RA FACE 2010

4 680 vues

Publié le

Rapport d'activité Fondation FACE et Réseau

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 680
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 238
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

RA FACE 2010

  1. 1. Rapport d’activité Avec les acteurs du territoire Ál’école Po ur l’emploi Dans l’entre prise Auquotidien FACE Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE) - 2010 - 18 è année 2010 : 33 Clubs locaux en action Un réseau de proximité21 RAPPORT D'ACTIVITÉ 2010FACE Rapport d’activité FACE 2010 | Fondation reconnue d’utilité publique | 24, place Raoul Follereau – 75010 Paris –Tél. 01 49 23 77 77 – www.fondationface.org | Directeur de la publication : Vincent Baholet – Directrices de la rédaction : Laurence Cussac, Laurence Aurouet. Chargée de la diffusion : Virginie Fermaud | Conception et réalisation : La Coopérative de Communication, Paris. Directeurs de projet : Laurent Cerisier, Marie Bonnet. Directeur artistique : NicolasTombette. Rédaction : Eric Dumoulin, Jean Jacques Boisseau. Maquettiste : Virginie Bois | Impression : S.P.E.I. Imprimeur, Imprimé en France sur papier PEFC. 6 Encart central détachable Un baromètre de l’engagement social et sociétal des entreprises dans les territoires L’innovation au service des personnes en difficulté Un nouveau projet de développement FACE multiplie ses implantations et élargit ses activités 4 000 entreprises s’engagent pour prévenir et lutter contre l’exclusion, les discriminations et la pauvreté Une approche intégrée de la RSE La Fondation structure ses interventions autour des principales dimensions de la Responsabilité Sociale des Entreprises « Dans l’entreprise » « Pour l’emploi » « À l’école » « Au quotidien » « Avec les acteurs du territoire » C ette approche intégrée de l’en- semble des parties prenantes favo- rise la mise en action de la RSE dans toutes les organisations. Chacun peut ainsi personnaliser son engagement dans des dynamiques collectives. Lire pages 12 à 15 9 Le Rapport d’activité FACE 2010 est cofinancé par l’Union européenne 8 10 GDFSUEZ/Abacapress/BurbantRudyDR DR
  2. 2. 3 69 10 16 58 20 21 2  FACE | Rapport d’activité 2010 Sommaire Le grand mouvement des entreprises Editorial de Gérard Mestrallet, Président de la Fondation ............................................................................................... 3 Cinq questions à Vincent Baholet ............................................................................................................................ 4 FACE, une Fondation Reconnue d’Utilité Publique ........................................................................................................ 5 Une stratégie qui porte ses fruits Un développement en cinq actes : les avancées 2010..................................................................................................... 6 Implantations territoriales : l’élan s’amplifie ............................................................................................................... 7 Innovation sociale et sociétale : nouvelles frontières .................................................................................................... 8 Des entreprises qui s’engagent aux côtés de FACE FACE remercie les entreprises qui s’engagent à ses côtés ............................................................................................... 9 La Fondation prend le pouls de l'engagement social Le Baromètre FACE ............................................................................................................................................ 10 Pour une approche globale de l’engagement social ..................................................................................................... 12 Cinq grands domaines d’activité pour une mission ...................................................................................................... 14 Des chefs d’entreprises qui font bouger les lignes Des Président(e)s engagé(e)s ................................................................................................................................ 16 Un réseau qui s’accroît Les derniers nés du réseau FACE........................................................................................................................... 20 Dans le concret de la vie des Clubs FACE Aisne .............................................................. 21 FACE Alsace Mulhouse................................................ 22 FACE Atlantique ....................................................... 23 FACE Bordeaux-Gironde ............................................. 24 Be.face Brussels....................................................... 25 FACE Chambéry ....................................................... 26 FACE Cotentin.......................................................... 27 FACE Gard .............................................................. 28 FACE Grand Besançon................................................ 29 FACE Grand Lyon ...................................................... 30 FACE Grand Toulouse .................................................. 31 FACE Grenoble-Isère .................................................. 32 FACE Hérault ........................................................... 33 FACE Hérault – la médiation sociale ................................ 34 FACE Le Mans Métropole ............................................. 35 FACE Lille Métropole .................................................. 36 FACE Lille Métropole – la médiation sociale ....................... 37 FACE Littoral Nord-Pas-de-Calais .................................. 38 FACE Littoral Nord-Pas-de-Calais – la médiation sociale........ 39 FACE Loire .............................................................. 40 FACE Martinique........................................................ 41 FACE Martinique – la médiation sociale ............................ 42 FACE Oise ............................................................... 43 FACE Paris .............................................................. 44 FACE Perpignan ....................................................... 45 FACE Perpignan – la médiation sociale ............................ 46 FACE Pyrénées Atlantiques .......................................... 47 FACE Rennes ........................................................... 48 FACE Saint-Quentin-en-Yvelines.................................... 49 FACE Saint-Quentin-en-Yvelines – la médiation sociale ......... 50 FACE Seine et Marne ................................................... 51 FACE Seine-Saint-Denis .............................................. 52 FACE Somme ........................................................... 53 FACE Sud Provence – Médiance 13 .................................. 54 FACE Thiérache........................................................ 55 FACE Var Provence Méditerranée .................................. 56 FACE Var Provence Méditerranée – la médiation sociale........ 57 Une nécessaire mobilisation financière Activité économique de l’année 2010 ...................................................................................................................... 58 Soutenez la Fondation ....................................................................................................................................... 59
  3. 3. Éditorial FACE | Rapport d’activité 2010  3 2010 aura marqué une nouvelle étape dans le développement de FACE. Après une première phase de réflexion partagée avec son Réseau et ses parties prenantes, la Fondation s’est engagée dans une dynamique de renforcement de son action pour répondre aux préoccupations des entreprises sur 3 volets : la diversité, l’égalité des chances et l’accompagnement des personnes en difficulté. Cette mobilisation croissante au service des populations exclues, discriminées ou pauvres montre la solidarité des acteurs du monde du travail. Je tiens particulièrement à saluer l’engagement quotidien des 4 000 responsables, de PME, de PMI, et de grandes entreprises. C’est à travers eux que FACE contribue à la cohésion et au développement de notre société. Nous nous sommes, cette année, encore plus fortement mobilisés pour répondre aux attentes des collectivités, des établissements locaux de grands groupes, mais aussi des réseaux territoriaux de PME souhaitant voir notre Fondation s’implanter dans leur bassin. Je me réjouis qu’une dizaine de nouvelles créations ait ainsi vu le jour. Nous enregistrons plus de 50 demandes… L’ouverture d’un premier club à l’étranger est le signe de notre souci permanent d’enrichissement mutuel. Ces clubs FACE locaux sont de véritables « clusters » où se conjuguent innovation sociale et mobilisation collective. Comme le montre ce Rapport, les démarches de recherche action et d’expérimentation territoriales, avec les entreprises, se sont multipliées : accès à l’emploi via les TIC, accompagnement social des alternants, médiation « sortante » sur la maîtrise des énergies, création de SIAE, lutte contre le décrochage scolaire… Dans un contexte de crise, ceci traduit aussi notre volonté et notre capacité à inventer un modèle de développement socialement responsable. À un moment où certains écarts se creusent (insertion, pauvreté…), il est essentiel que l’Entreprise affirme ainsi sa fonction sociale au service de tous. Effort d’inclusion, non discrimination à l’embauche, égalité de traitement dans les carrières, développement du lien social, accompagnement des travailleurs pauvres, prise en compte des clients vulnérables, soutien aux collectifs locaux… Il faut non seulement lutter contre cette fracture entre les entreprises et la société mais aussi la prévenir. En structurant l’activité de ses clubs autour de 5 champs d’intervention : au sein de l’entreprise, pour l’emploi, dans l’éducation au quotidien et avec les territoires, FACE s’engage dans les principales dimensions de la responsabilité sociale des entreprises. Par cette approche « intégrée » de l’ensemble des parties prenantes, la Fondation vise à favoriser la mise en action de la RSE partout et dans les organisations de toutes tailles. C’est ce projet global qui fonde notre développement. Fort de la dynamique engagée comme des résultats obtenus, FACE va poursuivre son développement en réseau, au plus près des territoires. Nous affirmerons ainsi notre identité avec tous nos partenaires. Nous reprendrons prochainement la parole avec notre Baromètre. Des innovations fortes sont attendues. Nos modèles d’intervention vont continuer d’évoluer. La gouvernance de FACE s’élargira encore… Le grand mouvement social des entreprises est en marche. Nous n’en avons jamais eu autant besoin. Continuons de nous engager et de nous mobiliser. Gérard Mestrallet, Président de FACE, Président Directeur Général de GDF SUEZ GDFSUEZ/DunouauFranck FACE  Le « grand mouvement » social en marche
  4. 4. 4  FACE | Rapport d’activité 2010 Activité Comment caractériseriez-vous cette année 2010 ? VB  Très clairement, comme une année de transition et d’investissement vers un nouveau projet. L’exclusion, les discriminations et la pauvreté perdurent, voire s’accentuent. Mais la crise a changé la donne. Contraintes financières, publics prioritaires, nouvelles préoccupations, affirmation de la RSE… invitent à redéfinir l’action de FACE et des entreprises. C’est pourquoi, fin 2009 et début 2010, j’ai rencontré plus de six cents dirigeants, administrateurs de Clubs, élus et responsables institutionnels. Nous avons dégagé de ces échanges « remontants » une nouvelle vision stratégique validée par les différentes instances de la Fondation et de son réseau, puis partagée avec l’ensemble de nos parties prenantes au cours du printemps et de l’été. Dès septembre, nous avons donc pu lancer de premières actions qui montent actuellement en puissance. Quels sont les principaux volets de ce plan de développement ? VB  L’exercice a consisté à construire et à mettre en œuvre un cadre qui permette à la fois de réaffirmer les valeurs originelles de FACE tout en ouvrant de nouvelles perspectives. En d’autres termes, d’assurer le changement dans la continuité. Les administrateurs ont arrêté cinq axes majeurs de développement. Le premier renvoie au ren- forcement de la place et de la visibilité des entreprises responsables dans la vie de la Cité. Le deuxième concerne le développement de notre présence sur les territoires, maillage indispensable pour être vraiment au service de tous. Il s’agit ensuite d'accentuer la vocation d’innovation sociale et sociétale de FACE : problématiques émer- gentes, solutions originales, expérimentations, nouveaux publics… Faire évoluer notre modèle économique et nos formes d’intervention en recherchant des partenariats et des sources de financement publiques et privées jusqu’alors inédites, constitue le quatrième axe. Le dernier concerne la mobilisation d’un maximum d’acteurs dans la gouvernance de FACE. Ce nouvel élan porte-t-il déjà ses fruits ? VB  La mise en œuvre engagée depuis l’été ne permet pas encore de tirer des enseignements définitifs. Je note tou- tefois une très grande mobilisation de notre réseau et un très bon retour de nos parties prenantes. Certaines réussites significatives et d’importance méritent aussi d’être soulignées. FACE a ouvert un nombre record de Clubs, signé ses premières prestations d’accompagnement au « Label Diversité », intégré les TIC dans ses actions « école », est reconnue par l’UE pour son action Un but pour l’emploi, a mis en synergie la médiation et les autres actions FACE dans plusieurs Clubs, est consultée sur les politiques de la Ville… Nous avons ainsi prouvé la pertinence des nouvelles orientations. Il nous faut désormais mobiliser les moyens à la hauteur de ces ambitions. Pour la Fondation comme pour les Clubs, ces changements correspondent à un véritable investissement. Quelles perspectives se profilent pour 2011 ? VB  Il conviendra d’affirmer le positionnement des Clubs dans leurs cinq champs d’intervention : au sein de l’entreprise avec ses collaborateurs, auprès de tous les sans emploi, en faveur des scolaires et des étudiants, pour les consomma- teurs et les citoyens, au service de tous les collectifs territoriaux. Tout en respectant les priorités définies localement, cette approche globale devient indispensable tant pour les individus, les entreprises, que les territoires. Autre élément d’importance : nous proposons environ soixante « produits » différents, répartis parmi ces cinq domaines d’action. Chaque Club, en fonction de son expertise doit pouvoir prendre le leadership et devenir un « pôle de compétence » sur au moins un de ces objets. Ceci participe de la vision décentralisée de notre action et d’un véritable fonctionnement en réseau. Nous poursuivrons également notre campagne nationale d’implantation de Clubs sur de nouveaux territoires. Avec plus de cinquante sollicitations d’ouverture de Clubs, nous sommes quelque peu victimes de notre succès. C’est notre capacité à créer de nouveaux partenariats et à générer des ressources complémentaires qui sera déterminante en 2011, afin de poursuivre ce développement pour ne pas laisser certains écarts se creuser. Et si vous deviez délivrer un message de conclusion ? VB  Il consisterait à réaffirmer haut et fort la dimension d’Utilité Publique de notre Fondation. Derrière ce terme à la fois banalisé et méconnu, se cache une réalité puissante : celle d’une mission accomplie par les 4 000 femmes et hommes d’entreprises qui font FACE au quotidien. Je veux saluer leur engagement ainsi que celui de nos permanents, au service des personnes en difficulté. Au-delà des intérêts particuliers et même de l’intérêt général, ce statut nous fait obligation. Il s’agit d’innover et d’agir pour un développement social durable. 5questions à Vincent Baholet « Faire évoluer notre modèle économique et nos formes d’intervention en recherchant des partenariats et des sources de financement publiques et privées. » FACE/AlenMéaulle
  5. 5. Gouvernance FACE | Rapport d’activité 2010  5 FACE, une Fondation Reconnue d'Utilité Publique FACE est créée le 15 octobre 1993 à l’initiative de Martine Aubry avec 15 chefs d’entreprises. La Fondation est Reconnue d’Utilité Publique par décret du 18 février 1994. Sur les territoires  Une structuration sous forme de clubs d’entreprises locaux FACE  FACE est chargée de la politique de développement, de la coordination et du contrôle du réseau des Clubs FACE. La Fondation veille à la déontologie du réseau, au respect de la Charte, à l’agrément des Clubs, et à la capitalisation des pratiques. FACE Développement FACE Développement est un outil de développement opérationnel qui a principalement pour mission le développement de nouveaux clubs. Clubs d’entreprises FACE Sur la base de l'engagement de dirigeants d'entreprises locaux et dans le cadre d’une contractualisation avec une collectivité territoriale (Ville, Agglomération, Département, Région…), FACE crée et agrée un Club d’entreprises local structuré en association territoriale FACE. Chaque club est présidé par un chef d’entreprise et animé par un directeur et son équipe. Les Clubs locaux et les entreprises adhérentes sont reliés à FACE par une convention d’agrément et la signature de la Charte des dirigeants d’entreprises membres de FACE. Les entreprises fondatrices Composition du bureau du conseil d'administration Gérard MESTRALLET Président PDG de GDF SUEZ Antoine GUICHARD Président d'honneur Président d'honneur du conseil d'administration du Groupe Casino Pierre MONGIN Vice-Président PDG de la RATP Philippe AZIZ Trésorier Directeur des activités sociales d'AG2R La Mondiale Jean-Jacques REY Secrétaire PDG de Rey SA 1 Fondation (Reconnue d'Utilité Publique) FACE 4 000 entreprises actives membres du réseau FACE 33 clubs d'entreprises locaux (associations) Conventions d'agrément des clubs Charte des dirigeants d’entreprises De gauche à droite, P. Bonnet, P. De Saintignon, G. Mestrallet, P. Nedélec, M. Aubry et V. Baholet. DR
  6. 6. 1 2 3 4 5 6  FACE | Rapport d’activité 2010 Stratégie Affirmer un grand mouvement social des entreprises Développer nos implantations territoriales Renforcer notre innovation sociale et sociétale Faire évoluer notre modèle de développement Elargir notre gouvernance FACE a d’abord réussi à mobiliser plus de dirigeants en franchissant le cap des 4 000 entreprises actives. Le premier Baromètre FACE leur a donné la parole. De nouveaux par- tenariats ont été noués, notamment avec l’Alliance Villes Emploi, l’Agence de l’Outre Mer pour la Mobilité, l’Asso- ciation Française des Managers de la Diversité ou le Secrétariat Général de la Charte de la Diversité. Avec un nouveau rapport annuel valorisant l’activité de chaque Club, le réseau territorial de FACE est mis en avant. La Fondation a encore renforcé sa visibilité, par exemple en intervenant au World Forum, au Forum Européen de la Diversité ou au sein de l’Obser- vatoire des agendas 21 locaux. FACE a aussi contribué à la réflexion politique (rapport Bockel sur la délinquance, groupe de travail Raoult sur les ZFU)… Afin de répondre aux attentes territo- riales, FACE a renforcé ses implanta- tions sur les territoires. Fin 2010, FACE s’appuie désormais sur un maillage de 33 Clubs qui représen- tent près de 100 points de présence locale. En un an, près d'une dizaine de Clubs a ainsi renforcé la proximité de FACE. L’objectif, à l’horizon 2013, de doubler ce réseau en « aménageant » le territoire national (est, centre, ouest…) peut donc être atteint. L’ouverture internationale de FACE avec la créa- tion de be.face à Bruxelles est main- tenant concrétisée. D’autres liens avec l’Espagne, la Bulgarie, Québec… seront aussi accentués. C’est encore le « fait régional » qui se trouve mieux intégré en 2010, avec la mise en place d’une première structure régionale fédérant des Clubs locaux : FACE Picardie. Les liens avec les structures de médiation favorisent particulièrement l’action de proximité. FACE renforce ses expérimentations en reconsidérant ses actions exis- tantes du fait de la crise (programme européen foot et entreprise, projets d’expérimentation pour la jeunesse…). Elle accentue sa mission d’innova- tion sociale en intégrant des compé- tences de recherche action (CIFRE) et de développement (mécénat de compétences). Des préoccupations émergentes et des publics nouveaux : génération Y, travailleurs pauvres, métiers verts, sortie d’alternance, éducation routière, homophobie, fait religieux, diversité… sont mieux pris en compte. Afin de refléter les diffé- rentes dimensions de la RSE dans les entreprises, la Fondation a adopté une nouvelle structuration de ses actions autour de cinq domaines d’activité stratégique qui correspondent à ses principales parties prenantes. C’est ainsi que FACE affirme sa différen- ciation : agir à partir de l’entreprise en se centrant sur les plus values du monde du travail. Afin de faire évoluer son modèle éco- nomique, de diversifier ses ressources et d’équilibrer subventions et finan- cements privés, FACE renforce son positionnement sur le marché des prestations dans une dynamique de RD (conseil, audit, accompa- gnement, formation). La Fondation mobilise aussi de nouveaux finan- cements publics (programmes européens, FSE, Régions …). Avec son statut de Fondation Reconnue d’Utilité Publique, FACE souhaite encore développer ses contributions de mécénat, dons individuels IR et ISF, dons privés ou en nature, mécénat de compétences, soutiens d’entre- prises à l’intérêt général… Le réseau FACE développe progressivement un nouveau modèle d’intervention fondé sur des financements publics/privés. FACE mobilise ses membres fon- dateurs et implique de nouveaux groupes dans son fonctionnement national et son développement inter- national. A l’image de la Commission présidée par Pierre Mongin, PDG de la RATP, « Médiation, lien social et entre- prises », les administrateurs sont de plus en plus impliqués dans le déve- loppement de FACE. Les Présidents des Clubs FACE sont réunis de façon spécifique et participent à la gouver- nance de la Fondation. De premières réflexions territoriales sur des pôles de compétences locaux à vocation natio- nale, afin de décentraliser la coordina- tion des actions, ont été aussi lancées. L’instauration d’une gouvernance élargie doit permettre la création d’un véritable « grand mouvement » des PME et des grandes entreprises. Conférence sur le thème « Lien social et entreprises ».Signature de la Charte de la Diversité avec K. Sanoussi. Un développement en cinq actes : les avancées 2010 Au printemps 2010, la Fondation a affirmé une nouvelle vision stratégique : point sur les premiers éléments de concrétisation. En chiffre Les essentiels de 2010 500nouvelles entreprises actives 30nouveaux collaborateurs 9nouvelles implantations DR DR
  7. 7. Développement territorial FACE | Rapport d’activité 2010  7 Implantations territoriales : l’élan s’amplifie 5questions à Pilar Cortes, Directrice du développement sur les territoires de FACE Quel est selon vous le fait saillant de l’année 2010 en termes de développement territorial ? Il s’agit, sans conteste, de l’arrivée massive de demandes d’ouver- tures de Clubs partout dans l’hexa- gone et à l’étranger. En septembre 2009, douze dossiers étaient iden- tifiés. Nous en comptions fin 2010 plus de cinquante : 9 Clubs ou antennes effectivement lancés durant l’exercice, 16 dossiers très avancés, 10 projets amorcés et 22 demandes à analyser. L’objectif reste, pour nous, de se concentrer sur dix ouvertures annuelles. Comment expliquer cet afflux ? Par deux raisons majeures. En premier lieu, la crise a laissé de très nombreuses personnes en situation de réelle souffrance sociale, économique, psychologique. L’ensemble des acteurs des territoires partagent ce constat et cherchent des solutions afin d’y remédier. En second lieu, on constate une évolution des mentalités : institutions publiques, acteurs économiques et tiers secteur ressentent l’impérieuse nécessité de renforcer leur partenariat, au profit d’actions collectives et pérennes de mobilisation des entreprises. L’ensemble des parties pre- nantes territoriales sollicite la constitution de structures transversales et indépendantes telle que FACE. Les Clubs constituent de véritables « cluster » de RSE territoriale. De quelle façon arbitrez-vous entre les différentes demandes d’ouverture ? Nous ne privilégions aucun territoire, tout dépend de la force et de la maturité des dynamiques collectives locales. Nous procédons seulement à une évaluation préalable des conditions de réussite. Sans motivation forte et volonté d’agir ensemble des entreprises, grandes comme petites, point de salut. En termes d’opportunité, la pertinence d’une implantation est d’abord mesurée (plus value). Le degré d’engagement de l’État et des collectivités territoriales est aussi apprécié. Même s’il ne s’agit pas d’un « produit » comme les autres, il nous faut encore définir le positionnement de chaque Club en complémentarité des autres acteurs ainsi que des priorités partagées avec les parties prenantes. Une fois tous ces critères réunis, nous nous lançons… Très concrètement, comment s’opère une ouverture de Club ? Dès qu’une étude d’implantation est conclue positivement, nous organisons une assemblée générale constitutive du Club avec les entreprises et partenaires intéressés. Un conseil d’administration et un bureau sont élus. Chaque Club est autonome, mais c’est la Fondation qui crée les Clubs (association), les agrée (convention), et gère le « label » FACE (Charte des dirigeants d’entreprises membres de FACE). Puis, intervient le lancement de l’activité en elle-même : définition d’un plan d’action avec l’ensemble des acteurs de proxi- mité, recherche des financements publics et privés nécessaires, recrutement et formation de la Directrice ou du Directeur de la structure, mise en place des premières opérations et valorisation de la dynamique territoriale engagée. Et sur le plan international ? Sur ce plan là également, FACE progresse à grands pas. Un premier Club à l’étranger vient de voir le jour en 2010 : il s’agit de Bruxelles. Les demandes en Europe se multiplient. Nous préparons notamment l’ouverture d’un Club à Barcelone, Gérone et à Sofia. Les contacts se développent avec le Danemark. Un protocole de coopération a également été signé avec le Québec. Il ne s’agit pas de transférer notre modèle mais de valoriser la fonction sociale de l’entreprise dans le cadre d’un « grand mouvement ». Avec Montréal, nous avons par exemple à apprendre de leur expertise, notamment en matière de lutte contre l’échec scolaire ou l’intégration des migrants. Eux, s’avèrent particulièrement intéressés par la capacité de nos entreprises à se mobiliser et à agir ensemble, loca- lement, dans le cadre des projets FACE. Autant de nouveaux chantiers, autant d’horizons partagés et d’enrichissement mutuel. Assemblée constitutive du futur Club FACE Limousin. Vue générale de Barcelone. Pilar Cortes. DRDR DR
  8. 8. 8  FACE | Rapport d’activité 2010 Recherche Développement Innovation sociale et sociétale : nouvelles frontières Forte de sa mission d’utilité publique, FACE se doit d’investir sans cesse de nouveaux champs de réflexion et d’action, de toucher des publics jusque là ignorés, d’anticiper les évolutions d’un monde incertain. Cette fonction de recherche et développement concerne tous les champs d’action FACE. Zoom sur cinq actions emblématiques de cette conquête assidue de nouvelles frontières pour faire reculer les lignes de l’exclusion, des discriminations et de la pauvreté. Programme Leonardo Le football, passerelle européenne vers le monde du travail Le dispositif d’accompagnement Un but pour l’emploi développé depuis 2008 par FACE avec un collectif d’entreprises - GDF SUEZ, Randstad, JCDecaux, PAPREC – et en étroit partenariat avec la Fédération Française de Football a démontré tout l’intérêt d’un transfert des compétences portées par le sport vers le monde du travail. Plus d’une centaine de jeunes a pu bénéficier, grâce à ce dispositif, d’une bonne intégration profes- sionnelle. L’expertise de FACE est ainsi reconnue et soutenue dans le cadre du programme euro- péen Leonardo afin d’encore mieux identifier les « savoirs formels, informels et non formels » investis dans le football et transférables dans des activités de travail. Conception d’un Certificat Européen de Compé- tences  « Foot Entreprise », mise en place d’un dispositif d’aide au transfert de compétences sportives vers l’entreprise, présentation du dispositif aux fédérations des pays européens… Les objectifs du projet piloté par FACE ont pour ambition de construire, au niveau européen, de nouveaux outils d’insertion et d’emploi durables. Label Diversité FACE accompagne les grandes entreprises et les PME FACE a apporté son concours à plusieurs entre- prises pour les accompagner dans leur démarche d’obtention ou de renouvellement du « Label Diversité ». FACE a notamment la capacité à accompagner d e s g r o up e s multi-implan- tés, sur le plan national. Avec l’AFMD, ce savoir faire à fait l’objet d’une élabora- tion et d’une for- malisation qui aboutiront à la publication d’un guide. Touteslesdimen- sions de l’égalité de traitement, de la lutte contre les discrimina- tions et de la gestion de la diversité sont intégrées dans ces missions. De l’autodiagnostic à la prépa- ration de l’audit AFNOR en passant par l’analyse des risques, FACE propose différentes méthodes et outils. La Fondation s’ouvre aujourd’hui à l’accompagnement des services de l’État et des collectivités FACE à l’école DELL et FACE organisent Tremplin 3ème pour une orientation choisie FACE a instauré un partenariat avec la fondation mondiale Dell YouthConnect dans le cadre d’un programme intitulé Tremplin 3ème pour une orien- tationchoisie.Ilpermet,lorsdesessionsorganisées en classe, de donner aux collégiens une image concrèteetdynamiquededifférentsmétiers,grâce àl’interventiondesalariésissusdumondedel’en- treprise.Soixante collaborateurs de DELL se sont n o t a m m e n t mobilisés béné- volement pour y contribuer. Ils ont consa- cré plus de 150 heures aux réu- nionstechniques d’information et aux animations de séances, près de leurs sites d’implantation, dans le cadre des Clubs FACE Hérault et FACE Seine Saint-Denis. Une plate forme numérique a été créée afin de permettre auxcollégiensdedéposerdesCV,dedécouvrirdes offres de stages, d’échanger avec les responsables d’entreprises et leurs enseignants… Une façon privilégiée de lutter contre la fracture numérique et de constituer un réseau social. L’éducation budgétaire au quotidien Quand FACE et CETELEM s’engagent ensemble… La fondation CETELEM, partenaire historique de FACE, a souhaité orienter ses activités vers l’éducation budgétaire dans une optique de prévention et d’aide à l’insertion économique et sociale. Une dizaine de collaborateurs de FACE se sont ainsi formés afin de s’approprier les outils pédagogiques créés par la fondation CETELEM. Construction et gestion d‘un bud- get, compréhension et maîtrise de moyens de paiement, montage d’un projet de finance- ment… Les publics concernés par cette action sont prioritairement les jeunes à la veille de leur entrée dans la vie active et les personnes subissant un changement de situation person- nelle ou professionnelle. Le programme a été déployé sur trois sites pilotes : Médiance 66 à Perpignan, le Club FACE Littoral Nord-Pas-de- Calais et le Club FACE Grenoble-Isère. Développement local FACE anime des ZFU Dans le cadre de ses multiples implications dans les quartiers, plusieurs Clubs sont sollicités pour animer des Zones Franches Urbaines. Ils déve- loppent des activités spécifiquement dédiées à la demande des collectivités locales : parrainage de chefs d’entreprises par un pair expérimenté, groupes d’échanges des dirigeants de la zone, soirées rencontres avec les institutions (Pôle Emploi, Urssaf…), accompagnement à la création d’entreprise, suivi post création, speed entretiens de recrutement avec des jeunes des quartiers, parrainage de demandeurs d’emploi de la zone, cafés ZFU avec les habitants et les entreprises, annuaire des entreprises de la zone, bulletin d’information des entreprises, newsletter et site web de la ZFU… Ces actions marquent l’expertise des Clubs en matière de développement économique territorial et de contribution à la vie de la cité. La Fondation a ainsi été consultée sur l’avenir des ZFU. Lancement de l’opération Un but pour l’emploi àToulouse. Visio conférence entre Bayonne et Pau. DR DR
  9. 9. merci Entreprises Partenaires FACE | Rapport d’activité 2010  9 FACE remercie les entreprises qui s’engagent à ses côtés : 2 AEF, A2I, 2 SI INTERACTIVE, 2I PORTAGE, 3 EN 1 SERVICES, 7LTV, A 3 SERVICES, A CAPPELLA, A D C accompagner et développer vos compétences, A LA CARTE EVASION 31, A la grande Maison, A NOVO , A VOS COTES, A.P.F., A2 i , A2Micile, A2S Courtage, AAC:association d’action éducative et sociale, AASTRA, AB COMMUNICATION, ABCIS Peugeot, Abdon CONTAYON, Ability RH, ABITT, ABMI, ACADEMIE DE LILLE, ACADOMIA, ACAP, ACCOR, Accueil RH CIE, ACD Consulting, ACDP CONSULTANTS, ACE, ACE Conseil, ACHP, ACI RENAULT (Auto Châssis International), ACI (Action Conseil Intervention), ACLIMAX, ACOSS, ACP - Plomberie, ACTI, ACTI FORM, ACTID 87, Actifs 33, ACTION MEDIATION, ACTION PROPRETE SERVICE, ACTION RH, ACTI’POSE , ACTIS , Activ Transport, ACTIVIS, ACTO INTERIM, ACTOME Conseil SARL, ACTUA SOCIAL , ACTUAL, AD EXTERNAL, ADAGES, ADAPEI, ADAPT PROPRETE, ADC Web Services, Addenda, AD’DOMEO, ADECCO, ADECCO, ADECCO, Adecco Alès, ADECCO MEDICAL, ADECCO Quick Medical Service, ADECOO, ADEF PLUS, ADEFIM Région Dunkerquoise, Adélie, ADEQUALIS, ADER LOGISTIC, ADF, ADHAESIO, ADHAP, ADHARA TOULOUSE, ADIA, Adice Intérim Castelnau le Lez, ADIHAP, ADISPO, ADIT IRM / IRP, ADMR, ADNTOO SERVICE, Adomicile60, ADP, ADREXO, ADS, ADS (Cedres Industrie), AéA Solutions, AEDIFICAT, AEHP, AEP, AEPRIM, AER NETT SERVICES, AEROPORT BAB (Biarritz Anglet Bayonne), AEROPORT DE BEAUVAIS, AFAD, AFEJI, AFERA FORMATION, AFIPAEIM, AFNOR, AFNOR DEVELOPPEMENT, AFPA, AFPI, Afsol, AFT-IFTIM, AG Bâtiment, AG2R, AG2R, AG2R LA MONDIALE, AG2R LA MONDIALE, AGCO, AGEA, AGEFOS - PME, AGENCE 202, Agence AXA Bagnols sur Cèze, AGENCE COTEO, AGENCE ECONOMIQUE, AGENCE ETUDE MICHEL, AGENCE MESURES ET EXPERTISES, Agence Nounou, Agence POUGET Conseils, AGENCE SHAZAM, AGENT ALLIANZ , AGEST, AGF, Agora, AGRH Conseil, AGRO FORM, AGRR, AGYSOFT, AIDE ASSISTANCE SERVICE A DOMICILE, Aidoweb, AIMG, AIPALS, AIR France INDUSTRIE, AIRBUS, AIRELLE INTERIM, AIXAIR, AIXAM, AJC RH, AJILON, AJS, AKSIS, ALAIN BONHOURE CONSEIL, Alain Bonhoure Conseil, ALARMES PINEL, ALDES Aéraulique, ALFATRANS, ALGOE, ALLE ASSOCIES AVOCATS, ALLEGRE PUERICULTURE HYGIENE, ALLIA, ALLIAGE, Alliance Emploi, ALLIANCE INFORMATIQUE GESTION CONSEIL, ALLIANCE LOGISTIQUE, ALLIANCE PENAUILLE POLYSERVICES, ALLIANZ, ALLO EVENT DESIGNER, Alpes Savoie Nettoyage , ALR NETTOYAGE, ALSEA, ALTAREA, ALTEDIA, ALTERNE EMPLOI, ALTHUS, ALTILITHERMI, ALTIS, ALTITHEM, ALTRAD, ALU CONFORT, ALYL SECURITE , AMBASSADE DE BELGIQUE, Ambiance, AMBIANCE FLORALE, Ambulance 3 rivières, AMETRA, AMP CONSEILS MONTPELLIER, AMR CONSTRUCTION, AMR CONSULTANTS, AN conseil en image et communication Béziers, ANDREONI, ANDRH, ANIL TUKTUK, ANNE LAMICHE Consultante, ANNE LEOTEY Consultante, ANPE, ANSE, ANSI FORMATION, ANTENNE BUREAUTIQUE, ANTITHESE PUBLICITE, AORHE’, AP EXTRUSION, APALIB, APAMAD, APAVE, APEF, APEX BP SOLAR, Appia Picardie - Eiffage, APPIA Savoie-Léman, APPIA Sud Aquitaine (Eiffage), APPROVISIONNEMENT ELECTRIQUE, APR, Aprévia, APSAH, APSI, APSIG, AQLE, AQUITAINE MANAGEMENT, ARACT, Arcadis, ARCELOR MITTAL, Arcelor Mittal Dunkerque, Architectes BARBEYER DUPUIS, ARCHIVECO, ARE 33, AREF BTP, AREVA, AREVA NC Marcoule, ARGEL, ARGIA CONSEIL, ARKEMA MONT, ARMAND THIERY, Armée, Armée de Terre, ARMEE DE TERRE - CIRFA , ARMOR, Arobase Formation, AROBASE INTERIM, ARPE Midi-Pyrénées, ARPEGE, ARTDEM DEMECO, ARTEC, ARTES, ARTI BAT, ARTISA’ARM, ASAD, ASBO, ASCA Le labo, ASCOMETAL, ASDAPA, ASF, ASGD, ASMIS, Assad Roussillon, ASSE, ASSEDIC, ASSENBLEE NATIONALE, Assistance et coordination, ASSOCIATION SCOLIDAIRE, ASSOCIATIONTOUT POUR LA FAMILLE, Association Yves Lefebvre, ASTRE II , ASTREE Provence, ASTV, Atac Logistique, ATC, Atelier de soi, ATELIER ROANNAISTRAVAIL PROTÉGÉ, Ateliers et Chantiers de Picardie, ATELIERS PROTEGES SINCLAIR, ATELIERS ROGLIANO, ATELIERS ROGLIANO S.A., Atenor, ATLANTHAL, ATLANTIS, ATMC, ATMIS, ATOUT VERT, ATOUT’S (formation coaching), ATS Serrurerie, ATTIJARIWAFA, AU BOUT DES REVES, AU Conseil, AU JARDIN DE CASSANDRE, AUCHAN, AUCHAN Mériadeck, AUDITOR CONSEIL, AUDO Express, AUTO LAVAGE SERVICES BIO SINEO, AUTOLIV, Autoroutes du Sud de la France, AUX GRANDS VINS DE FRANCE, AVENIR ELECTRIQUE, Aves Sécurité, AVIVA, Avocat , AVOCAT MARC GENOYER, AVYATP, AW , AXA, Axe Conditionnement, AXETRAVAILTEMPORAIRE, AXEO SERVICES, AXIMA (SEITHA - gdf suez), AXIMAT, AXIMED international, AXIOMA RH, AXXIS, AZON PRODUCTION, AZUR ASSURANCES, AZURIAL, BB HOTEL, BAGALU, BAIP / UNIVERSITE, Banque Chaix, BANQUE POPULAIRE ATLANTIQUE, Banque Populaire des Alpes, Banque Populaire du Sud, Banque Populaire du Sud, BANQUE SCALBERT DUPONT, BANQUE TARNEAUD, BAREL ET PELLETIER, BARON, BARSALOU, BARTIN RECYCLING, BASE INTERMARCHE /ITM LOGISTIQUE, BASF, Bâti Form, BATI-SCAFE, Batisol, BATIVERRE, BBRAUN, BDVM-CLEDOM, BE CYCLE, BEARN GESTION CONSEIL, BEARNAISE HABITAT, Beatex Prod, BEC Frères, BECOM, BEE, BELM, Bergonié, BERNARDAUD, Bernis Transports (groupe GEODIS), BEST START, BEST TRAVAIL TEMPORAIRE, BEST WESTERN ALEXANDER PARK, BETREC IG, BGE, BIA, Bigard, BIOLUZ, BIOSTATEM, BJB, blconsultants, BLUE, BLUEKIWI, BNP, BNP PARIBAS, BNP Paribas Hérault, BOCCARD, BONNET NEVE, BORDEAUX BIEN ETRE, Bordeaux InterChallenge, BOSCH, BOUDOL FRERES, BOULANGER, BOUTIQUE CLUB EMPLOI, BOUTIQUE DE GESTION, BOUYGUES CONSTRUCTION, BOUYGUES IMMOBILIER, BOYRON DUBANCHET SCM, BPH GEOMETRE EXPERT, BPI, BRAKE FRANCE, BRASSERIE DE L’ECU, BRASSERIE FLO, BRICOMAN, BRIGITTE POITEVINEAU CONSULTANTE, BRL ESPACES NATURELS, BRUN, BUDGETTELECOM, BUFFALO GRILL, BULL, BUREAU VALLEE, Bureau Veritas, BURONORDCONCEPT, BUS OCCITAN - VEOLIATRANSPORT URBAIN, BUT Béziers, BV FROID, C G P M E, CTEX, C. NEDAD, C2000, C2G, C2J Conseil, C3F, CABINET ADELUS, CABINET ANNIE MARXER RESSOURCES, CABINET BERGER FAYARD , CABINET D’AVOCAT MOUTI, CABINET DE MAITRE MICHELETISSEYRE, CABINET DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES RH, Cabinet de Reflexologie Plantaire, CABINET DEYGAT-BALLAGUY, CABINET DUFOUR, CABINET DUJARDIN, CABINET ESTANG, CABINET Expert Comptable SOFIRA, CABINET GLENAT ASSOCIES (SARL), CABINET GROC, CABINET HAOND, CABINET JACQUES BARTHELEMY ET ASSOCIES, CABINET JOMEL, CABINET LESURE, CABINET LESURE , CABINET Maître IHOU, CABINET MARCEL HUMBERT , Cabinet Michel, Cuny Consultant, Cabinet PETIT MAISONNEUVE, CABINET PHILIPPE MASSARDIER, CABINET PHILIPPE SAUVEPLANE, CABINET SISIFE, CABINETTIMMERMAN, CABLOG, CAF, CAFC, CAFE DE PARIS, CAFES ERREL, CAISSE D’EPARGNE, CAISSE DES DEPOTS, CALLORIFUGE, CAMIVA, Campanile, CAMPING INTERNATIONAL, Canal+, CANDIA SODIAAL, Canelia Lactalis, CANNE (SARL), Cannelle et Cumin, CANON AG BUREAUTIQUE, CANPUB, CAP 34, CAP COULEURS, CAP EMPLOI, CAP SERENITE, CAP WEST , CAPEB, CAPEL, CAPES SERVICES, CAPITAL IMAGES, CAPONY INVEST, Car Clean, Carbone Lorraine Applications, CARDIAL SAS, CARI, CARI, Carine Dognin, CARREFOUR, Carrefour City, CARREFOUR DES COMPETENCES, CARRIQUIRY, CARROSSERIE MILANO, CARROSSERIE SAINT MICHEL, CARSAT Aquitaine, CASINO, CASINO BARRIERE, CASTELEYN, CASTORAMA, Catalane de Construction VINCI Construction, CATALENT, CATALVER, CATM, CAUSAE FAIT, CAVA ALARME, CBR BATIMENT, CCAS, CCI Amiens, CCI BAYONNE PAYS BASQUE, CCI BEZIERS SAINT PONS, CCI Calais, CCI d’Alès, CCI de Nîmes, CCI Dunkerque, CCI LILLE, CCI Lyon, CCI MONTPELLIER, CCI Nord de France, CCI Pau Béarn, CCI Region Picardie, CCI ST-ETIENNE MONTBRISON, CCI SUP DE CO, CCM, CCMO, CCREM, CD Conseil, CEFPOL, CEFRAL, CEGELEC, CEGELEC SUD-EST Agence Languedoc, CEGID, CELANESE, CELSA FRANCE, CEMA, CENTENIUM, CENTRALE IMMO, CENTRE COMMERCIAL PORTE JEUNE, Centre d’affaires ABC, Centre de valorisation énergétique, CENTRE DES JEUNES DIRIGEANTS D’ENTREPRISES , CENTRE D’IMAGERIE MEDICALE DU BITERROIS, CENTRE ETHIQUE INTERNATIONAL, CENTRE France PUBLICITE (CFP), CENTRE HERAURITZ, CENTRE HOSPITALIER DE MULHOUSE, CENTRE HOSPITALIER ESQUIROL, CENTRE HOSPITALIER Hirson, CENTRE HOSPITALIER J.BOUTARD, CENTRE MARCEL FOUCAULT, CENTRE NATIONAL DE DEPOTS ET D’AGREMENTS, CENTRE OMNISPORTS P. CROPPET, CENTRE RECRUTEMENT POLICE NATIONAL, CENTRE SOCIO-CULTUREL BEL AIR, CENTURY 21, CEPSI INFORMATIQUE, CERADRY, CEREC AUDIT, CERFRANCE, CERP RHIN RHONE MEDITERRANNEE, CETELEM, CFA (Compagnie Financière Ambassadeur), CFA BTP de la Somme, CFAI, CFC FORMATRANS, CFCAI, CFDT, CFIM TP, CFT, CGED, CGPME, CGPME du Gard, CGPME Gard, CGPME HERAULT, CGPME LOIRE , CGPME Somme, CGT LANGUEDOC ROUSSILLON, Ch.DAUDRUY Van CAUWENBERghe Fils, CHAMBRE D’AGRICULTURE ARRAS, CHAMBRE D’AGRICULTURE HAUTE-LOIRE, CHAMBRE D’AGRICULTURE HERAULT, CHAMBRE DE MÉTIERS ARRAS, CHAMBRE DE MÉTIERS AVIGNON, CHAMBRE DE MÉTIERS DU NORD, CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L’ARTISANAT, CHAMBRE DE MÉTIERS HAUTE-LOIRE, CHAMBRE DE MÉTIERS PYRÉNÉES ATLANTIQUES, CHAMBRE DES CONSEILS D’ENTREPRISES EN LANGUEDOC-ROUSSILLON , CHAMPEAU MEDITERRANEE, CHANTEMUR, CHARLEMAGNE, Charte de la Diversité en Entreprise, CHATEL Associés Avocats (SARL), CHAUX DIDIER (SARL), CHAVEROCHE, CHICXULUB, CHIMIREC, CHRETIEN, CHS, CHU de Besançon , CHU DE LIMOGES, CIA GAFIT Formation Textile, CIAL, CILL - ALLIADE, CILOVA, CIM INFORMATIQUE, CINEMATO, CINESPACE, C’INTER, CIRAD, CIRANO, CIT Dessaint, CITE EUROPE, CITÉ NOUVELLE, CITRAM PYRENEES groupe VEOLIA, CITROËN, CITY PRO, CITY SPORT, CJD SECTION MONTPELLIER, CL CONSEILS, CL Consultant, CL CONSULTANT Conseil, Formation, Télémarketing, Claudie PAP, CLC Assurances, CLE DE FA, CLEIL, CLEMECY, CLEMENTE SA, CLEMESSY, CLEMESSY SA, CLIMAVIE, CLINIQUE CLEMENTVILLE, CLINIQUE D’ARGONAY, CLINIQUE DELAY, CLINIQUE DU COLOMBIER, CLINIQUE DU MILLENAIRE, CLINIQUE FLOREAL, CLINIQUE FONTFROIDE, CLINIQUE HERBERT, CLINIQUE JEAN CAUSSE, CLINIQUE LA PERGOLA, CLINIQUE LE VAL D’ORB, Clinique Les Oliviers, Clinique Pauchet, CLUB DES 500, Club Diane, Club Ein, CLUB MED , Club Montières, Club services, CMA, CMA CGM, CMC ANIMATION, CMP Dunkerque, CN INDUSTRIES, CNAM Pays de la Loire, CNATP, CNIEG, CNIM, CNIM, COCA COLA, COCA COLA, COCA COLA, Cofathec, COFELY, Cofely, COFELY, COFELY, COFIDIS, COGEN, COLAS, Collège Camille Claudel, Collège Joliot Curie, Collège Jules Verne, Collège Léo Lagrange, Collège Luie Aubrac, Collège René BONPAIN, Collège ROBESPIERRE, COM TEL, COM’ UNE IDEE, COMBETTES (SARL), Comité Départemental du Tourisme, Commauté urbaine de Dunkerque, COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION D’ANNECY, COMPAGNIE DE CHAUFFAGE , COMPAGNIE NATIONALE DU RHONE, COMPAGNIE NATIONALE DU RHÔNE, COMPÉTENCES EN TEMPS PARTAGÉ, Com’une idée, Condi Pack, CONDI PLUS, CONFORAMA, CONNEXION MARSILLARGUES, CONSEIL EN FACTEURS HUMAINS, Conseil et Formation RH, CONSEIL GENERAL OISE, CONSEIL STRATEGIE MECENAT LR, CONSEILLER INVESTISSEMENT, CONSILIO, CONSTANT NETTOYAGE, CONSTRUCTIONS ELECTROMECANIQUES MENG SA, CONSULAT GENERAL DU ROYAUME DU MAROC, CONSULTANT PERFORMANCE, CONVERGENCES SUD, COPY BUROTIC, COQUELICOT 42 , Cora, CORA WITTENHEIM, CORALIA CONSEILS, CORALLIS, CORETEL, CORIO CENTRE 2, CORIO France, Coriolis Service, CORTHESY, Corus, COTIS INTERIM - SARL LES 5 PIERRES, Cottage, COULOMB (SARL), Courrier Picard, COURTEPAILLE, Covalence consulting, COVAZUR, COVERGENCE, CPCU, CPL CHAUFFAGE PLOMBERIE DU LANGUEDOC, CREATOM, CRECHE éclaté ST JEAN, CRECHE LA PARENTINE, CRECHE ST LUCIEN, CREDERTEAM, CREDIT AGRICOLE, CREDIT COOPERATIF, CREDIT MUTUEL, CRESS Aquitaine, CRGE Languedoc Roussillon, CRIGEN GDF-SUEZ, CRIP (Centre de Réeducation et d’Insertion Professionnelle), CRIT INTERIM, CRITT, CROILR (conseil regional de l’ordre infirmier), CRYSTAL, CSC , CSF France, CSOUKHA, CSQUA, CTM FORMATION, CTooCom, CULTURA, CULTURA LATINA, CULTURESPACES, CYBERTEK, Cycles Prissette, DTALENTS, DO, Da bio, DA SILVA, DAHER, DALKIA, DANFOSS SOCLA, Danone Bailleul, DARE, DARTY, DAVID Nettoyage, DBF AUDIT, DCF MONTPELLIER, DE HULLESSEN STAFF DECORATION, DEA, Debruyne (entreprise de batiment), Debucy (équipement informatique), Debuyser (SARL), DECA France, DECATHLON, DECATHLON, Décathlon, DECAUX, DECISION NEWS MEDIA, DECOPUB (SARL), DEFI, DÉFI, DEGRAET CONSULTANT, DEGREMONT, DELFIRM, DELL, Delmas, DELMAS OPTIQUE, DELOITTE, Delsey, DELTA, DEMATHIEU ET BARD, Dénomination entreprise, DESCOURS ET CABAUD, DESMOS SERVICES, DESPAGNET, DEVIANNE, DEVOS et PLOYART, Devred, DFG Terrassement, DHL, Diététicienne Martinot, DIETETIQUE NATUROPATHE NUTRITIONISTE, DIFFERENCES ET COHESION, DILLINGER, Direction Régionale FRANCETELECOM, Direction RégionaleTER, DISTRICLUB MEDICAL, DK’BUS, DLSI, DMP IMPRIMERIE, DOCSOURCING, DOLCE FREGATE, DOM PLUS, DOM SERVICES, DOMAINE DU CINQUAU, DOMYOS, DORISE, Doumenc, DOVEMED SAS Hot Les Affiches, DPMC, DPR, DRAKA, DREAL, DSU Fourmies, DTF FORMATION, DUMEZ EPS, DUMEZ MEDITERRANEE, DUNKERQUE EXPANSION, DUOPOLE, Dupont Restauration, DVR2, DYCTAL, E.RE.NET, EADS, EASYDIS, Eau et Force, EAUX DE CALAIS, EAUX DE PROVENCE, EAUX DU NORD, ECC, ECF, Echanges Oxylanes, ECM Franche-Comte, ECO CHAUFFAGE SARL, ECO EMBALLAGES, Eco Fac, ECOCONCIERGERIE, ECOLE DE COMMERCE DE SAINT ETIENNE, ECOOR, Ecopal, Ecoute ton corps, ECTI, ECTI antenne du littoral nord pas de calais, ECUREUIL CREDIT , EDATER, EDF, EDF, EDF, EDF, EDF, EDF, EDF CIH, EEIJ, E-ESPACE LEARNING, EFFICIENT INNOVATION, EFTIC ENDEL, EGIS, EGOSENS CONSEIL, EHPAD SSIAD, EIFFAGE, ELEA PAIE Béziers, ELECTRABEL (SUEZ), ELECTRON FIL, ELENGY, ELIOR/AVENANCE, ELITE 68, ELMA, ELYANE, ELYO, ELYSSA CONSTRUCTIONS, EMAC, EMAVER, EMIN LEYDIER, Eminence, EMPATHIE, EMPLEO POTENTIEL HUMAIN, EMPLOI 60, E-NAILS, ENDEL, ENDRESS HAUSER, ENTHALPIA, ENTHALPIA, Entrepôt du Bricolage, Entreprendre Ensemble, ENTREPRISE LENOIR, EntreprisePersonnel, Environnement Bois Energie, EOL, EOVI LANGUEDOC MUTUALITE, EOVI MUTUELLES PRÉSENCE, EPID, EPIDE, EPSON France SA, EQUINOXE SA , EQUIS, ERA- IMMOBILIER, ErDF, ERDF GRDF, ERDF GRDF, ERDF-GRDF, EREM, ERNST YOUNG, ESARC CEFIRE, ESAT DE SAPORTA, ESAT la Croix Verte, ESAT MEYRAFICADE, ESAT VIA DOMITIA, ESC CCI, ESC PAU, ESCTOULOUSE, ESCA’ SUP, ESECURA, ESIANE, ESICAD - ISCOM, ESPACE 72 , ESPACE ENTREPRISE, Espace Formation Consulting, Espace Hygiène Concept, ESPACE NEPTUNE, ESPACE PASSION, ESPACE PROPRETE, ESPACE SENTEIN, ESPACE VERTS DU SUD EST, ESPHI, ESTRA, ETABLISSEMENTS COURTIAL (SAS), ETABLISSEMENTS RENOU , ETAP HOTEL / Groupe ACCOR, ETCHART (GROUPE), ETDE, ETO, ETPM, ETS BEYRAND, ETS LACAUX, ETS MOSIN, Ets MOUSLI, EURASANTE, EURL PATRICK GERBAUD, EURO AIRPORT, Euro Cave, EURO CRISTAL, Euro Pb, EUROCOURSES, EUROLINES, EUROPCAR, European Poject Développement, EUROPWEB, EUROTUNNEL, Eurovia STR, EVALEVO, EVEN ANIMATIONS, Evolutions et perspectives, EVOLVIA, Exa Coach, EXCO, EXPEDIA, EXPOVERRE, FABRICOM – SUEZ, FAF.TT, Fafih (OPCA de l’Industrie Hotelière), FAFTT, FAGOR BRANDT, Faiveley Transport, FAM LES FONTAINES D’O, FAM MAS LES IV SEIGNEURS, FAMILINK, FARMEX TECHNOLOGIES (SARL), FAST SERVICES, FCE, FCR Consultant, FCTS, FDJ Consulting, Fédération Bancaire du Gard, FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE, FEDERATION DU BATIMENT, FEDERATION DU BATIMENT DE L’HERAULT, FEDERATION DU BTP, FEDERATION FRANCAISE DU BATIMENT, FEELEO, FENWICK-LINDE, FER (Fricourt Environnement Recyclage), Feu Vert, FEU VERT PERFECT 2000 FRANCHISE INDEPENDANT, FFB , FGC, FHP-LR, FIDAC EXPERTISE COMPTABLE, FIDEIS INVEST, FIDUCIAL, FIGEREB SARL, FIMOR Le Mans, Finance +, FINANCES ET PEDAGOGIE, FLAM’S (GROUPE), Flandre Création, FLANDRE INITIATIVE, Flandre Littoral, FLORIAN MANTIONE INSTITUT SARL, FLUNCH, FM LOGISTIC SASU, FMS, FNAC, FO L’ARCHIPEL DE MASSANE, FOCOWEB, FONCIA SOGI PELLETIER BEZIERS, FONCIERE LELIEVRE, Fondeville SA, FONGECIF nord pas de calais, FOOTBALL CLUB DE MULHOUSE, FORCLUM, Forest Liné, FORMAGILE, FORMAHP, FORM’IMPACT, FORMULE 1, Foyer des JeunesTravailleurs Castellane, FRANCAISE DE COMMERCIALISATION SOFRACO, FRANCE 3, FRANCE AGRIMER, FRANCETELECOM, FRANCHE COMTE JUDO, FRANCIS FOUCRAS Consultant, Frederik Lozano Consulting, Fromagerie des chaumes, Fromagerie LEDUC, FRV100, FTC, F-TECH aérostructures, G.E.I.Q.87 construction, G2S SECURITE, GA DESIGN, GAGNE (SAS), GALERIES LAFAYETTE, GAN ASSURANCES, Garage Bergereau, GARCZYNSKI TRAPLOIR, Gard Eco, GARDERISSETTES, GARLOCK FRANCE, GASSIN MASSON, Gauthier Logistique, GAZ EAUX, Gaz de France, GAZ SERVICE, GB CONSEIL, GCC, GD IMPRESSIONS, GDF Suez, GDF SUEZ, GDF SUEZ, GDF SUEZ, GDF SUEZ (GROUPE), GDF-SUEZ, GE HEALTHCARE, GÉANT CASINO, GEbosse, Gedimat Imbert, GEFCO, GEG, GEIQ AGRI, GEIQ BTP, GEIQ BTP LANDES COTE BASQUE, GEIQ HAM, GEIQ Picardie Propreté et Services, GEIQ PROPRETE, GEIQ Propreté Toulouse, GEIQ TP, GEMLOG 31, GEMO intérim, GEMY PEUGEOT, GENDARMERIE, Générale Immobilière , GEO STAFF, GEODIS BM, GEOMETRE EXPERT STEINBERG, GEOMETRIE VARIABLE, GEORGETTE LA COQUETTE, GEOTER SAS, GEOXIA, GEPSA BEZIERS, GERIS, GESIQ BTP Savoie, GESS 34, GESTION 411, Gestion Interim, GFC CONSTRUCTION, GFL DISTRI, GIE SESAM VITALE, GILLES BOYER CONSULTING, GIMA, GIORGIFONT, GKN DRIVELINE, GN Vert, GO SPORT, Goblet Daumas, GOLFY, GOODYEAR, GOOLFY, GPPS, Grabolosa Electricité, Graines d’affaires, Grand Ensemble, Grands ensemble, GRANT THORNTON, GRDF, GRDF, GrDF , GRENOBLE ECOLE DE MANAGEMENT, GRETA, GROUPAMA, groupe 3E, Groupe BRL, GROUPE EI, Groupe La Poste Délégation Régionale Limousin, GROUPE OXYLANE, GRT Gaz, GSF ORION, GT CANALISATIONS, GTS Industrie, GUIOT, GURDEBEKE, GUYENNE ET GASCOGNE, H C CONSEILS, H36, HABITAT/62/59, HANDI-LOIRE, HASBRO, HEBELTRAITEUR, HELIANTHAL, HEPPNER SA, HERAULT SPORT, HERTZ, HERTZ , HEULIN, Hewlett Packard France, HEXCEL, HIGHTECH STRUCTURE, HIPPODROME de Vaulx en Velin, HIPPOPOTAMUS, HISTOPHILE, HLM LE FOYER VELLAVE, HLM Les Chalets, HONEYWELL, Hopital de Calais, HOPITAL LES FRANCISCAINES, HOPITAL René BARRIERE, HORIBA ABX DIAGNOSTICS, HORIZON MARKETING, Horloges HUCHEZ, HOSTELLERIE ST VINCENT, HOTEL BB, HOTEL BALLADINS, Hotel Ibis Ales, HOTEL LAPEROUSE, HOTEL Luy du Béarn, HOTEL MERCURE, HOTEL MERCURE CENTRE, HOTEL PREMIERE CLASSE, HOTEL RESTAURANT IBIS LE PUY CENTRE, HOTEL RONCEVAUX, HOWDEN BC COMPRESSORS, HOXIXOH, HP4S, HSBC, HTS (HYGIENE TOUS SERVICES), HURRICANE, Hybride conseil, HYPER U DISTRIBUTION, HYPERCOM, I. TALENTS, I.F.P.A C.O, I.P.F.A., IBERO CONSEIL, IBIS HOTEL, IBM France, ICAM (école d’ingénieurs), ICE CONSULTANT, ICF (Institut Consulaire de Formation ) (CCI BEZIERS), ICOM Communication, ID POTIER, IDEAL (fibres fabrics), ID’EES INTERIM, IDRAC, IEGC, IFCL Consultants, IFRIA, IGO Conseil, IJL, IKEA, IL ETAIT UNE FOIS DANS L’OUED, ILEP, ILO International Language Organisation, Ilot, IMATECHNOLOGIES, Imagis communication, IMMEDIA SERVICES, IMMOBELIS, IMMOBILIER DU SOLEIL, IMPACT OFFICE, IMPRIMERIE MODERNE, IMPRIMERIE Vincent Bachy, IMPRIMERIE YVERT, In Copore Sano, IN EXTENSO, INDIBAT (GROUPE), INDUSTRIE SERVICE, INEO, INEO, INEO, INEO COM, INFIRMIERE LIBERALE, INFORIM LEO LAGRANGE, Initial BTB, INITIAL CRYSTAL, Initialité, INOBAT et SAPITEC, IN-OUI, INOXIA, INSER EMPLOI, INSITU, INSTEP FORMATION, INSTITUT CLAUDIUS REGAUD, INSTITUT FOURNIER, INSTITUT PAUL BOCUSE, INSTITUT SUPERIEUR VIDAL, INSUP, INT, Intéraction, Interfor SIA, Interim d’OC travailtemporaire, INTERMARCHE, INTERNIM, INTERSPORT, INTER’STORE, Intracall Center, INTUITU PERSONNAE, IOCEAN, IOVINO INDUSTRIES, IPSEN, IRIS INTERACTIVE, IRISES Conseils, IRTH Sarl Grofillex, IRUP, ISAGRI, ISEN, ISERGIE, ISS ABILIS, ISS Environnement, ITEP (InstitutsThérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques), ITHEC, IVDB / Stokomani, J2C CONSULTANTS, JACQUES BOUCHAR, JAM, Jamart, JARDILAND, JARDIN DES SENS, JC DECAUX SA, JDEO Solutions, JEAN LAIN, Jean Lefebvre (Société), JEAN NALLET Sté Nelle, JEAN PERRAUD (GROUPE), JEANJEAN SA, Jeff de Bruges, JETHO, Jeumont Electric, JM CONSULTANTS, JMD CRIBALLET, JONES LANG LASSALLE, JOR CONSULTING, JT POTENTIEL, JULEO, JULES Méru, JULIE AUCHE, JULIEN D’ORCEL, JUNIOR SENIOR, JV WEB, JYM’ECLAT, KAMELEON PROD , KARSANTI, KAWNEER France, Kaysersberg, Keblow, KEEPCORE, KEOLIS, Kéolis, KFC MONTPELLIER, KIABI, KiddyTeuf , KILOUTOU, KINEPOLIS, KING JOUET, KINNETT POLY SERVICES, KIPSTA, KITANA, KLE2COM, KOARIS, KOKOLO, KOMUNEID, KPMG, KRILL, KROC CAN, KYRIAD HOTEL, KZI, L.I.M.A ADHESIFS, LA CAPILLA (SARL), LA CHENAIE, LA COURTE ECHELLE, LA DIAGONALE DU SUD, LA FABRIKE ECOUTER POUR VOIR, La Fée Gourmande, La Fondue - Restaurant, LA GAZETTE ECONOMIQUE ET CULTURELLE, LA HALLE AUX SPORTS, LA MECANIQUE (GROUPE), La motoculture de l’OISE, LA POSTE, La Poste, LA POSTE, LA POSTE (GROUPE), La Poste DR Languedoc Roussillon, LA POTINIERE RESTAURANT BEZIERS, La Rainnevilloise, LA SERRURERIE, La table de cana, LA TRIBUNE - LE PROGRES, LA VOIE DES HOMMES, LA VOIX DU NORD, LABEYRIE, LABO SERVICES, LABORARE CONSEIL, LABORATOIRE DU SUD, LABORATOIRES MAHOUX, LABOVER, LACROIX SIGNALISATION, LACTEL, LAFARGE, L’ALSACE, LANGUEDOC ACCESSIBILITE, LANGUES ACTIVES, LAPCANOR, L’ARBRE A BULLES, LASER GAME EVOLUTION, LAUNET, LC CONSTRUCTION, LCL, LCM, Le Bistrot d’Antoine, LE BISTROT D’OSCAR, Le Cajou, LE CHENAL, LE COMPTOIR DES VINS, LE CONSERVATEUR, LE DUFF (GROUPE), Le Grill de l’Oncle Sam, LE JARDIN SECRET, LE PARE-FAIM, Le Phare dunkerquois, LE POPULAIRE DU CENTRE, Le Réveil du Midi, Le Temps des Cerises, Le Théatre sur Mesure, Le Toret, LE VIEUX COLLEGE LE VAL D’ENRAUD, LÉA LAURYL, LEADER Interim, Leader Intérim Lille, LEARNING, LEARNING WAY, LECLERC Supermarchés, LEFEVRE MANUTENTION, LEFRANC SA, LEGENDRE, LEGRAND, LELIEUR, LELIEVRE (GROUPE), LENORMANT MANUTENTION, L’ENSEIGNE LA POSTE DE L’HERAULT (Grand Public), LEON GROSSE, LEROY MERLIN, Les Fleurs du Silence, Les gens de la Mer - Restaurant, LES MENAGES PREVOYANTS, LES PETITES SCENES DE LA LOIRE, LES PETITS CHAPERONS ROUGES, LES REFLETS D’ARGENT, LES SOLIERS COMTOIS, Les Triandines, Lesieur, Lessafre International, Lévêque menuiserie, LIMOUSIN MATERIAUX, LIMOUZI, L’IMPRESSIONISTE, LINKINSPORT, LION’S CLUB, LISE ROBERT SAS, LITTORAL FORMATION, LM Prodim, LMTV SARTHE, LNE, LOGIDIS , LOGILIA, L’oiseau Bleu, LOXAM, LP Développement, LPT, LR Services, LU, L’union des peintres, Lunor, Lutte contre la discrimination, LYCEE GUY DEBEYRE, Lycée Professionnel des Plaines du Nord, LYCEE PROFESSIONNEL E.VAILLANT, Lyonnaise, LYONNAISE DES EAUX, LYONNAISE DES EAUX, LYONNAISE DES EAUX - SUEZ ENVIRONNEMENT, Lyonnaise des eaux SUEZ, M BUROTIC, M INTERIM, M2S/SEMIMO, MAC DONALD, Mac Donald’s, MAC DONALD’S FRANCE, MACIF, MACOCCO île de France, MADAY, MADELEINE BIJOU, maestris, MAG RESSOURCES, MAHWA PRIVATE SECURITY (MPS), MAIF, Mairie de Calais, MAIRIE DE CREIL, mairie de dunkerque, Mairie de Grande Synthe, Mairie de quartier de petite synthe, MAIRIE SAINT MARCELLIN, MAISON BONCOLAC, Maison de la Vie Associative Terre Plein du Jeu de Mail, MAISON DE L’ARMEE, Maison de l’emploi, Maison de l’emploi, MAISON DE RETRAITE , MAISON DE RETRAITE YVES COUZY, Maison Ever, Maison Flamande, MAISON NET, MALAKOFF, MALAKOFF MEDERIC, MALET, MALLARINI SCIERIES, MALLYANCE, MAMINUTEZEN, MANAGER CENTER , Manpower, MANPOWER, MANPOWER , Manpower Alès, Manpower Nîmes, MARFRET (compagnie maritime), MARIONNAUD, Marjo, MARYSE SABRIA RESSOURCES, MASKOTT, MASSEY FERGUSSON, MATCH, MATERIEL MEDICAL CARON, Mathis, MATMUT, MAURO, Max’s, MAYANE ENVIRONNEMENT, MAYOR FORMATION, MB 4807, MBK, MC Donald ALES, MC Donald/SAS Nemausarches, MC DONALD’S, MC FORMATION, MDE Nord Avesnois, Mdee, MECANIC SUD INDUSTRIE, MEDEF, MEDEF Doubs, MEDEF du Gard, MEDESIS PHARMA, MEDI ART, MEDIA MANAGEMENT, MEDIAMEETING, Mediametrie, Médiance 66, MEDIAPOST, Medtronic, MELICONI FRANCE, Menage Service, MENTORH, MENUI’PRO , MERAPI, MERCURE, MERCURE , MERCURE CONSEILS (CABEX) BEZIERS, MERIDIENNE, MERLIN GERIN, MESE, MESE, MESSIER DOWTY, METAcompétences, METALLERIE LEVEQUE, Métallerie Picarde, METAPLAN, Metarom, METRO CASH ET CARRY, MEUNIER, MEWA, MGN Surface - SONEGAM, MICHAEL PAGE INTERNATIONAL, Michelle Perrin Consultante en communication, MICRO BE, MIDI LIBRE BEZIERS, MIDI LIBRE MONTPELLIER, MIDI SOFT Béziers, MIE CALINE, MIEF Sud Avesnois, MIGNOLA, MIGRATION CONSEIL, MILLER GRAPHIC, MILLIER GRAPHICS, Milliken Fabrics, Ministère de l’Emploi, MIRAGE EIM, MIROITERIE VERRES ET DECO, MISSION LOCALE, Mission Locale Bordeaux Avenir Jeune, MISSIONS INTERIM, MITHIEUX, MLJ agglomération de Nîmes, MLR, MLRA, MMA (GROUPE), MMA CABINET CAMBRESY, MODE-Habillement Rhône-Alpes, MONA DIB, MONDIAL ASSISTANCE, Montage Pose Installation, MONTPELLIER CENTRE VILLE MANAGER, MONTPELLIER DEPANNAGE (SARL), MOREL ASSOCIE, MOTERIX, MOURGUES ET ASSOCIES, MOUSQUETAIRE, MOUVEMENT RESPONSABLE, MOUY OPTIC, MOUY OPTIQUE, MPS MONTPELLIER (MERIDIONALE PROP’SERVICE), MR BRICOLAGE, MR BRICOLAGE AGDE, MS AND CO, MS FORMATION, MUTAC, MUTANT, MUTISERVICES ADOM, MUTUALITE 64, MUTUALITE DE LA HAUTE VIENNE, MUTUALITE FRANCAISE HERAULT, MUTUELLE BIEN VIEILLIR, Mutuelle des Flandres, MUTUELLE DES MOTARDS, MV REALISATION, MYRIADE FORMATION, NA PALI QUIKSILVER, NAGIACOM, NAHO COSMETICS, NATIVOHA COACH, NATIXIS, NAUDON ET MATHE FRERES, NB COMUNICATION, NELIS, NEOWEB, NET ECLAIR, NET ET CLAIR, NETTO, NEXANS, NEXTER SYSTEMS, NEXTIRAONE, Nicodème S.A., NICOLLIN et CIE , NISSAN FORKLIFT, NKO, NL CONSULTANT, NMC France, Noiret filature (GROUPE), NoramiTechnologies, NORAUTO, NORBERT D’ENTRESSANGLE, NORD NET, NORISKO, Normarket, NORPAC, NOUVELLES FRONTIERES, NOVALISTAITBOUT, NOVATERRA/ KALIOP, NOVENA, NOVERGIE, NOVILIS, NOVITEC, NOVOTEL, NOVOTEL LE LAC, NOYON, NRJ, NS Picardie, NS PROTECTION, NS.COM, NTN Transmissions Europe, O2, O2 DEVELOPPEMENT, OBJECTIF FORMATION, OBJECTIF LR, OBJECTIF NEWS, Oblady, OC SANTE (GROUPE), OCITO Propreté et paysages (GROUPE), OCTEVA, ODG PATRIMOINE, OFFICE DEPOT, OFFICE DEPOT, OFFICE DUTOURISME, Office Notarial, OFFICE PUBLIC DE L’HABITAT - OPAC 43, OISE DE LA VALLEE, OISE OUEST INITIATIVES, OKHYO France, Olivier COUREAUT, OLYMPIQUE LYONNAIS, OMEDIE, On Air Agency, ONET, ONET industrie, ONET Services, ONET SERVICES, ONYX AUVERGNE RHONE ALPES, OPAC 38, Opac Amiens, OPAC DU RHONE, OPALE ENVIRONNEMENT, OPCALIA, OPCALIA , OPCALIA LR, OPCAREG, OPH MULHOUSE HABITAT, OPHLM, OPHM, OPTIC 2000, Optim D, OPTIMA ASSURANCES, OPTIMISATION RH, OPTIMUM, OPTIMUMCIT, ORALYS GROUP, ORANGE, Orange, ORANGE BUSINESS SERVICES, ORCOS, ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES, ORFIS - BAKER - TILLY, ORIENT 4, ORPEA, ORTEC, O’SUSHI, OTHRA, OUEST VOYAGES, OUJEBOUR CONSTRUCTION, Overchem, OverDrive, OWENS CORNING, OWENS ILLINOIS, OXALIS, OXYGENE, P O FERRIES, P.E.P., P.V.B. Consultants, Société d’Avocats, PACIFIC PECHE, PAD, PAIN BENOIT, PAPETERIES ET CARTONNERIE LACAUX, Parc Naturel Régional, PARCOURS CONFIANCE, Partenord, Partenord Habitat, Pass Sécurité, Passat, PATHÉ, PATISSERIE SCHOLLER, PAYS D’OC MOBILITES TRANSDEV, PC TEMPO, PCI, PCSB, PDCA CONSULTANT, PEM, PEPINIERES CHOLAT, PERINO ET BORDONE, Perpignan Basket, Perpignan Méditerranée Communauté d’Agglomération, PERRIER MAZELLIER, PERSONETO PERSONE, PETITE ENFANCE GESTION, PEUGEOT CITROEN (PSA), PHARMACIE GARZINO, PHARMACIE LEYMARIE, Pharmacie Praden De Faria, PHARMACIE SAINT HILAIRE, PHENICIA CONSEIL, PHONE REGIE, PHOSPHORE, PHOTO CLEAN, PICWIC, PIERA PROMOTION MEDITERRANEE, PIERRE HERAIL ARCHITECTE, PILOT, PIQUANT BUROTIC, PISCINES DESJOYAUX, PIZZA DEL ARTE, PIZZA PAI, PIZZORNO, PIZZORNO, PJD, PLASTIC OMNIUM, Plessiet , Plessiet Logistique, PLIE de Fourmies, PLURALIS, PME PERFORMANCE, PMU LE SAINT MATTHIEU, PNEUMATIC UNION - F.B.O., POGGEN PHOL, POINT P, POINT P / DISPANO, Point Services aux particuliers, Poissonnerie GUIBERT, POLE EMPLOI, Pole Production, POLYCLINIQUE SAINT JEAN, POLYCLINIQUE SAINT PRIVAT, POLYCLINIQUE SAINT ROCH, POLYPLAN, PPDA RENAULT, PRAGMA, PREDASUD, PREMALLIANCE / ag2r, PRESSE FLAMANDE, PRESSTANCE, PRESTAL, PRESTIMAGE, PRETTRE Espace vert, Prévention Controle Hygiène, PREVOIR, PRINOX, Procivis, PROCOURRIER, Procter et Gamble, Prodister, PROEVOLUTION, PROFILS EMPLOIS, PROGET 83, PROMAN, ProManQual, PROMEO (GROUPE), Promo Femmes, PROMOCASH, PROMOCIL, PROMOTRANS (GROUPE), PROPR’HOTEL, PROSEGUR, PROSELIS, PROSODIE, PROSOL, PROXISERVE, PROXSYS, PUBLICIS CACHEMIR, PUBLIKA (GROUPE), PURE IMPRESSION, PYRAGENA, Pyrénées Open Services, PYRENEES RH, QUALIGRAF, QUALIPOLE LANGUEDOC-ROUSSILLON, QUALIPROCESS, QUALITE COMPETENCES CONSEIL, QUICK, QUILLE, QUINTANA, RA entreprendre, RADIANCE, RANDSTAD, RATP, RAUSCHMAIER, Real Conseil, RECALDE, RECTOR LESAGE, Recup’aire, REDCATS, REGIE DES EAUX DE GRENOBLE, REGIE DESTELEPHERIQUE, RÉGION Rhône-Alpes, REM Informatique, RENAISSANCE MAYOL, RENAULT, RENAULT GALTIER, RENAULT TRUCKS, RENAULT TRUCKS (Groupe LENORMANT), Reper, REPLIC SCIC SA, REPROLAC, RESEAUX LR NEWS ASSOCIEES, RESHUM 3A, RESSOURCE ET PERFORMANCE, Ressource et Performance, RESTHO Formation, REVILLON CHOCOLATIER , REY- BETBEDER, REY SA, RFT, RGC, RH DIVERSITE, RH PARTNERS, RHODIA, RHODOSIGNE, RIGHT Management, Rise, RIVET PRESSE EDITION, RMTT, RMTT, ROBERLO FRANCE, ROCKWOOL RSP SOUTH EUROPE, RÖDER, Rogalle Conseil, RÖHLIG, ROSKOPLAST, ROTH, ROUSSEAU AGENCEMENT, ROUTIN, RS Components, RT-DIS l’Orange bleue, RWS, S.M.N.I., S.A. J. VANYWAEDE, S.T.T.I.L., S2R SERVICES, SA BC DEVELOPPEMENT, SA FOSSE, SA LEFRANC, SA VILLARS SPORTS , SACER Atlantique, SADE, SAEE, SAGA DOCUMENTS SYSTEMES, SAGACOM, SAGEMCOM, SAINEE, Saint Bernard, Saint Pol sur Mer, SAINT-GOBAIN , SAMO (Services et Actions en Milieu Ouvert), SAMSIC INTERIM, SANCHEZ FORMATION, SANOFI PASTEUR, SANTE SERVICE LIMOUSIN, SANTERNE CAMARGUE, Santerne Camargue, SANTERNE ENERGIES, SAR, SAREGE, SAREP, SARL AGB, SARL DEGRAEVE, SARL LCEM TRANSPORTS, SARL POUQUET, SARRO VOYAGES, SARTHE HABITAT, SAS DECAUX - BUT, SAS LIMOGES DIS - LECLERC, SASP, SATARtransports, SATB RIBEYRE, Satelec, SATURN, SAUNIER DUVAL, SAUR, SBM FORMULATION, SCE, SCEA PREIGNES LE VIEUX, SCHMITT VOYAGES, SCHNEIDER, Schweitzer, SCIERIES ET PALETTES DU LITTORAL, SCLECKER, SCP ARMANDET LETARGAT GELER, SCP Berkouk , SCP CAZES-GODDYN, SCP Dame Potier, SCP SERROU ETTIGOULET, SCPM GASTEUIL - GUILUARD - LACAZE, SCREG, SCREG/Colas, SDEA du Bas-Rhin, SDEI, SDEI (LYONNAISE DES EAUX), SDEL, SDH, SDNET SOLUTION, SEA Bulk, SEA FRANCE, SEAPB, SEB France (GROUPE), Sebdo, SECD, SECMA, SECOBA, SECOTOOLS Reaming SAS, SECRETS DES DAMES, SEDOS CONSEIL, SEE SIMEONI, SEITHA (AXIMA - gdf suez), SELECT IMMO, SELVEX, SEM (SAS), SEM ESPACES VERTS, SEM VFD, SEMITAG, SEMITAN, SEML PROMOPOLE, SEMTA - AMETIS, SERAFEC, SERI, Serians, Ser’ins, SERIPRO, Sernam, SERVAL CONSULTANT, SERVANT, Servia Informatique, SERVICES NETWORK PAIE, SETTertiaire, SETRAM, Sevadec, SEVAL, SEVESC, SFD entreprise, SFEG, SFEN, Shampoo, SHEM SUEZ, SHOP PHOTO, SI,SI!, SIA, SIA Habitat, SIANA (SARL), SIBELCO, SIEMENS, SIGES, SILKAD, SIM, SIMPLY MARKET , SINEO, SIP, SIRAC, SISE PARMILLEUX, SITA, SITA, SITREM , SIV VEISTA CLIM Contrôl, Six Quatre, SKYEPHARMA, SMAC Acieroïd, SMACEF SAEM MIVACEF, SMARTIO, SMB, SMICVAL, SMSM, SMTR CALBERSON, Smurfit Kappa, SN CUYNAT CONSTRUCTION, Snat Interim, SNCF , SNECMA, SNEF, SNI, SOBEGI, SOCIETE DAGARD, SOCIETE DES PRODUCTIONS CALAISIENNES, SOCIETE GENERALE, SOCIETE GENERALE, SOCIETE LA RAYONNANTE, SOCIETE LYONNAISE DES MESSAGERIES NATIONALES, SOCIETE NOUVELLE EGEV, SOCOSER, SODETRAV, SODETRAV, SODEXO, SODIE DEMETER, SOFRANCE, SOFRESID INGENEERING, SOGEA, SOGETI, SOITEC, SOL (GROUPE), SOLATEL BEZIERS, SOLBER Conseil, SOLEA, SOLEIL Y FIESTA , SOLENA, SOLEWA, SOLIF, Solucial Avocat, SOLUTEK, SOLVAY , Som’Baker, SOMEC, SOMEFLU, SOPHROLOGIE, SOPHROLOGIE, SOROMEC SARL, SOS Intérim, SOS SECURITE, Sotranasa, SOTRAPID, SOURIAU SAS, SOVEC, SPAR, SPC (Société Picarde Construction), SPCM (SA) , SPIE, SPIE, SRCJ, ST ERICSSON, STAC, STAP, STARLAN, START HOP, START PEOPLE, START PEOPLE, START PEOPLE INTERIM CDI, STARTER DDA GIVOISET , STAS, STAT Transport Express (SARL), STC Courtois, STCL, Sté Transport Communauté Urbaine Arras (STCUA), Sté Transport en Commun (TCRA), STEP, STÉPHANOISE DES EAUX, STIHLE, STIM SAS, STREAM, STX, SUBWAY, Sud Conseil Patrimoine, Sud Horizon, SUD OUEST MUTUALITE, SUDALIA, SUDEFI EXPERTS, SUP AGRO, SUP DE CO MONTPELLIER (GROUPE), SUPER U, Super U Alès, Supermarché CASINO Avignon, Supplay, SVE, SXP SOURCING EXPERTS, SYLLENE, SYLVAIN DE SANTA, SYNEO RH, SYNERGIE, SYSTEME U, TAE, TARVEL , TBM STERICHEM, TC Dunkerque (ULCO), TECHMO HYGIENE, Technimat Industrie, TECHNOFLEX, TECHNOPOLE Hélioparc, TEE OFF Travel, TELECIA, TELEPERFORMANCE, TEMPORIS Béziers, Temps L, Terenvi, TERRAVIVA, Texam, TFM, TFN, TGC DE FILIPPIS, TH Conseil Handicap et Emploi, THALES OPTRONIQUE, THALGO COSMETIQUES, THE DOCUMENT COMPAGNY, THEATRE DU BEAUVAISIS, THEVENET + CLERJOUNIE, THIRIET, THYSSENKRUPP, TICM, TIGF, TIRESIAS-EFC, TISSEO, TLW, TMSO, TNT EXPRESS France, TONDELLA PEINTURE, Top Office, TOP TOITURE, TOTAL, TOTAL TPF, TOUPARGEL, TOUT A DOM, Trader Classified Media, TRANSMETAL INDUSTRIE, Transpicardie, Transpole, TRANSPORT FROMONT, TRANSPORT PEDRETTI, TRANSPORTS PYRENEES COMMINGES, TRANSPORTS HARDY, TRANSPORTS LATASTE, TRANSPORTS PEJY, TRAVAUX PUBLICS PAVAGE DU VELAY, TREMPLIN ADDER, TRIALP, Triangle, TRIANGLE INTERIM, TRIANUM, TRIBORD, TRIOMEDIA, Triselec, TUECH Bernard, TURBOMECA, TV Amiens, TZM Informatique, U. I.M .M. LOIRE , U.R.S.C.O.P., UBISOFT, UFA CABRINI, UMA, UMR, Un toit pour Tous, Unadev, UNAPL LR - UNION NATIONALE DES PROFESSIONS LIBERALES, UNION DES ASSOCIATIONS DE SAINT ETIENNE ET DE LA LOIRE, UNION DES INDUSTRIES ET METIERS DE LA METALLURGIE MEDITERRANEE-OUEST, UNION FINANCIERE DE France, UNION PLASTIC, UNION REGIONALE DES SCOP, UNITHER, UNIVERS DU LIVRE, UNIVERSALIS CONSEIL, UNIVERSITE DU LITTORAL, UPS+A34, URBAN LOGISTIQUE SAS, URSSAF, USPI, UZES CONSTRUCTION, V. O. CONCEPT, VACO France, Val Joly, Valdunes, VALESPACE, VALLEE SA, Vallourec VMOG, VALORENA, Van HOOTEGEM, VANDAMME, Vediorbis, VELAY SERVICE A LA PERSONNE, VELOSTATION, VEOLIA, VEOLIA EAU, VEOLIA EAU, VEOLIA PROPRETE, Véolia Proprété, VEOLIA PROPRETE - TRIADE AVENIR SUD, VEOLIA TRANSPORT, VEOLIA TRANSPORT, VERLINGUE, VERT PARC, VESTAS FRANCE SAS, VFE, Via Santé, Vidam, Vieville Sogedib, VIGIMARK SURETE, VIGNERON DU CERESSOU, VIGOUROUX ET FILS, VIGUIER MARTINE, VIKING DIRECT - OFFICE DEPOT, Ville Bx, VILLE DE LYON, Ville de Perpignan, Vincent Imprimeur, VINCENT Michel, VINCI PARK, VISA EMPLOI (SARL), VIT GESTION, VITAL, Vital Services, VITALITE 34, Vitamine T, VITRE ECLAIR, VOLUTIQUE, VOYAGES KUNEGEL, WALL STREET, WALL STREET INSTITUTE, WARNING, WATTELIER Loisirs, WEAR MOI, WEBER LUBRIFIANTS SA, WELDOM, Weldom/Domaxel, West Pharmaceuticals, WIRQUIN, Woisa, WONDERFUL, XL Ré , Yo Resto, Yvert Imrimerie, ZEFIR, ZEPETRA, ZEST 34…
  10. 10. 10  FACE | Rapport d’activité 2010 Baromètre FACE C omme le précise la Commission Européenne, la RSE traduit l'in- tégration volontaire par les entre- prises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes. Prise en compte de la diversité, lutte contre l'exclusion, égalité des chances, prévention de la pauvreté, cohésion sociale territoriale… sont autant de dimen- sions qui contribuent à la fonction sociale de l’entreprise. Le baromètre FACE mesure cette contribution à la RSE, dans les grands groupes comme dans les PME/TPE. Une démarche professionnelle Le baromètre FACE est une photographie de la vision qu'ont les entreprises - quelles que soient leur taille, leur activité et leur implan- tation - de leur responsabilité sociale : motiva- tions, réalité de l'engagement, des pratiques et des projets. L'initiative vise également à mesurer ces évolutions dans la durée. Pour garantir la méthode et les résultats obte- nus, FACE a associé des professionnels, des acteurs de terrain et des experts scientifiques. L'élaboration des questionnaires et le traite- ment des données sont effectués en parte- nariat avec la société d'études Sociovision (Cofremca). La première enquête barométrique s'est dérou- lée entre le 15 février et le 15 mars 2010. Les questionnaires ont été administrés en ligne auprès des entreprises membres des Clubs. Les réponses obtenues reflètent l’ensemble des territoires d’implantation de FACE, des secteurs d’activité concernés comme des tailles d’entreprises mobilisées. On constate ainsi que le baromètre est significatif de la structure de l’emploi en France. 10enseignements majeurs 1. Conviction et volontarisme Parmi les responsables interrogés, 9 sur 10 affirment que leur organisation fait montre de convictions fortes en matière d'engagement social. Une situation que la crise n'a guère bouleversée : en effet, pour 2 entreprises sur 3, celle-ci n'a en rien modifié leur investissement en la matière. 11 % des répondants affirment même qu'elle a accéléré ou renforcé le déploie- ment de leurs actions contre l'exclusion. La très grande majorité des entreprises ques- tionnées (90 %) exercent leur responsabilité sociale et sociétale sur le fondement d'une démarche volontaire. Pour ce faire, elles s'ins- pirent plus des bonnes pratiques existantes (66 %) qu'elles ne cherchent à développer de nouvelles solutions (33 %). Toutefois, elles préfèrent affirmer leur différence plutôt que de s'aligner sur le comportement des entreprises de leur secteur. 2. À l'épreuve du temps En dépit de sa volonté clairement affichée, plus d'une entreprise sur trois éprouve des difficul- tés à mettre en œuvre son engagement social. Une situation qui caractérise plus fortement les entreprises peu impliquées au sein d’un Club. Le manque de temps (68 %) se révèle comme le principal obstacle au bon exercice de la RSE. Baromètre FACE La Fondation prend le pouls de l'engagement socialLes principaux thèmes sur lesquels les entreprises pensent qu’il est important de s’engager en 2010 Pour chacun de ces thèmes, diriez-vous que : A) Il est important pour votre entreprise de s'engager sur ce thème ? B) C’est plutôt facile/plutôt difficile à mettre en œuvre dans votre entreprise ? En 2010 Important Plutôt facile Plutôt difficile Oui Non L’emploi des séniors 83 % 14 % 54 % 44 % L’égalité professionnelle femme/homme 84 % 13 % 67 % 30 % Les risques psychosociaux 72 % 25 % 37 % 59 % La responsabilité sociale et sociétale des entreprises s'invite régulièrement au cœur des stratégies d’entreprises comme des débats de société. À l'aune de cette nouvelle donne, le rôle de FACE se révèle chaque jour plus évident, nécessaire et crucial. Se doter d'instruments de mesure de cette évolution des conceptions comme des pratiques des entreprises devient indispensable. C'est pourquoi la Fondation a décidé de créer un outil d'évaluation de l'Engagement Social et Sociétal des Entreprises sur les Territoires (ESSET). Fruit d'une réflexion approfondie et concertée, le baromètre FACE a vu le jour en 2010. Il constitue désormais une référence majeure en matière de RSE. Focus.
  11. 11. FACE Pôle Emploi, les Maisons de l'emploi, les Missions locales, PAIO, PLIE Des associations locales Les pouvoirs publics, l’État, des collectivités territoriales Des fondations, ONG, grandes associations Des cabinets extérieurs (conseil, formation) D'autres structures telles que CEPI, CREPI, IMS, Nos quartiers ont du talent 54 % 44 % 34 % 25 % 20 % 14 % L’image externe de l’entreprise L’intégration de l’entreprise dans son environnement local La performance globale de l’entreprise Le développement durable Le climat interne et la cohésion sociale dans l’entreprise La professionnalisation des RH et l’amélioration des pratiques de management L’attractivité et la fidélisation des salariés 90 % 86 % 83 % 77 % 75 % 73 % 72 % 4743 3847 3053 3245 2352 2449 2150 13 % 17 % 22 % 23 % 26 % 27 % 9 % 7 11 14 15 20 21 23 2 2 3 7 3 5 4 n Non, pas du tout   n Non, pas vraiment   n Oui, plutôt   n Oui, tout à fait  90 % FACE | Rapport d’activité 2010  11 D'autres freins tels que l'insuffisance de moyens financiers (32 %), les résistances internes (24 %) ou encore les contraintes réglementaires (21 %) expliquent également ces difficultés. 3. À chacun son engagement Le degré de formalisation des engagements diffère sensiblement d'une structure à l'autre. À la lumière de l'enquête, les entreprises peuvent être regroupées en trois catégories : les débutantes représentent 17 % de l'échantillon. Elles sont généralement de taille modeste et engagées, par ailleurs, depuis peu aux côtés de la Fondation. Deuxième catégorie, les entreprises qui traduisent leur responsabilité sociale par une série d'actions concrètes (2 sur 5). Enfin, les plus expérimentées - deux sur cinq également - expriment leur engagement au travers de « politiques structurées ». Cette dernière catégorie rassemble essentiellement des grandes entreprises impliquées depuis longtemps dans un Club FACE. 4. Priorité à l'emploi L'engagement social se traduit majoritairement par des actions en faveur de l'insertion professionnelle et de l'emploi (88 %), en direction de l'école (76 %) et au sein de l'entreprise (76 %). Les initiatives au service du territoire (50 %) et de la vie quotidienne des habitants (36 %) se révèlent, pour l’instant, moins fréquentes. Il convient toutefois de noter que les entreprises engagées le plus fortement et depuis longtemps aux côtés de FACE sont celles qui embrassent le plus largement tous les champs de la RSE. Ceci démontre le rôle clé que joue la Fondation dans leur prise de conscience et leur engagement. 5. Une orientation stratégique Quel que soit le domaine dans lequel s'exerce la responsabilité sociale et sociétale des organisations, l'impulsion vient essen- tiellement du sommet de la hiérarchie. Réflexion, définition et mise en œuvre des actions... Dans 79 % des cas, c'est la direction générale qui donne le ton. Un rôle plus rarement dévolu à la DRH (36 %), à une personne dédiée (19 %) ou encore à la direction du développement durable (16 %). Ce fait marquant illustre la position privilégiée qu'occupe désormais la RSE dans la stratégie et la performance globale des entreprises. 6. Une mobilisation inégale L'analyse de la mobilisation du corps social au service de la diversité témoigne de réalités plus contrastées. Il apparaît, en effet, que l'engagement des entreprises est porté dans certains cas par les seuls dirigeants ou l'encadrement et, dans d’autres cas, par l'ensemble des salariés ou un groupe de collaborateurs. La diversité des situations concerne l'ensemble des typologies d'organisations. L'engagement des salariés s'avère cependant plus fort dans les petites entreprises ainsi que dans celles - quelle que soit leur taille - qui justifient d'une politique RSE structurée. Il ressort également de l'enquête que, dans les territoires, l'enga- gement des grandes entreprises renvoie presque autant à des initiatives locales qu’à la déclinaison des politiques de groupe. 7. La RSE, vecteur de performance Une large majorité des personnes interrogées considèrent que l'engagement de leur entreprise influe favorablement sur son image (90 %), contribue fortement à son intégration dans son environnement local (86 %) et plus généralement à sa performance globale (83 %). Développement durable, cohésion sociale, professionnalisation du management, attractivité et fidélisation des salariés... L'enquête baromé- trique met en exergue bien d'autres vertus de la responsabilité sociale et sociétale. 8. Le rôle de FACE plébiscité L'étude met en évidence le rôle clé que joue la Fondation comme catalyseur de l'engagement social et sociétal des entreprises. En effet, 90 % des personnes interrogées consi- dèrent le réseau FACE comme leur principal partenaire en ce domaine. Il apparaît que la Fondation et ses Clubs jouent un rôle d’interface avec les partenaires de l’emploi, du social, de la RSE, des collectivités… Partager des idées et des pratiques, rencontrer d'autres professionnels sur son territoire, s'infor- mer, créer un outil de veille, se doter d'un réseau... Telles sont les attentes majeures que les répondants estiment avoir satisfaites en intégrant un Club FACE. Et les 3/4 d'entre eux déclarent avoir vécu de belles réussites grâce aux actions menées en partenariat avec FACE. 9. Des problématiques émergent Les répondants considèrent également que la Fondation pourra leur être utile pour mieux intégrer les contraintes légales, au premier rang desquelles ils placent l'égalité profes- sionnelle femme/homme (84 %) et l'emploi des séniors (83 %), et dans une moindre mesure les risques psychosociaux (72 %). Autant de thèmes qu'ils jugent, dans leur majorité, délicats à appréhender. Génération Y et intégration des jeunes dans l'entreprise, sauvegarde de l'emploi local, développement des métiers verts, travailleurs pauvres, sécurisation des parcours professionnels... constituent par ailleurs des préoccupations émergentes. 10. Le poids de la diversité D'une manière plus générale, les personnes interrogées sou- haitent que leur organisation lutte activement contre toutes les formes de discrimination : âge, sexe, origine ethnique, handicap, lieu de résidence… Elles considèrent en effet que la diversité constitue une force pour leur entreprise et l'un des enjeux majeurs de la prochaine décennie. PME et grandes entre- prises reconnaissent qu'il reste beaucoup à faire pour favoriser l'engagement social des entreprises sur leur territoire (90 %). Un défi que les Clubs FACE ambitionnent de relever à leurs côtés. FACE principal partenaire de l’entreprise en matière d’engagement social et sociétal Parmi les acteurs suivants, qui sont les partenaires de votre entreprise en matière d’engagement social et sociétal ? Image de l’entreprise, intégration dans l’environnement et performance globale sont les premières motivations pour l’entreprise : en externe comme en interne, l’engagement social constitue un levier stratégique de développement durable de l’entreprise. De manière générale, avez-vous le sentiment que l’engagement social et sociétal de votre entreprise contribue favorablement à :
  12. 12. 12  FACE | Rapport d’activité 2010 Organisation Dans l’entreprise Dirigeants, responsables RSE, RH, managers, collaborateurs des entreprises… FACE favorise le développement et le management de la ResponsabilitéSocialedel’Entrepriseavecsescollaborateurs : Sensibilisation à la diversité, gestion des travailleurs pauvres, promotion de l’égalité de traitement, audit sur la gestion des handicaps, réflexion sur le fait religieux en entreprise, appui à la politiquesénior,accompagnementdesdéfinitionsetmiseenœuvre des politiques sociales, échanges de bonnes pratiques RSE, liens aux acteurs, publications de guides, accompagnement au Label Diversité, signature de la Charte de la Diversité… Les entreprises en mouvement s’interrogent, s’approprient et mettent en œuvre les objectifs prioritaires de FACE. Pour l’emploi Primo DE, jeunes, séniors, détenus, alternants, conseillers emploi… FACE accompagne les personnes éloignées de l’emploi et exclues du monde du travail : Parrainage, accompagnement via les TIC, simulation d’entretien, mobilisation par le sport, aide aux personnes éloignées de l’emploi, premier emploi d’été étudiant, parcours qualifiant sur des métiers en tension, chantiers d’insertion, réinsertion des détenus, promo- tion de l’alternance, embauche des femmes sur des métiers dits masculins, Handicafé, job dating, soutien aux auto entrepreneurs, reprise d’activité par le travail temporaire, formation des opérateurs de l’emploi… A l’heure où les écarts se creusent en matière d’accès à l’emploi, le rôle de FACE est d’offrir des solutions novatrices pour chacun des publics. À l’école Primaire, collège, lycée, enseignement supérieur, CFA, enseignants… FACE aide les scolaires et les étudiants à appréhender le monde l’entreprise : Découverte du travail, « serious game » entrepreneuriat, découverte de l’entreprise, forum de l’orientation, présentation des métiers, aide à la recherche de stage, réseau social école/entreprise, décrochage scolaire, initiation à Internet, accompagnement pour l’accès aux grandes écoles, orientation des filles vers les filières techniques, mallette pédagogique sur la maîtrise énergétique, formation des enseignants, accueil en entreprise des professeurs… FACE se doit d’élargirseschampsd’interventionautantversleprimairepourfaire découvrir aux enfants la notion de travail que vers l’enseignement supérieurafind’accompagnerlesétudiantsverslemarchédel’emploi. Pour une approche globale de l'engagement socialPar son action, FACE informe, sensibilise, prévient, forme, accompagne, conseille, organise, facilite... Ses interlocuteurs ? Collaborateurs et chefs d’entreprises, demandeurs d’emploi, bénéficiaires de minima sociaux, collégiens, habitants des quartiers et publics vulnérables, responsables des collectivités, corps intermédiaires… En un mot, tous ceux qui sont concernés par la lutte contre l’exclusion, les discriminations et la pauvreté, qu’ils soient bénéficiaires, partenaires ou directement acteurs. Au total, ce sont plus de 60 actions qui sont développées dans les Clubs FACE locaux. Au cours de l’année 2010, FACE a affirmé sa structuration et développé son action dans cinq domaines d’activité stratégique, définis en 2009. 1993-201018 ans d’actions en chiffres 37 700accompagnements vers l’emploi 1 700aides à la création d’entreprise
  13. 13. Avec les acteurs du territoire Ál’école Po ur l’emploi Dans l’entre prise Auquotidien FACE FACE | Rapport d’activité 2010  13 Au quotidien Consommateurs, usagers, habitants, parents, citoyens, médiateurs… FACE facilite la vie des personnes vulnérables et en difficulté : Actions de médiation clientèle, renforcement de l’accès aux services publics, bus de services itinérants, éducation au budget, information sur la maîtrise énergétique, gestion de la téléphonie, écrivain public, aides aux démarches administratives, micro- crédit social, Base of Pyramid, entrepreneuriat social, appui aux parents dans l’orientation de leurs enfants, débat citoyen sur les technologies, développement du lien social… Au-delà de son action de médiation, FACE se mobilise autour des concepts de clients pauvres et précaires. Avec les acteurs du territoire État, collectivités, quartiers, associations, collectifs, organisations… FACE aide les collectifs locaux à contribuer au développement territorial : Animation d’une Zone Franche Urbaine, participation à la gouver- nancedesacteursdel’emploi,prospectivesurledéveloppementd’un territoire, appui à une collectivité sur l’insertion, création de GEIQ, ingénieried’actioncollectivePME,créationd’uneentreprised’inser- tion,soutienàlacréationd’entreprise,miseenréseaudesentreprises, participationàl’animationdesorganisationsprofessionnelles,soutien auxpolitiquespubliques,mécénatdesolidarité,intégrationdesclauses d’insertion,aideauxassociations…FACErenforcesonrôleauprèsdes corps intermédiaires et des parties prenantes des territoires. Match de basket à Lyon. 32 300scolaires sensibilisés 15 300salariés formés 546 400actes de médiation sociale DR
  14. 14. 14  FACE | Rapport d’activité 2010 Domaines d'activité stratégique Les actions de la Fondation sont structurées sur la base de 5 « écosystèmes » d’intervention pérennes et prospectifs au sein desquels des actions, des formations sont initiées et portées par les Clubs, avec la participation active des entreprises et de leurs salariés : « Dans l’entreprise », « Pour l’emploi », « À l’école », « Au quotidien » et « Avec les acteurs du territoire ». Au cours de l’année 2010, FACE et ses Clubs locaux ont renforcé leur présence et leur investissement dans ses cinq domaines d’activité stratégique. Focus. Dans l’entreprise • Au-delà d’un engagement externe, les 4 000 dirigeants mobilisés dans les clubs FACE sont profondément sensibles à faire évoluer les conceptions et les pratiques de leur propre entreprise. • Les groupes de travail qui constituent le cœur du fonctionnement des clubs, ont permis à chacun de partager préoccupations, veille sociale, innovations et solutions opérationnelles, sur des thèmes aussi variés que séniors, discrimination, quartiers, orientation scolaire, insertion… • En 2010, on note une montée en puissance des actions relatives à la diversité que ce soit sous la forme des Réseaux Égalité, des actions égalité femmes/hommes, de signatures de la Charte de la Diversité et d’accompagnement au Label Diversité… C’est ainsi que FACE développe ses activités de conseil, d’accompagnement et de formation inter et intra sur les territoires. Plus de 1 200 collaborateurs ont été formés en 2010. • La prise en compte des clauses d’insertion sociale dans les marchés publics, voire privés, fait également une avancée remarquée. • Par ailleurs, les meilleures pratiques et les initiatives remarquables des entreprises du réseau ont été mises en valeur dans le cadre d’opérations (Trophées de la diversité, Parrainage FACE Awards, petits-déjeuners…). Pour l’emploi • L’accompagnement vers l’emploi et/ou la qualification est un axe historique fort des Clubs FACE. En 2010, plus de 7 600 personnes ont été accompagnées. • La palette des actions au sein de ce domaine d’activité n’a cessé d’évoluer en même temps qu’évoluaient le besoin des entreprises et le marché du travail. Pour les actions déjà éprouvées, de nombreuses innovations ont vu le jour : voyage en ferry pour l’emploi, simulations d’entretien en milieu réel, rallye collecte d’offres d’emploi sur un territoire… • Des actions majeures, comme la création du Club Espoir Banlieues, ont permis d’expérimenter de nouvelles formes de développement de l’emploi à destination de publics non qualifiés. • Cette année a été marquée par une forte intégration des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Les demandeurs d’emploi mettent en ligne leurs CV vidéo, les entreprises présentent des postes en lignes, les accompagnateurs intègrent le virtuel. • On constate encore une plus forte mobilisation en faveur des personnes en situation de handicap, ainsi que de nombreuses initiatives pour favoriser l’accès des femmes aux métiers dits masculins. grands domaines  Initiation auxTIC au Mans. Permis Sport Emploi avec LilianThuram. DR DR
  15. 15. FACE | Rapport d’activité 2010  15 À l’école • L’école est le lieu de la prévention par excellence. Stages pour les collégiens, Graines d’entreprise, découverte des métiers, compréhension de l’entreprise, coaching de jeunes étudiants talentueux, passerelles vers les grandes écoles… Chaque Club FACE choisit, pour son territoire, les actions les plus pertinentes et les mieux adaptées au contexte local. • L’égalité femme/homme s’invite, cette année, très largement dans les actions école par le biais de débats, d’accompagnements des filles et des garçons vers des orientations traditionnellement dévolues à l’un ou l’autre sexe. • L’intégration des TIC dans les actions de FACE connait un fort développement cette année. Ceci favorise la mobilisation par l’attractivité du média, permet de lutter contre la fracture numérique, contribue à l’égalité des chances dans l’accès aux stages et constitue une forme de réseau social entre élèves, enseignants, et responsables d’entreprises. • Comme les dirigeants l’ont exprimé dans le baromètre FACE 2010, la lutte contre le décrochage scolaire constitue une priorité. Plusieurs Clubs se sont ainsi engagés dans des actions de soutien aux élèves en difficulté afin de les accompagner (découverte de l’entreprise, remobilisation…). • D’autres initiatives comme l’accompagnement des diplômés ayant échoué à des concours de l’enseignement supérieur, l’accompagnement social des alternants, la non discrimination à l’entrée des CFA, ont également été développées. Au quotidien • Le lien entre les citoyens et l’entreprise passe par la sécurisation du quotidien des consommateurs, des habitants, des usagers... en 2010, plus de 50 000 personnes ont bénéficié d’actions de médiation sociale. • Dans cette année européenne de lutte contre la pauvreté, tous les projets FACE ont été labélisés. Ceci a contribué à réaffirmer le rôle de l’entreprise dans la prise en compte de la précarité et des vulnérabilités économiques et sociales. • Les actions d’accès aux services public, de résolution des difficultés administratives, d’éducation budgétaire, de micro crédit social, de maîtrise des énergies… ont continué d’être développées. • Des innovations marquent, par ailleurs, cette année. C’est ainsi qu’on voit de plus en plus apparaître les TIC dans l’accompagnement des personnes en difficulté. La lutte contre la précarité rurale ou l’aide aux gens du voyage ont fait l’objet de nouveaux positionnements. • Des expérimentations ont aussi été engagées, par exemple en faveur des personnes en situation d’illettrisme (classeur/trieur à l’aide de pictogrammes). • On peut noter une initiative intéressante de communication grand public avec « une mensuelle » radiophonique. • Deux tendances majeures se dégagent de cette dernière année : un accompagnement de plus en plus global des personnes en difficulté et une intégration plus importante des clients pauvres par les entreprises (Base of Pyramid). Avec les acteurs du territoire • Chaque Club FACE doit adapter son action aux spécificités de son territoire. Le réseau d’entreprises du Club se met au service des parties prenantes locales : associations, collectivités, organisations professionnelles… et contribue à la création de nouvelles structures sur le territoire : entrepreneuriat, SIAE… • En 2010, les Clubs ont poursuivi leurs contributions à l’animation territoriale, notamment en ce qui concerne les ZFU : newsletters, sites web, annuaires entreprises, rencontres et visites d’entreprises, cafés ZFU… Ils participent aussi à la gouvernance des bassins d’emploi et de vie (CCAS, comité de bassin d’emploi, conseil de développement…). • Le réseau soutient toujours la création d’entreprises avec des initiatives spécifiques à destinations des femmes (Chrysalide) ou des jeunes (Bourses). Des Clubs ont créé des structures d’insertion par l’activité économique (récupération et recyclage de cartons pour la fabrication de meubles) ou préparent le lancement de GIE. Certains participent au développement des associations locales (soutien, mécénat…). • Cette année a encore été marquée par une plus grande intégration du fait régional avec, par exemple, la mise en place d’une structure régionale fédérant les Clubs FACE en Picardie. Le maillage territorial de plusieurs Clubs et structures a été renforcé : antennes, permanences… d’activité pour une mission FACE aide les scolaires à appréhender le monde l’entreprise. La médiation sociale à domicile pour la gestion de l’énergie. Proposer aux collectivités une organisation permettant d'intégrer une dimension sociale à leurs projets. DR CarrédeSoie/PhilippeSchuller DR
  16. 16. CULTURE 16  FACE | Rapport d’activité 2010 Culture Clubs FACE Alsace Mulhouse, Patrick Depyl Passage de témoin FACE Alsace Mulhouse assure depuis juin 2010 la continuité des missions du CEPI. Objectifs élargis et engagement renforcé au service de l'inclusion et de l'égalité des chances. Le passage de témoin s'est effectué naturellement. Nous allons poursuivre en 2011 les actions phares que nous conduisons dans les quartiers, à l'école, dans les entreprises. Notamment le microcrédit personnalisé qui fait la singularité de notre Club. Entrainées par cette dynamique, de nouvelles entreprises vont continuer à grossir nos rangs.  FACE Bordeaux-Gironde, Dominique Joie Une visibilité accrue L'année 2010 a été marquée par l'inoubliable manifestation qui a présidé au lancement du Club en présence de Gérard Mestrallet et Alain Juppé. Après une phase de démarrage et de montée en puissance nous nous sommes fixé 3 objectifs majeurs pour 2011 : franchir le seuil des 100 adhérents en ouvrant plus le Club aux PME ; structurer l'équipe afin de pouvoir initier un grand nombre d'actions et manifestations visibles : Job Academy, Parrainage séniors, formations ciblées… ; équilibrer notre budget entre fonds publics et fonds privés. FACE Atlantique, Bernard Laporte Des actions reconnues Notre association s'installe dans une dynamique de développement et nos actions sont reconnues par nos partenaires. En 2011, nous souhaitons ouvrir plus encore le Club aux PME, notamment à Saint Nazaire, ce qui permettra de conforter l'antenne. Référents sur la métropole nantaise en matière d'égalité de traitement et de RSE, nous voulons étendre notre leadership à l'échelle de la région. Et porter l'idée auprès de nos financeurs qu'une concentration des moyens engendrera plus d'efficacité. FACE Aisne, Dominique Blin Elargir nos partenariats Pour cette première année, priorité a été donnée à l'emploi et l'égalité de traitement. Nous avons mobilisé les entreprises autour de nos projets et tissé des liens avec le territoire. Y compris au niveau régional dans le cadre de FACE Picardie. Dans une conjoncture difficile, nous devons apporter des réponses innovantes aux besoins de notre territoire et élargir nos partenariats. C'est ainsi que nous augmenterons le nombre de nos adhérents et parviendrons à un équilibre entre financements publics et privés.” Be.face Brussels, Emmanuel Van Innis Un vent nouveau Je pense que Be.face peut faire souffler un vent nouveau en Belgique car son approche est différente de celle du monde associatif en général. Nous allons asseoir notre crédibilité et ajuster notre mode opératoire au travers de chantiers concrets. Cela nous permettra d’amorcer un mouvement qui sera ensuite répliqué dans les autres communes bruxelloises puis, dans un second temps, au sein des autres régions belges. Des président(e)s engagé(e)s Des dynamiques locales d’entreprises responsables Ambassadeurs de la Fondation dans leur territoire et garant de la gouvernance locale, les Président(e)s des Clubs portent les valeurs, le projet et la stratégie de FACE. Ces dirigeant(e)s d’entreprises, avec leurs collègues adhérents et le concours des 230 professionnels permanents des Clubs, s’investissent chaque jour pour faire vivre le « Grand Mouvement » des entreprises socialement engagées sur les territoires, en lien avec les partenaires locaux. Bilan de l’année 2010 et perspectives pour les prochaines années. Emmanuel Van Innis Président de Brussels Metropolitan Beci, Président du Club Be.face Brussels Dominique Blin Directeur d’agence INEO, Président du Club FACE Aisne Bernard Laporte Directeur du Développement Eiffage Ouest, Président du Club FACE Atlantique Patrick Depyl Délégué Régional de GDF SUEZ Grand Est, Président du Club FACE Alsace Mulhouse Dominique Joie DRH de Cofely Sud-Ouest, Président du Club FACE Bordeaux-Gironde DR DR DR DR JoelleMartin

×