Rencontres Ortho-Kinés 
24 mai 2014 – Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac 
Stabilisation gléno-humérale par 
BUTEE-BANKART...
Une articulation instable
Évaluation du risque de récidive 
Risque maximal 
jusqu’à 30 ans 
Importance des 
lésions osseuses 
Hovelius L, Augustini ...
• M. M, 20 ans, droitier 
• 10 subluxations au cours des 2 dernières 
années 
• Première luxation 
– il y a 2 mois 
• A l’...
Calcul de la lésion osseuse 
(Dicom viewer: Osirix 5.5.1 32-bit)
Technique chirurgicale 
=
selon Patte et Walch: 
1. Butée 
2. Tendon conjoint 
3. Fermeture capsulaire 
4. Véritable capsuloplastie type Bankart (su...
• Beach chair 
• Placer un coussin derrière le 
rachis pour horizontaliser 
l’omoplate 
• Bras libre pour permettre 
ABD e...
• Incision verticale 
• 5 cm 
– Coracoïde  Insertion du deltoïde
• L’intervalle des rotateurs 
marqué par un liseré graisseux 
• Veine céphalique écartée 
latéralement 
• Coagulation ++ d...
• Ecarteur autostatique 
placé dans l’espace 
delto-pectoral 
• Ecarteur de Hohmann 
sur la partie supérieure 
de l’apophy...
• Dissection jusqu’au 
genou de la coracoïde 
• Ostéotomie avec un 
ciseau de 1,5 cm 
• Perpendiculaire à 
l’apophyse cora...
• Saisir la coracoïde avec une 
pince Museux 
• Coaguler la tranche de 
section osseuse 
• Traction douce avec 
dissection...
• Réséquer les parties molles 
de la face inférieure 
• Aviver la surface de l'os 
spongieux pour optimiser 
l’intégration...
• Le sous-scap est discisé 
– dans le sens des fibres 
– jonction du 2/3 sup. et 1/3 inf. 
• Maintenir l’ouverture avec 
l...
• Écarteur huméral de 
Fukuda 
• Ecarteur de Hohmann 
pour rétracter le 
sous-scap. inférieur
• Résection de l’insertion 
glénoïdienne de la capsule, 
• Avivement du rebord 
antérieur glénoïdien avec 
une gouge ou un...
• Environ 7mm du rebord de la 
glène 
• // à la surface articulaire 
• Puis mesuré 
• Pour fixer la coracoide 
• Sur la mo...
• 1ère Vis de 3,5 
(taille = mesure + 8mm 
épaisseur butée) 
• Fixation bicorticale 
• Le second trou est percé 
parallèle...
• Jamais de butée débordante 
• Mieux vaut 3mm de retrait 
(épaisseur cartilage) 
• En cas de débord 
• Ostéotomie de la 
...
2 anchors: 
Tightening from 
south to north 
and est to west 
Type 
« Bankart à ciel ouvert» 
• 2 ancres pour réparer les ...
Rx post-opératoires 
résultats objectifs 
succès (98%) 
24 % de récidive 
Après Bankart à 8 ans 
(Sofcot 2013)
Intervention ultra-fiable 
à condition d’être attentif à tous les détails : 
• Bonne visualisation de la glène 
• Respect ...
Merci de votre attention 
Clinique du sport Bordeaux-Mérignac
PROTOCOLE 
DE REEDUCATION 
APRES BUTEE-BANKART 
Boris Magnan
ACTEURS DE LA 
STABILITE ARTICULAIRE 
Structures passives (labrum, ligaments et capsule) 
Structures actives (muscles co...
STABILITE 
BUTEE-BANKART 
Stabilisation 
Attention++ 
à l’armé et à la 
osseuse 
(effet « butée » 
rétropulsion du bras 
...
Phase 1: Immobilisation de J0 - J15 
 Objectifs rééducatifs Comprendre 
 Moyens Agir 
 Problèmes pouvant se rencontrer ...
Objectifs de la phase 1 
Epaule peu ou pas douloureuse 
Prévenir une ankylose globale/troubles de la posture 
Phase de 
...
Moyens de la phase 1 
Lutte contre la douleur : 
Glace 
Antalgiques 
Autres ...
Moyens de la phase 1 
• Améliorer la posture 
• Limiter les contractures 
• Lutter contre l’ankylose 
Autorééducation
Problèmes pouvant 
survenir à la phase 1 
 Troubles sensitifs et hématome ++ 
Compression neurologique 
Contacter 
l’équi...
Phase 2: Réactivation du contrôle 
musculaire de J15 - J45 
 Objectifs rééducatifs Comprendre 
 Moyens Agir 
 Problèmes...
Objectifs de la phase 2 
Protection de la 
stabilisation osseuse 
(effet « butée » 
osseuse 
extracapsulaire) 
 Epaule in...
Moyens de la phase 2 
Différentes techniques de mobilisation 
Attention + 
à la récupération trop rapide de la 
rotation e...
Moyens de la phase 2 
Contraction des fixateurs de la scapula= stabilisation de la 
scapula +++ (préalable indispensable à...
Moyens de la phase 2 
Réveil musculaire de la coiffe et du deltoïde en RE1 
Attention + 
élément fondamental de la stabili...
Moyens de la phase 2 
KABAT
Problèmes pouvant survenir à la 
phase 2 
 Distension du LGHI récupération trop rapide de la RE 
 Conflit coiffe non fon...
Phase 3: Perfectionnement 
musculaire J45 - J90 
. 
 Objectifs rééducatifs Comprendre 
 Moyens Agir 
 Problèmes pouvant...
Objectifs de la phase 3 
Récupération des amplitudes articulaires (<RE2) 
Récupérer une fonction musculaire et un contrô...
Moyens de la phase 3 
Intensification des contractions musculaires CON/EXCEN 
de RE1 à la position intermédiaire 
manuel i...
Moyens de la phase 3 
Etirements musculaires 
Attention à l’abduction avant le 
petit pectoral consolidation triceps de la...
Moyens de la phase 3 
Proprioception
Problèmes pouvant survenir à la 
phase 3 
 Appréhension 
Attention à une reprise sportive trop 
 Surcharge tendineuse 
p...
Phase 4: Ré-athlétisation 
de 3 mois à 4,5 mois 
. 
 Objectifs rééducatifs Comprendre 
 Moyens Agir 
 Problèmes pouvant...
Objectifs de la phase 4 
Test isocinétique normal et ratios RE/RI = 60% 
Tests cliniques d’appréhension et d’instabilité...
Moyens de la phase 4 
Renforcement des rotateurs en RE2 
manuel 
élastique 
isocinétique
Moyens de la phase 4 
Renforcement des grands muscles moteurs 
Grand pectoral 
Grand dorsal 
Deltoïde
Moyens de la phase 4 
Pliométrie 
sur trampoline 
Pliométrie 
travail armé-lancé
Moyens de la phase 4 
Réintégrer l’épaule dans sa chaîne cinétique 
fonctionnelle
Problèmes pouvant survenir à la 
phase 4 
Appréhension
Phase 5: Reprise sportive 
de 4,5 mois à 6 mois 
 Objectifs rééducatifs Comprendre 
 Moyens Agir 
 Problèmes pouvant se...
Objectifs de la phase 5 
Reprise de la compétition
Moyens de la phase 5 
Plaquages 
Travail technique 
Touches 
Contacts Mélées
Problèmes pouvant survenir à la 
phase 5 
 Reprise à un niveau inférieur 
 Perturbation / modification du 
geste techniq...
CONCLUSION 
Diapo du lundi 
Structures actives 
Stabilisation de la scapula 
Renforcement coiffe + 
Equilibre RE vs RI (ra...
CONCLUSION 
Butée extra-articulaire + capsuloplastie 
Recul minimum : 10 ans 
Recul moyen : 13 ans 
78 épaules consécutive...
Fin 
Merci
Reprise du rugby et 
récupération musculaire 
 Délais de reprise du même sport? Au même niveau? 
Niveau de satisfaction?...
Reprise du rugby et 
récupération musculaire 
Force isocinétique des muscles rotateurs de l’épaule dans l’instabilité chro...
Consolidation osseuse de la 
butée 
Consolidation osseuse des butées coracoïdiennes fixées par double-bouton./Bone healing...
Tableau récapitulatif 
des exercices proprioceptifs 
Gainage S-H: Oui ou Non 
Gainage S-T: Oui ou Non 
Appréhension: Oui o...
Prévention 
 Facteurs intrinsèques (propres à l’individu): 
-poste du joueur 
-comportement violent 
-hygiène de vie 
-at...
Prévention, que faire? 
 Prévention individuelle (protocoles de routine): 
-spécifique au joueur en fonction du sport/pos...
Scores de révision 
►DASH 
Capacité à réaliser les activités 
suivantes 
(Aucune, difficulté ,Difficulté légère, 
Difficul...
14 24 mai kinés
14 24 mai kinés
14 24 mai kinés
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

14 24 mai kinés

1 185 vues

Publié le

Présentation Clinique du Sport Bordeaux Mériganc destinée aux kinés

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 185
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

14 24 mai kinés

  1. 1. Rencontres Ortho-Kinés 24 mai 2014 – Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac Stabilisation gléno-humérale par BUTEE-BANKART Le quadruple vérouillage Pierre Abadie, Boris Magnan, Pierre-Henri Flurin
  2. 2. Une articulation instable
  3. 3. Évaluation du risque de récidive Risque maximal jusqu’à 30 ans Importance des lésions osseuses Hovelius L, Augustini BG, Fredin H, Johansson O, Norlin R, Thorling J. - Primary anterior dislocation of the shoulder in young patients. A ten-year prospective study. - J Bone Joint Surg Am. 1996 Nov;78(11):1677-84.
  4. 4. • M. M, 20 ans, droitier • 10 subluxations au cours des 2 dernières années • Première luxation – il y a 2 mois • A l’examen: – RE1= 85°, Gagey = 100° – test de recentrage antérieur positif – tiroir postérieur
  5. 5. Calcul de la lésion osseuse (Dicom viewer: Osirix 5.5.1 32-bit)
  6. 6. Technique chirurgicale =
  7. 7. selon Patte et Walch: 1. Butée 2. Tendon conjoint 3. Fermeture capsulaire 4. Véritable capsuloplastie type Bankart (sur ancres), pour : • Retendre la capsule antéro-inférieure • Ajouter à la butée une stabilité ligamentaire plus physiologique • Protéger l’articulation par position extra-articulaire de la butée
  8. 8. • Beach chair • Placer un coussin derrière le rachis pour horizontaliser l’omoplate • Bras libre pour permettre ABD et RE
  9. 9. • Incision verticale • 5 cm – Coracoïde  Insertion du deltoïde
  10. 10. • L’intervalle des rotateurs marqué par un liseré graisseux • Veine céphalique écartée latéralement • Coagulation ++ des veines collatérales médiales
  11. 11. • Ecarteur autostatique placé dans l’espace delto-pectoral • Ecarteur de Hohmann sur la partie supérieure de l’apophyse coracoïde
  12. 12. • Dissection jusqu’au genou de la coracoïde • Ostéotomie avec un ciseau de 1,5 cm • Perpendiculaire à l’apophyse coracoïde
  13. 13. • Saisir la coracoïde avec une pince Museux • Coaguler la tranche de section osseuse • Traction douce avec dissection du tendon conjoint • Nerf musculo-cutané peut être palpé sur le côté médial du tendon conjoint
  14. 14. • Réséquer les parties molles de la face inférieure • Aviver la surface de l'os spongieux pour optimiser l’intégration osseuse
  15. 15. • Le sous-scap est discisé – dans le sens des fibres – jonction du 2/3 sup. et 1/3 inf. • Maintenir l’ouverture avec les ciseaux et introduire une compresse pour libérer le sous-scap. de la capsule articulaire.
  16. 16. • Écarteur huméral de Fukuda • Ecarteur de Hohmann pour rétracter le sous-scap. inférieur
  17. 17. • Résection de l’insertion glénoïdienne de la capsule, • Avivement du rebord antérieur glénoïdien avec une gouge ou un ostéotome • Obtenir une surface plane et avivée.
  18. 18. • Environ 7mm du rebord de la glène • // à la surface articulaire • Puis mesuré • Pour fixer la coracoide • Sur la moitié inf de la glène • Alignée sur le rebord osseux (3 mm en retrait du cartilage)
  19. 19. • 1ère Vis de 3,5 (taille = mesure + 8mm épaisseur butée) • Fixation bicorticale • Le second trou est percé parallèlement au premier • Les 2 vis sont serrées à deux doigts pour éviter tout risque de fracture de la butée.
  20. 20. • Jamais de butée débordante • Mieux vaut 3mm de retrait (épaisseur cartilage) • En cas de débord • Ostéotomie de la coracoïde avec osteotome • Après fixation
  21. 21. 2 anchors: Tightening from south to north and est to west Type « Bankart à ciel ouvert» • 2 ancres pour réparer les lambeaux supérieur et inférieur de la capsule • Bras en rotation externe de 45° à 60°
  22. 22. Rx post-opératoires résultats objectifs succès (98%) 24 % de récidive Après Bankart à 8 ans (Sofcot 2013)
  23. 23. Intervention ultra-fiable à condition d’être attentif à tous les détails : • Bonne visualisation de la glène • Respect du sous-scapulaire • Positionnement parfait de la coracoïde • Fixation Bi-corticale La capsuloplastie complémentaire est importante pour : • Protéger l’articulation (butée extra-articulaire) • Renforcer la stabilité par verrouillage capsulaire et proprioception • Ajouter une stabilisation de secours en cas de pseudarthrose ou d’ostéolyse secondaires.
  24. 24. Merci de votre attention Clinique du sport Bordeaux-Mérignac
  25. 25. PROTOCOLE DE REEDUCATION APRES BUTEE-BANKART Boris Magnan
  26. 26. ACTEURS DE LA STABILITE ARTICULAIRE Structures passives (labrum, ligaments et capsule) Structures actives (muscles coaptateurs) Mécanismes neuromusculaires (feedforward et feedback) Effet de vide Intensité et direction des contraintes imposées à l ’articulation
  27. 27. STABILITE BUTEE-BANKART Stabilisation Attention++ à l’armé et à la osseuse (effet « butée » rétropulsion du bras coude osseuse en extension extracapsulaire) Stabilisation musculaire (effet « hamac » du coraco-brachial)  Fermeture capsulaire  Réinsertion labrale Attention + et retention à la récupération trop rapide de la rotation ligamentaire LGHI (Bankart) externe Attention + au renforcement intempestif du biceps et du sous scapulaire
  28. 28. Phase 1: Immobilisation de J0 - J15  Objectifs rééducatifs Comprendre  Moyens Agir  Problèmes pouvant se rencontrer Prévenir
  29. 29. Objectifs de la phase 1 Epaule peu ou pas douloureuse Prévenir une ankylose globale/troubles de la posture Phase de cicatrisation Surveillance/prévention : infection,phlébite, algodystrophie
  30. 30. Moyens de la phase 1 Lutte contre la douleur : Glace Antalgiques Autres ...
  31. 31. Moyens de la phase 1 • Améliorer la posture • Limiter les contractures • Lutter contre l’ankylose Autorééducation
  32. 32. Problèmes pouvant survenir à la phase 1  Troubles sensitifs et hématome ++ Compression neurologique Contacter l’équipe  Température, rougeur, écoulement Risque d’infection médico-chirurgicale  Epaule douloureuse et inflammatoire +++ Risque d’algodystrophie
  33. 33. Phase 2: Réactivation du contrôle musculaire de J15 - J45  Objectifs rééducatifs Comprendre  Moyens Agir  Problèmes pouvant se rencontrer Prévenir
  34. 34. Objectifs de la phase 2 Protection de la stabilisation osseuse (effet « butée » osseuse extracapsulaire)  Epaule indolore  Amplitudes articulaires quasi-normales (<RE raideur résiduelle bénéfique pour la cicatrisation du plan capsulo-ligamentaire) Protection de la retention capsulo-ligamentaire (retention capsulo-ligamentaire Protection de la stabilisation  Respect du rythme scapulo-thoracique et musculaire (effet « hamac » du coraco-brachial)  Récupération de la fonction stabilisatrice de la coiffe réinsertion du labrum) des rotateurs pour une activité sédentaire (testing à 4)
  35. 35. Moyens de la phase 2 Différentes techniques de mobilisation Attention + à la récupération trop rapide de la rotation externe pour protéger la suture capsulaire pendant 45 jours Attention++ • à l’armé en abduction + rotation externe • à la rétropulsion du bras coude en extension pour protéger la butée pendant 3 mois
  36. 36. Moyens de la phase 2 Contraction des fixateurs de la scapula= stabilisation de la scapula +++ (préalable indispensable à l’efficacité de la coiffe) Dentelé antérieur Trapèze moyen Trapèze inférieur
  37. 37. Moyens de la phase 2 Réveil musculaire de la coiffe et du deltoïde en RE1 Attention + élément fondamental de la stabilisation active électrostimulation élastique au renforcement intempestif - du biceps - du sous scapulaire pour protéger la butée via le tendon conjoint pendant 45 jours manuel
  38. 38. Moyens de la phase 2 KABAT
  39. 39. Problèmes pouvant survenir à la phase 2  Distension du LGHI récupération trop rapide de la RE  Conflit coiffe non fonctionnelle ou rythme scapulo-huméral perturbé  Arrachement de la butée contractions musculaires intempestives (sous scapulaire, tendon conjoint du coraco-brachial et du chef court du biceps )  Algodystrophie
  40. 40. Phase 3: Perfectionnement musculaire J45 - J90 .  Objectifs rééducatifs Comprendre  Moyens Agir  Problèmes pouvant se rencontrer Prévenir
  41. 41. Objectifs de la phase 3 Récupération des amplitudes articulaires (<RE2) Récupérer une fonction musculaire et un contrôle neuromusculaire permettant Protection/une prévention reprise des activités sportives sans contact de (testing la butée de la par coiffe le à 5) contrôle neuromusculaire Test isocinétique < 15% et ratios RE/RI > 50%
  42. 42. Moyens de la phase 3 Intensification des contractions musculaires CON/EXCEN de RE1 à la position intermédiaire manuel isocinétique élastique Attention++ • à l’armé en abduction + rotation externe • à la rétropulsion du bras coude en extension pour protéger la butée pendant 3 mois
  43. 43. Moyens de la phase 3 Etirements musculaires Attention à l’abduction avant le petit pectoral consolidation triceps de la butée coiffe postérieure
  44. 44. Moyens de la phase 3 Proprioception
  45. 45. Problèmes pouvant survenir à la phase 3  Appréhension Attention à une reprise sportive trop  Surcharge tendineuse précoce  Débricolage instabilité et récidive Consolidation de la butée à 90 jours
  46. 46. Phase 4: Ré-athlétisation de 3 mois à 4,5 mois .  Objectifs rééducatifs Comprendre  Moyens Agir  Problèmes pouvant se rencontrer Prévenir
  47. 47. Objectifs de la phase 4 Test isocinétique normal et ratios RE/RI = 60% Tests cliniques d’appréhension et d’instabilité négatifs Reprise de l’entrainement
  48. 48. Moyens de la phase 4 Renforcement des rotateurs en RE2 manuel élastique isocinétique
  49. 49. Moyens de la phase 4 Renforcement des grands muscles moteurs Grand pectoral Grand dorsal Deltoïde
  50. 50. Moyens de la phase 4 Pliométrie sur trampoline Pliométrie travail armé-lancé
  51. 51. Moyens de la phase 4 Réintégrer l’épaule dans sa chaîne cinétique fonctionnelle
  52. 52. Problèmes pouvant survenir à la phase 4 Appréhension
  53. 53. Phase 5: Reprise sportive de 4,5 mois à 6 mois  Objectifs rééducatifs Comprendre  Moyens Agir  Problèmes pouvant se rencontrer Prévenir
  54. 54. Objectifs de la phase 5 Reprise de la compétition
  55. 55. Moyens de la phase 5 Plaquages Travail technique Touches Contacts Mélées
  56. 56. Problèmes pouvant survenir à la phase 5  Reprise à un niveau inférieur  Perturbation / modification du geste technique
  57. 57. CONCLUSION Diapo du lundi Structures actives Stabilisation de la scapula Renforcement coiffe + Equilibre RE vs RI (ratios) Contrôle neuro-musculaire Structures passives Quadruple verrouillage de la butée-bankart Récupération prudente ++ des amplitudes passives Cicatrisation capsule-ligament-labrum- butée EPAULE STABLE Centrage actif tête humérale
  58. 58. CONCLUSION Butée extra-articulaire + capsuloplastie Recul minimum : 10 ans Recul moyen : 13 ans 78 épaules consécutives, 70 recontactés 1 récidive (1,4%) 98% S ou TS 8,6% arthrose Samilson I et II ITOI et col. JBJS 2013 BOUJU et FAVARD CHRU de TOURS SFA 2013
  59. 59. Fin Merci
  60. 60. Reprise du rugby et récupération musculaire  Délais de reprise du même sport? Au même niveau? Niveau de satisfaction? Appréhension? Récupération musculaire? RI RE
  61. 61. Reprise du rugby et récupération musculaire Force isocinétique des muscles rotateurs de l’épaule dans l’instabilité chronique antérieure P. Edouard a b , P. Calmels a b j.jts.2012 À notre connaissance, seulement trois études prospectives [10, 11, 21] se sont intéressées à l’évolution de la force musculaire des rotateurs de l’épaule dans les suites opératoires d’une butée antérieure osseuse type Latarjet. Dauty et al. [11] ont retrouvé une récupération quasi totale de la force musculaire des rotateurs à trois mois postopératoires dans une série de 25 patients. Les évaluations Dauty: avaient été récupération réalisées en préopératoire musculaire et à trois mois à 3 postopératoires, mois en mode isocinétique aux vitesses angulaires de 60° par seconde et 120° par seconde. Le critère de récupération de la force musculaire était la comparaison des valeurs pré- et postopératoires. Amako et al. [21] ont retrouvé une Amako: récupération récupération de la force musculaire musculaire des rotateurs à 4,5 à mois 4,5 postopératoires. mois Les évaluations musculaires en mode isocinétique avaient été réalisées en préopératoire et à 1,5–3, 4–5, 6–9 et 12 mois postopératoires sur 40 patients, aux vitesses angulaires de 60° par Edouard: seconde et 180° par seconde. Dans une étude prospective récente sur 20 patients, récupération Edouard et al. [10] ont musculaire rapporté à trois à mois 6 mois postopératoires un déficit de force des RM (–28 %) et RL (–16 %) par rapport aux valeurs préopératoires, à six mois postopératoires une récupération de la force préopératoire et un maintien à 21 mois. Les évaluations avaient été réalisées aux vitesses angulaires de 180° par seconde, 120° par seconde et 60° par seconde en mode concentrique sur un dynamomètre de type Con-Trex®. Un délai de six mois après la chirurgie apparaissait être optimal pour la récupération de la force musculaire de la coiffe des rotateurs et serait un bon délai pour la reprise des activités sportives, notamment celles sollicitant les membres supérieurs (contact ou lancer) [10]. Cette étude ne mettait pas en évidence de corrélation entre la force musculaire des RM et RL et les scores fonctionnels après stabilisation chirurgicale de l’épaule [10, 23]. L’évaluation isocinétique peut ainsi constituer une aide à la décision de reprise sportive, en complément des différents scores fonctionnels étudiés, et apparaît pertinente pour déterminer l’orientation de la rééducation, sa poursuite et son arrêt [10, 23]. En conclusion, à la lumière des données de la littérature, dans les suites d’une stabilisation chirurgicale par butée antérieure selon la technique de Bristow-Latarjet d’une instabilité antérieure chronique post-traumatique, il semble exister un déficit transitoire de la force des RM et RL par rapport aux valeurs préopératoires durant trois à six mois [10, 11, 21]. Mais, le déficit de la force des rotateurs du côté lésé (versus épaule controlatérale saine ou versus groupe témoin), mis en évidence en préopératoire [8, 16, 17] semble persister à
  62. 62. Consolidation osseuse de la butée Consolidation osseuse des butées coracoïdiennes fixées par double-bouton./Bone healing of the coracoid bone block using double button fixation. P. Gendre, C. Thélu, C. Bessière, T. d'Ollonne, C. Trojani, P. Boileau (Nice) Objectif: Evaluer le taux de consolidation osseuse des butées coracoidiennes fixées par Double-Bouton sous arthroscopie Méthodes: Série prospective continues de patients avec perte osseuse glénoidïenne et déficience capsulaire antérieure, traités par une intervention arthroscopique de Bristow-Latarjet associée à une réparation de Bankart. Résultat: La fixation A 13 est mois, assurée la consolidation par deux EndoBoutons osseuse était reliés de par 63% une suture. à 81% La capsule restante et le labrum sont ensuite rattachés sur selon le rebord les groupes glénoïdien par des sutures montées sur des ancres. Tous les patients ont bénéficié d’un scanner post-opératoire précoce et un plus tardif à 6 mois afin d’évaluer le positionnement et la consolidation osseuse. Trois groupes de patients: Groupe A (36 butées debout avec compression manuelle), groupe B (35 butées debout avec compression à l’aide d’un tenseur spécifique) et groupe C (18 butées couchées avec compression à l’aide d’un tenseur spécifique). Résultats: Concenrant le positionnement de la butée: 93% (83/89) des butées étaient sous-équatoriales et 95% (85/89) étaient tangentes à la surface glénoidienne. Au recul moyen de 13 mois (6-24), la consolidation osseuse était de 63% (22/35) dans le groupe A, 81% (17/21) dans le groupe B et et 75% (6/8) dans le groupe C. Aucune migration, ni fracture de butées n’a été observée, ni de récidive d’instabilité. Aucun patient présentant une consolidation fibreuse ne signalait de douleur de l’épaule. La reprise du sport se faisait en moyenne à 4 mois postopératoire.
  63. 63. Tableau récapitulatif des exercices proprioceptifs Gainage S-H: Oui ou Non Gainage S-T: Oui ou Non Appréhension: Oui ou Non Instabilité: Oui ou Non Tonus musculaire: Tétanie / faiblesse musculaire ou Bon tonus Douleur: Non / légére ou Présente Exercices Debout face au mur Debout de profil au mur Gainage-pompes DV Poussées destabilisantes en CCO Pieds à 15 cm du mur Pieds à 60 cm du mur Appui des pieds sur plan instable Appui main sur plan instable 1 ballon Appui main sur plan instable 2 ballons Yeux ouverts Yeux fermés Sans déstabilisation Avec déstabilisations
  64. 64. Prévention  Facteurs intrinsèques (propres à l’individu): -poste du joueur -comportement violent -hygiène de vie -atcd traumatiques -troubles prophylactiques (troubles posturaux, laxité, déséquilibre/déficits musculaires) -technopathie  Facteurs extrinsèques (liés aux conditions de jeu): -conditions climatiques (froid=blessures musculaires/ chaud=déshydratation) -état du terrain (sec=tendinopathie/gras=entorse) -terrains synthétiques? -situations de jeu nombreuses et répétées (nombres de match consécutifs, intensité)
  65. 65. Prévention, que faire?  Prévention individuelle (protocoles de routine): -spécifique au joueur en fonction du sport/poste  Prévention groupée (atelier de prévention): -spécifique à un groupe de joueurs en fonction de l’historique de blessures (pubalgie, instabilité d’épaule, de genou, de cheville, accident musculaire…)  Prévention collective : -séances de musculation, d’étirements, d’échauffement  Prévention des joueurs à risque : -spécifique au joueur en fonction du BDK
  66. 66. Scores de révision ►DASH Capacité à réaliser les activités suivantes (Aucune, difficulté ,Difficulté légère, Difficulté moyenne, Difficulté Importante, Impossible) 1 2 3 4 5 Pendant les 7 derniers jours Score sur 100 points ►WOSI Score de qualité de vie (symptomes physiques, sport-loisirs-travail, vie quotidienne, sensations Score sur 100 points ► S.S.T

×