Janin PréSentation Jfk09 C

420 vues

Publié le

JFK2009

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
420
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Janin PréSentation Jfk09 C

  1. 1. Effets combinés de l’EMS à haute fréquence et de l’entraînement physique sur les performances à l’effort des patients en insuffisance cardiaque chronique Janin C, Vermeersch A, Arnaud I, Richter C, Pruski C, Garcia de la Torre I, Iliou MC Service de Réadaptation Cardiaque Hôpital Broussais-HEGP Paris
  2. 2. Retentissement périphérique de l’IC : Anomalies structurelles du muscle squelettique <ul><li>Quantitatives </li></ul><ul><li>Diminution de la masse musculaire => diminution de la force et de l’endurance </li></ul><ul><li>Qualitatives : modifications histologiques des fibres musculaires </li></ul><ul><li>↑ du % de fibre de type IIb (force) </li></ul><ul><li>↓ du % de fibre de type I (endurance) </li></ul><ul><li>Pas de modification du % de fibres de type IIa </li></ul>
  3. 3. Comparaison muscle sain et insuffisant cardiaque Ins Card Normal Normal Ins Card
  4. 4. Anomalies métaboliques du muscle squelettique <ul><li>Modification du métabolisme à l’effort </li></ul><ul><ul><ul><li>↑ du métabolisme glycolytique </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>↓ de la phosphorylation oxydative </li></ul></ul></ul><ul><li>Modification des capacités oxydatives </li></ul><ul><ul><ul><li>forme des mitochondries anormale et ↓ de leur volume </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>↓ de l’activité enzymatique oxydative </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>↑ de l’activité enzymatique glycolytique </li></ul></ul></ul><ul><li>Anomalies périphériques à l’origine de la diminution des </li></ul><ul><li> capacités maximales d’effort (pic de VO2). </li></ul>
  5. 5. Moyens thérapeutiques
  6. 6. EMS chez l’ IC chronique : Effets généraux et périphériques <ul><li>Tolérance à l’effort </li></ul><ul><li>Sur le pic de VO2 et le SAV </li></ul><ul><li>Sur les tests de marche </li></ul><ul><li>Musculaires </li></ul><ul><li>Sur la force, l’endurance musculaire et la trophicité </li></ul><ul><li>Sur la composition histologique du muscle squelettique  </li></ul><ul><li>Sur le métabolisme musculaire et l’activité enzymatique du muscle </li></ul><ul><ul><li>Diminution du temps de re-synthèse de la PCr, ↓ enzymes glycolytiques, ↑ enzymes oxydatives </li></ul></ul><ul><li>Fonction vasculaire et endothéliale </li></ul><ul><li>Médiateurs de l’inflammation </li></ul><ul><li>Bonne tolérance </li></ul><ul><li>Effets comparés avec le ré-entraînement traditionnel (aérobie) </li></ul><ul><li> Bénéfices moindres </li></ul>
  7. 7. <ul><li> l’EMS est un moyen thérapeutique complémentaire …dont il faut préciser la place dans la réadaptation des patients insuffisants cardiaques… </li></ul>
  8. 8. Place de l’EMS dans la réadaptation (études comparatives) <ul><li>Fonction de la sévérité des patients : </li></ul><ul><li>Deley et al, 2008 : les patients dont les capacités d’effort sont les plus faibles qui bénéficient des améliorations les plus importantes (pic de VO2, SAV, test de 6’,...) après EMS. </li></ul><ul><li>Fonction des caractéristiques des protocoles : </li></ul><ul><ul><li>Forme : rectangulaire et biphasique </li></ul></ul><ul><ul><li>Cycle : 25 % (Quittan et al .) à 60 % (Deley et al .) </li></ul></ul><ul><ul><li>Durée de stimulation : 30 (Quittan et al. ) à 240 min (Nurh et al. ) </li></ul></ul><ul><ul><li>Durée du traitement : 5 à 10 semaines (Nurh et al. ) </li></ul></ul><ul><ul><li>Intensité : seuil strio-moteur (ou ~ 30% de la CMV) </li></ul></ul><ul><ul><li>Muscle : quadriceps, ischio-jambiers, triceps sural </li></ul></ul><ul><ul><li>Fréquences : hautes (50 Hz) vs basses (10-15 Hz) </li></ul></ul>
  9. 9. Effets de l’EMS + endurance vs endurance seule <ul><li>Etude rétrospective </li></ul><ul><li>39 patients ICC </li></ul><ul><li>Programme de réadaptation: </li></ul><ul><ul><li>Entraînement physique : segmentaire + cycloergomètre </li></ul></ul><ul><ul><li>Education thérapeutique </li></ul></ul><ul><ul><li>Aides psycho-sociales </li></ul></ul><ul><ul><li>EMS + ou – </li></ul></ul><ul><li>13 EMS + (cas) </li></ul><ul><li>26 EMS – (témoins) appariés : âge, sexe, FE et pic VO2 initial </li></ul>
  10. 10. Population étudiée (1) ns 13.6 ± 5.5 11.4 ± 3.8 12.9 ± 5.1 Pic VO2 1 (ml/kg/min) ns 60.0 ± 24.3 48.3 ± 11.9 56.3 ± 21.7 Charge max EE1 (watts) ns 3.8 ± 2.0 3.1 ± 2.3 3.6 ± 2.2 Durée EE1 (min) ns 23.8 ± 8.2 22.4 ± 7.1 23.3 ± 7.8 FE (%) ns 61.9 ± 14.9 65.1 ± 17.1 63.0 ± 15.5 Age (ans) p EMS – (n=26) EMS + (n=13) Tous (n=39) variables 0.02 554.3 ± 268.1 1224.3 ± 749.9 822.3 ± 598.1 BNP (pg/ml) ns 121.6 ± 52.0 109.3 ± 25.4 117.5 ± 44.9 Creat (µmol/l) ns 11.8 ± 1.6 12.0 ± 3.9 11.9 ± 2.5 Hb (g/dl) ns 135.9 ± 3.4 125.7 ± 37.6 132.2 ± 22.8 Na (mmol/l) ns 9.5 ± 3.8 8.3 ± 3.1 9.1 ± 3.6 SAV 1 (ml/k/min) ns 50.2 ± 14.4 46.5 ± 13.1 48.9 ± 13.9 % VO2 theor (%)
  11. 11. Population étudiée (2) ns 15 (57.7) 6 (46.1) 26 (66.7) Classe NYHA III-IV ns 11 (42.3) 7 (53.8) 13 (33.3) Classe NYHA I-II ns 18 (69.2) 7 (53.8) 25 (66.6) CM Ischémique ns 8 (30.7) 6 (46.2) 14 (35.9) CM Dilatée ns 22 (84.6) 11 (84.6) 33 (84.6) Sexe masculin p EMS – (n=26) EMS + (n=13) Tous (n=39) variables ns 11 (57.9) 4 (50) 15 (51.6) VO2 initiale < 50 % théor. ns 13 (52.0) 7 (53.8) 20 (51.3) Antialdostérone ns 23 (92.0) 11 (84.6) 34 (87.2) Diurétiques 0.007 16 (64.0) 3 (23.1) 19 (48.7) Bbloquant ns 24 (92.3) 12 (92.3) 36 (93.3) IEC ou ARA II Traitements 0.03 17 (65.4) 5 (38.5) 22 (56.4) Rythme sinusal
  12. 12. Résultats (1) * p<0.05 (watts) (%) * * *
  13. 13. Résultats (2) (%) ns ns ns
  14. 14. Résultats <ul><li>Pour les deux groupes </li></ul><ul><ul><li>↑ significative de la durée et de la puissance max, ↑ du pic de VO2 et du SAV </li></ul></ul><ul><li>Comparaison EMS+ / EMS - : pas de différences significatives </li></ul><ul><li>Tendance en faveur du groupe EMS + </li></ul>
  15. 15. Discussion <ul><li>Hypothèses explicatives des résultats : </li></ul><ul><ul><li>Pas de problème d’observance des séances (23 vs 21) </li></ul></ul><ul><ul><li>Méthodologie : étude non randomisée </li></ul></ul><ul><ul><li>Population : trop âgée, échantillon de patients trop faible, hétérogénéité des groupes au départ ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Pas de testing musculaire </li></ul></ul><ul><ul><li>Protocoles de stimulation ? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Utilisation de « hautes » fréquences (33 à 80 Hz). </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Durées de stimulation insuffisantes (souvent < à 30 min). </li></ul></ul></ul>
  16. 16. Projet sur la place de l’EMS à basse fréquence dans la réadaptation de l’IC CREMS-HF
  17. 17. Objectifs <ul><li>Principal : Évaluer les effets de l’utilisation combinée de l’EMS à basse fréquence et de l’entraînement physique dans la réadaptation des insuffisants cardiaque sur les performances à l’effort </li></ul><ul><li>Secondaires : </li></ul><ul><ul><li>Identifier le sous groupe de patients IC qui pourront le plus en bénéficier </li></ul></ul><ul><ul><li>Évaluer les effets sur la force musculaire </li></ul></ul><ul><ul><li>Évaluer les effets sur la classe fonctionnelle et la qualité de vie </li></ul></ul><ul><ul><li>Évaluer les effets sur balance sympatho-vagale </li></ul></ul>CREMS-HF
  18. 18. CREMS-HF IC Évaluation Réadaptation + EMS Réadaptation Évaluation Registre Évaluation : EE-VO 2 , test marche, force musculaire , biologie, statut fonctionnel CREMS-HF
  19. 19. Conclusions <ul><li>L’atteinte musculaire dans l’ICC est un des paramètres déterminants de la qualité de vie </li></ul><ul><li>Réadaptation cardiaque permet d’améliorer les capacités d’effort </li></ul><ul><li>EMS = moyen complémentaire dans la réadaptation de l’IC chronique </li></ul>
  20. 20. Messages pour lundi <ul><li>En pratique, l’EMS chez les IC </li></ul><ul><li>Moyen de diversification de la prise en charge </li></ul><ul><li>Place variable selon la sévérité des patients et les modalités d’application : </li></ul><ul><ul><li>Bénéfices importants dans l’IC sévère </li></ul></ul><ul><li>Utilisation préférentielle </li></ul><ul><ul><li>des basses fréquences : pour améliorer l’endurance musculaire (correction des anomalies de l’IC) </li></ul></ul><ul><ul><li>des hautes fréquences : si besoin d’amélioration de la force musculaire </li></ul></ul>

×