Fantin

649 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
649
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
31
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fantin

  1. 1. Un atelier aux Batignolles Ana Vidal et Ana Revuelta Henri Fantin-Latour
  2. 2. L´auteur <ul><li>Ignace Henri Jean Théodore Fantin-Latour, né à Grenoble le 14 janvier 1836 et mort à Buré le 25 août 1904, est un peintre réaliste et intimiste, et lithographe français.
  3. 3. Il étudie avec son père Jean-Théodore Fantin-Latour 1805 1872, puis avec Horace Lecoq de Boisbaudran à la Petite École de dessin de Paris. Il entre à l'École des beaux-arts en 1854 et participe à l'éphémère expérience de Gustave Courbet en 1859. Il épouse la peintre Victoria Dubourg en 1876. Il passe ensuite ses étés dans la résidence de la famille de sa femme à Buré en Basse-Normandie.
  4. 4. Membre du groupe dit 'de 1863', puis du Cénacle des Batignolles d'où surgira l'Impressionnisme, il est un peu, remarquait Gustave Kahn, le chaînon qui unit les peintres d'aujourd'hui à la peinture romantique. Fantin rénove le portrait collectif avec de grands tableaux-manifestes ; Hommages à Delacroix, 1864, Le toast, hommage aux peintres réalistes 1865, fragment à la Freer Callery, Washington ; L'atelier des Batignolles, hommage à Manet; Un coin de Table, hommage à Baudelaire et aux parnassiens 1872, Autour du Piano, hommage aux musiciens et musicologues 1885.
  5. 5. Il est enterré au Cimetière du Montparnasse. </li></ul>
  6. 6. Un atelier aux Batignolles
  7. 7. L´oeuvre <ul>Les Batignolles étaient le quartier où vivaient Manet et un certain nombre des futurs impressionnistes. Fantin-Latour, témoin discret de cette époque, rassemble autour de Manet, consacré chef d'école, de jeunes artistes aux idées novatrices. De gauche à droite, on peut reconnaître Otto Schölderer, ; Manet, Auguste Renoir, Zacharie Astruc, Emile Zola, Edmond Maître, Frédéric Bazille, , Claude Monet. </ul>
  8. 8. Description de les coleurs de l'obre <ul>Les attitudes sont sobres, les costumes sévères, les visages presque graves. Fantin-Latour souhaite que ces jeunes artistes, alors très décriés, soient perçus comme des personnalités sérieuses et respectables. L'atmosphère générale de l'atelier est également empreinte de sobriété : peu de détails, peu d'éléments de décor. Seuls deux accessoires rappellent au spectateur certains choix esthétiques de la nouvelle école : la statuette de Minerve témoigne du respect dû à la tradition antique, le pot en grès japonisant évoque l'admiration de toute cette génération d'artistes pour l'art japonais. </ul>
  9. 9. Autres oeuvres <ul>Nature morte (1866) </ul>
  10. 10. Filles du Rhin (1876)
  11. 11. La toillete (-)
  12. 12. Fleurs roses (-)

×