Exposé : Les règles d’altimétrie
 Objectif :
 Utilité :
OBJECTIFS ET UTILITE
 Comprendre et appliquer les différentes règles
d’altimétrie qui s’applique...
Chapitre I : La pression atmosphérique 05
• L’atmosphère 06
• Evangelista Toricelli et Blaise Pascal 08
• Le gradient vert...
Chapitre I : La pression atmosphérique
-> L’atmosphère
-> L’expérience de Torricelli et Pascal
-> La pression et la tempér...
 L’avion évolue dans l’atmosphère
 L’atmosphère est composée de plusieurs strates
 La troposphère : du sol jusqu’à 12 k...
LA PRESSION : L’atmosphère (1/3)
 Composition gazeuse de
l’atmosphère terrestre :
 78 % d’Azote
 21 % d’Oxygène
 1 % d...
LA PRESSION : L’expérience de Torricelli (2/3)
 Evangelista Torricelli (né en 1608) est un physicien
et un mathématicien ...
LA PRESSION : L’expérience de Torricelli (2/3)
 Une cuve contenant du mercure. Un tube de
verre de un mètre de long, ferm...
LA PRESSION : Blaise Pascal (2/3)
 Blaise Pascal (né en 1623) est un mathématicien,
physicien et philosophe français du X...
LA PRESSION : Le gradient vertical de pression (3/3)
 Concernant la pression : il y a une
décroissance logarithmique
 Du...
LA PRESSION : Le gradient vertical de température (3/3)
 Concernant la température : il y a une décroissance linéaire
jus...
Chapitre II : L’altimètre
-> Les types d’altimètre
-> L’instrument
-> Ce qu’on peut lire dessus
-> Son emplacement dans l’...
L’ALTIMETRE : Il existe plusieurs types d’altimètres (1/8)
Tambour Aiguilles Numérique
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [II...
L’ALTIMETRE : A quoi sert l’altimètre ? (1/8)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
 Le...
 Le calage peut être affiché en hPa
(Hectopascal) : suite de 3 ou 4 chiffres. Par
exemple : 999 hPa ou 1020 hPa.
L’hectop...
L’ALTIMETRE : Ce qu’on peut lire dessus (3/8)
 Exemple d’altimètre affichant les 2 unités de calage
Dans la fenêtre de
Ko...
L’ALTIMETRE : L’emplacement sur le tableau de bord ? (4/8)
 L’altimètre, est situé à droite de l’horizon artificiel :
[I]...
L’ALTIMETRE : Vue éclatée réelle (5/8)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
19/74
Les r...
L’ALTIMETRE : Vue éclatée complète d’un Kollsman (5/8)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] Q...
L’ALTIMETRE : Vue éclatée simplifiée (5/8)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
21/74
L...
L’ALTIMETRE : Mode de fonctionnement (6/8)
 Une prise de pression statique
située sur le fuselage de l'avion
(dans le cas...
L’ALTIMETRE : Mode de fonctionnement (6/8)
 La capsule est constituée de deux flasques circulaires d'un diamètre de 40 à ...
L’ALTIMETRE : Mode de fonctionnement (6/8)
 Lucien Vidie est un physicien français
(Nantes, 1805 - Nantes, avril 1866),
i...
L’ALTIMETRE : Mode de fonctionnement (6/8)
 Les variations de températures entraînent une dilatation de la capsule et un
...
L’ALTIMETRE : Mode de fonctionnement (6/8)
 Quand on monte
= La pression diminue
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CA...
L’ALTIMETRE : Les erreurs dues à la conception de l’altimètre (7/8)
 Erreur de température :
Malgré les bilames pour corr...
L’ALTIMETRE : Les erreurs dues à la conception de l’altimètre (7/8)
 Erreur dues aux accélérations :
Lors des accélératio...
QNH = 1013 hPa
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
L’ALTIMETRE : L’imperfection due à ...
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
L’ALTIMETRE : L’imperfection due à la température ...
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
L’ALTIMETRE : L’imperfection due à la température ...
1013 hPa
QNH = 995 hPa
995 hPa
QNH = 995 hPaQNH = 1013 hPa
1013 hPa
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] R...
Chapitre III : Les différents calages
-> Préambule
-> QFE
-> QNH
-> Calage standard (FL)
-> QNE et QFF
-> Synthèse des 3 c...
LES CALAGES : Préambule (1/9)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
 En aéronautique, i...
LES CALAGES : Préambule (1/9)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
 Il y plusieurs alt...
LES CALAGES : LE QFE exprime la hauteur (2/9)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
 La...
LES CALAGES : LE QFE exprime la hauteur (2/9)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
 Pr...
LES CALAGES : Exemples, avantages et inconvénients du QFE (2/9)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLE...
LES CALAGES : LE QNH exprime l’altitude (3/9)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
 L’...
LES CALAGES : LE QNH exprime l’altitude (3/9)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
 Pr...
LES CALAGES : Exemples, avantages et inconvénients du QNH (3/9)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLE...
LES CALAGES : Le calage standard exprime le niveau de vol (4/9)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLE...
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
 Principe
 Ce calage consiste à afficher dans la...
LES CALAGES : LE QNE et le QFF (5/9)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
 Le QNE est ...
Niveaudevoldel’avion
Altimètrecaléà1013.25
QNH = 1013.25
QNH > 1013.25
QNH < 1013.25
LES CALAGES : Synthèse des calages (6...
LES CALAGES : Validité des informations altimétriques (7/9)
Altitude - Pression
845 hPa 6000 ft
873 hPa 5000 ft
901 hPa 40...
LES CALAGES : Validité des informations altimétriques (7/9)
Altitude - Pression
845 hPa 6000 ft
873 hPa 5000 ft
901 hPa 40...
LES CALAGES : Validité des informations altimétriques (7/9)
Altitude - Pression
845 hPa 6000 ft
873 hPa 5000 ft
901 hPa 40...
 Altitude d’un point culminant = 4000 ft
 QNH local = 1040 hPa
 Calé en niveau à 1013 hPa l’altimètre indique = FL045
...
 Altitude d’un point culminant = 4000 ft
 QNH local = 980 hPa
 Calé en niveau à 1013 hPa l’altimètre indique = FL045
 ...
Chapitre IV : Les règles de calage et de survol
-> L’expression de la position verticale
-> Le franchissement d’obstacles
...
LES REGLES : L’expression de la position verticale en nav (1/11)
 En navigation, il n’y a que deux références règlementai...
Niveaudevoldel’avion
Altimètrecaléà1013.25
QNH = 1013.25
QNH > 1013.25
QNH < 1013.25
LES REGLES : L’expression de la posit...
LES REGLES : Le franchissement d’obstacles (2/11)
 Altitude d’un terrain = 840 ft
 Altitude d’un point culminant = 1900 ...
 Un avion en trajectoire de montée passera de la référence du QNH local, au
calage altimétrique standard 1013.25 à l’alti...
LES REGLES : Définition du niveau de transition (4/11)
 Le niveau de transition (TRL : Transition Level en anglais) est l...
LES REGLES : Calcul du niveau de transition (5/11)
 Calcul du niveau de transition avec un QNH inférieur :
 Imaginons un...
Niveau de transition
LES REGLES : Calcul du niveau de transition (5/11)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [I...
LES REGLES : Calcul du niveau de transition (5/11)
 Calcul du niveau de transition avec un QNH supérieur :
 Imaginons un...
Niveau de transition
Altitude
de transition
LES REGLES : Calcul du niveau de transition (5/11)
[I] PRESSION – [II] ALTIMET...
LES REGLES : Définition de la couche de transition (6/11)
 Nom donné à l’espace situé entre l’altitude et le niveau de
tr...
LES REGLES : Schéma de la couche de transition (6/11)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QU...
LES REGLES : La règle semi-circulaire (7/11)
 Au-dessus de 3000 ft au-dessus du sol ou de la mer, tout vol s’exécute
suiv...
LES REGLES : La règle semi-circulaire (7/11)
 La règle semi-circulaire s’applique en croisière aussi bien aux Altitudes (...
LES REGLES : La règle semi-circulaire (7/11)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
… au ...
LES REGLES : Exemple en espace aérien non contrôlé sans AT (8/11)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REG...
LES REGLES : Exemple en espace aérien contrôlé avec AT (9/11)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES ...
LES REGLES : Synthèse comparative de la semi-circulaire (10/11)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLE...
LES REGLES : Hauteurs minimales de survol (11/11)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
...
LES REGLES : Hauteurs minimales de survol (11/11)
[I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ
...
Chapitre V : Quizz
-> Quelques questions
71/74
Les règles d’altimétrie
François SUTTER (10/03/2016)
QUIZZ
 Plus on monte, plus la pression _____________
 Quel est le calcul qui a permis de déterminer 1013 hPa ?
diminue
...
QUIZZ
 Quels sont les 8 erreurs de l’altimètres ?
 Erreur de température ;
 Erreur de retard (hystérésis) ;
 Erreur de...
 Gradient de température et pression
On perd 02° par tranche de 1000 ft
On perd 1 hPa par tranche de 28 ft
 Calages alti...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Formation FI(A) : Les règles d'altimétrie (Exposé AéroPyrénées)

198 vues

Publié le

Exposé sur les règles d'altimétrie, réalisé dans le cadre de ma formation FI (Flight Instructor) avion chez Aéro Pyrénées à Toussus (LFPN).

Attention, ce support de formation peut contenir des erreurs éventuelles. Je vous recommande de vous rapprocher de votre FI attitré pour vos cours théoriques.

Certaines images et photographies sont issues de captures écrans depuis Google.

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
198
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Composition de l’air 
    78 % d’azote
    21 % d’oxygène
    1 % d’Argon
    Des gaz rares (Krypton, Xénon, Néon, Radon, Hélium)
    Vapeur d’eau et Dioxyde de carbone (dans les basses couches)

    L’ozone va de la tropopause à la stratopause

    La tropopause est plus froide aux basses latitudes qu'aux hautes latitudes,
  • Regarder la vidéo à partir de 39 secondes
  • Cette altitude indiquée n'est pas l'altitude réelle de l'aérodrome mais elle pourrait l'être, si un jour par coïncidence, le QNH est aussi 1 013,2 mb.
  • Ajouter la mer
  • Intervertir les caps en rouge
  • Formation FI(A) : Les règles d'altimétrie (Exposé AéroPyrénées)

    1. 1. Exposé : Les règles d’altimétrie
    2. 2.  Objectif :  Utilité : OBJECTIFS ET UTILITE  Comprendre et appliquer les différentes règles d’altimétrie qui s’appliquent.  Être capable d’utiliser les bons paramètres lors des navigations.  Être capable d’utiliser les bons paramètres pendant les vols en niveau et déjouer les dangers. 3/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    3. 3. Chapitre I : La pression atmosphérique 05 • L’atmosphère 06 • Evangelista Toricelli et Blaise Pascal 08 • Le gradient vertical de pression 11 • Le gradient vertical de température 12 Chapitre II : L’altimètre 13 • Les différents types d’altimètres 14 • A quoi sert l’altimètre ? 15 • L’instrument 16 • Ce qu’on peut lire dessus 17 • Son emplacement 18 • Vues éclatées 19 • Mode de fonctionnement 22 • Les erreurs dues à la conception 27 • Les imperfections (température/pression) 29 Chapitre III : Les différents calages altimétriques 33 • Préambule 34 SOMMAIRE • QFE 36 • QNH 39 • Calage standard / Niveau de vol 42 • QNE et QFF 44 • Synthèse des différents calages 45 • Validité des informations selon le calage 46 • Le calage en régime haute pression 49 • Le danger du calage en basse pression 50 Chapitre IV : Les règles de calage et survol 51 • Expression de la position verticale 52 • Le franchissement d’obstacles 54 • La Transition 55 • Le calcul du niveau de transition 57 • La couche de transition 61 • La règle de la semi-circulaire 63 • Synthèse de la semi-circulaire 68 • Les règles de survol minimum 69 Chapitre V : Quizz 71 Synthèse & Questions 74 4/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    4. 4. Chapitre I : La pression atmosphérique -> L’atmosphère -> L’expérience de Torricelli et Pascal -> La pression et la température 5/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    5. 5.  L’avion évolue dans l’atmosphère  L’atmosphère est composée de plusieurs strates  La troposphère : du sol jusqu’à 12 km (- 56°)  La tropopause : de 12 km à 25 km  La stratosphère : de 25 km à 50 km (-54°)  La stratopause : de 50 km à 85 km  La mésosphère : à partir de 85 km  La mésopause  La thermosphère (-90°)  Météostat : 36.000 km [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ LA PRESSION : L’atmosphère (1/3) 6/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    6. 6. LA PRESSION : L’atmosphère (1/3)  Composition gazeuse de l’atmosphère terrestre :  78 % d’Azote  21 % d’Oxygène  1 % d’Argon  Des gaz rares (Krypton, Xénon, Néon, Radon, Hélium)  De la vapeur d’eau  Du Dioxyde de carbone  L'air est plus dense à la surface de la Terre. Lorsque l'altitude augmente, la pression atmosphérique diminue, cette différence de pression à différents niveaux amène l'altimètre à changer d'altitude. Dans une atmosphère standard on obtient 1 hPa par tranche de 28 ft. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 7/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    7. 7. LA PRESSION : L’expérience de Torricelli (2/3)  Evangelista Torricelli (né en 1608) est un physicien et un mathématicien italien du XVIIe siècle, connu notamment pour avoir inventé (en 1643) le baromètre, instrument qui permet de peser l'air de l'atmosphère que nous supportons.  Galilée avait été appelé au secours pour expliquer pourquoi les fontainiers de Florence ne pouvaient pas aspirer l'eau à plus de 10 mètres de haut. Il meurt avant de donner une explication. Torricelli à l'idée de remplacer l'eau par un liquide plus dense que l'eau. Il calcule que 10 m pour l'eau devrait correspondre à 0,750 m de mercure (dont la densité est de 13,6 et 10/13,6 = 0,735). Un tube de 1 mètre devrait donc suffire. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 8/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    8. 8. LA PRESSION : L’expérience de Torricelli (2/3)  Une cuve contenant du mercure. Un tube de verre de un mètre de long, fermé à une extrémité et rempli de mercure.  L'autre extrémité est fermée momentanément (bout de carton) et elle est plongée dans la cuve. Le couvercle en carton est retiré.  Alors le mercure s'affaisse dans le tube en une colonne de 735 mm de haut.  L'équilibre est réalisé entre la pression atmosphérique sur la surface du mercure dans la cuve et le poids de la colonne de mercure dans le tube.  L’air pèse  1,293 kg/m3 lorsque la température est de 0°  1,225 kg/m3 lorsque la température est de 15° 76 x 13,59 (densité mercure) = 1032,84 1032,84 x gravité = 1013,25 [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 9/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    9. 9. LA PRESSION : Blaise Pascal (2/3)  Blaise Pascal (né en 1623) est un mathématicien, physicien et philosophe français du XVIIe siècle, connu notamment pour avoir inventé la machine à calculer et clarifié les concepts (en 1647) de pression de l’air.  Par déduction, Torricelli se doute que la pression atmosphérique diminue avec l'altitude. Il faudra attendre 1648 pour que Pascal trouve le moyen de vérifier cette hypothèse et énonce le principe de variation de la pression : la pression atmosphérique à un niveau donné est égale au poids de la colonne d'air située au-dessus de ce niveau. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 10/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    10. 10. LA PRESSION : Le gradient vertical de pression (3/3)  Concernant la pression : il y a une décroissance logarithmique  Du sol à 2500 ft = on perd 01 hPa par tranche de 28 ft  Du 2500 ft à 3300 ft = on perd 01 hPa par tranche de 30 ft  Du 3300 ft à 10000 ft = on perd 01 hPa par tranche de 37 ft  Du 10000 ft à 30000 ft = on perd 01 hPa par tranche de 81 ft [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ + on monte + la pression diminue 11/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    11. 11. LA PRESSION : Le gradient vertical de température (3/3)  Concernant la température : il y a une décroissance linéaire jusqu’à la tropopause  On perd 02° par tranche de 1000 ft  Au niveau de la mer, à une pression standard de 1013,25 hPa, il fait 15°  A 5000 ft, on a perdu 10° (02° x 5), donc la température est de +05° (15-10)  A 10000 ft, on a perdu 20° (02° x 10), donc la température est de -05° (15-20) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 12/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    12. 12. Chapitre II : L’altimètre -> Les types d’altimètre -> L’instrument -> Ce qu’on peut lire dessus -> Son emplacement dans l’avion -> Vues éclatées -> Mode de fonctionnement -> Les erreurs dues à la conception -> Les imperfections (température/pression) 13/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    13. 13. L’ALTIMETRE : Il existe plusieurs types d’altimètres (1/8) Tambour Aiguilles Numérique [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 14/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    14. 14. L’ALTIMETRE : A quoi sert l’altimètre ? (1/8) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  Les informations données par l’altimètre sont nécessaires à tout moment du vol :  Lors du décollage ou de l'atterrissage, il est nécessaire de connaître sa hauteur par rapport à l'aérodrome.  Lors d'un vol en région montagneuse, il est nécessaire de connaître sa hauteur par rapport aux obstacles, obtenue par comparaison et interprétation de l'indication donnée par l'altimètre et l'altitude des obstacles.  Lors des vols sur des routes aériennes ou en espace contrôlé, il est nécessaire de voler à certains niveaux de vol imposés par la règlementation. 15/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    15. 15.  Le calage peut être affiché en hPa (Hectopascal) : suite de 3 ou 4 chiffres. Par exemple : 999 hPa ou 1020 hPa. L’hectopascal vient de la France (inventé par Blaise Pascal). L’ALTIMETRE : L’instrument sur lequel on va travailler (2/8)  Sur un altimètre, on peut lire, au moins 2 valeurs :  Le calage peut aussi être affiché en IN.Hg (Pouce de mercure) : suite de 2 chiffres avec une virgule et 2 chiffres après la virgule. Par exemple : 29,92 inHg ou 31,20 inHg. Le pouce de mercure vient des Etats-Unis.  L’altitude (Par exemple 290 ft dans l’image).  Le calage (Par exemple 1018 hPa dans l’image). [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 16/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    16. 16. L’ALTIMETRE : Ce qu’on peut lire dessus (3/8)  Exemple d’altimètre affichant les 2 unités de calage Dans la fenêtre de Kollsman de gauche, on voit le calage avec les unités française  Pouce de Mercure  IN.Hg  Hectopascal  hPa Dans la fenêtre de Kollsman de droite, on voit le calage avec les unités américaines La grande aiguille indique les centaines et la petite indique les milliers de pieds. La molette permet de régler le calage. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 17/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    17. 17. L’ALTIMETRE : L’emplacement sur le tableau de bord ? (4/8)  L’altimètre, est situé à droite de l’horizon artificiel : [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 18/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    18. 18. L’ALTIMETRE : Vue éclatée réelle (5/8) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 19/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    19. 19. L’ALTIMETRE : Vue éclatée complète d’un Kollsman (5/8) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 20/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    20. 20. L’ALTIMETRE : Vue éclatée simplifiée (5/8) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 21/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    21. 21. L’ALTIMETRE : Mode de fonctionnement (6/8)  Une prise de pression statique située sur le fuselage de l'avion (dans le cas du Pa28, elle est située sur le Pitot) est reliée à un boîtier étanche par un système de canalisations.  Par un mécanisme d'amplification et de transmission, les déformations de la ou des capsules font pivoter un râteau autour d'un axe. Par un système d'engrenage le râteau commande une aiguille qui se déplace devant un cadran gradué en altitudes.  Dans ce boîtier soumis à la pression statique (Ps), une ou plusieurs capsules anéroïdes dans lesquelles règne une pression quasiment nulle, servent d'éléments sensibles à la pression statique . [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 22/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    22. 22. L’ALTIMETRE : Mode de fonctionnement (6/8)  La capsule est constituée de deux flasques circulaires d'un diamètre de 40 à 60 mm et d'une épaisseur de 1 à 2 dixièmes de mm , où règne un vide poussé (capsule de VIDI). Généralement plusieurs capsules dont les déformations s'ajoutent sont utilisées.  Pour éviter l'écrasement de la capsule sous l'action de la pression statique un ressort antagoniste est utilisé. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 23/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    23. 23. L’ALTIMETRE : Mode de fonctionnement (6/8)  Lucien Vidie est un physicien français (Nantes, 1805 - Nantes, avril 1866), inventeur de la capsule de Vidie en 1844. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  Il est de ce fait l'inventeur du baromètre anéroïde, qui fait appel à la capsule de Vidie pour mesurer les variations de la pression atmosphérique. 24/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    24. 24. L’ALTIMETRE : Mode de fonctionnement (6/8)  Les variations de températures entraînent une dilatation de la capsule et un changement du coefficient d'élasticité. Pour remédier à ces problèmes les capsules sont conçues en laissant une pression résiduelle à l'intérieur ce qui rend la capsule insensible à la température pour certaines pressions.  Pour les corrections complémentaires de températures on utilise des bilames, soit au niveau des capsules, soit au niveau du mécanisme. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 25/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    25. 25. L’ALTIMETRE : Mode de fonctionnement (6/8)  Quand on monte = La pression diminue [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  Quand on descend = La pression augmente 26/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    26. 26. L’ALTIMETRE : Les erreurs dues à la conception de l’altimètre (7/8)  Erreur de température : Malgré les bilames pour corriger l'influence de la température sur les capsules, cette correction n'est jamais parfaite. Cette erreur va varier avec la température ambiante donc avec l'altitude.  Erreur d’hystérésis : L'altimètre a toujours un léger retard par rapport à l'avion. Ce retard est dû aux déformations des capsules qui ne peuvent suivre les différences de pression différentielles lors des changements de configurations de vol. L'erreur augmentera avec la Vz.  Erreur de mobilité : Elle est due aux frottements dans le mécanisme de retransmission des déformations des capsules. Elle croît avec l'altitude. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 27/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    27. 27. L’ALTIMETRE : Les erreurs dues à la conception de l’altimètre (7/8)  Erreur dues aux accélérations : Lors des accélérations l'altimètre subit des facteurs de charges qui engendrent des erreurs.  Erreur de statique: En fonction du choix de la position de la prise.  Erreur sur le réglage de la pression de référence QFE, due à plusieurs causes :  Précision de la lecture lors du calage altimétrique ;  Différences d'altitude d'un point à un autre sur l'aérodrome ;  Hauteur de l'instrument par rapport au sol ;  Réglage et détalonnage de l'instrument.  Erreur de vieillissement : Très faible peut être considérée comme négligeable.  Erreur de lecture : Une légère erreur est toujours commise lors de la lecture de l'altimètre. Correction = [4 ft x (Zi – Zv)/1000 ] x Delta Isa [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 28/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    28. 28. QNH = 1013 hPa [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ L’ALTIMETRE : L’imperfection due à la température (8/8) QNH = 1013 hPa PRESSION AU SOL QNH = 1013 hPa CHAUD STANDARD FROID 5000 ft 4500 ft 4000 ft + FROID = + BAS + CHAUD = + HAUT 29/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    29. 29. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ L’ALTIMETRE : L’imperfection due à la température (8/8)  Formule de correction de température :  4 ft par tranche de 1000 ft  4 ft par tranche de 01° d’écart avec la température standard  Exemple concret :  Altitude lue = 4500 ft  Température lue = - 10°  Température standard à 4500 ft = + 06° (- 02° par 1000 ft = 15° - 09°)  Correction = 4 x 4,5 x 16 = 288 ft  Altitude réelle = 4500 – 288 = 4212 ft PLUS FROID = PLUS BAS 30/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    30. 30. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ L’ALTIMETRE : L’imperfection due à la température (8/8)  Formule de correction de température :  4 ft par tranche de 1000 ft  4 ft par tranche de 01° d’écart avec la température standard  Exemple concret :  Altitude lue = 4500 ft  Température lue = + 16°  Température standard à 4500 ft = + 06° (- 02° par 1000 ft = 15° - 09°)  Correction = 4 x 4,5 x 10 = 180 ft  Altitude réelle = 4500 + 180 = 4680 ft PLUS CHAUD = PLUS HAUT 31/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    31. 31. 1013 hPa QNH = 995 hPa 995 hPa QNH = 995 hPaQNH = 1013 hPa 1013 hPa [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ L’ALTIMETRE : L’imperfection due à la pression (8/8) 5000 ft 4500 ft 4000 ft QNH = 1031 hPa PRESSION AU SOL AIR CHAUD 1013 hPa PRESSION + FAIBLE = AVION PLUS BAS 32/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    32. 32. Chapitre III : Les différents calages -> Préambule -> QFE -> QNH -> Calage standard (FL) -> QNE et QFF -> Synthèse des 3 calages -> Les erreurs de calage -> Le calage en régime haute -> Le calage en régime basse pression 33/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    33. 33. LES CALAGES : Préambule (1/9) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  En aéronautique, il y a plusieurs façons d’exprimer la position verticale d’un avion : Hauteur Altitude Niveau La hauteur est la position verticale de l’avion au- dessus du sol ou de la surface (eau ou terre). L’unité est le pieds ASFC (Above SurFaCe) ou AGL (Above Ground Level) ou AAL (Above Airfield Level). L’altitude est la position verticale d’un avion au- dessus du niveau moyen de la mer. L’unité est le pieds AMSL (Above Mean Sea Level). Le niveau de vol est la position verticale d’un avion au-dessus de la surface isobare 1013.25 hPa (ou 29.92 inHg). La pression 1013.25 est appelée « calage altimétrique standard ».  Il y a donc 3 calages possibles. 34/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    34. 34. LES CALAGES : Préambule (1/9) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  Il y plusieurs altitudes :  L’altitude absolue : distance verticale prise au-dessus du sol que l'avion survole.  L’altitude indiquée : lue à l'altimètre.  L’altitude pression : altitude lue sur l'altimètre lorsqu'il est réglé en atmosphère standard : 1 013,2 mb ou 29.92 pouces.  L’altitude densité : altitude qui correspond en atmosphère standard à la densité de l'air au niveau de vol considéré.  L’altitude vraie : altitude verticale prise au-dessus du niveau de la mer corrigée de l'effet de température à l'aide du plateau ou du calculateur. 35/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    35. 35. LES CALAGES : LE QFE exprime la hauteur (2/9) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  La hauteur est la distance par rapport au sol (surface naturelle du terrain sous l’avion : sol, point culminant, point d’eau). Elle est continuellement variable.  La référence du calage correspond à la pression atmosphérique de l’aérodrome.  Calé au QFE, l’altimètre indique une hauteur par rapport aux points de référence de l’aérodrome. Ce calage ne peut être utilisé que localement (tour de piste, vol local). Préciser QUEBEC FOX ECHO lors des messages. Hauteur Hauteur Hauteur AGL/ASFC AGL/ASFC AAL 36/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    36. 36. LES CALAGES : LE QFE exprime la hauteur (2/9) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  Principe  Si un altimètre est calé au QFE (publié par l’ATIS), où que l’on soit, quelque soit le terrain, lorsque l’avion est posé et qu’on roule l’altimètre indiquera toujours « 0 » ft.  Dans ce cas là on ne parle que de « hauteur » car on ne fait pas référence à une « altitude pression ».  Comment connaître le QFE ?  Ecouter la valeur publiée par l’atis ;  OU Posé sur un terrain, régler l’altimètre pour qu’il indique « 0 » ft et lire ensuite dans la fenêtre de Kollsman la valeur indiquée.  Comment appliquer le QFE ?  Je suis en vol, j’écoute la valeur QFE publiée par l’atis, je modifie la valeur dans la fenêtre de Kollsman en mettant le QFE et quand je vais me poser sur le terrain mon altimètre indiquera « 0 » ft ;  OU Je suis au sol, je règle mon altimètre pour qu’il indique « 0 » ft. NOUS NE DEVONS PAS VOLER AVEC CE CALAGE 37/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    37. 37. LES CALAGES : Exemples, avantages et inconvénients du QFE (2/9) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  Exemples de calages au QFE  Malgré le fait que LFPN (Toussus) soit situé à une altitude pression de 538 ft l’altimètre indiquera toujours « 0 » ft quand on est posé.  Malgré le fait que LFXU (Les Mureaux) soit situé à une altitude pression de 91 ft l’altimètre indiquera toujours « 0 » ft quand on est posé.  Avantages du calage au QFE  Connaissance de la hauteur de l'avion dans le volume limité autour de l'aérodrome. Permet d'avoir l'indication à zéro à l'atterrissage.  Inconvénients du calage au QFE  Ce calage n’est pas utilisable pour certains altimètres sur des aérodromes à altitude élevée, dû à la limitation des possibilités d'affichage des pressions. 38/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    38. 38. LES CALAGES : LE QNH exprime l’altitude (3/9) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  L’altitude est la distance par rapport au niveau moyen des mers. Toutes les références des points culminants sur les cartes sont exprimées par rapport à ce niveau.  La référence du calage correspond à la pression atmosphérique au niveau moyen des mers.  Calé au QNH, l’altimètre indique une altitude par rapport au niveau moyen des mers. Ce calage est valable localement pour une météo identique (environ 100/150 km). AMSL AMSL AMSL Altitude QNH Local Altitude QNH Local Altitude QNH Local 39/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    39. 39. LES CALAGES : LE QNH exprime l’altitude (3/9) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  Principe  Si un altimètre est calé au QNH (publié par l’ATIS), lorsque l’avion est posé et qu’on roule l’altimètre indiquera toujours l’altitude pression du terrain (par exemple « 538 » ft pour Toussus, « 91 » ft pour LFXU, …). Donc la valeur qu’on lira sur l’altimètre sera systématiquement différente en fonction du terrain sur lequel on est posé (s’ils ne sont pas situés à la même altitude pression).  Dans ce cas là on parle d’« altitude pression » car le calage dépend de la pression atmosphérique locale.  Comment connaître le QNH ?  Ecouter la valeur publiée par l’atis ;  OU Posé sur un terrain, régler la pression dans la fenêtre de Kollsman en mettant le QNH local publié par l’atis.  Comment appliquer le QNH ?  Je suis en vol, j’écoute la valeur QNH publiée par l’atis, je modifie la valeur dans la fenêtre de Kollsman en mettant le QNH local et quand je vais me poser sur le terrain mon altimètre indiquera l’altitude pression du terrain.  OU Je suis au sol, je règle mon altimètre de façon à ce qu’il indique l’altitude pression de mon terrain en fonction des conditions météo du jour. NOUS DEVONS VOLER AVEC CE CALAGE  OU Posé sur un terrain, régler l’altimètre sur l’altitude du terrain. Par exemple si on met son altimètre sur 538 ft à Toussus, la valeur affichée dans la fenêtre de Kollsman correspondra au QNH local. 40/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    40. 40. LES CALAGES : Exemples, avantages et inconvénients du QNH (3/9) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  Exemples de calages au QNH  Aujourd’hui, à Toussus, le QNH est 998.  Vu que la pression change en fonction de la météo lorsqu’on aura calé l’altimètre sur l’altitude pression « 538 » ft à Toussus on ne lira pas dans la fenêtre de Kollsman la même valeur en été (Hautes pressions. Par exemple 1030 hpa) qu’en hiver (Basses pressions. Par exemple 998 hPa).  Avantages du calage au QNH  Ce calage donne dans un volume limité une valeur approchée de son altitude.  Inconvénients du calage au QNH  Le QNH implique une tâche du pilote en navigation et n’est valable que pour un secteur donné environ 100 à 150 Km autour de la station qui a calculé ce QNH. Il peut exister des différences importantes entre l'indication de l'altimètre et l'altitude vraie dues au principe même du mode de calcul du QNH.  Le pilote devra donc prendre une marge de sécurité pour effectuer des franchissements d'obstacles comme le survol de montagnes par exemple. 41/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    41. 41. LES CALAGES : Le calage standard exprime le niveau de vol (4/9) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  Le niveau est la distance par rapport à la pression de référence.  La pression atmosphérique au sol est différente en tout lieu et évolue en permanence, d’où cette ligne courbe représentant la trajectoire suivie en fonction de la pression de référence 1013,25 hPa.  Calé à la pression standard, l’altimètre indique un niveau de vol par rapport à une pression standard. Niveau QNH LOCAL 1030 hPa FL FL FL Niveau QNH LOCAL 1013 hPa Niveau QNH LOCAL 0999 hPa CE CALAGE EST UTILISE PAR TRANCHE DE 500 FT AU-DESSUS DE 3000 FT SOL EN ESPACE AERIEN NON CONTRÔLE AU-DESSUS DE L’ALTITUDE DE TRANSITION EN ESPACE CONTROLE 42/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    42. 42. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  Principe  Ce calage consiste à afficher dans la fenêtre de réglage la pression qui régnerait au niveau de la mer si l'atmosphère réelle correspondait à l'atmosphère standard, c'est à dire 1013,25 hPa.  Ce calage est utilisé pour la circulation aérienne, car il est indépendant de toute pression mesurée ou calculée. Il permet un espacement correct dans le plan vertical de tous les aéronefs volant dans l'espace aérien. Au sol un altimètre réglé à 1013,25 hPa indique une altitude pression de l'aérodrome, qui serait son altitude topographique si l'atmosphère réelle était identique à l'atmosphère standard.  Comment connaître le calage standard ?  Valeur identique : 1013,25 hPa [ (Volume du tube de Torricelli x densité du Mercure) x (gravité) ] ou 29.92 inHg.  Comment appliquer le calage standard ?  Pour déterminer quand l’utiliser, il faut connaître l’altitude de transition et le niveau de transition publiés dans l’espace où l’avion se trouve.  En espace aérien contrôlé et/ou avec l’information :  Information donnée par l’ATIS, les cartes IFR  L’altitude de transition s’applique dans les limites latérales de la TMA jusqu’au sol ou l’eau.  Dans cette hypothèse on vole calé en niveau de vol (1013).  En espace aérien non contrôlé et/ou avec l’information :  En dessous de 3000 ft ASFC / AGL / AAL on vole calé au QNH local.  Au-dessus de 3000 ft ASFC / AGL / AAL on vole calé en niveau de vol. LES CALAGES : Le calage standard exprime le niveau de vol (4/9) 43/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    43. 43. LES CALAGES : LE QNE et le QFF (5/9) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  Le QNE est un calage pouvant être utilisé sur des aérodromes situés en altitude élevée.  Si l'aérodrome est trop haut (au-dessus de 500 m), le QFE est trop faible pour être affiché sur l'échelle des pressions de l'altimètre, graduée en général de 900 à 1050 mb.  Le QNE n'est pas une pression atmosphérique mais une altitude qui est l'altitude indiquée lors de l'atterrissage par l'altimètre réglé à 1 013,2 mb.  Le QFF, abandonné en aviation, est utilisé pour le tracé des variations de pression sur les cartes météorologiques et mesure la hauteur au-dessus de la mer en supposant l'atmosphère non standard. 44/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    44. 44. Niveaudevoldel’avion Altimètrecaléà1013.25 QNH = 1013.25 QNH > 1013.25 QNH < 1013.25 LES CALAGES : Synthèse des calages (6/9) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ Mer QNH Lac Aérodrome QFE Hauteurdel’avion AltimètrecaléauQFE Hauteur Hauteur Hauteur Hauteur Altitude duterrain Altitudedel’avion AltimètrecaléauQNH 45/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    45. 45. LES CALAGES : Validité des informations altimétriques (7/9) Altitude - Pression 845 hPa 6000 ft 873 hPa 5000 ft 901 hPa 4000 ft 929 hPa 3000 ft 957 hPa 2000 ft 985 hPa 1000 ft 1013 hPa Sol 0 ft 1041 hPa - 1000 ft 1013 hPa 4500 ft  Un altimètre est crédible si sa référence est conforme à l’utilisation recherchée, au gradient de pression (en tenant compte de la correction de température). REFERENCE ALTIMETRE CONFORME A LA PRESSION ATMOSPHERIQUE = MESURE JUSTE Altitudes réelles 6000 ft 5000 ft 4000 ft 3000 ft 2000 ft 1000 ft Sol 0 ft 1013 hPa [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 46/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    46. 46. LES CALAGES : Validité des informations altimétriques (7/9) Altitude - Pression 845 hPa 6000 ft 873 hPa 5000 ft 901 hPa 4000 ft 929 hPa 3000 ft 957 hPa 2000 ft 985 hPa 1000 ft 1013 hPa Sol 0 ft 1041 hPa - 1000 ft 1013 hPa 5284 ft  Un altimètre est crédible si sa référence est conforme à l’utilisation recherchée, au gradient de pression (en tenant compte de la correction de température). QNH non pris en compte par l’altimètre 1041 – 1013 = 28 hPa 28 hPa x 28 ft = + 784 ft Altitudes réelles 6000 ft 5000 ft 4000 ft 3000 ft 2000 ft 1000 ft Sol 0 ft 1041 hPa [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 47/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    47. 47. LES CALAGES : Validité des informations altimétriques (7/9) Altitude - Pression 845 hPa 6000 ft 873 hPa 5000 ft 901 hPa 4000 ft 929 hPa 3000 ft 957 hPa 2000 ft 985 hPa 1000 ft 1013 hPa Sol 0 ft 1013 hPa 2148 ft  Un altimètre est crédible si sa référence est conforme à l’utilisation recherchée, au gradient de pression (en tenant compte de la correction de température). QNH non pris en compte par l’altimètre 1013 – 929 = 84 hPa 84 hPa x 28 ft = - 2352 ft Altitudes réelles 3000 ft 2000 ft 1000 ft Sol 0 ft 929 hPa [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 48/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    48. 48.  Altitude d’un point culminant = 4000 ft  QNH local = 1040 hPa  Calé en niveau à 1013 hPa l’altimètre indique = FL045  [1040-1013 = 27 hPa] et [27x 28 = 756 hPa] LES CALAGES : Le calage avec les régimes de haute pression (8/9) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ Altitude réelle = 5256 ft FL 050 FL 060 2000 ft FL 040 FL 045 FL1013 0 ft 5000 ft QNH 1040 hPa0 ft QNH 2000 ft 4000 ft 49/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    49. 49.  Altitude d’un point culminant = 4000 ft  QNH local = 980 hPa  Calé en niveau à 1013 hPa l’altimètre indique = FL045  [1013-980 = 33 hPa] et [33 x 28 = 924 hPa] LES CALAGES : Le danger avec les régimes de basse pression (9/9) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ REGLE DES 3 D Dérive droite + Décroissance Temp° = Voyage vers Dépression (baisse QNH) = Danger Altitude réelle = 3576 ft 2000 ft FL 040 FL 045 FL1013 0 ft QNH 980 hPa0 ft QNH 2000 ft 4000 ft 50/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    50. 50. Chapitre IV : Les règles de calage et de survol -> L’expression de la position verticale -> Le franchissement d’obstacles -> La Transition en espace contrôlé -> Définition du niveau de Transition -> Calcul du niveau de Transition -> Définition de la couche de Transition -> La règle de la Semi-Circulaire -> Exemple en espace aérien contrôlé avec AT -> Exemple en espace aérien non contrôlé sans AT -> Synthèse comparative -> Hauteurs minimales de survol 51/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    51. 51. LES REGLES : L’expression de la position verticale en nav (1/11)  En navigation, il n’y a que deux références règlementaires pour exprimer la position verticale d’un avion. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ L’Altitude Le Niveau de vol L’altitude est exprimée en QNH L’unité est désignée par la référence AMSL (Above Mean Sea Level) Le niveau à 1013.25 L’unité est désignée par la référence FL (Flight Level) 52/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    52. 52. Niveaudevoldel’avion Altimètrecaléà1013.25 QNH = 1013.25 QNH > 1013.25 QNH < 1013.25 LES REGLES : L’expression de la position verticale en nav (1/11) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ Mer QNH Lac Aérodrome Altitude duterrain Altitudedel’avion AltimètrecaléauQNH 53/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    53. 53. LES REGLES : Le franchissement d’obstacles (2/11)  Altitude d’un terrain = 840 ft  Altitude d’un point culminant = 1900 ft  QNH local = 1000 hPa  Calé au QFE 970 hPa l’altimètre indique = 0 ft  [840 / 28 = 30 hPa] et [1000 hPa – 30 = 970 hPa]  Calé au QNH 1000 hPa l’altimètre indique = 840 ft 1000 ft 2000 ft 840 ft QFE 0 ft FL1013 0 ft 1000 ft 2000 ft Hauteur entre avion et obstacle = 100 ft L’altitude minimum est de 2400 ft (Marge de 500 ft) Altitude du terrain 840 ft 0 ft QNH 1000 hPa QNH 1000 ft 2000 ft 2000 ft [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 54/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    54. 54.  Un avion en trajectoire de montée passera de la référence du QNH local, au calage altimétrique standard 1013.25 à l’altitude de transition. LES REGLES : La transition en espace aérien contrôlé (3/11)  En espaces aériens contrôlés, le changement de calage altimétrique nécessite l’adoption d’une règle commune désignée « transition ».  Un avion en trajectoire de descente passera du calage altimétrique standard 1013.25 au QNH local au niveau de transition.  En France, l’altitude de transition des TMA est de 5000 ft, sauf pour certaines TMA (situées en région montagneuse). Dans ce cas, sa valeur est indiquée sur la carte au 1/1 000 000.  La valeur du niveau de transition dépend du QNH et de la valeur de l’altitude de transition (niveau supérieur à l’altitude de transition arrondi au millier de pieds). [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 55/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    55. 55. LES REGLES : Définition du niveau de transition (4/11)  Le niveau de transition (TRL : Transition Level en anglais) est le nom donné au premier niveau de vol qui peut être utilisé au-dessus de l’altitude de transition et à partir duquel la position verticale d’un avion est exprimée en niveau.  Il est calculé par le service de contrôle en fonction de l’altitude de transition et de la pression atmosphérique (QNH sur l’aéroport). C'est pourquoi, lorsque le QNH est très élevé, le TRL peut être le FL70 alors que l'altitude de transition est de 7500 ft.  A partir de ce niveau minimum les pilotes doivent régler l’altimètre en utilisant le calage altimétrique avec la pression standard (1013.25 hPa ou 29.92 inHg). [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 56/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    56. 56. LES REGLES : Calcul du niveau de transition (5/11)  Calcul du niveau de transition avec un QNH inférieur :  Imaginons une altitude de transition (5000 ft) et un QNH local inférieur (1003 hpa).  Calculons la distance qui sépare l’isobare local (1003) de l’altitude de transition (1013)  Résultat en hPa = + 10 hPa (1013 hPa – 1003 hPa)  Résultat en ft = + 280 ft (10 hPa x 28 ft)  Distance entre les 2 lignes isobares = 5280 ft (5000 ft + 280 ft)  Le niveau de transition est le premier niveau de vol utilisable au-dessus de l’altitude de transition.  Dans cet exemple, le premier niveau sera le FL 60.  La couche de transition mesure 720 ft (6000 ft – 5280 ft). [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 57/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    57. 57. Niveau de transition LES REGLES : Calcul du niveau de transition (5/11) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 1013 hPa 280 ft [ (1013-1003) x 28 ] 1003 hPa 5000 ft Echelle QNH F L60Altitude de transition Echelle 1013 hPa  Différence de référence :  1013 – 1003 = 10 hPa  10 x 28 = 280 ft  Niveau de transition :  5000 + 280 = 5280 ft  Le premier niveau supérieur utilisable (arrondi au millier de pieds) est le FL 60 58/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    58. 58. LES REGLES : Calcul du niveau de transition (5/11)  Calcul du niveau de transition avec un QNH supérieur :  Imaginons une altitude de transition (5000 ft) et un QNH local supérieur (1033 hpa).  Calculons la distance qui sépare l’isobare local (1033) de l’altitude de transition (1013)  Résultat en hPa = - 20 hPa (1033 hPa – 1013 hPa)  Résultat en ft = - 560 ft (20 hPa x 28 ft)  Distance entre les 2 lignes isobares = 4440 ft (5000 ft – 560 ft)  Le niveau de transition est le premier niveau de vol utilisable au-dessus de l’altitude de transition.  Dans cet exemple, le premier niveau sera le FL 50.  La couche de transition mesure 560 ft (5000 ft – 4440 ft). [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 59/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    59. 59. Niveau de transition Altitude de transition LES REGLES : Calcul du niveau de transition (5/11) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 1013 hPa 560 ft [ (1033-1013) x 28 ] 1033 hPa 5000 ft Echelle QNH F L50 Echelle 1013 hPa  Différence de référence :  1033 – 1013 = 20 hPa  20 x 28 = 560 ft  Niveau de transition :  5000 - 560 = 4440 ft  Le premier niveau supérieur utilisable (arrondi au millier de pieds) est le FL 50 60/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    60. 60. LES REGLES : Définition de la couche de transition (6/11)  Nom donné à l’espace situé entre l’altitude et le niveau de transition.  Un avion ne doit pas voler en palier dans la couche de transition. Il ne peut que la traverser en montée ou descente.  La couche de transition est toujours inférieure à 1000 ft (De « 0 » à « 999 » ft), ce qui permet d’éviter d’utiliser simultanément le niveau de transition ou l’altitude de transition. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 61/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    61. 61. LES REGLES : Schéma de la couche de transition (6/11) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ Couche de transition = pas de croisière possible NT TA : 5000 ft Altitude de Transition Calage QNH 1013 Niveau de Transition Calage 1013 QNH 62/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    62. 62. LES REGLES : La règle semi-circulaire (7/11)  Au-dessus de 3000 ft au-dessus du sol ou de la mer, tout vol s’exécute suivant la règle semi-circulaire.  Le chiffre des milliers de pieds est déterminé par la route magnétique suivie.  Le chiffre des centaines de pieds est déterminé par le régime de vol (VFR ou IFR). [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 63/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    63. 63. LES REGLES : La règle semi-circulaire (7/11)  La règle semi-circulaire s’applique en croisière aussi bien aux Altitudes (en dessous de l’altitude de transition) qu’aux Niveaux de vol. [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ De 0° à 179° = Italie = Impair De 180° à 359° = Portugal = Pair  Route magnétique : De 0° à 179° VFR = Impair + 500 IFR = Impair + 0  Route magnétique : De 180° à 359° VFR = Pair + 500 IFR = Pair + 0 64/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    64. 64. LES REGLES : La règle semi-circulaire (7/11) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ … au 359° De 180° … De la Route Magnétique 360° au 179° IFR FL 190 FL 170 FL 150 FL 130 FL 110 FL 090 FL 070 FL 050 FL 030 Impair + 0 VFR FL 195 FL 175 FL 155 FL 135 FL 115 FL 095 FL 075 FL 055 FL 035 Impair + 5 ITALIE = Impair De la Route Magnétique 360° au 179° IFR FL 180 FL 160 FL 140 FL 120 FL 100 FL 080 FL 060 FL 040 QNH>1031 Pair + 0 VFR FL 185 FL 165 FL 145 FL 125 FL 105 FL 085 FL 065 FL 045 FL 025 Pair + 5 PORTUGAL = Pair De 360° … … au 179° 65/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    65. 65. LES REGLES : Exemple en espace aérien non contrôlé sans AT (8/11) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ Montargis (LFEM) ALT AD : 308 ft Chartres (LFOR) ALT AD : 509 ft  Imaginons une navigation en VFR, en espace aérien non contrôlé, au départ de l’aérodrome de Montargis (LFEM) à destination de Chartres (LFOR), ce qui implique une route magnétique vers l’ouest (300°). Flight Level FL 045 (Calage standard 1013) 3000 ft Sol / Mer 3000 ft Sol / Mer Altitude libre Calage au QNH local Altitude 1500 ft (Calage QNH local) En-dessous de 3000 ft = alt libre + QNH local Au-dessus de 3000 ft = semi-circulaire + 1013 66/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    66. 66. LES REGLES : Exemple en espace aérien contrôlé avec AT (9/11) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ  Imaginons une navigation en VFR, en espace aérien contrôlé, au départ de l’aérodrome de Toussus (LFPN) à destination du Touquet (LFAT), ce qui implique une route magnétique vers l’ouest (350°). TMA TA TMA TA FL 065 (Calage standard 1013) 6500 ft (Calage QNH local) 3000 ft Sol / Mer Le Touquet (LFAT) ALT AD : 21 ft Toussus (LFPN) ALT AD : 538 ft En-dessous de 3000 ft = alt libre + QNH local Au-dessus de 3000 ft = semi-circulaire + QNH local Au-dessus de l’AT = semi-circulaire + FL (1013) Altitude libre Calage au QNH local 67/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    67. 67. LES REGLES : Synthèse comparative de la semi-circulaire (10/11) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ 3000 ft ASFC 3000 ft ASFC Altitude Libre Altitude Libre De la RM 360° à la RM 179° : Niveau de vol * (1013) + Règle SCREGLE DE LA SEMI-CIRCULAIREAltitude (QNH) de Transition (TA) Altitude de vol choisie selon la règle de la SM Niveau (1013) de Transition (TL) Niveau de vol choisi selon la règle de la SM ESPACE AERIEN SANS ALTITUDE DE TRANSITION ESPACE AERIEN AVEC ALTITUDE DE TRANSITION De la RM 360° à la RM 179° : Niveau de vol * (1013) + Règle SC De 360° à 179° : Niveau * (1013) + Règle SC * Ou altitude si vol sous un plancher exprimé en altitude 68/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    68. 68. LES REGLES : Hauteurs minimales de survol (11/11) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ Petites agglomérations ou rassemblement de personnes en plein air En-dehors des villes, 500 ft minimum au-dessus du sol ou de l’eau ou à 150 m au-dessus de l’obstacle le plus élevé dans un rayon de 150 m autour de l’aéronef Cylindre de protection au-dessus des habitations/obstacles AMC 1 SERA 5005 (f) France : En vol d’instruction, la hauteur est de 50 m (150 ft) pour les entraînements aux atterrissages forcés et 150 m de toute personne, voiture,… 500 ft 600 m 1000 ft 150 m 150 m 69/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    69. 69. LES REGLES : Hauteurs minimales de survol (11/11) [I] PRESSION – [II] ALTIMETRE – [III] CALAGES – [IV] REGLES – [V] QUIZZ Hauteurs au-dessus des villes (Arrêté du 10/10/1957 non abrogé) < 1200 m 1650 ft 500 m Important (Stade, plages,…) < 1200 m et < 3600 m 3300 ft 1000 m > 10 000 personnes < 3600 m 5000 ft 1500 m > 100 000 personnes Au-dessus des hôpitaux, usines, autoroutes et réserves naturelles : 1000 ft Largeur moyenne 70/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    70. 70. Chapitre V : Quizz -> Quelques questions 71/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    71. 71. QUIZZ  Plus on monte, plus la pression _____________  Quel est le calcul qui a permis de déterminer 1013 hPa ? diminue  Volume du tube de Torricelli x Densité du Mercure x Gravité  Avec le gradient de pression, on perd environ ________ par tranche de 28 ft.01 hPa  Avec le gradient de température, dans les basses couches, on perd _____ tous les 1000 ft. 02°  Quel est le nom de la petite fenêtre dans laquelle on sélectionne le calage ?  Kollsman (du nom de son inventeur Paul Kollsman)  Quel est le nom de la capsule qui se comprime dans l’altimètre ?  Capsule de Vidie (du nom de son inventeur Lucien Vidie)  Quels sont les différents calages : QFE, QNE, QFF, QNH, calage standard 72/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    72. 72. QUIZZ  Quels sont les 8 erreurs de l’altimètres ?  Erreur de température ;  Erreur de retard (hystérésis) ;  Erreur de mobilité ;  Erreur dues aux accélérations ;  Erreur de statique ;  Erreur de vieillissement ;  Erreur de lecture ;  Erreur de réglage.  Plus chaud, plus ________haut  Plus froid, plus ________bas  Selon la règle de la semi-circulaire, de la RM 0° à 179°, on utilise des altitudes ______________________Impaires (Italie)  Selon la règle de la semi-circulaire, de la RM 180° à 359°, on utilise des altitudes ________________________Paires (Portugal) 73/74 Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016)
    73. 73.  Gradient de température et pression On perd 02° par tranche de 1000 ft On perd 1 hPa par tranche de 28 ft  Calages altimétriques QFE : hauteur de l’avion par rapport au point le + élevé de l’aérodrome QNH : altitude de l’avion par rapport au niveau moyen de la mer Calage standard : niveau de vol de l’avion par rapport à une pression standard  Règles de calage/altitude en espace sans AT publiée En-dessous de 3000 ft ASFC = altitude libre au QNH Au-dessus de 3000 ft ASFC = niveau + règle SC  Règles de calage/altitude en espace avec AT publiée En-dessous de 3000 ft ASFC = altitude libre au QNH Au-dessus de 3000 ft ASFC sous l’AT= QNH+ règle SC Au-dessus de l’AT= niveau + règle SC Les règles d’altimétrie François SUTTER (10/03/2016) 74/74  Températures + Chaud => + Haut + Froid => + Bas  Impact de la pression + Pression + faible => Avion + bas + Pression + forte => Avion + haut

    ×