Les origines de la géographie politique:
Friedrich Ratzel
Francisco R. Klauser, Université de Neuchâtel, 1 octobre 2012

U...
Repères bibliographiques

• 1844 né à Karlsruhe (famille attachée au grand Duché de Bade)
• 1863 laborantin pharmacien
• 1...
Ouvrages principaux
1882 Anthropogeographie oder Grundzüge der Anwendung der
Erdkunde auf die Geschichte. Partie 1, Stuttg...
La Politische Geographie de Ratzel
Généralités:

•Ouvrage de référence et texte fondateur de la Géographie Politique. Mais...
Contexte socio-politique de Ratzel

• Nationalisme prussien-allemand
• Colonialisme: Problématique de « l’Espace fermé »
•...
Contexte Intellectuel de Ratzel

•
•
•
•
•
•

Idéalisme et vision téléologique du monde

•
•

Institutionnalisation récent...
L’approche épistémologique de Ratzel
« L’être humain ne se considérera plus, dès lors, comme une exception face
aux lois d...
Notions clés chez Ratzel: L’Etat (1)
1. L’Etat comme finalité de l’histoire
2. L’Etat comme individu géographique → person...
Notions clés chez Ratzel: L’Etat (2)
3. Vision Organiciste de l’Etat
« Les Etats seront envisagés, à tous les stades de le...
Notions clés chez Ratzel: L’Etat (3)
4. Limites de la Vision Organiciste de l’Etat
4.1. Naturvölker vs Kulturvölker
« Plus...
Notions clés chez Ratzel: Le sol

•
•
•

Source de vitalité, énergie primitive à disposition du peuple
L’Etat comme réalit...
Notions clés chez Ratzel: Le Lebensraum
« Pour l’humanité, la signification de son Lebensraum, auquel on a donné le
nom d’...
Notions clés chez Ratzel: Equilibre spatial
« La tendance générale à l’adaptation et à l’équilibration spatiale propage
l’...
Notions clés chez Ratzel: Frontière (1)
La frontière comme limite
« Si on veut bien comprendre les frontières politiques a...
Notions clés chez Ratzel: Frontière (2)
La frontière comme processus
Formation, démarcation, stabilisation, institutionnal...
Notions clés chez Ratzel: Mouvement
« On a l’impression que le peuple se meut en avant ou en arrière comme une
masse liqui...
Conclusions (1)
• Une « grande théorie » en géographie politique
• Projet « d’écriture de l’espace »
• Programme d’observa...
Conclusions (2): Les problèmes avec Ratzel…
• Déterminisme/spatialisme
• Théorie générale comme projet politique
• Supério...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Origines Politiques 1.10.2012_les_origines_ratzel

459 vues

Publié le

Cours a L Université de Neuchâtel

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
459
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Origines Politiques 1.10.2012_les_origines_ratzel

  1. 1. Les origines de la géographie politique: Friedrich Ratzel Francisco R. Klauser, Université de Neuchâtel, 1 octobre 2012 Une vision de la géographie politique – une vision du monde • Repères biographiques & généralités • Contexte socio-politique & intellectuel • Notions clés: Etat, Sol, Lebensraum, Frontière • Conclusions
  2. 2. Repères bibliographiques • 1844 né à Karlsruhe (famille attachée au grand Duché de Bade) • 1863 laborantin pharmacien • 1868 docteur en zoologie, Université de Heidelberg •Voyageur et journaliste: France, Italie, Hongrie, Cuba, Mexique, Etats-Unis •1871: Chargé de cours (Géographie) à la Technische Hochschule München • • • 1876: Chaire extraordinaire en Géographie à München 1882: Directeur de la société coloniale allemande 1886: Chaire de Géographie à Leipzig
  3. 3. Ouvrages principaux 1882 Anthropogeographie oder Grundzüge der Anwendung der Erdkunde auf die Geschichte. Partie 1, Stuttgart, J.Engelhorn 1891 Anthropogeographie. Die Geographische Verbreitung des Menschen. Partie 2, Stuttgart, Englehorn 1897 Politische Geographie, R.Oldenburg, Munich et Leipzig.
  4. 4. La Politische Geographie de Ratzel Généralités: •Ouvrage de référence et texte fondateur de la Géographie Politique. Mais: La Géographie Politique n’est pas une création ratzélienne •La Géographie Politique comme « l‘Etude comparative des relations qu‘entretiennent l‘Etat et le sol » •Projet scientifique qui vise à expliquer les logiques, structures et lois qui sous-tiennent et façonnent les formations spatiales de l’Etat •Projet de codifier la manière de penser la politique d’un point de vue spatial •Ambition de « grande théorie »: développement d’un système universel d’intelligibilité de la réalité spatio-politique
  5. 5. Contexte socio-politique de Ratzel • Nationalisme prussien-allemand • Colonialisme: Problématique de « l’Espace fermé » • Nouvelles Technologies (transport, télécommunications, etc.) → Expansion vs Enfermement
  6. 6. Contexte Intellectuel de Ratzel • • • • • • Idéalisme et vision téléologique du monde • • Institutionnalisation récente de la géographie… Anthropocentrisme Pensée Romantique Darwinisme Social Positivisme Naturalisme Sciences naturelles – Sciences sociales
  7. 7. L’approche épistémologique de Ratzel « L’être humain ne se considérera plus, dès lors, comme une exception face aux lois de la nature, mais il commencera enfin à examiner les lois qui déterminent ses propres actions et pensées et il s’efforcera de mener sa vie conformément aux lois naturelles. […] La politique, la morale, les fondements du droit, […] ne seront bâtis plus que sur les lois de la nature. L’existence humaine, au sujet de laquelle on radote depuis des millénaires, attendra enfin la vérité » (Ratzel, Sein und Werden der organischen Welt : 1877 : 478-479). - Déterminisme - Spatialisme - Naturalisme
  8. 8. Notions clés chez Ratzel: L’Etat (1) 1. L’Etat comme finalité de l’histoire 2. L’Etat comme individu géographique → personnification de l’Etat « La correspondance de l’Etat avec les conditions naturelles agit sur celui-ci d’une manière toujours plus individualisante […] La prise en considération des rapports organiques entre les Etats et de leur différenciation interne nous a familiarisé avec la pensée que chaque place sur la terre a sa propre valeur politique » (112 & 114)
  9. 9. Notions clés chez Ratzel: L’Etat (2) 3. Vision Organiciste de l’Etat « Les Etats seront envisagés, à tous les stades de leur développement, comme des organismes qui entretiennent avec le sol un rapport nécessaire et qui doivent, de ce fait, être considérés sous un angle géographique » (2). « L’Etat des hommes est, lui aussi, une forme de propagation de la vie à la surface de la terre. Il est exposé aux mêmes influences que toute vie » (11). « Chaque peuple constitue un corps vivant établi sur un sol par essence immuable, dont il tire sa subsistance et avec lequel il est en outre lié par des attaches affectives » (89).
  10. 10. Notions clés chez Ratzel: L’Etat (3) 4. Limites de la Vision Organiciste de l’Etat 4.1. Naturvölker vs Kulturvölker « Plus un Etat atteint un niveau de développement élevé, plus tout son développement constitue une croissance hors des fondements organiques, de telle sorte que la simple comparaison de l’Etat avec un organisme confient mieux aux Etats primitifs qu’aux Etats avancés » (12). 4.2. « Spiritualisme » « Dans toutes les manifestations vitales de l’Etat la relation spirituelle agit sur le fondement corporel » (15). 4.3. Autres échelles géographiques… Le monde comme organisme « Le commerce mondial tend à transformer toute la terre en un organisme économique unique, au sein duquel les peuples et les pays ne seront que des organes plus ou moins subordonnés » (28).
  11. 11. Notions clés chez Ratzel: Le sol • • • Source de vitalité, énergie primitive à disposition du peuple L’Etat comme réalité spatiale (vs sciences politiques) Relation de l’Etat au sol: comme base et moteur de l’histoire « L’étendue de la surface terrestre constitue pour l’homme et son histoire une grandeur immuable. Les hommes se multiplient, mais le sol sur lequel ils doivent vivre et agir reste le même. […] On pourrait dire que l’histoire devient, avec chaque génération, plus géographique ou plus territoriale. Les hommes naissent et disparaissent, le sol demeure : comment chaque époque historique ne devrait-elle pas l’apprécier davantage ? » (34). « Tout développement étatique est une organisation progressive du sol, par le biais d’une relation toujours plus étroite avec le peuple » (15).
  12. 12. Notions clés chez Ratzel: Le Lebensraum « Pour l’humanité, la signification de son Lebensraum, auquel on a donné le nom d’oekoumène, est de première importance. Mais chaque espèce végétale et chaque espèce animale a son oekoumène. C’est l’espace que l’espèce s’approprie sur terre ; une partie de la capacité de vie de l’espèce dépende de la grandeur et de la forme de cet espace. Même si nous ne distinguons pas exactement cet espace, il est clair qu’il appartient aux plantes, aux animaux et au peuple » (Ratzel, 1901 : 45).
  13. 13. Notions clés chez Ratzel: Equilibre spatial « La tendance générale à l’adaptation et à l’équilibration spatiale propage l’accroissement de la taille d’Etat à Etat et l’intensifie de manière ininterrompue. C’est le propre de l’essence de l’Etat que de se développer en compétition avec ses voisins, dans une lutte dont l’enjeu consiste généralement en portions de territoire » (247). Accroissement de l’Etat Finitude de l’espace Tendance à l’égalisation -Conflictualité interétatique constante - progression des nouvelles espèces – régression des anciennes - processus: conquêtes spatiales / migrations - conflit comme nécessité naturelle, et comme signe de vitalité
  14. 14. Notions clés chez Ratzel: Frontière (1) La frontière comme limite « Si on veut bien comprendre les frontières politiques actuelles, il faut prendre en considération simultanément les limites linguistiques, raciales, culturelles, religieuses et économiques par lesquelles le tracé précis des lignes se dissout dans l’image d’une frange territoriale » (331). La frontière comme mouvement •Ligne frontière vs zone frontière; frontière close et frontière discontinue « Si l’on admet que la frontière est l’expression périphérique d’un déploiement dans l’espace, alors la forme de la frontière laisse deviner la nature de ce mouvement: enflée si la croissance est facile, repliée en cas de rétention, avec parcours d’autant plus sinueux que les conditions sont changeantes » (335). « La frontière apparemment si immuable n’est que le lieu transitoire d’un mouvement» (332).
  15. 15. Notions clés chez Ratzel: Frontière (2) La frontière comme processus Formation, démarcation, stabilisation, institutionnalisation « Les peuples ayant un bas niveau de développement culturel ne voient pas dans la définition rigoureuse du tracé des frontières une nécessité d’ordre étatique. La délimitation géométrique de la frontière n’est le propre que d’un haut niveau de civilisation et elle est à peu de choses près accomplie, à ce jour, en Europe seulement » (338). - nationalisme, Eurocentrisme
  16. 16. Notions clés chez Ratzel: Mouvement « On a l’impression que le peuple se meut en avant ou en arrière comme une masse liquide » (90) Il n’existe pas, dans les limites de l’oekoumène, d’obstacles absolus au mouvement de la vie » (93) La géographie politique comme une théorie du mouvement Le mouvement comme •résultat de la relation sol – Etat •‘fait naturel’ •signe de vitalité •finalité
  17. 17. Conclusions (1) • Une « grande théorie » en géographie politique • Projet « d’écriture de l’espace » • Programme d’observation mais aussi une véritable ontologie spatiale • Problématique relationnelle de la géographie • Approche nomothétique • Spatialisation de la question politique et historique
  18. 18. Conclusions (2): Les problèmes avec Ratzel… • Déterminisme/spatialisme • Théorie générale comme projet politique • Supériorité nationaliste • Appel aux armes (implicite) • Anti-individualisme … et une suite très problématique…

×