Les	  blogueurs	  de	  vin	  francophones	  :	  profils,	         motivations	  et	  interactions	  avec	  les	  producteu...
1.	   RESULTATS	  DE	  L’ENQUETE	  ET	  ECHANTILLON	            Sur	   160	   requêtes	   envoyées	   à	   des	   blogueur...
Graph.	  3	  -­‐	  Date	  d’ouverture	  du	  blog	                            60%	                                        ...
2.6 EMPLOI	  	  MODERE	  DES	  VLOGS	             Seuls	   28%	   des	   sondés	   ont	   affirmé	   avoir	   déjà	   publ...
Graph.	  6	  -­‐	  Les	  deux	  principaux	  avantages	  des	  critiques	  de	  vins	      Cela	  aide	  les	  lecteurs	  ...
4.	   LA	  CRITIQUE	  DE	  VINS	  DANS	  LA	  PRATIQUE	       La	   critique	   des	   vins	   français	   est	   très	   ...
4.3 LA	  NOTATION	  DES	  VINS	             Sur	  les	  34%	  des	  blogueurs	  ayant	  reçu	  au	  moins	  une	  demande	...
Graph.	  11	  -­‐	  «	  Combien	  de	  producteurs	  de	  vin	  vous	  ont-­‐ils	  contacté	  au	  cours	  des	  douze	  d...
les	   inviter	   à	   venir	   au	   domaine.	  Le	   manque	   de	   temps	   et	   la	   difficulté	   de	   contrôler	...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Résultats enquête - Les blogueurs de vin francophones : profils, motivations et interactions avec les producteurs de vin

3 015 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 015
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 417
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Résultats enquête - Les blogueurs de vin francophones : profils, motivations et interactions avec les producteurs de vin

  1. 1. Les  blogueurs  de  vin  francophones  :  profils,   motivations  et  interactions  avec  les  producteurs  de  vin.   Guillaume  Lempérière,  Rouen  Business  School,  Juillet  2012     Cette   étude   s’inscrivait   dans   le   cadre   de   mon   mémoire   de   recherche   en   marketing   qui   explore   l’une   des  dimensions   du   «  bouche-­‐à-­‐oreille   sur   internet  ».   Elle   part   du   constat   que   les   blogs   de   vin   se   sont   multipliés   au  cours  des  dernières  années  et  qu’ils  offrent  de  nombreuses  critiques  de  vin  et  des  conseils  aux  internautes.  Les  blogs   de   vin   pourraient   ainsi   permettre   à   de   nombreux   producteurs   de   vin   de   se   faire   connaître   auprès   des  consommateurs,   autrement   que   par   l’emploi   des   méthodes   traditionnelles   de   promotion   du   vin.   En   effet,  l’indépendance   des   blogueurs   confère   aux   recommandations   une   certaine   crédibilité,   éloignée   de   tout   intérêt  commercial.       Cette  enquête  visait  par  conséquent  à  connaître  le  profil  des  blogs  et  les  motivations  des  blogueurs  de  vin,  ainsi   que   de   mesurer   leur   volonté   et   leurs   intérêts   à   interagir   avec   les   producteurs   pour   rédiger   des   articles  relatifs  à  leurs  vins  et  à  leur  activité.       TABLE  DES  MATIERES   1.  RESULTATS  DE  L’ENQUETE  ET  ECHANTILLON  ................................................................................  2   2.  CATEGORIES  ET  PRINCIPALES  CARACTERISTIQUES  .....................................................................  2   2.1  CATEGORIES  ................................................................................................................................................................  2   2.2  PLATEFORMES  ............................................................................................................................................................  2   2.3  AGE  DES  BLOGS  ...........................................................................................................................................................  2   2.4  TRAFIC  DES  BLOGS  ......................................................................................................................................................  3   2.5  FREQUENCE  DE  PUBLICATION  D’ARTICLES  .................................................................................................................  3   2.6  EMPLOI    MODERE  DES  VLOGS  ......................................................................................................................................  4   2.7  MOTIVATIONS  .............................................................................................................................................................  4   3.  OPINIONS  A  L’EGARD  DE  LA  CRITIQUE  DE  VINS  ..............................................................................  4   3.1  AVANTAGES  PERÇUS  ...................................................................................................................................................  4   3.2  INCONVENIENTS  PERÇUS  .............................................................................................................................................  5   4.  LA  CRITIQUE  DE  VINS  DANS  LA  PRATIQUE  .......................................................................................  6   4.1  MOTIFS  POUR  AVOIR  REDIGE  DES  CRITIQUES  DE  VINS  ...............................................................................................  6   4.2  DES  CRITIQUES  ESSENTIELLEMENT  REDIGEES  SOUS  FORME  DE  COMMENTAIRES  ......................................................  6   4.3  LA  NOTATION  DES  VINS  ...............................................................................................................................................  7   5.  INTERACTIONS  AVEC  LES  PRODUCTEURS  DE  VIN  FRANÇAIS  .....................................................  7   5.1  L’IMPORTANCE  PERÇUE  DU  CONTACT  AVEC  LES  PRODUCTEURS  ................................................................................  7   5.2  LES  ECHANTILLONS  :  UNE  PRATIQUE  INEGALEMENT  ACCEPTEE  ................................................................................  7   5.3  SOLLICITATIONS  EMANANT  DES  PRODUCTEURS   .........................................................................................................  7   6.  CONCLUSIONS  DE  L’ENQUETE  ...............................................................................................................  8   6.1  UNE  INDEPENDANCE  PRONONCEE   ...............................................................................................................................  8   6.2  UN  RAPPORT  HUMAIN  AU  VIN  ET  UN  RESPECT  AFFIRME  POUR  LES  PRODUCTEURS  ...................................................  8   6.3  DES  PRODUCTEURS  FRANÇAIS  INTERESSES  PAR  LES  BLOGS  MAIS  PEU  INVESTIS  DANS  LA  PRATIQUE  .......................  8   7.  BIBLIOGRAPHIE  .........................................................................................................................................  9        
  2. 2. 1.   RESULTATS  DE  L’ENQUETE  ET  ECHANTILLON   Sur   160   requêtes   envoyées   à   des   blogueurs   de   vin   francophones   choisis   aléatoirement,   49   réponses   ont  été  enregistrées,  soit  un  taux  de  réponse  de  30%.  2.   CATEGORIES  ET  PRINCIPALES  CARACTERISTIQUES  2.1 CATEGORIES   Comme   le   montre   le   graph.   1,   quatre   catégories   de   blogs   dominent  :   Critique   du   vin   (20%),   Apprentissage  du   vin   (18%),   Vin   et   gastronomie   (16%)   et   Vin   et   culture   (16%).   Cela   montre   l’orientation   grand   public   de   la  blogosphère,  au  détriment  de  catégories  plus  spécialisées  qui  restent  minoritaires  (Marketing  du  vin  ou  Business  du  vin).  On  remarque  néanmoins  une  grande  diversité  des  blogs.   Graph.  1  -­‐  Blogs  par  catégories   20%   25%   (10b.)   18%   16%   16%   (9b.)   20%   (8b.)   (8b.)   15%   8%   10%   (4b.)   4%   2%   2%   2%   2%   2%   2%   2%   2%   (2b.)   5%   (1b.)   (1b.)   (1b.)   (1b.)   (1b.)   (1b.)   (1b.)   (1b.)   0%    2.2 PLATEFORMES   Wordpress   est   une   plate-­‐forme   utilisée   par   31%   des   blogueurs,   devant   Overblog   (24%)   et   Canalblog  (20%).   Graph.  2  -­‐  Blogs  par  plateformes  d’hébergement 31%   35%   (15b.)   30%   24%   (12b.)   20%   25%   (10b.)   20%   15%   8%   10%   (4b.)   4%   4%   (2b.)   (2b.)   2%   2%   2%   2%   5%   (1b.)   (1b.)   (1b.)   (1b.)   0%    2.3 AGE  DES  BLOGS   Etonnamment,  la  blogosphère  de  vin  francophone  n’est  pas  aussi  instable  qu’on  pourrait  l’accuser  de  l’être  puisque  près  de  la  moitié  des  blogs  ont  été  créés  il  y  a  plus  de  trois  ans.  
  3. 3. Graph.  3  -­‐  Date  d’ouverture  du  blog   60%   49%   50%   40%   30%   20%   18%   20%   12%   10%   0%   Il  y  a  moins  dun   Il  y  a  entre  1  et  2   Il  y  a  entre  2  et  3   Il  y  a  plus  de  3  ans   an   ans   ans    2.4 TRAFIC  DES  BLOGS   En   termes   de   trafic,   la   moitié   des   blogs   reçoivent   moins   de   2   500   visiteurs   uniques   par   mois   en   moyenne.  25%  en  reçoivent  entre  2  500  et  10  000.  Les  25%  restants  reçoivent  plus  de  10  000  visiteurs  uniques  par  mois.  Cette   dernière   catégorie   comprend   des   cas   très   différents,   avec   quelques   maxima   très   élevés,   expliquant   une  moyenne  globale  (8  460)  bien  supérieure  à  la  médiane.   Tab.  1  -­‐  Nombre  moyen  de  visiteurs  uniques  par  mois   Valides   40   N   Manquants   9   Moyenne   8,461   Médiane   2,500   Ecart  type   12,181   25   500   Centiles   50   2,500   75   10,000  2.5 FREQUENCE  DE  PUBLICATION  D’ARTICLES   Graph.  4  -­‐  Nombre  d’articles  publiés  par  mois  en  moyenne   1  à  4  fois  par  mois   35%   47%   5  à  7  fois  par  mois   18%   Plus  de  7  fois  par  mois    
  4. 4. 2.6 EMPLOI    MODERE  DES  VLOGS   Seuls   28%   des   sondés   ont   affirmé   avoir   déjà   publié   au   moins   un   vlog   (article   en   format   vidéo)   sur   leur  blog,   ce   qui   reste   plutôt   faible   étant   donné   la   prolifération   de   cet   outil   sur   le   web   et   son   attractivité   pour   les  internautes.  2.7 MOTIVATIONS   La   première   motivation   citée   est   «  le   partage  du   savoir   ou   de   la   passion   du   vin»   (35%),   suivie   de   la  «  distraction  »  (22%).  Avec  seulement  14%  qui  tiennent  leur  blog  pour  se  faire  connaître  professionnellement  et  6%  qui  veulent  faire  de  leur  activité  une  source  de  revenus,    on  constate  que  les  blogueurs  de  vin  francophones  rédigent   essentiellement   par   plaisir   et   pour   partager   avec   les   autres   internautes,   plus   que   pour   des   motifs  purement   professionnels.   Cela   contraste   avec   une   étude   réalisée   par   Santos   (2011)   sur   les   motivations   des  blogueurs   internationaux   qui   a   déterminé   que   près   de   60%   d’entre   eux   ont   pour   motivation   principale   d’être  reconnus  dans  le  monde  professionnel  du  vin.       Graph.  5  -­‐  Motivation  principale  pour  la  tenue  du  blog Partager  (ma  passion  ou  mon  savoir)   35%   Me  distraire   22%   Me  faire  connaître  dans  le  monde  professionnel   14%   Garder  une  trace  des  vins  qui  me  plaisent   10%   Gagner  ma  vie   6%   Rendre  le  vin  accessible   4%   Renforcer  un  lien  communautaire   4%   Faire  découvrir  des  vins/vignerons   4%   0%   5%   10%   15%   20%   25%   30%   35%   40%    3.   OPINIONS  A  L’EGARD  DE  LA  CRITIQUE  DE  VINS  3.1 AVANTAGES  PERÇUS   Conformément  à  leurs  motivations  générales,  essentiellement  liées  au  plaisir  et  au  partage,  les  blogueurs  francophones   considèrent   que   les   critiques   de   vins   aident   principalement   les   lecteurs   à   acheter   de   bons   vins  (33%)  et  qu’elles  aident  les  producteurs  à  se  faire  connaître  (22%).        
  5. 5. Graph.  6  -­‐  Les  deux  principaux  avantages  des  critiques  de  vins   Cela  aide  les  lecteurs  à  acheter  de  bons  vins   33%   Cela  aide  les  producteurs  à  se  faire  connaître   22%   Les  lecteurs  aiment  lire  les  critiques   15%   Evaluer  des  vins  est  passionnant   13%   Cela  aide  les  blogueurs  à  se  faire  connaître   6%   professionnellement   Cela  augmente  le  trahic  sur  le  blog   5%   Les  producteurs  pourraient  rémunérer  les   1%   blogueurs  en  échange  des  critiques   Cela  permet  aux  blogueurs  de  recevoir  des   1%   échantillons  (bouteilles  de  vin)  de  la  part  des   Sans  réponse   3%   0%   5%   10%   15%   20%   25%   30%   35%    3.2 INCONVENIENTS  PERÇUS   Le  temps  à  investir  (22%)  est  le  premier  inconvénient  cité,  suivi  de  la  nature  subjective  de  l’appréciation  du  vin  (18%).   Graph.  7–  Les  deux  principaux  inconvénients  des  critiques  de  vins   Cela  demande  du  temps   22%   Lappréciation  du  vin  est,  et  doit  rester  une   18%   affaire  personnelle   Il  faut  être  très  inhluent  pour  que  la  critique  soit   13%   effective   Les  lecteurs  risquent  de  croire  que  la  critique   12%   est  le  résultat  dune  rémunération  du  blogueur   Cela  demande  une  grande  expérience  en   11%   dégustation   Faire  des  critiques  défavorables  nuit  aux   8%   producteurs   Le  risque  de  créer  des  polémiques   5%   Le  risque  de  perdre  des  lecteurs   3%   Lamateurisme  de  certains  blogueurs   2%   La  prétention  de  certains  blogueurs   1%   Sans  réponse   3%   0%   5%   10%   15%   20%   25%      
  6. 6. 4.   LA  CRITIQUE  DE  VINS  DANS  LA  PRATIQUE   La   critique   des   vins   français   est   très   répandue   sur   les   blogs   de   l’échantillon,  près   de   90%   des   blogs  comportant  au  moins  une  critique.  4.1 MOTIFS  POUR  AVOIR  REDIGE  DES  CRITIQUES  DE  VINS   Le  graph.  8  montre  que  la  rédaction  des  critiques  est  majoritairement  due  à  une  dégustation  personnelle  et   aléatoire   de   la   part   des   blogueurs   (64%),   ou   due   à   la   volonté   de   recommander   des   vins   excellents   (55%).   Plus  de  la  moitié  des  sondés  affirment  avoir  rédigé  au  moins  un  article  suite  à  une  visite  chez  un  producteur.  Seuls  27%  ont  déjà  réalisé  des  critiques  suite  à  une  invitation  au  domaine.   Graph.  8  -­‐  Motifs  pour  avoir  rédigé  les  critiques  de  vin   J’ai  goûté  ces  vins  par  hasard  et  j’ai  voulu  faire   64%  (28b.)   partager  mon  expérience   Ce  sont  des  vins  excellents  que  je  souhaitais   55%  (24b.)   recommander   J’ai  pris  l’initiative  de  me  déplacer  chez  un   52%  (23b.)   producteur  et  de  goûter  son/ses  vin(s)   Ce  sont  des  vins  dont  l’histoire  est  remarquable   32%  (14b.)   Je  cherchais  à  évaluer  des  vins  d’une  région   30%  (13b.)   particulière   Un  producteur  m’a  invité  chez  lui  et  m’a  fait   27%  (12b.)   goûter  son/ses  vin(s)   Ce  sont  des  vins  dont  la  couleur/l’odeur/le  goût   16%  (7b.)   m’ont  beaucoup  surpris   Autres   9%  (4b.)   Ce  sont  des  vins  très  médiocres  que  je   5%  (2b.)   souhaitais  déconseiller   0%   10%   20%   30%   40%   50%   60%   70%    4.2 DES  CRITIQUES  ESSENTIELLEMENT  REDIGEES  SOUS  FORME  DE  COMMENTAIRES   La   plupart   des   blogueurs   utilisent   simplement   des   commentaires   en   guise   de   critiques   de   vin   (70%).    Cette   relative   rareté   des   notes   contraste   avec   les   blogs   anglo-­‐saxons   et   montre   la   complexité   de   noter   des  produits  dont  la  dégustation  est  perçue  comme  subjective  et  montre  également  que  les  blogueurs  francophones  sont  particulièrement  respectueux  envers  les  producteurs  de  vin  français.  Souvent,  la  rencontre  avec  le  vigneron,  son  histoire,  ses  méthodes  spécifiques  de  production  sont  considérées  comme  primordiales.   Graph.  9  -­‐  Format  des  critiques  de  vin   70%   80%   (31b.)   70%   60%   50%   40%   30%   14%   14%   20%   (6b.)   (6b.)   2%   10%   (1b.)   0%   Des   5  stars/  8  stars  +   Une  note  sur  20  +   Smiley   commentaires   comments   commentaires   uniquement    
  7. 7. 4.3 LA  NOTATION  DES  VINS   Sur  les  34%  des  blogueurs  ayant  reçu  au  moins  une  demande  de  notation  de  la  part  des  producteurs  de  vin   français   au   cours   des   douze   derniers   mois,   seule   la   moitié   d’entre   eux   ont   répondu   favorablement   à   leur  demande  en  général.   Parmi   les   justifications   enregistrées,   il   est   plusieurs   fois   mentionné   que   l’appréciation   du   vin   est  personnelle  et  que  les  commentaires  sont  plus  adaptés  que  les  notes  pour  évoquer  des  vins.  Certaines  réponses  font  également  état  de  la  difficulté  de  noter  à  un  instant  donné  un  produit  qui  évolue  dans  le  temps.  La  plupart  des   réponses   expliquent   aussi   que   seules   les   notes   positives   sont   affichées,   car   il   serait   déplacé   d’afficher   des  évaluations  négatives  sur  les  blogs.  5.   INTERACTIONS  AVEC  LES  PRODUCTEURS  DE  VIN  FRANÇAIS  5.1 L’IMPORTANCE  PERÇUE  DU  CONTACT  AVEC  LES  PRODUCTEURS   Plus  de  75%  des  blogueurs  sont  d’accord  ou  tout  à  fait  d’accord  avec  l’affirmation  que  le  contact  avec  les  producteurs  est  un  gage  de  qualité  pour  leur  blog.   Graph.10  -­‐  «  Etre  en  contact  avec  les  producteurs  est  un  gage  de  qualité  pour  les  blogs  de  vin  »   45%   50%   (22b.)   45%   40%   31%   35%   (15b.)   30%   25%   14%   20%   (7b.)   8%   15%   (4b.)   2%   10%   5%   (1b.)   0%   1  -­‐  Pas  du  tout   2  -­‐  Pas   3  -­‐  Ni  en   4  -­‐  Daccord   5  -­‐  Tout  à  fait   daccord   daccord   accord  ni  en   daccord   désaccord     Similairement,   à   la   question   «  Souhaiteriez-­‐vous   être   en   contact   avec   davantage   de   producteurs   de  vin  français»,  60%  ont  répondu  «  oui  »,  ce  qui  confirme  l’approche  humaine  qu’ont  les  blogueurs  francophones  avec  le  vin.  5.2 LES  ECHANTILLONS  :  UNE  PRATIQUE  INEGALEMENT  ACCEPTEE   60%   des   sondés   seraient   prêts   à   accepter   des   échantillons   de   vin   en   échange   d’une   critique   indépendante  de   leur   part   sur   leur   blog.   La   plupart   des   blogueurs   ayant   répondu   négativement   expliquent   qu’ils   souhaitent  être  entièrement  libres  dans  leur  choix  éditoriaux.  De  plus,  pour  nombre  d’entre  eux,  la  visite  des  domaines  et  des   vignerons   est   primordiale   pour   pouvoir   juger   un   vin.   Même   parmi   les   blogueurs   qui   accepteraient   des  échantillons,   il   est   souvent   mentionné   que   certaines   conditions   devraient   être   soulignées  :   la   réception  d’échantillons   ne   devrait   pas   contraindre   les   blogueurs   à   réaliser   systématiquement   des   critiques   des   vins  concernés  et  en  cas  d’évaluation  négative,  la  publication  devrait  être  évitée.    5.3 SOLLICITATIONS  EMANANT  DES  PRODUCTEURS   Près   de   40%   des   blogueurs   n’ont   pas   été   contactés   par   des   producteurs   au   cours   des   douze   derniers   mois  pour   des   motifs   promotionnels   (voir   graph.   11).   A   l’inverse   35%   l’ont   été   plus   de   dix   fois.   Il   se   trouve   que   les  blogueurs   ayant   le   plus   fort   trafic   sont   bien   plus   contactés   par   les   producteurs   que   les   autres.   En   effet,   les  blogueurs   qui   ont   été   contactés   plus   de   dix   fois   ont   en   moyenne   16   000   visiteurs   uniques   par   mois   contre   1   150  pour  ceux  qui  n’ont  pas  été  sollicités  au  cours  des  douze  derniers  mois.     Près   de   la   moitié   des   blogueurs   sondés   ayant   reçu   des   sollicitations   ont   affirmé   avoir   dans   l’ensemble  accepté  de  relayer  de  l’information  relative  à  ces  producteurs.  Cependant,  la  plupart  des  commentaires  indiquent  qu’il   était   question   de   vins   particulièrement   appréciés   ou   de   domaines   visités   précédemment.   Les   réponses  négatives  évoquent  une  fois  de  plus  la  volonté  d’être  indépendant  dans  le  choix  des  sujets  traités,  et  des  vins  et  des  domaines  mis  en  avant.  
  8. 8. Graph.  11  -­‐  «  Combien  de  producteurs  de  vin  vous  ont-­‐ils  contacté  au  cours  des  douze  derniers  mois  pour   promouvoir  leur  vin  ?  »   37%   35%   40%   (18b.)   (17b.)   35%   30%   20%   25%   (10b.)   20%   15%   8%   (4b.)   10%   5%   0%   Aucun   Entre  1  et  5   Entre  6  et  10   Plus  de  10    6.   CONCLUSIONS  DE  L’ENQUETE   Ces   conclusions   se   basent   sur   les   résultats   quantitatifs   obtenus.   Elles   observent   donc   des   tendances  propres  aux  blogueurs  de  vin  francophones  et  aux  producteurs  français.  6.1 UNE  INDEPENDANCE  PRONONCEE   Au  delà  de  la  diversité  thématique  des  blogs,  l’enquête  a  révélé  une  certaine  indépendance  de  la  part  des  blogueurs  de  vin  francophones  qui,  dans  l’ensemble,  préfèrent  rester  entièrement  maîtres  dans  la  sélection  des  sujets   qu’ils   traitent.  En   plus   de   commenter   les   vins   principalement   au   gré   de   leurs   propres   découvertes   et   de  leurs   choix   de   visites   chez   des   producteurs,   les   sondés   préfèrent   choisir   les   vins   qu’ils   veulent   goûter,   et   sont  plutôt   réfractaires   aux   échantillons   de   vin   et   aux   sollicitations   directes   des   producteurs,   sauf   conditions  exceptionnelles  (visite  du  domaine  antérieure,  histoire  ou  qualité  jugées  remarquables).     Cette   indépendance   de   la   part   des   sondés   traduit   aussi   les   motivations   très   principalement   non   lucratives  des  blogueurs  francophones,  qui  utilisent  le  blog  comme  moyen  de  partager  leur  passion,  de  leur  savoir  sur  le  vin  ou   comme   moyen   de   se   distraire,   plus   que   pour   se   faire   connaître   dans   le   monde   professionnel   du   vin   ou   de  monétiser   leur   trafic.   Ce   résultat   diffère   de   précédentes   recherches   portées   sur   des   blogueurs   de   vin  anglophones  :   Thach   (2011)   a   ainsi   déterminé   que   sur   222   blogs   anglophones,   47%   avaient   au   moins   une  publicité   permettant   de   rémunérer   le   blogueur,   dont   certains   en   avaient   jusqu’à   11.   Similairement,   Santos  (2011)   avait   déterminé   que   70%   des   blogueurs   de   vin   internationaux   acceptaient   les   échantillons.  L’indépendance  est  donc  très  variable  selon  les  pays  concernés  et  selon  le  trafic  des  blogs.  6.2 UN  RAPPORT  HUMAIN  AU  VIN  ET  UN  RESPECT  AFFIRME  POUR  LES  PRODUCTEURS   La   plupart   des   sondés   ont   affirmé   que   le   contact   avec   les   producteurs   est   synonyme   de   qualité  rédactionnelle.   De   plus,   il   a   souvent   été   mentionné   dans   les   réponses   que   l’évaluation   d’un   vin   doit  nécessairement  passer  par  une  visite  du  domaine,  une  compréhension  du  travail  des  producteurs  et  du  terroir.  Cette   approche   complète   serait   la   plus   à   même   d’aider   les   producteurs   à   se   faire   connaître   et   de   conseiller   les  utilisateurs  sur  leurs  futurs  achats  (deux  principaux  avantages  perçus  de  la  critique  des  vins).   L’étude  a  également  mentionné  un  certain  respect  envers  les  producteurs  et  leur  travail,  se  reflétant  par  la  préférence   très   marquée   des   commentaires   comme   forme   de   revue   des   vins,   plutôt   que   les   notes,   et   par   le   refus  majoritaire   de   publier   des   évaluations   négatives   qui   pourraient   nuire   aux   producteurs   concernés.   En   cela,   le  comportement  des  blogueurs  est  très  éloigné  de  celui  des  guides  qui  reçoivent  principalement  des  échantillons  et  ne  font  état  que  de  l’évaluation  gustative  des  vins.      6.3 DES  PRODUCTEURS  FRANÇAIS  INTERESSES  PAR  LES  BLOGS  MAIS  PEU  INVESTIS  DANS  LA  PRATIQUE   Une  enquête  a  été  réalisée  en  parallèle  auprès  de  28  producteurs  de  vin  français.  Il  s’est  avéré  que  60%  d’entre   eux   sont   convaincus   que   les   outils   interactifs   d’internet   (blogs,   forums,   Facebook,   Youtube   …)   sont  nécessaires   pour   faire   connaître   leurs   vins.   Dans   la   pratique,   58%   ont   affirmé   utiliser   de   tels   outils   pour  promouvoir  leurs  vins.  Les  deux  principaux  avantages  perçus  du  contact  avec  les  blogueurs  sont  le  «  plaisir  de  communiquer  avec  des  amateurs  de  vin  »  et  la  possibilité  de  «  se  faire  connaître  auprès  des  consommateurs  ».   Si  ces  chiffres  démontrent  un  certain  intérêt  de  la  part  des  producteurs  pour  les  blogueurs  indépendants,  seule  une  minorité  des  sondés  ont  affirmé  avoir  déjà  contacté  des  blogueurs  pour  présenter  leurs  vins  ou  pour  
  9. 9. les   inviter   à   venir   au   domaine.  Le   manque   de   temps   et   la   difficulté   de   contrôler   l’information   sur   internet,   et   par  conséquent  sur  les  blogs,  sont  les  principaux  inconvénients  cités.     Des   réunions   amicales   entre   les   blogueurs   de   vin   francophones   et   les   producteurs   français   pourraient  ainsi  être  organisées,  par  exemple  sous  forme  de  repas-­‐dégustations  dans  la  mesure  où  elles  permettraient  aux  blogueurs   de   se   rencontrer   entre   eux   et   de   mettre   en   relation   les   producteurs   de   vin,   désireux   d’avoir   des  opinions  de  passionnés  sur  leurs  vins  et  d’étendre  leur  visibilité  sur  internet  avec   les  blogueurs,   ayant  la  volonté  de  partager  leurs  découvertes  sur  le  web.    7.   BIBLIOGRAPHIE  Santos,   J.F.   (2011).   Motivations   and   Characteristics   of   International   Wine   Bloggers,   American   Association   of   Wine  Economics.  Retrieved  from  http://wine-­‐economics.org/workingpapers/AAWE_WP92.pdf  Thach,   L.   (2010).   Wine   blogs:   Expressing   diverse   wine   opinions   in   a   new   realm   of   online   wine   relationship   marketing,   5th   International   Academy   of   Wine   Business   Research   Conference,   8   10   Feb.   2010   Auckland   (NZ)        

×