Paris, le 20 septembre 2012                      LA MACIF PRESENTE LES RESULTATS DU BAROMETRE                             ...
2/ Les Français conscients de l’existence des modes de déplacement alternatifsAlors qu’en 2011, ils étaient 75% à refuser ...
4/ Des Français encore attachés à leurs habitudesBien que l’accès aux modes de déplacement alternatifs soit plus simple au...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Macif - Baromètre de la mobilité durable 2012

560 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
560
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
170
Actions
Partages
0
Téléchargements
73
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Macif - Baromètre de la mobilité durable 2012

  1. 1. Paris, le 20 septembre 2012 LA MACIF PRESENTE LES RESULTATS DU BAROMETRE DE LA MOBILITE DURABLE 20121 En partenariat avec le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’EnergieEn partenariat avec le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, la Macifprésente les résultats de la 6ème vague de son Baromètre de la mobilité durable.Principal enseignement : l’intention de changer de comportement par rapport à la voiture progressefortement et la notoriété des modes de déplacement alternatifs se renforce, avec en têtele covoiturage. Pour autant, les Français restent attachés à la voiture et souhaitent que l’on faciliteen priorité les véhicules propres, individuels ou collectifs. Plus que 58% des Français interrogés (-17 points avec 2011) admettent qu’ils ne sont pas encoreprêts à changer leurs habitudes en matière de déplacement dans les mois à venir. Un chiffre quitombe même à 47% pour les urbains, face au coût trop élevé d’utilisation de la voitureet à la congestion du trafic qui allonge les temps de transport. Le covoiturage reste en tête des modes de déplacement alternatifs les plus connus pour 91% desFrançais et la notoritété de l’autopartage bondit à 53% (+11 points en un an). Pour autant, comme en 2011, 2 Français sur 3 n’ont encore jamais pratiqué ou utilisé un mode dedéplacement alternatif et seuls 36% se disent prêts à le faire. A 71%, l’incitation financière arrive en tête des mesures qui encourageraient les Français à utiliserdavantage des modes de déplacement moins polluants. Crise oblige, une augmentation rapide desprix des carburants pourrait aussi les entraîner à se déplacer autrement (53%, +3 points vs 2011). 77% des Français estiment qu’il est possible aujourd’hui de rouler en polluant moinset 34% d’entres eux souhaitent que l’on facilite l’accès aux transports propres (véhicules individuelset collectifs).LES PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS DU BAROMETRE MACIF DE LA MOBILITE DURABLE 2012En tant que premier assureur automobile en France avec 5,7 millions de véhicules assurés en 2011, legroupe Macif considère la mobilité individuelle durable comme un enjeu sociétal majeur et s’est engagé èmedepuis près de 6 ans en faveur des modes de transport plus respectueux de l’environnement. Pour la 6année consécutive, la Macif publie les résultats du Baromètre de la mobilité durable pour mieux comprendreet analyser les comportements des Français à l’égard des nouvelles mobilités.1/ L’enjeu de la protection de l’environnement progresse très légèrement dans lespréoccupations prioritaires des FrançaisEn 2012, 38% des Français considèrent que la protection de l’environnement est un enjeu tout à faitprioritaire, soit une progression de 2 points depuis 2011. Malgré cela, celle-ci se situe toujoursà la 5ème place du classement de leurs préoccupations majeures, dominé à 74% par l’emploi, suivi de laprotection sociale (56%, -6 points), le pouvoir d’achat (54%, +1 point) et la sécurité (51%, +5 points).Si 86% des Français accordent toujours une importance forte à l’enjeu écologique, on constate toutefoisla baisse constante de son caractère prioritaire, mesurée depuis le lancement du Baromètre en 2007(de 58% en 2007 à 36% en 2011, avec une légère hausse de 2 points en 2012).Sur les critères environnement, qualité de vie et impact économique, les Français estiment que ledéveloppement des transports collectifs (68%) et la réduction des besoins de déplacements (56%) doiventêtre une priorité.1 Baromètre Macif 2012 de la mobilité durable réalisé par Opinion Way, en partenariat avec le Ministère de l’Ecologie, duDéveloppement durable et de l’Energie, entre le 17 et le 27 août 2012 auprès d’un échantillon de 1 517 personnes représentatif de lapopulation française âgée de 18 ans et plus.
  2. 2. 2/ Les Français conscients de l’existence des modes de déplacement alternatifsAlors qu’en 2011, ils étaient 75% à refuser de changer leurs habitudes en matière de déplacement,aujourd’hui ils ne sont plus que 58%. Les Français, possesseurs de voiture, sont prêt à y renoncer du faitdu coût trop élevé d’utilisation (59%) et du manque d’accessibilité de certains lieux en voiture (32%).Les Français ont maintenant une bonne connaissance des modes de transport alternatifs :Le covoiturage, toujours en tête de liste, est connu par 91% (+1 point vs 2011) des Français, dont 26% déclarent l’avoirpratiqué. Suivi de la mise à disposition de vélos à 78% (+1 point vs 2011) où ils ne sont que 13% à l’avoir pratiqué.L’autopartage, qui connaît sa plus forte progression cette année, se retrouve en troisième position(53%, +11 points vs 2011), avec 6% d’utilisateurs.3/ Une offre de déplacement alternatifs plus accessibleCette progression de la notoriété s’explique en partie par une plus grande disponibilité des modes dedéplacement alternatifs sur ces dernières années. Ainsi, plus d’un Français sur trois(38%, +12 points vs 2008) dit avoir accès près de chez lui à une offre de covoiturage. Les offres de vélos enlibre service (29%, +4 points) et d’autopartage (13%, +5 points) sont également en progression selon eux.Evolution de la proximité des modes de déplacement alternatifs avec son domicile entre 2008 et 2012 38% 29% 26% 25% 20% 16% 2008 13% 2012 8% Covoiturage Mise à disposition de Autopartage Transports à la vélos demande 2
  3. 3. 4/ Des Français encore attachés à leurs habitudesBien que l’accès aux modes de déplacement alternatifs soit plus simple aujourd’hui, 63% des Français nesont pas encore prêts à les utiliser régulièrement. Malgré des chiffres élevés, les intentions d’utilisationd’un mode de transport moins polluant sont en baisse depuis 2008 : - 65% pour les véhicules propres (-11 points vs 2008). - 60% pour le covoiturage (-7 points). - 50% pour les vélos (-11 points). - 35% pour l’autopartage (-11 points). Nouvelle donne : l’incitation financière Les Français restent attachés à la voiture : la solution d’une incitation financière à utiliser des modes de déplacement moins polluants apparaît comme la mesure la plus convaincante (71%). Viennent en second et troisième choix, une application dynamique permettant d’avoir en temps réel des informations sur les modes alternatifs (61%, -1 point vs 2011) et un abonnement unique pour tous les modes (57%, -1 point).Pour une large majorité des Français (77%), il est au final possible de circuler en polluant moins. Ils sontainsi 34% à souhaiter que l’on développe en priorité l’usage des transports propres (individuels etcollectifs). Les principaux résultats du Baromètre Macif de la mobilité durable 2012 sont disponibles sur le site Internet du programme du groupe Macif « Roulons pour l’avenir », en faveur d’une mobilité durable et responsable, à l’adresse www.roulonspourlavenir.com rubrique Actualités / La tendance actuelle.A propos du groupe MacifLe groupe Macif couvre les besoins de 5 millions de sociétaires et adhérents en assurances de biens, assurances de personnes,épargne, crédit, assistance, services à la personne. Gérant près de 17 millions de contrats au 1er janvier 2012, la Macif, assureur de lafamille, est la première société d’assurance automobile (voitures et deux-roues) avec 5,73 millions de véhicules assurés. Le Groupe aréalisé un chiffre d’affaires de près de 5,7 milliards d’euros en 2011 (norme IFRS).Plus d’informations sur www.macif.frContacts presse groupe MacifHoly Ramiandrasoa - Tél. 01 58 45 66 32 - hramiandrasoa@macif.frJulie Terzulli – Tél. 01 55 31 62 67 – jterzulli@macif.fr 3

×