Existence of-god fren

193 vues

Publié le

Existence of-god

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
193
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Existence of-god fren

  1. 1. L’existence d’Allah Comment est-il possible de penser que l’équilibre mondial est une pure coïncidence quand l’extraordinaire harmonie de la nature est observable même à l’œil nu ? Dire que l’univers, à chaque point qui prouve l’existence d’un créateur est venu à la vie par lui-même, est la revendication la plus déraisonnable. Il devrait y avoir un propriétaire de cette balance, visible partout, de notre corps aux confins les plus éloignés et les plus insoupçonnés de l’univers. C’est Allah, le Miséricordieux et le Clément, qui a créé les cieux et la terre à partir du néant. Son existence et sa gloire le révèlent à travers d’innombrables preuves dans l’univers. Ce livre est un appel à la réflexion à travers l’univers et les êtres vivants qu’Allah a créé et à la contemplation de la perfection de leur création. Ceux qui vont lire ce livre, vont encore une fois voir l’indiscutable évidence de son existence et auront la preuve que son existence englobe tout. Parce qu’il a créé cet ordre omniprésent, Il est celui qui le maintient incessamment. A propos de l’auteur Adnan-Oktar, plus connu sous le pseudonyme de Haroun Yahia, est né à Ankara en 1956. Depuis les années 80, cet auteur a publié plusieurs ouvrages sur les questions de foi, des sciences ou de la politique. Il est connu comme auteur de travaux importants mettant en cause l’imposture de l’évolution, ses revendications invalides et les liaisons obscures entre le darwinisme et les idéologies sanguinaires telles que le fascisme et le communisme. Toutes les œuvres de l’auteur ont un but commun : transmettre le message du coran, encourager le lecteur à considérer les questions basiques reliées à la foi telles que l’existence d’allah, l’unicité et exposer la faiblesse des fondements des
  2. 2. systèmes irréligieux et d’autres idéologies perverties. Ces 300 œuvres, traduits en 63 langues différentes, jouissent d’un large lectorat dans le monde. Par la volonté d’Allah, ces livres vont être un moyen par lequel des gens du 21ème siècle vont atteindre la paix, la justice et la joie promises dans le coran. Au lecteur… Un chapitre spécial est dédié à l'effondrement de la théorie de l'évolution, car cette théorie constitue le fondement de toutes les philosophies anti-spirituelles. Depuis que le darwinisme rejette le fait de la création (et par conséquent, l'existence d'Allah) ces dernières 150 années, beaucoup de personnes ont abandonné leur foi ou ont tombé dans le doute. C’est donc un service impératif et un devoir important de montrer que cette théorie est une tromperie. Vu que certains lecteurs n’auraient l'occasion de lire qu’un seul de nos livres, nous avons pensé qu'il serait approprié de consacrer un chapitre pour résumer ce sujet. Tous les livres de cet auteur expliquent des questions liées à la foi sur la lumière de versets coraniques et invitent le lecteur à connaitre la parole d’Allah et de vivre à travers elle. Tous les sujets concernant les versets d'Allah sont expliqués de manière à ne laisser aucun doute ou questionnement à l'esprit du lecteur. Le style sincère, simple est fluide des livres assure une compréhension accessible à tout les âges et tous les groupes sociaux. Grace à leur efficacité et au style narratif lucide, ils peuvent être lus en une séance. Même ceux qui rejettent la spiritualité rigoureuse sont influencés par les faits que ces livrent documentent et ne peuvent réfuter la véracité de leur contenu. Ce livre et tous les autres de l’auteur peuvent être lus individuellement ou discutés dans un groupe. Les lecteurs désirant tirer profit des livres trouveront la discussion très utile, leur permettant de partager leurs réflexions et leurs expériences les uns avec les autres. En outre, contribuer à la publication et à la lecture de ces livres serait rendre un grand service à l’islam, et cela uniquement pour le plaisir d’Allah. Pour cette raison, l’une des méthodes les plus efficaces pour communiquer la vraie religion aux autres est de les encourager à lire ces livres. Nous espérons que le lecteur pourra regarder la liste des autres livres de Harun Yahia au dos de ce livre. Sa matière riche sur les questions liées à la foi est à la fois utile et agréable à lire.
  3. 3. Dans ce livre, et contrairement à certains autres, vous ne trouverez point d’avis personnel de l’auteur, d’explications de sources douteuses, de styles manquant de respect et de révérence aux sujets sacrés. Vous ne trouverez pas non plus d’arguments désespérés ou pessimistes pouvant jeter des doutes aux l’esprit ou des répulsions aux cœurs. www.harunyahya.com - www.harunyahya.neten.harunyahya.tv
  4. 4. L’existence d’Allah Harun Yahia (Adnan Oktar) 2010.
  5. 5. A propos de l’auteur Adnan-Oktar, plus connu sous le pseudonyme de Haroun Yahia, est né à Ankara en 1956. Après avoir terminé ses études primaires et secondaires à Ankara, il a étudié les beaux-arts à l'Université Mimar Sinan d’Istanbul et la philosophie à l'Université d'Istanbul. Depuis les années 1980, il a publié de nombreux ouvrages sur les questions politiques, scientifiques et religieuses. Harun Yahya est connu comme l'auteur d'importants ouvrages dénonçant l'imposture des évolutionnistes, leurs revendications invalides et les liaisons sombres entre le darwinisme et quelques idéologies sanguinaires telles que le fascisme et le communisme. Les travaux de Harun Yahya, traduits en 63 langues différentes, constituent une collection d’un total de plus de 55 000 pages avec plus de 40000 illustrations. Son nom de plume est composé de deux prénoms : Harun (Aron) et Yahya (Jean), à la mémoire de ces deux prophètes qui ont lutté contre le manque de foi de leurs peuples. Le sceau de ces prophètes est scellé dans ces livres par la symbolique et le contenu. Cela représente le Coran (le Livre final) et le Prophète Mohammed (pbsl) dernier des prophètes. Sous la lumière du Coran et de la Sunna (enseignements du Prophète [pbsl]), l'auteur a comme but de réfuter chacun des principes fondamentaux des idéologies antireligieuses et d'avoir le «dernier mot», de façon à faire taire les objections soulevées contre la religion. Il utilise le sceau du dernier Prophète (pbsl), qui atteignit la sagesse ultime et la perfection morale, comme signe de son intention d'offrir le dernier mot. Tous les travaux de Harun Yahya partagent un seul but: diffuser le message du Coran, encourager les lecteurs à considérer les questions basiques reliées à la foi telles que l'existence et l’unicité d’Allah et l'au-delà, et pour exposer les fondements faibles et les idéologies perverties des systèmes irréligieux. Harun Yahya jouit d'un large lectorat dans de nombreux pays, de l'Inde à l'Amérique, de l'Angleterre à l'Indonésie, de la Pologne à la Bosnie, de l'Espagne au Brésil, de la Malaisie à l'Italie, de la France à la Bulgarie et la Russie. Certains de ses livres sont disponibles en Anglais, Français, Allemand, Espagnol, Italien, Portuguais, Urdu, Arabe, Albanais, Chinois, Swahili, Hausa, Dhivehi (parlé à Maurice), Russe, Serbo-croate (bosniaque), Polonais, Malais, Ouïgoure Turque, Indonésien, Bengali, Danois et Suédois....
  6. 6. Fort appréciés dans le monde entier, ces œuvres ont aidé beaucoup de personnes à retrouver la foi en Allah et à acquérir une compréhension plus profonde de leur foi. La sagesse et la sincérité de ses livres, avec un style clair facile à comprendre, touchent directement tous ceux qui les lisent. Ceux qui considèrent sérieusement ces livres, ne peuvent plus défendre l'athéisme ou toute autre idéologie pervertie ou philosophie matérialiste, car ces livres sont caractérisés par une efficacité rapide, des résultats précis, et l’irréfutabilité. Même s’ils continuent à atteindre cela, ce sera seulement une insistance sentimentale, puisque ces livres réfutent les fondements mêmes de telles idéologies. Tous les mouvements contemporains de déni sont désormais idéologiquement vaincus, grâce aux livres écrits par Harun Yahya. C'est sans doute le résultat de la sagesse et de la lucidité du Coran. L'auteur entend modestement servir l’humanité par un moyen de recherche du droit chemin d'Allah. Aucun gain matériel n’est recherché à travers la publication de ces œuvres. Ceux qui encouragent les autres à lire ces livres, à ouvrir leurs esprits et leurs cœurs et les guident pour devenir des serviteurs plus dévoués à Allah, rendront un service inestimable. D’autre part, propager des livres qui créent la confusion dans l'esprit des gens, ne serait qu'une perte de temps et d'énergie, mènerait à une confusion idéologique et n’aura de toute évidence, pas d’effets importants et précis pour retirer le doute des cœurs des gens, comme il a été vérifié par une précédente expérience. Il est impossible de mettre l'accent sur la puissance littéraire de l'auteur plutôt que sur le noble but de sauver les gens de la perte de la foi et avoir au même temps un tel grand effet. Ceux qui en doutent peuvent facilement voir que le seul but des livres de Harun Yahya est de surmonter la mécréance et de diffuser les valeurs morales du Coran. Le succès et l'impact de ce service se manifestent dans la conviction des lecteurs. Un point doit être pris en compte: la principale raison de la cruauté continue, des conflits et des autres épreuves endurées par la grande majorité des gens est la prévalence idéologique de la mécréance. Cela peut pourrait prendre fin seulement avec la défaite idéologique de la mécréance et avec la transmission des merveilles de la création et de la morale coranique afin que les gens puissent vivre par elles. Compte tenu de l'état du monde aujourd'hui, entrainé dans une spirale de violence, de corruption et de conflits, ce service doit être fourni rapidement et efficacement, avant qu’il ne soit trop tard.
  7. 7. Dans cet effort, les livres de Harun Yahya assument un rôle de premier plan. Par la volonté d'Allah, ces livres seront un moyen par lequel les gens du XXIe siècle atteindront la paix, la justice et le bonheur promis dans le Coran.
  8. 8. Copyright © Harun Yahya Global Publishing Talatpasa Mah. Emirgazi Caddesi Ibrahim Elmas est Merkezi A. Blok Kat 4 Okmeydani - Istanbul Tél: (0 212) 222 00 88 Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, stockée dans un système d'extraction de données ou transmise sous quelque forme ou par n'importe quel procédé électronique, mécanique, photocopie, enregistrement ou autre, sans l'autorisation préalable des éditeurs. www.har non ya hya.com - www.har non ya hya.neten.harunyahya.tv
  9. 9. Sommaire Introduction......................................................... 10 Du non-être à l'être ............................................. 14 L'existence, dans les cieux et sur la terre............ 27 Les scientifiques confirment les signes d'Allah... 57 Conclusion........................................................... 63 La supercherie de l'évolution.............................. 65
  10. 10. Introduction Jetez un coup d’œil autour de vous, la où vous êtes assis. Vous remarquerez que tout dans la chambre est «fabriqué»: les murs, les tissus d'ameublement, le plafond, le fauteuil où vous êtes assis, le petit livre que vous tenez entre les mains, le verre sur la table et d'innombrables autres détails. Aucun d'entre eux n’est arrivé à exister dans votre chambre de son propre gré. Même les nœuds simples du tapis ont été faits par quelqu'un: ils n’apparaissent pas spontanément ou par hasard. Une personne qui entame la lecture d’un livre sait qu'il a été écrit par un auteur pour une raison spécifique. Il ne serait même pas venu à l'esprit que ce livre aurait pu venir à l'existence par hasard. De la même manière, une personne qui voit une sculpture n’a aucun doute qu'elle a été faite par un sculpteur. Pas seulement les œuvres d’art: même quelques briques posées les unes sur les autres font penser qu'elles ont dû être posées ainsi par quelqu'un en fonction d’un plan donné. Par conséquent, partout où il ya un ordre - petit ou grand - le fondateur et protecteur de cet ordre doit forcément exister. Si, un jour, quelqu'un vint à dire que le fer brut et le charbon se sont réunis pour former l'acier par hasard, qui à leur tour ont construit la Tour Eiffel à nouveau par hasard, ne serait-il pas considérés ainsi que ceux qui l'ont cru comme fous? La revendication de la théorie de l'évolution, méthode unique de nier l'existence de Dieu, n'est pas différente de cela. Selon cette théorie, les molécules inorganiques ont formé les acides aminés par hasard, les acides aminés ont formé des protéines par hasard également, et enfin les protéines ont formé les créatures vivantes à nouveau par hasard. Cependant, la probabilité qu'une créature vivante soit formée par hasard est inférieure à la probabilité que la Tour Eiffel soit formée de la même manière, parce que même la plus simple cellule vivant est plus sophistiquée que toute structure artificielle au monde. Comment est-il possible de penser que l'équilibre mondial soit le fruit du hasard quand l'harmonie extraordinaire de la nature est observable même à l'œil nu? C’est une affirmation des plus déraisonnables de dire que l'univers, sur chaque point qui suggère l'existence de son Créateur, a vu le jour par lui-même. Par conséquent, il devrait y avoir un créateur de la balance visible partout, de notre corps
  11. 11. jusqu’aux confins de l'univers incroyablement vaste. Alors, qui est ce Créateur qui a tout ordonné et créé aussi subtilement? Il ne peut pas s’agir de n'importe quel matériau présent au sein de l'univers, parce que sa doit être une volonté existant avant même que l'univers ait été créé et l'univers a ainsi été créé avec cela. Le Créateur Tout-Puissant est Celui en qui tout trouve existence, mais dont l'existence est sans commencement ni fin. La religion nous enseigne l'identité de notre Créateur dont nous découvrons l'existence avec notre raison. Grâce à ce qu'Il nous a révélé comme religion, nous savons qu'Il est Allah, le Compatissant et le Miséricordieux, Qui a créé les cieux et la terre à partir du néant. Bien que la plupart des gens aient la capacité de saisir ce fait, ils passent leur vie à l’ignorer. Quand ils regardent un paysage, ils se demandent qui est son peintre. Plus tard, ils feront l'éloge de l'artiste pour sa belle œuvre d'art. Malgré qu'ils aient en face d’eux de nombreux originaux dans le monde naturel, qu’il peint au moment ou ils tournent autour, ils ignorent encore l'existence d’Allah, seul propriétaire de toutes ces beautés. En vérité, aucune longue recherche n’est nécessaire pour comprendre l'existence d’Allah. Même si l'un de nous a dû vivre dans une pièce à partir du moment où il est né, d'innombrables morceaux de preuve dans cette salle serait déjà assez pour saisir l'existence d'Allah. Le corps humain à lui seul déborde de preuves qui ne peuvent être contenues dans de nombreux multi-tomes encyclopédiques. Donner seulement quelques minutes à la pensée consciencieuse est suffisant pour comprendre l'existence d’Allah. L’ordre présent est protégé par Allah et maintenu par Lui. Le corps humain n'est pas le seul à pouvoir alimenter la pensée. La vie demeure dans chaque millimètre carré de la terre, qu’elle soit observable par les hommes ou non. Le monde rengorge de nombreux êtres vivants, des organismes unicellulaires aux plantes, des insectes aux animaux marins, et des oiseaux aux êtres humains. Si vous prenez une poignée de terre et vous la regardez, même dans celle-ci vous découvrirez de multiples créatures vivantes aux caractéristiques diverses. Cela est valable aussi pour l’air que vous respirez. Même sur votre peau, il ya de nombreux êtres vivants dont les noms vous sont inconnus. Dans les intestins de tous les êtres vivants il y a des millions de bactéries et d'organismes unicellulaires qui aident à
  12. 12. la digestion. La population animale dans le monde est beaucoup plus élevée que la population humaine. Lorsqu'on considère également le monde végétal, nous voyons qu'il n'y a pas un seul endroit sur la terre où il n'y a pas de vie. Toutes ces créatures réparties sur une superficie de millions de kilomètres carrés ont différents systèmes corporels, des vies différentes et des contributions différentes à l'équilibre écologique. Il serait absurde de prétendre que tous ces facteurs ont vu le jour par hasard, sans objectif ou but. Aucun être vivant n’est venu à l'existence par lui-même ou sans effort. Et le hasard ne peut rien induire. L'existence et la gloire d’Allah se révèle dans d'innombrables preuves dans l'univers. En fait, il n'est même pas un seul homme sur la terre qui n’acceptera pas cette réalité évidente provenant du cœur. Pourtant, ils continuent de le nier « Ils les nièrent injustement et orgueilleusement, tandis qu’en eux-mêmes ils y croyaient avec certitude. », comme indiqué dans le Coran. (Sourate an-Naml, 14). Ce petit livre vise à pointer la réalité à partir de laquelle certaines personnes se sont détournées parce que leurs intérêts sont en contradiction avec elle, mais aussi à dévoiler les déductions absurdes sur lesquelles certains systèmes de pensée se sont fondés. Voilà pourquoi, divers sujets seront abordés dans ce livre. Ceux qui ont lu ce livre verront une fois de plus la preuve incontestable de l'existence d’Allah et témoigneront que l'existence d'Allah dépasse toute chose: la «raison» sait cela. Tout comme Il a créé cet ordre omniprésent, Il est Celui aussi Qui le maintient sans cesse.
  13. 13. « Quand Il veut une chose, il n'est pour Lui que de dire : “Sois !”, et la chose est» (Sourat Ya-Sin, 82)
  14. 14. Du non-êtreà l'être Les questions de l’origine de l’univers, où mène-t-il, et comment les lois maintiennent l'ordre et l'équilibre ont toujours été des sujets d'intérêt. Les scientifiques et les penseurs ont réfléchi à ce sujet sans fin et ont émis quelques théories. Jusqu’au début du XXème siècle, la pensée dominante était que l'univers était de taille infinie, qu'il existait depuis l'éternité, et qu'il continuera à exister pour toujours. Selon ce point de vue erroné, appelé "modèle de l'univers statique", l'univers n'a ni commencement ni fin. Jetant les bases de la philosophie matérialiste, cette vision erronée nie bêtement l'existence apparente d'Allah tandis qu'elle maintenait que l'univers est un ensemble constant, stable et immuable de la matière. Le matérialisme est un faux système de pensée s’érigeant en vérité absolue et niant l'existence de toute chose à part la matière. Puisant ses racines dans la Grèce antique, ce système de pensée, de plus en plus accepté durant le 19ème siècle, est devenu célèbre sous forme de matérialisme dialectique de Karl Marx. Comme nous l'avons indiqué précédemment, le modèle de l'univers statique du 19ème siècle a préparé le terrain de la philosophie matérialiste. Dans son livre « principes fondamentaux de la philosophie », George Politzer a tenu une idée erronée concernant la base de ce modèle non scientifique de l’univers, à savoir que «l'univers n'était pas un objet créé », et a ajouté: « Si c'était le cas, il a du être créé instantanément par Dieu et amené à l'existence à partir du néant. Pour admettre la création, force est de constater en premier lieu l'existence d'un moment où l'univers n'existait pas et que quelque chose est sorti du néant. C'est quelque chose à laquelle la science ne peut pas accéder ». 1 Lorsque Politzer affirma que l'univers n'a pas été créé à partir du néant, il se fondait sur le modèle de l'univers statique du 19ème siècle, pensant qu'il faisait une déclaration scientifique. Cependant, le développement de la science et de la technologie au XXème siècle a démoli les concepts primitifs tel que le modèle de l'univers statique qui avait préparé le terrain aux matérialistes. Aujourd'hui, au début du XXIème siècle, la physique moderne a prouvé avec de nombreuses expériences, observations et calculs que l'univers a eu un commencement et qu'il a été créé à partir du néant lors d’une grande explosion.
  15. 15. L'univers a eu un commencement signifie que le cosmos est apparu à partir de rien, il a donc été créé. Si une chose créée existe (ce qui n'existait pas auparavant), alors il devrait certainement y avoir un Créateur. Être à partir du non-être est quelque chose d'inconcevable pour l'esprit humain. Par conséquent, être du non-être est très différent du fait d'assembler des objets pour former un nouvel objet (comme des œuvres d'art ou des inventions technologiques). Il s'agit là d'un signe de la création d'Allah, que tout ait été formé parfaitement à la fois et en un seul instant, quand les choses créées n'avaient pas d’exemples précédents et même pas le temps et l'espace n’existaient pour les créer. La venue de l'univers du non être à l’être est la plus grande preuve possible qu’il ait été créé. La prise en considération de ce fait changera beaucoup de choses. Elle aidera les gens à comprendre le sens de la vie et à revoir leurs attitudes et leurs intentions. C'est pour cette raison que de nombreuses communautés scientifiques ont essayé de faire abstraction du fait de la création qu’ils ne pouvaient comprendre totalement, même si son évidence était claire pour eux. Le fait que toutes les preuves scientifiques pointent l'existence d'un Créateur les a forcé à inventer des alternatives et donc à créer une confusion dans les esprits des gens. Néanmoins, les données de la science elle-même ont mis un terme définitif à ces théories. Maintenant, jetons un bref coup d’œil sur le processus de développement scientifique par lequel l'univers est arrivé. L'EXPANSION DE L'UNIVERS En 1929, l'astronome américain Edwin Hubble, travaillant à l'observatoire du Mont Wilson en Californie, a fait l'une des découvertes les plus importantes de l'histoire de l'astronomie. En observant un certain nombre d'étoiles à travers un télescope énorme, il a découvert que leur lumière a été déplacée vers l'extrémité rouge du spectre et, surtout, que cette évolution est directement liée à la distance des étoiles de la terre. Cette découverte a eu un effet électrisant dans le monde de la science, parce que selon les règles reconnues de la physique, les spectres des rayons lumineux voyageant vers le point d'observation tendent vers le violet tandis que les spectres des faisceaux de lumière s'éloignant du point d'observation tendent vers le rouge. Pendant les observations de Hubble, il a été constaté que la lumière des étoiles tend vers le rouge. Cela signifie qu'elles sont en éloignement constant. Avant longtemps, Hubble a fait une autre découverte importante; non seulement les étoiles s’éloignent de la terre, mais elles s’éloignent également les unes des autres. La seule
  16. 16. conclusion qui pourrait être dérivée d'un univers où tout s'éloigne de tout le reste, est que l'univers est en « expansion » continue. Pour mieux comprendre, l'univers peut être considéré comme la surface d'un ballon en gonflement. Tout comme les points de la surface d'un ballon s'éloignent les unes des autres quand le ballon est gonflé, les objets de l'espace s'écartent les uns des autres lorsque l'univers poursuit son expansion. En fait, cette théorie a été découverte plus tôt. Albert Einstein, considéré comme le plus grand savant du siècle, avait conclu après des calculs en physique théorique que l'univers ne peut pas être statique. Cependant, il n’avait pas dévoilé sa découverte pour ne pas être en contradiction avec le modèle de l'Univers statique largement reconnu de son temps. Plus tard, Einstein décrira son acte comme «la plus grande erreur de sa carrière". Par la suite, il est désormais établi, d’après les observations de Hubble, que l'univers est en expansion. Quelle importance alors le fait que l'univers soit en expansion aurait sur l’existence d’Allah ? L'expansion de l'univers sous-entend que si l'on pouvait voyager en arrière dans le temps, l'univers proviendrait d’un seul point. Les calculs ont montré que ce "point unique" qui abritait toute la matière de l'univers devait avoir «un volume zéro» et «une densité infinie". L'univers est venu par l'explosion de ce point unique avec volume nul. Cette grande explosion marquant le début de l'univers a été nommée le «Bigbang» et la théorie a donc été appelée ainsi. Une précision s’impose : le «volume zéro» est une expression théorique utilisée à des fins descriptives. La science ne peut définir la notion du «néant», qui est au-delà des limites de la compréhension humaine, seulement en l'exprimant comme «un point au volume zéro ». En vérité, «un point sans volume » signifie « néant ». L'univers est venu à partir du néant. En d'autres termes, il a été créé. Selon la théorie du Bigbang, tous les objets de l'univers proviennent d'une seule origine et ont été séparés par la suite. Ce fait, révélé par la théorie du Bigbang, est mentionné dans le coran il y a 14 siècles de cela, quand les gens avaient des connaissances très limitées de l'univers: « Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? » (Sourate al-Anbiyaa, 30).
  17. 17. Edwin Hubble, devant son télescope géant. Comme il est indiqué dans le verset, tout, même les « cieux et la terre » qui n'ont pas encore été créés, sont apparus avec un Bigbang à partir d'un point unique, et l'univers actuel a commencé à être façonné par l’éloignement des éléments les uns des autres. Lorsque l'on compare l'information donnée dans ce verset avec la théorie du Bigbang, nous trouverons que les deux sont en parfait accord. Cependant, le Bigbang a été présenté comme une théorie scientifique qu’au XXème siècle. L'expansion de l'univers est l'une des preuves les plus importantes de la création de l'univers à partir du néant. Bien que ce fait n'a pas été découvert par la science jusqu'au XXème siècle, Allah nous a informés de cette réalité dans le Coran révélé il ya 1400 ans de cela: « Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance : et Nous l'étendons [constamment]: dans l'immensité » (Sourate Al-Dhariyat, 47). LE BIGBANG est prouvé par plusieurs évidences Comme on l’a vu, la théorie du Bigbang a prouvé que l'univers a été «créé à partir du néant», en d'autres termes, qu'il a été créé par Allah. Pour cette raison, des astronomes adeptes de la philosophie matérialiste se sont opposés à la théorie du Bigbang pour défendre un principe fondamental de leur idéologie. La raison a été précisée par le premier matérialiste physicien Arthur Eddington, qui dit: "Philosophiquement, la notion d'un début brutal à l'ordre actuel de la nature me répugne". 2
  18. 18. Sir Fred Hoyle était un de ceux qui ont été dérangés par la théorie du Bigbang. Au milieu du siècle, Hoyle défendit une théorie appelée "la théorie de l’état stationnaire " qui était semblable à l’approche de «l’univers constant » du XIXème siècle. La théorie de l'état stationnaire a fait valoir que l'univers était infini à la fois en taille et en durée éternelle. Dans le seul but visible de soutenir la philosophie matérialiste, cette théorie était totalement en contradiction avec la théorie du «Bigbang», qui estime que l'univers a eu un commencement. Ceux qui ont défendu la théorie de l'état stationnaire sont restés farouchement opposés à la théorie du Bigbang depuis des années. Cependant, la science n’allait pas dans leur sens. La recherche a montré que les étoiles et les galaxies s'éloignent à la fois de nous et entre elles, menant à l’expansion de l’univers. Ceci suggère que si on retourne en arrière dans le temps, l'univers aurait commencé à partir d'un point unique. En 1948, George Gamov est venu avec une autre idée du Bigbang. Si l'univers a été formé en un coup, par une explosion cataclysmique, il devrait y avoir une quantité déterminée de rayonnements laissés par cette explosion. Ces rayonnements doivent être détectables et, en
  19. 19. outre, ils devraient être uniformes à travers l’univers. Cette preuve qui «devrait exister » allait bientôt être retrouvée. Un élément de preuve important: le fond diffus cosmique En 1965, deux chercheurs, Arno Penzias et Robert Wilson, ont découvert une forme de rayonnement inaperçu jusque-là. Ce rayonnement électromagnétique appelé « rayonnement diffus cosmique », ne semble pas rayonner à partir d'une source particulière, mais envahit plutôt tout l'espace. Très vite, il a été déduit que ces rayonnements étaient l'écho du Bigbang, résonnant encore depuis les premiers moments de cette grande explosion. Penzias et Wilson ont reçu un prix Nobel pour leur découverte. En 1989, la NASA a envoyé le Cosmic Background Explorer (COBE) par satellite dans l'espace pour faire des recherches sur le rayonnement diffus cosmique. Il n'a fallu que huit minutes pour que les instruments sensibles se trouvant à bord du satellite détectent et confirment les niveaux de rayonnement rapportés par Penzias et Wilson. Le COBE avait trouvé des restes de la grande explosion qui avait eu lieu au début de l'univers. Définie comme la plus grande découverte astronomique de tous les temps, cette constatation a explicitement prouvé la théorie du Bigbang. Les conclusions du satellite COBE 2 qui a été envoyé dans l'espace après le satellite COBE a également confirmé des calculs basés sur le Bigbang. Plus de preuves pour le Bigbang étaient à venir. Une partie concerne les quantités relatives d'hydrogène et d'hélium dans l'univers. Les observations indiquent que la concentration d'hydrogène et d'hélium dans l'univers était en accord avec les calculs théoriques de ce qui aurait dû rester après le Bigbang. Cela constitua un autre coup porté à la de la théorie de l'état stationnaire, car si l'univers existerait pour l'éternité et n’aurait jamais eu de commencement, tout son hydrogène aurait été brûlé en hélium. Ceci a apporté des preuves irréfutables de la théorie du Bigbang qui a été acceptée par la communauté scientifique. Le modèle du Bigbang était le dernier point atteint par la science concernant la formation et le début de l'univers. Défendant la théorie d’état stationnaire aux côtés de Fred Hoyle pendant des années, Dennis Sciama a déclaré qu'il avait pris part au débat houleux entre les défenseurs de la théorie de l'état stationnaire et ceux qui ont testé cette théorie avec l'espoir de la réfuter. Il a ajouté qu'il avait défendu la théorie de l'état stationnaire,
  20. 20. non pas parce qu'il l’a jugé valide, mais parce qu'il voulait qu'elle soit valable. Fred Hoyle trancha sur toutes les oppositions qui commençaient à se déployer comme preuves. Sciama poursuit en disant qu'il avait d'abord pris position avec Hoyle mais, quand les preuves ont commencé à s'accumuler, il a dû admettre que le jeu était terminé et que la théorie de l'état stationnaire devait disparaitre.3 Le professeur George Abel de l'Université de Californie indique également que les preuves actuellement disponibles montrent que l'univers est provenu il ya des milliards d’années du Bigbang. Il concède qu'il n'a pas d'autre choix que d'accepter la théorie du Bigbang. Avec la victoire du Bigbang, la notion de « matière éternelle » qui constituait la base de la philosophie matérialiste est jetée dans les oubliettes de l'histoire. Qu'y avait-il donc avant le Bigbang et qui était la puissance qui a créé l'univers à « l’existence» avec cette grande explosion alors qu’il était «inexistant»? Cette question implique certainement, selon Arthur Eddington, un fait «philosophiquement défavorable» aux matérialistes, c'est à dire l'existence d'un Créateur. Le philosophe Antony Flew, ancien athée qui a ensuite annoncé sa croyance en l'existence apparente d'Allah, a fait les observations suivantes sur cette question: La confession est indéniablement bonne pour l'âme. Je commencerai donc par confesser que l'athée stratonicien doit être embarrassé par le consensus cosmologique contemporain. En effet, il semble que les cosmologistes fournissent une preuve scientifique de ce qui ne pouvait pas être prouvé philosophiquement selon les affirmations de saint Thomas, à savoir que l'univers a eu un commencement. Tant que l'univers peut être considéré comme étant non seulement sans fin mais également sans commencement, il reste facile d'insister pour que son existence brute, n’importe où se trouvent ses caractéristiques les plus fondamentales, doit être acceptée comme l’explication ultime. Même si je crois que cela reste encore correct, il n'est certainement ni facile ni confortable de maintenir cette position face à l’histoire du Bigbang.4 De nombreux scientifiques qui ne suivent pas aveuglément leur condition athée ont reconnu le rôle d'un Créateur tout-puissant dans la création de l'univers. Ce Créateur doit être une entité qui a créé la matière et le temps, mais qui est indépendant des deux. Le célèbre astrophysicien Hugh Ross dit:
  21. 21. Si le commencement du temps coïncide avec le début de l'univers, comme le dit le théorème de l'espace, la cause de l'univers doit être une entité opérant dans une dimension temporelle complètement indépendante et préexistante à la dimension temporelle du cosmos. Cette conclusion est puissamment importante à notre compréhension de [Dieu] ... Elle nous dit que Dieu n'est pas l'univers et que dieu n’est pas contenu dans l’univers.5 La matière et le temps sont créés par le Créateur Tout-Puissant qui est indépendant de toutes ces notions. Ce Créateur est Allah, Seigneur des cieux et de la terre. Les équilibres délicats de L'ESPACE Il est vrai que la théorie du Bigbang a causé bien plus de problèmes aux matérialistes que les aveux ci-dessus d’Antony Flew. Le Bigbang prouve non seulement que l'univers a été créé à partir du néant, mais aussi qu'il a été porté à l'existence de manière très planifiée, systématique et contrôlée. Le Bigbang s’est produit avec l'explosion du point contenant toute la matière et l'énergie de l'univers et avec sa dispersion dans l'espace dans toutes les directions avec une vitesse effrayante. Un grand équilibre contenant les galaxies, les étoiles, le soleil, la terre et tous les autres corps célestes est venu s’ajouter à cette matière et cette énergie. En outre, les lois qui ont été formées, appelées les «lois de la physique», sont uniformes dans tout l'univers et ne changent pas. Tout cela indique qu'un ordre parfait a surgi après le Bigbang. Cependant, les explosions n’instaurent pas d'ordre. Toutes les explosions observables ont tendance à nuire, à désintégrer, et à détruire ce qui est présent. Par exemple, les explosions des bombes atomique et à hydrogène, les explosions de grisou, les explosions volcaniques, les explosions de gaz naturel, les explosions solaires, toutes ont des effets destructeurs. Si nous serions confrontés à un ordre parfait après une explosion, par exemple, une explosion sous-terraine qui donnerait naissance à des œuvres d'art parfaites, à des palais immenses, ou à d’imposantes maisons - nous pourrions alors conclure qu'il y aurait une Intelligence suprême derrière cette explosion et que toutes les pièces dispersées par l'explosion auraient été faites pour se déplacer de manière très contrôlée. Cette citation de Sir Fred Hoyle, qui a accepté son erreur après plusieurs années d'opposition à la théorie du Bigbang, exprime très bien la situation:
  22. 22. La théorie du Bigbang soutient que l'univers a commencé avec une seule explosion. Pourtant, comme on peut le voir ci-dessous, une explosion ne fait que disperser la matière, tandis que le Bigbang a mystérieusement produit l'effet inverse par l’agglomération de la matière sous forme de galaxies.6 En déclarant que le Bigbang mène à un ordre, ce qui est contradictoire, il a sûrement interprété le Bigbang avec un biais matérialiste et suppose qu'il s'agissait d'une « explosion incontrôlée ». En faisant une telle déclaration, il est en réalité tout simplement auto- contradictoire de rejeter l'existence d'un Créateur. En effet, si un grand ordre fut le fruit d’une explosion, le concept d'une «explosion incontrôlée» aurait dû être mis de côté et il devrait être admis que l'explosion a été extrêmement contrôlée, en d'autres termes qu’Allah Tout-Puissant fut à l’origine de cette explosion. Un autre aspect de cet ordre extraordinaire formé dans l'univers après le Bigbang est la création d'un « univers habitable». Les conditions de formation d'une planète habitable sont si nombreuses et si complexes qu'il est quasi impossible de penser que cette formation est une pure coïncidence. Paul Davies, professeur de physique théorique renommé, a calculé combien le taux d'expansion après le Bigbang était « affiné », et il en a tiré une conclusion incroyable. Selon Davies, si le taux d'expansion après le Bigbang avait été différent, même par le ratio d’un sur un milliard de milliard, aucun type d’étoile habitable aurait été formé: Une mesure minutieuse rapproche le taux d'expansion d'une valeur critique à laquelle l'univers échappe tout simplement à sa propre gravité et s'étendrait indéfiniment. Un peu plus lent, le cosmos s'effondrerait, un peu plus rapide, la matière cosmique aurait depuis longtemps complètement été dispersée. Il est intéressant de se demander précisément comment le taux d'expansion a délicatement été «affiné» de manière à tomber sur cette ligne étroite de démarcation entre deux catastrophes. Si au moment de l'IS (date à laquelle le modèle d'expansion était déjà bien établi) le taux d'expansion avait différé de sa valeur réelle de plus de 10-18, il aurait suffi de jeter l’équilibre fragile... Le Bigbang n'était à l'évidence pas n’importe quelle vieille explosion, mais une explosion d’une magnitude extrêmement organisée.7
  23. 23. Les lois de la physique qui ont émergé avec le Bigbang n'ont pas changé sur une période de 15 milliards d'années. En outre, ces lois se basent sur des calculs si minutieux que la variation d'un millimètre de leurs valeurs actuelles peut entraîner la destruction de toute la structure et la configuration de l'univers. Le célèbre physicien, le professeur Stephen Hawking indique dans son livre : Une brève histoire du temps, que l'univers est réglé sur des calculs et des équilibres très fins pour être conçus. Hawking déclare en référence à la vitesse d'expansion de l'univers: Si le taux d'expansion du Bigbang avait été plus faible d’une seconde près, même par une partie de cent mille million de million, l'univers se serait effondré avant d'avoir atteint sa taille présente.8 Paul Davies explique également la conséquence inévitable à tirer de ces équilibres et calculs admirablement précis : Il est difficile de résister à l'impression que la structure actuelle de l'univers, apparemment sensible aux altérations mineures des nombres, a été soigneusement bien pensée ... La concordance miraculeuse des valeurs numériques que la nature a assignée à ses constantes fondamentales doit rester la preuve la plus convaincante pour un élément de design cosmique.9 En relation avec les mêmes conclusions, un professeur américain d'astronomie, George Greenstein, a écrit dans son livre L’univers symbiotique: Comme nous passons en revue tous les éléments de preuve, la pensée s’impose avec insistance qu'un agent surnaturel - ou plutôt une agence - doit être impliqué.10 Cet esprit est Allah Tout-Puissant, l'Omnipotent. Allah est Celui Qui crée toutes choses avec un ordre parfait et une impeccable mesure. LA CRÉATION DE LA MATIÈRE L'atome, élément constitutif de la matière, a vu le jour après le Bigbang. Ces atomes se sont ensuite réunis pour constituer l'univers, avec ses étoiles, la Terre et le Soleil. Par la suite, les mêmes atomes ont créé la vie sur Terre ; tout ce que vous voyez autour de vous: votre corps, la chaise sur laquelle vous vous asseyez, le livre que vous tenez dans votre main, le ciel vu à
  24. 24. travers la fenêtre, le sol, le béton, les fruits, les plantes, tous les êtres vivants et tout ce que vous pouvez imaginer en sont venus à la vie par le regroupement d'atomes. Ces choses n'arrivent pas par la combinaison spontanée d’atomes inconscients, bien sûr, mais plutôt à travers la création sublime d'Allah. Allah a imposé un ordre glorieux et un équilibre parfait à la fois dans l'atome et dans toutes les choses composées d'atomes : dans le monde entier en d'autres termes. De quoi est alors composée la pierre angulaire qu’est l'atome ? et quel genre de structure a-t- il? Lorsque nous examinons la structure des atomes, nous voyons que tous ont une commande en cours. De manière générale, chaque atome possède un où se trouve un certains nombre de protons et de neutrons. En plus de cela, il ya des électrons qui se déplacent sur une orbite autour du noyau avec une vitesse constante de 1.000 km par second.11 Les électrons et les protons d'un atome sont en nombre égal, car les protons chargés positivement et les électrons chargés négativement s'équilibrent toujours. Si l'un de ces nombres était différent, il n'y aurait pas d'atome, car son équilibre électromagnétique serait perturbé. Le noyau d'un atome, les protons et les neutrons dedans, et les électrons qui l'entourent sont toujours en mouvement. Ceux-ci tournent infailliblement à certaines vitesses à la fois autour d'eux et les uns autour des autres. Ces vitesses sont toujours proportionnelles les unes par rapport aux autres et fournissent la subsistance de l'atome. Aucun trouble, disparité, ou changement jamais ne se produisent. Il est très remarquable que de telles entités hautement ordonnées et déterminées puissent voir le jour après une grande explosion ayant lieu dans le non-être. Si, comme le soutiennent les scientifiques matérialistes, le Bigbang était non contrôlé ; une explosion fortuite, ce qui est en fait hors de question, il s’en serait suivi ainsi d'événements aléatoires et tout ce qui a été formé par la suite aurait dû être dispersé de manière désordonnée. En fait, un ordre parfait a régné à tous points depuis le début de l'existence de l'univers. Par exemple, bien que les atomes aient été formés dans des lieux et des temps différents, ils sont tellement organisés qu'ils semblent produits dans une même usine en connaissance de chaque type. Tout d'abord, les électrons se trouvent un noyau et commencent à tourner autour de lui. Plus tard, les atomes s'assemblent pour former la matière et tout cela résulte en des objets
  25. 25. significatifs, réfléchis et raisonnables. Des choses ambiguës, inutiles, anormales et sans but ne se produisirent jamais. La plus petite unité de la composante la plus importante est organisée et a des buts multiples. Tout cela est une preuve solide de l'existence d'Allah, notre Créateur, exalté au pouvoir, et indique le fait que tout vient à l’existence quand Il veut, ou Il veut. Dans le Coran, Allah fait ainsi référence à Sa Création: « C'est Lui qui, en toute vérité, a créé les Cieux et la Terre. Et le jour où Il dira : Que cela soit ! Son ordre sera exécuté sur-le-champ, car Sa Parole est Vérité». (Sourate al-Anam, 73). Après le Bigbang Quand Roger Penrose, physicien ayant effectué des recherches approfondies sur l'origine de l'univers, déclare que le fait que l'univers est là où il est ne peut être une simple coïncidence montre qu'il a certainement un but. Pour certaines personnes, «l'univers est juste là» et va juste continuer à être. Nous nous sommes juste retrouvés en plein milieu de toute cette affaire. Ce point de vue ne nous aidera probablement pas à comprendre l'univers. Selon Penrose, il ya beaucoup de choses profondes en cours au sein de l'univers dont nous ne pouvons pas aujourd'hui percevoir l'existence.12 Les idées de Roger Penrose donnent en effet matière à réflexion. Puisque ses paroles conduisent beaucoup de gens à penser à tort que l'univers, avec sa parfaite harmonie, existe pour rien et qu'ils vivent dans cet univers sans raison ou but particulier. Cependant, qu’un ordre tout aussi parfait et prodigieux ait vu le jour après le Bigbang, ce qui est considéré par la communauté scientifique comme le moyen de la formation de l'univers, ne peut en aucun cas être considéré comme normal. En bref, lorsque nous examinons le système glorieux de l'univers, nous voyons que l'existence et fonctionnement de l'univers reposent sur des équilibres extrêmement délicats et sur un ordre très complexe pour qu’ils soient expliqués par la coîncidence. Comme on le voit, il n'est en aucun cas possible pour cet équilibre délicat de se former par lui-même et par hasard, après une grande explosion. La formation d’un tel ordre à la suite d'une explosion comme le Bigbang ne pouvait être possible que suite à la création sublime d'Allah.
  26. 26. Cet ordre inégalable de l'univers prouve encore une fois l'existence de notre Créateur de connaissance infinie et de sagesse, Qui a créé la matière à partir du néant et Qui la contrôle et la gère sans cesse. Ce Créateur est Allah, le Seigneur des cieux, de la terre et tout ce qui est entre les deux. Tous les éléments de preuve nous montrent comment les revendications de la philosophie matérialiste, qui est simplement un dogme du 19ème siècle, ont été invalidées par la science du 20ème siècle. En révélant le grand équilibre et l'ordre prévalant dans l'univers, la science moderne a encore une fois prouvé l'existence d'un Créateur qui a créé et dirige continuellement tous les êtres : c'est Allah. Ayant une emprise sur un grand nombre de personnes pendant des siècles et s’étant lui-même déguisé avec le masque de la «science», le matérialisme, en considérant que tout se compose de rien d'autre que la matière, a fait une grande erreur et a imprudemment nié l'existence d'Allah, qui a créé et a ordonné la matière à partir du néant. Un jour, l'histoire se souviendra du matérialisme comme une croyance primitive et superstitieuse en opposition à la fois à la raison et à la science. L'ordre de la structure de l'atome règne sur l'univers entier. Avec l'atome et ses particules se déplaçant dans un certain ordre, les montagnes ne se dispersent pas, les terrains ne se brisent pas, le ciel ne se fend pas en deux et, en définitive, la matière est maintenue et constante.
  27. 27. L'existence, dans les cieux et sur la terre Supposons que vous avez mis en place une grande ville en imbriquant des millions de jeux de Lego ensemble. Mettez dans cette ville des gratte-ciels, des routes sinueuses, des gares, des aéroports, des centres commerciaux, des métros mais aussi des rivières, des lacs, des forêts et une plage. Faites en sorte qu'il y ait aussi des milliers de personnes pour y vivre, errant dans les rues, assis dans leurs maisons et travaillant dans leurs bureaux. Prenez chaque détail en compte. Même les feux de circulation, les bureaux de la boîte et les panneaux de signalisation à la gare routière. Si quelqu'un vient vers vous et dit que toutes les pièces de Lego de cette ville, que vous aviez fondé et planifié jusqu’aux moindres détails, et chaque pièce que vous aviez pris et placé avec les plus grands soin et précision, avaient été réunis par pur hasard pour former cette ville. Que penseriez-vous de l'état mental de cette personne? Maintenant, retournez à la ville que vous avez construite et considérez que toute la ville sera rasée si vous aviez oublié de mettre en place, même un seul Lego, ou si vous l’aviez changé de place. Pouvez-vous imaginer le grand équilibre et l'ordre que vous aviez dû mettre en place? La vie dans le monde où nous vivons est aussi rendue possible par l'accumulation d'un grand nombre de détails incompréhensibles à l'esprit humain. L'absence d'un seul de ces détails pourrait signifier la fin de la vie sur la terre. Chaque chose, chaque détail de l'atome, la plus petite unité de la matière, aux les galaxies abritant des milliards d'étoiles, de la lune, complément indissociable du monde, au système solaire, tous existent en parfaite harmonie. Ce système bien organisé fonctionne parfaitement, comme une horloge. Les gens sont tellement convaincus que ce système, vieux de milliards d’années, va continuer à fonctionner sans émettre le moindre détail concernant une chose qu’ils pensent se produire les 10 prochaines années. Personne ne s'inquiète de savoir si le soleil se lèvera le lendemain. La grande majorité des gens ne se demandent pas si « le monde pourrait se libérer de la gravitation du soleil et commencerait à se déplacer vers l'inconnu dans l'espace obscure", ou encore : « Que maintient ces phénomènes ? ». De la même manière, quand les gens sont sur le point de dormir, ils sont très confiants que leur cœur ou leur système respiratoire ne relâcheront pas comme leur cerveau le fait.
  28. 28. Toutefois, l'arrêt, même de quelques secondes, de quelconque de ces deux systèmes vitaux peut ainsi entraîner des résultats pouvant coûter la vie. Lorsque les "lunettes de la familiarité", qui entourent l'ensemble de la vie et font paraitre chaque événement comme prenant son cours naturel, seront enlevés, on sera libre de voir que tous les systèmes sont étroitement interdépendants et minutieusement organisés.Vous remarquerez qu’un excellent ordre règne dans tous les endroits ou vous porterez votre regard. Certes, il existe une grande puissance qui crée un tel ordre et cette harmonie. Le possesseur de cette grande puissance est Allah, qui a tout créé à partir de rien. Dans le Coran, il a révélé: « Celui qui a créé sept cieux superposés sans que tu voies de disproportion en la création du Tout Miséricordieux. Ramène [sur elle] le regard. Y vois-tu une brèche quelconque? Puis, retourne ton regard à deux fois: le regard te reviendra humilié et frustré ». (Sourate al-Mulk, 3-4). Lorsque l'on regarde les phénomènes dans les cieux, sur la terre et dans tout ce qui se trouve entre les deux, nous voyons qu’ils prouvent tous en soi l'existence d’Allah tout-puissant. Dans ce chapitre, nous allons insister sur les phénomènes naturels et les êtres vivants que tout le monde voit, mais ne pense jamais à comment ceux-ci ont-ils vu le jour et continuent d’exister. Si nous devions écrire tous les signes d'Allah dans l'univers, ils rempliraient plusieurs milliers de volumes d'encyclopédies. Par conséquent, dans ce chapitre, nous traiterons brièvement de quelques sujets qui méritent d'être médités longuement. Cependant, même ces brèves mentions aideront les « hommes de sens » consciencieux à constater le fait le plus important de leur vie, ou du moins les aideront à s'en rappeler une fois de plus. Car Allah existe. A Lui appartient l'origine première des cieux et de la terre, et il est connu à travers la raison. LES MIRACLES DE NOTRE CORPS «Un œil demi-développé ne peut pas voir" L'œil est l'une des parties les plus manifestes de la création des êtres. Tous les organes de
  29. 29. vue, y compris les yeux des animaux et l’œil humain, possèdent des caractéristiques très frappantes. Cet organe exceptionnelle et tellement complexe qu'il dépasse même les dispositifs artificiels les plus sophistiqués au monde. Pour qu’un œil puisse voir, toutes ses parties doivent coexister et fonctionner en harmonie. Par exemple, s’il arrive à un œil de perdre sa paupière, mais aussi n’importe quel autre élément ; la cornée, la conjonctive, l'iris, la pupille, les lentilles oculaires, la rétine, la choroïde, les muscles des yeux, les glandes lacrymales, il serait très endommagé et perdrait rapidement la fonction de la vision. De la même manière, même si tous ses organites étaient présents, à part la production de larmes qui serait arrêtée, l'œil se dessécherait rapidement et deviendrait aveugle. «La chaîne de coïncidences » postulée par les évolutionnistes perd tout son sens face à la structure complexe de l'œil. L'œil a un système à plusieurs sections complexes et, comme indiqué plus haut, toutes ces sections ont dû venir à l'existence en même temps. Un scientifique évolutionniste admet cette vérité: Le trait commun des yeux et des ailes, c'est qu'ils ne peuvent fonctionner que s'ils sont complètement développés. En d'autres termes, les yeux mi-développés ne peut pas voir, un oiseau aux ailes à moitié formées ne peut pas voler.13 Cela montre que l'œil est apparu en un seul moment et de façon parfaite, avec toutes ses composantes. En d'autres termes, comme tous nos autres organes, Allah a créé l'œil de manière parfaite. Un système Organisé dans ses moindres détails L'œil qui a une structure très complexe, n'est pas en mesure de voir en l'absence même d'un seul de ses composants, par exemple les glandes lacrymales, lorsque la vision est en cours.
  30. 30. Respirer, manger, marcher, etc… sont des fonctions humaines très naturelles. Mais la plupart des gens ne réfléchissent pas comment ces actions basiques prennent place. Par exemple, quand vous mangez un fruit, vous ne pensez pas comment il sera utilisé par votre corps. La seule chose dans votre esprit est de manger un repas sain ; au même temps, votre corps est impliqué dans des processus extrêmement détaillées, inimaginables pour vous, afin de rendre ce repas salutaire. Le système digestif où ces processus détaillés ont lieu commence à fonctionner dès qu'un morceau de nourriture est mis dans la bouche. Etant impliquée dans le système dès le début, la salive mouille la nourriture et l'aide à être broyée par les dents et à glisser vers le bas de l'œsophage. L'œsophage aide à transporter les aliments vers l'estomac où un équilibre parfait est à l'œuvre. Ici, la nourriture est digérée par l'acide chlorhydrique présent dans l'estomac. Cet acide est si fort qu'il dissout non seulement la nourriture mais aussi les parois de l'estomac. Bien sûr, un tel défaut n'est pas autorisé dans ce système parfait. Une sécrétion appelée mucus, sécrétée pendant la digestion, couvre toutes les parois de l'estomac et fournit une protection parfaite contre les effets destructeurs de l'acide chlorhydrique. Ainsi, l'estomac ne se détruit pas lui- même. Le reste du système digestif est également planifié. Les morceaux d'aliments utiles décomposés par le système digestif sont absorbés par les parois de l'intestin grêle et pénètrent dans le sang. La surface interne de l'intestin grêle est recouverte de petites vrilles appelées «villosités». Au pôle apical des cellules bordant les villosités, il existe des extensions microscopiques appelées microvillosités. Ces extensions fonctionnent comme des pompes absorbant les éléments nutritifs. De cette façon, la nutrition absorbée par ces pompes est livrée au corps à travers l'appareil circulatoire. Le point qui mérite l'attention ici, est que l'évolution ne peut en aucun cas expliquer le système résumé brièvement plus haut. L’évolution affirme que les organismes complexes d'aujourd'hui ont évolué à partir d'êtres primitifs par l'accumulation progressive de petits changements structurels. Toutefois, comme indiqué clairement, le système dans l'estomac ne pouvait en aucune façon être formé étape par étape. L'absence d'un seul facteur pourrait provoquer la mort de l'organisme. Lorsque la nourriture est reçue dans l'estomac, les sucs gastriques acquièrent la capacité de décomposer les aliments à la suite d'une série de transformations chimiques. Maintenant, imaginez un être vivant dans le soi-disant processus d'évolution, dans le corps duquel une
  31. 31. telle transformation chimique planifiée n'est pas possible. Cet être vivant, incapable d'acquérir cette capacité, ne serait pas capable de digérer la nourriture qu'il mange et mourraient de faim avec une masse indigeste de nourriture dans son estomac. En outre, lors de la sécrétion de cet acide dissolvant, les parois de l'estomac produisent simultanément la sécrétion appelée mucus. Autrement, l'acide détruirait l'estomac. Par conséquent, pour que la vie continue, l'estomac doit sécréter les deux fluides (l'acide et le mucus) en même temps. Cela ne montre pas une évolution étape par étape ou une coïncidence, mais qu’une création avec tous ses systèmes a dû forcément, en effet, être l'œuvre. Tout cela montre que le corps humain ressemble à une immense usine composée de plusieurs petites machines fonctionnant ensemble en parfaite harmonie. Tout comme toutes les usines ont un designer, un ingénieur et un planificateur, le corps humain a un créateur Exalté. Ce créateur est Allah, le très-Sage. C'est Lui Dieu le Créateur, le Novateur, le Formateur. À Lui appartiennent les attributs les plus beaux. Tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre célèbre Sa gloire. Il est le Tout-Puissant, le Sage. …. (Sourat Al-Hachr, 24)
  32. 32. L'armée à l’intérieur de l’homme Chaque jour, une guerre inaperçue par vous est menée dans les parties les plus profondes de votre corps. D'un côté il y a les virus et les bactéries qui visent à s'introduire dans votre corps et le mettre sous contrôle et de l'autre, il y a les cellules de l'immunité qui protègent l'organisme contre ces ennemis. Les ennemis attendent dans un état offensif pour se diriger vers la zone visée. Ils se dirigeront vers la zone cible à la première occasion. Cependant, les soldats forts, organisés et disciplinés de la zone cible ne cèdent pas facilement aux ennemis. En premier, les phagocytes (soldats qui avalent et neutralisent les soldats ennemis) arrivent à la bataille. Parfois cependant, la lutte est difficile pour ces soldats. En de telles circonstances, d'autres soldats appelés macrophages arrivent en place. Leur implication provoque un signe d'alarme dans la zone cible et d'autres soldats (les lymphocytes T auxiliaires) sont par conséquent appelés à la bataille. Ces soldats sont très familiers avec la population locale. Ils distinguent rapidement leur propre armée de celle de l'ennemi. Ils activent immédiatement les soldats affectés à la production d'armes ; les lymphocytes B. Ces soldats ont des capacités extraordinaires. Bien qu'ils n'aient jamais vu l'ennemi, ils peuvent produire des armes capables de rendre l'ennemi inefficace. En outre, ils portent les armes qu'ils produisent aussi loin que nécessaire. Au cours de ce voyage, ils réussissent la tâche difficile de ne causer aucun dommage à eux-mêmes ou à leurs alliés. Plus tard, des équipes d’attaque rejoignent la bataille (cellules T cytotoxiques). Ces derniers rejettent la substance toxique qu'ils portent sur eux-mêmes à l'endroit le plus vital de l'ennemi. En cas de victoire, un autre groupe de soldats arrive au champ de bataille (lymphocytes T suppresseurs) et envoie tous les guerriers à leur camp. Les soldats qui arrivent à la fin de la bataille (cellules mémoire) enregistrent toutes les informations pertinentes sur l'ennemi, de manière à être utilisés dans le cas d'une invasion semblable à l'avenir. L’excellente armée décrite ci-dessus est le système immunitaire du corps humain. Tout ce qui est expliqué ci-dessus est réalisé par des cellules microscopiques inobservables à l'œil nu. (Pour plus d'informations, prière de voir « Le miracle du système immunitaire » par Harun Yahya). Combien de personnes sont-elles conscientes qu'ils possèdent une armée organisée, disciplinée et parfaite à l'intérieur de leur corps? Combien d'entre elles sont conscientes qu'elles sont entourées par des microbes de tous côtés, qui sans entrave, provoqueraient des
  33. 33. maladies graves ou conduiraient même à la mort? En effet, il ya beaucoup de microbes dangereux dans l'air que nous respirons, l'eau que nous buvons, la nourriture que nous mangeons, et les surfaces que nous touchons. Bien que l'on ignore tout ce qui se passe, les cellules du corps font des efforts considérables pour nous sauver de maladies qui peuvent mener à la mort. L’habilité de l'ensemble des cellules de l'immunité à distinguer les cellules ennemies des cellules de l'organisme, l’habilité des cellules B à préparer une arme pour neutraliser l'ennemi qu'ils n'ont jamais vu, leur habilité à produire ces armes dans la mesure où elles doivent être portées sans attenter à toutes les cellules du corps, les cellules réceptrices de signaux «en accomplissant complètement leur devoir sans faire aucune objection, chacune d'elles sachant que faire, comment retour à leur place sans aucun problème dès qu'ils ont terminé leur travail, et l’habilité des lymphocytes B mémoire ne sont que quelques-unes des caractéristiques distinctives de ce système. Pour toutes ces raisons, l'histoire de la formation du système immunitaire n'est jamais été abordée par un écrivain évolutionniste. Il est extrêmement difficile pour une personne sans système immunitaire ou avec un système fonctionnant mal de survivre, car elle serait exposée à tous les microbes et virus du monde extérieur. Aujourd'hui, ces personnes ne peuvent vivre que dans des enceintes spéciales, sans contact direct avec quelqu'un ou quelque chose de l'extérieur. Par conséquent, il est impossible pour une personne sans système immunitaire de survivre dans un environnement primitif. Cela nous amène à la conclusion qu'un système extrêmement complexe tel que le système immunitaire a été créé en une fois et avec tous ses éléments intacts. Celui qui crée est-il semblable à celui qui ne crée rien? Ne vous souvenez-vous pas? (Surat an-Nahl, 17) The
  34. 34. Les animaux et les plantes Des millions d’espèces végétales et d’espèces animales dans le monde constituent une preuve de l'existence et de la puissance de notre Créateur. Tous ces êtres vivants méritent d'être examinés individuellement (un nombre limité va être décrit à titre d'exemple ici). Ils ont tous différents systèmes corporels, diverses tactiques de défense, des façons uniques d’alimentation et des méthodes de reproduction intéressantes. Toutefois, il n'est pas possible de décrire tous les êtres vivants avec toutes leurs fonctionnalités dans un seul livre. Des encyclopédies de plusieurs volumes ne suffiraient pas pour cette tâche. Cependant, même les quelques exemples que nous allons discuter ici seront suffisants à prouver que la vie sur Terre ne peut en aucun cas être expliquée par des coïncidences ou des événements accidentels. De la chenille au papillon Si vous aviez entre 450-500 œufs et vous deviez les conserver à l'extérieur, que feriez-vous? Le plus sage serait de prendre des précautions pour éviter que ces œufs ne soient dispersés, par le vent par exemple ou par d'autres facteurs environnementaux. Etant l'un des animaux qui pondent le plus d'œufs en une seule fois (450-500), les vers à soie usent d'une manière très intelligente pour protéger leurs œufs: ils joignent les œufs avec une substance visqueuse filamenteuse, qu’ils sécrètent pour les empêcher d'être éparpillés. Une fois que les chenilles qui surgissent de leurs œufs, elles trouvent d'abord une branche sûre pour elles, puis s’attachent à celle-ci avec le même fil. Plus tard, afin de promouvoir leur propre développement, elles commencent à se tisser un cocon avec le fil qu'elles sécrètent. Pour achever ce processus, une chenille qui a récemment ouvert ses yeux à la vie prend 3-4 jours. Pendant cette période, la chenille fait des milliers de tours et produit un fil de 900-1500 mètres de longueur en moyenne.14 À la fin de ce processus, elle commence une nouvelle tâche durant laquelle elle subit une métamorphose pour devenir un papillon élégant. Ni les mesures prises par le ver à soie mère pour protéger ses œufs, ni le comportement d'une petite chenille dépourvue de toute conscience, éducation ou connaissance ne peut être expliquée par l'évolution. Tout d'abord, l’habilité de la mère à produire le fil qu'elle utilise pour fixer ses œufs est miraculeuse. La chenille nouveau-né connaissant l'environnement le
  35. 35. plus approprié pour elle, se filant un cocon adapté pour elle, se métamorphosant, et entrant dans ce processus de métamorphose sans aucun problème dépasse la compréhension humaine. La chenille s’enfile elle-même dans un cocon, puis le déchire et sort de celui-ci comme un papillon avec des motifs et des couleurs fabuleux. Par conséquent, nous pouvons simplement dire que chaque chenille est née avec une prescience de ce qu'il faut faire, ce qui signifie qu'elle a été «enseignée» toutes ces choses avant qu'elle ne soit née.
  36. 36. Laissez-nous expliquer cela par un exemple. Que penseriez-vous si vous aviez vu un bébé nouveau-né se mettant debout quelques heures seulement après sa naissance, réunissant les choses dont il a besoin pour faire son lit (couette, oreiller, matelas…), ensuite mettant toutes ces affaires ensemble de manière parfaite, faisant son lit et se couchant dedans? Après avoir récupéré du choc d’un tel événement, vous penserez sans doute que le bébé a dû recevoir des enseignements de manière extraordinaire dans le ventre de sa mère pour effectuer un tel processus. Le cas des chenilles n'est pas différent de l'enfant de cet exemple. Cela nous amène de nouveau aux mêmes conclusions: ces créatures viennent à la vie, se comportent et vivent de la manière déterminée par Allah qui les a créées. Les versets coraniques indiquant qu’Allah a inspiré l'abeille et lui a ordonné de faire du miel (Sourate an- Nahl, 68-69) constituent un exemple du grand secret du monde des êtres vivants. Tous les êtres vivants ont cédé à la volonté d'Allah et suivent le destin déterminé par Lui, ici réside le secret. Voilà pourquoi l'abeille produit du miel et le ver à soie… la soie. Les motifs élégants et clairs sur les papillons indiquent que ces êtres vivants ne sont pas les produits de coïncidences inconscientes, mais les résultats d'une création excellente et incomparable.
  37. 37. La symétrie des ailes Lorsque l'on regarde les ailes d'un papillon sur les images, on voit une symétrie parfaite qui prévaut. Ces ailes ressemblant à la dentelle sont tellement ornées de motifs, de taches et de couleurs que chacune d'elles est une œuvre d'art. Quand vous regardez les ailes de ces papillons, vous remarquerez que les motifs et les couleurs de gauche et de droite sont le reflet parfait de l'autre, peu importe la façon dont ils peuvent sembler complexes. Même le plus petit point est présent sur les deux ailes, ce qui introduit un ordre et une symétrie parfaits. En outre, aucune des couleurs sur ces ailes minces ne se mêle à une autre, chacune se démarquant nettement de l'autre. En fait, ces couleurs sont formées par l'accumulation de petites écailles regroupées les uns sur les autres. Ne s’agit-il pas d’une merveille ; comment ces petites écailles, facilement dispersées par le moindre contact avec votre main, puissent être disposées sur les deux ailes, sans aucune erreur de disposition pour produire exactement le même modèle ? Même le remplacement d'une seule écaille détruirait la symétrie des ailes et compromettrait leur esthétique. Cependant, vous ne verrez jamais de confusion dans les ailes de n’importe quel papillon sur la terre. Elles sont aussi soignées et élégantes, comme dessinées par un artiste. Elles sont en effet faites par un Créateur Exalté. L'animal au cou le plus long: La girafe Les girafes ont de nombreuses caractéristiques étonnantes. L'une d'elles leur cou qui se dresse sur 7 vertèbres, exactement comme celui de tous les autres mammifères, même s’il est très long. Autre fait étonnant au sujet des girafes, ces animaux n'ont pas de problème pour pomper le sang au cerveau au sommet de leur long cou. Un peu de réflexion pousserait à noter la difficulté de pomper le sang si haut. Mais les girafes n'ont pas de problème à ce sujet, parce que leurs cœurs sont équipés de fonctionnalités pour pomper le sang aussi haut que nécessaire. Cela leur permet de poursuivre leur vie sans effort.
  38. 38. Pourtant, elles se heurtent encore à un autre problème pendant qu'elles boivent de l'eau. Les girafes seraient mortes à cause de la forte pression artérielle à chaque fois qu'elles se penchent pour boire de l'eau. Cependant, leur système parfait dans le cou élimine complètement ce risque. Quand elles se baissent, les valves des vaisseaux du cou sont fermées, empêchant le sang en excès de circuler vers le cerveau. Il est sûr que les girafes n'ont pas acquis ces caractéristiques par elles-mêmes en fonction de leurs besoins. Il est encore plus invraisemblable de dire que toutes ces fonctions vitales ont été façonnées au fil du temps par le biais d'un processus évolutif graduel et accidentel. Pour qu’une girafe reste en vie, il est vital pour elle d'avoir un système de pompage pour transmettre le sang vers le cerveau, et un système de valve prévenant l'hypertension artérielle à la minute où elle se plie vers le bas. Si n’importe laquelle de ces caractéristiques n'existait pas ou ne fonctionnait pas correctement, alors il serait impossible pour la girafe de continuer à vivre. La conclusion à tirer de tout cela est que la girafe vient au monde avec toutes les caractéristiques essentielles à sa survie déjà en place. Il est impossible pour un être inexistant de maîtriser son corps et d'acquérir des caractéristiques essentielles consciemment. Ainsi, Comme tous les autres êtres vivants, les girafes sont également créées avec des fonctionnalités et des caractéristiques parfaites.
  39. 39. l'existence même des girafes prouve incontestablement qu'elles sont créées par Allah, Le Tout-Puissant. Les tortues de mer En période de reproduction, les tortues de mer vivent en groupes dans la montée des océans vers la plage. Cependant, il ne s’agit pas de plage ordinaire. La plage où elles se reproduisent doit être celle où elles sont nées.15 Parfois, les tortues de mer doivent se déplacer plus de 800 kilomètres pour retourner là-bas. Mais un voyage aussi long et difficile ne change pas la situation. Elles arrivent à la plage où elles sont nées pour donner naissance à leur progéniture, coute que coute. Il est tout à fait inexplicable en termes d'évolution ou de chance comment un être vivant peut retrouver son chemin vers une plage, même 20-25 ans après son départ.16 Il est d'autant plus extraordinaire qu'il puisse retrouver la direction de son lieu de naissance dans les profondeurs de l'océan où si peu de lumière pénètre, puis le repérer parmi de nombreuses plages similaires. Enfin, des milliers de voyageurs sans boussole, se rencontrent à la plage au même temps. Au départ elles constituaient un mystère, les raisons sous-jacentes à cette réunion insistante furent une surprise une fois révélées. Puisque les tortues savent que leur progéniture ne peut survivre en conditions de mer, elles enterrent leurs œufs dans le sable de la plage. Mais pourquoi elles se rencontrent toutes sur la même plage, au même temps? Les nouveau-nés ne survivraient pas si elles faisaient la même chose à différents moments et dans différentes plages? Les chercheurs investiguant sur ce sujet ont été confrontés à une situation très intéressante. Des milliers de petites tortues sous le sable doivent surmonter un certain nombre d'obstacles redoutables après avoir cassé leurs œufs avec la bosse dure sur leur tête. Les nouveau-nés pesant en moyenne 31 grammes ne peuvent creuser la couche de terre au dessus d'eux par leurs propres moyens, ils doivent tous s'entraider. Lorsque des milliers de nouveau-nés sur la plage commencent à creuser la terre, ils remontent à la surface du sable en quelques jours. Pourtant, avant d’apparaitre à la surface, ils attendent la tombée de la nuit. Car dans la journée, il ya le danger de devenir la proie des prédateurs. Par ailleurs, il serait également très difficile pour eux de ramper sur le sable brûlant à cause du soleil. Quand la nuit tombe, ils montent à la surface après avoir terminé le processus de creusement. Bien qu'il fasse sombre, ils se précipitent vers la mer et partent de la plage, où ils retourneront 20-25 ans plus tard.
  40. 40. « Et dans votre propre création, et dans ce qu’Il dissémine comme animaux, il y a des signes pour des gens qui croient avec certitude ». (Sourat Al Jathya, 4) (Ci-dessus) Une jeune tortue de mer en train d’arriver à la mer avant le lever du soleil.
  41. 41. Il est impossible pour ces nouveau-nés de savoir qu'ils doivent creuser leur chemin après la sortie des œufs et qu’ils doivent attendre pendant un certain temps à une certaine distance de la mer. Il n'est en aucun cas possible pour eux de savoir, quand ils sont encore enfouis sous terre, si c'est le jour ou la nuit, que des prédateurs existent à l'extérieur, qu'ils peuvent être leurs proies, que le sable est brûlant à cause du soleil , que cela pourrait leur nuire et qu'ils doivent se précipiter à la mer. Ainsi, comment un comportement aussi conscient puisse avoir lieu? La seule réponse à cette question est que ces nouveau-nés ont été «créés» pour se comporter de cette façon, ce qui signifie en vérité qu’Allah les a créés et a inspiré en eux l'instinct qui aide à sauvegarder leur vie. Le scarabée bombardier Le scarabée bombardier est un insecte étudié extensivement. La caractéristique qui rend cet insecte si populaire, c'est qu'il utilise des moyens chimiques pour se protéger de ses ennemis. Dans les moments de danger, l’insecte rejette le peroxyde d'hydrogène et l'hydroquinone stockés dans son corps vers l'ennemi pour se protéger. Avant la bataille, les structures spécialisées ; appelées lobes sécréteurs font un mélange très concentré de ces deux produits chimiques. Le mélange est stocké dans un compartiment séparé appelé chambre de stockage. Ce compartiment est relié à une seconde dit chambre d'explosion. Les deux compartiments sont séparés les uns des autres par un muscle sphincter. Au moment ou l'insecte ressent le danger, il comprime les muscles entourant la chambre de stockage tout en relâchant les muscles du sphincter, et le produit chimique dans la chambre de stockage est transféré vers la chambre d'explosion. Une grande quantité de chaleur est libérée et une vaporisation se produit. La vapeur libérée et le gaz d’oxygène exercent une pression sur les parois de la chambre d'explosion. Cette substance est jetée à l'ennemi à travers un canal conduisant vers l'extérieur à partir du corps de l'insecte.17 Comment un insecte peut abriter à l'intérieur de lui un système aussi puissant, capable de déclencher une réaction chimique qui pourrait facilement lui nuire, tout en s'isolant des effets de ce système, constitue encore un grand mystère pour les chercheurs. Il est clair que l'existence et le fonctionnement de ce système sont trop compliqués pour êtres attribués à l'insecte lui-même. La façon dont le scarabée bombardier fait fonctionner un tel système dans son petit corps mesurant environ 2 cm de longueur, est encore sujet à discussion, alors que les plus experts des les hommes ne peuvent le reproduire qu’en laboratoire.
  42. 42. La seule vérité apparente est l’exemple concret qu’est cet insecte, réfutant complètement la théorie de l'évolution, car il est impossible qu’un système chimique aussi complexe ait été formé par une série de variations fortuites et transmis aux générations futures. Même un défaut mineur ou un «défaut» dans une seule partie du système laisserait l'animal sans défense, et l’exposerait à une mort certaine ou à une explosion. Par conséquent, la seule explication est que l'arme chimique dans le corps de cet insecte ait vu le jour avec toutes ses parties en une seule fois et sans aucun défaut. Les nids des termites Personne ne peut s'empêcher de se sentir surpris à la vue d'un nid de termites érigé sur le terrain par celles-ci. Ces nids sont des merveilles architecturales, se haussant plus haut que 5 à 6 mètres. Lorsque vous comparez la taille d'un termite à son nid, vous verrez que le termite a réalisé avec succès un projet architectural d’environ 300 fois sa taille. Mais ce qui est encore plus étonnant, c’est que les termites sont aveugles. Une personne qui n'a jamais vu les énormes nids construits par les termites aveugles penserait probablement qu'ils sont constitués de piles de sable entassées les unes sur les autres. Cependant, un nid de termites se révèle être d'une structure tellement merveilleuse qu'elle est difficile à comprendre: à l'intérieur, des tunnels se croisent, des couloirs, des systèmes de ventilation, de production de champignons spéciaux et des sorties de secoure.
  43. 43. Si vous assembliez des milliers de personnes aveugles et vous leur donneriez toutes sortes d'outils techniques, vous ne pourrez jamais leur faire mettre en place un nid semblable à celui fait par la colonie de termites. Donc, il suffit de penser: - Comment un termite mesurant 1-2 cm de longueur a-t-il appris l'information d’architecture et d'ingénierie nécessaires à bâtir une structure si subtile? - Comment des milliers de termites aveugles pourraient parvenir à travailler en harmonie pour bâtir cette construction qui constitue une véritable merveille artistique? - Si vous divisiez un nid de termites en deux durant les premières étapes de sa construction, pour ensuite le réunir, vous verrez que toutes les voies de passage, les canaux et les routes s'adaptent aux autres. Comment cet événement miraculeux peut- il être expliqué? La conclusion à tirer de cet exemple est qu’Allah a créé toutes les espèces vivantes de façon unique et sans avoir besoin de nul exemple antérieur. Même une termitière est suffisante pour une personne à appréhender Allah et à croire qu'Il est Celui qui a tout créé. Le pivert Comme tout le monde sait, les piverts construisent leurs nids en perçant des trous dans les troncs d'arbres avec leurs becs. Cela peut sembler familier à la plupart des gens. Mais la question que beaucoup de personnes ne se posent pas est la raison que les piverts ne subissent aucune hémorragie cérébrale quand ils un réalisent un tatouage aussi vigoureux avec leurs têtes. Ce que fait le pivert est en quelque sorte semblable à un être humain enfonçant un clou Grands de quelques centimètres, les termites peuvent ériger des gratte-ciels de plusieurs mètres de hauteur sans aucun outil. Ce nid admirable protège parfaitement la colonie de termites, cohabitant avec une population de plus d'un million de leurs ennemis et des conditions de vie défavorables à l'extérieur.
  44. 44. dans le mur avec sa tête. Si un homme se hasarde à faire une chose pareille, il subirait très probablement un choc cérébral suivi d'une hémorragie cérébrale. Cependant, un pivert peut piquer un tronc d'arbre dur, 38-43 fois en seulement deux ou trois secondes sans rien lui arriver.18 Rien ne lui arrive parce que la structure de la tête d’un pivert est idéalement créée pour une telle tâche. Le crâne du pivert possède un système de suspension remarquable qui absorbe la force des coups. Son front et certains muscles du crâne adjoints à son bec et à l'articulation de la mâchoire sont si robustes qu'ils aident à diminuer l'effet des coups énergiques donnés en piquant.19 Le calcul et l'ordre ne s'arrêtent pas là. Préférant principalement les arbres de pin, certaines espèces de pivert vérifient l'âge des arbres avant de percer un trou dans ceux-ci et piquent ceux qui ont plus de 100 ans, parce que les arbres de pin âgés de 100 ans souffrent d'une maladie qui provoque le ramollissement des écorces normalement dures et épaisses. Ceci n’a été découvert que récemment par la science et peut-être le liriez-vous pour la première fois de votre vie. Les piverts connaissent ceci depuis des siècles. Ce n'est pas la seule raison de la préférence des piverts aux pins. Les piverts creusent des cavités autour de leurs nids, dont la fonction n'a pas été initialement comprise. Il a été découvert plus tard que celles-ci les protègent contre un grand danger. Au fil du temps, la
  45. 45. résine collante qui s'échappe des pins remplit les cavités et l'avant-poste du nid des piverts est ainsi rempli d'un liquide protégeant les piverts contre les serpents, leurs plus grands ennemis. Autre caractéristique intéressante, les langues des piverts sont suffisamment minces pour pénétrer dans les nids de fourmis, même dans les arbres. Leurs langues sont également collantes, ce qui leur permet de recueillir les fourmis qui y vivent. La perfection de leur création est révélée en outre par le fait que leurs langues aient une structure qui les empêche d'être lésées par l'acide contenu dans le corps des fourmis.20 Chacune des caractéristiques des piverts abordées dans le paragraphe ci-dessus, avec toutes leurs caractéristiques plus détaillées, prouvent qu'ils sont «créés». Si les piverts avaient évolué par hasard, comme le réclame la théorie de l'évolution, ils seraient morts avant d'acquérir ces traits extraordinairement cohérents et ils se seraient éteints. Cependant, comme ils ont été créés par Allah, ils ont commencé leur vie en gardant toutes les caractéristiques essentielles adaptées à leur vie. Le camouflage Le camouflage est l’une des stratégies de défense des animaux. Certains bénéficient de protection spéciale de part leur structure corporelle et leur coloration totalement adaptées à leur habitat. Les corps de ces êtres vivants sont en apparence si harmonieux avec l'environnement que quand on regarde leurs photos, on ne pourrait pas dire si ce sont des plantes ou des animaux, ou de les distinguer de leur environnement. Comme on le voit dans les pages suivantes, la similitude spectaculaire d'un insecte avec une feuille l’aide à échapper à l'attention de ses ennemis. Il est évident que ce minuscule animal n'a pas façonné son aspect corporel comme une feuille. Peut-être qu'il ne sait même pas qu'il est protégé car il ressemble à une feuille. Toutefois, le camouflage est tellement habile qu'il impressionne facilement l'observateur comme une tactique de défense spécialement «créée».
  46. 46. Dans l'image de gauche, on y voit un serpent caché dans les buissons. Lorsque vous regardez attentivement, vous verrez que ce qui ressemble à une branche d'arbre est en fait un insecte.
  47. 47. Les œufs d'un oiseau appelé le Bécasseau d'Alaska sont de la même couleur que leur environnement de manière à les protéger contre les ennemis. Certains insectes se déguisent en feuilles mortes. Il est assez difficile de distinguer le papillon Panama parmi les feuilles flétries. Il ya une fourmilière parmi les feuilles! Pouvez-vous la voir? Cette chenille vivant dans les forêts tropicales du Panama a des taches comme des yeux de serpent, qui peuvent effrayer les prédateurs.
  48. 48. La chenille trompe l'attention de ses ennemis parce qu'elle se met en plein milieu de la feuille. Cette espèce de caméléon ne change pas de couleur en fonction de l’environnement, parce que sa couleur est créée en harmonie avec son habitat. Cet insecte est protégé contre tous ses ennemis avec sa ressemblance aux foliacées. La mante religieuse sur l'orchidée a réussi à tromper la sauterelle au moyen de ses ailes qui ressemblent à des pétales de la fleur.
  49. 49. Les insectes ressemblant à des feuilles sont très fréquents. Il est possible d’observer tous les détails de feuilles sur leurs corps. Le serpent est lui- même en état de camouflage en se mettant en air comme les autres feuilles... Les poux des arbres avec leur aspect actuel, à gauche, peuvent convaincre leurs ennemis que ce sont les épines de l'arbre
  50. 50. Les FAUX dérouleurs D’YEUX! Lorsque certains papillons ouvrent leurs ailes, nous voyons une paire d'yeux. Ces yeux convainquent leurs ennemis qu'ils ne sont pas des papillons. En particulier, les faux visages de certaines espèces de papillons comme le papillon Shonling que l’on voit ci-dessus sont si parfaits avec leurs yeux brillants, leur traits du visage, leur sourcils froncés, leur bouche et leur nez que l'ensemble du tableau est assez décourageant pour nombre de ses ennemis. Une personne tenace à nier Allah peut tenter de renforcer cette vue extraordinaire avec l’explication évolutionniste de «coïncidence intéressante ». Ou peut-elle prétendre que « le papillon a porté ce modèle sur son corps en pensant qu'il lui serait utile ». Si quelqu'un fait une telle affirmation et prétend que ces motifs, qui surpassent en beauté même les peintures d'artistes, ont vu le jour par hasard, alors il n'y aura plus rien à dire dans la partie des "gens doués d'intelligence". Une telle affirmation est totalement incompatible avec la raison et le bon sens.
  51. 51. Les faux yeux Il existe des méthodes de défense merveilleuses et incroyablement intéressantes dans le monde animal. Parmi elles on trouve les faux yeux. Avec ces faux yeux, les papillons, les chenilles et diverses espèces de poissons convainquent leurs ennemis qu'ils sont "dangereux". Les papillons dans les photos sur la gauche ouvrent leurs ailes dès qu'ils sentent le danger et affichent une paire d'yeux sur chacune de leurs ailes qui semblent menaçante pour leurs ennemis. Prenons notre temps pour réfléchir: Comment ces yeux très convaincants peuvent-ils être le résultat d'une coïncidence? Comment sait le papillon qu'une paire d'yeux effrayants apparaît quand il ouvre ses ailes et que leur vue pourrait effrayer son ennemi? Est-il arrivé au papillon de voir le motif sur ses ailes et de décider que ce motif était effrayant et qu'il pourrait l'utiliserait en moment de danger? Un tel motif convaincant ne peut être que le résultat de la création sublime et pas de la coïncidence. Par ailleurs, il n'est nullement possible de penser que le papillon est conscient des motifs sur ses ailes et qu’il ait pu découvrir cela comme une tactique de défense par lui- même. Il est évident que c'est Allah Qui a créé le papillon, et a accordé à son corps un motif et a inspiré chez l'animal l'instinct de l'utiliser dans les moments de danger. Les nénufars Les petites fleurs sont souvent considérées comme banales par les gens, malgré leur perfection d'ensemble. Ce qui empêche les gens de saisir les miracles de création de ces fleurs est la familiarité de les voir partout et tous les jours. Par conséquent, les fleurs qui poussent dans un endroit totalement différent, dans des conditions totalement différentes et avec des tailles totalement différentes seront évaluées sans les "lunettes de la familiarité" et nous aideront ainsi à comprendre l'existence d’Allah. Les nénuphars d’Amazonie qui poussent uniquement dans la boue collante recouvrant la partie inférieure du fleuve Amazone, sont assez intéressants pour ôter les « Lunettes de familiarité» des gens, parce qu'ils vivent de façon différente de celle que les gens sont habitués de voir tous les jours et mènent une lutte très différente. Ces plantes commencent à pousser dans la boue au fond du fleuve Amazone, puis vont vers la surface de la rivière. Leur objectif est d'atteindre la lumière vitale du soleil pour leur existence. Quand ils ont finalement atteint la surface de l'eau, ils cessent de croître et
  52. 52. développent des bourgeons ronds épineux. Les bourgeons se développent en feuilles gigantesques pouvant atteindre 2 mètres, dans un temps aussi court que quelques heures. Sachant que plus ils couvrent la surface de la rivière avec des feuilles abondantes, plus ils pourront se servir de la lumière du soleil. Ces nénuphars font ample usage de la lumière du jour pour effectuer la photosynthèse. Ils "savent" que, autrement, ils ne seront pas en mesure de survivre au fond de la rivière en raison de la rareté de la lumière. Il est certainement très inspirant pour une plante d'employer une tactique aussi «intelligente». Cependant, le soleil seul ne suffit pas pour les nénuphars d’Amazonie. Ils ont également besoin d'oxygène, mais il est évident que cet oxygène n'existe pas dans la terre boueuse où leurs racines sont situées. C'est pourquoi les nénuphars étirent leurs tiges qui se développent à partir de leurs racines vers le haut, à la surface de l'eau, où leurs feuilles flottent. Parfois, ces tiges atteignant une hauteur de 11 mètres, sont liées aux feuilles et fonctionnent comme des transporteurs d'oxygène entre les feuilles et la racine.21 Comment un bourgeon au stade initial de la vie dans les profondeurs d'une rivière sais qu'il a besoin d'oxygène et de la lumière du soleil pour survivre, qu'il ne serait pas capable de vivre en leur absence, et que tout ce dont il a besoin est présent à la surface de l'eau? Venant récemment à la vie, il n’est au courant ni du fait que cette eau a un point d'arrivée, ni de l'existence du soleil ou de l'oxygène. Par conséquent, si l'événement dans son ensemble est Les nénuphars ne peuvent faire usage de la lumière du jour qu’après avoir fait leur chemin des profondeurs des marais à la surface de l'eau en s'étendant vers le haut à plus de 2 mètres. Cependant, les racines de ces fleurs ont également besoin d'oxygène. Dans l'image de gauche, ont voit les tiges qui s'étendent à partir des racines de la plante vers la surface de l'eau afin de transporter l'oxygène à la racine.
  53. 53. évalué à partir du point de vue des évolutionnistes, ces plantes auraient dû être vaincues par les conditions environnementales il y bien longtemps de cela et auraient disparues. Néanmoins, les nénuphars sont encore présents aujourd'hui dans toute leur perfection. La lutte étonnante des nénuphars pour la vie se poursuit après avoir atteint la lumière et l'oxygène à la surface de l'eau, où ils recourber les bords de leurs énormes feuilles vers le haut pour les empêcher de couler. Ils peuvent continuer leur vie avec toutes ces précautions, mais ils savent aussi que ce n'est pas suffisant pour leur reproduction. Ils ont besoin d'un être vivant qui va transporter leur pollen vers un autre nénuphar. Cet être vivant est un coléoptère qui a été créée avec une faiblesse particulière pour leur couleur blanche. Ils préfèrent ces nénuphars blancs à toutes les fleurs attrayantes du fleuve d’Amazonie. Lorsque nénuphars d’Amazonie sont visités par des créatures qui assureront la continuation de leur espèce, ils referment toutes leurs feuilles, les emprisonnent, et leur offrent suffisamment de pollen, les libèrent ensuite, le temps d’une nuit, changent de couleur de façon à ne pas avoir le pollen en retour. D'un blanc pur, les glorieux nénuphars vont maintenant orner le fleuve d’Amazonie en rose. Ces plans parfaits et finement calculés ne sont certainement pas le travail d'un bourgeon ignorant tout. Ils sont l'œuvre de la sagesse d’Allah, qui a créé toutes choses. Tous les détails résumés ici montrent que les plantes, comme tous les autres êtres vivants dans l'univers, ont été créés par Allah, le Tout-Sage, le Tout-Puissant.
  54. 54. Conclusion Le vent, peut-il former un avion par hasard? Le célèbre physicien Sir Fred Hoyle fait une observation très frappante à propos de l'origine de la vie. Dans son livre L'univers intelligent, il écrit: La chance que les formes de vie supérieures aient pu émerger de cette façon (par coïncidence) est comparable à la chance qu'une tornade balayant un dépôt de ferraille puisse assembler un Boeing 747 à partir des matériaux qui s’y trouvent.22 Cette comparaison de Hoyle est très inspirante. Les exemples que nous avons évoqués ci- dessus montrent également à la fois que l'existence de la vie et la perfection de ses systèmes actuels nous obligent à rechercher le grand pouvoir qui les a ramenés à l’existence. Un ouragan ne peut pas produire un avion par coïncidence, de la même façon, il n’est également pas possible à l'univers de voir le jour suite à des événements imprévus et encore moins d’abriter les structures extrêmement complexes qui s'y trouvent. En vérité, l'univers est fourni avec des systèmes multiples d’une complexité infiniment plus grande que celles d'un avion. Tout ce que nous avons dit dans ce chapitre nous confronte à l’évidence de la planification sans faille, non seulement dans notre environnement immédiat mais aussi dans les profondeurs de l'espace. Celui qui évalue ces signes, qui sont si évidents et incontestables à la fois par la raison et la conscience, ne peut arriver qu'à une conclusion: il n'y a pas de place pour la coïncidence dans l'univers, l'univers a été créé avec toutes les minuties qu'il contient. Et Allah, le Créateur de ce système sans faille, Est doué d’une infinie puissance et de connaissance.
  55. 55. Les scientifiques confirment les signes d'Allah Ce que nous avons abordé jusqu'ici nous montre que les attributs de l'univers découverts par la science pointent l'existence d'Allah. La science nous amène à la conclusion que l'univers a un Créateur et ce Créateur est Allah le Tout Puissant, parfait en puissance, en sagesse et en connaissance. C'est la religion qui nous montre la voie de la connaissance d’Allah et la façon de l’entreprendre. Il est donc possible de dire que la science est une méthode que nous utilisons pour mieux voir et analyser les réalités abordées par la religion. Néanmoins, aujourd'hui, certains scientifiques qui avancent au nom de la science portent une idée très trompeuse. Selon eux, les découvertes scientifiques n'impliquent pas la création d'Allah. Ils ont, au contraire, véhiculé une compréhension athée de la science en affirmant qu'il n'est pas possible de comprendre l'existence apparente d'Allah grâce à des données scientifiques: ils maintiennent l'idée erronée que la science et la religion sont deux notions qui s'affrontent. En fait, cette compréhension athée de la science est assez récente. Avant quelques siècles, la science et la religion n'ont jamais entré en conflit, et la science a été acceptée comme une méthode permettant de prouver l'existence d’Allah. La soi-disant compréhension athée de la science a prospéré seulement après que les philosophies matérialistes et positivistes aient balayé le monde de la science aux 18e et 19e siècles.
  56. 56. Particulièrement après la postulation de Charles Darwin de la théorie de l'évolution en 1859, les milieux avec vision matérialiste du monde ont commencé à défendre idéologiquement cette théorie qu'ils considéraient comme une alternative à la religion. La théorie de l'évolution a fait valoir que l'univers n'a pas été créé par Allah mais qu’il soit venu à l'existence par hasard. Ils en sont arrivés à la conclusion que la religion était en conflit avec la science. Les chercheurs britanniques Michael Baigent, Richard Leigh et Henry Lincoln ont écrit à ce sujet: ... Un siècle et demi avant Darwin, la science n'était pas séparée de la religion, au contraire ; un aspect de la religion qui est finalement subordonné à elle... Mais la science de l'époque de Darwin précisément est devenu en instance de divorce du contexte dans lequel elle avait existé auparavant et s'imposa comme une rivale absolue, un référentiel alternatif du sens. En conséquence, l'humanité a été de plus en plus ... forcée de choisir entre les deux.23 Comme nous l'avons indiqué précédemment, la scission entre la prétendue science et la religion était totalement idéologique. Certains scientifiques, qui croyaient sincèrement au matérialisme, se conditionnaient à prouver, à leurs propres yeux, le mensonge que l'univers n'avait pas de créateur et ils ont imaginé diverses théories invalides dans ce contexte. La théorie de l'évolution est la plus célèbre et la plus importante d'entre elles. Certaines théories ont été développées également dans le domaine de l'astronomie, telles que la «théorie de l'état stationnaire» ou la «théorie du chaos». Cependant, toutes ces théories qui niaient la création ont été anéanties par la science elle-même, comme nous l'avons clairement démontré dans les chapitres précédents. Aujourd'hui, les scientifiques qui s’accrochent encore ces théories et insistent sur le refus de tout ce qui se rapporte à la religion, sont des gens dogmatiques et sectaires, qui se sont eux- mêmes conditionnés pour ne pas croire en Allah. Le célèbre zoologiste et évolutionniste anglais Watson admet ce dogmatisme en expliquant pourquoi lui et ses collègues acceptent la théorie de l'évolution: Si c'est le cas, cela présentera un parallèle à la théorie de l'évolution elle-même, une théorie universellement acceptée, non pas parce qu'elle peut être prouvée par une preuve logiquement cohérente, mais parce que la seule alternative, la création spéciale, est clairement incroyable.24

×