Laccessibilité dans leprocessus de ConceptionCentrée UtilisateursDescalle A-C. – Altran RA, Vidal. S. – Orange Labs13/03/2...
Sommaire    1 Introduction    2 Besoins spécifiques (ateliers)    3 Concevoir et évaluer des produits et services     acce...
Partie 1    Introduction3                  Laccessibilité dans le processus de CCU
Définition du handicap        Définition de l’OMS en 1980 [1]            – de la personne déficiente à la situation de ha...
Définition de laccessibilité       Définition du W3C    « Mettre le Web et ses services à la disposition de tous les indi...
Cadre légal en France       Loi n°2005-102 pour légalité des droits et des chances, la participation        et la citoyen...
Laccessibilité ce nest pas un marché de niche !    France : 12 Millions de personnes (enquête HID 2002 de lINSEE) [5]     ...
Partie 2    Besoins    spécifiques    AFNOR [7]8                 Laccessibilité dans le processus de CCU
Ateliers pratiques     Par   groupe de 4 ou 5     Simulerune déficience pour découvrir les     besoins associés         ...
Personnes non voyantes et malvoyantes          Principales difficultés             – manipuler et distinguer des objets s...
Personnes non voyantes et malvoyantes        Exemples de solutions          – ajout dinformations tactiles ou sonores    ...
Personnes non voyantes et malvoyantes        Exemples de solutions          – ajout dinformations tactiles ou sonores    ...
Personnes non voyantes et malvoyantes        Exemples de solutions          – ajout dinformations tactiles ou sonores    ...
Personnes non voyantes et malvoyantes        Exemples de solutions          – ajout dinformations tactiles ou sonores    ...
Personnes sourdes et malentendantes        Principales difficultés           – entendre les informations audio           ...
Personnes sourdes et malentendantes        Exemples de solutions           – communication :               – visiophonie,...
Personnes sourdes et malentendantes        Exemples de solutions           – communication :               – visiophonie,...
Personnes sourdes et malentendantes        Exemples de solutions           – communication :               – visiophonie,...
Personnes sourdes et malentendantes        Exemples de solutions           – communication :               – visiophonie,...
Personnes à mobilité et manipulation réduite        Principales difficultés           – accéder au dispositif           –...
Personnes à mobilité et manipulation réduite        Exemples de solutions          – optimiser latteinte et lusage des di...
Personnes à mobilité et manipulation réduite        Exemples de solutions          – optimiser latteinte et lusage des di...
Partie 3     Concevoir et évaluer des     produits et services     accessibles23                     Laccessibilité dans l...
La "démarche centrée utilisateur" (ISO 13407)         - Expertise en                        - Conception         accessibi...
Partie 3.1     La conception accessible25                   Laccessibilité dans le processus de CCU
Question clé        Quel est le périmètre de la conception accessible ?           – existant à rendre accessible ou page ...
La conception universelle [8]… on y vient !         Séparer le contenu de son rendu et des commandes associés        Cont...
Exemple 1 : interface multiprofils28                                        Laccessibilité dans le processus de CCU
Exemple 1 : interface multiprofils29                                        Laccessibilité dans le processus de CCU
Exemple 2 : urgences accessibles30                                      Laccessibilité dans le processus de CCU
Partie 3.2     L’ expertise en     accessibilité31                     Laccessibilité dans le processus de CCU
Besoin de référentiels – sources d’informations        Bien avancé: Web (via le WCAG 2.0 (WAI) [9] et RGAA [4])        M...
L’expertise en accessibilité : spécificités            simuler linteraction pour le profil choisi            séquiper da...
Partie 4     Conclusion34                Laccessibilité dans le processus de CCU
Laccessibilité : on sy met ?        il y a un marché        cest un enjeu sociétal        cest générateur dinnovations ...
Merci
Partie 5     Références37                Laccessibilité dans le processus de CCU
Références        [1] Organisation Mondiale de la Santé : du CIH au CIF , CIF        [2] loi du 11 février 2005        ...
Pour aller plus loin…        Ressources issues du site Trace Research & Development Center           – Compilation de res...
Partie 6     Annexes40              Laccessibilité dans le processus de CCU
Personnes avec une déficience cognitive        Principales difficultés           – se concentrer           – mémoriser de...
Personnes avec une déficience de la parole        Principales difficultés           – s’exprimer à l’oral           – par...
Tests Utilisateur : connaître la cible et la segmenter        recrutement : liaison avec des associations ou des organism...
Test utilisateurs : quelques spécificités        Privilégier la méthode           – davantage dinteractions avec lergonom...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

FLUPA 2012 - L'accessibilité dans le processus de Conception Centrée Utilisateur

1 265 vues

Publié le

Présentation réalisée lors du Petit Déjeuner FLUPA "Accessibilité numérique et Ergonomie" à Lyon en mars 2012.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 265
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

FLUPA 2012 - L'accessibilité dans le processus de Conception Centrée Utilisateur

  1. 1. Laccessibilité dans leprocessus de ConceptionCentrée UtilisateursDescalle A-C. – Altran RA, Vidal. S. – Orange Labs13/03/2012, petit déjeuner FLUPA
  2. 2. Sommaire 1 Introduction 2 Besoins spécifiques (ateliers) 3 Concevoir et évaluer des produits et services accessibles 3.1 La conception accessible 3.2 L’expertise 4Conclusion 5Références 6Annexes2 Laccessibilité dans le processus de CCU
  3. 3. Partie 1 Introduction3 Laccessibilité dans le processus de CCU
  4. 4. Définition du handicap  Définition de l’OMS en 1980 [1] – de la personne déficiente à la situation de handicap déficience incapacité désavantage  Définition de la loi du 11 février 2005 [2]  notion de désavantage social et de participation à la vie en société  principe daccessibilité pour tous, quel que soit le handicap « Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation dactivité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison dune altération substantielle, durable ou définitive dune ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, dun polyhandicap ou dun trouble de santé invalidant. »4 Laccessibilité dans le processus de CCU
  5. 5. Définition de laccessibilité  Définition du W3C « Mettre le Web et ses services à la disposition de tous les individus, quel que soit leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique, ou leurs aptitudes physiques ou mentales. »5 Laccessibilité dans le processus de CCU
  6. 6. Cadre légal en France  Loi n°2005-102 pour légalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées  Votée le 11 février 2005  Décrets déjà parus : éducation, emploi, compensation, bâtiments  Accessibilité des services de communication publique en ligne [3]  obligatoire pour 2012 (décret paru en mai 2009)  RGAA v2 (Référentiel Général de lAccessibilité des Administrations) pour le Web [4]  Gros retard vis-à-vis de certains pays dEurope, du Canada et des USA6 Laccessibilité dans le processus de CCU
  7. 7. Laccessibilité ce nest pas un marché de niche ! France : 12 Millions de personnes (enquête HID 2002 de lINSEE) [5]  Vision  3,3 M dont 60.000 personnes aveugles  10 000 personnes lisent le braille  Audition  4,3 M dont 303.000 personnes sourdes  115 000 personnes communiquent en langue des signes  Beaucoup de difficultés cumulées ! "Personnes âgées" (+de 60 ans) : 22,6 % de la population en 2010  projection 2030 / 2040 : + d’un tiers de la population [6]7 Laccessibilité dans le processus de CCU
  8. 8. Partie 2 Besoins spécifiques AFNOR [7]8 Laccessibilité dans le processus de CCU
  9. 9. Ateliers pratiques  Par groupe de 4 ou 5  Simulerune déficience pour découvrir les besoins associés Mise en situation : 10 mn9 Laccessibilité dans le processus de CCU
  10. 10. Personnes non voyantes et malvoyantes  Principales difficultés – manipuler et distinguer des objets sans retour tactile ou vocal – se repérer, naviguer, se faire une représentation globale dans une interface visuelle – accéder à linformation uniquement visuelle, lire du texte – percevoir les couleurs Source : http://www.ona.be/ona/sensib_cecite-malvoyance.asp10 Laccessibilité dans le processus de CCU
  11. 11. Personnes non voyantes et malvoyantes  Exemples de solutions – ajout dinformations tactiles ou sonores source : http://audreydodo.wordpress.com/11 Laccessibilité dans le processus de CCU
  12. 12. Personnes non voyantes et malvoyantes  Exemples de solutions – ajout dinformations tactiles ou sonores – vocalisation, plage braille Ljkx cfghl sdfk g hd fldkfj lgh dfk l hlg jksdf hg fghsdflk dfkl lks dfkg lkjm lkmj12 Laccessibilité dans le processus de CCU
  13. 13. Personnes non voyantes et malvoyantes  Exemples de solutions – ajout dinformations tactiles ou sonores – vocalisation, plage braille – zoom13 Laccessibilité dans le processus de CCU
  14. 14. Personnes non voyantes et malvoyantes  Exemples de solutions – ajout dinformations tactiles ou sonores – vocalisation, page braille – zoom – personnalisation de laffichage14 Laccessibilité dans le processus de CCU
  15. 15. Personnes sourdes et malentendantes  Principales difficultés – entendre les informations audio – ex : sonnerie, tv, interlocuteur distant, conversation…. – sexprimer à l’oral / être compris, communiquer avec d’autres – lire le français – langue étrangère pour les personnes qui parlent en langue des signes Source : lesite.tv  LSF, LPC15 Laccessibilité dans le processus de CCU
  16. 16. Personnes sourdes et malentendantes  Exemples de solutions – communication : – visiophonie, communication écrite instantanée – vibrations, flash lumineux – amplification du son16 Laccessibilité dans le processus de CCU
  17. 17. Personnes sourdes et malentendantes  Exemples de solutions – communication : – visiophonie, communication écrite instantanée – vibrations, flash lumineux – amplification du son – interconnexion avec un centre relais17 Laccessibilité dans le processus de CCU
  18. 18. Personnes sourdes et malentendantes  Exemples de solutions – communication : – visiophonie, communication écrite instantanée – vibrations, flash lumineux – amplification du son – interconnexion avec un centre relais – interprétation en LSF des textes, icones / picto18 Ex : site Websourd Laccessibilité dans le processus de CCU
  19. 19. Personnes sourdes et malentendantes  Exemples de solutions – communication : – visiophonie, communication écrite instantanée – vibrations, flash lumineux – amplification du son – interconnexion avec un centre relais – interprétation en LSF des textes, icones / picto – vidéo : sous-titrage19 Laccessibilité dans le processus de CCU
  20. 20. Personnes à mobilité et manipulation réduite  Principales difficultés – accéder au dispositif – utiliser une souris, pointer des objets – saisir de l’information, utiliser un clavier physique – lire facilement les informations d’interface – effectuer des mouvements fins et précis20 Laccessibilité dans le processus de CCU
  21. 21. Personnes à mobilité et manipulation réduite  Exemples de solutions – optimiser latteinte et lusage des dispositifs – défilement automatique + connexion d’un contacteur – reconnaissance et commande vocale – clavier virtuel avec défilement automatique21 Laccessibilité dans le processus de CCU
  22. 22. Personnes à mobilité et manipulation réduite  Exemples de solutions – optimiser latteinte et lusage des dispositifs – défilement automatique + connexion d’un contacteur – reconnaissance et commande vocale – clavier virtuel avec défilement automatique – raccourcis de commandes (ex : accesskey) – zoom des objets d’interface22 Laccessibilité dans le processus de CCU
  23. 23. Partie 3 Concevoir et évaluer des produits et services accessibles23 Laccessibilité dans le processus de CCU
  24. 24. La "démarche centrée utilisateur" (ISO 13407) - Expertise en - Conception accessibilité accessible source : http://yucentrik.ca/expertise2/les-outils-de-dcu/24 Laccessibilité dans le processus de CCU
  25. 25. Partie 3.1 La conception accessible25 Laccessibilité dans le processus de CCU
  26. 26. Question clé  Quel est le périmètre de la conception accessible ? – existant à rendre accessible ou page blanche ? – matériel et/ou logiciel ? – produit / service indépendant ? – lien avec fonctions daccessibilité des OS, des AT – un ou plusieurs handicaps ? sévérité ? – et le parcours client ? – volonté projet, budget ? Des interventions très différentes, de la "simple" mise en accessibilité à la conception universelle …26 Laccessibilité dans le processus de CCU
  27. 27. La conception universelle [8]… on y vient ! Séparer le contenu de son rendu et des commandes associés  Contenu structuré  Déclinaison des rendus (visuel, audio, tactile)  Déclinaison des commandes (1 à plusieurs pointeurs, séquentiel maitrisé ou automatique, vocal, …) et raccourcis  Déclinaison linguistique des contenus (langue étrangère, langue des signes, langage icônique, …)  Déclinaison par niveau de complexité  Potentialité de personnalisation fine  Compatibilité avec les Assistances Techniques Proposer des profils dinteraction optimisés27 Laccessibilité dans le processus de CCU
  28. 28. Exemple 1 : interface multiprofils28 Laccessibilité dans le processus de CCU
  29. 29. Exemple 1 : interface multiprofils29 Laccessibilité dans le processus de CCU
  30. 30. Exemple 2 : urgences accessibles30 Laccessibilité dans le processus de CCU
  31. 31. Partie 3.2 L’ expertise en accessibilité31 Laccessibilité dans le processus de CCU
  32. 32. Besoin de référentiels – sources d’informations  Bien avancé: Web (via le WCAG 2.0 (WAI) [9] et RGAA [4])  Moins avancé: Logiciel (ISO 16071 [10]), mobile (Mobile Web Best Practices, guidelines par OS, …), les TIC  Normes (ETSI, UIT, ISO et AFNOR…)  Groupes de travail / projets de recherche. Ex : Tiresias, Aph…  Réseau d’associations. Ex : Certam, APF, UNISDA…  Réseau de professionnels (rééducation, ergothérapeute…) Manque actuel : référentiel alliant les aspects accessibilité et ergonomie sur les produits et services TIC (hors Web).32 Laccessibilité dans le processus de CCU
  33. 33. L’expertise en accessibilité : spécificités  simuler linteraction pour le profil choisi  séquiper daides techniques permettant de simuler l’utilisation – lecteur d’écran (vocalisation), logiciel de mise en avant du focus, agrandisseur d’écran, contacteur, …  utiliser des outils pour vérifier les critères daccessibilité – Color Contrast Analyser – Outil de contrôle automatique (Web) Idéal : analyses croisées : technique + ergo + utilisateur expert33 Laccessibilité dans le processus de CCU
  34. 34. Partie 4 Conclusion34 Laccessibilité dans le processus de CCU
  35. 35. Laccessibilité : on sy met ?  il y a un marché  cest un enjeu sociétal  cest générateur dinnovations profitables à tous  permet lamélioration du produit ou service (ex : vidéo Access-Key web accessible sur téléphone mobile)  à prendre en compte dès le début de la conception  ce nest pas quune affaire de spécialistes ! – critères daccessibilité & critères dergonomie : quelques spécificités mais surtout beaucoup de points communs – les ergonomes doivent s’impliquer et l’inclure dans leurs interventions – sensibiliser… dès que cest possible ! pour casser les préjugés35 Laccessibilité dans le processus de CCU
  36. 36. Merci
  37. 37. Partie 5 Références37 Laccessibilité dans le processus de CCU
  38. 38. Références  [1] Organisation Mondiale de la Santé : du CIH au CIF , CIF  [2] loi du 11 février 2005  [3] Décret n° 2009-546 du 14 mai 2009 de mise en œuvre de larticle 47 de la loi du 11 février 2005  [4] RGAA v2  [5] Enquête Handicap – Incapacités – Dépendance  [6] Etude INSEE : Projections démographiques pour la France, ses régions et ses départements (horizon 2030/2050)  [7] Norme AFNOR AC Z62-901 Octobre 2010 : Accessibilité des technologies de linformation - Pratiques daccessibilité TIC  [8] Fiche de définition de la conception Universelle, Ministère des solutions et de la cohésion sociale  [9] recommandations du WCAG 2.0 édictées par le WAI (Web Accessibility Initiative), un groupement du W3C.  [10] ISO 16071 : Guidage relatif à laccessibilité aux interfaces38 homme/ordinateur Laccessibilité dans le processus de CCU
  39. 39. Pour aller plus loin…  Ressources issues du site Trace Research & Development Center – Compilation de ressources utiles sur le handicap (USA) – Article sur la simulation de déficiences avant des tests utilisateurs (USA)  Document afnor : AC Z62-901 Octobre 2010 Accessibilité des technologies de linformation - Pratiques daccessibilité TIC  Ressources UIACCESS sur la conception universelle et l(accessibilité39 Laccessibilité dans le processus de CCU
  40. 40. Partie 6 Annexes40 Laccessibilité dans le processus de CCU
  41. 41. Personnes avec une déficience cognitive  Principales difficultés – se concentrer – mémoriser des informations – comprendre un contenu complexe – lire / écrire  Exemples de solutions – assistance humaine, guidage renforcé / aide – informations multimédia – lexique clair et simple – saisie prédictive41 Laccessibilité dans le processus de CCU
  42. 42. Personnes avec une déficience de la parole  Principales difficultés – s’exprimer à l’oral – parler à haute et intelligible voix (se faire comprendre)  Exemples de solutions – amplification de la voix – vocalisation à la volée via saisie texte – communication écrite (ex : email, SMS, instantanée) – interconnexion à un centre relais (reformulation)42 Laccessibilité dans le processus de CCU
  43. 43. Tests Utilisateur : connaître la cible et la segmenter  recrutement : liaison avec des associations ou des organismes spécialisés (ex : Institut de la vision)  segmentation : autrement que par type de déficience – penser mode dinteraction privilégié plutôt que déficience (ex : non- voyant de naissance vs non-voyant tardif) – le niveau dexpertise avec les AT peut être un critère – diversité : âge de survenue, évolutivité, stratégies dadaptation ou de compensation ex : personne malvoyante : vision centrale, périphérique, floue, perception des contrastes, perception des contrastes, … définition de critères permettant de faire des regroupements pertinents43 Laccessibilité dans le processus de CCU
  44. 44. Test utilisateurs : quelques spécificités  Privilégier la méthode – davantage dinteractions avec lergonome – analyse centrée sur la compréhension des erreurs et les situations de blocages plus que sur le temps ou la satisfaction  Prévoir les moyens de test adéquats – prendre contact : communiquer sur le bon mode – accessibilité de la salle. Parfois plus simple de se déplacer chez la personne. – communication : prévoir des interprètes pour les personnes sourdes – temps additionnel (pauses, explications, remplissage des questionnaires) – prévoir le dédommagement du transport – penser aux AT adaptées à l’utilisateur (lecteur d’écran, contacteur, zoom) – checklist UIACCESS44 Laccessibilité dans le processus de CCU

×