éDucation à l'environnement

682 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
682
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
41
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

éDucation à l'environnement

  1. 1. Éducation à l’Environnement etau Développement DurableAtf AZZOUNAPremière journée d’OSIRIS sur l’Environnement7 mai 20131
  2. 2. Objectifs• Montrer que les deux concepts Environnement(E) et Développement Durable (DD) sont intégréset appartiennent au champ des QuestionsSocialement Vives (QSV) nécessitant uneapproche éducative• Questionner les méthodes d’aborder ce type dequestions dans l’enseignement• Expliquer l’intérêt de l’étude de ces questions• Perspectives éducatives2
  3. 3. 3PolysémiqueComplexeInteractionen réseau SingulierDynamiqueEnvironnementen relation avecL’HommeQuestionnement SocialVerbal StatiqueUnivocité de relationsSubjectivitéAnthropomorphiqueChosisteobjectivitéUnicité des points de vue
  4. 4. L’environnement partie intégrante dudéveloppement durable DDDD (Rapport Brundtland: 1987) comporte trois piliers :• L’Environnement interpelle les sciences de la nature, l’écologieet les liens entre l’Homme et la Nature au cours de l’éco-ontogenèse:Comment le respecter? Nécessité de l’Education• L’Économie des ressources épuisables:Comment assurer leur viabilité tout en répondant aux besoinsdu présent et du progrès? Nécessité de l’Education• La Société et les besoins des générations actuelles et futures:Comment assurer l’équité et l’égalité dans la durabilité?Nécessité de l’EducationEducation à l’Environnement et Développement Durable (EEDD)Une préoccupation de l’école et de l’université4
  5. 5. DD au carrefour de plusieurs disciplines5Le DD a été confisqué successivement par:• Les sciences du vivant qui prétendent détenir le champ del’environnement et de son éducation:vision écologiste humaniste réduite au seul aspect protecteur ducapital naturel face aux extinctions massives• Les sciences politiques et économiques qui ont polémiqué surle développement et entrainé la dérive vers le capitalisme vertvision développementale utopique indissociable de croissance• Les Sciences humaines et sociales particulièrement l’histoire etla géographie qui ont tenu compte de la notion de durabilitéVision Durable spacio-temporelle de l’environnementLe cloisonnement disciplinaire est statique: obstacle à l’EEDDDD: objet interdisciplinaire complexe et dynamique
  6. 6. Le DD: Question Socialement Vive (QSV)6Le DD est une «Question» au sens anthropologique car c’estune question que se pose toute société qui se respecteLe DD est une QSV: trois critères délimitent une QSV:• Suscite des débats à cause des controverses scientifiqueset sociales qu’elle soulève• Prégnante dans la société: avenir des sociétés actuelles etfutures• Pose des problèmes à l’enseignant entre la neutralitéexigée dans un savoir académique, et l’engagement dansl’acte éducatif et dans la vie quotidienne à cause de cetteimplication socialeQSV triplement vive: dans la science, la société et l’école
  7. 7. DD: triplement socialement vive• Vive dans le savoir scientifique: DD controversé entre spécialistes etprofessionnelsSavoir non stabilisé imprégné d’incertitudes et de valeurs• Vive dans la société: DD controversé socialement à cause de l’impact dela question sur la société, renforcé par le traitement médiatiqueDifférentes visions sociales des risques imprégnées de valeurs• Vive dans le système éducatif: l’école faisant partie de la société,la vivacité du DD à l’école est double puisqu’elle interpelle lesprofessionnels du métier et les acteurs sociaux représentés par lesapprenantsEnjeux scientifiques, politiques, socioéconomiques du DDRiches en incertitudes et risquesAppel aux systèmes de valeurs et représentations sociales de chacunComment tenir compte de ces nouveautés en classe?7
  8. 8. Enjeux de l’EEDD• Social: éduquer à l’équité, égalité et solidarité sociale• Économique et politique: éduquer à l’efficacitééconomique et à la responsabilité environnementale• Scientifique: éduquer à l’incertitude, au risque, à laprécaution, à la durabilité, en plus des notionsécologiquesÉducationà la citoyenneté collaborativeet à la réflexion futuriste dans l’espace:local/global, et dans le temps: immédiat/avenir8
  9. 9. Sciences stabilisées et MéthodologieLe développement scientifique au siècle des lumières et se référant à lasacralité de la religion a entrainé la sacralisation de la science abordéede façon positiviste dogmatiqueSacralisation reproduite dans les systèmes d’enseignement et encadréepar des rituels de concours, de pratiques d’évaluation normatives etde distribution de prixSacralisation renforcée par la médiation et les musées qui exposent dessciences à admirerL’enseignement académique classique perpètre ce mode de vision par uneméthodologie transmissive expositive d’un savoir produit par l’auteurseul expert des sciencesLe profane, face à cette vision, se trouve démuni, respectueux d’unescience au service du progrès instituée en dogme. Il est un simpleacteur qui subit le savoirIl se sent en sécurité, croyant que le progrès protège l’humanité del’autodestructionUne distance s’installe et augmente entrele savoir scientifique et le savoir social9
  10. 10. Remise en question de la méthodologieLes QSV et particulièrement le DD sont loin de lastabilité:• Le statut de la preuve scientifique remis en questionpar l’incertitude• L’expertise comme propriété des savants etprofessionnels remise en question par les risques• La méthodologie transmissive remise en questioncar ne tenant pas compte de ces controversesComment peut-on aborder ces QSV?Par l’instauration de la culture du débat en classe10
  11. 11. Le débat nécessite une nouvelleméthodologie111. Le statut du savoir et de la preuve scientifique:• Un savoir stabilisé est sans impact social:pédagogie de l’exposition: rétro-cognition• Une QSV: pédagogie de l’enquête et duquestionnement: pro-cognitionProblématisation de la controverse:Situation authentique et contextualiséedébattueen classe à partir de différents supports didactiques
  12. 12. 2. Statut de l’expertise scientifique• Savoir stabilisé: expertise d’autorité par le professionnel, présentéepositivement, renforcée par la confiance en la rationalité scientifique• QSV: porteuse d’implications sociales et de pouvoir qui peut dériver parla manipulation de l’expert et l’orientation des décisionsCrise de l’expertise scientifique qui tend à instrumentaliser le savoir età ne valoriser que son aspect utilitariste, rendu souvent par les médiasplus positifRevendication d’une expertise citoyenne collective qui s’impose avecla multitude des risques de la science. Elle aura une rationalité socialerégulatrice entre plusieurs solutions• Cette expertise élargie à la société s’applique au DD qui cherche Quelfutur souhaitable que l’expert peut guider mais n’a pas la légitimité deconfisquerElle doit être discutée dans le débat argumentécommunicationnel 12
  13. 13. rôles du débat scientifique• Échange communicationnel argumenté dedifférents points de vue, de différents systèmesde valeurs et de différents choix éthiquesDéveloppement du raisonnement scientifiqueDéveloppement d’une démocratie participativeDéveloppement du raisonnement éthiqueDéveloppement de la responsabilité13
  14. 14. L’EEDD à l’école régule14La pédagogietransmissivel’expertise d’autoritéLa pédagogieexploratoire critiquel’expertise collectivel’enseignant seul auteur du savoirla sociétéacteur subissant les choix auteur agissant sur choix
  15. 15. De l’EDD à l’éducation à la démocratie et à la citoyenneté15L’école grâce à l’EDDLevier du changement socialécocitoyennetédémocratie participativepartage des valeurs éthiquesprojection dans le futurdans l’espace planétaireSciencesconfisquée par le pouvoirscientifique & politico-économiquenéolibéralismeinfiltrant souvent nos modes depensée et nous rendant passifsRevendiquée et critiquéesavoir utilitariste normalisé vertueuxqui encourage la marchandisation etefface la responsabilité de l’individuécoresponsabilitéjustice sociale
  16. 16. 16L’EDD vers le militantismeL’enseignement scientifique favorisela consommation des sciencesplus que leur productionPerte culturelle versdes sociétés normalisées matérialistesLa sensibilisation des apprenants aux questions duDéveloppement DurableEngagement vers l’action militante «wise activism»De la posture positiviste scientiste dogmatique utilitaristevers une posture réaliste relativiste critique
  17. 17. 17Nécessité de formation du citoyenDD= Science aux implications sociales multiplesPost-normal SciencePrises de décision élargie à la communauté sociale« extended peer community »Nécessité de formation de cette communautél’ignorance est effrayante dans les sciences qui créent des problèmeséduquer au monde incertain une obligationEnseigner les QSV contribue ainsi àl’alphabétisation de la société à la fois auxsciences dures, mais aussi aux scienceshumaines et sociales
  18. 18. Les indicateurs de l’EDDLes domaines du DD regroupés en 3 macrodomaines:• Le domaine économique: groupant les aspects économique,juridique et politique• Le domaine social: groupant les aspects démographique,culturel• Le domaine scientifique: avec les aspects technique et matériel• Le domaine éthique est un 4ème domaine qui s’impose à touteactionLes indicateurs du DD permettent de construire les situationsd’enseignement en amont de l’éducation et d’analyser les résultatsà l’aval de cette éducationUne synthèse bibliographique des travaux de Giordan,Simonneaux et Audigier, permet de citer7 indicateurs: les acteurs, les facteurs, la décision-action, lesnormes éthiques, les normes juridiques, les échelles, la prise enconsidération du futur18
  19. 19. Les indicateurs de l’EDD1. Les acteurs et la problématisation de la situation :individuelle ou collective: toute action est portéepar différents acteurs avec des points de vue, descroyances, des attentes et des intérêts différentsselon leur rapports à cette situation.2. Les facteurs et l’approche complexe: l’analyse de lasituation dans sa complexité ou par ses éléments:chacun a des capacités différentes à mettre enrelation des facteurs et à rendre compte de lacomplexité des 4 domaines suscités3. La décision-action et les conditions d’acceptabilitéde l’expertise: la prise de conscience des enjeux, del’incertitude, des risques qui influencent lesconditions de validité de l’expertise par le douteépistémologique 19
  20. 20. Les indicateurs de l’EDD4. Les normes éthiques ne s’appliquent pas comme desordonnances médicales, mais doivent gérer la non permanencedes situations vers l’optimisation des choix: capacité de prise dedistance et régulation des valeurs et des choix:5. Les normes juridiques et politiques: peuvent changer par uneaction possible dans le cadre des libertés énoncées dans lacommunauté grâce à l’exercice de la citoyenneté6. La pluralité des échelles spatiale et temporelle: capacité degénéralisation partant de situation locale dans un temps précisavec une action individuelle et allant vers la dimension del’espace planétaire, du temps futur et de l’activité collective7. Prise en considération du futur: cet indicateur est importantdans la question de DD se projetant d’emblée dans le futur.projection tenant compte de tous les aléas possibles: incertitude,risque, probabilité, et aussi des deux temps passé et présent20
  21. 21. L’EDD demande de nouvelles compétences• Agir local et penser global: le glocal• Penser complexe• Confronter l’incertitude• Critiquer l’expertise• Prendre des distances, être vigilant dans ses choix• Faire des choix éthiques au lieu d’enseigner des choix• Changer de pratiques: problématisation, questionnementPratiques logico-discursives et communicationnellesrigoureuses à la hauteur des enjeux posésDépasser des pratiques modèles transmisesvers des praxis à la fois éducatives et discursives quipermettent le passage du subir à l’agirce qui permet une construction identitaire écocitoyenne 21
  22. 22. Conclusion• DD=QSV: vecteur pour transformer l’école etde là la société post-moderne• Tension entre le cognitif et l’affectif rendl’enseignement du DD délicat interrogeant laposture de l’enseignant entre la neutralité etl’engagement22
  23. 23. Perspectives• Champ de recherche émergent qui vise à développer denouvelles relations entre la société et son école• Savoir sort du carcan académique et concluant une unionavec l’économie, la politique, l’éthique• Savoir sous deux types de rationalité: scientifique qui doits’ouvrir à la rationalité sociale• Nécessité d’intégration des QSV dans les programmesd’enseignement et dans les grandes orientations del’éducation à l’E, DD, Citoyenneté, Démocratie, Politique• En Europe, les QSV introduites dans certains programmesdu bac, les concours de recrutement des capésiens de SVT• Nécessité de développer l’axe professionnel de lamédiation scientifique 23
  24. 24. Les finalités de l’école et de l’université24Identité écocitoyenneEmboite différentes dimensionsÉcologiqueSujet affect humanisteEsthétiqueÉcologisteSujet épistémique idéalisteSavoir scientifiqueÉcociviqueSujet civiquePraxis réfléchiesÉcoresponsableSujet éthiqueChoix réfléchisEcomilitantisteSujet militantPolitiquement dérangeant

×