Eli Lilly and Company
Rapport annuel 2006, avis d’assemblée annuelle 2007 et formulaire de procuration
En couverture
Jackie WiseSpirit, membre de la tribu Cahuilla, est présidente du Conseil de
Indian Health, Inc., qui propos...
Faits financiers marquants de l’année 2006
ELI LILLY AND COMPANY ET FILIALES
(en millions de dollars, sauf les chiffres pa...
LE T TR E au x ac Ti o n n a i R E s




                                       Lettre aux actionnaires
                  ...
LE T TR E au x ac Ti o n n a i R E s
année consécutive sur le marché (1,3 milliard pour être précis,         cessera de fo...
LE T TR E au x ac Ti o n n a i R E s



                                       développement, en collaboration avec Alkerm...
LE T TR E au x ac Ti o n n a i R E s
globale. En Chine, par exemple, nous avons connu un succès           molécules et d’a...
P o R TE FE u i LLE D E PRo D u iT s ac T u E L s
          E T E n D E V E L o PPE M E nT



                            ...
P o R TE FE u i LLE D E PRo D u iT s ac T u E L s
                                                                        ...
R E sP o n s a b i LiTé s o c i a LE
     D E L’ E nTR E PR i sE




                                       Lilly prend de...
R E sP o n s a b i LiTé s o c i a LE
                                                                                     ...
Eli Lilly and Company
Lilly Corporate Center
Indianapolis, Indiana 46285 États-Unis




www.lilly.com
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

eli lilly annual reports

1 543 vues

Publié le

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 543
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

eli lilly annual reports

  1. 1. Eli Lilly and Company Rapport annuel 2006, avis d’assemblée annuelle 2007 et formulaire de procuration
  2. 2. En couverture Jackie WiseSpirit, membre de la tribu Cahuilla, est présidente du Conseil de Indian Health, Inc., qui propose des programmes aux autochtones américains souffrant de diabète et d’autres maladies dans les comtés de Riverside et de San Bernardino, en Californie. Elle peut comprendre les personnes qu’elle s’efforce d’aider ; un diabète a en effet été diagnostiqué chez Jackie il y a 7 ans. Sur les neuf membres de sa famille, elle est la sixième à être atteinte de la maladie. En 2006, son médecin lui a recommandé de prendre du Byetta®. Au départ peu encline à se faire des injections, elle est aujourd’hui ravie du choix qu’elle a fait. « Maintenant, j’ai beaucoup plus d’énergie ; mon taux de glycémie est sous contrôle, j’ai perdu du poids et je me sens bien. En réalité, tous mes amis me disent : « Tu es vraiment en forme ! ». Byetta est un traitement de première intention pour le diabète de type 2 ; il est utilisé en combinaison avec des médications orales couramment prescrites. Il est le fruit d’une collaboration entre Lilly et Amylin Pharmaceuticals. Son contrôle glycémique associé chez la plupart des patients à une perte de poids plutôt qu’à une prise de poids remplace le cercle vicieux typique du diabète de type 2, avec des effets bénéfiques. En raison de son impact sur des individus comme Jackie, le Byetta est devenu le quatrième produit pharmaceutique de marque le plus prescrit dans le traitement du diabète de type 2, comme en témoignent le nombre de nouvelles ordonnances au cours de sa première année complète sur le marché.
  3. 3. Faits financiers marquants de l’année 2006 ELI LILLY AND COMPANY ET FILIALES (en millions de dollars, sauf les chiffres par action) Exercice clos au 31 décembre 2006 2005 Variation en % $15 691 Chiffre d’affaires net .............................................................................. $14 645,3 7 3 129,3 Recherche et développement ................................................................ 3 025,5 3 19,9% Recherche et développement en pourcentage des ventes nettes ........ 20,7% $ 2 662,7 Résultat net............................................................................................ $ 1 979,6 35 2,45 Bénéfice par action-dilué ...................................................................... 1,81 35 Postes de rapprochement :1 Coût de la responsabilité produit, principalement ,42 lié au Zyprexa ...................................................................................... ,90 Baisse de la valeur des actifs, restructuration et ,31 autres dépenses extraordinaires ....................................................... ,14 Effet cumulatif d’un changement de principe comptable.................. — ,02 3,18 Bénéfice ajusté par action-dilué ........................................................... 2,87 11 1,60 Dividendes par action ............................................................................ 1,52 5 1 077,8 Dépenses en capital............................................................................... 1 298,1 (17) 41 500 Employés ................................................................................................ 42 600 1 Pour de plus amples informations sur les postes de rapprochement, consultez la section Résultats financiers de la présentation générale, page 10. 1
  4. 4. LE T TR E au x ac Ti o n n a i R E s Lettre aux actionnaires Sidney Taurel La science de la découverte et du développement des Président du Conseil d’administration et président-directeur général médicaments, les besoins de nos clients et les systèmes de prestation et de financement des soins de santé connaissent une évolution fondamentale. Eli Lilly and Company se transforme John C. Lechleiter, Ph.D. elle aussi pour réussir dans l’environnement commercial Président et directeur des opérations de demain, même si elle avance aujourd’hui déjà de solides résultats financiers et d’exploitation. Le partage des responsabilités entre nous deux reflète ce double défi. En qualité de Président du Conseil d’administration et de Président-directeur général, Sidney Taurel accorde une attention toute particulière à la transformation de la société en vue du succès à long terme. En tant que Président et Directeur des opérations, John Lechleiter se concentre sur la réalisation du potentiel commercial de notre portefeuille étendu de produits et de nos performances supérieures dans l’ensemble de la société. Chez Lilly, nous évoquons ces points à l’ordre du jour par les termes « transformation » et « réalisation », reconnaissant qu’ils sont fortement complémentaires. Ils convergent, en effet, vers le test clé de nos activités : à savoir, déterminer si nous sommes en mesure de répondre aux attentes croissantes de nos clients en matière de médicaments de valeur, sur le plan thérapeutique et économique. Nous sommes convaincus que Lilly réussira le test haut la main. Dans le cadre de l’analyse des performances de Lilly en 2006, nous commençons par nos résultats financiers et d’exploitation. Résultats financiers Pour l’ensemble de l’année, les ventes de Lilly ont augmenté de 7 pourcent, pour se monter à 15,691 milliards de dollars. Les ventes de nos nouveaux produits (les neuf nouvelles thérapies agréées par les organismes de régulation depuis 2001) ont augmenté de 47 pourcent en 2006. Ces produits représentent aujourd’hui 24 pourcent des ventes totales, contre 18 pourcent en 2005, témoignant ainsi d’une évolution favorable, alors que Lilly se prépare à l’expiration de brevets pour des produits plus anciens dès 2011. Conjugués à des améliorations sensibles de la productivité et à une maîtrise continue des dépenses en 2006, nos résultats commerciaux nous ont permis d’enregistrer 11 pourcent de croissance dans le résultat net ajusté et les bénéfices par action, pour se monter respectivement à 3,46 milliards et 3,18 milliards de dollars. Nos principales les membres de nos équipes commerciales qui fournissent à dépenses à l’encontre du revenu net portaient sur le règlement nos clients les informations, le savoir-faire et les services qu’ils du litige de responsabilité produit impliquant le Zyprexa et sur la attendent. Dans le domaine des neurosciences, les médecins baisse de la valeur des actifs et la restructuration essentiellement clients ne rencontrent plus désormais que deux représentants liées à la fermeture de plusieurs unités (pour un rapprochement commerciaux de Lilly, plutôt que cinq il y a quelques années de nos bénéfices par action ajustés et des bénéfices par action encore. Les nouvelles structures et mentalités inhérentes à notre rapportés de 2,45 dollars, veuillez consulter la page 1). Force de vente du futur sont un exemple de transformation profonde, alors même qu’elles ont amélioré, presque Objectifs et résultats des ventes immédiatement, notre capacité d’atteindre nos objectifs actuels. L’interaction entre nos points « transformation » et Nous avons entamé l’année 2006 avec des objectifs Autr « réalisation » en 2006 s’est particulièrement reflétée dans les commerciaux précis. Pour réaliser notre potentiel pour efforts commerciaux de Lilly. À titre d’exemple, toutes nos l’année, nous savions que nous devions accélérer la croissance principales unités commerciales de notre filiale aux États-Unis ont commerciale de Cymbalta, stabiliser nos ventes de Zyprexa aux été nouvellement constituées en 2006 pour former ce que nous États-Unis tout en continuant à augmenter ses ventes outre- appelons notre « Force de vente du futur ». Nous abandonnons Atlantique, et redresser notre régression récente sur le marché un système bâti autour de produits individuels et de couverture de l’insuline. Voici comment nous avons procédé pour atteindre des mêmes médecins. Nous élaborons à la place une structure ces principaux objectifs : axée sur nos domaines thérapeutiques clés et sur nos segments En 2006, Cymbalta est devenu l’un des rares produits de clients uniques. Et nous récompensons de manière plus délibérée l’industrie à atteindre 1 milliard de ventes après sa deuxième 2
  5. 5. LE T TR E au x ac Ti o n n a i R E s année consécutive sur le marché (1,3 milliard pour être précis, cessera de fortement contribuer à nos résultats commerciaux soit près du double de ses ventes de 2005). Cymbalta a bénéficié jusqu’en 2011, année d’échéance du brevet. Nous avons aux États-Unis de notre campagne promotionnelle adressée également trouvé des accords avec les avocats de la partie civile directement aux consommateurs et informant les patients sur au début 2007 pour régler la majeure partie des litiges restants à diverses formes de symptômes dépressifs, dont les symptômes propos de la responsabilité produit du Zyprexa. physiques émotionnels et douloureux de la maladie. En 2006, Notre record de réalisation de nos principaux objectifs Cymbalta a dépassé tous les antidépresseurs de marque en commerciaux en 2006 ne s’est pas fait sans tache. Nous n’avons termes de croissance de part de marché aux États-Unis. Et pas enregistré le progrès que nous espérions dans la relance en dehors des États-Unis, Cymbalta a connu une série de des activités de Lilly sur le marché nord-américain de l’insuline. lancements couronnés de succès, comme en témoigne la hausse Notre objectif consiste à faire d’Humalog la marque privilégiée rapide de nos parts de marché. d’insuline au moment des repas. Tandis que son image auprès Pour Zyprexa, notre produit vedette, 2006 a marqué un des médecins évolue dans le bon sens, comme l’indiquent les tournant aux États-Unis. Nous avons stabilisé les niveaux de sondages, nous pensons que nous pouvons et devons mieux prescription, qui avaient décliné au cours des dernières années. faire. Début 2007, nous avons dès lors augmenté notre capacité L’un des principaux facteurs de notre succès réside dans commerciale dans les soins diabétiques de 40 pourcent aux États- l’accent mis sur le traitement de la schizophrénie et des troubles Unis afin de promouvoir la croissance de notre part de marché. bipolaires chez les patients présentant les besoins les plus urgents, Progrès en soins diabétiques pour qui la valeur de Zyprexa est indéniable. Nos représentants commerciaux cherchent à apporter une assistance très pratique Nous sommes convaincus du succès à long terme de aux médecins, en les aidant à d’abord stabiliser les patients nos activités liées au diabète pour trois raisons principales. et ensuite à évaluer la tolérabilité, l’innocuité et l’efficacité du Tout d’abord, l’approche de Lilly vis-à-vis des activités dans traitement. Disponible pour tous les patients atteints de maladie le domaine du diabète est une approche globale, comme nos mentale, notre programme Solutions de Bien-être aide les investissements en témoignent. Les ventes d’Humalog, par médecins à recourir à des régimes et exercices dans le cadre d’un exemple, grimpent non seulement aux États-Unis mais aussi sur programme général de prise en charge de la maladie. d’autres marchés de premier plan. En 2006, nous avons ajouté En dehors des États-Unis, l’impact de nos programmes de 100 représentants commerciaux dans notre unité diabète en bien-être et notre part de voix dominante auprès des psychiatres Chine pour répondre aux énormes besoins non satisfaits, nous ont permis à Zyprexa de croître, ou à tout le moins de se avons doublé notre équipe commerciale responsable du diabète maintenir, sur la plupart des grands marchés. En termes de au Royaume-Uni et avons triplé notre portée au Brésil. croissance de volume au cours de 2006, le Japon, l’Espagne et Ensuite, les produits Lilly apportent une solution complète le Royaume-Uni se démarquent avec respectivement 14, 11 et en matière de soins diabétiques dans une mesure que nous 12 pourcent de croissance ; et le Japon, en particulier, présente estimons inégalée dans le secteur pharmaceutique, et nous nous encore un potentiel de croissance important. employons à aider les médecins à comprendre les différentes Fin 2006, la cour d’appel des États-Unis a confirmé une options. Notre gamme s’étend du contrôle glycémique précoce disposition antérieure attestant le brevet de Lilly sur le Zyprexa. à la prise en charge des complications. Nous préparons Cette mesure légale nous conforte dans l’idée que Zyprexa ne également une forme inhalable d’insuline en phase finale de 3
  6. 6. LE T TR E au x ac Ti o n n a i R E s développement, en collaboration avec Alkermes. Les médecins document est sous presse et un comité indépendant de contrôle de premier recours qui traitent un nombre croissant de patients des données a conclu que l’essai de phase III mené par Lilly sur diabétiques nous ont avoué avoir besoin d’une connaissance l’enzastaurin pour le traitement du glioblastome récurrent, une approfondie des nombreux produits proposés par un point de forme du cancer du cerveau, n’atteindrait sans doute pas son contact unique et nous avons répondu à l’appel. Aux États- objectif primaire d’amélioration dans la survie sans progression Unis, par exemple, notre Force de vente du futur propose une par rapport à une chimiothérapie existante. réelle expertise en matière de produits tout en permettant aux Notre développement de l’enzastaurine pour d’autres représentants commerciaux d’être plus productifs qu’ils ne formes de cancer se poursuit. Nous sommes également très l’étaient sous l’ancien système de vente au détail de chaque confiants en ce qui concerne les perspectives du prasugrel, médicament en particulier. initialement conçu pour le traitement du syndrome coronarien Enfin, nous concentrons résolument nos activités aigu chez les patients subissant une intervention coronarienne diabétiques sur les besoins et préférences des patients. Par percutanée (pose de stent coronarien comprise), que nous exemple, les patients recherchent clairement des méthodes développons en collaboration avec Daiichi Sankyo. Notre moins compliquées et moins gênantes de mise en œuvre de principale étude de phase III un essai de supériorité comparant leurs traitements. Nous répondons par le lancement de plusieurs directement le prasugrel à la norme actuelle de traitement nouveaux dispositifs de type stylo à l’intention des utilisateurs se clôturera mi-2007, et les résultats positifs devraient nous d’insuline en nous basant sur des études culturelles spécifiques permettre d’introduire une demande d’homologation à la FDA des préférences des patients. Entre temps, des groupes de d’ici à la fin de l’année. Nous prévoyons également de soumettre recherche et de pression ont demandé des partenariats en vue une importante extension de la gamme en 2007 une formulation d’améliorer les options thérapeutiques à l’intention des patients. retard, à long délai d’action, de Zyprexa pour le traitement de Notre programme philanthropique international a répondu la schizophrénie ainsi qu’une nouvelle indication de Cymbalta à cet appel par deux dons de 10 millions en 2006 au profit dans le traitement de la fibromyalgie. Outre l’insuline inhalée, du programme de recherche de l’Université d’Indiana sur le nous envisageons également de soumettre l’arzoxifène, un diabète juvénile et du programme BRIDGES de la Fédération traitement potentiel de nouvelle génération de l’ostéoporose, aux Internationale du Diabète qui traduit des découvertes cliniques organismes d’homologation en 2009. en applications thérapeutiques réelles. Transformation : un impératif à l’échelle de Byetta, notre dernière thérapie, reflète toutes ces l’entreprise aspirations. Développé et fabriqué en partenariat Lilly-Amylin, ce produit biotechnologique répond à un besoin important Transformation est un terme que nous n’utilisons pas parmi les patients qui n’obtiennent pas de contrôle glycémique à la légère. Chez Lilly, la transformation est motivée par des adéquat mais qui ne sont pas prêts à passer à l’insuline. Trois modifications profondes de la science de la découverte et du études démontrent aujourd’hui la faculté de Byetta de réduire les développement médicamenteux, par la demande accrue de taux glycémiques de manière comparable à l’insuline, la norme médicaments efficaces suite au vieillissement de la population étalon. Et à la différence de l’insuline, qui entraîne souvent une dans le monde entier, et par les pressions continues de maîtrise prise de poids, Byetta est associé dans chaque étude à une perte des coûts des soins de santé. Dès lors : la transformation ne de poids. Vous pouvez voir en couverture du présent rapport des peut consister à retoucher notre modèle commercial actuel milliers de patients Byetta satisfaits. mais à trouver de toutes nouvelles méthodes pour réaliser et Fin 2006, après moins de 18 mois sur le marché, Byetta fournir la valeur réelle de nos produits. Nous sommes avant occupait déjà la quatrième place des nouvelles prescriptions tout convaincus que l’entreprise Lilly de demain doit être une parmi tous les produits de marque pour le diabète de type 2 aux entreprise axée sur le patient, vouée à améliorer l’issue pour États-Unis, et fera l’objet d’une commercialisation mondiale en chaque patient. 2007. Pour mieux adapter encore Byetta aux besoins des groupes Pour devenir une société davantage axée sur le patient, de spécifiques de patients, nous développons également une nombreux changements s’imposeront dont une capacité accrue formule à long délai d’action du médicament. à tailler les médicaments sur mesure en fonction des groupes de patients spécifiques, à établir de nouvelles relations avec Produits en cours de développement nos clients et nos partenaires mondiaux pour saisir les points En 2006, Lilly Research Laboratories (LRL) a soumis de vue des patients et les meilleures pratiques, et à améliorer Cymbalta à l’homologation U.S.pour traiter les troubles la productivité afin de réduire les coûts et promouvoir notre généralisés d’anxiété, ainsi que Evista pour une nouvelle rentabilité générale. Aucune composante de Lilly n’échappera à indication de baisse des risques du cancer du sein. Au Japon, une transformation radicale. Alimta -utilisé dans le traitement du mésothéliome pleural En R&D, la transformation prend de la vitesse, mais le malin, en combinaison avec le cisplatine- a reçu l’homologation défi reste de taille. Depuis des décennies, le coût et le temps six mois déjà après la soumission, fait pratiquement sans requis pour lancer un nouveau médicament sur le marché n’ont précédent dans l’environnement réglementaire japonais très cessé d’augmenter jusqu’à $ 1 milliard et au moins 12 ans par sévère. Byetta a été approuvé en Europe et a reçu une nouvelle molécule dans l’ensemble de l’industrie. Notre objectif consiste indication aux États-Unis pour l’utilisation conjointe avec les non seulement à arrêter mais aussi à inverser la tendance même thiazolidinediones (TZD). Fait moins positif en 2006, la Food si nous produisons de nouveaux médicaments davantage conçus and Drug Administration (FDA) des États-Unis a demandé des pour être performants au sein de groupes de patients donnés. essais complémentaires de Phase III pour démontrer l’efficacité A ces fins, LRL trace la voie critique pour toutes les phases d’Arxxant dans le traitement de la rétinopathie diabétique -une de développement et conçoit des alternatives plus rentables. décision contre laquelle nous interjetons appel à l’heure où ce Dans de nombreux cas, le résultat sera une approche plus 4
  7. 7. LE T TR E au x ac Ti o n n a i R E s globale. En Chine, par exemple, nous avons connu un succès molécules et d’autres opportunités de développement commercial particulier avec des partenariats pour le dépistage chimique dans les années à venir. et autres procédures R&D à un stade précoce. Et en Inde, nous En bref, nous pensons que 2006 restera pour Eli Lilly and avons lancé une série d’alliances en 2006, dont un accord Company l’année de la transformation de nos activités à grande de gestion des données cliniques, une collaboration visant à échelle même si nous avons fourni de solides résultats. identifier de nouveaux traitements pour la toxicomanie, et Notre environnement et notre avenir conclu des pactes pour prendre des molécules candidates par le biais du développement précoce. En tant que directeurs de la société, nous accordons une Dans l’ensemble de nos produits R&D en cours de importance toute particulière aux préoccupations de nombreux développement et lors de l’extension des gamme de produits employés, retraités et actionnaires de Lilly à propos d’une déjà présents sur le marché, nous trouvons des méthodes pour longue série d’articles parus dans le New York Times et d’autres personnaliser nos thérapies en fonction des groupes de patients journaux fin 2006. Les articles traitaient du Zyprexa et accusaient afin de les optimiser au maximum. Par exemple, à notre filiale Lilly d’avoir adopté des pratiques de ventes et de marketing AME, nous avons conçu une molécule qui pourrait aider les inadéquates et de ne pas avoir pu directement faire face aux effets patients ne réagissant pas de manière optimale au Rituxan, indésirables du Zyprexa. Se basant sur des fuites d’informations utilisé dans le traitement du lymphome non-hodgkinien et de dans le cadre d’un procès relatif à la responsabilité produit en la polyarthrite rhumatoïde. Dans le cas du Xigris de Lilly sur violation aux ordres du juge, la presse a fait état de déclarations le marché depuis 2001 pour le traitement de sepsie grave nous déformées, incomplètes et mensongères sur la conduite de Lilly avons créé un partenariat avec Biosite afin d’offrir un outil et sur le Zyprexa, un médicament qui a transformé en bien la vie diagnostique au chevet du patient permettant aux médecins de de millions de personnes atteintes de schizophrénie et de troubles déterminer les cas où Xigris est susceptible d’être efficace ainsi bipolaires. que le dosage approprié tout au long du traitement. Les mois et années à venir pourront apporter de nouveaux revers dans les médias ou sur la scène politique. Nous occupons Principaux indicateurs un secteur extraordinairement complexe, souvent mal compris Nous pensons qu’il existe plusieurs indicateurs clés des leaders d’opinion les plus éminents. Et c’est précisément pour relatifs à la portée et l’impact de nos efforts de transformation cette raison que chaque récit dans la presse, toute audience ou chez Lilly. Parmi ceux-ci, citons Six Sigma. Jusqu’à la fin 2006, tout autre débat public, bien que négatif dans ses affirmations nous avons déployé 400 « ceintures noires » Six Sigma et 700 initiales, est une occasion pour nous de mieux nous faire « ceintures vertes » dans l’ensemble de la société. Nous avons comprendre. Tel est l’esprit dans lequel vous pourrez nous voir dépassé notre objectif de $ 250 millions de bénéfices grâce à Six nous engager contre nos détracteurs. Sigma en 2006, et ce chiffre est en passe de doubler en 2007. Tout changement sans précédent de notre environnement La productivité par employé représente un autre indicateur opérationnel, conjugué aux critiques permanentes de notre clé de changement. Nos ventes par employé ont augmenté de secteur sur la place publique, peuvent parfois ternir les plus de 45 pourcent depuis 2002, reflétant une réduction de perceptions des investisseurs. Mais ils ne réduisent en rien notre 10 pourcent des effectifs depuis notre record de 2004 mais aussi, résolution et notre optimisme chez Lilly, ni notre enthousiasme fait plus important encore, les efforts concertés pour travailler à propos des réalisations scientifiques à venir. A mesure plus efficacement dans l’ensemble de l’entreprise. que les populations vieillissent, les connaissances médicales Troisièmement, nous avons rationalisé les opérations de s’approfondissent, et les avantages d’une bonne santé sont R&D et de fabrication. En 2006, nous avons pris des décisions davantage appréciés dans le monde entier. Certains secteurs difficiles, à savoir la fermeture des centres de recherche en (dont nous faisons humblement partie) ont des perspectives plus Belgique et en Allemagne, pour doubler la capacité d’autres brillantes que le secteur de l’innovation pharmaceutique. En unités. Et nous avons fermé les unités de production au répondant par de nouvelles méthodes, meilleures, aux besoins Royaume-Uni et en Virginie du Nord en raison d’une capacité de nos clients, afin d’améliorer l’issue des patients, nous sommes excédentaire. Ces décisions s’inscrivent dans le vaste programme convaincus que Lilly réalisera ces brillantes perspectives. de transformation de notre base de fabrication tourné vers une Pour le Conseil d’administration, ère nouvelle, qui inclut des expansions sur le plan biotechnique. En 2006, par exemple, nous avons lancé avec succès notre usine d’insuline biosynthétique à Puerto Rico, avons ouvert une unité de fabrication pilote pour médicaments biotechniques à Sidney Taurel Indianapolis, et avons annoncé la construction d’une nouvelle Président du Conseil d’administration et président-directeur usine biotechnique en Irlande ainsi que l’expansion de nos général activités portant sur les produits parentéraux à Indianapolis. Enfin, 2006 a marqué une nouvelle amélioration pour le taux de rendement de l’actif et des capitaux propres de Lilly, et nos depenses en capital en pourcentage des ventes ont atteint leur niveau le plus bas en cinq ans étant donné que nous John C. Lechleiter, Ph.D. récoltons les fruits des investissements antérieurs. La situation Président et directeur des opérations de nos flux de trésorerie est, elle aussi, nettement meilleure par rapport à la première moitié de la décennie et a doublé pour atteindre $ 3,975 milliards en 2006, nous apportant ainsi les liquidités pour poursuivre la commercialisation de nouvelles 5
  8. 8. P o R TE FE u i LLE D E PRo D u iT s ac T u E L s E T E n D E V E L o PPE M E nT L’innovation chez Lilly : le portefeuille des produits actuels et en développement Principaux produits commercialisés (Les dates indiquent l’année du premier lancement mondial) ® Byetta 2005 pour le traitement du diabète de type 2 (développé conjointement avec Amylin Pharmaceuticals, Inc., et commercialisé conjointement avec Amylin aux États-Unis.) Cymbalta® 2004 pour le traitement des troubles dépressifs majeurs pour le traitement des douleurs neuropathiques périphériques du diabétique (2004) (commercialisé conjointement avec Quintiles Transnational Corp. aux États-Unis, et avec Boehringer Ingelheim dans le reste du monde, hors Japon) Alimta® pour le traitement du mésothéliome pleural malin pour le traitement de deuxième intention du cancer du poumon à grandes cellules (2004) Symbyax® pour le traitement de la dépression bipolaire ® Yentreve pour le traitement de l’incontinence urinaire d’effort (approuvé et lancé en dehors des États-Unis) ® Cialis 2003 pour le traitement des troubles de l’érection (développé par Lilly ICOS conjointement avec ICOS Corp. ; commercialisé conjointement par Lilly ICOS en Amérique du Nord et en Europe et par Lilly dans le reste du monde) Strattera® pour le traitement des troubles déficitaires de l’attention avec hyperactivité chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte Forteo® 2002 pour le traitement de l’ostéoporose chez l’homme et la femme postménopausée présentant un risque élevé de fracture Xigris® 2001 pour le traitement de la sepsie sévère chez le patient adulte présentant un pronostic vital très compromis Actos® 1999 pour le traitement du diabète de type 2 (développé par Takeda Chemical Industries, Ltd., et commercialisé conjointement avec Takeda) Evista® 1998 pour la prévention de l’ostéoporose chez la femme postménopausée pour le traitement de l’ostéoporose chez la femme postménopausée (1999) Zyprexa® 1996 pour le traitement de la schizophrénie pour le traitement de la manie bipolaire aiguë (2000) Comprimés Zyprexa® Zydis® (2000) pour le traitement d’entretien de la schizophrénie (2001) comme thérapie combinée avec du lithium ou du valproate pour le traitement de la manie bipolaire aiguë (2002) pour le traitement d’entretien de la manie bipolaire (2003) Formulation intramusculaire à action rapide (2004) Granules Zyprexa® (2004; commercialisé au Japon uniquement) Humalog® pour le traitement des diabètes de type 1 et de type 2 Mélanges Humalog® (1999) Humalog® Mix 50/50 (1999) Gemzar® 1995 pour le traitement du cancer du poumon à grandes cellules pour le traitement du cancer du pancréas (1996) pour le traitement du cancer de la vessie (1999, approuvé et lancé en dehors des États-Unis) pour le traitement du cancer du sein métastasique (2003) pour le traitement du cancer de l’ovaire récurrent (2004) ReoPro® pour la prévention des complications ischémiques chez les patients subissant une intervention coronarienne, telle que l’angioplastie pour le traitement de l’angor instable associé à la pose d’un stent (1997) (développé par Centocor et commercialisé par Lilly, hors Japon) 6
  9. 9. P o R TE FE u i LLE D E PRo D u iT s ac T u E L s E T E n D E V E L o PPE M E nT Humatrope® 1987 pour le traitement des troubles de croissance suite à un déficit en hormones de croissance chez l’enfant pour le traitement de substitution du déficit en hormones de croissance chez l’adulte (1995) pour le traitement de l’insuffisance staturale causée par le syndrome de Turner (1997) pour le traitement de l’insuffisance staturale idiopathique (2003) Humulin® 1983 pour le traitement des diabètes de type 1 et de type 2 Demandes d’enregistrement de nouveaux médicaments en cours d’étude par la FDA Arxxant™ (ruboxistaurine) pour le traitement de la rétinopathie diabétique Médicaments expérimentaux en dernière phase de développement Prasugrel pour le traitement des syndromes coronariens aigus (développé conjointement avec Daiichi Sankyo Company, Ltd.) Insuline inhalée pour le traitement des diabètes de type 1 et de type 2 (développée conjointement avec Alkermes, Inc.) Arzoxifène pour la prévention et le traitement de l’ostéoporose et pour la réduction du risque du cancer du sein, tous deux chez la femme postménopausée Enzastaurine pour le traitement du lymphome non-hodgkinien (phase III); du cancer du sein métastasique, du cancer colorectal, du cancer du poumon à grandes cellules et du cancer de l’ovaire (phase II) Olanzapine pamoate pour l’administration intramusculaire dans le traitement de la schizophrénie Médicaments expérimentaux en phase intermédiaire de développement Pruvansérine pour le traitement de l’insomnie (antagoniste du 5-HT2A) Agoniste des PPAR alpha pour ralentir la progression de l’athérosclérose (LY518674) Survivine ASO pour le traitement des tumeurs solides Réduction A-bêta pour le traitement de la maladie d’Alzheimer (inhibiteur de la gamma-sécrétase) Anticorps A-bêta pour le traitement de la maladie d’Alzheimer ASAP pour le traitement des tumeurs solides Antagoniste mGluR3 pour le traitement de la migraine NERI IV pour le traitement de la dépression (phase II) ; pour le traitement des troubles déficitaires de l’attention avec hyperactivité (phase I) Promédicament mGlu2/3 pour le traitement de la schizophrénie Anticorps bêta IL-1 pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde Promédicament Gemcitabine pour le traitement des tumeurs solides GLP-1 analogue pour le traitement du diabète de type 2 Activateur de la glucokinase pour le traitement du diabète de type 2 (demande de brevet récemment introduite par OSI Pharmaceuticals, Inc.) Toutes les informations sont à jour au 18 janvier 2007. La recherche pharmaceutique est une démarche risquée à l’issue incertaine, et il n’existe aucune garantie. Les obstacles scientifiques et réglementaires peuvent retarder, voire empêcher, la commercialisation d’une molécule en développement. 7
  10. 10. R E sP o n s a b i LiTé s o c i a LE D E L’ E nTR E PR i sE Lilly prend des mesures d’envergure pour répondre aux besoins médicaux urgents Nous savons que les meilleurs médicaments ne C’est une des méthodes qui a permis à Lilly de peuvent aider les patients si ceux-ci n’y ont pas proposer aux seniors et aux patients à faibles accès. Aux États-Unis et partout dans le monde, revenus de bénéficier d’un accès raisonnable aux nous faisons figure de pionnier par nos approches médicaments. D’autre part, la société a fait des novatrices en matière de partenariats, et collaborons dons de produits par le biais de six programmes avec gouvernements et organisations non d’assistance aux patients qui ont permis d’aider l’an gouvernementales pour assurer que les patients aient dernier près de 400 000 personnes aux États-Unis. accès aux traitements dont ils ont besoin. LillyCares, qui offre des médicaments gratuitement aux patients qui ne peuvent les payer, a aidé plus En septembre 2006, Lilly a reçu un avis favorable de 158 000 participants, tandis que LillyAnswers du gouvernement nord-américain en vue d’un a fourni des prescriptions à faible coût à quelque programme d’assistance au patient « Hors Partie D » 235 000 participants au programme Medicare. de Medicare Partie D, LillyMedicare-Answers, qui D’autres programmes d’assistance ont aidé les fournira le Zyprexa, le Forteo et l’Humatrope aux patients à obtenir le remboursement ou l’accès seniors à faibles revenus qui ne sont pas toujours aux médicaments contre le cancer, la sepsie sévère, couverts par les prescriptions. l’ostéoporose et le diabète. Lilly donne le ton des partenariats MDR-TB Le programme a été conçu pour apporter de l’assistance aux patients à faibles revenus, participant au Medicare Partie D, très exposés aux problèmes de Pour enrayer la propagation de l’une des maladies continuité des soins. LillyMedicareAnswers s’associe les plus omniprésentes et les plus mortelles dans au Medicare Partie D pour fournir des thérapies plus le monde aujourd’hui, Lilly n’a cessé de collaborer sophistiquées aux patients à faibles revenus qui en avec l’Organisation mondiale de la santé et d’autres ont besoin. groupes pour partager les connaissances, transférer les technologies, améliorer les traitements et sauver Les patients participant au programme des vies. La tuberculose, en particulier la tuberculose LillyMedicareAnswers ne paient que $ 25 de frais multirésistante (MDR-TB), représente un problème administratifs pour 30 jours de médicaments livrés mondial croissant, avec plus de 2 millions d’individus directement à domicile. Le recrutement a débuté mourant chaque année de la maladie. Même aux en décembre 2006, le programme devant être États-Unis, on a enregistré une augmentation de pleinement opérationnel dès janvier 2007. 13 pourcent du nombre de cas rapportés entre 2004 et 2005. Récemment, une nouvelle souche Lilly a adopté plusieurs mesures en 2006 pour aider mortelle a été identifiée en Afrique du Sud, appelée les patients Medicare dans l’attente de l’avis du XDR-TB (tuberculose ultra-résistante). En réponse gouvernement sur ce nouveau programme, dont à la demande du gouvernement sud-africain, Lilly a la prolongation de son programme de longue date envoyé 3 000 flacons d’antibiotique capréomycine Lilly-Answers® jusqu’au 31 décembre 2006. Lilly pour aider à contenir l’épidémie, et a apporté des a, en outre, élargi l’accès au Forteo et au Zyprexa à fonds pour former les médecins et les infirmiers afin l’intention des patients ayant participé au programme de mettre en œuvre des protocoles thérapeutiques et qui se sont engagés au plan Medicare Partie D. adéquats. 8
  11. 11. R E sP o n s a b i LiTé s o c i a LE R E sP o n s a b i LiTé s o c i a LE D E L’ E nTR E PR i sE D E L’ E nTR E PR i sE Les partenaires gouvernementaux et non urgentes ou spécifiques, et de plus de $ 13 millions gouvernementaux de Lilly ont formellement en nature. reconnu l’approche de notre société qui consiste à réunir plusieurs groupes afin de lutter ensemble Aux États-Unis, les employés de Lilly ont aussi fait contre ce fléau mortel dans le cadre d’un Sommet des dons généreux aux œuvres de bienfaisance MDR-TB qui s’est tenu à Paris en novembre 2006. United Way ; leurs contributions, conjuguées à Nos plans visant à partager les technologies l’équivalent de la fondation, se sont montées à un progressent, de sorte que d’autres peuvent fabriquer total de $ 9,7 millions. nos médicaments antituberculeux de manière indépendante : notre partenaire sud-africain, Aspen, Et le président Sidney Taurel de déclarer : « Que les produit l’un de nos deux antibiotiques utilisés dans patients cherchent des traitements, une expertise le traitement de la tuberculose, tandis que Hisun, médicale, ou les deux, nous faisons de notre mieux notre partenaire en Chine, devrait produire la pour assurer que les personnes dans le besoin ne capréomycine d’ici la fin 2007. soient pas oubliées ». « Nos fondateurs ont établi ces valeurs voici près de 130 ans, et nous les incarnons Grâce à des subventions de Lilly, l’Organisation aujourd’hui ». mondiale de la santé a fourni une importante Gagner la confiance de la société assistance technique à de nombreux pays. En Chine, plusieurs centaines de médecins et infimiers ont suivi une formation et plus de 20 000 patients MDR-TB L’étendue et la portée des actions d’entreprise ont été recrutés. De plus, des équipes de la Harvard réalisées par Lilly peuvent vous surprendre. Pour Kennedy School, de l’INSEAD à Paris et de l’Indiana obtenir un rapport complet de ces initiatives et University ont analysé le modèle de partenariat de connaître les défis à venir, consultez notre site Lilly et ses partenaires pour en comprendre le succès. www.lilly.com/about/citizenship. Une tradition de don Vous apprendrez comment Lilly gagne la confiance de la société en créant le premier enregistrement Ces initiatives et d’autres encore conduites en 2006 d’essai clinique en ligne (www.lillytrials.com), cadrent avec l’engagement de Lilly de fournir des en s’attachant à améliorer les bonnes pratiques « Réponses qui comptent ». Lilly entretient en effet promotionnelles de l’industrie et le code d’éthique, une tradition honorable de don aux communautés en respectant l’environnement, en collaborant avec au sein desquelles nous vivons et travaillons. Le des partenaires de premier plan mondial dans le programme mondial de philanthropie de la société domaine de la santé pour lutter contre la MDR-TB s’est monté à quelque $ 420 millions en 2006. Les avec pour objectif de traiter 20 000 patients par an contributions incluent près de $ 350 millions (valeur d’ici à 2010 (www.lillymdr-tb.com) et en mettant en de gros nette) de dons en produits en faveur de œuvre un large éventail d’autres programmes visant programmes d’assistance aux patients et de causes à améliorer la vie des patients au quotidien. humanitaires internationales. Lilly et sa fondation philanthropique a également fait don de plus de $ 57 millions en liquide au profit de plusieurs causes 9
  12. 12. Eli Lilly and Company Lilly Corporate Center Indianapolis, Indiana 46285 États-Unis www.lilly.com

×