Survivre à l’a dolescence
          POUR

 LES NULS

                            1
TOUT EST AFFAIRE


 DE PERCEPTION


                   2
Ce que nous pensons des choses en dit au moins autant sur nous
  que sur les choses auxquelles nous pensons.

  Examinons ...
Ça révèle en particulier qu’à l’adolescence on a tendance à porter des jugements plus sévères sur sa
maman. C’est normal, ...
Sur internet,
je suis une écolière de 14 ans. Jolie.




                                         5
Bref, tout ce qu’on vous demande, c’est de réfléchir
un peu avant de décider de faire le contraire de ce
que maman voudrait...
Simplement, prenez les
précautions nécessaires pour
limiter ces risques (casques,
ceintures de sécurité, préservatifs,
ser...
Eh, j’ai une super idée: on va jouer à
     “FEAR FACTOR-SUICIDAL EDITION.”
Tu bois un demi-litre de whiskey, une pinte de...
Bonne chance!
  Au bout du compte,
    c’est la chance,
      ou le destin,
    ou la providence
   (ça dépend de vos
croy...
Par exemple, vous voyez les jambes du pilote?
La voiture est éparpillée mais lui est encore entier!




  (Je ne sais pas ...
Je sais, par contre,
         qu’au moment
   où cette photo a été prise
    Alex Zanardi avait déjà
       perdu ses jamb...
On n’y croit généralement pas, mais ça arrive, ça fait partie
de la vie. Moi j’ai un copain d’école qui s’est tué à 18 ans...
13
Bien sûr que vous allez prendre des risques,
          c’est le contraire qui ne serait pas normal!

     Ça ne veut pas d...
F. Subra, 2008
                 15
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ecouter Sa Maman

1 771 vues

Publié le

Cette présentation s'adresse à une classe de Planification 10.
En gros, faire un peu attention si on ne veut pas mourir jeune.

Publié dans : Technologie, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 771
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ecouter Sa Maman

  1. 1. Survivre à l’a dolescence POUR LES NULS 1
  2. 2. TOUT EST AFFAIRE DE PERCEPTION 2
  3. 3. Ce que nous pensons des choses en dit au moins autant sur nous que sur les choses auxquelles nous pensons. Examinons par exemple un document publié sur l’internet: L’image d’une mère: 4 ans: Ma maman, elle sait tout, et elle sait tout faire! 8 ans: Ma maman sait beaucoup de choses! Vraiment beaucoup de choses! 12 ans: Tiens, il y a des choses que ma mère ne sait pas! 14 ans: Naturellement, ma mère ne sait pas ça non plus! 16 ans: Ma mère? Elle est parfois vieux-jeu, malheureusement. 18 ans: La vieille? Elle est dépassée, c’est clair. 25 ans: Eh bien, peut-être que maman sait deux ou trois choses, finalement. 35 ans: Avant de me décider, je vais demander son avis à maman. 45 ans: Je me demande ce que maman aurait pensé de ça... 65 ans: J’aimerais tant pouvoir en parler avec maman! D’après votre expérience personnelle, de 4 à 16 ans, est-ce que c’est assez proche de la réalité? D’après ce que vous avez observé chez les autres, parents ou amis, est-ce que de 18 à 65 ans ça paraît à peu près juste? Qu’est-ce que les commentaires des 45 et 65 ans impliquent? Evidemment, c’est caricatural, mais enfin ça révèle des choses sur la nature humaine en général. 3
  4. 4. Ça révèle en particulier qu’à l’adolescence on a tendance à porter des jugements plus sévères sur sa maman. C’est normal, c’est l’âge où l’on se prépare à quitter ses parents. On doit apprendre à penser par soi-même, et ça passe par le rejet de ce que pensent les parents, les profs, les vieux. Tout le monde ne vit pas ça de la même façon, bien sûr. S’il y a des gros rebelles qui font TOUT ce qui va énerver leurs parents (dire des gros mots, rire diaboliquement à l’église, péter dans les ascenseurs, adopter des looks de cauchemar, écouter des musiques assourdissantes, ne rien faire à l’école, boire de l’alcool, expérimenter des substances illégales, coucher avec n’importe qui sans protection, voler dans les magasins, etc.), il y a aussi des gens qui, même s’ils savent depuis longtemps que papa et maman peuvent se tromper autant que n’importe qui, comprennent que les vieux ne disent pas que des bêtises, et font un peu plus attention. 4
  5. 5. Sur internet, je suis une écolière de 14 ans. Jolie. 5
  6. 6. Bref, tout ce qu’on vous demande, c’est de réfléchir un peu avant de décider de faire le contraire de ce que maman voudrait: - connaissez les conséquences possibles. - décidez si ça vaut le coup (si vous voulez vraiment faire ça ou si c’est juste pour étonner vos amis ou énerver maman). - si oui, foncez! Dans la vie il faut savoir prendre des risques, sinon on ne fait jamais rien d’excitant. 6
  7. 7. Simplement, prenez les précautions nécessaires pour limiter ces risques (casques, ceintures de sécurité, préservatifs, seringues propres, un conducteur ni saoul ni shooté, ... toutes ces choses pas cool qui vous permettent de faire des bêtises sans trop les regretter). 7
  8. 8. Eh, j’ai une super idée: on va jouer à “FEAR FACTOR-SUICIDAL EDITION.” Tu bois un demi-litre de whiskey, une pinte de vodka, tu prends une triple dose de meth, et tu sautes toute nue d’un avion... sans parachute. Arrivée en bas, tu te fais violer dans une église par deux équipes de hockey. Marrant, non? Ben quoi? ne nous dis pas que tu as la pétoche! on sera là pour t’aider... 8
  9. 9. Bonne chance! Au bout du compte, c’est la chance, ou le destin, ou la providence (ça dépend de vos croyances) qui décide si vous ou un de vos copains bousillera sa vie dans l’aventure. 9
  10. 10. Par exemple, vous voyez les jambes du pilote? La voiture est éparpillée mais lui est encore entier! (Je ne sais pas s’il a survécu, visiblement ses aventures n’étaient pas finies au moment de la photo.) 10
  11. 11. Je sais, par contre, qu’au moment où cette photo a été prise Alex Zanardi avait déjà perdu ses jambes. Il a pris des risques mais il a eu beaucoup de chance, il a survécu. Il a même recommencé à piloter! Vous savez pourquoi? Comme on sait que ce sport est très dangereux, on se prépare au pire: on a tout ce qu’il faut pour aider ceux qui ont des accidents—docteurs, ambulances, hélicoptères, réserves de sang, etc. (Mais on ne peut jamais aider tout le monde.Vous connaissez Greg Moore?) 11
  12. 12. On n’y croit généralement pas, mais ça arrive, ça fait partie de la vie. Moi j’ai un copain d’école qui s’est tué à 18 ans parce qu’il avait trop bu. J’ai un copain qui s’est tué en moto à 29 ans. J’ai un copain dont toute la famille (papa, maman, petite soeur) s’est tuée en voiture en venant le voir à l’école. J’ai un copain qui a eu un arrêt cardiaque à 19 ans, en jouant au foot. Mes trois premières années dans cette école (2004-2007), on a enterré six élèves ou anciens élèves de moins de 25 ans. J’en connaissais trois. Deux avaient été dans ma classe. Ça arrive. Des fois on n’y peut rien. Des fois, ça aurait pu être évité si on avait suivi les conseils de maman—et là, ça fait vraiment très, très mal, parce qu’on était prévenu. 12
  13. 13. 13
  14. 14. Bien sûr que vous allez prendre des risques, c’est le contraire qui ne serait pas normal! Ça ne veut pas dire que vous ne pouvez pas réfléchir. Avant de faire une bêtise, faites ce qu’il faut pour avoir les meilleures chances de ne faire mal à personne: ni à vous-même, ni à ceux que vous aimez, ni aux pauvres gens qui sont là par hasard et ont le droit de ne pas se retrouver à l’hôpital ou à la morgue à cause de vous. 14
  15. 15. F. Subra, 2008 15

×