEAU de 691 points. Ça n’a pas marché non plus pour Patrick DUMIRIER et Jean- Pierre NEAV qui frôlent les -500. En tête de plus de 600 points sur Didier LE FAILLER, Thierry LARROQUE espère que la chance va continuer à lui sourire… A plus de 1000 points, on retrouve William DEUTCH (3ème ), Gilbert RAMIS (4ème ), Pascal GRUEZ du Nord Pas de Calais (5ème ) et Fabrice THOMAS (6ème ). Philippe CARDON est à 858 points et occupe la 11ème place. René ROQUES a conservé 831 points, il est classé 19ème . Jean- Pierre BOULEY est juste derrière lui. René MI- CHAUX prend la 27ème place avec 629 points. L’annonce des résultats est douloureuse pour Isabelle EONO 34ème . Le guadeloupéen Patrick DUMIRIER la suit au classement et donc dans le cortège des éliminés. Jean-Pierre NEAV et Christiane ROUSSEAU n’y échappent pas non plus. Les hommes ont été sans pitié, aucune femme ne figure malheureusement dans la liste des 32 qualifiés. Et c’est parti pour la série d’éliminations ! Huit d’entre eux doivent partir au bout de 4 donnes. Philippe CARDON et Fabrice THOMAS dégus- tent et René MICHAUX ne peut enchérir. Ça ne pardonne pas, ils sont tous trois élimi- nés. Thierry LARROQUE garde sa 1ère place et possède 1393 points. Pascal GRUEZ n’a pas fait de faux départ et s’empare de la 2ème place. Il compte 1273 points. Jean-Pierre BOULEY fait une belle remontée au 4ème rang du classe- ment. Didier LE FAILLER se maintient à la 5ème place. Gilbert RAMIS et René ROQUES recu- lent quelque peu. A la 2ème position, c’est encore 8 joueurs qui doivent quitter le navire. Aucun des joueurs cités précédemment ne partent. Thierry LAR- ROQUE garde la pôle position (1082 points). René ROQUES prend la 2ème place avec 824 points. Il reste 16 participants, le nombre d’éliminés passe désormais à 4 par position. Tous s’en sortent, mais il s’en ait fallu de peu pour Didier LE FAILLER et Pascal GRUEZ. Sur le haut du classement, il y a du changement : Thierry LARROQUE quitte la 1ère place au bénéfice de Francis ORRECHIA (Languedoc Roussillon) et descend à la 3ème place. Le 4ème tour est fatal pour le président de la FFT Jean-Pierre BOULEY. Francis ORRE- CHIA se sent à l’aise à la 1ère place. Pascal GRUEZ est 2nd , Thierry LARROQUE 3ème et Gilbert RAMIS 4ème . C’est l’heure du verdict. Lesquels d’entre eux vont atteindre le carré final ? Francis ORRE- CHIA qui était 1er s’écroule, il est 5ème et n’aura pas le privilège de jouer la finale. Le jeu s’en est allé ailleurs… Thierry LARROQUE, après avoir mené pendant un long moment ce Cham- pionnat, n’a malheureusement pas tenu jusqu’au bout. Didier LE FAILLER est 8ème et dernier éliminé. Les quatre survivants sont : William DEUTCH en tête avec 537 points, Pas- cal GRUEZ 2ème avec 419 points, Gilbert RAMIS 3ème avec 397 points et René ROQUES 4ème avec 234 points. Les scores sont divisés par 2. Place aux 4 der- nières donnes du Championnat qui sont comme chaque année retransmises sur écran géant dans la salle des Capucins où se tient le Grand Prix Atouts Maîtres : c’est René ROQUES qui ouvre le bal avec une petite qu’il gagne de zéro. Gilbert RAMIS réplique et fait une grosse garde qui lui rapporte 366 points. Les francs-comtois en nombre dans la salle, qui le supportent, commencent à rêver… sur- tout que Gilbert reparle juste derrière et de- mande une petite qu’il réussit à arracher d’un point. William DEUTCH tente le tout pour le tout et garde sur la dernière donne. Le chien est faible, il chute le contrat de 9. C’est l’heure du bilan : le mulhousien franc- comtois d’adoption Gilbert RAMIS est pro- clamé Champion de France pour la plus grande joie de tous. Le réunionnais René ROQUES, grâce à sa prise, s’empare de la 2ème place qu’occupait le nordiste Pascal GRUEZ. Ce dernier finit 3ème du Championnat de France. Quant au nivernais William DEUTCH qui a perdu le dernier jeu, il est rétro- gradé à la 4ème et néanmoins belle place. Thierry LArrOQUE, en tête, a le sourire ! La nantaise Christiane rOUssEAU échoue aux portes de la finale. Fabrice ThOMAs (Val d’Adour) commence à se ronger et à être inquiet... Les quatre finalistes entourés des arbitres Alain PAYEBIEn et Emmanuel sTEFAnAZZI TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:36 Page15
  15. 15. Triplettes du 13/02/2009 à Chalon-sur-Saône (70 triplettes)Triplettes du 13/02/2009 à Chalon-sur-Saône (70 triplettes) 1/ RAMET Philippe, CARDON Philippe, CARLOT Pascal (Ile de France / Seine et Marne) : 67,762 % 2/ HAOUI Rachid, CHARRAS Jean-Marc, MOYERE Jérémy (Vaucluse / Var Côte d’Azur) : 65,834 % 3/ DAUER Eric, DONZEAU Philippe, PEREZ Adrien (Alsace / Bourgogne / Franche-Comté) : 65,831 % 4/ MARTINEZ Jean-Philippe, CHIARAMONTI Jacques, NOVELLO Jacky (Savoie Mt Blanc / Centre) : 64,922 % Quadrettes du 14/02/2009 à Chalon-sur-Saône (22 quadrettes)Quadrettes du 14/02/2009 à Chalon-sur-Saône (22 quadrettes) 1/ LEONARD Bertrand, HAOUI Rachid, DESANTI Nathalie, CHARRAS Jean-Marc (Vaucluse) : 66,470 2/ PLANAS Michel, MAUREL Gilles, DEHON Philippe, RIFFARD DEHON Sylvie (Midi-Pyrénées) : 61,993 3/ BERNARD Jean-Michel, PIOTET Kevin, CHIFFLOT Guy, VILLIERS François (Bourgogne) : 55,652 4/ PAWLISZ Michel, BOUSBA Kamel, GINESTE Jacques, IFRAH Mustapha (Ile de France) : 51,035 Duplicaté Individuel du 14/02/2009Duplicaté Individuel du 14/02/2009 à Chalon-sur-Saône (88 joueurs)à Chalon-sur-Saône (88 joueurs) 1/ CARRIQUI Muriel (Midi-Pyrénées) : 69,408 % 2/ LEPORINI Patrice (Bourgogne) : 64,199 % 3/ DEUTCH William (Nivernais B.) : 62,763 % 4/ JACQUET Jérôme (Bourgogne) : 62,488 % Libre parallèle du 14/02/2009Libre parallèle du 14/02/2009 à Chalon-sur-Saône (148 joueurs)à Chalon-sur-Saône (148 joueurs) 1/ SALPETRO Alfredo (Seine et Marne) : 1790 2/ JONC Lise (Aquitaine) : 1688 3/ TABERLET Jean-Jacques (Savoie Mt Blanc) : 1564 4/ PLACHTA Arnaud (Vaucluse) : 1541 Donnes Libres du 15/02/2009Donnes Libres du 15/02/2009 à Chalon-sur-Saône (152 joueurs)à Chalon-sur-Saône (152 joueurs) 1/ LARRIEU Christophe (Midi-Pyrénées) : 1512 2/ SURIVET Jacky (Bourgogne) : 1298 3/ TERNUS Jean-Philippe (Nivernais B.) : 1291 4/ DEUVE Christophe (Normandie) : 1280 Les Open Nationaux Triplettes du 10/04/2009 à Pontarlier (176 triplettes)Triplettes du 10/04/2009 à Pontarlier (176 triplettes) 1/ RABINOVITCH Joël, PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël (Franche-Comté) : 71,965 % 2/ LABRO Christian, PEYRIN André, SAUVETON Xavier (Val d’Adour) : 67,881 % 3/ MERCIER Sébastien, CAPRON Stéphane, NIQUET Vincent (Normandie) : 65,913 % 4/ BONNEMAISON Alain, DEHON Philippe, RIFFARD DEHON Sylvie (Midi-Pyrénées) : 64,556 % Duplicaté Individuel du 11/04/2009Duplicaté Individuel du 11/04/2009 à Pontarlier (460 joueurs)à Pontarlier (460 joueurs) 1/ AUBERT Marc (Lorraine) : 69,211 % 2/ MARTINEZ Dominique (Ain) : 69,036 % 3/ GOUDARD Monique (Loire Forez) : 69,006 % 4/ RIEDMANN Laurent (Alsace) : 67,700 % Grand Prix de la Ville du 11/04/2009Grand Prix de la Ville du 11/04/2009 à Pontarlier (956 joueurs)à Pontarlier (956 joueurs) 1/ BOUVERET Bérengère (Franche-Comté) : 2523 2/ BLESES Luc (Seine et Marne) : 2494 3/ DOLE Jean-Michel (Franche-Comté) : 2448 4/ DAVID Sandra (Bourgogne) : 2387 Triplettes du 12/04/2009 à Pontarlier (94 triplettes)Triplettes du 12/04/2009 à Pontarlier (94 triplettes) 1/ GROSJEAN Alexandre, PEQUIGNOT Jérôme, GAILLARDET Sullivan (Franche-Comté) : 70,644 % 2/ GUERIN Pascal, BOISSON Yves, QUILLARD Fabrice (Bourgogne) : 69,750 % 3/ FARHAT Malik, STEFAN Olivier, PAWLISZ Michel (Alsace / Ile de France) : 69,597 % 4/ RABINOVITCH Joël, PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël (Franche-Comté) : 67,036 % Quadrettes du 12/04/2009 à Pontarlier (66 quadrettes)Quadrettes du 12/04/2009 à Pontarlier (66 quadrettes) 1/ JAKOB Richard, BOUSBA Kamel, TRIVERO Benoît, BENOIT Hervé (Ile de France / Lyonnais / Ain) : 135,996 2/ ENGEL Pascal, SYDA Gilles, WEIMERT Raymond, LAVAL Nicolas (Alsace / Franche-Comté) : 103,175 3/ FARHAT Malik, STEFAN Olivier, PAWLISZ Michel, MOYERE Jérémy (Alsace / Ile de France / Vaucluse) : 95,474 4/ GAILLARDET Sullivan, PEQUIGNOT Jérôme, FRELIN Stéphane, VITTOZ Claude (F-Comté / Ain / Savoie) : 85,952 Libre parallèle du 12/04/2009 a-midiLibre parallèle du 12/04/2009 a-midi à Pontarlier (520 joueurs)à Pontarlier (520 joueurs) 1/ SAMPAIO Julio (Lyonnais) : 2381 2/ HUDRY Nicolas (Savoie Mont Blanc) : 2170 3/ BOURHALFA Laïd (Loire Forez) : 2130 4/ DURIEUX Sébastien (Alsace) : 2016 Libre parallèle du 12/04/2009 soirLibre parallèle du 12/04/2009 soir à Pontarlier (528 joueurs)à Pontarlier (528 joueurs) 1/ HESLOUIS Serge (Normandie) : 1983 2/ MAZZOCCHI Jacques (Centre) : 1958 3/ BOURHALFA Laïd (Loire Forez) : 1944 4/ BORIE Patricia (Champagne Ardennes) : 1700 Grand Prix Atouts Maîtres du 13/04/2009Grand Prix Atouts Maîtres du 13/04/2009 à Pontarlier (652 joueurs)à Pontarlier (652 joueurs) 1/ BERTIN François : 2536 2/ DEBRADE Yannick (Limousin) : 2102 3/ SOROLLA Michel (Vaucluse) : 2100 4/ MEYER Jean (La Réunion) : 2001 Quadrettes en parallèle du 11/04/2009 à Pontarlier (37 quadrettes)Quadrettes en parallèle du 11/04/2009 à Pontarlier (37 quadrettes) 1/ DONZEAU Philippe, STEFANAZZI Emmanuel, CASTILLO Lionel, COURTNEY Renaud (panaché) : 68,019 2/ RABINOVITCH Joël, CARMAGNAT Michaël, PEQUIGNOT Jérôme, FRELIN Stéphane (F-Comté / Ain) : 55,929 3/ TRIVERO Nathalie, TRIVERO Florent, TRIVERO Benoît, JAKOB Richard (Lyonnais / Ile de France) : 53,109 4/ JUMEAU Delphine, FISCHER Franck, AFOUTNI Mustapha, LE CHAUDEL Olivier (Ile de France / Lorraine) : 50,107 15Vous, les champions TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:36 Page16
  16. 16. CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D1CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D1 1/ RAFFOUX Noël, BAUMGARTEN Patrick, COURTOIS Jean-Luc, JEAN Daniel (Poitou A. - Charentes) : 116,096 2/ LLESTA Patrick, LANDY Marc, PRESLE Alain, SAUBUSSE Hervé (Aquitaine) : 115,488 3/ DAUER Eric, FREY Pierre, FARHAT Malik, ZIMBER Olivier (Alsace) : 112,631 4/ MARTINEZ Jean-Philippe, PORRET Nicolas, VITTOZ Claude, CHIARAMONTI Jacques (Savoie Mont Blanc) : 109,443 5/ DUCARD Lionel, CLAR Patrick, GAUDILLIERE Jacques, KETCHEDJI Yvan (Bourgogne) : 105,568 6/ BENOIT Hervé, MOULIN Guy, DEFARGE Jocelyn, FRELIN Stéphane (Ain) : 98,786 7/ BOULUD Alain, AYMARD Michel, DAVID Stéphane, DIODATI Joseph (Loire Forez) : 89,232 8/ TRIVERO Florent, TRIVERO Nathalie, TRIVERO Benoît, DUBOURGNON Lionel (Lyonnais) : 71,463 9/ QUILLARD Fabrice, BRUSSON Julien, BOISSON Yves, THEVENOUX Franck (Bourgogne) : 58,167 10/ RAMIS Gilbert, GASCHE André, THIEBAUT Dominique, SOUILLOT Michel (Franche-Comté) : 56,147 11/ STIMPFLING Philippe, WEILL Marc, COULON Alain, VECCHI Jean-Claude (Alsace) : 38,648 12/ CODINA Gérard, PIC Daniel, PERRET Bruno, CALET Fabrice (Drôme Ardèche) : 18,214 13/ DEGIORGI Stéphane, FENECH Alexandre, PELLE Thierry, LAMY Jean-Luc (Var Côte d’Azur) : 0,185 14/ RABINOVITCH Joël, PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël, LAISSUS Julien (Franche-Comté) : - 50,978 15/ POUJOL Gérard, FOLCHER Alain, TINE Alain, AYMARD Raymond (Languedoc Roussillon) : - 57,268 16 Les Championnat Vous, les champions CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D2CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D2 1/ GINESTE Isabelle, LOUVRIER Philippe, MARTY Stéphane, CARDON Philippe (Ile de France) : 140,842 2/ SCHENK Mickaël, DEHON Damien, DEHON Cyprien, DEHON André (Midi-Pyrénées) : 134,889 3/ DA SILVA Carlos, DUCROCQ Sébastien, LONGCHAMBON Cyril, CHASSAGNOL Jean-Pierre (Loire Forez) : 82,151 4/ CARRET Didier, POURCENOUX Thierry, FAYOLLE Brigitte, NEAV Jean-Pierre (Lyonnais) : 76,071 5/ CASADO Manuel, AIT AISSA Mamid, TONERIE Raynald, ROTA Didier (Midi-Pyrénées) : 70,217 6/ SYDA Gilles, COMTE Yves, STEPHANUS Jean-Marie, CONVERT André (Alsace) : 69,530 7/ SIGAUD Christophe, COMMERE Didier, GONTHIER Marcel, PONTET Max (Vaucluse) : 67,366 8/ THERRY Christian, CAILLARD Daniel, INACIO Manuel, RAINKO Joseph (Bourgogne) : 56,961 9/ GRAVERON Jean-Claude, ARNAUD Olivier, LAMBERT Gérard, MOUSSET Jean-Claude (Languedoc Roussillon) : 53,370 10/ MARCOTTE Adrien, BRIZARD Eric, FABRE Hervé, CHAMPAGNE Eric (Aquitaine) : 52,860 11/ NOTON Patrice, SURGOT Patrice, DEGRANGE Jérôme, ECOIFFIER Dominique (Bourgogne) : 48,157 12/ GAUVIN Vincent, POINSOT Michel, TOURY Stéphanie, BIERLAIRE Nicolas (Champagne Ardennes) : 36,360 13/ PERTIN Jean-François, IRVAZIAN Simon, PAUGET Michel, PICARD Henri (Ain) : 25,464 14/ VITTET Gilles, BERGES Eric, LEFEBVRE Cédric, BLANCHON Alexandra (Savoie Mont Blanc) : 23,468 15/ PASTEUR Jean, LECHINE André, GATTO David, HURY Ludovic (Franche-Comté) : - 25,863 Quadrette D1 Championne : Patrick BAUMGARTEN, Noël RAFFOUX, Jean-Luc COURTOIS et Daniel JEAN Quadrette D1 Vice Championne : Marc LANDY, Hervé SAUBUSSE, Patrick LLESTA et Alain PRESLE Quadrette D1 Troisième : Malik FARHAT, Pierre FREY, Eric DAUER et Olivier ZIMBER Quadrette D2 Championne : Isabelle GINESTE, Philippe CARDON, Stéphane MARTY et Philippe LOUVRIER Quadrette D2 Vice Championne : André DEHON, Damien DEHON, Cyprien DEHON et Mickaël SCHENK Quadrette D2 Troisième : Carlos DA SILVA, Sébastien DUCROCQ,J-PierreCHASSAGNOLetCyrilLONGCHAMBON TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:36 Page17
  17. 17. CHAMPIONNAT DE FRANCECHAMPIONNAT DE FRANCE DES UNIVERSITESDES UNIVERSITES ET GRANDES ECOLESET GRANDES ECOLES 1/ Université de Dijon (Bourgogne) LAVENIR Sarah, DEMARCQ Sabrina, VILLIERS François et PIOTET Kevin 2/ Université de Rennes 1 (Bretagne) COHUET Pauline, BERNARD Simon, ANDRE Jérémie, DE CACQUERAY Yannick 3/ Université de Lyon 2 (Lyonnais) JOUBERT Jérémy, AMATE Antoine, SALAMAND Yves, MONDON Romain onnats de France 5/ ORRECHIA Francis (Languedoc R.) 6/ PARIZE Lucien (Bourgogne) 7/ LARROQUE Thierry (Limousin) 8/ LE FAILLER Didier (Bretagne) 9/ LEVISAGE Christophe (Ain) 10/ AKNIN Jacques (Vaucluse) 11/ BOULEY Jean-Pierre (Bourgogne) 12/ CHEVALIER Francis (Franche-Comté) 13/ BERTHONECHE Laurent (Nivernais B.) 14/ PHILIPPE David (Champagne A.) 15/ FRANCESCHI Jean-Baptiste (Corse) 16/ MARCHAND David (Alsace) 17/ VERNE Christophe (Ain) 18/ MOUSSET Jean-Claude (Languedoc R.) 17Vous, les champions CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D3CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D3 1/ GIRARD Roselyne, BEGOU Jean-Marc, ANDRE Claude, ARMANDO Guy (Provence) : 157,617 2/ MORAT-LEVRIN Jean-Claude, POLESEL René, BON Alain, PERROT Dominique (Bourgogne) : 134,635 3/ PELLICCIOTTA Nicolas, GOUX Jean-Paul, GUILLEMIN Bernard, MICHEL René (Bourgogne) : 118,930 4/ LEHOULT Sylvain, GERMAIN Cyrille, FREMON Martial, MERLET Yannick (Sarthe Mayenne) : 105,765 5/ PETER Jean-Paul, KNAFOU Charles, SCHILDKNECHT François, MONTMAURS Philippe (Alsace) : 97,551 6/ VUILLEMENOT Vincent, JACQUIN Gérard, ADAM Joël, VUILLEMENOT Denis (Franche-Comté) : 80,035 7/ CARNEL Christine, LELOIRE Pascal, MERLO Emmanuel, BENOIT Cédric (Nord Pas de Calais) : 73,400 8/ BAILOT Christophe, GILLES Sébastien, SCUITO Fabrice, CRISMAN Yvan (Languedoc Roussillon) : 55,341 9/ JOUVENOT Jean-Philippe, BENARD Annie, ARRIZURIETA Luis, LAFON Henry (Aquitaine) : 38,014 10/ DORNIER Sébastien, HUDRY Nicolas, BENE André, NEGRO Christian (Savoie Mont Blanc) : 11,381 11/ FRELIN André, ANTONY Stéphane, MOUGENOT Sébastien, ZELLER Cyril (Franche-Comté) : 9,379 12/ LOMBARDO Sylvain, ENRIA Pascal, FREMAUX Amélia, DELACROIX Daniel (Ain) : 1,622 13/ VIAL Jean-Marie, BERT Patrick, LABARRE Marc, THOUVEREZ Marcel (Vaucluse) : - 1,617 14/ LAVERGNE Denis, DISERBEAU Stéphane, LAMY Jacques, TARTARIN Arnaud (Ile de France) : - 13,339 15/ BRIANCON Alain, BOIS Noëlle, CHOLLET Thérèse, BLANC Max (Savoie Mont Blanc) : - 49,496 Quadrette D3 Championne : Jean-Marc BEGOU, Claude ANDRE, Guy ARMANDO et Roselyne GIRARD Quadrette D3 Vice Championne : J-Claude MORAT-LEVRIN, Dominique PERROT, Alain BON et René POLESEL Quadrette D3 Troisième : Nicolas PELLICCIOTTA, René MICHEL, Bernard GUILLEMIN et Jean-Paul GOUX 19/ GAUTEUR Lionel (Savoie Mt Blanc) 20/ CHABOT Alain (Vaucluse) 21/ PATIS Alain (Champagne A.) 22/ VITTET Gilles (Savoie Mt Blanc) 23/ BARTHELOT Philippe (Ile de France) 24/ BIAGINI Cédric (Provence) 25/ CARDON Philippe (Ile de France) 26/ THOMAS Fabrice (Val d’Adour) 27/ THEPAUT René (Bretagne) 28/ SETTIER Fabrice (Aquitaine) 29/ MICHAUX René (Normandie) 30/ DOLE Jean-Michel (Franche-Comté) 31/ MARTELET Bernard (Franche-Comté) 32/ RITTIE Jean-Pierre (Centre) CHAMPIONNAT DE FRANCE DONNES LIBRESCHAMPIONNAT DE FRANCE DONNES LIBRES 1/ RAMIS Gilbert (Franche-Comté) : 685 2/ ROQUES René (La Réunion) : 112 3/ GRUEZ Pascal (Nord Pas de Calais) : 104 4/ DEUTCH William (Nivernais Bourbonnais) : - 108 Photo de la remise des prix du Championnat de France en Donnes Libres en dernière page de couverture Equipe Championne : Université de Dijon Sabrina DEMARCQ, François VILLIERS, Kevin PIOTET et Sarah LAVENIR Retrouvez tous les résultats des différents Championnats de France et des Open nationaux d’encadrement sur le site de la FFT http://www.fftarot.fr TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:36 Page18
  18. 18. Que se passe-t-il du côté... De Blenod-les-Pont-à-MoussonDe Blenod-les-Pont-à-Mousson Jusqu’aux bouts de la nuit !Jusqu’aux bouts de la nuit ! Pour la 1ère fois, le comité Lorraine organisait le samedi 28 mars les 12 heures de Tarot. 148 participants de 14 à 92 ans étaient présents pour le plus grand plaisir des res- ponsables qui avaient prévu une journée bien rythmée : début du concours à 14h00, dîner à 20h00, reprise à 21h30 jusquà l’aube (8h00 du matin). Après ce marathon, le petit-déjeuner, bien mérité, a été servi ! Au petit matin, le régional Bouhebira ANESKI se voyait remettre son trophée et son enveloppe rondelette. De Maisons-AlfortDe Maisons-Alfort Jusqu’aux bouts de la vie !Jusqu’aux bouts de la vie ! A l’occasion de la Coupe de France 2008 à Aix-les-Bains, Philippe PERELLI ne pouvait arbitrer et s’en était excusé auprès de la CCN. De nature très discrète, il n’en avait pas donné les rai- sons, et quelles belles raisons... puisque le 8 novembre 2008, Philippe se mariait avec Nadine. La FFT leur sou- haite beaucoup de bonheur. De TonnerreDe Tonnerre Un mariage peut en cacher un autre !Un mariage peut en cacher un autre ! Hanane SGHIRI, ancienne apprentie de la FFT, remplace à ce jour Nadine LELEDY en congé parental, et a repris le poste du secrétariat avec le sérieux qu’on lui connaît. En s’unissant à Youcef le 2 mai 2009, elle est devenue Hanane KHELOUFI. La FFT félicite les 2 jeunes mariés et leur exprime tous ses voeux de bonheur. Les administrateurs les remercient également pour les succulentes pâtisseries qu’ils ont fort appréciées !!! De BalmaDe Balma Tempête sur le Festival !Tempête sur le Festival ! La tempête subie par le Grand Sud-Ouest n’a pas eu d’incidence sur le Festival de Balma qui s’est bien tenu les vendredi 30, samedi 31 janvier et dimanche 1er février 2009. Tous sont venus s’y réfugier et se réchauffer avec la soupe à l’oignon, savourer la paëlla géante, mais aussi jouer au Tarot ! Le record d’affluence a donc été battu cette année. Le vendredi soir, 26 quadrettes étaient présentes, ainsi que 92 participants au libre parallèle. L’équipe de Stéphane SICRES, Frédéric DAROLLES, Serge ESTINGOY et Patrick SANTOUIL (Midi-Pyrénées) sort victorieuse et l’albigeois Pascal LE TIEC prend la 1ère place du libre. Les deux Grands Libres du samedi ont connu un franc succès : 88 tables l’après-midi et 99 ta- bles le soir. Ils ont été remporté par Noël RAFFOUX (Poitou Anjou) et Jean-Jacques VALENTE (Midi-Pyrénées). Le dimanche, le tournoi quadrettes a réuni 17 formations. Celle d’Yves CHEKLI, Franck GOU- DAL, Patrick LOBERT et Patrick ALCOUFFE (Midi-Pyrénées) s’est imposée. Quant au libre parallèle (92 joueurs), il a été gagné par le marseillais Jean-Louis VILLARET. 18 Vous, les licenciés TAROTmag 4:Mise en page 1 02/07/09 13:59 Page19
  19. 19. TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:36 Page20
  20. 20. 20 Vous, les licenciés Bruno ALLART (Languedoc Roussillon) L’ombre et la lumière des Vasarely Bruno ALLART naît le 18 mars 1948 dans le XVème arrondissement de la capitale. Grandir dans un centre culturel tel que Paris a dû l’ins- pirer car très jeune, il se passionne pour les arts plastiques. Il étudie pendant deux années l’art graphique aux Beaux Arts et en sort di- plômé. Mais à cette période, l’activité prédominante est la musique, Bruno est guitariste professionnel. Il a le privilège de jouer entre au- tres auprès de Mark Robson, Moustique, Vince Taylor et encore Lau- rent Voulzy. Ah quand même ! Mais en 1968, une rencontre va bouleverser sa vie : il fait connaissance avec le maître du cinétisme, Victor Vasarely, qui lui demande de travailler à ses côtés. Un choix est à faire : le manche de guitare ou celui du pinceau ! Bruno ne peut résister à la proposition d’un tel artiste. Il continue la musique plus modérément, avant de l’abandonner défi- nitivement en 1971, pour se consacrer pleinement à sa collaboration avec les Vasarely. Oui, les Vasarely, car le fils de Victor, Jean-Pierre Vasarely, artistiquement connu sous le nom d’Yvaral, l’embauche aussi comme assistant. Il dit de lui qu’il est efficace et particulièrement doué pour résoudre les problèmes difficiles et qu’en plus de son cer- veau, il sait utiliser ses mains. Son père ajoute que c’est un technicien né avec une précision et une qualité extraordinaire d’éxécution. L’emploi du temps de Bruno est bien chargé : la semaine, il travaille pour Yvaral et le week-end, avec Victor Vasarely en profession libé- rale. Bruno apporte son savoir-faire en technique graphique et plas- tique à la réalisation des tableaux des Vasarely, en respectant l’univers de chacun, constructiviste pour l’un et cristallographique pour l’autre. Avec le temps, Bruno propose au père comme au fils, des dévelop- pements nouveaux dans la combinatoire des formes et des couleurs. Il met en place les systèmes informatiques. Aux côtés des maîtres, Bruno continue à se spécialiser et mélange art géométrique, cinétique, digital, programmé, numérisé… Il est à l’origine du fameux losange, logo de la marque automobile Renault. Il a l’honneur d’éditer les pre- miers bijoux Vasarely, dont il porte toujours un spécimen à son cou. Il fait découvrir l’art digital au grand public en créant le jeu digit-cube qu’il signe avec Yvaral. Dès le début de sa collaboration et pendant son temps libre, Bruno crée ses propres œuvres. Aussitôt qu’il a une idée, il esquisse rapi- dement sur papier un graphique, qu’il remet au propre, puis le scanne avant de finaliser. En 1972, deux expositions sont organisées au Grand Palais à Paris où Bruno présente son 1er tableau aux côtés des grands maîtres. Bien entendu, Victor Vasarely et Yvaral sont de la partie ! Quand ils découvrent que Bruno expose lui-aussi, ils vont lui Bruno ALLArT et Victor VAsArELY devant les célèbres zèbres Jean-Pierre VAsArELY, dit Yvaral et Bruno ALLArT TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:36 Page21
  21. 21. demander de choisir entre poursuivre leur coopération ou faire chemin seul. Bruno optera pour le travail à l’ombre des grands maîtres, mais va continuer secrètement à construire de nouvelles conceptions. En 1993, il retente d’exposer, mais sous un autre nom, Saro. Les Vasa- rely ne tardent pas à le reconnaître et lui posent un dernier ultimatum. Et rebelote, Bruno redevient le fidèle assistant. En 1997, un évènement tragique survient, le décès de Victor Vasarely. Il s’en suit de graves problèmes d’héritage et il est difficile de travail- ler et créer. En 2002, c’est Yvaral qui disparaît. Bruno est au chômage technique. Il n’y restera qu’une courte durée puisqu’il était sur le point de partir à la retraite. A cette période, Bruno est dans le trou et broie du noir. Alors il décide de quitter Paris pour s’installer avec son épouse Liliane, fidèle collaboratrice des Vasarely également, dans sa maison à Argelès-sur-Mer, ville très chère aux joueurs de Tarot et à Bruno qui retrouve la mer, la montagne et le soleil. Bruno avait été charmé par cet endroit où, quand il était jeune, il avait donné un concert. Il s’était promis d’y revenir, chose faite ! Tranquillement, discrètement, dans son atelier et bureau de sa maison à Argelès, Bruno va poursuivre ses travaux, mais il profite surtout de l’ombre des palmiers qui enveloppent son jardin. En 2004, un ami lui demande de créer le logo pour son entreprise “Beauté d’Orient”. Des journalistes s’aperçoivent que le sigle a été conçu par Bruno, ex-col- laborateur des Vasarely, et décident de le propulser dans la lumière. De nombreux articles de presse seront écrits. En 2005, une exposition lui est consacrée dans la galerie Marianne d’Argelès intitulée “L’om- bre et la lumière des Vasarely”. Il sera présent aussi dans divers mu- sées et salons. En 2005, il crée “Collioure”. Il fait le pari de mélanger art cinétique, pop art et art digital (en quelque sorte Vasarely, Yvaral, Allart). Quand on s’arrête sur ce tableau, on se sent entraî- ner dans un univers où les fondations artistiques (thème cher à Bruno) sont à la fois futuristes, pitto- resques et identitaires. On retrouve, comme dans la plupart de ses œuvres, cette fuite vers la lumière. On est emmené aux portes d’un espace où il semble n’y avoir rien, et où pourtant il se passe quelque chose. Certes, tout cela reste ima- ginatif ! Son étonnant Collioure di- gital connaît donc un vif succès. Le propriétaire du Château de Valmy, ému par cet ouvrage, lui prie de créer une toile du Château et en 2007, Bruno donne nais- sance à “Valmy”. Cette réalisation devrait évoquer quelques souve- nirs agréables à certains d’entre vous… Mais son tableau le plus touchant est sans doute “Utopie”, exposé ac- tuellement à Olne en Belgique, réalisé en 1995, qui était peut-être une prémonition du drame des tours jumelles du Trade Center de New- York, détruites dans l’attentat du 11 septembre 2001. Très touché par l’impressionnante vision de Bruno, le maire de la ville de New-York a souhaité le rencontrer. Je ne saurais que trop vous conseiller de vous rendre sur son site www.bruno-allart.org où vous pourrez admirer de nombreux autres ta- bleaux (Abîmes, Abysses, Evasion… dont les noms nous transportent déjà) et, qui sait, acquérir une reprographie de l’un d’eux. Il ne me reste plus qu’à remercier Bruno et lui souhaiter de connaître le succès qu’il mérite. Peut-être aura-t-on l’honneur, un jour, que notre jeu si merveilleux et que Bruno chérit tant, soit mis à l’honneur par ses soins... Les débuts de Bruno ALLArT Exa-Cone 1968 21Vous, les licenciés TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:37 Page22
  22. 22. 22 Vous, les licenciés ppoorrttrraaiitt ddee jjoouueeuurr Laurent GAMELON L’ambassadeur de la FFT Lequel d’entre nous ne se souvient pas du film "P.R.O.F.S." et de Gérard, ce jeune professeur d’éducation physique au polo rouge qui quitte le conseil de classe parce qu’on ne porte aucun intérêt à sa matière ? Il s’agit bien sûr de Laurent GAMELON qui était aux côtés de Patrick BRUEL, Fabrice LUCHINI et Christophe BOURSEILLER. Dans cette comédie de Patrick SCHUL- MANN, ces quatre jeunes enseignants tentent de casser la routine de leur travail grâce à de nouvelles méthodes et en font plutôt baver aux autres professeurs qui ne partagent pas leur vision ! Grâce à cette sympathique œuvre cinématographique, Laurent se fait remarquer du public qui d’ailleurs ne manque pas de lui parler de sa prestation de professeur de sport quasi- ment tous les jours ! Cette comédie a été un excellent tremplin pour sa carrière d’acteur. Acteur… Laurent voulait le devenir dès l’âge de 4 ans et il l’affirmait haut et fort. Il n’a jamais abandonné cette idée et à l’âge de 17 ans s’inscrit au Studio 34 à Paris où il suit des cours d’art dramatique pendant 2 années. En 1980, à 20 ans, il décide de monter sur scène et joue au théâtre dans un one-man show. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça ne fut pas une réussite ! Qu’importe, il ne se décourage pas, continue dans sa voie et participe en 1981 au Festival de l’Humour en Suisse où il fait une rencontre déterminante qui lui ouvre les portes du Petit Théâtre de Bou- vard où il restera de 1983 à 1985. Cette fois-ci, son talent ne passe pas inaperçu et il se fait donc contacter par Patrick SCHULMANN pour faire partie du casting du film "P.R.O.F.S.". Il tourne à nouveau pour lui dans "Les oreilles entre les dents" en 1987. Essentiellement tourné vers le cinéma, son début de carrière est aussi fourni que pauvre en notoriété. Outre "On peut tou- jours rêver" (1991), "Vieille canaille", "Louis enfant roi" ou "La cavale des fous" (1993), il côtoie pourtant de grands noms du cinéma. Ainsi en 1990, il joue successi- vement pour Georges LAUTNER ("Triplex"), Bertrand BLIER ("Merci la vie"), Thierry LHERMITTE ("Les secrets professionnels du Dr. Apfelglück") et Gérard JUGNOT ("Une époque formidable"). En parallèle, il est au théâtre avec "Silence en coulisses !" (1993) et "Brèves de comptoir" (1994). Pour information, ses premiers pas sur les planches remontent à 1980 dans la pièce "Jacques a dit". Laurent a une affection toute particulière pour le théâtre qui reste le fondement du métier de comédien. Il est toujours très excité à l’idée de jouer une pièce, d’être en rapport direct avec le pu- blic et aime cette magie qu’engendre un spectacle vivant. Il souligne d’ailleurs que les gens ne vont pas assez au théâtre. En tout cas, le message est passé auprès des joueurs de Tarot ! Spécialisé dans les comédies, on le re- trouve dans "La crise" en 1992, puis il re- joint le casting de "Tango" en 1993 de Patrice LECONTE avec Philippe NOIRET. En 1997, il a la chance et l’immense plaisir de jouer au théâtre la pièce “La puce à l’oreille” de FEYDAU auprès de Jean-Paul BELMONDO pendant 2 années consécu- tives. Cette expérience et cette rencontre avec ce grand artiste resteront inoublia- bles. Il fait aussi une incursion dans le doublage pour les films d'animation "Le Roi Lion 2" en 1998 et "Toy Story 2" en 1999. Après une coopération fructueuse avec Jean-Michel RIBES, au cinéma comme au théâtre, il renoue avec la comédie à suc- cès dans "Le placard" (2000) de Francis VEBER. Cette rencontre plus qu'enrichis- sante lui permet de décrocher des rôles daniel AUTEUIL et Laurent GAMELOn pendant le tournage de “La doublure” TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:37 Page23
  23. 23. 23Vous, les licenciés dans les deux films suivants du réalisateur : "Tais-toi !" (2003) et "La doublure" (2006). Il sera aussi de l'aventure théâtrale "Le dîner de cons" (2007), lors de sa reprise avec Dany BOON et Arthur en tête d'affiche. Mais c'est à la télévision que Laurent GA- MELON se fait connaître véritablement du grand public. Il obtient enfin un rôle central dans la série policière "Diane femme flic" (2003) aux côtés d'Isabel OTERO où il in- terprète Serge Caro. Puis il apparaît dans quelques séries à succès comme "Louis la Brocante" (2004), "Le bal des célibataires" (2005) ou encore "Joséphine ange gar- dien" (2007). Après plusieurs saisons de "Diane femme flic", il quitte la série et se montre sur tous les fronts : - il fait un bref passage dans la série déjà culte "Kaamelott" créée par Alexandre AS- TIER, plus précisément dans le Livre III, épisode La Baraka. - sur grand écran, après "Confidences trop intimes" (2004), "La maison du bonheur" avec Dany BOON (2006) et "L'auberge rouge" (2007), il rejoint le nouveau film de Jean-Michel RIBES "Musée haut, musée bas". Il apparaît également dans "La guerre des miss" de Patrice LECONTE en 2008. - il joue dans "Le Tailleur pour dames" de FEYDAU, diffusé en mai 2008 sur France 2. - il participe au doublage du film d’anima- tion "Mia et le Migou". - il remplace progressivement Marcel PHI- LIPPOT et Daniel PREVOST dans le rôle du client râleur des spots publicitaires MAAF. Actuellement, il est en train de tourner un film qui sera diffusé cet été sur TF1. Il joue aussi dans une série policière pour la même chaîne télévisée. De février à juin 2010, Laurent vous attend au Théâtre du Rond-Point à Paris avec les nouvelles "Brèves de Comptoir" 3ème opus. Suite à cette brillante filmographie et cet impressionnant parcours, il est temps d’aborder sa passion pour le Tarot et de vous expliquer comment Laurent GAME- LON est devenu l’ambassadeur de la FFT et du jeu de Tarot. En texte introductif, il est bon de replacer cette réplique tirée du film "P.R.O.F.S." : - Frédéric (Patrick BRUEL) : J’adore le poker, c’est un jeu qui demande beaucoup de qualités. - Gérard (Laurent GAMELON) : Ouais et du bol ! Voilà ce qu’il faut, du bol ! Puis un p’tit peu d’cul aussi ! - Frédéric (Patrick BRUEL) : Certes, tout n’est pas faux dans son propos, mais j’per- siste à dire que le poker est un jeu qui de- mande une certaine lucidité, une capacité d’appréciation, bref, d’intelligence. Si bien que la question peut se poser, mon cher Gérard, ne devrais-tu pas renoncer ? Il n’est d’aucune utilité de rappeler que Pa- trick BRUEL est un excellent joueur de poker et qu’il commente des grands tour- nois que diffusent certaines chaînes. Et c’est au cours d’une émission de poker dans laquelle Laurent GAMELON était in- vité en tant qu’initié qu’il va avouer très peu jouer à ce jeu, mais surtout qu’il ado- rait le Tarot et qu’il y jouait 2 à 3 fois par semaine minimum sur internet. La FFT n’est pas passée à côté de cette déclara- tion et Maurice DOURY, Secrétaire Natio- nal, a pris contact avec Laurent GAMELON début avril 2009 pour le ren- contrer et lui demander de devenir notre ambassadeur. Laurent a sans hésiter ac- cepté cette proposition. Son vœu le plus cher est d’aider la Fédération à se faire connaître du grand public et des médias et espère que sa notoriété pourra y contri- buer. Il souhaite avec la Fédération organi- ser un tournoi avec des célébrités. Il aimerait également essayer d’intéresser un diffuseur pour que soient retransmises des parties de Tarot. En tant qu’ambassadeur, Laurent a déjà effectué des actions : il a réalisé une inter- view pour le site de la FFT et un reportage pour le site ruedesexperts.com. Il nous a fait l’honneur de sa présence à Vichy et compte bien être parmi nous à nouveau à l’occasion d’un prochain Championnat de France. L’histoire d’amour entre le Tarot et Laurent est née à l’armée pendant qu’il effectuait son service militaire. C’est un collègue qui va l’initier au jeu, lui apprendre les règles et il va rapidement prendre place aux ta- bles. Il se passionne très vite pour le Tarot qui est un jeu puissant, qui offre de nom- breuses combinaisons, qui demande de la mémoire et de la logique. Il affectionne des cartes telles que l’Excuse et surtout le Petit avec lequel il se sent très à l’aise et aime le piment qu’il apporte. Il privilégie le jeu à cinq qu’il trouve marrant, aimerait se perfectionner dans le jeu à quatre, mais par contre, il déteste jouer à trois. Il pré- fère défendre qu’attaquer, il adore ce côté tapis dans l’ombre en défense, où l’on sort le couteau au bon moment pour faire chu- ter le preneur. En défense, Laurent affirme qu’il est très avare de ses points et qu’il a du mal à les donner, ce que confirme Mi- chel PAWLISZ qui a eu l’opportunité de défendre avec lui l’open national qua- drettes du samedi soir à Vichy ! Ceci est plutôt une qualité, d’après notre n°1 ! Mais Laurent a une lacune : il ne maîtrise pas bien et connaît très mal le système de signalisation et aimerait combler ce manque. En attaque, les jeux à 2 bouts lui vont bien puisqu’il faut pousser les cou- leurs. Il a encore quelques difficultés avec les jeux sans bout ou à un bout sur les- quels il faut jouer des atouts, il dit de lui qu’il n’est pas un chasseur né ! Du fait de son emploi du temps très chargé, Laurent ne peut plus guère jouer au Tarot en temps réel, ce pourquoi il s’est mis sur internet. Il aime la rapidité d’exécu- tion des parties et l’affichage instantané des scores qui permet une comparaison immédiate. Il joue en moyenne au moins un tournoi live par jour, un vrai accro !!! D’autant plus qu’il a de nombreuses autres passions dont les sports mécaniques. Il ne peut se passer de la moto, qui est son moyen de locomotion habituel et dès qu’il peut, il n’hésite pas à se rendre sur des circuits. Il doit aussi s’occuper de sa grande famille, Laurent est en effet un père comblé de 5 enfants. Pour conclure, nous tenons vivement à re- mercier Laurent GAMELON pour son im- mense gentillesse et sa disponibilité et nous lui souhaitons une longue et magni- fique carrière, cinématographique bien sûr, mais aussi tarotique ! Laurent GAMELON recevant des explications de Michel PAWLISZ pendant la quadrette de Vichy TAROTmag 4:Mise en page 1 02/07/09 13:59 Page24
  24. 24. TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:37 Page25
  25. 25. Nymphe Coup de défense imparable Fit une erreur sur la donne Championnat Partie d’une association Joué avec l’atout pair Jean ou Pierre Chicane Pénalité donnée qu’à la défense Neutre ou basique Course Tournois parallèles au Championnat de France Podium Personnes peu dégourdies Pièce de moteur Chance au jeu Souvent entamé sur chien blanc Obstiné dans sa conduite de jeu Il lâche ses points Avant Dos Vice Champions Glissons brusquement Réfuta Toutes petites Plaque espagnole Ville espagnole Laser Disc Couleur du vainqueur Nécessité Qui croît dans l’eau Possèdent Note du diapason Démonstratif Jeu de L. Gamelon Première séance Ouvre Gagner un championnat Annonce de la tenue Période d’un match par équipes Réclame Carte mémoire Sauve (le Petit) Canaux rénaux Hommes de couleur Il annonce un honneur A noter à la table relais Conjonction Sulfure d’antimoine Enveloppes au Tarot ! Cartes américaines Démuni d’atouts Rejoues la couleur demandée Atouts Pierre Injuste Privé, personnel Affection 60/40 en est une marque ajustée Club breton Se demande avantdepren- dre le chien Dans le vent Risque Etain Double ou triple Exprime l’indifférence Radiation ancienne Il participe au championnat jeunes Affection Plein ou mondial ! Construisit une stratégie Attacha Erbium Mariées ou bien seules parfois Irritée par une bulle Petit équidé Nage Point Triathlon Mots fléchés Solutions page 31 25Vous, les joueurs TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:37 Page26
  26. 26. Suite aux généralités données sur les atouts dans le précédent magazine, il pa- raissait indispensable d’aborder la façon de les manier. Le système de signalisation rentre bien entendu en compte dans le maniement des atouts. Vous devez faciliter la communication en défense en jouant les bons atouts. Pour cela, il est impératif d’anticiper sur la suite à donner à la partie. Exemple : Vous êtes devant le preneur avec le jeu à l’atout suivant : 16 - 11 - 7 - 4. Au 1er pli, votre partenaire du milieu trouve la coupe à © sur laquelle le preneur pose le Petit. Le déclarant joue sa longue à  Roi bille en tête qui passe. Vous êtes sin- glette dans cette couleur. Au 2ème tour, au- cune tenue n’est annoncée. Vous prenez la main et optez pour le 2 pour 1. Par anticipation, vous devez couper d’un atout impair, le 11, pour pouvoir jouer le 2 pour 1 avec l’atout pair, le 4. Si vous vous précipitez en coupant du 4, votre plus petit atout, vous ne pourrez pratiquer cette technique. Le défenseur du milieu en fera de même pour protéger la main de devant. Quelques exceptions existent : - quand le défenseur est long et très fort à l’atout et qu’il protège le Petit - quand il pense avoir la possibilité de sur- couper le preneur En cas de sous-coupe devant le preneur (joueur de devant ou du milieu), le défen- seur avec une main faible doit mettre un uppercut, un atout élevé, pour faire tom- ber les gros atouts du preneur. Il signale ainsi sa faiblesse à l’atout et indique qu’il accepte de couper cette couleur. En cas de main forte, un défenseur peut couper de son plus petit atout (refus d’uppercut) et demande ainsi à ses partenaires de ne plus revenir dans la couleur, par conséquent de le protéger. Si l’entame atout vient du milieu, le défen- seur de devant montera à la pointure pour que le joueur du fond fasse la levée et sur retour atout, il pourra donner son uppercut. Cette règle encore n’est pas sans excep- tions : - sur atout du fond, si le joueur placé im- médiatement avant le preneur se révèle défaillant, c’est-à-dire qu’il ne peut donner un uppercut efficace, son partenaire du mi- lieu doit alors prendre le relais. - sur entame atout demandeur du fond, le joueur du milieu, s’il possède des gros atouts, peut anticiper sur la faiblesse de son partenaire de devant et donc coller un gros atout. - si le Petit est en défense et qu’il est court, son possesseur doit se débarrasser de son plus gros atout. Sur une chasse du preneur, si le Petit est au fond, même court, le défenseur ne doit pas poser ses plus forts atouts et donc monter à la pointure. De plus, lorsque le déclarant chasse, il est souvent préférable que le défenseur du de ses atouts les plus élevés pour ne pas faire tomber les gros atouts de ses coéquipiers. 26 Il est bon de rappeler que l’atout impair est prometteur et deman- deur, que l’atout pair est propositionnel, qu’il annonce du fond la protection du Petit et qu’il permet de pratiquer le 2 pour 1. Vous, les joueurs Sur la longue du pre- neur, il est très impor- tant que le défenseur du fond, s’il coupe plus tôt que ses parte- naires, se débarrasse L’uppercut peut être donné aussi sur joue- rie atout de la défense. En règle générale, il est effectué par le joueur de devant sur atout du fond car le déclarant est en der- nière position. En effet, quand le Petit est court, il faut le signaler en posant ses atouts en ordre descendant (du plus élevé au plus faible). Au contraire, si le Petit est long avec des atouts majeurs, il faut essayer de résister par ses propres moyens. TAROTmag 4:Mise en page 1 02/07/09 13:59 Page27
  27. 27. fond attende au moins le 2nd tour pour poser son atout de protection. Il existe encore une irrégularité à cette gé- néralité : quand le preneur est 3 fois maî- tre à l’atout et qu’il chasse d’un petit atout, le défenseur du fond, voire celui du milieu, peut poser son atout de protection, géné- ralement le 18, pour faire sortir le Petit de son coéquipier. Enfin, si le preneur chasse et que le Petit a été signalé au 1er tour par le joueur de de- vant ou du milieu par un saut à l’atout si- gnificatif, l’atout immédiatement inférieur à celui utilisé pour le signaler suffit pour le rentrer. En défense, l’entame atout pair du fond, signalant un atout de protection (21, 20, 19, voire 18) peut permettre à un parte- naire possédant le Petit de dégager son plus fort atout tout en donnant un upper- cut. Il est à noter que la pose d’un gros atout devant le preneur n’indique pas for- cément le Petit, mais il ne faut jamais écarter cette hypothèse ! Encore une dernière précision sur la joue- rie atout de défense : Fermons ce long chapitre sur le Petit et la chasse ! Le maniement des atouts, c’est aussi le fait de masquer ses atouts au pre- neur. Du fond, il est primordial de le faire quand les atouts sont collés. Exemple : Le preneur joue le 15 d’atout et vous avez 21 - 20 - 19 - 12 - 3 - 1, il est conseillé de mettre le 21 et ainsi masquer le 20 et le 19. Des autres places, masquer ses atouts est plus dangereux. Si vous êtes placé devant l’attaquant, avec la même main d’atouts, et au 1er tour met- tez le 21 sur le 15 sur lequel vos parte- naires ont pissé, vous informez vos coéquipiers de la non-possession d’atouts inférieurs. Donc, si l’un de vos partenaires peut défausser au 2ème tour car il n’a plus d’atout, il ne chargera pas ses points. Pour conclure cette initiation, traitons du maniement des atouts en cas de déborde- ment de la défense. Un défenseur peut informer ses parte- naires qu’il déborde le preneur. A égalité d’atouts avec l’attaquant, il joue ses atouts tous maîtres dans l’ordre croissant pour empêcher ses partenaires de charger, leur faire comprendre qu’il déborde et essayer de fermer le jeu. Sur une chasse entreprise par la défense, un défenseur court à l’atout doit se débar- rasser de ses gros atouts pour ne pas se retrouver en main et bloquer la chasse. TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:37 Page28
  28. 28. TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:37 Page29
  29. 29. 29Vous, les joueurs Vous attaquez en quadrettes. Vous avez l’entame. Quel sera votre écart ?Quel sera votre écart ? Présenterez-vous la poignée ?Présenterez-vous la poignée ? Quelle carte jouerez-vous ?Quelle carte jouerez-vous ? CHIEN LesConsultants L’AVIS DE LA REDACTIONL’AVIS DE LA REDACTION Nous garderons la Dame 5ème à © et le Roi de  sec par obligation. ll semble logique de conserver le doubleton  blanc en couchant Cavalier Valet et faire la coupe  où le maximum de points est à prendre. Si le Petit n’est pas prenable, le point du Valet de  peut s’avé- rer important pour le gain de la partie. Ce jeu pouvant être difficilement gagnable sans la prise du Petit, nous ne montrons pas la poignée et décidons d’entamer le 8 d’atout, vu au chien, plutôt que le 2 ou le 3 qui risque sensiblement d’alerter la défense. En jouant notre plus petit atout, le défenseur du fond, voire du milieu, pourrait supposer que le preneur est 3 fois maître. En plus, le 20 d’atout a été relevé au chien. Jean-Philippe MARTINEZ (Savoie Mont Blanc) - Première Série Nationale Me trouvant en quadrette, il faut que je gagne le jeu ! J' écarte les 4  et Cavalier et Valet de . Je montre la poignée car j’ai de fortes chances de prendre le Petit et dans le cas où je ne le capture pas, j’ai les points nécessaires pour réussir le contrat (au pire peuvent s’échapper 11 points à , 12 à ©, 12 à l'atout avec Petit sauvé, plus 4 points de l’Excuse, soit 39 points). J'entame du 8 d 'atout. Si le Petit ne sort pas au 1er pli, je tape 3 fois maîtres. Après avoir joué les atouts, je passerai par les  en espérant enfumer une pièce. Jean-Louis BENQUET (Val d’Adour) - Première Série Coeur Mon écart : Cavalier de  4ème , Cavalier et Valet de . L'essentiel en quadrette est de gagner le contrat. Je ne montre pas la poignée pour dévoiler ma force à l'atout . Ma carte d'entame sera le 8 d'atout. A la reprise de main, si le Petit ne s'est pas échappé, je tire 3 fois maî- tres. Et je pousse les © en espérant faire la Dame en débordement. A , dans mon doubleton, je vais es- sayer de prendre une pièce. Claire LABAT (Loire Océan) - Deuxième Série Trèfle J'écarte les 4  et Cavalier et Valet de . Avec cette jolie main d'atouts, j'espère prendre les points à  et une partie des points à . ça me semble suffisant pour gagner, même si je ne prends pas le Petit. Je décide donc de montrer ma poignée. J'envoie le 14 d'atout pour faire du ménage et si ça fait du dégât, je pourrai envisager d'aller chercher le Petit. Laurent GAMELON - Ambassadeur de la FFT Mon écart sera le suivant : les quatre  pour la coupe, le Cavalier de  et la Dame de © pour sauver des point en restant fort dans les couleurs. Je montre la poignée, pourquoi ne pas le faire ? Le jeu est fort à l’atout avec de fortes probabilités de pren- dre le Petit et tous les points à  et à . Je pars à la chasse de mon 2 d’atout. Nicholas MELINGER (Picardie) - Junior Tout d'abord, à l’écart, je couche mes 4  ainsi que le Cavalier et l'As de , pour ensuite entamer du 2 de  en espérant un tenue annoncée dans cette couleur et un déclenchement à l'atout. Pour ce qui est de la poignée, non, je ne la montre pas pour ne pas éclairer la défense sur le fait que je possède 3 atouts maîtres et pour qu'elle puisse me mettre un coup d'atout. TAROTmag 4:Mise en page 1 02/07/09 13:59 Page30
  30. 30. 30 Vous, les joueurs par Benoît TRIVERO (Lyonnais) Place à Benoît TRIVERO, Champion de France à quatre reprises (Quadrettes Open en 1993, Triplettes Open en 1994, Coupe de France en 2005 et 2006). Benoît est très apprécié pour son puissant niveau de jeu, son calme légendaire et son immense gentillesse, caractéristique de la famille ! PROBLèME : COUPE DE FRANCEPROBLèME : COUPE DE FRANCE Vous êtes en finale de Ligue et devez remporter cet ultime match pour vous qualifier pour le Championnat de France. Vous partez avec un bonus de 2 PM, c’est toujours ça ! Sur le 1er étui, le n°1 avec entame de- vant, vous recevez ce jeu à 3 bouts. SUD Preneur NORD Donneur OUEST EST ATTAQUE : Quel contrat allez-vous annoncer ? En Coupe de France, la première donne d’un quart-temps est toujours primordiale car son résultat détermine qui de la défense ou de l’atta- quant va prendre l’ascendant psychologique. Pour cette raison, j’écarte d’entrée la Garde Contre car elle me semble aléatoire : il faudrait faire tous les atouts ainsi que le Cavalier de  et prendre au moins un Cavalier dans la chicane. La Garde Sans me semble également risquée (l’entame est de devant) pour un écart escompté avec la Garde un peu léger. Je fais donc une Garde pour m’échauffer tranquillement, et le chien me conforte dans mon idée (il n’y a que 3 points) ! Sur une garde, quel sera votre écart et quelle ligne d’attaque comptez-vous adopter ? Deux options d’écart se dégagent : une coupe + un Roi sec ou une coupe + une singlette blanche. Je privilégie la coupe , couleur où j’ai le moins de cartes pour espérer faire le maximum d’atouts car ils sont de piètre valeur. Je décide finale- ment de garder le singleton © pour capturer une pièce majeure. Ecart proposé : © C - 7 - 4 /  8 - 6 - As DEFENSE : Quelle entame sera effectuée par Ouest et pourquoi ? On choisira l’entame  car il manque un atout pour produire l’entame atout. On pourra toujours jouer atout par la suite. ETUDE DE LA DONNE : développez la jouerie qui sera pratiquée sur cette donne en apportant des commentaires pour la compréhension de celle-ci. CHIEN Voici donc la main d’attaque avec le chien : A  ©   OUEsT sUd EsT nOrd Pli 1 8  R  7  3  Pli 2 8  As  3  5  Pli 3 As  2  4  5  Pli 4 R  1 A 2  3  Pli 5 6  2  V  R  Pli 6 20 A Ex 6 A 3 A Pli 7 9 A 16 A 10 A 19 A Pli 8 17 A 21 A 2 A 14 A Pli 9 C  4  10  8 © Pli 10 5 A 11 A 12 A 2 © Pli 11 5  4 A 9  4  Pli 12 8 A 7  D  D  Pli 13 18 A 7 A C  5 © Pli 14 13 A 15 A As © 9 © Pli 15 10  9  3 © 9  Pli 16 D © 6 © 10 © 7  Pli 17 V  C  V  D  Pli 18 V © 6  R © 10  sCOrE + 52 La Donne 21 - 16 - 15 - 11 - 7 - 4 - 1 - Ex R - C - 6 - 2 C - 7 - 6 - 4 8 - 6 - As 9 - 7 - 4 - 2 - As TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:37 Page31
  31. 31. COMMENTAIRES > Trouver la coupe En main sur le 2ème , Nord joue , fort de ses 5 cartes par la Dame et aussi parce que l’attaquant ne joue pas les  dévoilés au chien. > La tenue Quand le preneur pousse les , Ouest en profite pour annoncer la tenue, un moyen artificiel de dire à ses partenaires que la jouerie atout ne le dérange pas, bien au contraire ! Cela décide Nord à jouer le 3 d’atout à la 6ème levée (il n’y a plus de risques de Petit au Bout). Sur ce 3 d’atout qui est prometteur, et vu sa qualité d’atout, Ouest plonge du 20 car il ne voit pas trop comment Est pourrait faire la levée d’atout (c’est une décision discutable qui fait débat chez tous les joueurs de devant !). > La défausse Sur les 8ème et 9ème plis, Nord est en défausse. Il peut charger la Dame de  mais rien ne presse. En défaussant deux cartes à ©, il indique à ses partenaires qu’il n’a rien à cette couleur et que la Dame de  n’est pas en danger. > La fin de coup Ouest joue ses 2 atouts car il sait que Sud n’a plus qu’un  blanc à faire en longueur et le maniement des © pour lui est compliqué. Le preneur gagne d’un point. Sur entame atout, il est même possible qu’il chute. A l’autopsie de la donne, quelle que soit la coupe, le résultat sera le même. Le Roi sec à  peut entraîner la chute de ce jeu. C’est donc un jeu piège par excellence pour l’attaquant ! SOLUTIONS DES JEUX Mots Fléchés page 25 N D S C P E B A I E D E S C O C H O N S I N J E C T E U R P O T A T O U T P O S E U R D E U X I E M E S N I A D E R A P O N S S P L D C O N T A R O L E F A L L U E C L A I R E Q U A R T T E M P S S D P U B U R E T E R E S E A S N I T R E S O R S M T S O B E I S R O C I N T I M E A M I T I E Q U I M P E R I N S N V U B A H C A D E T D E R I G E A L I G O T A E N E R V E E A N O N D A M E S C R A W L P T TAROTmag 4:Mise en page 1 02/07/09 13:59 Page32
  32. 32. TAROTmag 4:Mise en page 1 30/06/09 09:35 Page1

×