DR H BEN HAJEL * Dr S DAKHLIA * Dr H GHEDIRA **
* Polyclinique LES BERGES DU LAC
** Hôpital A MAMI
Le cancer du poumon est un drame de la
médecine moderne DR M MAALEJ.
La mortalité reste identique depuis 25 ans
Godfrey Hounsfield
(* 1919, Nottinghamshire)
(+ 2004, London)
Prix Nobel: 1979
1971 : Prototype EMI
Scanner cérébral Mark 1
Épaisseur de coupe: 13mm
80 x 80 Acqu.: 4,5‘
Rec. : 4,5‘
Aujourd’hui le scanner
thoracique est obtenu en
12 s avec une qualité
d’image optimale (64 ou
128 coupes de 0.6mm) et
un ...
Nombre de couronnes (64 )corollaire: meilleure
couverture volumique.
Réduction du temps d’acquisition 12 s.
16 barrette...
Sensibilité, Spécificité
Le dépistage par scanner faiblement irradiant, du
cancer du poumon permet de réduire de 20% les
...
Le concept de dépistage
Détection d’une maladie à un stade où un traitement peut
en changer le pronostic.
Ce test doit ê...
Le dépistage par CT faible dose:
technique
Cette technique d’imagerie n’utilise que 10% de la
dose d’irradiation habituel...
Irradiation
Une radiographie thoracique expose le patient à 0.02
mSV.
Le scanner low dose( LDCT) 0.5-3.6 mSV ( 25 rx
tho...
Le dépistage doit s’adresser à une population
spécifique( National Lung Screening trial NLST)
Personnes âgées de 55 à 74...
Nodule non calcifié
Biopsie si
modification de
taille
Patient âgé de 54 ans.
Grand tabagique.
Douleurs thoracique.
Epreuve d’effort non réalisable (lésion traumatique au
ni...
Conclusion
Le traitement du cancer bronchique est décevant
malgré les progrès de la chirurgie et la
chimiothérapie.
Le n...
MERCI
TDM  low dose
TDM  low dose
TDM  low dose
TDM  low dose
TDM  low dose
TDM  low dose
TDM  low dose
TDM  low dose
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

TDM low dose

1 091 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 091
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

TDM low dose

  1. 1. DR H BEN HAJEL * Dr S DAKHLIA * Dr H GHEDIRA ** * Polyclinique LES BERGES DU LAC ** Hôpital A MAMI
  2. 2. Le cancer du poumon est un drame de la médecine moderne DR M MAALEJ. La mortalité reste identique depuis 25 ans
  3. 3. Godfrey Hounsfield (* 1919, Nottinghamshire) (+ 2004, London) Prix Nobel: 1979 1971 : Prototype EMI Scanner cérébral Mark 1
  4. 4. Épaisseur de coupe: 13mm 80 x 80 Acqu.: 4,5‘ Rec. : 4,5‘
  5. 5. Aujourd’hui le scanner thoracique est obtenu en 12 s avec une qualité d’image optimale (64 ou 128 coupes de 0.6mm) et un temps de rotation de 0.4s 4040 mm de couverture en une rotation 2020 images /s reconstruction time
  6. 6. Nombre de couronnes (64 )corollaire: meilleure couverture volumique. Réduction du temps d’acquisition 12 s. 16 barrettes 25 s 64 barrettes 12 s. Réduction des artefacts cinétiques.
  7. 7. Sensibilité, Spécificité Le dépistage par scanner faiblement irradiant, du cancer du poumon permet de réduire de 20% les décès chez les fumeurs par rapport au dépistage par radiographie selon l’étude américaine NLST. La recherche systématique de nodules mettra en évidence au moins un nodule non calcifié dans la moitié des cas. Mais cette sensibilité est limité par le manque de spécificité: 98% de ces nodules ne seront pas des cancers.
  8. 8. Le concept de dépistage Détection d’une maladie à un stade où un traitement peut en changer le pronostic. Ce test doit être : sensible. Spécifique. Sans effets secondaires. Le rapport cout- bénéfice jugé favorable. Il doit modifier la mortalité spécifique pour la maladie recherchée. A ce jour le dépistage est recommandé pour le cancer du sein, le col de l’utérus et le colon.
  9. 9. Le dépistage par CT faible dose: technique Cette technique d’imagerie n’utilise que 10% de la dose d’irradiation habituelle pour un CT scan conventionnel. L’acquisition des images est obtenue en 10 à 12 sec en une seule inspiration. Sans produit de contraste.
  10. 10. Irradiation Une radiographie thoracique expose le patient à 0.02 mSV. Le scanner low dose( LDCT) 0.5-3.6 mSV ( 25 rx thorax) Le scanner haute résolution(HRCT) 6-12 mSV(300 thorax) L’exposition au rayon X à 40 mSV/an ( 2000 radiographies thorax) comporte un risque de cancer significatif.
  11. 11. Le dépistage doit s’adresser à une population spécifique( National Lung Screening trial NLST) Personnes âgées de 55 à 74 ans avec plus de 30 paquets années)
  12. 12. Nodule non calcifié Biopsie si modification de taille
  13. 13. Patient âgé de 54 ans. Grand tabagique. Douleurs thoracique. Epreuve d’effort non réalisable (lésion traumatique au niveau du genou. Aspect normal des coronaires au coroscanner. Les coupes thoraciques…
  14. 14. Conclusion Le traitement du cancer bronchique est décevant malgré les progrès de la chirurgie et la chimiothérapie. Le nombre total de décès est supérieur à la somme des trois autres cancers ( sein , col de l’utérus et colon) La dépistage du cancer bronchique devrait être promoteur puisque si le diagnostic est précoce, la chirurgie guérie 70% des cancres bronchiques. Le CT scan thoracique à faible dose ouvre de nouvelles perspectives.
  15. 15. MERCI

×