UN PROJET DE DESIGN ABORDE AVEC UN REGARD                     ECONOMIQUEDans le cadre du DSAA (diplôme supérieur en arts a...
ABORDER LE DESIGN DE MODE POUR HOMME EN TANT                    QUE FEMME                                           POURQU...
LE MARCHE DE L’HOMMEAinsi, entre 1998 et 2003, le chiffre d’affaire global mondial des produits cosmétiques pour hommea pr...
MON POSITIONNEMENTAu regard de ces recherches, je pense donc m’orienter sur cette cible à travers la thématique:«L’Occiden...
LA STRUCTURE DE L’ENTREPRISEJ’envisage la création d’une collection de pantalons, tee-shirts, pulls et foulards ou je redo...
TABLEAU RECAPITULATIFDES INVESTISSEMENTS MATERIELS
Slide share
Slide share
Slide share
Slide share
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Slide share

343 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
343
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Slide share

  1. 1. UN PROJET DE DESIGN ABORDE AVEC UN REGARD ECONOMIQUEDans le cadre du DSAA (diplôme supérieur en arts appliqués) et mené au sein d’un cours degestion, j’élabore sur l’année 2010-2011 un projet de cabinet de design. Cette présentation en dixplanches a pour but de résumer ce projet et de présenter ma réflexion qui se construit autours dulien entre design et enjeux économiques. Cette approche particulière me permet de confronter ladimension créative avec les réalités du marché afin de donner vie à un projet viable.
  2. 2. ABORDER LE DESIGN DE MODE POUR HOMME EN TANT QUE FEMME POURQUOI?Ces deux derniers siècles, le statut de l’homme a beaucoup évolué au sein de notre sociétéoccidentale. L’homme, qui depuis l’antiquité était reconnu comme un symbole de virilité, pour saforce musculaire et sa résistance physique, a dû faire face à l’avènement d’une nouvelle ère : cellede la communication. Cette caractéristique qu’on associe habituellement au féminin s’expliquenotamment par L’évolution du secteur tertiaire, l’accroissement de la mobilité des personnes, ledéveloppement des nouvelles technologies et l’avènement de la publicité. Le vingt-et-unièmesiècle incarne le sacre de la société de l’immatériel. L’image y occupe une place prépondérante etl’individu a pris conscience du rôle fondamental de son apparence dans ses relations avec autrui,ainsi que de l’impact que cela pouvait engendrer vis-à-vis de sa carrière. C’est pourquoi l’homme,qui jusque là apportait globalement moins de soin à son image que la femme, a considérablementévolué dans une direction semblable à celle de son homologue féminin.On a vu ses dernières années apparaître un “nouveau masculin”: un homme plus éloigné desanciennes valeurs viriles du siècle dernier qui s’intéresserait dorénavant d’avantage à son imageet à son bien-être. Je me suis penchée sur les définitions du “métrosexuel”: d’après Le PetitLarousse il s’agit d’un néologisme crée en 1994 qui a trouvé sa réalité dans les années 2000. Ildésigne un homme entre 20 et 40 ans, urbain, bénéficiant d’un niveau de vie élevé et qui prendsoin de son corps et de son apparence. Malgré l’étymologie, le terme “métrosexuel” ne renvoieà aucune préférence sexuelle définie. Si ce type de masculin n’est pas vraiment une nouveauté(les dandys existaient déjà au dix-huitième siècle) on peut néanmoins remarquer que notresociété comptent de plus en plus d’homme répondant à cette définition, qu’ils sont de plus en plusreconnus et qu’ils forment un nouveau marché intéressant.
  3. 3. LE MARCHE DE L’HOMMEAinsi, entre 1998 et 2003, le chiffre d’affaire global mondial des produits cosmétiques pour hommea progressé de 140%. Les salons de beauté sont de plus en plus fréquentés par les hommeset une étude française Ipsos démontre qu’un homme sur cinq se débarrasse de ses poils. De lamême manière, le prêt-à-porter masculin français a progressé de 30% depuis 2000 alors que sonpendant féminin est en léger recul. Les marquent multiplient les publicités à l’intention de cettecible en surfant sur la tendance de «comment rester un homme tout en prenant soin de soi» etle Bon Marché propose même depuis 2007 un service de styliste privé pour les hommes. Cettetendance a également été perçue par les magazines de mode et de tendance puisque WAD, parexemple, a consacré son dernier numéro à l’homme, et notamment à sa capacité à jouer autantavec les codes du masculin que ceux du féminin, qu’il se plait à détourner.En parallèle de l’égalité des sexes, la reconnaissance d’une nouvelle masculinité se fait une placedans la société. Ainsi, depuis 2002, le congé paternité a été mis en place par l’Etat français et estde plus en plus appliqué. Les jeunes pères ont également de plus en plus nombreux a choisir lestatut de père au foyer, un poste qui aurait fait scandale le siècle dernier. Aux Etats-Unis c’est unvéritable phénomène de société puisqu’on compte 2 millions de “stay at home dad”.
  4. 4. MON POSITIONNEMENTAu regard de ces recherches, je pense donc m’orienter sur cette cible à travers la thématique:«L’Occident vers un nouvel homme: entre masculin assumé et féminin détourné» et interroger lanouvelle place de l’homme dans la famille, dans la société, ainsi que ses nouveaux besoins.Une piste qui m’attire particulièrement est celle du prêt-à-porter. D’après un article de juin 2010de Lucien David Langman, président de la Compagnie nationale des experts MCTH, il existe enFrance une vraie pénurie des enseignes de prêt-à-porter exclusivement dédiées aux hommes. Eneffet, la plupart des marques vendant du prêt-à-porter pour hommes sont mixtes, alors que «surle marché du prêt-à-porter masculin, les 10 enseignes leaders dont seulement trois enseignesspécialistes, Jules, Brice et Célio, représentent à elles seules plus de 40% des ventes». De plus,ce sont les chaînes de distribution spécialisée qui enregistrent la deuxième meilleure performance(derrière les Grands magasins à +5,7%) avec un chiffre d’affaires en hausse de 4,3 % (chiffresInstitut français de la mode). Interroger l’homme dans son évolution de ces dernières années àtravers un travail de sa silhouette même me parait intéressant et le marché de l’homme est plusaccessible pour une jeune structure que le marché de la femme, déjà très investi.
  5. 5. LA STRUCTURE DE L’ENTREPRISEJ’envisage la création d’une collection de pantalons, tee-shirts, pulls et foulards ou je redonneraisune place au motif, l’imprimé étant quasiment absent de la garde-robe masculine proposée par lesmarques actuelles. Je créerais moi-même mes propres motifs. Il est possible de sérigraphier desmotifs dans un atelier de indépendant en payant une somme forfaitaire. Je pourrais par exemplemettre cela en pratique en réalisant mes motifs à l’Atelier de sérigraphie All-Over situé dans lepremier arrondissement de Lyon. Pour un devis de 50 sérigraphies sur t-shirt en 4 couleurs, il fautpar exemple compter 16,50 euros.Pour l’exercice de cette activité de stylisme, il est possible de travailler chez moi, dans unepièce que j’aurais aménagé à cet effet. Comme je conte imaginer les modèles et les dessinerinfographiquement afin d’obtenir des silhouettes professionnelles et précises dotées de toutes lescaractéristiques techniques, il est indispensable que j’ai en ma possession un ordinateur -Macde préférence car plus performant que les PC- muni de la suite de logiciels Adobe (Photoshop,Illustrator et In Design). L’idéal serait un Mac book pro de 15 pouces. A cela s’ajoute uneimprimante permettant l’impression des typons de sérigraphie (les dessins servant à imprimer),une rame de papier machine destinée à l’impression éventuelle des silhouettes et à la recherchegraphique, ainsi qu’une trousse contenant stilos, crayons et feutres pour cette même recherchegraphique.Sachant que je conte réaliser les prototypes, il faudrait que je dispose d’une machine à coudre,d’une surjeteuse, de toile à patron, de feutres pour tissus, d’un mètre à couture, de ciseaux decouture. A cela s’ajoute de la toile à patron et le tissus dans lequel je réaliserais mes prototypes.Un bureau et un siège confortable, sur lequel je puisse rester assise plusieurs heures par jour sontégalement indispensables. (Pour le chiffrage des coûts, se référer au tableau qui suit).En ce qui concerne la part juridique de l’entreprise, une EURL me semble le statut juridique le plusapproprié. En effet, elle permet de créer une entreprise seule et en simplifiant considérablementles démarche. En effet, aucun capitaux minimum (si ce n’est un euro symbolique) n’est nécessairepour l’adopter.
  6. 6. TABLEAU RECAPITULATIFDES INVESTISSEMENTS MATERIELS

×