Master Langue Française et Diversité Linguistique La dialectologie Préparé par :  ELJOUTI  Anouar  ER-RADI Abdeladim Encad...
<ul><li>Le Plan </li></ul><ul><li>Introduction   </li></ul><ul><li>I- Définition de la dialectologie </li></ul><ul><li>II-...
<ul><li>Introduction : </li></ul><ul><li>Chaque pays et chaque région se caractérisent par une ou plusieurs dialectes, et ...
<ul><li>I-  Définition : </li></ul><ul><li>La dialectologie  : (n, f) dans la linguistique c’est l’étude des dialectes. La...
<ul><li>II- les dialectes :( le cas du Maroc ) </li></ul><ul><li>La situation linguistique au Maroc, est comme dans les au...
La carte de géographie linguistique au Maroc
<ul><li>Le parler du Nord (jabli) : </li></ul><ul><li>Est un parler qui   se focalise   dans les villes nordistes du Maroc...
<ul><li>Sur le plan sémantique  : </li></ul><ul><li>Il y’a des mots où leurs signification se diffère : </li></ul><ul><li>...
<ul><li>Le parler du Gharb (aaroubi) : </li></ul><ul><li>C’est le parler du l’Est du Maroc et qui touche le centre. Nous p...
<ul><li>Le parler citadin  :   </li></ul><ul><li>spécialement   c’est le parler des villes anciennes comme celui de Rabat ...
<ul><li>L’amazighe :  </li></ul><ul><li>(langue berbère) Elle appartient à la famille des   langues chamito-sémitique. Par...
<ul><li>Le rifian  : Ou zenatya, ou tarifit, parlé dans le Rif au Nord du Maroc </li></ul><ul><li>Le tamazight  : parlé da...
<ul><li>Le parler du Sud (l’hassania) :   </li></ul><ul><li>parlée par quelque dizaines de milliers de personnes dans l’ex...
<ul><li>IV-Les dialectes : diversité linguistique / conflit linguistique : </li></ul><ul><li>Les sociétés qui recourent à ...
<ul><li>CONCLUSION : </li></ul><ul><li>la dialectologie est l’étude scientifique des dialectes dans la société, et a affai...
<ul><li>LA BIBLIOGRAPHIE : </li></ul><ul><li>-Le dictionnaire linguistique  LAROUSSE. </li></ul><ul><li>- MESSAOUDI, L. (2...
Nous tenons à vous remercier
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La Dialectologie Power

6 574 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 574
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
136
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La Dialectologie Power

  1. 1. Master Langue Française et Diversité Linguistique La dialectologie Préparé par : ELJOUTI Anouar ER-RADI Abdeladim Encadré par : Le Professeur ELHIMER Mohamed Année Universitaire : 2009/2010 Technique d’enquête
  2. 2. <ul><li>Le Plan </li></ul><ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>I- Définition de la dialectologie </li></ul><ul><li>II- La dialectologie du point de vue linguistique </li></ul><ul><li>III- les dialectes :( exemple du Maroc) </li></ul><ul><ul><li>3-1/Carte de géographie linguistique </li></ul></ul><ul><ul><li>le parler du nord (des jabla) </li></ul></ul><ul><ul><li>le parler du Gharb (aaroubi) </li></ul></ul><ul><ul><li>le parler citadin </li></ul></ul><ul><ul><li>le parler amazighophone </li></ul></ul><ul><ul><li>le parler du sud (hassani) </li></ul></ul><ul><ul><li>IV-Les dialectes : diversité linguistique / conflit linguistique </li></ul></ul><ul><li>Conclusion </li></ul><ul><li>Bibliographie </li></ul>
  3. 3. <ul><li>Introduction : </li></ul><ul><li>Chaque pays et chaque région se caractérisent par une ou plusieurs dialectes, et la dialectologie est la science qui étudie les dialectes pour eux-mêmes en dégageant les traits phonétiques, phonologiques, sémantiques et syntaxiques. </li></ul><ul><li>Les travaux relevant de la dialectologie sont pour l'essentiel de deux sortes : d'une part des cartes présentant dans l'espace la répartition de faits linguistiques ; d'autre part des monographies décrivant les traits spécifiques d'un parler identifié au sein d'un système linguistique plus vaste. </li></ul>
  4. 4. <ul><li>I- Définition : </li></ul><ul><li>La dialectologie  : (n, f) dans la linguistique c’est l’étude des dialectes. La dialectologie est la branche qui étudie les variétés linguistiques non standardisées que sont les dialectes. </li></ul><ul><li>Selon le dictionnaire linguistique Larousse , le terme de dialectologie, pris parfois comme simple synonyme de géographie linguistique, désigne la discipline qui s’est donné pour tâche de décrire comparativement les différences systèmes ou dialectes dont lesquels une langue se diversifie dans l’espace et d’établir leurs limites. Le mot s’emploie aussi pour la description de parlers voisin ou de même famille. Née des recherches des néo-grammairiens pour établir les « lois phonétiques » conçues de manière systématique en Allemagne par George WENKER, la dialectologie a été établie définitivement par les travaux de J.Gilliéron et les atlas linguistiques, même si, par la suite certains des présupposés ou des principes méthodologiques ont été abandonnés. </li></ul>
  5. 5. <ul><li>II- les dialectes :( le cas du Maroc ) </li></ul><ul><li>La situation linguistique au Maroc, est comme dans les autres pays du Maghreb, est assez complexe. Autrement dit, notre pays se caractérise par une diversité linguistique : </li></ul><ul><li>L’arabe est la langue officielle de prés des deux tiers de la population (60%), (c’est la langue du coran et de l’islam, la religion la plus dominante). Mais l’arabe qu’on utilise dans les administrations et l’enseignement se diffère de la langue maternelle et quotidienne : la darija : </li></ul><ul><li>Les 40% de la population qui restent parle en langue berbère c’est l’amazighe. </li></ul><ul><li>La darija se diffère entre les multiples régions du Maroc (le nord, le centre et le sud). </li></ul>
  6. 6. La carte de géographie linguistique au Maroc
  7. 7. <ul><li>Le parler du Nord (jabli) : </li></ul><ul><li>Est un parler qui se focalise dans les villes nordistes du Maroc à savoir Tanger , Tétouan et Larache et les petites villes aussi de cet axe citons Chefchaouen, Ouazzane, Assila et d’autres… </li></ul><ul><li>Sur le plan phonique : </li></ul><ul><li>- On trouve des voyelles longues et allongées : </li></ul><ul><li>Exemples  : / w a h i d / - / w a 7 a d/ = (un). </li></ul><ul><li>/ ∫ u f t a / - / ∫ a f t a / = (je l’ai vu). </li></ul><ul><li>-le phonème (d) qui apparaît en initial dans certains mots : </li></ul><ul><li>Exemples  : / d Z i l a b / - / Z a l a b a/ </li></ul><ul><li>/ d Z a r i d a / - / Z a r i d a / = (journal). </li></ul><ul><li>Exemples : / Ntina / - /tina / = toi. </li></ul><ul><li>/9alli / - / alli /= il m’a dit. </li></ul>
  8. 8. <ul><li>Sur le plan sémantique  : </li></ul><ul><li>Il y’a des mots où leurs signification se diffère : </li></ul><ul><li>Exemples  : /Trombia/ = l’autobus ( dans le Nord). </li></ul><ul><li>/trombia/= le jouet,la toupie (dans d’autres régions). </li></ul><ul><li>/bombia/= l’ampoule (dans le Nord). </li></ul><ul><li>/bombia/= véhicule de la protection civile. </li></ul><ul><li>Dans cette variété il y a un mélange de code est surtout l’espagnol ou ce qu’on appelle le code switching : </li></ul><ul><li>Exemples : /semana/ = (la semaine) </li></ul><ul><li>/placa/= (la place) </li></ul><ul><li>/l’autobia/= (l’autoroute) </li></ul><ul><li>/sekwila/= (l’école) </li></ul>
  9. 9. <ul><li>Le parler du Gharb (aaroubi) : </li></ul><ul><li>C’est le parler du l’Est du Maroc et qui touche le centre. Nous prenons par exemple (Kenitra) la capitale de la région Gharb-Chrarda-Bni-Hssen ou on trouve l’accent de ce parler un peu différent ; et pour éclairer les traits de ce parler, voici quelques exemples traitant sa variation phonétique : </li></ul><ul><li>Exemples  : /gallia/ - /qallia / = (il m’a dit) </li></ul><ul><li>/khoya/ - /khay / - /lkhawa/ = (pour dire mon frère) </li></ul><ul><li>/khodi/ - /haki/ - /hak ou khod ou ched / </li></ul><ul><li>Parfois nous remarquons l’alternance du français dans ce parler : </li></ul><ul><li>Exemples :/nsit l’ portable/= (j’ai oublié le portable) </li></ul><ul><li>/aandi problème/= (j’ai un problème) </li></ul><ul><li>/kent f l’consulat/= (j’était au consulat ) </li></ul>
  10. 10. <ul><li>Le parler citadin  : </li></ul><ul><li>spécialement c’est le parler des villes anciennes comme celui de Rabat et Salé et Fès. C’est le parler qui continue d’être utilisé par quelques membres souvent âgés de familles immigrantes d’origine andalouse au cours du 17 siècle. </li></ul>
  11. 11. <ul><li>L’amazighe : </li></ul><ul><li>(langue berbère) Elle appartient à la famille des langues chamito-sémitique. Parlée par environ 40% de la population mais n’a pratiquement d’existence officielle. Comme l’arabe, elle est divisée en trois dialectes principales : </li></ul>
  12. 12. <ul><li>Le rifian  : Ou zenatya, ou tarifit, parlé dans le Rif au Nord du Maroc </li></ul><ul><li>Le tamazight  : parlé dans le Moyen Atlas, une partie du Haut Atlas et plusieurs vallées. Il dispose d’un alphabet (le tifinagh) également utilisé par le Touaregs. </li></ul><ul><li>Le tachelhit  : pratiqué par les Chleuhs du Haut Atlas, du Sous et du littoral du Sud du Maroc. </li></ul>
  13. 13. <ul><li>Le parler du Sud (l’hassania) : </li></ul><ul><li>parlée par quelque dizaines de milliers de personnes dans l’extrême Sud (région de Tan Tan) ainsi qu’au Sahara (ce dialecte parlé surtout en Mauritanie). </li></ul>
  14. 14. <ul><li>IV-Les dialectes : diversité linguistique / conflit linguistique : </li></ul><ul><li>Les sociétés qui recourent à deux cotes distincts c à d ( deux variétés de langues ou deux langues langue standard et langue dialectal pour des échanges quotidiens : certains circonstances impliquent l’usage de l’un des codes ( langue A ) à l’exclusion de l’autre ( langue B ), qui, de façon complémentaire, ne peut servir que dans les situations dans lesquelles la première langue est exclue. Cette situation comporte bien les variations. </li></ul><ul><li>Généralement ces situations sont des situations de conflit entre les langues, l’une des langues ( celle qui est utilisée dans les situations de communications considérées comme nobles : écriture, usage formel…) étant alors appelée variété « Haute », par opposition à l’autre (celle qui est utilisée dans des circonstances plus familières : (conversation entre proches ...), considérée comme « Basse » c’est à propos de cette seconde variété qu’on entend les locuteurs parfois s’interroger pour savoir s’il s’agit d’une véritable langue. </li></ul>
  15. 15. <ul><li>CONCLUSION : </li></ul><ul><li>la dialectologie est l’étude scientifique des dialectes dans la société, et a affaire à des phénomènes très variés : les fonctions et les usages de ces variétés ainsi l’étude des interactions et les conflits linguistiques au sein d’une nation. </li></ul>
  16. 16. <ul><li>LA BIBLIOGRAPHIE : </li></ul><ul><li>-Le dictionnaire linguistique LAROUSSE. </li></ul><ul><li>- MESSAOUDI, L. (2003)  : Études sociolinguistiques , Éditions OKAD. </li></ul><ul><li>-www.bibliomonde.com/donnée/Maroc-les-langues-32. html </li></ul>
  17. 17. Nous tenons à vous remercier

×