Projet régional d’étude sur les mobilités des enfants et des jeunes en Afrique de l’ouest SE  COORDONNER POUR MIEUX PROTEG...
Enfants mobiles et coordination  en Afrique de l’ouest <ul><li>Quand ? </li></ul><ul><li>Naissance en 2008 du projet régio...
L’approche « mobilités »  en 6 positions  (au 31/07/2010) <ul><li>Tous les enfants concernés par la mobilité ont le droit ...
<ul><li>Les mécanismes communautaires de protection et d’accompagnement de l’enfant font partie intégrante des dispositifs...
Caractéristiques de la mobilité <ul><li>Un phénomène : </li></ul><ul><ul><li>global et massif, de très grande ampleur  (év...
Formes de mobilité des enfants <ul><li>confiage dans une famille d’accueil </li></ul><ul><li>placement comme « petite bonn...
Formes de mobilité des enfants <ul><li>déplacés en raison de catastrophes naturelles ou de crises politiques, sociales ou ...
Caractéristiques de la mobilité  (2) <ul><li>Tout comme partout dans le monde : </li></ul><ul><ul><li>multidimensionnel  (...
<ul><li>Tous les âges de l’enfance sont concernés  (augmentation après 12 ans, ampleur maximum entre 14-18 ans) </li></ul>...
Grand défi en termes de  protection des droits de l’enfant <ul><li>La mobilité peut générer ou favoriser des atteintes aux...
<ul><li>MAIS…. </li></ul><ul><li>Mobilité = mode de fonctionnement « normal »  de nombreuses populations  (réseaux, groupe...
<ul><li>ET… </li></ul><ul><li>Qui dit mobilité des enfants dit à la fois  : </li></ul><ul><ul><li>« risques »   / vulnérab...
Approche globale et systémique <ul><li>Filtres de la problématique « mobilité » </li></ul>Child mobility Child migration /...
Prévention/protection en chaîne Prévention (dans la communauté  et la famille où vit l’enfant,  aider à la prise de décisi...
Acteurs de la protection <ul><li>Etat, autorités décentralisées et instances gouvernementales, services publics  (éducatio...
Réseau local (filet) de protection Espace local :   espace de proximité,  de socialisation, de production et de gouvernanc...
Dispositifs d’accompagnement protecteur (2) x z 1 y A B 2 3
Principaux défis à relever <ul><li>Concilier les stratégies de  lutte contre la traite  et la  protection des enfants mobi...
<ul><li>Conduire des changements socioculturels  sans instrumentaliser  ni confronter les populations concernées, afin d’ ...
<ul><li>Merci pour votre attention </li></ul>
ANNEXES <ul><li>Dynamique du projet </li></ul><ul><li>Commentaires des positions </li></ul><ul><li>Caractéristiques de la ...
Dynamique du projet « Mobilités » <ul><li>Mieux comprendre ensemble pour mieux agir en synergie : </li></ul><ul><ul><li>Pr...
<ul><li>Création de la plateforme régionale et des comités nationaux de pilotage : </li></ul><ul><ul><li>Initiative née du...
Approche « mobilité » <ul><li>Transversale </li></ul><ul><li>Globale  </li></ul><ul><li>Réaliste </li></ul><ul><li>Partici...
Caractéristiques de la mobilité des enfants en Afrique de l’ouest
<ul><li>Une complexité accrue par le  caractère évolutif et aléatoire du processus de mobilité  (accidents,   ré-aiguillag...
<ul><li>Espace de la mobilité =  un espace familial ou communautaire élargi  (relie plusieurs territoires-pays /zones d’or...
Mobilité, vulnérabilité, développement personnel
Mobilité et vulnérabilité <ul><li>La mobilité n’accroit pas systématiquement la vulnérabilité de l’enfant. </li></ul><ul><...
Mobilité et développement personnel <ul><li>Opportunités de développement   (physique, intellectuel, moral, spirituel et s...
Le concept de mobilité  et les 3 grands groupes cibles
Le concept de mobilité des enfants <ul><li>Mobilité : </li></ul><ul><ul><li>capacité à se déplacer ou à être déplacé dans ...
La mobilité comme action <ul><li>Les enfants sont parfois agis par d’ autres acteurs   (parents, tuteurs ou tiers)  ou par...
Enfants concernés par la mobilité <ul><li>3 grands groupes cibles </li></ul><ul><li>Des centaines de milliers d’enfants ci...
<ul><li>Les enfants en situation de pré-mobilité (zones d’origine) : </li></ul><ul><ul><li>candidats potentiels ou déclaré...
<ul><li>Les enfants en situation de retour ou de fin de mobilité (zones de destination, de transit et d’origine) </li></ul...
Environnement protecteur
Dispositifs  d’accompagnement  protecteur
Mobilité et protection  (1) <ul><li>Indispensable de  protéger les enfants contre la traite , l’enrôlement dans les confli...
Mobilité et protection  (2) <ul><li>Indispensable d’intégrer la dimension « mobilité » dans les systèmes de protection (na...
Dispositifs d’accompagnement protecteur <ul><li>Mise en réseau de tous les réseaux locaux de protection  s’inscrivant dans...
Dispositifs d’accompagnement protecteur <ul><li>Dispositifs privilégiant 3 postures : </li></ul><ul><ul><li>Accompagnement...
<ul><li>Concevoir et tester des méthodes  permettant de mettre en place des dispositifs d’accompagnement protecteur qui s’...
Pratiques endogènes de protection (PEP)
Les pratiques endogènes de protection <ul><li>Pratiques d’entraide et de protection qui émanent directement des population...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Children on the Move, Olivier Feneyrol

1 076 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 076
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Children on the Move, Olivier Feneyrol

  1. 1. Projet régional d’étude sur les mobilités des enfants et des jeunes en Afrique de l’ouest SE COORDONNER POUR MIEUX PROTEGER LES ENFANTS Protecting and supporting Children on the move Barcelona 5 october 2010 Olivier Feneyrol Fondation Terre des hommes Projet Mobilités (Afrique de l’ouest)
  2. 2. Enfants mobiles et coordination en Afrique de l’ouest <ul><li>Quand ? </li></ul><ul><li>Naissance en 2008 du projet régional d’étude sur les mobilités des enfants et des jeunes en Afrique de l’ouest </li></ul><ul><li>Phase opérationnelle et de plaidoyer à partir de 2011 </li></ul><ul><li>Qui ? </li></ul><ul><li>8 acteurs régionaux (3 agences UN, 4 ONG, MAEJT) </li></ul><ul><li>4 comités nationaux de pilotage regroupant 60 partenaires dans 4 pays pilotes (Etat, agences internationales, ONG, AEJT) </li></ul><ul><li>Quoi ? </li></ul><ul><li>Recherche et capitalisation des expériences de terrain </li></ul><ul><li>Elaboration de positions et de stratégies communes </li></ul><ul><li>Recommandations conjointes </li></ul>
  3. 3. L’approche « mobilités » en 6 positions (au 31/07/2010) <ul><li>Tous les enfants concernés par la mobilité ont le droit à une protection garantissant leur intérêt supérieur. </li></ul><ul><li>La traite doit être combattue mais les enfants concernés par les mobilités ne sont pas tous victimes de traite. </li></ul><ul><li>La mobilité des enfants nécessite des dispositifs de protection garantissant la réduction de leur vulnérabilité et leur développement personnel aux niveaux local, national et régional (transnational) </li></ul>
  4. 4. <ul><li>Les mécanismes communautaires de protection et d’accompagnement de l’enfant font partie intégrante des dispositifs de protection. </li></ul><ul><li>La protection des enfants concernés par les mobilités nécessite la conciliation des normes sociales locales, des lois nationales et des standards internationaux. </li></ul><ul><li>La participation effective des enfants et de leurs organisations est un élément essentiel à inclure dans les dispositifs de protection . </li></ul>
  5. 5. Caractéristiques de la mobilité <ul><li>Un phénomène : </li></ul><ul><ul><li>global et massif, de très grande ampleur (évaluation = + de 50 % de mobiles avant 18 ans, mais difficile à quantifier car largement informel/clandestin) </li></ul></ul><ul><ul><li>90 % = interne/national + pays limitrophes + sous-région + Afrique centrale (Bénin-Togo/Gabon) </li></ul></ul><ul><ul><li>multiforme (7 formes dominantes, multiples formes « locales » : djoko, navetanat, vidomegon, vilamegbo, filles du Sourou…) </li></ul></ul>
  6. 6. Formes de mobilité des enfants <ul><li>confiage dans une famille d’accueil </li></ul><ul><li>placement comme « petite bonne » </li></ul><ul><li>placement auprès d’un(e) aîné(e) à aider </li></ul><ul><li>placement auprès d’un patron pour un apprentissage traditionnel </li></ul><ul><li>placement auprès d’un employeur dans le cadre d’une économie familiale ou communautaire de type solidaire </li></ul><ul><li>placement auprès d’un maître coranique itinérant </li></ul><ul><li>placement dans une institution religieuse ou éducationnelle, ... </li></ul>PLACEMENT (l’enfant est remis par ses parents ou tuteurs à d’autres tuteurs sous l’autorité desquels il se retrouve placé) <ul><li>individuelles ou collectives </li></ul><ul><li>indépendantes ou structurées socialement </li></ul><ul><li>longues ou limitées dans le temps, </li></ul><ul><li>ponctuelles ou cycliques, ... </li></ul>AVENTURE (errance, nouveau nomadisme, enfants en situation de rue...) <ul><li>longues ou saisonnières </li></ul><ul><li>ponctuelles ou cycliques </li></ul><ul><li>indépendantes ou structurées socialement </li></ul><ul><li>internes aux Etats-nations ou transnationales, </li></ul><ul><li>en groupe ou sans accompagnement, … </li></ul>MIGRATION (pour le travail ou pour des opportunités d’éducation ou d’apprentissage)
  7. 7. Formes de mobilité des enfants <ul><li>déplacés en raison de catastrophes naturelles ou de crises politiques, sociales ou militaires </li></ul><ul><li>accompagnés ou non accompagnés, </li></ul><ul><li>temporaires ou durables, </li></ul><ul><li>internes ou transnationaux, ... </li></ul>REFUGIES <ul><li>précoces </li></ul><ul><li>forcés (y compris enlèvement et vente) </li></ul><ul><li>consentis </li></ul><ul><li>volontaires, ... </li></ul>MARIAGE Enfants enrôlés de force ou volontaires dans des conflits armés ENFANTS SOLDATS Il y a traite lorsque l’une des étapes du déplacement de l’enfant (recrutement, transport, transfert, accueil, hébergement) découle d’une intention délibérée d’exploiter l’enfant au sens d’en tirer un profit abusif et de le soumettre à une pire forme de travail (servitude pour dettes, esclavage, travaux hautement toxiques ou dangereux, activités criminelles, exploitation sexuelle…) TRAITE
  8. 8. Caractéristiques de la mobilité (2) <ul><li>Tout comme partout dans le monde : </li></ul><ul><ul><li>multidimensionnel (social, économique, culturel) </li></ul></ul><ul><ul><li>structurel (variables conjoncturelles) </li></ul></ul><ul><ul><li>historique et en constante évolution (traditionnel/moderne, multi-générationnel/émergent) </li></ul></ul><ul><ul><li>mouvant/aléatoire/en construction </li></ul></ul>
  9. 9. <ul><li>Tous les âges de l’enfance sont concernés (augmentation après 12 ans, ampleur maximum entre 14-18 ans) </li></ul><ul><li>Dimension genre/finalité de la mobilité (filles : mariages, petites bonnes, aides familiales, filles domestiques, serveuses, vendeuses ambulantes, commerce sexuel, …) </li></ul><ul><li>Des raisons nombreuses, liées à plusieurs logiques : </li></ul><ul><ul><li>Logiques de socialisation : modèles éducatifs, rites sociaux, mécanismes d’intégration et de reproduction sociale, imitation… </li></ul></ul><ul><ul><li>Stratégies de mieux-être social et de régulation économique (enfant, famille, communauté) </li></ul></ul><ul><ul><li>Stratégies de survie (enfant, famille, communauté) </li></ul></ul><ul><ul><li>Stratégies de fuite/évasion (enfant) </li></ul></ul>
  10. 10. Grand défi en termes de protection des droits de l’enfant <ul><li>La mobilité peut générer ou favoriser des atteintes aux droits des enfants : </li></ul><ul><ul><li>Problèmes/ moyens utilisés (illicites, dangereux) </li></ul></ul><ul><ul><li>Problèmes / situations de travail ou d’intégration (pas dans le cadre légal, manquement/violation) </li></ul></ul><ul><li>La tâche des pouvoirs publics et des organismes privés de protection est compliquée par la mobilité (détection, interventions, services, prise en charge, suivi) </li></ul>
  11. 11. <ul><li>MAIS…. </li></ul><ul><li>Mobilité = mode de fonctionnement « normal » de nombreuses populations (réseaux, groupes, individus) </li></ul><ul><li>Dans la plupart des cas, un choix accepté, assumé, valorisé et parfois même activement porté par les enfants (obéissance, projet) </li></ul><ul><li>Les mobilités sont liée à des croyances , normes, attitudes et pratiques qui sont ancrées dans les sociétés locales et ne correspondent pas toujours aux normes modernes </li></ul><ul><li>Confrontation de modèles sociaux et éducatifs : </li></ul><ul><li>= le modèle dominant promu par les Etats et la communauté internationale est basé sur le maintien de l’enfant auprès de ses parents-tuteurs, à l’école et dans une communauté locale stable. </li></ul>
  12. 12. <ul><li>ET… </li></ul><ul><li>Qui dit mobilité des enfants dit à la fois : </li></ul><ul><ul><li>« risques » / vulnérabilité </li></ul></ul><ul><ul><li>« opportunités » / développement personnel </li></ul></ul><ul><ul><li>parfois même « solutions » / protection </li></ul></ul><ul><li>Les situations vécues par les enfants mobiles ne sont pas forcément pires que celles qu’ils ont quittées (point de vue des enfants/familles ; point de vue des travailleurs sociaux) </li></ul>
  13. 13. Approche globale et systémique <ul><li>Filtres de la problématique « mobilité » </li></ul>Child mobility Child migration / child work / education opportunities Child labour/exploitation/violence Worst forms of labour/violence Child trafficking Children soldiers
  14. 14. Prévention/protection en chaîne Prévention (dans la communauté et la famille où vit l’enfant, aider à la prise de décision, préparer les mobilités ou proposer des alternatives, éviter la traite et les départs précoces et dangereux) Avant le départ Au moment du départ Prévention (veiller à ce que l’enfant mobile reste sauf et suivi/ accompagné) Prévention (veiller à ce que l’enfant reste sauf et se développe, ou préparer le retrait, le retour/rapatriement ou la réintégration hors du milieu d’origine) Lors du déplacement Période d’occupation (travail, éducation, aide familiale) d’immobilisation, et d’intégration Prévention (veiller à ce que l’enfant reste sauf réalise son projet personnel ou reparte en mobilité dans de bonnes conditions ) Au moment et après le retour de mobilité OU l’intégration dans un nouvel environnement Protection (empowerment des enfants/familles, renforcement des capacités communautaires et des services gouvernementaux et non gouvernementaux, contrôle et détection de cas, référencement et prise en charge, interception et retrait, retour et rapatriement, arrestation des criminels, justice rendue à l’enfant et à sa famille, appui à la (ré)intégration, …
  15. 15. Acteurs de la protection <ul><li>Etat, autorités décentralisées et instances gouvernementales, services publics (éducation, santé, services sociaux, sport et loisirs, culture, police, justice, infrastructure, emploi, développement, …) </li></ul><ul><li>Organismes non gouvernementaux et privés (organisations d’enfants) </li></ul><ul><li>Communautés (autorités locales, réseaux sociaux d’appartenance) </li></ul><ul><li>Familles (parentales et élargies) </li></ul><ul><li>Enfants (individus, pairs, fratries, cercles, groupes..) </li></ul>
  16. 16. Réseau local (filet) de protection Espace local : espace de proximité, de socialisation, de production et de gouvernance (village, quartier, marché)
  17. 17. Dispositifs d’accompagnement protecteur (2) x z 1 y A B 2 3
  18. 18. Principaux défis à relever <ul><li>Concilier les stratégies de lutte contre la traite et la protection des enfants mobiles non victimes de traite (dispositifs d’accompagnement protecteur, là où les enfants vivent) </li></ul><ul><li>Infléchir les approches normatives et juridiques (top down) en valorisant les expériences de terrain et la prise en compte des réalités liées aux contextes d’intervention (pragmatisme) </li></ul>
  19. 19. <ul><li>Conduire des changements socioculturels sans instrumentaliser ni confronter les populations concernées, afin d’ augmenter leur participation et de construire l’avenir avec elles. </li></ul><ul><li>Raccorder plus étroitement la protection de l’enfance avec les politiques et programmes de développement économique (acteurs publics et privés) </li></ul>
  20. 20. <ul><li>Merci pour votre attention </li></ul>
  21. 21. ANNEXES <ul><li>Dynamique du projet </li></ul><ul><li>Commentaires des positions </li></ul><ul><li>Caractéristiques de la mobilité </li></ul><ul><li>Mobilité, vulnérabilité, développement personnel </li></ul><ul><li>Le concept de mobilité et les 3 grands groupes cibles </li></ul><ul><li>Environnement protecteur </li></ul><ul><li>Dispositifs d’accompagnement protecteur </li></ul><ul><li>Pratiques endogènes de protection </li></ul>
  22. 22. Dynamique du projet « Mobilités » <ul><li>Mieux comprendre ensemble pour mieux agir en synergie : </li></ul><ul><ul><li>Prise de conscience de l’ampleur, de la dynamique et de la complexité du phénomène / problématique </li></ul></ul><ul><ul><li>Préoccupations par rapport au focus traite/exploitation et aux effets en termes de protection des DDE </li></ul></ul><ul><ul><li>Différences de perception/stratégies et enjeux institutionnels entre acteurs clés </li></ul></ul><ul><ul><li>(Gouvernements, agences, ONG, bailleurs de fonds) </li></ul></ul>
  23. 23. <ul><li>Création de la plateforme régionale et des comités nationaux de pilotage : </li></ul><ul><ul><li>Initiative née du RWOGAT de Dakar (Groupe de travail régional contre la traite des personnes) </li></ul></ul><ul><ul><li>4 pays pilotes : Bénin, Burkina Faso, Guinée, Togo </li></ul></ul><ul><li>Dynamique de recherche et de capitalisation des expériences : </li></ul><ul><ul><li>interpellations mutuelles </li></ul></ul><ul><ul><li>réflexion collective </li></ul></ul><ul><ul><li>partage d’idées et d’information </li></ul></ul><ul><ul><li>confrontation et appropriation </li></ul></ul><ul><ul><li>compromis et synthèse </li></ul></ul>
  24. 24. Approche « mobilité » <ul><li>Transversale </li></ul><ul><li>Globale </li></ul><ul><li>Réaliste </li></ul><ul><li>Participative </li></ul><ul><li>Systémique </li></ul>
  25. 25. Caractéristiques de la mobilité des enfants en Afrique de l’ouest
  26. 26. <ul><li>Une complexité accrue par le caractère évolutif et aléatoire du processus de mobilité (accidents, ré-aiguillages, prolongements imprévus…) </li></ul><ul><li>L’incertitude, la prise de risque et le « lâcher-prise » font partie du phénomène et ne sont pas perçus par les populations comme des questions préoccupantes. </li></ul><ul><li>La situation-problème de l’enfant mobile est difficile à évaluer du point de vue de sa dynamique personnelle. </li></ul><ul><li>Un enfant victime de traite peut échapper au pire et évoluer vers d’autres formes de mobilité. Malheureusement l’inverse est également vrai ! </li></ul>
  27. 27. <ul><li>Espace de la mobilité = un espace familial ou communautaire élargi (relie plusieurs territoires-pays /zones d’origine, transit et de destination) </li></ul>
  28. 28. Mobilité, vulnérabilité, développement personnel
  29. 29. Mobilité et vulnérabilité <ul><li>La mobilité n’accroit pas systématiquement la vulnérabilité de l’enfant. </li></ul><ul><li>C’est cependant le cas dans certaines conditions : </li></ul><ul><ul><li>enfant trop jeune, fragile et insuffisamment autonome </li></ul></ul><ul><ul><li>pas suffisamment informé, préparé, encadré, associé ou déterminé (toute mobilité nécessite un minimum d’organisation) </li></ul></ul><ul><ul><li>isolé, perdu de vue, livré à lui-même, hors de contrôle </li></ul></ul><ul><ul><li>accès aux services insuffisant (publics et privés) </li></ul></ul><ul><ul><li>environnement social indifférent, négligent ou maltraitant </li></ul></ul><ul><ul><li>mobilité clandestine et dangereuse pour échapper aux dispositifs de contrôle/interception </li></ul></ul><ul><ul><li>mobilité ayant de fortes chances de déboucher sur une situation d’exploitation, de traite ou de maltraitance grave. </li></ul></ul>
  30. 30. Mobilité et développement personnel <ul><li>Opportunités de développement (physique, intellectuel, moral, spirituel et social) </li></ul><ul><li>Protéger les enfants doit donc intégrer : </li></ul><ul><ul><li>la réduction de leur vulnérabilité </li></ul></ul><ul><ul><li>l’augmentation de leurs chances de développement </li></ul></ul><ul><li>Essentiel pour établir une collaboration, sincère et pérenne, entre les pouvoirs publics (ou les organismes privés) et les enfants, familles et communautés </li></ul><ul><li>L’établissement de cette collaboration entre acteurs communautaires et institutionnels constitue une condition sine qua non (réponses pertinentes, efficaces et pérennes) </li></ul>
  31. 31. Le concept de mobilité et les 3 grands groupes cibles
  32. 32. Le concept de mobilité des enfants <ul><li>Mobilité : </li></ul><ul><ul><li>capacité à se déplacer ou à être déplacé dans l’espace </li></ul></ul><ul><ul><li>capacité à changer d’état, position, disposition, opinion, rôle, fonction, identité, etc. </li></ul></ul><ul><li>3 dimensions de la mobilité des enfants : </li></ul><ul><ul><li>Mobilité physique, spatiale et géographique </li></ul></ul><ul><ul><li>Mobilité sociale et économique </li></ul></ul><ul><ul><li>Mobilité personnelle, situationnelle et identitaire </li></ul></ul><ul><li>Un concept neutre, explicatif plutôt que normatif. </li></ul><ul><li>Un instrument théorique pour nommer les réalités et agir sur elles. </li></ul>
  33. 33. La mobilité comme action <ul><li>Les enfants sont parfois agis par d’ autres acteurs (parents, tuteurs ou tiers) ou par des facteurs extérieurs . </li></ul><ul><li>A partir d’un certain âge, ils sont aussi acteurs de leur propre mobilité (même si au départ la décision leur est imposée) ou acteur de la mobilité d’autres enfants . </li></ul><ul><li>Mobilité-déplacement (mouvement forcé, inconscient, choisi, réapproprié) </li></ul><ul><li>Mobilité-changement (changements subis, recherchés, construits, utilisés ; asservissement/autonomisation ; insécurité/responsabilité) </li></ul>
  34. 34. Enfants concernés par la mobilité <ul><li>3 grands groupes cibles </li></ul><ul><li>Des centaines de milliers d’enfants circulent à travers ces groupes cibles) : </li></ul><ul><ul><li>les enfants en situation de pré-mobilité </li></ul></ul><ul><ul><li>les enfants en cours de mobilité </li></ul></ul><ul><ul><li>les enfants de retour ou en fin de mobilité </li></ul></ul>
  35. 35. <ul><li>Les enfants en situation de pré-mobilité (zones d’origine) : </li></ul><ul><ul><li>candidats potentiels ou déclarés au départ </li></ul></ul><ul><ul><li>enfants pouvant être déplacés = poussés à partir ou attirés/recrutés </li></ul></ul><ul><li>Les enfants en cours de mobilité (zones de départ, de transit, de destination) : </li></ul><ul><ul><li>Enfants engagés dans un déplacement à tous les stades de leur parcours (aller, prolongement, retour…) </li></ul></ul><ul><ul><li>Enfants provisoirement ou durablement immobilisés (intégré ?) dans un lieu/milieu dans le cadre de leur parcours </li></ul></ul>
  36. 36. <ul><li>Les enfants en situation de retour ou de fin de mobilité (zones de destination, de transit et d’origine) </li></ul><ul><ul><li>enfants souhaitant ou s’apprêtant à rentrer chez eux </li></ul></ul><ul><ul><li>Enfants de retour dans leur foyer familial d’origine et dans leur communauté locale </li></ul></ul><ul><ul><li>Enfants engagés dans un processus de stabilisation hors du cadre de la mobilité ET hors de leur milieu d’origine </li></ul></ul><ul><li>4 ème groupe cible : les enfants affectés par la mobilité de leurs parents/tuteurs/fratrie (left behind) </li></ul>
  37. 37. Environnement protecteur
  38. 38. Dispositifs d’accompagnement protecteur
  39. 39. Mobilité et protection (1) <ul><li>Indispensable de protéger les enfants contre la traite , l’enrôlement dans les conflits armés, les migrations précoces et les migrations dangereuses, les mariages forcés, la déscolarisation, etc. </li></ul><ul><li>Pas pertinent d’opter pour des stratégies d’interdiction, empêchement ou répression des mobilités infantiles en général </li></ul><ul><li>Le phénomène est d’une nature et d’une ampleur qui rendent cette approche aussi illégitime que vaine (car les pré-requis ne sont pas réunis pour fixer les enfants dans leurs familles/localités). </li></ul>
  40. 40. Mobilité et protection (2) <ul><li>Indispensable d’intégrer la dimension « mobilité » dans les systèmes de protection (national, international, local) </li></ul><ul><li>Associer activement les acteurs des mobilités/problèmes (enfants, familles, communautés) à la recherche/mise en œuvre des solutions </li></ul><ul><li>Relier tous ces acteurs dans le cadre de mécanismes fondés sur les notions : accompagnement/appui/collaboration </li></ul><ul><li>plutôt que : surveillance/éducation/mobilisation. </li></ul>
  41. 41. Dispositifs d’accompagnement protecteur <ul><li>Mise en réseau de tous les réseaux locaux de protection s’inscrivant dans un même espace de mobilité </li></ul><ul><li>Cet espace est traversé par des flux dont les itinéraires dessinent des sortes de « corridors » (surtout dans le cas de la migration). </li></ul>
  42. 42. Dispositifs d’accompagnement protecteur <ul><li>Dispositifs privilégiant 3 postures : </li></ul><ul><ul><li>Accompagnement de tous les acteurs concernés par le choix de la mobilité des enfants VERSUS surveillance et normalisation des comportements </li></ul></ul><ul><ul><li>Sécurisation des mobilités et optimisation des opportunités VERSUS empêchement et retour systématique en famille </li></ul></ul><ul><ul><li>Empowerment des populations et adaptation des normes locales au cadre juridique national VERSUS imposition de la loi et sanction (menace de sanction) de tous les écarts (répression ciblée, restreinte et comprise par tous) </li></ul></ul>
  43. 43. <ul><li>Concevoir et tester des méthodes permettant de mettre en place des dispositifs d’accompagnement protecteur qui s’appuient : </li></ul><ul><ul><li>sur les dispositifs déjà mis en place par l’Etat et les agences/ONG au niveau des services et des communautés </li></ul></ul><ul><ul><li>sur les pratiques et mécanismes endogènes de protection </li></ul></ul>
  44. 44. Pratiques endogènes de protection (PEP)
  45. 45. Les pratiques endogènes de protection <ul><li>Pratiques d’entraide et de protection qui émanent directement des populations concernées par la mobilité et qui se fondent sur des valeurs, perceptions, normes et croyances appartenant en propre aux auteurs de ces pratiques (par distinction avec les pratiques/mécanismes importés dans le local par des intervenants). </li></ul><ul><li>Les pratiques endogènes ne sont pas figées et peuvent se transformer/émerger sous des formes nouvelles. Lorsque les acteurs sont anciens, le fondement des PEP est traditionnel. Des acteurs émergents peuvent « inventer » des pratiques endogènes en faisant du nouveau à partir de l’ancien. </li></ul><ul><li>Quelques exemples : </li></ul><ul><ul><li>Les logeurs et les grandes sœurs (Burkina Faso) </li></ul></ul><ul><ul><li>Les groupements de chasseurs (Guinée) </li></ul></ul><ul><ul><li>Les groupes d’âge du Djoko (Bénin) </li></ul></ul>

×