Les	  séances	  Réseaux	  sociaux	  	                                                                                     ...
1                                                                                                                         ...
D’autres	  solutions	  sont	  possibles	  :	  le	  logo	  de	  l’école	  (s’il	  ne	  date	  pas	  trop),	  par	  exemple....
D’autres	  écoles	  ont	  préféré	  utiliser	  la	  communication	  d’empreinte	  (le	  riff).	  En	  ligne,	  il	  est	  ...
Ce	  descriptif	  peut	  être	  très	  intitutionnel.	  Il	  peut	  aussi	  être	  plus	  vendeur	  à	  l’instar	  de	  ce...
La	  rédaction	  de	  statuts	  Un	  page	  Fan	  doit	  vivre.	  Il	  faut	  poster	  des	  commentaires	  sur	  son	  mu...
 Elle	  peut	  aussi	  publier	  des	  informations	  concernant	  l’actualité	  des	  professions	  de	  ses	  sections.	...
Lors	  de	  la	  formation,	  des	  comptes	  Linkedin	  ont	  été	  créés	  pour	  les	  anciens	  élèves.	  Ce	  relais	...
Après	                                                                                                                    ...
c)	  La	  méthode	  du	  coucou	  Le	  coucou	  est	  cet	  oiseau	  qui	  va	  pondre	  ses	  œufs	  dans	  le	  nid	  de...
 	  Les	  outils	  de	  prépostage	  Hootsuite	  est	  une	  plateforme	  extremmement	  simple.	  Hootsuite.com	  :	  la	...
Elle	  permet	  de	  poster	  un	  même	  message	  sur	  plusieurs	  réseaux.	  	  Par	  exemple	  :	  la	  publicité	  p...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport formation Facebook

886 vues

Publié le

Exemples d'utilisation de Facebook et Linkedin par les écoles du Hainaut occidental - Formation Technofutur mai juin 2012. 1/3

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
886
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport formation Facebook

  1. 1. Les  séances  Réseaux  sociaux     Mai  -­‐  Juin  12   Exemples  de  réalisation    Pages  FAN  réalisées  Une  page  Fan  est  plus  intitutionnelle  qu’une  page  compte.  Elle  a  des  avantages  que  n’a  pas  la  page  personnelle.  Néanmoins  cette  dernièrea  a  également  des  outils  de  communication  propres  :  nous  avons  donc  créé  les  deux.  La  page  Fan  est  la  vitrine  interactive  de  l’école.  La  page  compte,  elle,  se  cantonne  a  des  rôles  de  communications  et  de  sensibilisations.  Quatre  éléments  essentiels  Une  page  Fan  repose  sur  quatre  éléments  de  base  :  le  nom  de  la  page,  la  photo  de  profil,  la  photo  de  couverture  et  la  description  de  l’école.  a)  le  nom  Dans  cet  exemple,  le  responsable  a  choisi  de  reprendre  les  initiales  du  nom,  la  ville  de  l’école  et  sa  principale  section.  L’école  aurait  pu  se  limiter  à  ses  initiales.  La  question  est  alors  :  l’établissement  est-­‐il  connu  (et  donc  recherché  en  ligne)  avec  ou  sans  point  entre  les  initiales.    D’autres  écoles  préfèrent  utiliser  leur  nom  de  référence  plutôt  que  leurs  initiales  :  Jean  Jaurès,  par  exemple,  dans  cette  page  Fan.  
  2. 2. 1  b)  La  photo  de  profil  La  photo  de  profil  est  le  picto  qui  apparaît  lors  de  chacune  des  publications  :  elle  fait  office  à  la  fois  de  repère  pour  le  lecteur  et  de  lien  avec  l’institution.    La  majorité  des  écoles  opte  encore  pour  «  l’oiseau  de  la  province  ».  Celui-­‐ci  a  l’avantage  d’être  reconnaissable.  Mais  il  ne  permet  pas  de  distinguer  une  école  d’une  autre.    La  photo  de  profil  ne  doit  donc  pas  être  trop  petite  :  elle  deviendrait  alors  une  vignette  confuse.                                                                                                                          1  Cette  illustration  est  reprise  à  titre  d’exemple:  les  responsables  de  cette  institution  n’ont  pas  participé  à  la  formation  
  3. 3. D’autres  solutions  sont  possibles  :  le  logo  de  l’école  (s’il  ne  date  pas  trop),  par  exemple.  Plusieurs  participants  ont  opté  pour  une  approche  très  web  :  ils  ont  limité  la  photo  de  profil  à  une  partie  seulement  du  logo.  La  démarche  est  évidemment  orientée  comunication  (plutôt  qu’institution)  et  les  résultats  ont  été  esthétiques.    La  photo  de  profil  idéale  est  choisie  en  «  harmonie  »  avec  la  photo  de  couverture.    c)  La  photo  de  couverture  La  couverture  est  cette  large  baie  située  au  dessus  de  la  photo  de  profil.  Contrairement  à  cette  dernière,  elle  peut  (et  doit)  souvent  être  changée  en  fonction  d’un  événement  (les  examens  ou  une  journée  portes  ouvertes),  d’une  période  de  l’année,  voire  même  d’une  saison.  Généralement  la  couverture  illustre  les  sections  de  l’école  ou  leurs  réalisations.  Elle  peut  aussi,  comme  dans  cet  exemple,  traduire  en  photo  la  fonction  de  l’institution.    
  4. 4. D’autres  écoles  ont  préféré  utiliser  la  communication  d’empreinte  (le  riff).  En  ligne,  il  est  utile  de  pouvoir  résumer  sa  communication  graphique  à  un  seul  adjectif  :  votre  empreinte.  Celle-­‐ci  est  le  mot  qui  résumera  le  mieux  la  philosophie  éducative  ou  les  résultats  apportés  par  votre  établissement.  Ce  adjectif  sert  de  référence  mais  également  de  filtre  à  l’ensemble  des  informations  que  vous  diffusez.  Lors  de  la  formation,  certains  participants  ont  choisi  pour  leur  école  :  professionnel,  d’autres  expertise,  humanisme,  social  ou  accueil.  La  photo  de  couverture  de  cet  exemple  est  volontairement  orientée  vers  les  élèves.  L’école  se  présente  comme  accueillante  :  c’est  l’élève  le  centre  de  son  approche  pédagogique  et  institutionnelle.    Note  :  attention  au  piège  classique  du  bâtiment.  9  écoles  sur  dix  se  présentent  encore  via  la  façade  de  leur  établissement  sur  leur  site  Internet  ou  dans  leur  dépliant.  A  éviter,  bien  sûr.  d)  Le  descriptif  Le  descriptif  apparaît  en  dessous  de  votre  photo  de  profil.  Il  permet  au  visiteur  de  comprendre  l’activité  de  votre  institution  (comme  ici)  .    Dans  le  cas  des  écoles,  le  profil  permet  de  synthétiser  sa  philosophie  ou  mieux  son  offre  en  formation.  Les  parents  ou  futurs  élèves  disposent  ainsi  de  points  de  repères.  
  5. 5. Ce  descriptif  peut  être  très  intitutionnel.  Il  peut  aussi  être  plus  vendeur  à  l’instar  de  cet  exemple.    Certaines  écoles  ont  ajouté  leurs  coordonnées  et  l’adresse  de  leur  site  internet.  Attention  à  ne  pas  oublier  ce  descriptif.  La  page  Fan  se  retrouverait  avec  un  rectangle  «  à  propos  »  vide…  pas  très  pro.      
  6. 6. La  rédaction  de  statuts  Un  page  Fan  doit  vivre.  Il  faut  poster  des  commentaires  sur  son  mur.  Des  posts  qui  intéressent  soit  les  parents  soit  les  élèves.  La  fréquence  conseillée  est  de  2    posts  par  semaine  à  2  par  mois.  En  dessous  de  ce  seuil,  la  page  paraît  morte.  a)  Intéresser  les  parents  ou  les  élèves  (en  promotion  sociale)  L’école  peut  publier  des  informations  concernant  ses  métiers.  Il  peut  aussi  s’agir  des  formalités  d’inscription  ou  des  résulats.    La  publication  peut  aussi  être  pédagogique.  Take  This  Lollipop  est  une  vidéo  de  prévention  aux  dangers  de  Facebook.  Elle  est  destinée  aux  parents  comme  aux  élèves.    b)  Intéresser  les  élèves  L’école  (ou  le  professeur)  peut  poster  des  documents,  des  informations,  ou  des  tuyaux.  
  7. 7.  Elle  peut  aussi  publier  des  informations  concernant  l’actualité  des  professions  de  ses  sections.  Enfin,  les  élèves  adorent  que  l’on  parle  d’eux.  La  page  est  donc  l’endroit  idéal  pour  promouvoir  les  réalisations,  les  prix  et  réussites.    Note  :  Si  l’école  publie  des  photos  d’élèves,  elle  doit  prévoir  lors  de  l’inscription  (ou  lors  des  activités)  un  document  signé  par  l’élève  ou  ses  parents  (en  fonction  de  l’âge  de  l’élève)  l’y  autorisant.    
  8. 8. Lors  de  la  formation,  des  comptes  Linkedin  ont  été  créés  pour  les  anciens  élèves.  Ce  relais  doit  servir  de  contact  entre  les  anciens.  Il  doit  aussi  permettre  des  contacts  dans  le  cadre  de  recherches  de  stage  ou  d’emploi.    Les  techniques  de  publicités  spécifiques  (à  Facebook)  Le  buzz  est  par  essence  le  mode  de  communication  du  WEB  :  il  faut  poster  et  il  faut  que  l’on  parle  de  vos  posts.  Il  faut  que  le  bruit  court.`  Une  vingtaine  de  méthodes  de  buzz  ont  été  vues  lors  des  6  jours  de  formation.    En  voici  trois  exemples.  a)  La  sur-­‐écriture  de  presse  Facebook  permet  de  ré-­‐écrire  les  liens  :  changer  les  commentaires  de  présentation  permet  de  les  rendre  plus  attractifs  pour  les  élèves  et/ou  leurs  parents.  Dans  cet  exemple,  l’école  a  changé  le  titre  principal  et  le  descriptif.  Le  titre  principal  est  en  gras.  Le  descriptif  est  le  petit  texte  situé  sous  le  lien  (ici  de  la  Dernière  Heure).  Avant  :      
  9. 9. Après      b)  Le  marronnier  Le  marronnier  joue  sur  l’actualité  :  ce  qui  se  passe  à  l’école,  dans  ses  métiers  et  dans  l’actualité.  Comme  dans  cet  exemple,  l’école  peut  promouvoir  une  action  (ici  une  journée  portes  ouvertes).      Elle  peut  aussi  utiliser  la  météo  :  «  Enfin  un  week-­‐end  au  soleil,  et  si  on  essayait  d’étudier  au  soleil…  les  examens  approchent  ;o)  ».    Elle  peut  aussi  faire  référence  aux  fêtes  locales  :  «  A  tous  nos  élèves  et  leurs  familles,  un  bon  DOUDOU  !!!»  
  10. 10. c)  La  méthode  du  coucou  Le  coucou  est  cet  oiseau  qui  va  pondre  ses  œufs  dans  le  nid  des  autres  oiseaux.  La  méthode  du  coucou  repose  de  façon  très  indirecte  sur  ce  principe  :  l’école  va  poster  un  lien  qui  fait  sa  promo  directement  sur  le  mur  d’un  autre  compte.  Dans  cet  exemple,  l’institut  a  publié  sur  le  site  du  Forem  vu  par  plus  de  4500  personnes  un  lien  qui  présente  ses  sections  et  qui  valorise  la  mise  à  l’emploi  de  ses  élèves.      Outre  le  site  du  Forem  ou  Références  pour  l’emploi,  l’école  peut  utiliser  des  pages  d’écoles  secondaires  pour  promouvoir  ses  propres  cycles  ou  des  sites  grand  public  (presse  par  exemple)  pour  faire  la  pub  de  ses  journées  portes  ouvertes  ou  de  certains  de  ses  projets  ou  réussites  récentes.  Cette  méthode  nécessite  une  évaluation  en  aval  :  il  ne  s’agit  pas  de  poster  n’importe  quoi  n’importe  où.  La  page  hébergeuse  doit  aussi  trouver  un  intérêt  au  post  de  l’école.  Il  ne  s’agit  pas  de  hacker  une  page  mais  bien  de  livrer  une  information  utile.  
  11. 11.    Les  outils  de  prépostage  Hootsuite  est  une  plateforme  extremmement  simple.  Hootsuite.com  :  la  page  d’accueil  parle  d’abonnements  et  de  prix  mais  il  existe  une  version  gratuite  amplement  suffisante.    
  12. 12. Elle  permet  de  poster  un  même  message  sur  plusieurs  réseaux.    Par  exemple  :  la  publicité  pour  votre  journée  portes  ouvertes  est  simultannément  postée  sur  la  page  Fan  de  votre  école  mais  également  sur  Linkedin,  Twitter  et  les  différents  comptes  Facebook  des  sections.  Elle  offre  également  l’opportunité  de  préprogrammer  les  messages  postés.  Vous  encodez  sur  Hootsuite  les  messages  du  mois  (quant  vous  avez  une  heure  de  libre).  Pour  chaque  message,  vous  fixez  une  date  et  une  heure  de  publication.  Hootsuite  les  plubliera  en  dates  et  heures.  Hootsuite  permet  d’adosser  à  votre  commentaire  des  photos  ou,  comme  dans  cette  illustration,  un  lien  vers  un  document.    Par  exemple  :  A  8H30,  il  n’y  a  pas  grand  monde  sur  les  réseaux.  A  9H15/  9H30,  l’audience  est  excellente  (les  salariés  arrivent  à  leurs  bureaux  et  «  checkent  »  leur  mur  Facebook).  C’est  donc  à  9H30  qu’il  faut  diffuser  les  messages  à  destination  des  parents.  Mais  votre  responsable  à  cette  heure  là  donne  cours.  Hootsuite  lui  permet  de  préposter  à  8H30,  le  message  qui  sera  lu  à  9H30.  Pour  les  élèves,  les  heures  idéales  seront  celles  des  «  récrées  »      note  :  Hootsuite  n’est  pas  le  seul  à  proposer  ce  service.  Mais  ses  concurrents  crédibles  sont,  à  l’instar  de  Post  Planner,  payants.    

×