Enfant dans les années 80

3 356 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 356
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Enfant dans les années 80

  1. 1. Co mme nt as -tu fait po ur s urvivre ...? Mettez le son!
  2. 2. S i tu as é té e nfant avant le s anné e s 80 Co mme nt as -tu fait po ur s urvivre ? ? ?
  3. 3. Enfants , no us allio ns dans de s vo iture s s ans c e inture s de s é c urité , ni airbag s . Vo yag e r à l’arriè re d ’une c amio nne tte é tait une pro me nade s ympa . On s ’e n s o uvie nt e nc o re ...
  4. 4. No s be rc e aux é taie nt pe ints ave c de s c o ule urs brillante s à bas e de plo mb !
  5. 5. Il n ’y avait pas de bo uc ho ns de s é c urité s ur le s bo ute ille s de mé dic ame nts , ni s ur le s tiro irs o u le s po rte s ...
  6. 6. Quand no us partio ns à vé lo , no us n ’avio ns ni c as que , ni pro te c tio n po ur le s c o ude s o u le s g e no ux . Nos parents ne portaient pas plainte contre le maire parce qu’ il y avait un trou dans le goudron qui nous avait fait tomber
  7. 7. On buvait de l’e au du ro bine t du jardin o u là o ù o n e n tro uvait, jus qu ’à c e qu ’o n n ’ait plus s o if. On n ’avait pas de bo ute ille d ’e au miné rale .
  8. 8. On me ttait de s he ure s à c o ns truire de s vo iture s ave c de s c ais s e s e t de s tuyaux qui ne re s pe c taie nt pas le s no rme s AFNOR o u CE
  9. 9. Aprè s que lque s c ho c s , o n avait appris à ré s o udre le pro blè me ... On s e lais s ait to mbe r c o ntre un arbre o u par te rre . Le SAM n intervenait pas à chaque chute U ’
  10. 10. On s o rtait jo ue r à la s e ule c o nditio n de re ntre r po ur l’he ure du re pas ...
  11. 11. On allait à l’é c o le po ur travaille r e t appre ndre e t no n po ur « dé ve lo ppe r no tre po te ntie l de c ré ativité  »
  12. 12. Lo rs qu ’o n ne travaillait pas , l’ins tit no us do nnait de s punitio ns o u de s c o ups de rè g le s s ur le s do ig ts . Nos parents ne sont jamais aller porter plainte. On savait qu’ on l’ avait mérité
  13. 13. On n ’avait pas de po rtable ... On é c rivait de s le ttre s e t de s c arte s po s tale s ...
  14. 14. On s e c o upait, o n s e c as s ait le s o s , o n pe rdait de s de nts , mais, il n’ y a jamais eu de plainte pour ces accidents… Personne n’ était coupable... seulement nous-męmes.
  15. 15. On jo uait aux g e ndarme s e t aux vo le urs , o n jo uait ave c de s pé tards , o n n  ’a jamais fait brûle r de vo iture s ...
  16. 16. On partag e ait un c o c a e ntre quatre (quand l’o n po uvait s e l’ac he te r c ar c ’é tait la bo ute ille e n ve rre d ’un litre )... On buvait to us à la mê me bo ute ille e t pe rs o nne n ’e s t mo rt po ur ç a .
  17. 17. On n ’avait pas de Play S tatio ns , MP 3, Ninte ndo 64, XBo xs , Je ux Vidé o , 99 c haîne s de TV par c âble , vidé o g rave urs , c iné , s o n “s urro und”, po rtable s , o rdis , “Chat”, Inte rne t, e tc ... Par c o ntre : On avait de vrais amis
  18. 18. On s o rtait, o n pre nait no s vé lo s o u o n marc hait jus qu ’à c he z no s c o pains , o n s o nnait o u ...o n e ntrait to ut s imple me nt s ans s o nne r e t o n allait jo ue r… On n envoyait pas un W sur M ’ izz SN
  19. 19. No s amis s ’appe laie nt, Pie rre , Jac que s , S ylvie e t no n S ac ha 31, Labe lle 75 o u S lup@XX
  20. 20. On jo uait ave c de s bâto ns , ave c de s balle s de te nnis , aux po lic ie rs e t aux vo le urs , à c ac he - c ac he , au fo o tball, au ballo n pris o nnie r, à la po upé e aux pe tite s vo iture s e t no n aux S IM ’S o u à S e c o nd Life .
  21. 21. Ce rtains n ’é taie nt pas de trè s bo ns é lè ve s , ils de vaie nt s imple me nt re do uble r l’anné e quand ils ne ré us s is s ait pas . Pe rs o nne n ’allait c he z le ps yc ho lo g ue , ni le ps yc ho pé dag o g ue . Simplement, on redoublait et on avait une deuxième chance.
  22. 22. Ce ux qui ne vo ulaie nt pas faire d ’é tude s partaie nt e n appre ntis s ag e . Ce n ’é tait pas une s anc tio n .
  23. 23. On a fait l’e xpé rie nc e de la libe rté , de s s uc c è s e t de s é c he c s , de s re s po ns abilité s ... Et on a appris à se débrouiller.
  24. 24. Es -tu de c e tte g é né ratio n ? S i tu l’e s , do nne -to i une minute de ré fle xio n e t e nvo ie c e me s s ag e à te s amis . Peut-ętre pendant quelques instants ils vont oublier la vie agitée qu’ ils vivent et redeviendront les enfants d’ autrefois...
  25. 25. JE TE S OUHAITE UNE BELLE JOURNÉE !

×