Oct sferov-2014

891 vues

Publié le

Diaporama présenté lors des dernières journées SFEROV de Toulouse (26 octobre 2014). Utilisation de l'OCT dans le diagnostic des affections de la cornée chez le chien et le chat.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
891
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • In chronic superficial ulcerations, the thickness of the epithelium is increased and we observe zones of detachement and an increased density of the proximal stroma. These observations are similar to those collected with traditionnal histology.
    When the ulceration is deeper, we oberve an increased density of the stroma around the ulceration.
    The depth of stromal involvement can be measured, and we can see a localized corneal fibrosis made visible by the increase of the corneal density with a strong absorption of the IR beam.
  • A normal anterior chamber does not appear in OCT.
    However, in pathological conditions, we can identify the presence of blood or fibrin clots, and in this case of anterior uveitis, Tyndall effects and retrokeratic precipitates.
  • We have also evaluated OCT imaging in surgical conditions. As you can see, we can measure residual stromal thickness after a superficial keratectomy : this helps in the choice of the surgical technique. We can also follow the healing process after surgeries like conjonctival or vetbiosis grafts.
  • Oct sferov-2014

    1. 1. OCT INTERET DE L’OCT DANS LE DIAGNOSTIC DES AFFECTIONS CORNEENNES Dr Frank FAMOSE – Toulouse frankfamose@gmail.com * * Optical Coherence Tomography
    2. 2. Infrarouges 840 – 1310 nm Time-Domain (TD) Spectral- Domain (SD) Analyse de réflectivité
    3. 3. L’histoire… 1991 1999 2010 (SD) Rétine 2004 (SD) 2007 (SD) Segment antérieur 2005 (TD)
    4. 4. L’OCT vétérinaire Rétine Segment antérieur 2004-2012 2012-2014
    5. 5. Les appareils disponibles Spécifique SA : Visante ® Time-Domain Spectral-Domain « rétine » avec module SA « mixtes » Lampe à fente – OCT SA et rétine Fixes « Portables » « mixtes » M. opératoire – OCT SA (iOCT)
    6. 6. • Image conf Trieste En pratique…
    7. 7. Cornée normale Chat Chien Epithélium Stroma Mb Descemet + endothelium 3 compartiments
    8. 8. Interprétation des images OCT • Absence d’un compartiment • Modifications de l’épaisseur d’un compartiment • Augmentation partielle ou totale de réflectivité • Diminution partielle ou totale de réflectivité
    9. 9. Kératites bactériennes
    10. 10. Etat des lieux d’une kératite Lésions spécifiques Facteurs favorisants/aggravants Identification des germes en cause
    11. 11. Les moyens du diagnostic Examen clinique –Test de Schirmer, Fluorescéine- rose bengale Lampe à fente Instrumentation « lourde » : OCT, microscopie confocale, UBM
    12. 12. Déficit épithélial
    13. 13. Ulcères cornéens Ulcère superficiel Ulcère ancien 320 μm
    14. 14. Ulcère stromal
    15. 15. Infiltrations Mélanose K. eosinophile K. « Floride »
    16. 16. OEdème - Hydrops
    17. 17. Dégénérescence cornéenne (chat 14 ans)
    18. 18. Hyperreflectivité stromale cicatricielle
    19. 19. Facette cornéenne
    20. 20. Amincissement stromal
    21. 21. Cornée Hyperreflectivité endothéliale Précipités rétrokératiques Effet Tyndall
    22. 22. Keratites bactériennes
    23. 23. Kératomalacie
    24. 24. Ulcère cornéen profond
    25. 25. Applications chirurgicales
    26. 26. Kératectomies Kératectomie Kératectomie + greffe conjonctivale
    27. 27. Chirurgie de la surface cornénne 324 μm Vetbiosis J0 Greffe Conjonctivale J 30 Vetbiosis sheets OEdème cornéen Conjunctiva Corneal Stroma 150 μm 320 μm
    28. 28. Greffe de biomatériau (ACell-Vet)
    29. 29. Greffe ACell-vet (8 jours post-op)
    30. 30. J30 J60 J90 Ectasie cornéenne post-opératoire
    31. 31. Orientation pathogénique complémentaire Cicatrisation épithéliale ? Epaisseur du stroma résiduel ? Implication endoculaire ?
    32. 32. Orientation thérapeutique Chirurgie compartimentale CXL
    33. 33. Suivi lésionnel
    34. 34. Intérêt pédagogique
    35. 35. Limites ? • Techniques : • Pratiques :
    36. 36. Le budget ? Appareil neuf : 40-120 K€ 60 €/examen Point mort : 14 ex/mois Ex : iVue coût env 800 €/m
    37. 37. 2 questions Faut-il investir dans un OCT ? ? Peut-on devenir OCT-addict ? OUI

    ×