Chroniques de Fouesnant - f

187 vues

Publié le

Chroniques de Fouesnant -

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
187
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
39
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chroniques de Fouesnant - f

  1. 1. AU SUPERMARCHÉ DE FOUESNANT EN 1781 Après le décès de Anne-Marie Létan, épouse de Pierre Choquet, du bourg de Fouesnant, Guillaume Le Ster, aussi du bourg, et Alain Fichant de Pors Congar dit Malabry procédèrent à l'estimation des meubles, effets et marchandises de la communauté. Pierre Choquet, originaire de l'Ille-et-Vilaine, était "jardinier de profession et marchand de diverses marchandises". On retrouve sa signature dans plusieurs actes notariés où il était appelé comme témoin. Il sera un certain temps membre de la municipalité de Fouesnant. La première partie de l'inventaire concerne les meubles, ustensiles et effets énumérés ordinairement dans les inventaires. Peut-être peut-on cependant remarquer une "pendule de bois", élément très rare à l'époque, estimée 7 livres. Ce sont les marchandises qui présentent le plus d'intérêt, car c'était le seul commerçant de Fouesnant, et nous avons par cet inventaire une idée de ce que les paroissiens pouvaient se procurer et dont ils avaient habituellement usage : - 3 pièces de padou de soie.....9L - 2 pièces de padou de fil……1L 8s - 3 pièces de ruban……….…21L - 2 pièces de ganse rond…..……18s - 3 pièces de lieuse……………. 14s - 12 pièces de petite lieuse blanche…….. 2L 14s - 5 rouleaux de laine………..8L - 10 pièces de padou………..4L 10s - Il écheveaux de fil blanc............13s - 26 écheveaux de fil de soie..1L - 2 livres de fil de différentes couleurs………..……4L 4s. - du fil de toile……………..4L 8s - du fil d'oréchar……………1L 6s - 4 pièces de ruban à 4 sols l'aune……9L - 3 pièces de ganse ronde ….1L 5s - de la soie de différentes couleurs…….10L - 10 bordalou pour chapeaux - des jarretières …………….3L - 10 douzaines de lacets ……2L10s - 10 douzaines de lacets….…7L10s - 2 pièces de padou……… …1L 2s - 4 aunes de toile d'étoupe de chanvre…..6L - 34 gobelets de verre…….…3L 8s - 6 couteaux à aiguiser……...1L 16s - 3 grands couteaux……….. .. 8s - 5 couteaux anglais ………1L 15s - 7 petits couteaux ………….11s - 60 pièces de poterie ……….8L 10s - 5 grands plats………………2L - I moulin à café……………..1L - 5 assiettes communes………1L 5s - 4 bouteilles de verre …….....1L 4s - 2 douzaines d'assiettes… ....8L 10s - 6 couteaux à aiguiser………3L - 12 couteaux à pied de bois…1L 5s - 2 jattes de bois………………..12s - 3 onces de cannelle ………..1L 10s - 2 livres 1/2 de sucre ………..2L 3s - 7 quarterons de sucre……….2L - 2 livres de prune……………….8s - 4 livres 1/2 de sucre ………3L 16s - 2 livres 1/2 de café……… 3L 2s - 5 livres 3/4 d'amidon………2L 2s - 7 livres de chandelles………4L 4s - 3 quarterons de confiture…..1L 5s - 1 pinte d’huile……… ……1L 19s 1/3
  2. 2. - 1/2 livre de danise.............. .......15s - 3 quarterons de poivre… ……IL l0s - de l'onguent gris………… …..1L 4s - de l'ail…………………… … .IL l0s - 45 livres de graisse……… …18L - 28 livres de saindoux……. ..12L 12s - 9 livres de miel…………… ..2L 14s - 4 potées de beurre……… ….12L - lard, andouilles, et pieds de cochons… 24L - 1/2 livre d'empois bleu……….…..15s - 3/4 de poudre…………………1L 10s - 2 livres de poudre à poudrer………18s - 10 démêloirs ………………….1L - 7 peignes de bois………… ….…14s - 12 bagues………………………..….6s - 3 miroirs………………………....1L 4s - 5 paires de petites boucles......... ......10s - 36 boutons ronds…………………….9s - 12 douzaines de boutons de verre noir…………… …1L 16s - 1 bouton d'ivoire……………….…..10s - 2 milliers 1/2 d'épingles...... .......1L 1s - 200 clous doubles……………….6L - 200 clous d'un liard……………...2L - 600 clous………………………...3L - 400 mayes pour sabots………… 1L - 1 rame de papier……………….1L 10s - 1 main de papier à écrire............3L - 11 mains de papier à lettre……..1L 10s - 20 chapelets................................1L - 20 chapelets………………………..15s - 9 chapelets de verre……………......18s - 10 croix de retraite……………...1L 10s - 6 douzaines de boutons de prêtre……………..… IL l0s - 300 petites images……….………. 12s - 4 chapelets…………………………8s - 3 douz. de boutons d'étain........ .... l0s - 12 douzaines de pipes………. 12L 18s - 4 douz. de pipes communes……… 18s - 3 livres de poudre à tirer............ 5L l0s - 7 livres de plomb……………….2L 8s - 2 fanaux…………………………..16s - 2 scies ………………………….2L 8s - 4 paires de balances avec leurs poids…….…. 6L - 25 livres de rousine……………2L 15s L'inventaire des biens s'est élevé à 931 L I s, y compris les meubles et effets de la communauté, qui ne sont pas relevés dans la liste ci -dessus. Lexique - Padou : Ruban moitié-fil, moitié soie. - Lieuse: Ficelle - Fil d'oréchar : Probablement d'archal, qui est un fil de laiton employé en broderie pour imiter le fil d'or. Ce pourrait aussi venir du breton orjal qui désigne du fil de fer. - Bordalou : sorte de tresse qu'on attache avec une boucle autour d'un chapeau. (Quand il n'est pas précisé "pour chapeaux", c'est un pot de chambre.) - Prune : Pruneaux. - Danise : Probablement "d'anis". Il s'agit vraisemblablement de graines d'anis, ou de dragées fabriquées à partir de ces graines et employées pour combattre les dérangements intestinaux - Onguent gris : Pommade à base de mercure employée dans le traitement de diverses affections cutanées. - Mayes : Clous pour sabots ou souliers. - Poudre: A poudrer, c'est de la poudre de riz. A tirer, c'est de la poudre de chasse. - Rousine : Résine, employée dans la confection des chandelles. Le bourg de Fouesnant, à l'époque était bien modeste. Le plan ci-après date de 1840, mais à la veille de la Révolution il ne présentait guère de différences. En 1840, cinq familles et la commune se partageaient le bourg : - De Poulpiquet possédait le manoir du Boulven (demeure de Pierre Choquet dont il a été question), et les terrains attenant au nord. - De Kernilis tenait une maison et son jardin. - Guéguéniat, artisan couvreur en ardoise et aubergiste, avait deux maisons avec jardin. 2/3
  3. 3. - La commune avait acheté le manoir de Poulfanc, ancienne demeure de la famille du notaire Perrault, avec tous les terrains situés au sud du manoir et notamment un grand verger actuellement occupé par le cimetière; en 1840 ce vieux manoir abritait le presbytère. Tout le reste appartenait à deux familles des notaires, Parquer et Le PrédourBuzaré. Fidèle Parquer, né le 5 juillet 1750, fut nommé notaire royal en 1779 en remplacement de Michel Le Ballenois, mais "à la condition expresse qu'il n'exerce plus les fonctions de procureur dont il est déjà pourvu ". C'est vers cette époque qu'il quitta Concarneau, où il était procureur, pour venir s'installer à Fouesnant, où les notaires de la famille se succédèrent pendant plus d'un siècle. La famille Le Prédour posséda elle aussi une charge de notaire depuis le milieu du XVII e siècle jusqu'à la fin du XVIII e. Par son mariage avec Jacquette Le Prédour, Charles Gabriel Buzaré, commis des bureaux de contrôle de Quimper, entra dans la famille: il envisagea un moment de reprendre la charge de notaire de son beau-père, mais finalement jugea préférable de conserver son poste à Quimper, et l'étude fut fermée. Jean Le FOLL Le bourg de FOUESNANT à la veille de la Révolution : les seules habitations existantes sont celles indiquées en hachures. 1 : auberge GUINGUENIAT 2 : vieille auberge 3 : reliquaire servant de prison 4 : PARQUER 5 : fontaine Saint Pierre et lavoir 6 : le boulanger 7 : bureau de tabac 8 : manoir de Boulven 9 : manoir de Poulfranc, devenu presbytère 10 : De KERNILIS 11 : GUINGUENIAT 12 : le forgeron 13 : Le PREDOUR-BUZARE 14 : le four du boulanger. 3/3

×