www.air-rhonealpes.fr
Mai 2013
CONFÉRENCE : « LE CHAUFFAGE AU BOIS, DU PROGRÈS DANS L’AIR »
Didier CHAPUIS, Directeur terr...
Sommaire
● Quelques rappels sur la qualité de l’air
● Les enjeux sanitaires et réglementaires
● Une situation préoccupante...
La qualité de l’air :
Quelques rappels….
Le cycle de la pollution atmosphérique
De nombreux paramètres influent sur la pollution atmosphérique :
• Les émissions de...
Les particules fines PM10
Source : Centre fédéral de
l’Hygiène de l’Air (Suisse), 2007
Les éléments de diagnostic
Influence de la météorologie et de la topographie
Des émissions concentrées en fond
de vallée
D...
Les enjeux sanitaires
Et réglementaires
La qualité de l’air : un contexte d’urgence
Enjeux majeur de santé publique
La qualité de l’air est responsable, chaque an...
La qualité de l’air : un contexte d’urgence
Contentieux européen
Le territoire rhônalpin est concerné chaque année par le ...
Le contexte
• UNE SITUATION PRÉOCCUPANTE,
• LA NÉCESSITÉ D’AGIR
Les concentrations de poussières en 2011 en Savoie
Zones sensibles : zones où les actions en
faveur de la qualité de l’air doivent être
jugées préférables à des actions port...
La pollution n’est pas une fatalité
Une amélioration de la qualité de l’air ? OUI si des mesures sont prises, sinon…NON
Ba...
Le chauffage au bois, une
origine connue
pour les particules
 3 secteurs majoritaires
pour la plupart des
polluants : transports,
résidentiel (chauffage),
industrie
 Oxydes d’azote ...
Quels leviers d’action?
Renouvellement du parc d’appareils de chauffage : un levier d’action
Antagonisme Air/Climat
Un arbitrage est nécessaire, m...
Renouvellement des appareils de chauffage au bois individuel : un
exemple de levier d’action
Chauffage individuel
Les foye...
Bilan sur le chauffage au bois
Energie considérée comme neutre vis-
à-vis de l’effet de serre, sous réserves
Des émissions...
Brûlage de déchets verts
Le brûlage de 50 kg de végétaux émet autant de particules que :
- 18 400 km parcourus pour une vo...
MERCI DE VOTRE ATTENTION
Un questionnaire de satisfaction est disponible
sur notre site Internet www.air-rhonealpes.fr
pou...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

130513 d ch_renerfor_cg73

392 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
392
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
113
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

130513 d ch_renerfor_cg73

  1. 1. www.air-rhonealpes.fr Mai 2013 CONFÉRENCE : « LE CHAUFFAGE AU BOIS, DU PROGRÈS DANS L’AIR » Didier CHAPUIS, Directeur territorial Est Qualité de l’air et Bois Energie : Situation et enjeux en Savoie
  2. 2. Sommaire ● Quelques rappels sur la qualité de l’air ● Les enjeux sanitaires et réglementaires ● Une situation préoccupante, la nécessité d’agir ● Le chauffage au bois, une origine connue pour les particules ● Des actions possibles conciliant qualité de l’air et bois-énergie Qualité de l’air et bois énergie
  3. 3. La qualité de l’air : Quelques rappels….
  4. 4. Le cycle de la pollution atmosphérique De nombreux paramètres influent sur la pollution atmosphérique : • Les émissions de polluants • Les conditions météorologiques, topographiques, l’environnement local… • La chimie de l’atmosphère
  5. 5. Les particules fines PM10 Source : Centre fédéral de l’Hygiène de l’Air (Suisse), 2007
  6. 6. Les éléments de diagnostic Influence de la météorologie et de la topographie Des émissions concentrées en fond de vallée Des contraintes topographiques encaissement empêchant la dispersion Les températures froides nécessitant un chauffage important Phénomène d’inversion de température entrainant l’accumulation des polluants
  7. 7. Les enjeux sanitaires Et réglementaires
  8. 8. La qualité de l’air : un contexte d’urgence Enjeux majeur de santé publique La qualité de l’air est responsable, chaque année en France, de la mort prématurée de plusieurs dizaines de milliers de personnes.  L’espérance de vie est réduite de l’ordre de 9 mois à cause de la qualité de l’air. L’espérance de vie pourrait être prolongée de plusieurs mois en réduisant la pollution  European Commission Directorate Environment and Health - Baseline Scenarios for the Clean Air For Europe (CAFE)  Le coût sanitaire lié à la qualité de l’air est estimé entre 20 et 30 milliards d’euros (Mds €) par an pour la France métropolitaine  Rapport ministériel Santé et Qualité de l’air extérieur  Près d’un cinquième des Français (soit 12 millions) vivent dans des zones présentant des taux de pollution supérieurs aux seuils autorisés  Bilan 2011 de la qualité de l’air
  9. 9. La qualité de l’air : un contexte d’urgence Contentieux européen Le territoire rhônalpin est concerné chaque année par le dépassement des seuils réglementaires pour plusieurs polluants. Il fait l’objet d’un contentieux européen sur les particules Amende envisagée : 10 à 30 M€ 150 000 à 300 000€ d'astreinte journalière Rhône Alpes sera très certainement concerné par un autre contentieux sur les oxydes d’azote.
  10. 10. Le contexte • UNE SITUATION PRÉOCCUPANTE, • LA NÉCESSITÉ D’AGIR
  11. 11. Les concentrations de poussières en 2011 en Savoie
  12. 12. Zones sensibles : zones où les actions en faveur de la qualité de l’air doivent être jugées préférables à des actions portant sur le climat en cas d’effets antagonistes L’exposition des territoires et de la population La mise en évidence de zones sensibles (selon définition SRCAE) Zone sensible de la Savoie :  67 % des habitants ( 275 000 hab.)  24 % du territoire Les plans d’actions infra régionaux (SCOT, PLU, PCET…) qui comportent une fragilité territoriale (zone sensible) devront comprendre un volet « air » pour s’assurer que les actions retenues non seulement ne dégradent pas la qualité de l’air mais contribuent à l’améliorer… (bilan d’émissions par territoire / mesures compensatoires)
  13. 13. La pollution n’est pas une fatalité Une amélioration de la qualité de l’air ? OUI si des mesures sont prises, sinon…NON Baisse importante des niveaux dans l’air ambiant de SO2 et également de benzène, plomb, HAP, CO…  Résultats d’actions dans les secteurs de l’industrie et de l’automobile  tendance positive à l’amélioration… mais: - attention aux variations interannuelles et géographiques… - cette diminution ne suffit pas à assurer le respect de la réglementation (NO2, PM10…)
  14. 14. Le chauffage au bois, une origine connue pour les particules
  15. 15.  3 secteurs majoritaires pour la plupart des polluants : transports, résidentiel (chauffage), industrie  Oxydes d’azote : enjeu majeur de maîtrise des émissions du transport routier  Particules fines : nécessité d’actions multi sources, priorité sur chauffage • Les principales sources de pollution Les principaux secteurs à l’origine des rejets polluants 45% Sur une année complète 62% Sur une saison de chauffage 77% Lors d'une journée de grand froid
  16. 16. Quels leviers d’action?
  17. 17. Renouvellement du parc d’appareils de chauffage : un levier d’action Antagonisme Air/Climat Un arbitrage est nécessaire, mais des solutions satisfaisantes pour l’Air et le Climat existent Chauffage au bois : hétérogénéité des performances vis-à-vis des émissions de particules Modification du parc d’appareil = levier d’action puissant ÷110 ÷15
  18. 18. Renouvellement des appareils de chauffage au bois individuel : un exemple de levier d’action Chauffage individuel Les foyers ouverts et autres appareils non performants sont peu nombreux, produisent peu de chaleur mais sont responsables de la majorité des émissions du chauffage individuel
  19. 19. Bilan sur le chauffage au bois Energie considérée comme neutre vis- à-vis de l’effet de serre, sous réserves Des émissions variables d’autres polluants (CO, COV, HAP, particules fines) Problématique du chauffage au bois Impact des différents équipements de chauffage sur les émissions de particules PM10 (ordres de grandeur)
  20. 20. Brûlage de déchets verts Le brûlage de 50 kg de végétaux émet autant de particules que : - 18 400 km parcourus pour une voiture essence récente (16 800 km pour une voiture essence très ancienne) - 5 900 km parcourus pour une voiture diesel récente (1 300 km pour une voiture diesel très ancienne) - 3 mois de chauffage d’une maison équipée d’une chaudière fuel performante - 3 semaines de chauffage d’une maison équipée chaudière bois performante
  21. 21. MERCI DE VOTRE ATTENTION Un questionnaire de satisfaction est disponible sur notre site Internet www.air-rhonealpes.fr pour nous faire part de votre avis sur l’ensemble des informations mises à votre disposition par l’observatoire Air Rhône-Alpes www.air-rhonealpes.fr

×