Présentation et organigramme de la fondation chirac

2 404 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 404
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation et organigramme de la fondation chirac

  1. 1. © DR Poursuivre mon engagement pour la paix Les responsabilités d’un homme d’Etat ne s’achèvent pas avec ses mandats publics. Par-delà l’engagement politique, demeure l’engagement de l’homme, le sens de ses combats, ce en quoi il croit. La grande question aujourd’hui est bien celle du monde que nous allons léguer aux générations futures. C’est aussi parce qu’il s’agit de l’avenir des Français et de leurs enfants que j’ai souhaité prendre toute ma part dans ce combat. Avec eux, je veux rester pleinement mobilisé. Depuis la fin des années 1980, un triple danger s’impose à nos consciences : le danger d’uniformisation de nos cultures, celui de la destruction de notre environnement, celui du scandale de la pauvreté. Ce sont là autant de menaces majeures pour la paix et pour la survie même de notre planète. Un sentiment d’urgence m’anime, il m’a conduit à orienter les premières actions de ma Fondation vers cinq axes essentiels au service des pays les plus pauvres : • la prévention des conflits, • l’accès à l’eau et à l’assainissement, • l’accès à des médicaments et une santé de qualité, • la lutte contre la déforestation et la désertification, • la préservation de la diversité culturelle. Gouvernements, entreprises, citoyens, nous devons nous unir autour de ces objectifs. Chacun a un rôle à jouer. Nous devons le faire aujourd’hui. Demain il sera trop tard. Jacques Chirac
  2. 2. Agir au service de la Paix La gestion des ressources naturelles, l’accès à l'eau, à la santé sont la cause de violents conflits. © Stockbyte / Getty Images Entre les peuples et au sein des nations. • 90% de la population mondiale vit dans un pays qui partage ses ressources en eau avec d’autres. L’eau sale est la première cause de mortalité dans le monde. • 10% des médicaments vendus dans le monde ne sont pas conformes ; le commerce de médicaments falsifiés a augmenté de 596% en 2008 selon l’Organisation Mondiale des Douanes. • Les déserts progressent, les conflits pour les terres fertiles se multiplient. La moitié de l’humanité vit en milieu rural. La fertilité des sols et l’accès aux ressources naturelles sont les bases de sa survie. © Muriel Lutz / Sorosoro • Une langue meurt tous les quinze jours en moyenne selon l’Unesco. La reconnaissance de l’autre avec ses différences permet d’éviter les conflits ; la tentative d’imposition des cultures dominantes attise au contraire le ressentiment et engendre parfois la violence. La fondation Chirac : • se mobilise pour alerter le public et les dirigeants au plus haut niveau sur l’urgence à mener des actions qui favorisent le développement et contribueront à prévenir les conflits ; © Image source / Getty Images • soutient des actions de terrain exemplaires pour assurer l’accès à l’eau et à l’assainissement, à la santé, à la sécurité alimentaire, la préservation de l’environnement et le respect de la diversité culturelle. La fondation Chirac a été reconnue d’utilité publique par décret le 7 mars 2008. Le Prix de la fondation Chirac pour la prévention des conflits Cette distinction a pour but de faire connaître ceux qui investissent une partie de leur vie et de leurs ressources à prévenir les conflits. Elle doit accroître la reconnaissance internationale de leurs efforts et leur donner des moyens financiers pour la poursuite de leur travail. © Tropical Forest Trust !Gilles Plagnol Cérémonie de remise du Prix de la fondation Chirac, 6 novembre 2009, Paris, La Sorbonne. (de g. à d.) Simone Veil, ancien Ministre, remet leur Prix à l’Imam Ashafa et au Pasteur Wuye ; le Président de la République Nicolas Sarkozy salue le Jury ; les lauréats et le Jury ; Kofi Annan, ancien Secrétaire général de l’ONU, remet son Prix à Park Jae-Kyu.
  3. 3. Pour prévenir les conflits, la fondation Chirac agit dans 4 domaines : • L’accès à l’eau et à l’assainissement • La lutte contre la déforestation et la désertification © Banque africaine de développement © TFT/Biso na Biso Objectif : Objectif : ! Faire reconnaître l’accès à l’eau comme un ! Promouvoir un développement respectueux des droit universel populations et de leur environnement Action de plaidoyer : Actions de plaidoyer : ! Préparer le Forum Mondial de l’Eau en 2012 à ! Promouvoir l’exploitation durable des forêts Marseille ! Promouvoir des modes de production agricole plus diversifiés Actions de terrain : > Plan de renforcement de l’accès à l’eau au Actions de terrain : Mali, dans les régions de Gao, Koulikoro et > Le Centre d’Excellence Sociale du bassin du Congo Ségou pour renforcer les compétences locales > Equipement de l’agglomération de > La radio communautaire Biso na Biso pour impliquer Tombouctou, dans le cercle de Niafunké les populations locales dans la gestion forestière > Potabilisation de l’eau des lacs artificiels > La sensibilisation des architectes à l’utilisation du dans le Haut Plateau central Haïtien bois légal et certifié > Reconstruction et amélioration du réseau > La modernisation des systèmes fonciers nationaux d’eau utilisé par 39 000 personnes à Agadès au Niger • L’accès à la santé et aux médicaments • La défense de la diversité culturelle de qualité © Cheikh Tidiane Sall © fondation Chirac Objectif : Objectif : ! Participer à la sauvegarde de la diversité linguistique ! Mobiliser contre le trafic de médicaments falsifiés et culturelle dans le monde et de malfaçon Actions de plaidoyer : Action de plaidoyer : ! Interventions dans les écoles ! Pour faire voter une Convention d’interdiction de ! Organisation de manifestations publiques la production et du commerce de faux médicaments devant les Nations Unies Actions de terrain : > Tournages sur le terrain de langues et cultures de Actions de terrain : tradition orale (Gabon, Guatemala, Sénégal…) > L’Appel de Cotonou, 12 octobre 2009 > Décryptage, préservation et archivage de ces > Création de comités nationaux de lutte contre données (INA, Dépôt Légal) les faux médicaments – conseil organisationnel > Site Internet de vulgarisation en trois langues > Soutien à des projets de formation aux métiers (français, anglais, espagnol) : de la santé par des organisations - 5 500 langues localisées sur des cartes interactives professionnelles et aux opérations d’information - plusieurs dizaines de vidéos sur la chaîne aux consommateurs SorosoroTV
  4. 4. Le comité d’honneur Tous militants de la paix, du dialogue et du développement, ils ont joué un rôle éminent dans leur pays ou à la tête d’organisations internationales. Ensemble, ils représentent la diversité d’expériences et de cultures qui devraient donner son équilibre au monde : - Kofi Annan / Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies de 1997 à 2006 - Fernando Henrique Cardoso / Président de la République fédérative du Brésil de 1995 à 2002 - François Cheng / Membre de l’Académie française - Joaquim Alberto Chissano / Président de la République du Mozambique de 1986 à 2005 - Jean Chrétien / Premier ministre du Canada de 1993 à 2003 - Abdou Diouf / Président de République du Sénégal de 1981 à 2000, Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie - Vigdís Finnbogadóttir / Présidente de la République d’Islande de 1980 à 1996 - Enrique Iglesias / Président de la Banque interaméricaine de développement de 1988 à 2005, Secrétaire général du Secrétariat ibéro-américain - Lee Kuan Yew / Ministre Mentor de la République de Singapour, Premier ministre de la République de Singapour de 1959 à 1990 - Wangari Muta Maathai / Prix Nobel de la Paix 2004, fondatrice du Green Belt Movement - Federico Mayor / Directeur général de l’UNESCO de 1987 à 1999, fondateur de la Fondation « Pour une culture de Paix » - Rigoberta Menchu Tum / Prix Nobel de la Paix en 1992, Présidente de la Fondation Rigoberta Menchu Tum - Youssou N’Dour / Artiste, Ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef, de la FAO, d’Amnesty International, fondateur de la Fondation Youssou N’Dour - Rajendra Kumar Pachauri / Prix Nobel de la Paix en 2007, Président du Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (GIEC) - Andres Pastrana Arango / Président de la République de Colombie de 1998 à 2002 - Andrea Riccardi / Fondateur de la Communauté de Sant’Egidio - Ismaïl Serageldin / Directeur de la Bibliothèque d’Alexandrie - Ely Ould Mohamed Vall / Président du Conseil militaire pour la justice et la démocratie de Mauritanie de 2005 à 2007 - Vaira Vike-Freiberga / Présidente de la République de Lettonie de 1999 à 2007 - Muhammad Yunus / Prix Nobel de la Paix en 2006, Fondateur et Directeur de la Grameen Bank Le conseil d’administration, présidé par Jacques Chirac / Ancien Président de la République - Mohamed Arkoun / Professeur émérite d’histoire de la pensée islamique - Yann Arthus-Bertrand / Photographe, Ambassadeur de bonne volonté des Nations Unies - Marie-Hélène Bérard / Président-Directeur Général de MHB SA, Trésorier de la fondation Chirac - Michel Camdessus / Directeur général du Fonds monétaire international de 1987 à 2000, membre fondateur de la fondation Chirac - Catherine Colonna / Ministre déléguée aux Affaires européennes de 2005 à 2007, Ambassadrice de France auprès de l’UNESCO - Geneviève Ferone / Directrice du développement durable chez Veolia Environnement - Jean-Pierre Lafon / Ambassadeur de France, Président du Bureau International des Expositions, Vice- Président et membre fondateur de la fondation Chirac - Tristan Lecomte / Président fondateur d’Alter Eco - Besnik Mustafaj / Ecrivain, Ministre des Affaires étrangères d’Albanie de 2005 à 2007 - René Ricol / Président de Ricol, Lasteyrie, Médiateur du crédit, Vice-Président et membre fondateur de Papier issu de forêts gérées durablement la fondation Chirac - Jean-Michel Severino / Directeur de l’Agence Française de Développement - Valérie Terranova / Conseil en stratégie, Secrétaire général et membre fondateur de la fondation Chirac - Bernard Vatier / Avocat, ancien Bâtonnier de Paris, membre fondateur de la fondation Chirac - Wu Jianmin / Ambassadeur, ancien Président de l’Université des Affaires étrangères de Chine Contacts fondation Chirac Catherine Joubert / Directeur général Capucine Samuel-Lajeunesse / Chargé de communication 14 rue d'Anjou, 75008 Paris, tél. +33 (0)1 47 42 87 60 fax +33 (0)1 47 42 87 78 E-mail : contact@fondationchirac.eu Site internet : www.fondationchirac.eu Blog : http://blog.fondationchirac.eu

×