Chantal Robillard, Ph.D.
Université Concordia
Chaire de recherche sur l’étude du jeu
RSSPQ - Axe Internet & Santé
UQAM, 23...
 Contexte des études sur LES jeux… en ligne
 Contexte de l’étude ENHJEU
 Contexte théorique et méthodologique de la
pré...
Gaming Gambling
Jeux vidéos & + JHA
SOCIALES
Media studies
Gaming studies
Communications
Sciences sociales
…
SANTÉ
Psy…
Ép...
Jeu de hasard et d’argent (JHA)
Gambling is essentially about the wagering of
value – usually money – in the hope of profi...
7
 Objectifs
 Comprendre les habitudes de JHA et le
continuum du risque de développement d’une
dépendance aux JHA
 Par l’...
 Méthodologie
 Collecte de données 2008-2009
 Une enquête épidémiologique avec un échantillon
représentatif: 2 139 étud...
 Constitution de l’échantillon qualitatif
 3 FDG (angl.: 5, 2 franc.: 5 ch.): JSP/JFR
 Entrevues semi-dirigées: 7JRM/5 ...
11
Description sociodémographique – JRM/JPP
Âge moyen 24
Sexe Homme 10
Femme 2
État civil Célibataire 8
Union de fait 4
Ma...
 Note sur l’ICJE (Indice canadien de jeu excessif)
 9 questions sur une échelle de 4 points
 Joueurs sans-problèmes (JS...
 Note sur l’ICJE (Indice canadien de jeu excessif)
 1. Avez-vous misé plus d’argent que vous pouviez vous permettre de p...
 Emprunt au modèle écologique des JHA
 Emprunt aux Game Studies
15
(Korn & Schaffer 1999)
16
Hôte
santé + soc.dem.
Agent
activité
Vecteur
mise ( ,$ )
Environ.
lieu,
contexte
structure
expos...
Théorie du jeu
 Selon une première prémisse que
le jeu est un espace-temps offrant un ensemble
inimaginable et multiple d...
Théorie du jeu
 Les règles du jeu:
 Déterminent l’ensemble de possibilités d’actions
(règle d’engagement) dans le jeu
 ...
Théorie du jeu
 Écart entre les règles et le résultat du jeu
laisse place à un ensemble de possibilités
 Pour qu’il y ai...
 Virtuel
 Compris comme un environnement socioculturel
 A ses propres règles et structures
 En tension avec le hors li...
 Analyse secondaire
 Contextes et lieux
(casino, privé, en ligne)
 Sur t & $ investis
 Théorie du jeu
 modèle interpr...
 Question qui en découle
Comment les contextes dans lesquels les JHA se
jouent influencent le rapport au temps et à
l’arg...
Représentations générales
24
Négatif
 Demande beaucoup d’investissement de
temps et d’argent
 Risqué car déconnecté de la valeur de
l’argent et de l’...
Positif
 Pour les loisirs, le plaisir
 Pour pratiquer avec des petits montants,
« play money » ou gratuitement
 Possibi...
Représentations générales
27
 Activité de loisir, de divertissement ou passe-
temps
 Lieu pour apprendre à jouer, regarder les pro
 Jeu disponible 2...
J’ai plus de plaisir à mettre 10 piasses sur
Internet, avoir une espérance de gain de sais
pas combien, mais sûrement plus...
Rapport au temps, à l’argent, au « jeu »
30
 Attirance et intérêt soutenu:
 Jeu attirant
 Sollicitation constante par les opérateurs
 Bon retour pour la quantité ...
 Constante disponibilité:
 Possibilité de commencer une autre partie
rapidement
 De jouer sur plusieurs tables en même ...
 Conséquence de la constante disponibilité:
 Chasser les pertes
 Dépenser plus
 Perdre le sens de la valeur de l’argen...
C’est surtout ça pis c’est surtout le fait que [je
suis] à l’université, mon ordinateur, suis tout le
temps dessus là. J’v...
Fait que, veux, veux pas, même si j’me disais: ok
là j’arrête de jouer. J’fais mes affaires à faire, fait
que j’restais ph...
…j’me vois mal arriver au casino avec mon
laptop en train de taper mes notes de travail
pendant que j’joue au black jack. ...
 Distanciation et éclatement
 Diversité des joueurs:
 Diversité de joueurs avec plusieurs niveaux d’habiletés
 Jouer c...
C’est sûr qu’il y a des parties sans frais sur internet,
pis même quand on joue entres amis, mais c’est pas
pareil parce q...
En fait, j’ai pas joué souvent parce que je trouve ça
plate. Disons, première main, t’as la meilleur main. Tu
joues bien t...
 Craintes
 Désintérêt
 Manque de confiance
 dans le jeu
 dans les autres joueurs
40
I don’t like playing on the internet, I don’t trust the internet.
I’m in computer science, I don’t trust that. I don’t tru...
 Règles « trop » indéterminées?
 Cadre temporel de l’engagement indéfini
 Difficultés de définir son propre style de je...
 Règles « trop » indéterminées?
 Le risque est trop grand
 Devient une source d’angoisse
 Le plaisir est perdu
 L’exp...
 Auto-régulation par le joueur
 Se fixer un bankroll
 Désinstaller le programme
 Débrancher l’ordinateur
 Utiliser le...
L’année dernière j’ai joué 25 000 à peu près. Mais c’est
pas 25 000 que moi j’ai mis. C’est ‘mettons, j’ai mis 50
dollars,...
J’me considère comme quelqu’un qui réfléchit
beaucoup. Fait que là, j’me suis dis: il faut que je
désinstalle ça, faut que...
 Responsabilité de qui?
 Du joueur
 De l’opérateur ou de la société d’état
 Du fournisseur d’internet
 De l’État: Min...
 Responsabilité de qui - du joueur
 Auto-surveillance?
 Responsabilité personnelle: s’autolimiter?
 Choix rationnel: f...
 Responsabilité de qui - de l’opérateur
(société d’état)
 Responsabilités envers les JPP c. Maintien du
marché?
 Offre ...
 Responsabilité de qui - de l’opérateur
(société d’état)
51
 Responsabilité de qui - du fournisseur
d’internet
(Si régulation)
 Bloquer les URL étrangers?
 Bloquer les IP – locaux...
 Responsabilité de qui? - de l’État: Min.
Finances, MSSS…
 Conciliation des intérêts?
 Revenu pour l’état: société d’ét...
 Recommandations de l’UE pour la
protection des joueurs
 Protéger les mineurs (offre, publicité)
 Information sur les r...
 Constante mouvance et évolution rapide
 Développement de nouveaux jeux
 Développements de nouveaux supports
 Changeme...
 Université Concordia
 Professeure associée, Département de
sociologie et d’anthropologie
 Chercheure associée, Chaire ...
 Costes, J.-M. (2014, septembre). Les enjeux de l’ouverture légale des jeux d’argent et de
hasard en ligne en France. Com...
61
62
63
64
65
Jeux 2.0: pratiques de jeux en ligne chez les étudiants universitaires (projet ENHJEU)
Jeux 2.0: pratiques de jeux en ligne chez les étudiants universitaires (projet ENHJEU)
Jeux 2.0: pratiques de jeux en ligne chez les étudiants universitaires (projet ENHJEU)
Jeux 2.0: pratiques de jeux en ligne chez les étudiants universitaires (projet ENHJEU)
Jeux 2.0: pratiques de jeux en ligne chez les étudiants universitaires (projet ENHJEU)
Jeux 2.0: pratiques de jeux en ligne chez les étudiants universitaires (projet ENHJEU)
Jeux 2.0: pratiques de jeux en ligne chez les étudiants universitaires (projet ENHJEU)
Jeux 2.0: pratiques de jeux en ligne chez les étudiants universitaires (projet ENHJEU)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Jeux 2.0: pratiques de jeux en ligne chez les étudiants universitaires (projet ENHJEU)

278 vues

Publié le

Séminaire du 23 octobre 2014 " Jeux 2.0 : pratiques de jeu en ligne chez les étudiants universitaires (projet ENHJEU)".

L'activité a été animée par Chantal Robillard, anthropologue de formation et présentement chercheure associée à la Chaire de recherche sur l’étude du jeu, ainsi que professeure affiliée au département de sociologie et d'anthropologie de l'Université Concordia, et professeure associée au département de sexologie à l'UQAM.

Pour plus d'informations: http://blogsgrms.com/internetsante/2014/10/09/invitation-au-seminaire-jeux-2-0-pratiques-de-jeu-en-ligne-chez-les-etudiants-universitaires-projet-enhjeu/

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
278
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
76
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

  • All participants to the survey were invited to take part of a follow-up study. In total,
    30.4% accepted to be contacted to participate to the follow-up (n=650). Of all the
    individuals, 251 were non-gamblers, 282 were non-problem gamblers, 67 were lowrisk
    gamblers, 24 were moderate-risk gamblers and 5 were problem gamblers. Of
    these groups, all the at-risk gamblers (low & moderate) and problem gamblers
    were contacted. Participation rate to follow up was of 20.9% for low-risk gamblers
    (n=13), 25% for moderate-risk gamblers (N=6) and 80% for problem gamblers
    (n=4).

    Of the 26 individuals that took part in the follow-up study,
    individual interviews were conducted with moderate-risk gamblers (n=6) and
    problem gamblers (n=4) while low-risk gamblers and few non-problem gamblers
    were gathered in three focus groups (n=15) for group discussions.
  • All participants to the survey were invited to take part of a follow-up study. In total,
    30.4% accepted to be contacted to participate to the follow-up (n=650). Of all the
    individuals, 251 were non-gamblers, 282 were non-problem gamblers, 67 were lowrisk
    gamblers, 24 were moderate-risk gamblers and 5 were problem gamblers. Of
    these groups, all the at-risk gamblers (low & moderate) and problem gamblers
    were contacted. Participation rate to follow up was of 20.9% for low-risk gamblers
    (n=13), 25% for moderate-risk gamblers (N=6) and 80% for problem gamblers
    (n=4).

    Of the 26 individuals that took part in the follow-up study,
    individual interviews were conducted with moderate-risk gamblers (n=6) and
    problem gamblers (n=4) while low-risk gamblers and few non-problem gamblers
    were gathered in three focus groups (n=15) for group discussions.
  • All participants to the survey were invited to take part of a follow-up study. In total,
    30.4% accepted to be contacted to participate to the follow-up (n=650). Of all the
    individuals, 251 were non-gamblers, 282 were non-problem gamblers, 67 were lowrisk
    gamblers, 24 were moderate-risk gamblers and 5 were problem gamblers. Of
    these groups, all the at-risk gamblers (low & moderate) and problem gamblers
    were contacted. Participation rate to follow up was of 20.9% for low-risk gamblers
    (n=13), 25% for moderate-risk gamblers (N=6) and 80% for problem gamblers
    (n=4).

    Of the 26 individuals that took part in the follow-up study,
    individual interviews were conducted with moderate-risk gamblers (n=6) and
    problem gamblers (n=4) while low-risk gamblers and few non-problem gamblers
    were gathered in three focus groups (n=15) for group discussions.
  • Au cours des 12 derniers mois :
    1. Avez-vous misé plus d’argent que vous pouviez vous permettre de perdre ?
    Jamais
    Parfois
    La plupart du temps
    Presque toujours
    2. Avez-vous eu besoin de miser plus d’argent pour obtenir la même excitation ?
    3. Êtes-vous retourné jouer une autre journée pour récupérer l’argent que vous aviez
    perdu ?
    4. Avez-vous vendu quelque chose ou emprunté pour obtenir de l’argent pour jouer ?
    5. Avez-vous déjà senti que vous aviez peut-être un problème de jeu ?
    6. Le jeu a-t-il causé chez vous des problèmes de santé, y compris du stress ou de
    l’angoisse?
    7. Des personnes ont-elles critiqué vos habitudes de jeu ou vous ont-elles dit que vous
    aviez un problème de jeu (même si vous estimiez qu’elles avaient tort) ?
    8. Vos habitudes de jeu ont-elles causé des difficultés financières à vous ou à votre
    ménage ?
    9. Vous êtes-vous déjà senti coupable de vos habitudes de jeu ou de ce qui arrive quand
    vous jouez ?


    m. À quelle fréquence avez-vous parié plus que ce que vous
    pouviez réellement vous permettre de perdre ? .....................
    n. À quelle fréquence avez-vous eu besoin de jouer de plus
    gros montants d’argent afin de ressentir le même niveau
    d’excitation ? .........................................................................
    o. Quand vous jouiez, à quelle fréquence êtes-vous retourné
    jouer (un autre jour) pour tenter de regagner l’argent que
    vous aviez perdu ? .................................................................
    p. À quelle fréquence avez-vous emprunté de l’argent ou
    vendu quelque chose dans le but d’obtenir de l’argent
    pour jouer ? ............................................................................
    q. À quelle fréquence avez-vous ressenti que vous pouviez
    avoir un problème avec les jeux de hasard et d’argent ?........
    r. À quelle fréquence le fait de jouer vous a-t-il causé des
    problèmes de santé quelconques, incluant du stress ou de
    l’anxiété ? ..............................................................................
    s. À quelle fréquence des personnes ont-elles critiqué vos
    habitudes de jeu ou vous ont-elles dit que vous aviez un
    problème de jeu, peu importe le fait que vous pensiez ou
    non que ceci était vrai ? .........................................................
    t. À quelle fréquence vos habitudes de jeu ont-elles causé
    des problèmes financiers quelconques, pour vous ou au
    sein de votre foyer ? ..............................................................
    u. À quelle fréquence vous êtes-vous senti coupable par
    rapport à votre façon de jouer ou à ce qui arrive lorsque
    vous jouez ? ...........................................................................
    v. Avez-vous déjà menti aux membres de votre famille ou à
    d’autres personnes pour cacher vos activités de jeu ? ............
    w. Avez-vous déjà parié ou dépensé plus d’argent au jeu que
    vous en aviez l’intention ? .....................................................
    x. Avez-vous déjà voulu arrêter de parier de l'argent ou de
    jouer mais pensiez que vous en étiez incapable ? ..................
  • Au cours des 12 derniers mois :
    1. Avez-vous misé plus d’argent que vous pouviez vous permettre de perdre ?
    Jamais
    Parfois
    La plupart du temps
    Presque toujours
    2. Avez-vous eu besoin de miser plus d’argent pour obtenir la même excitation ?
    3. Êtes-vous retourné jouer une autre journée pour récupérer l’argent que vous aviez
    perdu ?
    4. Avez-vous vendu quelque chose ou emprunté pour obtenir de l’argent pour jouer ?
    5. Avez-vous déjà senti que vous aviez peut-être un problème de jeu ?
    6. Le jeu a-t-il causé chez vous des problèmes de santé, y compris du stress ou de
    l’angoisse?
    7. Des personnes ont-elles critiqué vos habitudes de jeu ou vous ont-elles dit que vous
    aviez un problème de jeu (même si vous estimiez qu’elles avaient tort) ?
    8. Vos habitudes de jeu ont-elles causé des difficultés financières à vous ou à votre
    ménage ?
    9. Vous êtes-vous déjà senti coupable de vos habitudes de jeu ou de ce qui arrive quand
    vous jouez ?


    m. À quelle fréquence avez-vous parié plus que ce que vous
    pouviez réellement vous permettre de perdre ? .....................
    n. À quelle fréquence avez-vous eu besoin de jouer de plus
    gros montants d’argent afin de ressentir le même niveau
    d’excitation ? .........................................................................
    o. Quand vous jouiez, à quelle fréquence êtes-vous retourné
    jouer (un autre jour) pour tenter de regagner l’argent que
    vous aviez perdu ? .................................................................
    p. À quelle fréquence avez-vous emprunté de l’argent ou
    vendu quelque chose dans le but d’obtenir de l’argent
    pour jouer ? ............................................................................
    q. À quelle fréquence avez-vous ressenti que vous pouviez
    avoir un problème avec les jeux de hasard et d’argent ?........
    r. À quelle fréquence le fait de jouer vous a-t-il causé des
    problèmes de santé quelconques, incluant du stress ou de
    l’anxiété ? ..............................................................................
    s. À quelle fréquence des personnes ont-elles critiqué vos
    habitudes de jeu ou vous ont-elles dit que vous aviez un
    problème de jeu, peu importe le fait que vous pensiez ou
    non que ceci était vrai ? .........................................................
    t. À quelle fréquence vos habitudes de jeu ont-elles causé
    des problèmes financiers quelconques, pour vous ou au
    sein de votre foyer ? ..............................................................
    u. À quelle fréquence vous êtes-vous senti coupable par
    rapport à votre façon de jouer ou à ce qui arrive lorsque
    vous jouez ? ...........................................................................
    v. Avez-vous déjà menti aux membres de votre famille ou à
    d’autres personnes pour cacher vos activités de jeu ? ............
    w. Avez-vous déjà parié ou dépensé plus d’argent au jeu que
    vous en aviez l’intention ? .....................................................
    x. Avez-vous déjà voulu arrêter de parier de l'argent ou de
    jouer mais pensiez que vous en étiez incapable ? ..................
  • Déterminent l’ensemble de possibilités d’actions (règle d’engagement) dans le jeu (Suits, 1978)
    Spécifient les conditions définissant la finalité du jeu (ex. gagne/perd) (Juul 2005)
  • Déterminent l’ensemble de possibilités d’actions (règle d’engagement) dans le jeu (Suits, 1978)
    Spécifient les conditions définissant la finalité du jeu (ex. gagne/perd) (Juul 2005)
  • Suits: rules that specifies the contingenciey of the outcomes (the conditions of possibilities)

    contingences
    Juul: contingencies: space of possibility of any inimaginable outcomes

  • http://www.lejeudoitresterunjeu.com/demystifier-le-jeu/vrai-ou-faux
  • Jeux 2.0: pratiques de jeux en ligne chez les étudiants universitaires (projet ENHJEU)

    1. 1. Chantal Robillard, Ph.D. Université Concordia Chaire de recherche sur l’étude du jeu RSSPQ - Axe Internet & Santé UQAM, 23 octobre, 2014
    2. 2.  Contexte des études sur LES jeux… en ligne  Contexte de l’étude ENHJEU  Contexte théorique et méthodologique de la présentation  JHA en ligne chez les étudiants universitaires  Enjeux de la prévention 2
    3. 3. Gaming Gambling Jeux vidéos & + JHA SOCIALES Media studies Gaming studies Communications Sciences sociales … SANTÉ Psy… Épidémiologie … Sciences sociales Économie sociale …
    4. 4. Jeu de hasard et d’argent (JHA) Gambling is essentially about the wagering of value – usually money – in the hope of profiting from the outcome of uncertain future events. (Reith 2013) 5
    5. 5. 7
    6. 6.  Objectifs  Comprendre les habitudes de JHA et le continuum du risque de développement d’une dépendance aux JHA  Par l’examen des comportements de jeu en relation aux contextes sociaux et physiques (Kairouz, Nadeau, Adlaf, 2008) 8
    7. 7.  Méthodologie  Collecte de données 2008-2009  Une enquête épidémiologique avec un échantillon représentatif: 2 139 étudiants universitaires  3 universités montréalaises et 2 établissements affiliés 9
    8. 8.  Constitution de l’échantillon qualitatif  3 FDG (angl.: 5, 2 franc.: 5 ch.): JSP/JFR  Entrevues semi-dirigées: 7JRM/5 JPP  Thèmes: habitudes de jeu, motivations à jouer, contextes de jeu, usage de substances, expérience subjective, facteurs de risque  Analyse secondaires des données qualitatives 10
    9. 9. 11 Description sociodémographique – JRM/JPP Âge moyen 24 Sexe Homme 10 Femme 2 État civil Célibataire 8 Union de fait 4 Marié 0 Emploi Sans emploi 4 Temps partiel 7 Temps complet 1 Années universitaires 1 3 2 3 3 3 4 1 Activités jouées (en général) Poker 10 ALV 4 Loterie 6 Jeu de table 4 Keno 1 Sports 1 Description sociodémographique – JSP/JFR Âge 24 Sexe Homme 10 Femme 5 État civil Célibataire 13 Union de fait 1 Marié 1 Emploi Sans emploi 5 Temps partiel 10 Temps complet 0 Années universitaires 1 4 2 5 3 4 4 1
    10. 10.  Note sur l’ICJE (Indice canadien de jeu excessif)  9 questions sur une échelle de 4 points  Joueurs sans-problèmes (JSP): 0  Joueurs à faible risque (JFR): 1-2  Joueurs à risque modéré (JRM): 3-7  Joueurs pathologiques probables (JPP): 8+ 12
    11. 11.  Note sur l’ICJE (Indice canadien de jeu excessif)  1. Avez-vous misé plus d’argent que vous pouviez vous permettre de perdre?  2. Avez-vous eu besoin de miser plus d’argent pour obtenir la même excitation?  3. Êtes-vous retourné jouer une autre journée pour récupérer l’argent que vous aviez perdu?  4. Avez-vous vendu quelque chose ou emprunté pour obtenir de l’argent pour jouer?  5. Avez-vous déjà senti que vous aviez peut-être un problème de jeu?  6. Le jeu a-t-il causé chez vous des problèmes de santé, y compris du stress ou de l’angoisse?  7. Des personnes ont-elles critiqué vos habitudes de jeu ou vous ont-elles dit que vous aviez un problème de jeu (même si vous estimiez qu’elles avaient tort)?  8. Vos habitudes de jeu ont-elles causé des difficultés financières à vous ou à votre ménage?  9. Vous êtes-vous déjà senti coupable de vos habitudes de jeu ou de ce qui arrive quand vous jouez? 13
    12. 12.  Emprunt au modèle écologique des JHA  Emprunt aux Game Studies 15
    13. 13. (Korn & Schaffer 1999) 16 Hôte santé + soc.dem. Agent activité Vecteur mise ( ,$ ) Environ. lieu, contexte structure exposition
    14. 14. Théorie du jeu  Selon une première prémisse que le jeu est un espace-temps offrant un ensemble inimaginable et multiple de possibilités… 17
    15. 15. Théorie du jeu  Les règles du jeu:  Déterminent l’ensemble de possibilités d’actions (règle d’engagement) dans le jeu  Spécifient les conditions définissant la finalité du jeu (ex. gagne/perd) (Suits, 1978; Juul 2005) 18
    16. 16. Théorie du jeu  Écart entre les règles et le résultat du jeu laisse place à un ensemble de possibilités  Pour qu’il y ait un jeu, il faut  un espace suffisant laissant place à l’interprétation des contingences (conditions, possibilités) 19
    17. 17.  Virtuel  Compris comme un environnement socioculturel  A ses propres règles et structures  En tension avec le hors ligne  en miroir de… en résistance à… en parallèle à… éclatement… Pas hermétique! 20
    18. 18.  Analyse secondaire  Contextes et lieux (casino, privé, en ligne)  Sur t & $ investis  Théorie du jeu  modèle interprétatif 21 Hôte Agent Vecteur Environ
    19. 19.  Question qui en découle Comment les contextes dans lesquels les JHA se jouent influencent le rapport au temps et à l’argent (vecteurs), ainsi qu’au plaisir investis dans le jeu? 22
    20. 20. Représentations générales 24
    21. 21. Négatif  Demande beaucoup d’investissement de temps et d’argent  Risqué car déconnecté de la valeur de l’argent et de l’expérience du jeu 25
    22. 22. Positif  Pour les loisirs, le plaisir  Pour pratiquer avec des petits montants, « play money » ou gratuitement  Possibilités de devenir pro 26
    23. 23. Représentations générales 27
    24. 24.  Activité de loisir, de divertissement ou passe- temps  Lieu pour apprendre à jouer, regarder les pro  Jeu disponible 24h, facilement intégré aux autres activités quotidiennes 28
    25. 25. J’ai plus de plaisir à mettre 10 piasses sur Internet, avoir une espérance de gain de sais pas combien, mais sûrement plus élevé que si je joue avec mes 5 amis autour d’une table. I don’t trust the programs, I don’t trust the security of the internet. I don’t even like gambling so I do it as entertainment. Well, you could play on the internet, but when it’s for free, you can play for free. 29
    26. 26. Rapport au temps, à l’argent, au « jeu » 30
    27. 27.  Attirance et intérêt soutenu:  Jeu attirant  Sollicitation constante par les opérateurs  Bon retour pour la quantité de temps ou d’argent investis MAIS joue plus longtemps, dépense plus 31
    28. 28.  Constante disponibilité:  Possibilité de commencer une autre partie rapidement  De jouer sur plusieurs tables en même temps  Rythme saccadé 32
    29. 29.  Conséquence de la constante disponibilité:  Chasser les pertes  Dépenser plus  Perdre le sens de la valeur de l’argent  Personne n’est là pour les arrêter 33
    30. 30. C’est surtout ça pis c’est surtout le fait que [je suis] à l’université, mon ordinateur, suis tout le temps dessus là. J’veux dire que j’arrive chez nous, j’ai des travaux à taper, j’ai des e-mails à recevoir de mes coéquipier pour qu’on coordonne des travaux d’équipe, j’ai besoin d’être connecté sur internet tout le temps. Tout le temps, genre mon ordi est dans ma chambre, fait que j’ai l’écran allumé, pis il faut que j’check tout le temps s’il y a tu quelqu’un qui m’a envoyé un message pour le travail qu’on a à remettre demain, des trucs comme ça. 34
    31. 31. Fait que, veux, veux pas, même si j’me disais: ok là j’arrête de jouer. J’fais mes affaires à faire, fait que j’restais physiquement à la même place là, c’était juste j’fermais la fenêtre pis j’faisais mes travaux, pis là ok j’suis tanné de faire mes travaux ben clic clic, j’étais tout de suite devant mon casino. J’pouvais jouer 2 mains j’pouvais même jouer 2 mains entre 2 lignes de travail en train des taper, c’est ça qui était fou là. J’peux faire les deux même temps pis y a personne pour me dire c’est pas correcte. 35
    32. 32. …j’me vois mal arriver au casino avec mon laptop en train de taper mes notes de travail pendant que j’joue au black jack. Le gars y ferait comme: tu lâches ton laptop pis tu joues ou ben… C’est un des deux là, tu peux pas faire les deux en même temps. Ce qui est pas le cas sur un ordinateur d’après moi. 36
    33. 33.  Distanciation et éclatement  Diversité des joueurs:  Diversité de joueurs avec plusieurs niveaux d’habiletés  Jouer contre des étrangers  Jouer, surtout, perdre contre un étranger augmente le sentiment de culpabilité ou apporte un sentiment de confusion 37
    34. 34. C’est sûr qu’il y a des parties sans frais sur internet, pis même quand on joue entres amis, mais c’est pas pareil parce que les gens ils vont faire des mises, ils vont s’en foutre. C’est comme quand on joue entres amis, 5 piasses c’est pas beaucoup mais c’est assez pour dire qu’on joue sérieusement pis que vraiment on joue la game de poker. Quand tu mets pas d’argent, tu peux aller voir les cartes avec rien pis tu t’en fous de perdre… En fait, l’argent qu’on met c’est justement pour rajouter un degré de sérieux plus que faire un lot. Pis sur internet, c’est la même chose, oui il y’a des parties gratuites mais c’est pas du vrai poker pis c’est pas le même, c’est pas la même sensation de jeu. 38
    35. 35. En fait, j’ai pas joué souvent parce que je trouve ça plate. Disons, première main, t’as la meilleur main. Tu joues bien ta main, tu vas te faire jouer contre quelqu’un qui se fout de perdre parce que dans tous les cas il n’a pas mis d’argent ou rien, et il va te battre justement par chance donc t’es sorti [même si] t’as fait le bon jeu. C’est souvent comme ça. Sinon, c’est des joueurs débutants qui ne connaissent pas nécessairement le jeu donc c’est choquant un peu de savoir que ton jeu, la plupart du temps, ne va pas te permettre d’être meilleur que les autres. Là c’est vraiment juste la chance à l’état pure quand il n’y’a pas d’argent, donc ça enlève justement la partie habileté ou la partie stratégie. 39
    36. 36.  Craintes  Désintérêt  Manque de confiance  dans le jeu  dans les autres joueurs 40
    37. 37. I don’t like playing on the internet, I don’t trust the internet. I’m in computer science, I don’t trust that. I don’t trust the programs. I’m in programming so I know these games, I don’t trust these games on the internet. Always, they are [rigged or fraudulent]. Even the ones that are very high standard, I don’t like that. I like to play at home, mostly, because, I know I’m giving the cards. I know there is a cheating thing, like it happens, like always with my friends, when we play we always cheat. That’s what happens. I know that when you play with my friends I know there are some cards that are underneath of some person, they have, like some cards in their hands. That’s the funny thing about playing at home. You know at the end, somebody is cheating. 41
    38. 38.  Règles « trop » indéterminées?  Cadre temporel de l’engagement indéfini  Difficultés de définir son propre style de jeu  « Compagnons » de jeu indéfini  Interprétations trop diversifiées des règles 42
    39. 39.  Règles « trop » indéterminées?  Le risque est trop grand  Devient une source d’angoisse  Le plaisir est perdu  L’expérience de jeu a du mal à exister 43
    40. 40.  Auto-régulation par le joueur  Se fixer un bankroll  Désinstaller le programme  Débrancher l’ordinateur  Utiliser le bloqueur d’adresse IP 45
    41. 41. L’année dernière j’ai joué 25 000 à peu près. Mais c’est pas 25 000 que moi j’ai mis. C’est ‘mettons, j’ai mis 50 dollars, je l’ai fait fructifier à 150, j’ai perdu, je suis redescendu à 40, j’suis remonté à 250. Bon c’est toute sûr, toute ces tournois là mineurs mit ensemble qui font 25 000 dollars à peu près de tournois. Ça veut pas dire que moi j’ai investi de mon argent personnel. J’me suis fait un bankroll, un fond d’investissement, un compte, un peu comme un compte de banque dans le fond. T’as un certain montant, c’est toi qui le fais fructifier ou qui le perds. Moi je m’arrangeais pour que ça grossisse un peu comme n’importe quel jour. J’suis averse au risque, donc j’aime pas prendre des risques incertains. 46
    42. 42. J’me considère comme quelqu’un qui réfléchit beaucoup. Fait que là, j’me suis dis: il faut que je désinstalle ça, faut que je l’enlève parce c’était trop facile. J’m’assoyais devant l’ordi, veut veut pas pour faire mes travaux d’école, j’étais tout le temps devant mon ordinateur. C’était juste à 2 clics de moi de jouer. J’avais même pas besoin de me lever rien. Là j’ai débranché mon ordi parce là je savais que j’allais recommencer sinon. 47
    43. 43.  Responsabilité de qui?  Du joueur  De l’opérateur ou de la société d’état  Du fournisseur d’internet  De l’État: Min. Finances, MSSS… 48
    44. 44.  Responsabilité de qui - du joueur  Auto-surveillance?  Responsabilité personnelle: s’autolimiter?  Choix rationnel: faire le bon choix selon ses limites? 49
    45. 45.  Responsabilité de qui - de l’opérateur (société d’état)  Responsabilités envers les JPP c. Maintien du marché?  Offre de JR exigée par la régulation/taxation?  Jeu intègre  Information sur retours et rendements  Sensibilisation aux risques 50
    46. 46.  Responsabilité de qui - de l’opérateur (société d’état) 51
    47. 47.  Responsabilité de qui - du fournisseur d’internet (Si régulation)  Bloquer les URL étrangers?  Bloquer les IP – locaux ou étrangers?  Communiquer le risque?  Limiter l’accessibilité?  … 52
    48. 48.  Responsabilité de qui? - de l’État: Min. Finances, MSSS…  Conciliation des intérêts?  Revenu pour l’état: société d’état et potentiel de taxation (si régulation)?  Responsabilité envers le bien-être de ses citoyens?  Investissement dans le traitement  Vice-présidence au jeu responsable 53
    49. 49.  Recommandations de l’UE pour la protection des joueurs  Protéger les mineurs (offre, publicité)  Information sur les risques  Publicité responsable  Compte nominatif  Modérateurs de jeu  Autoexclusion (opt-out?)  Ligne d’assistance téléphonique  Formation des salariés des opérateurs (Costes, 2014) 54
    50. 50.  Constante mouvance et évolution rapide  Développement de nouveaux jeux  Développements de nouveaux supports  Changement dans les lois et les définitions  Lieux d’opération 55
    51. 51.  Université Concordia  Professeure associée, Département de sociologie et d’anthropologie  Chercheure associée, Chaire de recherche sur l’étude du jeu 57 chantal.robillard@concordia.ca concordia.ca/fr/recherche/chairejeu
    52. 52.  Costes, J.-M. (2014, septembre). Les enjeux de l’ouverture légale des jeux d’argent et de hasard en ligne en France. Communication présentée au Conférences sur les jeux, Montréal, Qc. Repéré à http://www.concordia.ca/content/dam/concordia/research/lifestyle- addiction/docs/Costes092014_DefisJeuEnLigne_FR.pdf  Ferris, J., & Wynne H. (2001). The Canadian Problem Gambling Index: Final Report. Ottawa, ON: Canadian Centre on Substance Abuse.  Juul, J. (2005). Video Games Between Real Rules and Fictional Worlds. Cambridge, Mass.: MIT press.  Kairouz, S., Nadeau, L., & Adlaf, E. M. (2008). Le projet ENHJEU: Analyse contextuelle des jeux de hasard et d'argent chez les étudiants universitaires. Rapport de recherche remis au FQRSC, Québec.  Korn, D. and Shaffer, H. (1999). Gambling and the health of the public: adopting a public health perspective. Journal of Gambling Studies, 15, 289–365.  Reith, G. (2013). Techno economic systems and excessive consumption: a political economy of ‘pathological’ gambling. The British Journal of Sociology, 64, 4, 717-738.  Suits, B. (1978). Construction of a Definition. Dans B. Suits, The Grasshopper: Games, Life and Utopia. Peterborough, ON: Broadview Press. 59
    53. 53. 61
    54. 54. 62
    55. 55. 63
    56. 56. 64
    57. 57. 65

    ×