Les deux figures féminines dans le Rouge et le Noir

11 548 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
11 548
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les deux figures féminines dans le Rouge et le Noir

  1. 1. I-Mme de Rênal, un amour de coeur (Dessin de Bertall) La première rencontre entre Julien et Mme de Rênal(Gravure de Dubouchet)
  2. 2. Mme de Rênal est le personnage que Stendhal ne critique à aucun moment. C’est aussi le personnage qui débute le roman et qui le termine par sa mort. Tout le long du récit, celle-ci est présente (physiquement et par les pensées de Julien). Mme de Rênal reste une femme ignorante et naïve. Elle ne connaît rien de la vie extérieure, rien sur la vie amoureuse, et suit la religion de près. Elle a une très belle mort romanesque: sa mort est la symbolique de la fidélité qu’elle portera à Julien jusqu’à la fin de ses jours.
  3. 3. II-Mathilde de La Mole, un amour de tête Mathilde de La Mole est la fille du Marquis de La Mole, ministre du roi, elle est donc issue d’une famille noble. Mathilde est la seconde amante de Julien. C’est une jeune fille séduisante, blonde aux yeux bleus, qui meurt d’ennuie. C’est une femme passionnée par Voltaire, orgueilleuse, fière et intelligente. Contrairement à la première rencontre avec Mme de Rênal, Mathilde paraît méprisante.
  4. 4. Pour récapitulé (attention à ceux qui dorment..) Les traits de caractères de Mathilde comme l’orgueil souligne le fait qu’elle soit issue d’une famille noble. Mais elle s’oppose à ce rang en étant insoumise en lisant Voltaire en cachette par exemple. Son histoire est moins passionnelle avec Julien car il y aura beaucoup de rebondissements. Seulement elle tombera très amoureuse de lui et ce dernier la délaissera par la suite.
  5. 5. III-L’amour « Il excitait son imagination plus qu’il n’était emporté par son amour. » chapitre XIII (page 332) « La voilà donc, cette orgueilleuse, à mes pieds! se dit Julien.» chapitre XXIX (page 421) « Je serai mort sans connaître le bonheur, si vous ne m’étiez pas venue me voir dans cette prison » (à Mme de Rênal) chapitre XLV (page 497).
  6. 6. Récapitulatif: Julien durant le récit cherche à conquérir deux femmes en particulier. Après s’être « approprié » Mme de Rênal celui-ci se lance comme défi de conquérir Mathilde de La Mole, jeune femme qui paraît inaccessible pour un pauvre provincial comme lui. Il se satisfait tout seul lorsqu’il conquiert ces deux femmes. A propos de ses sentiments, ils n’en éprouvent pas ou peu. Notamment envers Mathilde avec qui il aura pour objectif de la faire craquer (car cette dernière lui résiste). Lors de son séjour en prison, il se rendra compte que Mme de Rênal était la femme de sa vie.
  7. 7. Conclusion Ce roman est donc une chronique de l’époque. Stendhal présente trois personnages principaux, Julien, Mme de Rênal et Mathilde. Mme de Rênal est une femme naïve mais douce, Mathilde jeune femme orgueilleuse et fière. Elles auront donc toutes les deux une aventure plus ou moins passionnelle avec Julien. L’amour et la passion est un des thèmes principaux du Rouge et le Noir symbolisé par la couleur rouge dans le titre.
  8. 8. ALLEZ LES BLEUS!!! <3 et 1… et 2 ET… 3-0 contre l’Ukraine=> Direction Brazil!!! Merci pour votre attention…

×