Archives ouverteséance2

1 012 vues

Publié le

Séance 2 : Le mouvement des archives ouvertes

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 012
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Archives ouverteséance2

  1. 1. Théme 2 : Le mouvement des Archives Ouvertes<br />DUT Gestion de l’Information et du Document-<br />Formationcontinue 2010-2011<br />Françoise Gouzi Quiroz. frgouzi@gmail.com<br />
  2. 2. Plan du thème 2 : les Archives ouvertes(AO)<br />A/Terminologie et contexte<br />B/Acteurs et enjeux<br />C/Le modèlefrançais HAL<br />D/Les moissonneurs et portails (Isidore,OAIster, DOAJ, ….)<br />E/La question des droits (CreativeCommons…)<br />
  3. 3. A/Terminologie et contexte<br />1/Terminologie<br />Archives ouvertes, open archives, open accessmultiplesinterprétations , maisilnes’agitpas de l'acceptation usuelle en français. Provient de l'anglais archive ou encore repository/en français = dépôt, réservoir, entrepôt.<br />Différence entre « archives institutionnelles » (l'archive d'une institution regroupant l'ensemble de sa production -de recherche, patrimoniale, pédagogique, administrative-... dans des espaces privatifs ou ouverts) ET« archives ouvertes »<br />
  4. 4. 2/Contexteet historique<br />Apparitions de nouvellestechno. liées à Internet + des tarifsd’abonnementauxrevuesscientifiques + réflexionémanant de chercheurs sur le partage des connaissances et la libre circulation des savoirsscientifiques.<br />Le termeoriginelanglais “Open Archives Initiative” (OAI) apparaît en 2001, mise en oeuvre d’1 norme techniqued’interopérabilité dite OAI-PMH (ProtocolforMetadataHarvesting) émanant du monde de la doc. Sur ce socle, apparitionalors de l’esprit du libre accèsdans la communauté scientifique.<br />
  5. 5. Fonctionnement<br />catalogue 1 (fournisseur de données)<br />Entrepôt OAI <br />Métadonnées (format Dublin Core)<br />Moissonneur (fournisseur de services )<br />Réponse à requête (format XML)<br />Catalogue 2<br />
  6. 6. <ul><li>Déclaration de Budapest : “Open Access Initiative” rendue publique en fév.2002 puisDéclaration de Berlinsignée par les resp. européensd’organismes de recherche en oct.2003</li></ul>“Open Access toKnowledge in theSciences and Humanities”.<br /><ul><li>2 typesd’actionssont mises en place :</li></ul>-mise en libre accès sur Internet de revueséditées par la com. Scient. directementouvia un éditeurcommercial.<br />-les AO, bases de donnéesd’articlesscientifiques en pré-publicationoupubliés<br /> L’évaluation de la recherche n’est pas un objectif des AO !<br />Recensement sur www.opendoar.org : <br />59 AO françaises en 2011<br />1972 AO dans le monde <br />
  7. 7. B/Acteurs et enjeux<br />
  8. 8. Institutions : identifier, diffuser, valoriser, promouvoir, suivre la production scientifique des chercheurs et E-C. Mémoire scientifique.<br />Chercheurs : communiquer leurs travaux à la communauté internationale, accélérer les échanges scientifiques, renforcer les facteurs d’impact. L’auteur est entièrement responsable et garde les droits sur ses documents déposés mais il doit tenir compte de l’éditeur pour les articles déjà publiés.<br />Public : Exhaustivité / accès gratuit et en texte intégral aux résultats de la recherche ou à la « pre-recherche ». PB : validité des documents ? Car système d’auto-archivage par les auteurs eux-mêmes <br />
  9. 9.  Bibliothèques : réduction des coûts, enrichissement des portails par ces ressources électroniques gratuites. PB : gestion des droits d’accès différenciés selon les plateformes.<br />Editeurs : Plus grande visibilité des revues, augmentation des accès. PB: Disparition progressive de l’éditeur derrière ces plateformes de libre accès.<br />Opposition entre le modèle émergent de l’Open Access et le modèle des éditeurs = VA éditoriale et notoriété des revues (contradiction des Agences d’évaluation AERES qui joue sur ces 2 tableaux)<br />
  10. 10. Une publication disponible en archive ouverte a 3 à 5 fois plus de chances d’être citée !<br />
  11. 11. C/Le modèlefrançais HAL<br />1/Origine <br /><ul><li>Création : 2000
  12. 12. Qui ? physiciens de l’ENS et soutien IN2P3 (CNRS). Le CCSD le produit.
  13. 13. Quoi : Hyper-Articles en Ligne
  14. 14. Principale AO, ausens de bddd’articlesscientifiques en libre d’accès, en consultation et en dépôt, et garantissant un archivagepérenne.
  15. 15. Objectif: offrir une vuecohérente et de qualité des diverses disciplines de la recherchefrançaise.</li></li></ul><li>2/Des questions se posent ?<br />HAL = estgéré par des scientifiques et non par des informaticiens et administratifs (pourquoi?):<br />  Resterau plus proche des 1ers utlisateurs que sont les chercheurs.<br /> Préserver un “regard” scientifique sur les articlesdéposés.<br />Les documentalistessontsouvent des médiateurs entre les 2 entités : AO et chercheur.<br />Son rôlen’estpasd’être un outild’évaluation de la recherche, cela ditilestpréconisé par l’AERES (rapportsd’activité des labo) <br />
  16. 16. Manque de volontarisme de la part des dir.Labos.<br />La floraison de bddéparses (serveursd’université, de labo) recueillant des travaux de chercheursmaisaussid’autrestypes de doc, va à l’encontre des objectifs de HAL. D’autant que HAL proposedésormais la création de portailinstitutionneld’AO. Ex. Toulouse OATAO (consortiumsd’AO) http://oatao.univ-toulouse.fr/<br />Confusion entre le rôled’AO et bddbibliogr. car possibilité sur HAL de déposer la simple notice d’1 article (maispeuencouragé!)<br />
  17. 17. 3/Quelsdocumentsdéposer ?<br />Respecter la nature des contenus plus que la qualité (quiest de la responsabilité des auteurs). <br />Ttes les disciplines sontacceptées/niveaurecherche<br />Des articlesscientifiquesrédigés (pouvantêtresoumis à comité de lecture d’1 revue à caractèreinternationaloucongrés scientifique)<br />Provenant de labosprivésoupublics, d’établ. d’ensei. sup. frçaisouétrangers.<br />Documentsrécentsouanciens (présentationcorrecteexigée)<br />
  18. 18. Suite 3/<br />Mémoires de thèses (service TEL) et HDR<br />Communication à colloques (pre-actes électroniques)<br /><ul><li>NON : supports de présentation orale (ppoint)
  19. 19. Doc. en texte intégral dont le (les) fichier(s) seront téléchargés sur Hal
  20. 20. Documents dont le texte intégral est fourni sous la forme d’un lien vers ArXiv. (archives en physiques, maths…)
  21. 21. Simple référence bibliographique (notice) en attendant le dépôt du full text</li></li></ul><li>D/Les moissonneurs et répertoiresd’AO<br />Des moteurs de recherche comme Google Scholar ou Scirus moissonnent les archives ouvertes.<br />
  22. 22. A l’étranger<br />Open Archives Forum: fédérer les initiatives des payseuropéenspour le dév. des AO http://www.oaforum.org/<br />OAIster : (Univ Michigan/OCLC) env. 23 millions de doc., 1100 contributeurshttp://oaister.worldcat.org/. Recense les entrepôts OAI-PMH/bddmondiales<br />Isidore (TGE Adonis et CCSD) : plateforme de recherche permettant l'accès aux données numériques des SHS, en accès libre http://www.rechercheisidore.fr/<br />The Directory of Open Access Repositories - OpenDOARhttp://www.opendoar.org fondé par l'Open Society Institute (OSI)<br />REPEC (AO en économie) http://repec.org/docs/RePEcIntro.html<br />
  23. 23. EnEurope, en France, auniveau local<br />Le portail européen des archives (14pays/annuaire/recherche combinée…) http://www.archivesportaleurope.eu/index.action<br />HAL. L’archive ouverte pluridisciplinaire (CNRS) www.archives-ouvertes.fr<br />AO pour l'enseignement supérieur et la recherche du consortium Couperin. http://www.couperin.org/archivesouvertes/<br />Thèses en ligne (CCSD) http://tel.archives-ouvertes.fr/<br />EPURE (moissonneur d’AO de Toulouse) version beta…<br />
  24. 24. Le dépôt en accès libre ne remet pas en cause les droits de propriété intellectuelle des auteurs.<br />Les lois du copyright des éditeurs doivent être respectées et, avant le dépôt d’un document sur une archive ouverte, le déposant doit vérifier le droit d’archivage et la version du texte déposé, sans oublier l’accord de dépôt des coauteurs. <br />AVANT publication, l’auteur reste détenteur des droits sur son texte.<br />E/Laquestiondesdroits<br />
  25. 25. E/La question des droits<br />APRES publication SOUS contrat : <br />Sauf interdiction, l’auteur a le droit de diffuser sa v.auteur du doc. dans une archive institutionnelle. Il est interdit, sauf accord explicite, de déposer un fichier produit par un éditeur commercial.<br />Si l’auteur a signé la cession à titre exclusif des droits ou une clause d’exploitation électronique du document par l’éditeur : l’auteur doit demander l’autorisation de dépôt et respecter les règles d’embargo. <br />APRES publication SANS contrat, l’auteur peut diffuser son doc., le copyright n’est pas un frein.<br />
  26. 26. E/La question des droits<br />Nb d’éditeurs acceptent, comme Elsevier, sous certaines conditions (embargo), le dépôt en AO d’une version auteur pre-print et/ou post-print<br />La version pre-print est celle que l’on envoie à l’éditeur, avant les corrections du comité de lecture ; <br />la version post-print est la dernière version avant publication après les corrections du comité de lecture. <br />
  27. 27. Il est interdit, sauf accord explicite, de déposer un fichier produit par un éditeur commercial. <br />HAL autorise la diffusion en mode caché lorsqu’une confidentialité est attachée au document ou lorsque l’éditeur stipule un délai de diffusion en Open Access (6 mois/2 ans après publication) <br />Source site web CNRS-INSHS<br />E/La question des droits<br />
  28. 28. Lienspour les droits<br />ROMEO : http://www.sherpa.ac.uk/romeo/ : les positions sur l’auto-archivage d’une centaine d’éditeurs scientifiques (plutôt d’origine anglo-saxonne)<br />JULIET : http://www.sherpa.ac.uk/juliet/ : les politiques en matière d’AO au niveau international des institutions et organismes de recherche.<br />HELOISE : (bientôt en ligne CCSD) :politique des droits de diffusion des revues sur différents supports (archives ouvertes, sites perso, intranet) pour les éditeurs français. <br />
  29. 29.
  30. 30. Creative Commons<br />Naissance en 2001 (Univ de Stanford) fondateur : Lawrence Lessig (juriste US et défenseur de la liberté sur Internet)<br />Organisation à but non lucratif dont le but est de proposer une solution alternative légale aux personnes ne souhaitant pas protéger leurs œuvres en utilisant les droits de propriété intellectuelle standards de leur pays, jugés trop restrictifs.<br />
  31. 31. Le mvt CC propose des contrats-type d’offre de mise à disposition d’œuvres en ligne ou hors-ligne. <br />Inspirés par les licences de logiciels libres et le mouvement open source, ces textes facilitent l’utilisation et la réutilisation d’œuvres (textes, photos, musique, sites Web...).<br />Le CERSA/CNRS a transposé les licences dans le dt français (2004) http://fr.creativecommons.org/<br />
  32. 32. paternité – Vous devez citer le nom de l’auteur original de la manière indiquée par l’auteur de l’œuvre ou le titulaire des droits qui vous confère cette autorisation (sigle : BY)<br />No derivativeworks : impossibilité d’intégrer tout ou partie dans une œuvre composite (sigle : =)<br />Sharealike : partage à l'identique, avec obligation de rediffuser selon la même licence ou une licence similaire (version ultérieure ou localisée) (sigle : SA )<br />Non Commercial : interdiction de tirer un profit commercial de l’œuvre sans autorisation de l'auteur (sigle : NC)<br />Les Creative Commons<br />
  33. 33. Webographie sur les AO<br />Enseignement supérieur et Recherche. (liste très complète de sites d’AO, France, Europe, monde) https://www.sup.adc.education.fr/bib/Acti/ao/ao.htm<br />Centre pour la Communication Scientifique Directe/CNRS http://www.ccsd.cnrs.fr/<br />Open Archives Initiativehttp://www.openarchives.org/<br />SPARC (droits d’auteurs) http://www.arl.org/sparc/author/addendum.shtml<br />Site de l’INIST sur l’actualité du libre accès:http://www.inist.fr/openaccess/<br />Pour rechercher des documents en Creative Commons : <br />Yahoo (recherche fédérée) http://search.creativecommons.org/, <br />flickrhttp://www.flickr.com/(images), <br />Google (image et web), <br />Blip.tv (video)<br />Jamendo (musique)<br />WKIMEDIACOMMONS (media)<br />SpinXpress (media)<br />Creativecommons France et autres pays http://fr.creativecommons.org/liens.htm <br />
  34. 34. http://www.flickr.com/photos/giuli-o/3421333361/ (Street Creative Commons) by Giuli-O)<br />http://www.flickr.com/photos/gnuckx/4276974959/ (Palermo-Sicilia-Italy - Creative Commons by gnuckx)<br />http://www.flickr.com/photos/lamauvetahu/5725819225/ (Par faustinetahuFaustine LAMAUVE)<br />Crédits photos<br />

×