J.chirac journee mondiale de lutte contre le sida

364 vues

Publié le

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le Sida, mercredi 1er décembre 2010, la Commission de haut niveau de l’ONUSIDA pour la prévention du VIH, dont le Président Jacques Chirac est membre appelle à une révolution de la prévention contre le Sida. Cet appel est lancé depuis Rio de Janeiro au Brésil où ONUSIDA remet un Prix à l’ancien Président Lula da Silva.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
364
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

J.chirac journee mondiale de lutte contre le sida

  1. 1. Journée mondiale de lutte contre le Sida Le message de Jacques Chirac pour une révolution de la prévention contre le Sida A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le Sida, mercredi 1er décembre 2010, la Commission de haut niveau de l’ONUSIDA pour la prévention du VIH, dont le Président Jacques Chirac est membre appelle à une révolution de la prévention contre le Sida. Cet appel est lancé depuis Rio de Janeiro au Brésil où ONUSIDA remet un Prix à l’ancien Président Lula da Silva. “Il est urgent d’adopter des initiatives de prévention efficaces et non discriminatoires“ Dans un message vidéo, le Président Jacques Chirac réaffirme son engagement aux côtés de l’ONUSIDA pour une meilleure prévention et insiste sur l’urgence à « adopter des initiatives de prévention efficaces et non discriminatoires ». Regardez le message de Jacques Chirac sur : http://www.fondationchirac.eu/journee- mondiale- de-lutte-contre-le- sida/ © William Daniels © Stockbyte /Getty Images
  2. 2. La Déclaration de la Commission de Haut niveau pour la prévention du SIDA, co-présidée par le Docteur Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de médecine 2008, et par l’archevêque Desmond Tutu, appelle à : Mes chers amis C’est un grand honneur pour moi d’adresser ce message au Brésil, pays qui m’est très cher, et où la mobilisation contre le Sida est un exemple pour le monde entier. Je voudrais rendre hommage au Président Lula pour son engagement personnel, non seulement dans son pays mais également pour son plaidoyer en faveur des pays les plus pauvres. J’ai eu le privilège de lancer en 2006, à ses côtés, la taxe sur les billets d’avion. Ce mécanisme innovant a permis, entre autres, de financer l’achat de médicaments pour traiter le Sida chez l’enfant. Nous savons tous l’importance d’avoir des médicaments de qualité. Une des missions de la Fondation que j’ai créée est justement de lutter contre les médicaments falsifiés qui sont un fléau dans le monde entier. Mais si l’accès au traitement demeure une priorité, il nous faut mener maintenant, avec Michel Sidibé, Directeur exécutif d’Onusida, une véritable révolution en matière de prévention. Bien sûr, des progrès considérables et très encourageants ont été accomplis en matière de recherche. Mais il y a encore 7 000 nouvelles infections par jour dans le monde. Ce chiffre est inacceptable. Chaque dirigeant, au plus haut niveau, se doit d’être particulièrement attentif aux stratégies de riposte au Sida dans son pays. Il est urgent d’adopter des initiatives de prévention efficaces et non discriminatoires. Il ne faut pas transiger avec le respect de la dignité humaine. La lutte contre le Sida exige compassion et solidarité. Elle doit également rejeter toute forme de stigmatisation. Je voudrais souligner aussi la responsabilité des décideurs politiques pour mettre en œuvre des programmes qui prennent en compte les populations marginalisées et les plus vulnérables. Nous pouvons tous ensemble prendre les mesures qui s’imposent pour enrayer l’épidémie. Nous pouvons tous ensemble renforcer et améliorer la prévention à l’échelle mondiale. En cette Journée mondiale de lutte contre le Sida, c’est sur cette ambition que doivent reposer nos efforts. Et je suis heureux de m’associer à vous dans ce combat. Jacques Chirac
  3. 3.  la rapide intensification des tactiques de prévention fructueuses bénéficiant de l’engagement ferme des dirigeants et du soutien des donateurs ;  l’élaboration et l’utilisation de méthodes de mesure et d’analyse applicables aux dynamiques de l’épidémie de chaque pays, y compris le mesurage régulier de leur incidence, pour fournir aux dirigeants et aux décideurs politiques les moyens de connaître leur épidémie et d’orienter au mieux leurs modestes ressources ;  le renforcement de la responsabilisation des dirigeants politiques et économiques, ainsi que celle des organismes non gouvernementaux et des professionnels de la santé, fondé sur une évaluation factuelle de leur engagement à l’égard du financement de la prévention du VIH et de sa mise en œuvre appropriée ;  et l’élargissement de la protection concrète, dans le monde et dans les pays, des droits de l’homme pour vaincre les inégalités qui alimentent la propagation du VIH et réduire la menace que le VIH fait peser sur des groupes de population particuliers.

×