M2 DLC-FLES. Université Blaise Pascal .Option EAIL. Mourier Frédéric. Jeudi 17 octobre 2014 
Présentation de l’étude de Ja...
1.Présentation des auteurs 
Jack Bower : enseignant-chercheur à l’université d’Hiroshima. 
Spécialiste de l’enseignement /...
2. Présentation de l’expérimentation et public 
• Analyse de corpus d’échanges au sein d’un dispositif d’E-tandem 
• L’étu...
3. Questions de recherche 
3 axes de recherche : 
• Les étudiants négocient-ils le sens des contenus au cours des 
échange...
Question 1 : Les étudiants négocient-ils le sens des 
contenus au cours des échanges par clavardage ? 
• Observation du ta...
Exemples de négociations 
« Namari » 
• Signal :なまり?どういういみ? Namari? what does it mean? 
• Réponse : Namari = dialect or di...
Question 2 : Quel est le taux de retours correctifs fait 
au binôme en contexte synchrone ? 
• Observation du taux de reto...
Question 3 : Quelle est la différence des taux de retours 
correctifs entre les échanges synchrones et 
asynchrones ? 
• C...
4.Collecte des données et analyses des résultats 
Interface Internet 
Corpus général des 
échanges 
Corpus des échanges 
s...
5. Conclusions et ouvertures 
• Réponse des auteurs : L’échange synchrone favorise les aspects 
sémantiques tandis que l’é...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

M2 frederic mourier présentation article bower kawaguchi eail 17 octobre 2014

197 vues

Publié le

Présentation de l'article de J.Bower et S. Kawaguchi " Negotiation of meaning and corrective feedback in Japanese/English e-tandem".

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
197
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

M2 frederic mourier présentation article bower kawaguchi eail 17 octobre 2014

  1. 1. M2 DLC-FLES. Université Blaise Pascal .Option EAIL. Mourier Frédéric. Jeudi 17 octobre 2014 Présentation de l’étude de Jack Bower et Satomi Kawaguchi : NEGOTIATION OF MEANING AND CORRECTIVE FEEDBACK IN JAPANESE/ENGLISH eTANDEM Négociation sémantique et retour correctif dans un dispositif de E-tandem Japonais/Anglais Bower J., Kawaguchi S., Negotiation of Meaning and Corrective Feedback, Language Learning & Technology, February 2011, Volume 15, Number 1 pp. 41–71, ISSN 1094-3501 41. URL de l’article : http://llt.msu.edu/issues/february2011/bowerkawaguchi.pdf
  2. 2. 1.Présentation des auteurs Jack Bower : enseignant-chercheur à l’université d’Hiroshima. Spécialiste de l’enseignement /apprentissage de l’anglais langue seconde par des locuteurs Nipophones via les environnements informatiques d’apprentissage des langues. Satomi Kawaguchi : maître de conférence à l’Université de Western Sydney. Spécialiste de l’enseignement /apprentissage du Japonais langue seconde, de l’interprétariat et de la traduction Anglais/Japonais/Anglais
  3. 3. 2. Présentation de l’expérimentation et public • Analyse de corpus d’échanges au sein d’un dispositif d’E-tandem • L’étude vise à déterminer les variations de contenus entre les échanges par clavardage synchrones et asynchrones • L’expérimentation mesure le taux de retours correctifs au sein des binômes selon la variable « synchronie /asynchronie » • Le public : étudiants Anglophones de l’université de Western Sydney apprenant le Japonais avec un binôme Japonais de l’université d’Hiroshima apprenant l’anglais
  4. 4. 3. Questions de recherche 3 axes de recherche : • Les étudiants négocient-ils le sens des contenus au cours des échanges par clavardage ? • Quel est le taux de retours correctifs fait au binôme ? • Quelle est la nature des retours dans les échanges synchrones et asynchrones ?
  5. 5. Question 1 : Les étudiants négocient-ils le sens des contenus au cours des échanges par clavardage ? • Observation du taux de négociation portant sur le sens. • Mesure du taux de négociation : dans les 2 groupes (Anglophone et Nipophone ) le taux de négociation est élevé en contexte de clavardage synchrone. • Le taux de négociation varie selon la difficulté de la tâche effectuée. Moyenne des négociations : 20 % • Déduction : les apprenants ne cherchent pas à corriger les erreurs du binôme mais à surmonter les difficultés de communication.
  6. 6. Exemples de négociations « Namari » • Signal :なまり?どういういみ? Namari? what does it mean? • Réponse : Namari = dialect or different accent « Duty / Dirty » • NNS: we didnt intend to bully him. • NNS: because he looked so duty. • Signal (Recast) NS: dirty? • Response (Uptake) NNS: yes, dirty
  7. 7. Question 2 : Quel est le taux de retours correctifs fait au binôme en contexte synchrone ? • Observation du taux de retours correctifs. • Mesure du taux de retours : bas en contexte de communication synchrone. • Déduction 2 facteurs sont isolés : - Les participants ne veulent pas créer de rupture dans la conversation en corrigeant le binôme. - Facteur socio-culturel : des études antérieures montrent que l’âge, la formation, le niveau de la relation sociale entre les participants influent sur le taux de retours correctifs.
  8. 8. Question 3 : Quelle est la différence des taux de retours correctifs entre les échanges synchrones et asynchrones ? • Comparaison des retours en contexte synchrone et asynchrone. • Mesures des retours correctifs : les différences sont importantes. -Contexte synchrone le retour d’informations correctives est faible : Anglophones → 0,8% Nipophones → 4,1 % -Contexte asynchrone le taux augmente : Anglophones → 60,4% Nipophones → 65,8 % • Déduction : les binômes ne fournissent pas de retour d’informations correctives au cours des sessions en ligne, par contre les retours post-clavardage portant sur la production synchrone sont importants.
  9. 9. 4.Collecte des données et analyses des résultats Interface Internet Corpus général des échanges Corpus des échanges synchrones Corpus des échanges asynchrones Mesures du taux de négociations et de retours correctifs Mesures du taux de négociations et de retours correctifs Etudiants Japonais Etudiants Anglophones Résultats Déductions Résultats Conclusions Ouvertures
  10. 10. 5. Conclusions et ouvertures • Réponse des auteurs : L’échange synchrone favorise les aspects sémantiques tandis que l’échange asynchrone favorise les aspects morphologiques. • Apport de la recherche : les échanges synchrones mobilisent les participants sur le sens et l’acte de communication, il n’y a pas de volonté de corriger le binôme. Les échanges asynchrones favorisent les échanges visant à corriger le binôme. . • Conclusion : La combinaison d’échanges synchrones et asynchrones présente un potentiel à exploiter et optimiser. Les deux modes de communication sont complémentaires. • Le type de tâche et les différences de niveau des apprenants sont des facteurs importants à prendre en compte lors de la conception du dispositif de E-tandem. • Ouvertures : orientation des futures recherches vers l’étude de l’efficacité des retours correctifs, ces retours sont utiles mais l’apprenant ne les prend pas en compte.

×