• Télécharger
Gilles Babinet / Failcon Paris Fev 2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Gilles Babinet / Failcon Paris Fev 2011

on

  • 11,721 vues

L'échec entrepreneurial vu par l'entrepreneur français gilles babinet.

L'échec entrepreneurial vu par l'entrepreneur français gilles babinet.

Statistiques

Vues

Total des vues
11,721
Vues sur SlideShare
8,859
Vues externes
2,862

Actions

J'aime
13
Téléchargements
90
Commentaires
2

32 Ajouts 2,862

http://www.scoop.it 1267
http://blog.twentysept.com 372
http://gregorypouy.blogs.com 342
http://www.ziserman.com 149
http://yannigroth.wordpress.com 131
http://www.switchconsulting.fr 122
http://www.ledroitdeperdre.com 102
http://www.9viesduchat.com 79
http://paper.li 51
http://www.levidepoches.fr 46
http://capecalm.tv 35
http://nblas.posterous.com 29
http://fr.locita.com 28
http://yannigroth.com 26
http://www.netvibes.com 22
http://static.slidesharecdn.com 14
http://levidepoches.blogs.com 9
http://www.levidepoches.blogs.com 8
http://stephaneallard.tumblr.com 5
http://flavors.me 5
http://www.gregorypouy.fr 3
http://twitter.com 3
http://www.stonepower.fr 2
http://www.twylah.com 2
http://tweetedtimes.com 2
http://www.lablogule.com 2
http://www.gregorypouy.blogs.com 1
http://webcache.googleusercontent.com 1
http://translate.googleusercontent.com 1
http://a0.twimg.com 1
http://www.soup.io 1
http://mandarine 1
Plus...

Accessibilité

Catégories

Détails de l'import

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Droits d'utilisation

© Tous droits réservés

Report content

Signalé comme inapproprié Signaler comme inapproprié
Signaler comme inapproprié

Indiquez la raison pour laquelle vous avez signalé cette présentation comme n'étant pas appropriée.

Annuler
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
Poster un commentaire
Modifier votre commentaire
  • Je faisvous faire une confidence, je suistrèsheureux d'être icicesoir. J'ai beaucoup réfléchiàcequej'allaisvous dire. J'aid'abordpenséàvousparler de façon technique, entrepreneuriale. De vous dire qu'ilfallait par exemplen'avoirqu'uneseulestratégiedansuneseulesociété (J'aiobservéquedeuxstratégiesétaitextrèmementperturbant et dangereux) ou encore qu'ilfallait essayer d'alleràl'international le plus tôt possible (les marchès ne se comportant pas touspareils, on a plus de chance de rencontrer le succès et ça force à un effort de structuration), qu'ilfautéviterd'avoir un pitch trop long... et en réalité, je ne suisditquevouspourrieztrouvertouscesconseilsailleurs, et que le plus important n'était pas là. Cesoir, je vaisvousparlerd'unefaconassezpeuconventionnelle, qui semblera naive àcertains d entre vouspuerile, voirerévoltanteoua cote de la plaque, maisapresavoirassezlonguementreflechi a ce qui me semblaitetre l essentiel et finalement la vraieclee du succes pour moi, je n ai pas trouve plus pertinent. Je m excuse par avancesi je choque certain, je ne pretend pas avoiruneapproche exclusive. Des tas ‘ entrepreneurs demontrent le contraire. Maiscarestemontémoignage de 20 ans de créationsd’entreprises. On vadoncsortir du terrain des P&L, des levées de fonds, de l'expansioninternationale. 
  • J'ailu un commentairesur le web surcetteconférence, qui en soitrésume tout le sujet de cesoir "ilfautêtresacrémentcourageux pour s'exprimerdansunetelleconférence". je me suis dis qu'ildevait y avoirunesacréeomertasurl'échec pour quecesoitl'idéegénérale... EN France l’échecestune petite mort.
  • En réalité, nous pouvonstous nous reconnaitredansune de ces postures. La bienséance, le comportement bourgeois, sont des solutions de facilité et de confort social. Surtoutquand la pressionsocialeest forte (chomage, pensée unique). Comme en France. Si je dis "je croisà la fusion froide", "je crois aux Ultra-dillution" à des scientifiques ; je suisautomatiquementcataloguécommedingue. MêmeEinstein a ditqueDieu ne jouait pas aux dèslorsque Niels Bohr posa les fondements de la physique quantique. 
  • Vouloirréussir sans affronter l'échecc'estcommevouloirtrouver de l'or avec un seul coup de pioche. Emmanuel Beard se trouvamochetoutesajeunesse, çal'aterriblementcomplexéeJe connaisplusieursgrands entrepreneurs, très riche, trèsenviés, qui sontmalheureuxà un point quevous ne pouvez pas même imaginer.
  • Pourchaqueexpérience, on aurait tout aussibienpu ne pas s’ensortir. Bernard Palissy. CriteoSimoncini
  • pour ceux qui pourraientêtretentés de penserquecesréorientationssontdûesà un esprit supérieur. Je vousépargne le fait quej'ai passé 3 fois le permis de conduire. je ne vousai pas amenémes parents, mais je donnel'assurancequej'étaisleur principal sujetd'inquiètudedurantune bonne dizained'année. 
  • Je ne peux pas les nommer car je ne leurai pas demandéleur accord et je ne sais pas siilsapprécieraient, mais je connaisplusieurs entrepreneurs qui ontsubit des échecs et qui sontparfaitement en phase avec ça.
  • Certainsd’entrevouspeuventpenserquec’estexagéré. A ma connaissance dire du mal d’un concurrent ne l’ajamais fait disparaître. La réalité, c'estqu'on se retrouve plus souventquel'on ne le croità faire des partenariats avec des stés/ gens surlesquels on avait des apriorinégatifs. soitqu'onanalysecomme des concurrents directs. Débatsurl’adoptionhomosexuelle enAngleterre.
  • Tout le monde a un chemin personnel. Pour certain cedoitêtre de biencuisiner le potiron.
  • Les semainespasséesj’aiinterrogé 7 ou 8 entrepreneurs sur les raisons de leurséchecs. Tousm’ontdit en gros, je n’ai pas vu un trucévident. J’airaté un virageessentiel. J’étais trop occupé, préoccupé, etc. Je ne suis pas parvenu à “think out of the box”. CRISPEtous- admettentlargementqu'ilsauraientdû "regarder plus loin" et trèssouventils ne l'ont pas fait, car ilsontétébloquédansleurcapacitéà se projeter.
  • Les américainsconsidérentleur pays comme un grand terrain de jeu don’t la balleest la créationd’entreprise.
  • Onestdans un monde ouilfautêtre fort, doncc’estdifficileà dire qu’ilest important d’être gentil, maisc’estpourtantessentiel. Réunion de témoin de Jéhova. (dire non àunedemanded'augmentation par exemple)On est pas chez les bisounours, j'aiviré des gens, j'aiétédur, j'airefusé des budgets à des fournisseurs, j'airéduit des couts, etc. Tout cecin'empèche pas de retourner son esprit. 
  • C’estpasparceque les gens sontprésidents de la républiquequ’ils nous sontsupérieurs en quoi quecesoit. Le monsieur qui balaitcettesalletous les soirsest le même.
  • Pas dire non, pour tuer le grigouintérieurApprécier des gens qui voushorrpilent : Sarkoou Sego. Et si Microsoft avaitunepoirecomme logo. Faire quelque chose de concrétement utile.
  • Chacund’entrevousest unique. Et le vrai message de combat c’est “AIMEZ”. Vousmême, les autres, cequevousfaites.
  • Voilà, j’espèrequevousavezcomprispourquoi je n’ai pas vouluvousparler de P&L et de controle des coûts. Ceque je viens de vous dire estàmonsens le plus important.

Gilles Babinet / Failcon Paris Fev 2011 Gilles Babinet / Failcon Paris Fev 2011 Presentation Transcript

  • Failcon PARIS
    Microsoft – 1er Février2011
    Gilles Babinet
  • L’échec, un mal Français
    • Les françaissonttétanisés par la peur de l’échec
    • La pensée unique a prisune place considérabledansnotre pays.
    • On ditsouventqu'aux USA, les losers ne sont pas des pestiféréset c'estvrai. 
  • Quelquesgrands losers:
    A brulé la totalité de son mobilier. Terrifiesa femme lorsqu’ilparled’invention. Sans le sou
    Pas apprécié par sescamarades de lycée, considérécomme un incapable par ses parents, rate son bac 2 fois
    Sans emploi, délinquant, recherché par la police. Divulgue des idéesscandaleuses et subversives
    N’asûparlerqu’à 4 ans
    Fonctionnaire de 2nd rang (son titre exact) àl’office des brevets
    Refusés par 4 maisons de disques; qualifiés de “son sans avenir” par l’uned’elles
    Grand capitained’industrie
    Inventeurd’une religion
    Inventeur de la porcelaine
    Inventeurs de la pop music
    Découvreur de la relativité
    Signesparticuliers:
    Resteraun loser pour sescontemporains.
    Signesparticuliers:
    Mort en prison pour avoiraffirmé un peu trop haut ses opinions politiques
    Signesparticuliers:
    Marche pieds nus. Mal coiffé.
    Signesparticuliers:
    Marchent (parfois) pieds nus. Ontvendus 110 millions d’albums
    Signesparticuliers:
    Déteste les cravates et les chaussettes
    Non conventionnels, indépendants, anti-conformistes, penseurslibres
  • Comment ne jamaisêtre un loser
    • Autantque se peut, éviterl’action: restezsalariétoutesa vie par exemple.
    • Critiquez les comportements anti-conventionnels,
    • Abondezquedans le sens des causes gagnées, ex: ”les racistessont des cons", "la pauvretéestune catastrophe", etc.
    • N’alimentez le débatquedans le cadre de la pensée unique en vigueur,
    • Fréquentezassidument les winers: représentants de l’establissement,pipoles, et tousautres winners –socialementreconnuss’entend-
    • Evitez de concéder la moindre faille.
  • Traverser une phase d’échecs, ne signifie pas être un loser
    L'échec, est le nom quevousdonnez aux choses 
    • C'est la façondontvousvouspercevez, 
    • C'est la façondontvouspensezquel'onvousperçoit, 
    • C’est la façon dont vous percevez certains,
    L’échec est une illusion créée par l’environnement social
    La proximité de l'échec avec le succèsestextrèmementforte
  • Concrétement, de quoi on parle?
    • Musiwave(2000): Musiquesur les mobiles. Lancée 4 ansavant le lancement de la 3G en 2004. 3 annéesd'échecsavant de lancer la sonneriehifi. 
    • Eyeka(2006): initialement du crowdsourcing photo puis video: aucune traction du marché pour l'offreinitiale. 3 annéesd'échecsavant de trouver le marchéclé: l'insight co-créatif. 
    • Mxp4 (2007): initialement un format musical interactif. 2 années sans aucune traction commerciale, avant de repositionner la sociétésur le Social Music Gaming (depuis 8 mois), grosse traction de marché.
    • Digibonus (2007): initialement de la prime numérique; aucunsuccès, àprésent du quizz en Saas : grossuccès
  • Et pour achever la légende
    Gilles Babinet, le super hero
    • dernier de la classe de la sixièmeà la 3ème. 
    • test de QI à 13 ans : 96, (six points en dessous de la moyenneen France). 
    • quittel'écolevers 15 ans, assommé par l'échec,
    • Baccalauréatlittéraire, en candidatlibreà 20 ans avec 10,2 de moyenne)
  • On peut admirer ceux qui se sontplantés
    • car ce ne sont pas des losers, 
    • parcequ'ilsontpris des risques,
    • parcequ'ilsonttraverséquelquechose quenous ignorons,
    • parcequ'ilssont plus forts quevous en certaines choses importantes,
    • Parcequ’ilsontsouventunehumilitéassezfondée. 
  • Qu’estce qui fait tout foirer?
    • La peurestl’un des piresennemis de l’humanité; et de l’entrepreneur,
    • Nous avonspeur, car nous craignons le regard des autres, 
    • La peur nous empêche d’être lucide, rationnels, ou agile,
    • La peurlimitenotrecréativité,
    • Elle nous empêchesurtout d’être transgressifs,
    • Avoir un comportementnégatifest un réflexeinduit par la peur.
    Un puissant moteur de nospeursest la peur de l’écheclui-même.
  • Votre esprit estvotre premier associé
    • Aller au bout de son intuition est un profondfacteur de réalisation
    • Il estnécessaired'essayerd'envisagerque la réussite ne soit pas plus importanteque le chemin,
    • Il fautincarnerson chemin.
  • Think outside of the box
    How to link the 9 dots?
    Se libérer de la peurestessentiel pour permettre les penséesalternatives !
  • Think outside of the box
    Se libérer de la peurpermet d’être plus créatif, plus attentif, plus ouvert aux idées alternatives, plus fort
  • Unearmed’entrepreneur: la bienveillance
    • Etrebienveillant, c'est accepter les idéesà priori saugrenues. c'estinduire un esprit de créativitédans son entreprise. 
    • C'est un facteur de rationalisation,
    • C'estaussi un facteur de réussite,
    • C'estaussi la meilleurfaçon de dire non,
    • C’estune force qui permetd’entendre les pires critiques,
    • Etrebienveillantestl’une des manières les plus efficacesd’éliminer la peur.
  • Quelquesévidences dont il faut se souvenir
    Vousn’êtes :
    • nivosidées, 
    • niun statut social (éventuellementvousavez…)
    • nimême, cequepensent les gens de vous. 
    Vousêteslibres de vosidées, et de ceque les gens pensent de vous: parents, amis, relations,investisseurs, associés, banquiersetc. .
  • Quelques petits trucs pas idiots
    • S’amuseràl’exercice qui consisteà –intérieurement- ne jamais dire non
    • S’amuseràapprécier des gens qui voushorripilent,
    • Envisager des concepts aberrants, sans arrièrepensée,
    • Trouver des motifs de satisfaction lorsque le réflexe de râlersurvient,
    • Observer cequevousgagnezàêtre critique,
    • Oublier le but, regarder le chemin.
    • ”Un échecest un apprentissage" et ilfautvous souvenir de cequevousavez fait bien et corrigercequevous ne savez pas faire bien.
    • Une attitude bienveillanteestune bonne cléevers la réussite,  
    • La peurestl’ennemi de l’entrepreneur
    • La somme de vos chutes fait quevoussavez marcher. 
    • Le succèsestaussi la somme de voséchecs. 
  • Le mot enthousiasme... Un Dieuintérieur
    Louis Pasteur
    Failcon
    Microsoft France,
    Jan, 2011
    Gilles Babinet
    @babgi
    Y croire, y croire... et encore y croire 
    Ma devise personnelle