Cabinets de curiosités selma linda

4 689 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 689
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 369
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cabinets de curiosités selma linda

  1. 1. Cabinets de curiosités Les cabinets de curiosités désignent au XVIe et XVIIe siècles des lieux dans lesquels on collectionne et présente une multitude d'objet rares ou étranges représentant les trois règnes: le monde animal, végétal et minéral, en plus de réalisations humaines.
  2. 2. Objets
  3. 3. Le meuble Le cabinet est le meuble caractéristique du curieux. Souvent, le meuble lui-même se transforme en précieux objet de collection : on en retrouve en ébène, incrusté d’écailles ou de pierres dures, parfois peint par des artistes de renom. La pièce En général, on peut les visiter assez facilement avec une lettre d’introduction, mis à part quelques exceptions comme le cabinet de Rodolphe II qui était tenu assez secret. On peut établir une distinction entre les grands cabinets princiers et des grandes familles comme ceux de Rodolphe II, de Mazarin, de Gaston d’Orléans et ceux des amateurs moins fortunés, les érudits par exemple: Peiresc, Ole Worm (médecin suédois).
  4. 4. Personnages Hubert Duprat, Larves de phryganes. Il récolte ces larves dans des rivières rapides. Pour lutter contre le courant, elles se confectionnent un étui plus lourd avec de petits cailloux. Hubert Duprat le leur enlève et les met en aquarium dans une eau froide sur un lit de paillettes d’or et de pierres précieuses. Immédiatement, les larves se mettent à construire un nouvel étui avec les seuls matériaux dont elles disposent. De bâtisseur l’insecte est devenu joaillier, il se confondait avec le fond de la rivière, il est devenu éclat de lumière. Karl Blossfeldt (1865 1932) était un photographe allemand. connu pour ses photographies de formes végétales. Il est un des représentants de la Nouvelle Objectivité (Neuen Sachlichkeit). Il participe à Rome de 1890 à 1896 au projet du professeur de dessin Moritz Meurer : la fabrication de matériaux d'instruction pour l'organisation ornementale. Cela fut le début de son travail de photographie systématique des plantes. Les premières publications sont parues chez Meurers.
  5. 5. Musées ● Maison de la chasse Situé dans un hôtel particulier de la rue des Archives, le Musée de la chasse, avec ses couloirs boisés, ses animaux empaillés, ses œuvres contemporaines placées au milieu d’objets anciens, ses cabanes, recoins et étranges appeaux, garde l’atmosphère d’une vieille demeure cossue et mystérieuse, où il fait bon errer de salle en salle, au gré d’étranges découvertes. Créé en 1766, ce musée rassemble des documents qui s’adressent aux étudiants de l’École et abrite des pièces extraordinaires qui étaient à l’origine destinées à impressionner le public. On y trouve des écorchés, un veau à deux têtes, un enfant-sirène, ou des animaux- cyclopes. ● Musée de l'école vétérinaire de Maisons-alfort

×