mediation numerique_salledereference_cnfpt2011

1 369 vues

Publié le

Formation CNFPT 2011 - cas pratique - mise en place d'une salle de reference en ligne dans un projet de mediation numerique

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 369
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
375
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

mediation numerique_salledereference_cnfpt2011

  1. 1. Formation CNFPT - Juin 2011 Formatrice : Christine Fleury
  2. 2. Etude de casConstitution d’une collection pour une salle de références numérique 2
  3. 3. + organisateurs de savoirs ---- médiologues ?? 3
  4. 4. L’intelligence collective au service de la Connaissance 4
  5. 5. La bibliothèqueune brique majeuredans la diffusiondu savoir +un partenaireindispensable del’Economie de laConnaissance 5
  6. 6. Le projet encyclopédiqueméthodes et organisation Les pionniers de l’hypertexte ? •Renvois aux sources •Auto-référencement •Index alphabétique •Index thématiques •Table des matières •Mises-à-jour •Appareils critiques 6
  7. 7. Dictionnaires et encyclopédies Les classiques  Le Petit Robert - achat au Le Trésor de la Langue téléchargement ; applications Française Informatisé – ATLIF mobiles (le feuilletage est - Laboratoire d’Analyse et possible ) Traitement Informatique de la  Encyclopédie Universalis Langue Française – CNRS / dictionnaire et atlas gratuit ; Université Nancy 2 encyclopédie sur Collaboration ATLIF / abonnement Académie Française  LEXILOGOS – portail de Dictionnaire de l’Académie dictionnaire de langues (9ème édition) -  Ex: Parler créole ? Larousse en ligne :  dictionnaires de langues 21 dictionnaires gratuits numérisés (ex : dict. créole de Marie-Galante – Google accès Encyclopédie - Book) ouverture aux contributeurs 7
  8. 8. 8
  9. 9. Dans la famille WIKI, je voudrais … Jimmy Wales, le fondateur de Wikipedia 9
  10. 10. Principes et usages Neutrecollaborativeuniverselle  Libre de droits = licence creative common 10
  11. 11. Atlas – invitations aux voyages …et les enjeux de la géolocalisation Universalis – ici GeoPortail (IGN France) – ici Google Map - ici  Cartes en 3 D avec Google Earth  Street view 11
  12. 12. 12
  13. 13. 13
  14. 14. En savoir plus sur le GéoCatalogue , l’Institut Géographique National et le réseau INSPIRE 14
  15. 15. Enjeux de la geolocalisation Données géographiques =  Géoportail : données valeurs ajoutée très (publiques) ouvertes ; recherchée encadré par le pour le web de données = dispositif juridique des visualisation par croisement licences ouvertes – de données géographiques réseau INSPIRE = et statistiques (linked data directive européenne web), Pour le web d’objet (réalité  cartothèque IGN : augmentée, QR Codes …) : Enjeu de la applications mobiles = dématérialisation services de géolocalisation (IGN-Rando, Vélo, etc..)  GPS : supports des cartes numériques 15
  16. 16. Dans la famille WIKI, je voudrais … 16
  17. 17. Introduction au web sémantique <rdf:RDF> − <gn:Feature rdf:about="http://sws.geonames.org/935336/"> <rdfs:isDefinedBy>http://sws.geonames.org/935336/about.rdf</rdfs:isDefinedBy> <gn:name>Ravine du Pont</gn:name> <gn:alternateName>Ravine du Pont</gn:alternateName> <gn:alternateName>Village Ravine du Pont</gn:alternateName> <gn:featureClass rdf:resource="http://www.geonames.org/ontology#P"/> <gn:featureCode rdf:resource="http://www.geonames.org/ontology#P.PPL"/> <gn:countryCode>RE</gn:countryCode> <wgs84_pos:lat>-21.34258</wgs84_pos:lat> <wgs84_pos:long>55.5616</wgs84_pos:long> <gn:parentFeature rdf:resource="http://sws.geonames.org/935317/"/> <gn:parentCountry rdf:resource="http://sws.geonames.org/935317/"/> <gn:nearbyFeatures rdf:resource="http://sws.geonames.org/935336/nearby.rdf"/> <gn:locationMap rdf:resource="http://www.geonames.org/935336/ravine-du-pont.html"/> </gn:Feature> − <foaf:Document rdf:about="http://sws.geonames.org/935336/about.rdf"> <foaf:primaryTopic rdf:resource="http://sws.geonames.org/935336/"/> <cc:license rdf:resource="http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/"/> <cc:attributionURL rdf:resource="http://sws.geonames.org/935336/"/> <cc:attributionName rdf:datatype="http://www.w3.org/2001/XMLSchema#string">GeoNames</cc:attributionName> <dcterms:created rdf:datatype="http://www.w3.org/2001/XMLSchema#date">2006-01-15</dcterms:created> <dcterms:modified rdf:datatype="http://www.w3.org/2001/XMLSchema#date">2011-04-19</dcterms:modified> </foaf:Document> </rdf:RDF> 17
  18. 18. Mon Caprice = http://sws.geonames.org/935472 18
  19. 19. Google et Wikipediapowered by ---Geonames - et/oul’inverse ! 19
  20. 20. Valorisations des collections – guides et livres de voyages géolocalisés un exemple de service cartographique : les cartoguides -Médiathèque de la Monnaie -Voir aussi la Cartorecettes 20
  21. 21. mutualisation des collectionsnumériques 21
  22. 22. La problématique de Babel 22
  23. 23. 23
  24. 24. 0042004F004E004A004F00550052 ???? 24
  25. 25. 25
  26. 26. Claviers virtuels – Lexilogos - 26
  27. 27. Claviers virtuels sur Lexilogos – voir aussi le portail des bibliothèques numériques 27
  28. 28. En savoir plus 28
  29. 29. Données factuelles « Raw data now ! » (Tim Berners-Lee) 29
  30. 30. 30
  31. 31. Open data – lexiqueDATA = DONNEE (nom, féminin) :représentation conventionnelledune information sous une formepermettant den faire un traitementautomatique et qui sert de base àun raisonnement ou une recherche.OPEN DATA = Donnée ouverte(sous licence ouverte)RAW DATA = données brutesLINK DATA = données liéesDATA SET = Jeu de donnéesMETADATA = METADONNEES(données au sujet des données –description bibliographique,conditions juridiques, techniques,relations sémantiques …) 31
  32. 32. Données publiques ouvertes Données publiques de (quelques) gouvernements  Budget d’Israël  American.gov Données publiques en France  Data Publica -  Open data Rennes  API Geoportail - IGN 32
  33. 33. En savoir plus sur les projets de l’Open Knowledge Foundation 33
  34. 34. Médiations et services
  35. 35. Source : Silvère Mercier - Bibliobsession
  36. 36. Eléments de cahier des charges Définir des périmètres précis de diffusion basés sur les annuaires d’adhérents ; Repositionner explicitement les bibliothèques comme partenaires et promoteurs d’une offre légale respectueuse des caractéristiques fondamentales de l’information à l’ère du numérique : lisible, citable, manipulable ; Explorer la piste de fourniture de contenus à forte valeur ajoutée en masse et éditorialisés Systématiquement privilégier la fourniture de flux d’information dont le nombre d’accès est mesurable plutôt que des modèles avec des fichiers au détail imposant des DRM, proscrire les notions de prêts et d’exemplaires numériques ; Questionner les modèles de bouquets pré-sélectionnés et limités au profit de l’exploration de modèles intégrant la demande dans la constitution d’offres pérennes Construire des modèles où ce sont les services aux bibliothèques qui sont monétisés plutôt que les contenus ; Partir de l’abondance des contenus ou de son illusion du point de vue de l’usager pour miser sur la médiation numérique et des services, composantes d’offres commerciales en B to BSource : Archipel des services - http://lirographe.wordpress.com/
  37. 37. Cette présentation est placée sous licence Creative Commons

×