Master Langue Française et Diversité Linguistique variation morphosyntaxique QUE passe-partout Préparé par : ER-RADI Abdel...
Le plan: <ul><li>Introduction : </li></ul><ul><li>Les objectifs : </li></ul><ul><li>1. Le Que selon la Norme du Français  ...
Introduction <ul><li>Le pronom, comme son nom l'indique, est le remplaçant privilégié du  nom , il est susceptible d'avoir...
Les objectifs <ul><li>Mettre l’accent sur les différentes représentation de Que selon la grammaire du système. </li></ul><...
1. Définition : <ul><li>Un pronom relatif introduit une proposition relative, le cas du pronom que, qui, dont, quoi, dont…...
2.  L’emploi et la fonction de Que : <ul><li>Le pronom relatif Que s’emploie : </li></ul><ul><li>-Principalement comme com...
3. pronoms relatifs et locutions conjonctive : <ul><li>Les pronoms relatifs ont des formes simples et composées : </li></u...
<ul><li>A coté des pronoms relatifs, il y a aussi les locutions relatives qui sont des conjonctives  parfois exprimant: </...
<ul><li>De but  :  elles expriment une finalité, un but :  pour que, afin que,  de peur que, de crainte que… </li></ul><ul...
4. Que : complétive et relative :   <ul><li>Les propositions subordonnées complétives sont introduites par la conjonction ...
<ul><li>Dans la complétive « Que » suit un verbe).  Exemple  :  Je crois  que  le temps va changer . Dans la   relative, Q...
<ul><li>Sujet  : Il est utile  que vous compreniez ce que je fais.  </li></ul><ul><li>L’important est qu’elle soit d’accor...
5. Les verbes de la proposition complétive : <ul><li>Les verbes appellent la proposition subordonnée complétive, on trouve...
<ul><li>- Une inquiétude  : Il craint (redoute, a peur…) Que les résultats ne soient mauvais. </li></ul><ul><li>-Un souhai...
<ul><li>1.6 Le mode du verbe de la complétive peut être : </li></ul><ul><li>.à l’indicatif  (affirmation ou la perception)...
<ul><li>2. QUE hors le bon l’usage du français : </li></ul><ul><li>a. L’analyse du corpus  : </li></ul><ul><li>Que introdu...
<ul><li>Que introduit une circonstancielle : </li></ul><ul><li>1. donne-moi du chocolat  que  je préfère . </li></ul><ul><...
<ul><li>Que introduit une sorte de coordination vague : </li></ul><ul><li>1/ je vous rappelle juste le sujet que je n’en p...
<ul><li>La reprise de dialogue : </li></ul><ul><li>1- Qu’est ce qui de passe ? </li></ul><ul><li>_ Il se passe qu’il est m...
Conclusion : <ul><li>Grosso modo, le pronom QUE s’emploie à des besoins morphologiques et syntaxiques, et parfois il sorte...
Bibliographie  <ul><li>Des ouvrages consultés: </li></ul><ul><li>BESCHERELLE, Hatier,Paris,1997 </li></ul><ul><li>Français...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Que Passe Partout

2 892 vues

Publié le

1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 892
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
112
Actions
Partages
0
Téléchargements
89
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Que Passe Partout

  1. 1. Master Langue Française et Diversité Linguistique variation morphosyntaxique QUE passe-partout Préparé par : ER-RADI Abdeladim Encadrée par : Le Professeur H. ELAMRANI Année Universitaire : 2009/2010
  2. 2. Le plan: <ul><li>Introduction : </li></ul><ul><li>Les objectifs : </li></ul><ul><li>1. Le Que selon la Norme du Français  : </li></ul><ul><li>1.1. Définition du pronom QUE : </li></ul><ul><li>1.2. L’emploi et la fonction de QUE </li></ul><ul><li>1.3. Pronoms relatifs et locutions conjonctives : </li></ul><ul><li>1.4. QUE complétive et relative : </li></ul><ul><li>1.5. Les verbes de la proposition complétive : </li></ul><ul><li>1.6. Le mode du verbe de la complétive : </li></ul><ul><li>2. Le Que hors le bon usage du français : </li></ul><ul><li>a- L’analyse de corpus : </li></ul><ul><li>Conclusion : </li></ul><ul><li>La bibliographie : </li></ul>
  3. 3. Introduction <ul><li>Le pronom, comme son nom l'indique, est le remplaçant privilégié du nom , il est susceptible d'avoir les mêmes fonctions que le nom. Voir fonctions du nom . Les PRONOMS sont en nombre fini ( PRONOMS possessifs , PRONOMS démonstratifs , PRONOMS indéfinis , PRONOMS interrogatifs , PRONOMS relatifs , ces derniers sont l’objet cette recherche et plus précisément le pronom Que lorsqu’il s’emploie hors l’usage et à toute occasion en langage populaire. </li></ul>
  4. 4. Les objectifs <ul><li>Mettre l’accent sur les différentes représentation de Que selon la grammaire du système. </li></ul><ul><li>Expliquer les usages de Que dans la proposition complétive et la relative </li></ul><ul><li>Étudier la variation de Que où bien sa fréquence négative dans le code orale. </li></ul>
  5. 5. 1. Définition : <ul><li>Un pronom relatif introduit une proposition relative, le cas du pronom que, qui, dont, quoi, dont…les pronoms relatifs ont une double valeur : </li></ul><ul><li>- Ils représentent un nom ou un pronom déjà exprimé, qu’on antécédent du pronom relatif (le mot que le pronom relatif remplace s’appelle antécédent du pronom relatif. Il est placé avant le pronom relatif). </li></ul><ul><li>- A la manière d’une conjonction, ils établissent une relation entre deux propositions, et qui permettent de ne pas répéter le nom de l’antécédent qu’ils remplacent alors quels sont les types de pronoms relatifs ? </li></ul>
  6. 6. 2. L’emploi et la fonction de Que : <ul><li>Le pronom relatif Que s’emploie : </li></ul><ul><li>-Principalement comme complément d’objet du verbe de la subordonnée : </li></ul><ul><li>Exemple  : J’achète la moto que je reluque depuis longtemps. </li></ul><ul><li>-Parfois comme attribut du sujet de la subordonnée : </li></ul><ul><li>Exemple   : le paresseux qu’il est n’a encore rien fait. </li></ul>
  7. 7. 3. pronoms relatifs et locutions conjonctive : <ul><li>Les pronoms relatifs ont des formes simples et composées : </li></ul><ul><li>-Les formes simples telles  : que, qui, dont, ou. </li></ul><ul><li>-les formes composées  : lequel, duquel, auquel, laquelle … </li></ul><ul><li>Les locutions conjonctives : </li></ul>
  8. 8. <ul><li>A coté des pronoms relatifs, il y a aussi les locutions relatives qui sont des conjonctives parfois exprimant: </li></ul><ul><li>le temps   : Avant que, après que, aussitôt que, depuis que, alors que, jusqu’à ce que, en attendant que … </li></ul><ul><li>-Exemple  : Elle s’est endormie en attendant qu’il revienne. </li></ul><ul><li>De cause  : puisque, parce que, étant donné que, attendu que, vu que… </li></ul><ul><li>-Exemple  : Il était inquiet parce qu’elle n’était toujours pas rentrée à la nuit tombée. </li></ul>
  9. 9. <ul><li>De but  : elles expriment une finalité, un but : pour que, afin que, de peur que, de crainte que… </li></ul><ul><li>-Exemple  : je t’explique tout cela pour que tu comprennes les raisons de ma conduite. </li></ul><ul><li>De conséquence  : la conjonction Que précédée de tant, tellement, si, tel(s), telle(s). </li></ul><ul><li>-Exemple : Elle était si émue qu’elle se mit à pleurer. </li></ul><ul><li>Il y a d’autres locutions conjonctives : de concession, de condition, de comparaison… </li></ul>
  10. 10. 4. Que : complétive et relative : <ul><li>Les propositions subordonnées complétives sont introduites par la conjonction de subordination Que, servent à compléter le verbe de la proposition principale. La fonction de la subordonnée complétive comme si elle était un simple groupe nominal, la complétive a la fonction de complément d’objet du verbe de la principale. Prenons l’exemple suivant : Le maire a annoncé que la piscine municipale serait ouverte . </li></ul><ul><li>Cette proposition subordonnée complétive joue le même rôle que le groupe nominal : L’ouverture de la piscine municipale. / Le maire a annoncé l’ouverture de la piscine municipale. </li></ul><ul><li>N.B : (attention à ne pas confondre la proposition subordonnée complétive avec une proposition subordonnée relative introduite par « Que »). </li></ul>
  11. 11. <ul><li>Dans la complétive « Que » suit un verbe). Exemple  : Je crois que le temps va changer . Dans la relative, Que suit un nom ou un pronom : Exemple  : Le vent a chassé les nuages que nous apercevions il y a un instant . Ils existe trois catégories mais dans cette analyse nous sommes intéressés par les subordonnées introduites par la conjonction de subordination «QUE ». </li></ul><ul><li>La proposition suivante : Je comprends que tu sois en colère . </li></ul><ul><li>Dans la phrase, leur fonction peut être : </li></ul><ul><li>Complément d’objet direct  : Je crois qu’ils reviendront bientôt. </li></ul>
  12. 12. <ul><li>Sujet  : Il est utile que vous compreniez ce que je fais. </li></ul><ul><li>L’important est qu’elle soit d’accord avec nous. </li></ul><ul><li>Complément du nom : la pensée qu’il avait gagné le remplissait de joie. </li></ul><ul><li>Complément de l’adjectif  : Nous sommes soulagé qu’il soit rentré sain et sauf </li></ul><ul><li>En apposition à un mot de la proposition principale  : Qu’il eût écouté mes conseils, rien n’était moins sûr. </li></ul>
  13. 13. 5. Les verbes de la proposition complétive : <ul><li>Les verbes appellent la proposition subordonnée complétive, on trouve la proposition subordonnée complétive seulement après les verbes qui expriment (une déclaration, une opinion, une connaissance, une inquiétude, un souhait, une perception). </li></ul><ul><li>-Une déclaration  : Il dit (proclame, déclare…) que les résultats sont connus. </li></ul><ul><li>-une opinion  : Il pense (estime, trouve…) que les résultats sont bons. </li></ul><ul><li>-Une connaissance  : Il sait (admet, reconnaît…) que les résultats sont faux. </li></ul>
  14. 14. <ul><li>- Une inquiétude  : Il craint (redoute, a peur…) Que les résultats ne soient mauvais. </li></ul><ul><li>-Un souhait : Il souhaite (désir, voudrait…) que les résultats soient excellents. </li></ul><ul><li>-Une perception : Il voit (constate, perçoit…) que les résultats sont affichés. </li></ul>
  15. 15. <ul><li>1.6 Le mode du verbe de la complétive peut être : </li></ul><ul><li>.à l’indicatif (affirmation ou la perception) : Je sais qu’il est très content. </li></ul><ul><li>.au subjonctif (le doute, la négation, le désir) : Je doute qu’il soit très content. / Je souhaite qu’il rentre ce soir. </li></ul><ul><li>.Au conditionnel  : je savais qu’il serait content (sens d’un futur dans le passé). / Je suis sûr qu’il serait très content s’il réussissait (supposition). </li></ul>
  16. 16. <ul><li>2. QUE hors le bon l’usage du français : </li></ul><ul><li>a. L’analyse du corpus  : </li></ul><ul><li>Que introduit une complétive : </li></ul><ul><li>1/Tu es prête que je te parle ? </li></ul><ul><li>2/je t’aime que tu es là. </li></ul><ul><li>- qu’est-ce que tu veux ? </li></ul><ul><li>3/je veux que ne veux pas y rester . </li></ul><ul><li>4/j’ai pleine de nouvelles à te dire qu’on est pas contents du tout. </li></ul>
  17. 17. <ul><li>Que introduit une circonstancielle : </li></ul><ul><li>1. donne-moi du chocolat que je préfère . </li></ul><ul><li>2. avant je supportais vos blagues que maintenant je supporte plus. </li></ul><ul><li>3. je préfère qu i nous appellent marocains que avant i nous appellent moros. </li></ul><ul><li>4. je vous rappelle juste le sujet que je n’en parlerai pas ici. </li></ul>
  18. 18. <ul><li>Que introduit une sorte de coordination vague : </li></ul><ul><li>1/ je vous rappelle juste le sujet que je n’en parlerai pas ici. </li></ul><ul><li>2/ tu sais à qui tu n’as pas téléphoné depuis longtemps et que c’est pas sympa. </li></ul><ul><li>Que introduit incise d’énonciation  : </li></ul><ul><li>1/ Quatre degrés à Paris / qu’il a dit la radio . </li></ul>
  19. 19. <ul><li>La reprise de dialogue : </li></ul><ul><li>1- Qu’est ce qui de passe ? </li></ul><ul><li>_ Il se passe qu’il est midi et qu’i(l)s ont toujours pas arrivé. </li></ul><ul><li>2- Qu’est ce que tu veux ? </li></ul><ul><li>_je veux que je ne veux pas y rester . </li></ul><ul><li>3- T’a l’air content </li></ul><ul><li>_ y a de quoi que sois content . </li></ul><ul><li>  L’introducteur de discours indirect : </li></ul>
  20. 20. Conclusion : <ul><li>Grosso modo, le pronom QUE s’emploie à des besoins morphologiques et syntaxiques, et parfois il sorte de la norme du français et s’emploie dans le langage populaire et familier,etc. En constituant une variation et une richesse linguistique au même temps. </li></ul>
  21. 21. Bibliographie <ul><li>Des ouvrages consultés: </li></ul><ul><li>BESCHERELLE, Hatier,Paris,1997 </li></ul><ul><li>Français ordinaire, F.GADET, Armand COLIN, Paris 1996/97 </li></ul>

×