Biographie de Martin Luther King
I) Sa jeunesse Martin Luther King est un pasteur afro-américain  né à Atlanta (Etats Unis) le 19 janvier 1929.  Son père é...
2) Montgomery, la lutte pour les droits civiques En  1953 , Martin Luther King devient le pasteur de l' église baptiste  d...
3) Albany En 1961 et 1962, Martin Luther King se rend à Albany pour, une fois de plus, lutter contre les lois ségrégationn...
4) Birmingham En 1960, la population de  Birmingham  est de 350 000 personnes. C'est alors une des villes qui maintient et...
C'est alors que Martin Luther King commence une série de manifestations non-violentes  dans la ville. Le 2 mai, des centai...
5) La marche sur Washington Martin Luther King a organisé la  marche vers Washington pour le travail et la liberté En dépi...
6) St Augustine, Civils Right Acts et prix Nobel de la paix Malgré l'arrêt de 1954 de la Cour suprème Brown v. Board of Ed...
7) « Bloody Sunday » (dimanche sanglant) En décembre 1964, Martin Luther et le SCLC joignent à nouveau leurs forces pour a...
8) Chicago En 1966, après les succès du sud, Martin Luther King et d'autres organisations de défense des droits civiques e...
9) Contre la guerre du Viêt Nam et la pauvreté A partir de 1965, Martin Luther King commence à exprimer ses doutes sur le ...
10) La campagne des pauvres A  partir de novembre 1967, Martin Luther King et l'équipe du SCLC se réunirent. Ils décidèren...
11) Son assassinat
Fin mars  1968 , Martin Luther King se déplace à  Memphis  pour soutenir les  éboueurs  noirs locaux qui sont en grève dep...
Résumé : Fils et petit-fils de pasteur Martin Luther King (MLK) est devenu un des plus grands défenseurs des droits de l'h...
Pour concluer : Martin Luther king a changé la mentalité de nombreux américains. Preuve que le ségrégationisme a partielle...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Biographie De Martin Luther King Oo

6 379 vues

Publié le

Exposé de Chaïma, Loris, Amélie et Mihriban

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 379
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
162
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Biographie De Martin Luther King Oo

  1. 1. Biographie de Martin Luther King
  2. 2. I) Sa jeunesse Martin Luther King est un pasteur afro-américain né à Atlanta (Etats Unis) le 19 janvier 1929. Son père était également pasteur et se nommait également Martin Luther King. Sa mère, Alberta Williams King, était organiste d’église. Il grandit au sein de l'Amérique ségrégationniste(sa première expérience de la ségrégation raciale date de ses six ans). Il entre à l'âge de 15 ans à une université réservée aux garçons noirs.
  3. 3. 2) Montgomery, la lutte pour les droits civiques En 1953 , Martin Luther King devient le pasteur de l' église baptiste de l'avenue Dexter à Montgomery . En 1955 il mène le boycott des bus de Montgomery , les 40 000 noirs de la ville ont boycotté les transports en commun pendant 382 jours pour manifester contre les lois ségrégationnistes. Finalement, le boycott se termine par une décision de la Cour suprême des États-Unis le 13 novembre 1956 déclarant illégale la ségrégation dans les autobus, restaurants, écoles et autres lieux publics.
  4. 4. 3) Albany En 1961 et 1962, Martin Luther King se rend à Albany pour, une fois de plus, lutter contre les lois ségrégationnistes. Malgré la mobilisation, le mouvement à Albany ne réussit pas à obtenir des résultats immédiats, il sert néanmoins de leçon stratégique à MartinLuther King et au mouvement des droits civiques qui décident de se concentrer sur des sujets spécifiques afin d'obtenir des victoires symboliques. Son action permit, le printemps suivant, l’annulation de toutes les lois ségrégationnistes de la ville.
  5. 5. 4) Birmingham En 1960, la population de Birmingham est de 350 000 personnes. C'est alors une des villes qui maintient et assure par la loi locale la plus grande ségrégation raciale des États-Unis dans tous les aspects de la vie. Birmingham n'a ni officier de police noir, ni pompier, ni vendeur en magasin, ni conducteur ou employé de banque, l'emploi pour la population noire est limité aux seuls travaux manuels aux aciéries. Et une secrétaire noire ne peut pas travailler pour un patron blanc. Les protestations commencent par un boycott à Pâques 1963 pour inciter les chefs d'entreprise à ouvrir les emplois de vendeurs et d’autres postes aux personnes de toutes races, et d'arrêter la ségrégation dans les magasins, par exemple sous la forme de caisses réservées aux blancs. .
  6. 6. C'est alors que Martin Luther King commence une série de manifestations non-violentes dans la ville. Le 2 mai, des centaines d'étudiants, lycéens et écoliers sont préparés et entraînés à participer pacifiquement aux manifestations. Ils sont arrêtés de manière violente par la police. Les scènes de violences policières largement relayées par les média causent des réactions internationales et mettent en lumière la ségrégation raciale ayant lieu dans le sud des États-Unis .
  7. 7. 5) La marche sur Washington Martin Luther King a organisé la marche vers Washington pour le travail et la liberté En dépit des tensions, la marche est un énorme succès. Plus de 250 000 personnes se réunissent le 28 août 1963 face au Capitole , dans ce qui est la plus grande manifestation ayant eu lieu jusque là dans l'histoire de la capitale américaine. C’est là que Martin Luther King fait son célèbre discours qui comporte les paroles « I have a dream » (j'ai un rêve) où il manifeste sa volonté et son espoir de connaître une Amérique fraternelle.
  8. 8. 6) St Augustine, Civils Right Acts et prix Nobel de la paix Malgré l'arrêt de 1954 de la Cour suprème Brown v. Board of Education, qui déclare la ségrégation raciale inconstitutionnelle dans les écoles publiques, seuls 6 enfants noirs sont admis dans les écoles blanches à St Augustine en Floride. Les familles sont forcées de quitter la région parce que les parents sont renvoyés de leur emploi et n'arrivent plus à en retrouver d'autre localement. En mai et juin 1964, une action directe est menée par Martin Luther King une marche de nuit autour de l'ancien marché aux esclaves voit les manifestants attaqués par des ségrégationnistes blancs. Les images de violences firent le tour du monde.Le 14 octobre 1964 , Martin Luther King devient le plus jeune lauréat du Prix Nobel de la paix pour avoir mené une résistance non violente dans le but d'éliminer les préjudices raciaux aux États-Unis.
  9. 9. 7) « Bloody Sunday » (dimanche sanglant) En décembre 1964, Martin Luther et le SCLC joignent à nouveau leurs forces pour aller à Selma, une ville dont la moitié des habitants sont noirs et seulement 1 % sont inscrits sur les listes électorales. Le dimanche 7 mars 1965, 600 défenseurs des droits civiques quittent Selma pour tenter de rejoindre Montgomery , la capitale de l'état, pour présenter leurs doléances au moyen d'une marche pacifique. Ils sont arrêtés au bout de quelques kilomètres au pont Edmund Pettus par la police et une foule hostile qui les repoussent violemment à coup de matraques et de gaz lacrymogène. Ce jour sera connu sous le nom de « bloody Sunday » et marqua un tournant dans la lutte pour les droits civiques. Moins de cinq mois plus tard, le président Johnson signe le Votings Rights Acts accordant le droit de vote sans restriction.
  10. 10. 8) Chicago En 1966, après les succès du sud, Martin Luther King et d'autres organisations de défense des droits civiques essayent d'étendre le mouvement vers le nord, Chicago devenant l'objectif principal. Au printemps, des tests sont réalisés par des couples noirs ou blancs afin de dévoiler les pratiques discriminatoires des sociétés immobilières. Les tests révèlent que la sélection des couples qui postulent pour un logement n'est basée aucunement sur le revenu, le parcours, le nombre d'enfants ou d'autres caractéristiques socio-économiques (car les couples ont exactement les mêmes), mais bien sur la couleur de peau. Plusieurs grandes marches pacifiques sont organisées dans Chicago et l'accueil qui leur est réservé est pire que dans le sud. Ils sont reçus par une foule haineuse et des lancers de bouteilles, et Martin Luther King commence à vraiment craindre qu'une émeute se déclenche. Les croyances de Martin Luther King se heurtent à sa responsabilité d'emmener les siens vers un événement violent .Il conduit néanmoins ces marches malgré des menaces de mort sur sa personne.
  11. 11. 9) Contre la guerre du Viêt Nam et la pauvreté A partir de 1965, Martin Luther King commence à exprimer ses doutes sur le rôle des États-Unis dans la Guerre du Viêt Nam . Le 4 avril 1967il fait à New-York le discours « Au-delà du Viêt Nam : le moment de briser le silence ». Il y dénonce l'attitude des États-Unis au Viêt Nam et insiste sur le fait « qu'ils occupent le pays comme une colonie américaine » et appelle le gouvernement américain « le plus grand fournisseur de violence dans le monde aujourd'hui ». Il insiste aussi sur le fait que le pays a besoin d'un plus grand changement moral. Il considère que le Viêt Nam rend difficile d'atteindre les objectifs énoncés par Johnson lors de son discours sur l'état de l'Union de 1964, annonçant une «  guerre contre la pauvreté  ». Martin Luther King était déjà haï par de nombreux blancs racistes des états du sud, mais ce discours retourne de nombreux médias importants contre lui. Il accuse les États-Unis d'avoir tué un million de vietnamiens.
  12. 12. 10) La campagne des pauvres A partir de novembre 1967, Martin Luther King et l'équipe du SCLC se réunirent. Ils décidèrent alors d'organiser la Poor People's Campaign (la Campagne des pauvres) afin de lutter pour la justice sociale . Celle-ci visait à lutter contre la pauvreté , d'où qu'elle vienne, et ne se restreignait donc pas à la défense des Afro-américains. Martin Luther King affirmait alors: « Ce ne doit pas être seulement les gens noirs, mais tous les pauvres. Nous devons inclure les Amérindiens , les Porto-Ricains , les Mexicains , et même les Blancs pauvres. » . Martin Luther King traverse le pays de long en large pour rassembler une « armée multiraciale des pauvres » qui marcherait sur Washington et engagerait une désobéissance civile pacifique au capitole, si besoin est jusqu'à ce que le congrès signe une déclaration des droits de l'homme du pauvre. Mais l'assassinat de Luther King en avril 1968 affecta lourdement la campagne. Celle-ci fut tout de même lancée en mai, culminant avec une marche sur Washington, sans réussir à atteindre ses objectifs.
  13. 13. 11) Son assassinat
  14. 14. Fin mars 1968 , Martin Luther King se déplace à Memphis pour soutenir les éboueurs noirs locaux qui sont en grève depuis le 12 mars afin d'obtenir un meilleur salaire et un meilleur traitement. Le 4 avril 1968 à 18 h 01, Martin Luther King est assassiné par un ségrégationniste blanc sur le balcon du Motel à Memphis dans le Tennessee . Ses amis à l'intérieur de la chambre du motel entendent des coups de feu et courent sur le balcon pour trouver Martin Luther King abattu d'une balle dans la gorge. L'assassinat provoque une vague d' émeutes raciales dans 60 villes des États-Unis. 300 000 personnes assistent à ses funérailles, et, à sa demande, son amie Mahalia Jackson chante son hymne favori, My Hand, Precious Lord (Seigneur, prends ma main). La ville de Memphis négocie la fin de la grève d'une manière favorable aux éboueurs après l'assassinat. D'après le biographe Taylor Branch, l'autopsie de King révéla que bien qu'il ait seulement 39 ans, son cœur paraissait celui d'un homme âgé de 60 ans, montrant physiquement l'effet du stress de 13 ans dans le mouvement des droits civiques. Entre 1957 et 1968, King avait voyagé sur plus de 9,6 millions de kilomètres, parlé en public plus de 2 500 fois, été arrêté par la police plus de vingt fois et agressé physiquement au moins quatre fois.
  15. 15. Résumé : Fils et petit-fils de pasteur Martin Luther King (MLK) est devenu un des plus grands défenseurs des droits de l'homme et de la paix de ce siècle. Elevé dans une société régie par la ségrégation (sud des Etats-Unis), il va très vite lutter en faveur de l'intégration des Noirs dans la société américaine . Son action commence en 1955, lors de l'affaire du boycott des transports publics de Montgomery et se poursuit dans la revendication des « Civil Rights » (droits civiques). Arrêté, injurié, menacé de mort, sa maison dynamitée, il ne cesse de prôner le recours à la non-violence : Rassemblements, marches (comme celle de Washington - plus de 250'000 marcheurs de la paix -), sit-in, manifestations et désobéissance civile. Il se bat également pour l'obtention des « Social Rights» (droits sociaux), car les Noirs se trouvent trop souvent dans la misère. En 1964, il est le plus jeune lauréat du Prix Nobel de la paix a être récompensé : il n'a que 36 ans. Cette récompense traduit bien l'importance de l'engagement de cet homme charismatique en faveur des droits de l'homme et de la paix. En 1968, à Memphis (Tennessee), M.L. King est assassiné, alors qu'il vient soutenir une grève des éboueurs de la ville. L'enquête est menée de façon hâtive, son assassin est rapidement arrêté, jugé et condamné à la prison à perpétuité (en 1996, alors qu'il est atteint d'une maladie incurable, il affirme qu'il faisait partie d'une conspiration…!) .
  16. 16. Pour concluer : Martin Luther king a changé la mentalité de nombreux américains. Preuve que le ségrégationisme a partiellement disparu : Cette année, les Américains ont élu comme président de la République un afro-américain : Barack OBAMA

×