R´epublique Alg´erienne D´emocratique et Populaire
Minist`ere de l’Enseignement Sup´erieur et de la Recherche Scientifique
...
Contents
1 Partie th´eorie 3
1.1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ...
Chapter 1
Partie th´eorie
1.1 Introduction
Le but de ce TP ‘ Routage IP dynamique RIP v1 ’ est de tout d’abord d´eterminer...
1.4 L’inconv´enient du routage statique
• Configurer les tables de routages des routeurs suppl´ementaires
• Dans un environ...
1.7 Algorithme de Bellman-Ford
- Voil`a l’algorithme de Bellman-Ford qui reprisente le m´ecanisme de RIP v1:
bool´een Bell...
1.8 Les limites de RIP v1
Le RIP v1 a des probl`emes r´esum´e ici:
. N’envoie pas les masques de sous r´eseau dans ses upd...
1.9.5 Hold Down : (compteur : invalid)
- D`es que la r´eception du le message RIP de R1 le routeur R2 d´eclenche un chrono...
Chapter 2
Partie pratique
2.1 Configuration du RIP v1
- - Pour activer le protocole de routage RIP sur un routeur, il suffit ...
2.3 Exemple d’application
Nous utilisons 5 routeurs + 3 Switchs + 3 PCs Nous nommons les routeurs : Test1, Test2, . . . ,
...
- Ici le routeur Test1 nous donne pour la commande * ip show route * les r´eseaux qui lui
attache statiquement -table de r...
- Le mˆeme chose avec les autres routeurs Test3, Test4, .. etc. - Apr`es la configurations de
touts les routeurs, On a ;
- ...
- Test3 : table de routage Test3:
Figure 2.7: Test 3
- Ainsi de suite... , et pour verifier la connexion nous faisons un pi...
* Converge lentement ( si route change souvent, peut ne pas se stabiliser)
* Trafic important
* Boucles possibles
* Pas de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Compte rendu : Le routage dynamique RIP V1

773 vues

Publié le

Compte rendu du module : Adminstration des réseaux
Le routage dynamique RIP V1 avec packet-tracer
par Soumia Elyakote HERMA
dérigé par M. Djaloule ZIADI - univercité de Ghardaia Algerie

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
773
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Compte rendu : Le routage dynamique RIP V1

  1. 1. R´epublique Alg´erienne D´emocratique et Populaire Minist`ere de l’Enseignement Sup´erieur et de la Recherche Scientifique Universit´e de Gharda¨ıa Facult´e des Sciences et Technologie D´epartement des Math´ematiques et Informatique Domaine : Math´ematiques et Informatique Sp´ecialit´e : Master I Syst`eme Intelligent pour Extraction des Connaissance Module : Administration des r´eseaux Compte rendu : Routage dynamique RIP v1 PAR : - Soumia Elyakote HERMA Dirig´e par: - M. Djaloule ZIADI Ann´ee universitaire: 2014/2015
  2. 2. Contents 1 Partie th´eorie 3 1.1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 1.2 Historique du routage RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 1.3 Les protocoles de routage dynamique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 1.3.1 Les protocoles int´erieurs (IGP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 1.3.2 Les protocoles ext´erieurs (EGP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 1.4 L’inconv´enient du routage statique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 1.5 D´efinition de routage `a distance RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 1.6 Fonctionnement du routage RIP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 1.7 Algorithme de Bellman-Ford . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 1.8 Les limites de RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 1.9 Les solutions des boucles de routage du RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 1.9.1 La m´etrique max= 15 : m`etre infini = 16 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 1.9.2 Split Holizon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 1.9.3 Empoisonnement de route . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 1.9.4 Poison reverse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 1.9.5 Hold Down : (compteur : invalid) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 2 Partie pratique 8 2.1 Configuration du RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 2.2 Les avantages du RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 2.3 Exemple d’application . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 2.4 Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 2.5 Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
  3. 3. Chapter 1 Partie th´eorie 1.1 Introduction Le but de ce TP ‘ Routage IP dynamique RIP v1 ’ est de tout d’abord d´eterminer l’inconv´enient du routage statique, puis par diff´erentes manipulations ´etudi´e et comprendre le fonctionnement du routage dynamique sp´ecifiant le RIP version 1, ensuite comprendre ses inconv´enients qui en- gendrent le RIP version 2. Sachant que les points faibles du routage statique; - Mise `a jour manuelle de touts les ´equipements r´eseaux. - Difficile `a maintenir en cas d’´evaluation du r´eseau. 1.2 Historique du routage RIP v1 RIP v1 (Routing Information Protocol)est un protocole de routage dynamique normalis´e par June 1988 apr`es le routage statique. RIP v1 est un algorithme de routage, consid´er´e comme un IGP (routage int´erieur) bas´e sur les vecteurs distances. 1.3 Les protocoles de routage dynamique 1.3.1 Les protocoles int´erieurs (IGP) • - Distance-vecteur : RIP, IGRP • - Etat des liens : OSPF, IS-IS • - Taille¡100 routeurs, 1 autorit´e d’administration • - Echange de routes, granularit´e = routeur 1.3.2 Les protocoles ext´erieurs (EGP) • - EGP, BGP, IDRP • - Taille = internet, coop´eration des entit´es ind´ependantes • - Echange d’informations de routage, granularit´e = AS 1
  4. 4. 1.4 L’inconv´enient du routage statique • Configurer les tables de routages des routeurs suppl´ementaires • Dans un environnement complexe, la mise en œuvre du routage statique est souvent difficile `a maintenir. • Echange d’informations de routage, granularit´e = AS 1.5 D´efinition de routage `a distance RIP v1 RIP v1 est consid´er´e comme un protocole IGP par classes (classful). RIP v1 est un protocole `a vecteur de distance qui diffuse int´egralement sa table de routage `a chaque routeur voisin, `a intervalles pr´ed´efinis. L’intervalle par d´efaut est de 30 secondes. RIP utilise le nombre de sauts comme m´etrique, avec une limite de 15 sauts maximum. Si le routeur re¸coit des informations concernant un r´eseau et que l’interface de r´eception appartient au mˆeme r´eseau mais se trouve sur un sous-r´eseau diff´erent, le routeur applique le masque de sous-r´eseau configur´e sur l’interface de r´eception. 1.6 Fonctionnement du routage RIP o Echange d’information entre routeurs adjacents ; Les routeurs diffusent vers les nœuds adjacents leur table de routage rudimentaire constitu´ee de ses diff´erents voisins accessibles et du cout de la liaison. o Quand un routeur re¸coit une nouvelle table, il effectue les traitements suivants pour chaque entr´ee de la re¸cue; 1. Si l’entr´ee n’est pas dans sa table, il la rajoute. • Si le cout de la route propos´ee par la table plus le cout de la route pour aller jusqu’au routeur (´emetteur de la table) est inf´erieur au cout indiqu´e dans sa table, sa table de routage est modifi´ee pour prendre en compte cette nouvelle route. • Sinon, il n’y a pas de changement. o La modification d’une entr´ee dans la table d’un routeur engendre l’´emission de la nouvelle table sur tous les ports du routeur. o Les ´echanges entre les routeurs continuent jusqu’`a ce que l’algorithme converge (d’atteindre tous les routeurs). 2
  5. 5. 1.7 Algorithme de Bellman-Ford - Voil`a l’algorithme de Bellman-Ford qui reprisente le m´ecanisme de RIP v1: bool´een BellmanFord (G, s) initialisation (G, s) /* ** les poids de tous les sommets sont mis `a +infini ** le poids du sommet initial `a 0 ** nouveauPoids du sommet initial `a 0, les autres `a -1 ** precedent initialise a +infini */ pour i=1 jusqu’`a Nombre de sommets - 1 faire — poidsInchang´es := vrai — pour chaque sommet u du graphe dont nouveauPoids(u) = i - 1 — — pour chaque arc (u, v) du graphe faire — — nouveaupoids := poids(u) + poids(arc(u, v)); — — — si nouveaupoids ¡ poids(v) alors — — — — precedent(v) := u; — — — — poids(v) := nouveaupoids; — — — — nouveauPoids(v) := i — — — — poidsInchang´es := faux; — si poidsInchang´es = vrai alors sortir de la boucle pour chaque arc (u, v) du graphe faire — si poids(u) + poids(arc(u, v)) ¡ poids(v) alors — retourner faux // il existe un cycle absorbant retourner vrai 3
  6. 6. 1.8 Les limites de RIP v1 Le RIP v1 a des probl`emes r´esum´e ici: . N’envoie pas les masques de sous r´eseau dans ses updates . Les updates sont broadcast´es . Pas d’authentification . Ne support ni le VLSM ni le CIDR ( Classless Inter Domain Routing ) . Utilise Split Horizon et le Holddown pour d´etecter les boucles 1.9 Les solutions des boucles de routage du RIP v1 1.9.1 La m´etrique max= 15 : m`etre infini = 16 Tell que quand la m´etrique =16 alors route non joignable Figure 1.1: La m´etrique max = 15 1.9.2 Split Holizon - Elle dit que : ne jamais annoncer une route sur une interface par laquelle on a d´ej`a appris cette route 1.9.3 Empoisonnement de route Destination P N N3 R2 1 - D`es que l’interface devient down et d`es quand perte N3 donc R2 va empoisonner la route : mettre la m´etrique = max=16 (c `a d la route ne plus joignable). 1.9.4 Poison reverse - Les voisins diffuse l’information d’empoisonnement de N3 au tous les voisins mˆeme R1 et R2, pour ˆetre sur `a 100 pour 100 que R2 ne va recevoir plus une fausse information. 4
  7. 7. 1.9.5 Hold Down : (compteur : invalid) - D`es que la r´eception du le message RIP de R1 le routeur R2 d´eclenche un chronom`etre jusqu’`a l’arriv´e du message RIP de la mˆeme route: • - Chaque 30 secondes le chronom`etre est mis `a 0. • - Apr`es 180 s la route devient invalide (Hold Down) on commence le compteur hold down qui vaut aussi 180 s (mais il reste toujours dans la table de routage). • Apr`es 240 s et la route va ˆetre effacer de la table de routage(Flash). Figure 1.2: M´ecanisme de Hold Down 5
  8. 8. Chapter 2 Partie pratique 2.1 Configuration du RIP v1 - - Pour activer le protocole de routage RIP sur un routeur, il suffit d’utiliser la commande ‘router rip’ en mode de configuration global, puis de d´eclarer les r´eseaux connect´es directement avec la commande ‘network (adresse r´eseau)’ Figure 2.1: Configuration du RIP v1 2.2 Les avantages du RIP v1 • - Diminue les erreurs et le temps. • - Assure les liaisons secours / parall`eles. • - D´ecouvrir dynamiquement les r´eseaux IP ( LAN/WAN) distant. • - D´ecouvrir dynamiquement les routes vers les r´eseaux IP. 6
  9. 9. 2.3 Exemple d’application Nous utilisons 5 routeurs + 3 Switchs + 3 PCs Nous nommons les routeurs : Test1, Test2, . . . , Test5 Les r´eseaux : - 10.0.0.0 - 11.0.0.0 - 12.0.0.0 - 13.0.0.0 - 14.0.0.0 - 15.0.0.0 - 16.0.0.0 Figure 2.2: Exemple d’application - Configuration des routeurs : - Test1 : >enable #conf t #interface Serial0/0 #clockroute 128000 #ip adresse 11.0.0.0 255.0.0.0 #interface fas0/0 #no shut down #ip adresse 10.0.0.0 255.0.0.0 #no shut down - Mˆeme chose pour tous les routeurs Test2, Test3,.. Test5. 7
  10. 10. - Ici le routeur Test1 nous donne pour la commande * ip show route * les r´eseaux qui lui attache statiquement -table de routage Test1; Figure 2.3: Table de routage Test1 sans le protocole RIP v1 - Pour configurer le routeur Test1 et Test2 avec le protocole de routage RIP v1 : Figure 2.4: Configuration du Test 1 et 2 avec le routage RIP v1 8
  11. 11. - Le mˆeme chose avec les autres routeurs Test3, Test4, .. etc. - Apr`es la configurations de touts les routeurs, On a ; - Test1 : table de routage Test1: Figure 2.5: Test 1 - Test2 : table de routage Test2: Figure 2.6: Test 2 9
  12. 12. - Test3 : table de routage Test3: Figure 2.7: Test 3 - Ainsi de suite... , et pour verifier la connexion nous faisons un ping du routeur Test1 vers Test5 enfin la connexion r´eussite `a 100 : Figure 2.8: V´erification de connexion 2.4 Conclusion Malgr´e les avantages de RIP v1, apr`es le d´eroulement de ce TP nous constatons que RIP v1 a des probl`emes comme : * Limite de 16 sauts (ne peut pas aller plus loin que 15 routeurs ) 10
  13. 13. * Converge lentement ( si route change souvent, peut ne pas se stabiliser) * Trafic important * Boucles possibles * Pas de gestion de masque * Pas d’authentification * 25 entr´ees maximum dans la table de routage ( car taille du message =512O) . 2.5 Bibliographie 1. Sites web • https://learningnetwork.cisco.com/thread/31704 • http://www.ciscopress.com/articles/article.asp?p=102174&seqNum=3 • http://www.linux-france.org/prj/edu/archinet/systeme/ch67.html • http://www.it-connect.fr/routage-statique-et-routage-dynamique/ • http://cisco.goffinet.org/s2/commandes_rip#.VRz7KvmG_ky • http://www.developpez.net/forums/d1024971/systemes/reseaux/developpement/ difference-rip-v1-rip-v2/ • https://learningnetwork.cisco.com/thread/31704 2. Livres ´electroniques (PDF) - Routage ’Cours de R´eseaux’ Par Tuyˆet Trˆam DANG NGOC Universit´e de Cergy-Pontoise 11

×