L’efficacité desL’efficacité des
géovisualisations 3D engéovisualisations 3D en
contexte collectifcontexte collectif
Retou...
2
EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES
F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
3
EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES
F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
4
EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES
F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
5
EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES
F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
6
EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES
F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
7
EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES
F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
La question de la médiation
• Question de techniques et d’usages
• Implication pour la production, l’utilisation en
réunio...
Merci de votre attention!
9
EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES
F. JACQUINOD – 24 ...
Merci de votre attention!
9
EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES
F. JACQUINOD – 24 ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

SAGEO 2014 : Atelier "Les technologies 3D à l'épreuve de l'usage" - Plan Rhône

1 782 vues

Publié le

SAGEO 2014 : Atelier "Les technologies 3D à l'épreuve de l'usage" - Plan Rhône

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 782
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 269
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Question représentations 3D dans aménagement
    Approche pragmatique et expérimentale de efficacité-performance
    Ouverture sur manière de penser les rôles des cartographies dans la pensée et l’action des aménageurs
  • Non seulement production automatisée, mais production/utilisation multi sites et par acteurs de plus en plus nombreux et de plus en plus hétérogènes
  • Non seulement production automatisée, mais production/utilisation multi sites et par acteurs de plus en plus nombreux et de plus en plus hétérogènes
  • Non seulement production automatisée, mais production/utilisation multi sites et par acteurs de plus en plus nombreux et de plus en plus hétérogènes
  • Ment mieux/obligés dire vérité
    Empêche participation/permet
    Image est instrument de pouvoir, image n eprécadre pas car représente seulement le réel (dépend use, mais que dire?)
  • Ment mieux/obligés dire vérité
    Empêche participation/permet
    Image est instrument de pouvoir, image n eprécadre pas car représente seulement le réel (dépend use, mais que dire?)
  • Attention à cohérence entre les deux types d’efficacité
    Les observations mettent également en avant la manière dont les GV 3D sont utilisées : outil de travail dont les attributions dépassent la simple transmission d’information : manipulation de données ou d’un morceau de territ, exploration, simulation (cf geovisualization)
    Technologies intellectuelle spécifique nous amène à prêter attention à la multiplicité des interactions possibles et fonctions des GV 3D (réflexion, cristallisation, circulation des visuels)
    On confirme ici observation de OS pour visuel en urbanisme (2D)
    Distinguer effic interne (manière territ est représenté, encodé, rendu intelligible) de externe (rôle dans déroulement projet), comme le fait O. Söderström, afin de déterminer critères influant sur leur utilité
    Proposer une première taxinomie de ces représentations
    Cf. Ola Söderström (étude visuel 2D en urbanisme) :
    « La simple monstration lorsqu’il s’agit d’un document présentant les signes extérieurs de l’expertise peut ainsi suffire pour persuader les non-professionnels de la légitimité de politiques urbanistiques. Maîtriser un code de représentation spécialisé confère, autrement dit, une autorité significative. A contrario, ne pas choisir une image pertinente lors d’une négociation avec des élus peut être un élément décisif dans le rejet d’un projet »
  • Attention à cohérence entre les deux types d’efficacité
    Les observations mettent également en avant la manière dont les GV 3D sont utilisées : outil de travail dont les attributions dépassent la simple transmission d’information : manipulation de données ou d’un morceau de territ, exploration, simulation (cf geovisualization)
    Technologies intellectuelle spécifique nous amène à prêter attention à la multiplicité des interactions possibles et fonctions des GV 3D (réflexion, cristallisation, circulation des visuels)
    On confirme ici observation de OS pour visuel en urbanisme (2D)
    Distinguer effic interne (manière territ est représenté, encodé, rendu intelligible) de externe (rôle dans déroulement projet), comme le fait O. Söderström, afin de déterminer critères influant sur leur utilité
    Proposer une première taxinomie de ces représentations
    Cf. Ola Söderström (étude visuel 2D en urbanisme) :
    « La simple monstration lorsqu’il s’agit d’un document présentant les signes extérieurs de l’expertise peut ainsi suffire pour persuader les non-professionnels de la légitimité de politiques urbanistiques. Maîtriser un code de représentation spécialisé confère, autrement dit, une autorité significative. A contrario, ne pas choisir une image pertinente lors d’une négociation avec des élus peut être un élément décisif dans le rejet d’un projet »
  • Attention à cohérence entre les deux types d’efficacité
    Les observations mettent également en avant la manière dont les GV 3D sont utilisées : outil de travail dont les attributions dépassent la simple transmission d’information : manipulation de données ou d’un morceau de territ, exploration, simulation (cf geovisualization)
    Technologies intellectuelle spécifique nous amène à prêter attention à la multiplicité des interactions possibles et fonctions des GV 3D (réflexion, cristallisation, circulation des visuels)
    On confirme ici observation de OS pour visuel en urbanisme (2D)
    Distinguer effic interne (manière territ est représenté, encodé, rendu intelligible) de externe (rôle dans déroulement projet), comme le fait O. Söderström, afin de déterminer critères influant sur leur utilité
    Proposer une première taxinomie de ces représentations
    Cf. Ola Söderström (étude visuel 2D en urbanisme) :
    « La simple monstration lorsqu’il s’agit d’un document présentant les signes extérieurs de l’expertise peut ainsi suffire pour persuader les non-professionnels de la légitimité de politiques urbanistiques. Maîtriser un code de représentation spécialisé confère, autrement dit, une autorité significative. A contrario, ne pas choisir une image pertinente lors d’une négociation avec des élus peut être un élément décisif dans le rejet d’un projet »
  • SAGEO 2014 : Atelier "Les technologies 3D à l'épreuve de l'usage" - Plan Rhône

    1. 1. L’efficacité desL’efficacité des géovisualisations 3D engéovisualisations 3D en contexte collectifcontexte collectif Retour d’expérience Plan RhôneRetour d’expérience Plan Rhône (2008-2014)(2008-2014) F. JacquinodF. Jacquinod
    2. 2. 2 EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
    3. 3. 3 EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
    4. 4. 4 EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
    5. 5. 5 EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
    6. 6. 6 EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
    7. 7. 7 EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
    8. 8. La question de la médiation • Question de techniques et d’usages • Implication pour la production, l’utilisation en réunions et la diffusion • Implication en termes de déontologie qui rejoignent les préoccupations de la charte d’éthique de la 3D (démarche 3dOK) 8 EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
    9. 9. Merci de votre attention! 9 EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014
    10. 10. Merci de votre attention! 9 EFFICACITÉ DES GV 3D EN CONTEXTE COLLECTIF– ATELIER SAGOE 2014 3D ET USAGES F. JACQUINOD – 24 NOVEMBRE 2014

    ×