Manual

2 738 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 738
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
24
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Manual

  1. 1. MANUEL DE JEU
  2. 2. Avertissement aux utilisateurs de téléviseurs à rétroprojection Les images fixes peuvent endommager de manière irréversible le tube cathodique ou marquer à jamais les luminophores qui constituent l'écran de ces téléviseurs. C'est pourquoi il est conseillé d'éviter d'utiliser des jeux vidéo trop souvent ou de façon prolongée avec les téléviseurs à rétroprojection. Prévention des risques d'épilepsie A lire avant toute utilisation d'un jeu vidéo par vous-même ou par votre enfant Chez certaines personnes, la stimulation visuelle par certains effets stroboscopiques ou motifs lumineux peut déclencher une crise d'épilepsie ou une perte de connaissance et ce, y compris dans la vie de tous les jours. Chez ces personnes, le simple fait de regarder la télévision ou de jouer à un jeu vidéo peut suffire à déclencher une crise. Les symptômes peuvent même se déclarer chez un individu sans antécédents médicaux ou n'ayant jamais souffert de crise d'épilepsie. Si vous-même ou un membre de votre famille avez déjà présenté des symptômes liés à l'épilepsie (crise épileptique ou perte de connaissance) à la suite d'une exposition à des effets lumineux stroboscopiques, veuillez consulter votre médecin avant de commencer à jouer. Nous conseillons vivement aux parents de prêter une attention soutenue à leurs enfants lorsqu'ils utilisent un jeu vidéo. Si vous ou votre enfant ressentez l'un des symptômes suivants en cours de jeu : vertiges, troubles de la vue, contractions oculaires ou musculaires incontrôlées, perte de connaissance, désorientation, mouvements involontaires ou convulsions, veuillez cesser IMMÉDIATEMENT la partie et consulter votre médecin. Règles à respecter pour jouer dans les meilleures conditions possibles S'installer confortablement, en position assise, le plus loin possible de l'écran. Jouer de préférence sur un écran de petite taille. Eviter de jouer en cas de fatigue ou de manque de sommeil. Veiller à ce que la pièce soit bien éclairée. Observer des pauses de 10 à 15 minutes par heure de jeu. 1
  3. 3. Commandes de base Veuillez consulter le guide des commandes clavier. Table des matières Commandes de base ................................................................................................................................2 Introduction ..............................................................................................................................................3 Installation du jeu ......................................................................................................................................4 Preparation de la partie ............................................................................................................................5 Menu principal ..........................................................................................................................................5 Menu Jouer ..............................................................................................................................................5 Campagne complète ................................................................................................................................6 Le mode Campagne complète – La Carte stratégique ............................................................................9 Les moyens de l'expansion ....................................................................................................................10 L'écran de la carte stratégique ................................................................................................................14 Créer votre clan ....................................................................................................................................17 Mobiliser les armées ..............................................................................................................................19 Autres facteurs ......................................................................................................................................22 Mode bataille ..........................................................................................................................................24 La vue de la bataille ................................................................................................................................25 Connaître son armée ..............................................................................................................................27 Le commandement des armées ............................................................................................................30 Les formations de bataille ......................................................................................................................32 Les préparatifs de bataille ......................................................................................................................34 Batailles historiques ................................................................................................................................36 Bataille personnalisée ..............................................................................................................................37 Campagnes historiques ..........................................................................................................................38 Types d'unités ..........................................................................................................................................39 Les constructions ....................................................................................................................................45 Menu du jeu ............................................................................................................................................52 Options ..................................................................................................................................................52 Editeur de cartes ....................................................................................................................................54 Sauvegarde et chargement ....................................................................................................................55 Modes multijoueurs ................................................................................................................................56 Le menu principal multijoueur ................................................................................................................56 Jouer sur EA Play ..................................................................................................................................57 Ecran de sélection des forums ................................................................................................................57 Créer un forum ......................................................................................................................................59 Partie Internet – Configuration bataille simple ......................................................................................60 Héberger une partie en mode multijoueur ............................................................................................61 L'écran du forum multijoueur ................................................................................................................62 Sélection de l'armée en mode multijoueur ............................................................................................63 Partie réseau local ..................................................................................................................................64 Glossaire ................................................................................................................................................65 L’équipe de Shogun: TOTAL WAR - Warlord Edition ............................................................................67 2
  4. 4. Introduction Dans Shogun: Total WarTM – Warlord Edition, vous vous plongez corps et âme dans l'univers des seigneurs de guerre dans le Japon du XVIe siècle. L'action se passe durant l'ère Sengoku Jidai. Cette expression signifie "L'âge du pays en guerre" et vous constaterez que ce nom est mérité. Vous tenez le rôle de l'un des sept seigneurs de guerre ou "daimyo" et, à ce titre, vous devrez conspirer, négocier, commander et vous battre afin de conquérir le titre de Shogun ou "commandant suprême soumettant les barbares" qui vous est dû. Sachez cependant que le chemin menant vers la gloire est semé d'embûches. Il vous faudra affronter 6 rivaux extrêmement habiles, tous passés maîtres dans le noble art des samouraï et connaissant parfaitement l'ouvrage de Sun Tzu, "L'art de la guerre". Ceci veut dire qu'il vous faudra faire preuve d'intelligence et de ruse pour triompher. Vous pouvez maintenant commencer votre lutte pour contrôler un clan à trois nouveaux points de départ, ce qui donne une nouvelle dimension à votre ambition. Ce jeu vous donne également l'occasion de conquérir le Japon en incarnant Koubilaï Khan, le chef suprême de la horde mongole, lors de son invasion au XIIIe siècle. Vous pouvez aussi choisir de défendre le Japon comme chef du clan Hojo, les régents de l'époque. Les deux camps mèneront de rudes campagnes et la victoire n'est assurée pour personne ! • Si vous n'y connaissez pas grand chose et que vous avez envie d'en savoir plus, le mieux serait de consulter le manuel "Le destin du daimyo". Vous aurez ainsi un aperçu très précieux de cette période de l'histoire, à la fois fascinante et brutale. Dans cette nouvelle édition, il comporte également le récit de l'invasion mongole du Japon, ainsi que la stratégie et la tactique des envahisseurs. Le mode Campagne complète Le mode de jeu principal ou mode Campagne complète est divisé en deux sections. Les stratégies basées sur des cycles Non seulement il vous faudra assumer le rôle de commandant en chef de vos armées, mais vous devrez encore gérer la richesse de vos territoires, construire vos défenses et vos dojos, entraîner vos hommes et nouer des alliances avec les daimyo rivaux en attendant le moment propice où vous frapperez. Utilisez les ninja, les shinobi ainsi que d'autres unités stratégiques pour conquérir région après région afin de devenir le maître incontesté du Japon. • Veuillez consulter la rubrique L'écran de la carte stratégique, page 9 pour en savoir plus à ce sujet. Si vous êtes à la tête des envahisseurs mongols, vous n'aurez pas à gérer les provinces conquises de la même façon. Toutes les nouvelles unités mongoles arrivent comme renforts depuis le continent chinois et vos options de construction sont très limitées. Votre tâche en tant que chef des Mongols consiste à être un grand général ! Les batailles épiques en temps réel Quand deux armées se rencontrent sur la Carte stratégique, vous vivez la guerre telle qu'elle eut lieu au XVIe siècle. Comme à cette époque, elle sera sanglante et glorieuse, avec un code d'honneur très strict qu'il faut respecter pour vaincre ses ennemis. Plus vos hommes auront de l'expérience, plus leur honneur augmentera et vous en récolterez les fruits en qualité de daimyo. Leur obéissance et leur motivation pour se battre et mourir pour vous feront la différence entre un clan puissant et durable et un groupe disparate de ronin sans foi ni loi, sans dieu ni maître. Grâce une interface riche et intuitive, vous pourrez commander des milliers de guerriers dans une seule bataille ! L'expérience de la guerre n'a jamais été portée à une échelle aussi large, ni aussi épique. 3
  5. 5. • Pour en savoir plus à propos des batailles en temps réel, vous trouverez ce qu'il vous faut dans la rubrique mode Bataille, page 24. • Pour mener une bataille définie selon vos goûts, consultez la rubrique Bataille personnalisée, page 37. Les autres types de parties En plus du mode interactif Campagne complète décrit ci-dessus, une multitude d'autres options permettent à tous d'y trouver leur compte, que vous soyez un joueur occasionnel ou un combattant aguerri du net... Mode BATAILLES HISTORIQUES – Revivez les plus grandes batailles du Japon féodal. Les simulations ont été créées avec l'aide des plus grands experts de cette période de l'histoire du Japon. Pour avoir des informations précises, il suffit de consulter la rubrique Batailles historiques, page 36. Mode MULTIJOUEUR – Mesurez-vous aux nouveaux venus sur EA.NET, participez au tournoi mondial, créez vos propres forums pour dialoguer avec vos amis et pour les affronter. Vous pouvez aussi tout simplement mettre sur pied une partie en réseau, au bureau ou à la maison. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la rubrique Multijoueur, page 56. Mode BATAILLE PERSONNALISÉE – Engagez-vous dans une bataille entièrement taillée à vos mesures. Mode CAMPAGNES HISTORIQUES – Prenez en main l'armée de l'un des trois grands unificateurs : Oda Nobunaga, Tokugawa Ieyasu ou Toyotomi Hideyoshi et revivez les principales batailles de leurs campagnes légendaire pour conquérir le titre de Shogun. Vous pouvez aussi endosser l'habit du grand Koubilaï Khan et tenter de vaincre les armées japonaises dans une série de batailles afin de soumettre le Japon à votre loi. Le monde de Shogun: Total War™ perdure • De nombreux événements en ligne sont prévus. • Des patchs et des mises à jour permettront au jeu de suivre votre évolution. Pour avoir encore plus d'infos ainsi que les mises à jour les plus récentes, n'hésitez pas à visiter notre site Internet à l'adresse suivante : www.totalwar.com. • Si vous êtes intéressé par d'autres titres, vous trouverez tout ce que vous voulez savoir à l'adresse suivante : http://www.ea.com. Installation du jeu Veuillez consulter le guide d'installation du jeu. 4
  6. 6. Preparation de la partie Menu principal NOUVELLE PARTIE : pour commencer une nouvelle partie. CHARGER PARTIE : pour charger une partie sauvegardée Voir la rubrique Sauvegarde et chargement p.56 MULTIJOUEUR : pour rechercher les serveurs ou pour créer une partie multijoueur. Consulter la rubrique Multijoueur, page 56. DIDACTICIEL : pour vous familiariser avec l'interface des batailles de Shogun: Total War – Warlord Edition™. OPTIONS : pour régler les options son, vidéo, de jeu, les paramètres, et accéder à l'Editeur de carte (voir la rubrique Options page 52) GENERIQUE : pour voir le générique. QUITTER : pour quitter Shogun: Total War ™– Warlord Edition et retourner sous Windows • Pour continuer, cliquez sur l'option souhaitée. Remarque : les options par défaut apparaissent en caractères gras. Menu Jouer Vous pouvez choisir parmi quatre modes : Mode CAMPAGNE COMPLÈTE – Sélectionnez un clan et partez à la conquête du Japon afin d'en devenir le chef suprême, le Shogun , ou récrivez l'Histoire en dirigeant l'invasion mongole et en livrant bataille aux redoutables armées samouraï japonaises. MODE BATAILLE PERSONNALISÉE – Engagez-vous dans une bataille entièrement taillée à vos mesures. Mode BATAILLES HISTORIQUES – Participez aux plus grandes batailles du Japon médiéval. Mode CAMPAGNES HISTORIQUES – Renouvelez les exploits des plus grands daimyo lors de leurs batailles ou endossez l'habit de Koubilaï Khan pour essayer de conquérir le Japon. 5
  7. 7. • Mettez en surbrillance le mode de votre choix et cliquez. Revenir au menu principal Pour revenir à tout moment au menu principal, cliquez sur le coin de page plié au bas de l'écran d'un menu. Remarque : toutes les modifications des options son, vidéo ou autres seront effectives dans la partie que vous allez disputer. Campagne complète Sélectionnez un des sept clans et disputez une campagne qui pourra durer plus de 80 ans sous l’ère Sengoku Jidai ou bien sélectionnez les envahisseurs mongols ou encore les défenseurs Hojo du Japon du XIIIe siècle. Ce mode combine les éléments stratégiques avec ceux de la bataille en temps réel pour créer un environnement de jeu permettant une immersion totale dans l'ambiance de l'époque. Mais n'oubliez pas qu'il faut de nombreuses générations et des années de luttes et de sacrifices pour conquérir le Japon et le titre de Shogun ! • Si vous voulez commencer tout de suite, consultez la rubrique Créer une partie campagne complète, page 8. • Si vous préférez avoir une vue d'ensemble du mode Campagne complète avant de commencer, nous vous conseillons d'étudier la rubrique Le déroulement du jeu, page 7. Astuce : si vous avez envie de faire une petite partie rapide, vous trouverez ce qu'il vous faut dans la rubrique Bataille personnalisée, page 37. Les objectifs d'une partie en mode Campagne complète Le XVIe siècle fut une période au cours de laquelle les clans rivaux de samouraï, menés chacun par leur daimyo (ou seigneur de guerre), se disputaient la suprématie du Japon. Les plus grands d'entre eux aspiraient à devenir Shogun, l'autorité militaire suprême du pays. Tout comme eux, vous devrez créer une armée puissante ainsi que les structures nécessaires à son entretien. Ensuite, grâce à des négociations avec des daimyo rivaux et les Occidentaux, le tout combiné à une gestion astucieuse de vos unités (au niveau des batailles et au point de vue stratégique), vous pourrez enfin vous frayer un chemin vers la gloire suprême, le titre de Shogun. Si vous faites une campagne d'invasion mongole, vos objectifs seront légèrement différents. En tant que Mongol, vous devez conquérir le Japon avec votre armée existante et les renforts qui vous parviendront de Chine. En tant que représentant du clan Hojo, vous devez repousser les Mongols au- delà des mers. La campagne complète ne comporte aucune activité diplomatique, il s'agit uniquement de conquérir militairement le Japon. La victoire en mode Campagne Le jeu se termine quand vous et votre clan avez éliminé tous vos rivaux et unifié le Japon avec la puissance de vos armées de samouraï, ou quand vous mourez sans héritier pour reprendre le pouvoir (dans ce cas vous êtes vaincu !). La victoire en Campagne mongole Le jeu se termine lorsque les Mongols ont conquis toutes les provinces de la carte ou lorsqu’une armée Hojo a repris la dernière province sous contrôle mongol. 6
  8. 8. Le déroulement du jeu Vous trouverez ci-dessous une brève description des différentes étapes de chaque cycle du jeu. Si le jeu sur PC n'a plus de secrets pour vous, cette rubrique vous donnera une vue d'ensemble du déroulement du jeu. Si ce n'est pas le cas, elle vous servira d'introduction aux interfaces du jeu et aux stratégies qui seront abordées en détail dans les rubriques Carte stratégique et Mode Bataille aux pages 9 et 24. Les préparatifs de guerre En tant que daimyo d'un clan, vous contrôlez un certain nombre de provinces au début du jeu. Chacune d'entre elles vous rapporte des revenus sous forme de koku (soit la ration de riz annuelle pour un homme). Ces revenus, produits et collectés dans vos provinces, vous pouvez les dépenser pour l'entraînement et l'entretien de vos armées et de vos unités spéciales, pour améliorer vos constructions et vos fortifications, ou pour augmenter votre production. • Construisez toujours un château dans vos provinces les plus importantes. Si vous n'avez pas de fortifications, même rudimentaires, vous ne pourrez ni entraîner de soldats, ni soutenir un siège. • Un daimyo rival ou un général des rebelles ou des ronin peuvent immédiatement revendiquer une province dans laquelle il n'y a pas de troupes. L'engagement dans la bataille Lorsque vous aurez entraîné vos armées et nommé un général à la tête de chacune d'entre elles, vous pourrez leur donner l'ordre de commencer les opérations en déplaçant une partie de l'armée dans la province d'un ennemi. Ce geste d'agression produira l'une des trois réactions suivantes : • L'armée ennemie tient bon et se prépare à la bataille. Les deux armées se rencontrent sur la Carte stratégique et vous pouvez, si vous le désirez, mener une bataille en temps réel. La rubrique Mode Bataille, page 24, vous donnera tous les détails nécessaires. Remarque : vous pouvez choisir l'option dans laquelle le jeu calcule automatiquement les résultats. Cependant, un général en chair et en os est bien supérieur à l'intelligence artificielle. • Le daimyo ou le général ennemi décide qu'il vaut mieux se retirer. Il replie ses troupes dans un château et vous oblige par conséquent à tenir un siège (voir la rubrique Châteaux et sièges, page 21). S'il ne possède pas de château, il peut se retirer dans une province voisine si elle fait partie de son territoire, pour ne pas subir le déshonneur d'une défaite. Remarque : Sun Tzu précise bien que si votre ennemi se retire, cela ne signifie pas qu'il est battu. Il reviendra presque à coup sûr, et en plus grand nombre. • Il n'y a pas d'armée ennemie. S'il n'y a pas de troupe ennemie pour occuper le château ni pour défendre la province, vous pouvez le/la prendre sans coup férir. Remarque : après avoir conquis une province, il est indispensable d'y stationner des troupes pour consolider votre autorité et montrer que vous êtes un chef puissant (voir la rubrique Loyauté et révoltes de la population, page 22). Fêtez votre victoire ou pansez vos blessures Quand une bataille a été réglée sur le terrain, les armées survivantes retournent à la Carte stratégique et le vainqueur contrôle la province contestée. Par contre, si l'armée vaincue se retire dans un château, il faut d'abord le prendre avant d'emporter la province en totalité. C'est de cette façon que vous pourrez agrandir votre territoire pour enfin régner sur le Japon. Cependant, ce serait folie que d'oublier que les daimyo rivaux sont impitoyables, ambitieux et convaincus que le titre suprême leur revient. Vous pouvez être sûr que chacun d'entre eux, à sa façon, essaiera, par tous les moyens, de vous déposséder de vos territoires. 7
  9. 9. Chaque cycle se compose de la suite d'événements ci-dessous : 1. Sélectionnez les options Entraînement et Construction et consultez les informations. 2. Déplacez les unités stratégiques (voir la rubrique L'écran de la carte stratégique, pages 9 et 14.). 3. Cliquez sur le bouton fin de cycle (voir la rubrique La vue de la bataille, page 25). 4. Regardez et prenez vos décisions (mouvements des unités ennemies, batailles, etc.). Ensuite, menez vos batailles de façon automatique ou en temps réel. 5. Prenez connaissance des Moissons (chaque automne, c'est-à-dire au bout de quatre cycles). Créer une partie Campagne complète 1. Cliquez sur NOUVELLE PARTIE. Le menu NOUVELLE PARTIE s'affiche. Puis, cliquez sur CAMPAGNE COMPLÈTE. Le Niveau de difficulté s'affiche. Cliquez sur le niveau de votre choix. L’écran Sélection campagne s’affiche. Cliquez sur les flèches Les blasons (mons) des clans de chaque côté de la montrent les forces engagées carte pour choisir une dans la campagne complète. campagne complète Les positions de départ sont indiquées sur la carte. Description de la campagne. Conditions de la victoire – Barre déroulante – Cliquez, Cliquez sur CHOISIR UN Cliquez sur la case pour maintenez et tirez pour CLAN pour continuer. activer les conditions de la obtenir la description du clan. victoire de votre nouvelle campagne Remarque à propos des campagnes : chaque campagne a ses propres objectifs et conditions de départ, nous vous conseillons donc de lire attentivement les descriptions avant d'en choisir une. Remarque à propos des conditions de la victoire : vous devez choisir entre le contrôle total du Japon ou la victoire totale, c'est à dire posséder 40 des 60 provinces. Toutes les autres conditions de la victoire peuvent être sélectionnées si vous le désirez. Cliquez sur CHOISIR UN CLAN pour continuer, l'écran de Sélection du clan apparaît. 8
  10. 10. Cliquez sur le symbole d'un clan pour avoir des renseignements à son sujet. Clan Shimazu (vert) - Clan Takeda sélectionné (noir) Clan Mori (rouge) – le clan Clan Hojo Mori n'est pas disponible (violet) dans la campagne de 1530. Clan Uesugi Clan Oda (moutarde) (bleu marine) Rebelles et Clan Imagawa (turquoise) ronin (ne peuvent être sélectionnés) Cliquez pour sélectionner arre déroulante – Cliquez, Description du clan un clan maintenez et tirez pour obtenir la description du clan. 6. Ensuite, cliquez sur le symbole d'un clan (sur les bannières) pour connaître les forces dont vous disposez, pour avoir une brève description du clan et des provinces qu'il possède. Quand vous avez fait votre choix, cliquez sur commencer la partie. 7. La Carte stratégique s'affiche (voir ci-dessous). Remarque : au début de la partie, chaque clan a son propre passé historique, ses points forts et ses points faibles, ses stratégies ainsi qu'un nombre donné d'unités. Quand vous choisissez un clan, il y a lieu d'essayer de profiter au maximum de ses points forts – il est donc conseillé de lire soigneusement la Description des clans. Le mode Campagne complète – La Carte stratégique C'est ici, devant la Carte stratégique, que vous pouvez voir le pays tout entier et préparer votre conquête comme bon vous semble. Elle est fondamentale pour le mode Campagne complète : c'est l'endroit d'où vous distribuez les ordres, démarrez les constructions, entraînez vos guerriers et mobilisez vos unités pour les batailles et les missions. C'est votre quartier général d'où vous gérez votre économie et vos tractations avec les daimyo rivaux par le truchement de la diplomatie, de l'espionnage ou de l'assassinat. Pour bien comprendre la nature de toutes vos initiatives, il faut d'abord vous familiariser avec les ressources dont vous disposez ainsi qu'avec le concept de base permettant de créer un clan puissant. • Des messages vous alertent si vous devez vous rendre dans la salle du trône pour y recevoir un visiteur à l'occasion d'un événement important – consulter la rubrique Voir la salle du trône, page 19. 9
  11. 11. Les moyens de l'expansion Koku Il s'agit de la monnaie d'échange du Japon du XVIe siècle. C'est en réalité la quantité de riz nécessaire à la subsistance d'un homme pendant une année. Elle sert à mesurer la valeur des biens et produits, et constitue la ressource la plus importante du Japon féodal. Chaque province produit des revenus (payés chaque automne) au profit du daimyo qui la contrôle. Il est donc évident que les territoires d'un rendement élevé en koku sont plus intéressants que ceux d'un rendement faible. Sans ce revenu, les daimyo ne peuvent pas entraîner leurs hommes ni ériger des constructions ou entretenir leur puissance : il est donc indispensable de posséder des terrains productifs et le résultat ne se fera pas attendre. Les facteurs importants du koku Les récoltes varient selon les années et sont moissonnées en été. Une bonne année peut rapporter 50 % de plus et une mauvaise année 50 % de moins que la normale. En outre, les catastrophes naturelles peuvent détruire la totalité d'une récolte annuelle dans une province. Chaque amélioration de terre arable peut augmenter votre revenu en koku de façon significative. Les revenus peuvent être augmentés grâce au commerce. Pour ce faire, il faut construire des ports et des comptoirs. Vous pouvez aussi toucher des revenus grâce au commerce en vous alliant à d'autres clans. En augmentant le niveau d'imposition, vous augmenterez aussi vos revenus, mais sachez que vous réduirez la loyauté de vos sujets. Le niveau d'imposition est le même dans toutes vos provinces. Construire des mines peut également vous rapporter des koku supplémentaires. Après avoir été entraînées, les unités coûtent également un certain prix pour les entretenir. Protéger vos revenus Les territoires ayant le meilleur rendement en koku, qu'il provienne de l'agriculture, des mines ou du commerce, sont votre meilleur atout : ils doivent être protégés à tout prix. • Un château vous permet de soutenir un siège. Plus il est grand, plus vous pourrez y installer d'unités et plus elles seront à même de tenir bon. Remarque : si une province est disputée, aucun clan ne touche de revenu jusqu'à ce que le siège soit terminé d'une façon ou d'une autre. Les autres sources de koku Considérez toujours les attributs naturels d'une province. S'il est possible d'y construire une mine, elle pourra prendre de la valeur. De même, si elle possède un accès côtier, elle sera apte aux échanges commerciaux. Remarque : les Mongols ne perçoivent pas de revenus annuels mais, pour financer les renforts, ils gagnent des koku grâce à la conquête de nouvelles provinces et les pillages qui y sont associés. 10
  12. 12. Les nouvelles techniques et le progrès Dans toutes les civilisations, l'innovation est intimement liée au progrès. C'est aussi le cas dans Shogun: Total War™ – Warlord Edition. N'oubliez pas que l'on ne peut pas courir avant de savoir marcher. De la même façon, il est impossible de construire une puissante citadelle avant d'avoir érigé des défenses plus modestes. Dans un but de clarification, la nature linéaire de vos options de construction est illustrée dans le document Unités et bâtiments inclus. Mais sachez simplement qu'en même temps que votre richesse, votre honneur et votre expérience augmentent, les options dont vous disposerez augmentent également et sont à votre portée. • Avant même d'entraîner des unités dans une province, il faut commencer par construire un château puis un lieu d'entraînement afférent. Si vous représentez Koubilaï Khan et ses hordes mongoles, vous ne pouvez pas entraîner d'unité sur la carte. Elles arrivent par bateau du continent. • Les options de construction varient selon les provinces. Elles dépendent des conditions géographiques (par exemple un port) ou de la présence de minerai de valeur. Si vous avez opté pour les Mongols, vous pouvez uniquement construire des tours frontalières et des forts frontaliers dans les provinces que vous contrôlez. Le document de référence Unités et bâtiments de Shogun: Total WarTM – Warlord Edition est intuitif, vous pouvez donc y recourir en cours de partie. Mais comme les bons généraux ne laissent rien au hasard, rappelons quelques points importants : Les astuces de base pour conserver votre territoire La défense de votre territoire – Gardez toujours un groupe d'unités dans chaque province située à côté d'une province ennemie, sinon vous courez le risque d'être envahi sans même pouvoir opposer de résistance. La loyauté de la population – Tenez vos sujets à l'oeil, ou ils risquent fort de se révolter. Pour ce faire, un clic-droit sur une province affiche le parchemin d'infos (voir la rubrique Le parchemin d'infos, page 16). S'il indique moins de 100 %, vous risquez d'avoir des problèmes avec la population locale. Pour consulter la loyauté de vos provinces d'un seul regard, appuyez sur la touche Maj et maintenez-la enfoncée : les provinces en vert sont loyales, celles en rouge peuvent se révolter à tout moment et celles en jaune sont hésitantes en ce qui concerne la fidélité. • La rubrique La loyauté de la population et les révoltes, page 22, vous en apprendra plus à ce sujet. L'exploration – Vous avez intérêt à explorer les provinces ennemies afin de repérer celles qui sont les plus riches. Si vous remportez des succès lors de vos campagnes expansionnistes, vous bénéficierez non seulement des revenus en koku de cette province, mais en plus vous affaiblirez votre ennemi puisqu'il perdra ce même revenu. L'espionnage – Toute unité stratégique peut faire de l'espionnage dans une province ennemie, et les tours frontalières espionnent les provinces voisines. Remarque : si un shinobi reste longtemps dans une province, il réunira d’autant plus d’informations. Le coût de la guerre – Quand une province tombe aux mains d'un daimyo ennemi, le niveau d'un château ainsi que toutes les améliorations de construction en rapport avec ce niveau sont diminuées d'un cran (ou détruites si elles se trouvent au niveau de base). C'est pourquoi il est important de toujours essayer de protéger vos constructions les plus importantes, et de les maintenir éloignées du feu du combat. 11
  13. 13. La particularité régionale La particularité régionale – Certaines provinces sont renommées pour les unités qui y sont formées. Par exemple, Iga est célèbre pour ses ninja. Il est toujours sage d'étudier les points forts et les points faibles d'une province avant de décider d'y construire. Certaines régions contiennent du fer qui pourra être utilisé pour construire des fonderies permettant de produire des armures supérieures pour vos troupes, ce qui est indispensable si vous voulez entraîner des unités lourdes comme les naginata par exemple. • Vous pouvez obtenir des détails sur la particularité de chaque province en regardant les illustrations de la Carte stratégique ou en faisant un clic-droit sur le Parchemin d'infos (voir aussi la rubrique Le parchemin d'infos, page 16). Les avantages du terrain La nature du terrain varie selon chaque province et un chef avisé sait profiter des différents avantages qu'il peut présenter. Les territoires montagneux sont beaucoup plus faciles à défendre, mais leurs terres arables ne sont pas très généreuses. Les provinces possédant des fleuves ont trois avantages : elles sont plus faciles à défendre, plus stables au niveau des revenus et encouragent le commerce. Celles qui possèdent une côte offrent l'avantage supplémentaire de pouvoir faire encore plus de commerce et de déplacer les unités par bateau. Astuce : un port vous permet de déplacer vos armées vers n'importe quelle autre province se trouvant sous votre contrôle et qui en possède un aussi. Ils sont indispensables à l'agrandissement de votre territoire et vous permettent de déplacer rapidement vos armées vers la ligne de front. Les unités stratégiques – La négligence peut être fatale Bien que l'on ne puisse les déployer dans le combat, les unités stratégiques ne doivent pas être négligées car elles constituent une excellente méthode pour assurer votre position dans la hiérarchie des daimyo. N'oubliez pas qu'en certaines occasions, la négociation et le subterfuge peuvent vous mener bien plus loin qu'une confrontation directe ou un affrontement sanglant. • Toute unité stratégique peut être utilisée pour espionner et apporter des renseignements de base. Il suffit de la faire glisser dans la province sur laquelle vous voulez être renseigné. • L'émissaire – Il vous permet de proposer des alliances aux autres daimyo. • Le shinobi – Il espionne les provinces ennemies, déclenche des révoltes et fait du contre- espionnage. • Le ninja – Il assassine vos ennemis et leurs partisans. • Le prêtre – C'est un émissaire catholique. Il est particulièrement utile pour traiter avec les daimyo chrétiens. • La légendaire geisha – C'est la meurtrière la plus efficace du jeu. Pour envoyer une unité stratégique effectuer une mission, faites-la glisser sur une unité ennemie ou sur un château. Un menu contextuel vous proposera différentes options. Remarque : les unités stratégiques ne sont disponibles que si vous avez érigé la construction adéquate. Vous pouvez consulter le document Unités et bâtiments ci-joint et la rubrique Les unités stratégiques, page 43 pour tout savoir. 12
  14. 14. La gestion avisée de vos koku Surveillez vos revenus – les impôts ne rentrent qu'une fois par an et il est très facile de se retrouver sans argent, entre les constructions, les améliorations et l'entraînement des unités. Les constructions Pour devenir Shogun, vous devez constituer une armée puissante, mais si vous n'y réservez pas de place aux jeunes samouraï inexpérimentés qui seront par la suite formés aux nobles arts martiaux, vous ne serez pas prêt pour les futures batailles. Un daimyo avisé étudiera soigneusement les lieux où il place ses constructions et entraînera ses forces afin de bien consolider les possessions de son clan. Bien sûr, il faut des réserves de koku pour financer les travaux, faute de quoi ils ne pourront pas être exécutés. • La rubrique Eriger des constructions, page 45 vous donnera les détails utiles. • Vous saurez tout sur vos dépenses et vos revenus en consultant le Parchemin d'infos économiques (voir la rubrique Le parchemin d'infos, page 16). Remarque : vous trouverez la liste des types de constructions disponibles dans Shogun: Total WarTM – Warlord Edition dans le document Unités et bâtiments. Les guerriers (unités) Pour créer une armée puissante, il faut commencer par recruter, puis entraîner vos guerriers dans l'art du Bushido dans vos dojo ou centres d'entraînement. Comme indiqué dans le document Unités et bâtiments, il faut tout d'abord posséder un château et une construction spécialisée. Quand vous aurez rempli ces conditions, les options d'entraînement des unités vous seront proposées. • Pensez aux coûts. Soyez prudent, votre réserve de koku n'est pas inépuisable et le daimyo voisin risque d'avoir une armée bien plus puissante que la vôtre. N'attaquez que si vous êtes sûr de pouvoir gagner, sinon vous ne ferez pas long feu comme daimyo ! Remarque : pour voir toutes les options d'unités, consultez la rubrique Les types d'unités, page 39. Les événements Les événements importants ont lieu dans la salle du trône à la fin de chaque cycle dans l'écran de la carte. Vous êtes assis devant votre carte, assisté de votre fidèle conseiller et d'une geisha, pendant que vous recevez les visiteurs du Japon et de l'étranger. Certains d'entre eux viendront avec les meilleures intentions du monde alors que d'autres auront envie de vous contraindre, voire même de vous agresser. Vos choix détermineront votre avenir et celui de votre peuple. Remarque : si l'option salle du trône est désélectionnée (elle n'est disponible qu'avec l'installation complète), vous serez averti de tous les événements sur la carte stratégique et vous pourrez y faire votre choix. • La rubrique Voir la salle du trône, page 19 vous fournira toutes les informations utiles à ce sujet. 13
  15. 15. L'écran de la carte stratégique C'est la vue de la carte des hostilités au Japon. Unité stratégique – Une unité sélectionnée a une Mini carte – Cliquez surbrillance grise autour pour déplacer la vue de sa base. de la carte principale. Garnison du daimyo – Indicateur de la taille de Cliquez ici pour l'armée – Un "graphique à connaître les unités barres" vous permet d'avoir qu'elle comporte. un aperçu du nombre Province sélectionnée. d'unités. Pour connaître la composition exacte d'une armée, il faut trouver le moyen d'espionner la province. Barre d'icônes. Indicateur du niveau du général – Le nombre d'étoiles sur la bannière du Afficher le parchemin d'infos – Cliquez pour obtenir général indique son niveau Réserves de koku des renseignements détaillés sur vos alliances, votre d'expérience et ses capacités dans l'art (votre fortune) – statut militaire, votre situation économique, vos de la guerre. Les grands généraux Cliquez pour ouvrir opérations secrètes et vos héritiers. augmentent l'efficacité de tous les le menu contextuel guerriers sous leurs ordres. Définir niveau d'imposition. Saison et date. Cliquez sur FIN DE CYCLE pour passer à la saison suivante (1 cycle). Entraîner unités. Démobiliser/Démolir – Constructions Panneau d'inspection – Affiche les Cette option n'est active informations d'ordre général sur que si une unité ou une Voir la salle du trône. l'objet, la province ou le château construction sont sélectionné. Faites un clic-droit sélectionnées. sur ce qui vous intéresse. Remarque : déplacez votre curseur sur un bouton ou une unité sur l'écran et vous verrez apparaître une bulle d'infos. Immobilisez le curseur pendant un instant et vous aurez une description détaillée dece que vous pouvez faire avec le bouton ou l'unité. 14
  16. 16. Se déplacer dans l'écran de la carte Les commandes clavier suivantes vous permettent de vous déplacer dans l'écran de la carte. • Pour avoir la liste complète, veuillez consulter la carte des commandes clavier incluse. Généralités Enrouler/dérouler la carte Touches fléchées ou souris Nouvelle saison ENTREE ou cliquez sur le bouton FIN DE CYCLE Eluder Tour d’horizon BARRE D'ESPACE Retourner dans l’écran de la carte depuis la salle du trône Cliquez sur la carte Accéder au Menu du jeu ECHAP Remarque : la vue panoramique vous permet de consulter tous les mouvements de troupe qui ont lieu dans les provinces que vous pouvez actuellement voir. D'autres événements importants seront signalés grâce à des boîtes d'infos ou auront lieu dans votre Salle du trône. Constructions Voir les constructions d'une province Cliquez sur une province Troupes Voir les unités disponibles dans un château Cliquez sur un château Voir les unités aux ordres d'un général Cliquez sur un pion Voir le parchemin d'infos sur les provinces, châteaux, pions, constructions ou unités Clic-droit sur l’objet Remarque : vous ne pouvez voir la composition des armées et les bâtiments ennemis que si vous avez un ninja ou un shinobi dans la province ennemie. La barre d'icônes La barre d'icônes de l'écran de la carte est le poste de commandement de vos campagnes. Vous y prenez les décisions qui vous apporteront la victoire – ou la défaite. Voici une brève description des options disponibles. AFFICHER PARCHEMIN D'INFOS – Ces cinq petites icônes vous donnent des infos complètes sur vos parties de Shogun: Total WarTM – Warlord Edition. Cliquez pour obtenir des infos sur les alliances, votre situation militaire et économique, vos opérations secrètes et héritiers. Sélectionnez l'une des icônes dans la barre d'icônes et cliquez dessus pour voir d'autres pages. DEMOBILISER/DEMOLIR – Cette commande n'est disponible que si vous avez sélectionné une unité ou un bâtiment dans le Panneau d'inspection. VOIR LA SALLE DU TRÔNE – Recherchez les sages avis de votre conseiller et recevez les dignitaires – La rubrique Voir la salle du trône, page 19 vous en apprendra plus. ENTRAÎNER UNITÉS – Créez une armée qui apportera gloire et honneur à votre clan. Consultez la rubrique Entraîner les unités, page 17. CONSTRUIRE BÂTIMENTS – Votre puissance militaire est issue de ces constructions. La rubrique Construire les bâtiments, page 18, vous donnera tous les détails nécessaires. Remarque : si vous incarnez les Mongols, toutes ces options ne seront pas disponibles. Vous devrez obtenir la faveur du Khan en conquérant les provinces et en pillant les koku. Si vous y parvenez, vous aurez des troupes fraîches en provenance du continent. 15
  17. 17. Le parchemin d'infos Dans vos premiers pas en qualité de daimyo, vous serez certainement avide de tout connaître sur le pays de vos ancêtres. Faites un clic-droit sur les parchemins d'infos et vous saurez tout ce qu'il faut savoir sur les types d'unités, les constructions et les provinces ; le bouton Parchemin d'infos vous tiendra au courant de vos alliances actuelles, de votre situation militaire et économique, de vos opérations secrètes et de vos héritiers. • En faisant un clic-droit et en maintenant le bouton enfoncé, sur un objet ou une province, situé sur la carte, vous aurez des renseignements à son sujet. Faites un clic-droit sur vos provinces pour afficher des infos les concernant. Vous pouvez aussi faire un clic-droit sur les provinces voisines que vous ne contrôlez pas et obtenir des renseignements si une de vos armées ou une unité d'espionnage s'y trouve. • Vous pouvez ACTIVER/DÉSACTIVER le Parchemin d'infos pour voir ou cacher vos alliances, votre situation militaire ou économique, vos opérations secrètes et vos héritiers. • Pour passer d'un rapport à l'autre, cliquez sur une des icônes. • Cliquez sur la X pour le fermer. • Pour faire un gros plan sur un général, un héritier ou une région de la carte, il suffit de cliquer sur leur nom mentionné sur le Parchemin concerné. Remarque : les Mongols ont uniquement accès au Parchemin militaire. L'onglet Alliances n'est disponible pour personne lors des campagnes mongoles. Le parchemin des alliances – Proposer des alliances Vous pouvez proposer des alliances en faisant glisser un émissaire sur un autre daimyo (identifié sur le champ de bataille sous forme de pion de samouraï à cheval ; s'il se trouve dans le château, son "mon" apparaîtra sur la bannière à côté du château). Les deux clans décident de ne pas s'agresser mutuellement et cette volonté se traduit par une paix provisoire. Parchemin d'infos économiques. Parchemin d'info Parchemin d'info sur les armées. sur les héritiers. Parchemin d'info Parchemin d'info sur les Alliances. sur les espions. Pour bien vous rappeler de toutes les alliances que vous avez scellées, vous pouvez consulter le Parchemin des alliances. Pour un samouraï et dans la plupart des cas, rompre une alliance est un acte contraire à l'honneur. Si vous le faites, sachez que l'honneur de votre daimyo en supportera les conséquences. • Cliquez sur le bouton du Parchemin d'infos pour afficher le Parchemin des alliances. Le parchemin comporte une série d'icônes donnant accès à des infos sur les armées, l'économie, les espions, les ninja et leurs missions, ainsi que les héritiers. 16
  18. 18. Créer votre clan La rubrique suivante a pour sujet la fondation et le développement de votre clan, de ses humbles origines à son rôle historique. L'entraînement des unités Remarque : vous ne pouvez pas entraîner d'unités si vous choisissez le camp des Mongols de Koubilaï Khan. En effet, toutes les unités mongoles proviennent de Chine. 1. Tout d'abord, cliquez sur une province comportant un château et des constructions destinées à l'entraînement. Toutes les constructions déjà érigées sont affichées dans le Panneau d'inspection. 2. Maintenant, cliquez sur le bouton ENTRAÎNER UNITÉS pour faire apparaître vos options d'entraînement dans le menu contextuel. Fermez le parchemin (avec la croix située dans le coin) ou cliquez sur le bouton ENTRAÎNER UNITÉS. Province dans laquelle l'entraînement a lieu. Type d'unité – Voir la Images unités – Cliquez sur rubrique Les types l'unité que vous désirez d'unités, page 39. entraîner. Vous pouvez aligner jusqu'à 6 unités. Profil unité. Ordre d'entraînement – Pour retirer l'unité de la file, faites un clic-droit sur l'icône de l'unité. 3. Cliquez sur le type d'unité que vous désirez entraîner, en prenant bonne note du prix. Continuez à aligner les unités dans la file, jusqu'à six unités au maximum. 4. Pour fermer le menu contextuel, cliquez sur le bouton ENTRAÎNER UNITÉS ou fermez le parchemin en cliquant sur la X. 5. Lorsqu'elles sont entraînées, les unités restent en stationnement et attendent vos ordres. • Pour diviser une armée en plusieurs groupes, sélectionnez-la puis cliquez et faites glisser une ou plusieurs unités sur la carte. • Pour réunir des armées ou déplacer les unités entre une garnison et une armée, consultez la rubrique Organiser et déplacer les unités, page 19. • Cliquez sur une unité dans le Panneau d'inspection et faites-la glisser sur une autre unité du même type pour les fusionner. Les hommes de l'unité déposée sont utilisés pour redonner le compte total des hommes à l'unité qui les reçoit. L'unité déposée disparaîtra si tous ses hommes sont utilisés de cette façon. Il convient cependant d'être prudent lors de ce genre d'opération. Les troupes à faible honneur fusionnées avec une unité à honneur élevé peuvent réduire l'honneur de cette dernière ! Remarque : quand le daimyo est un général, l'icône de l'armée représente un cavalier. Ceci est très utile lors des affrontements contre vos ennemis et vous permet de voir immédiatement si un daimyo rival est à la tête de l'armée opposée. 17
  19. 19. File d'attente Si vous êtes vraiment riche, vous aurez peut-être envie d'organiser des files d'attente pour certaines actions. Vous pouvez le faire pour la construction ainsi que pour l'entraînement, dans les menus contextuels concernant les options Ordre, Eriger bâtiments et Entraîner unités. • Remarque : si vous avez organisé un ordre de construction ou d'entraînement et que vous vous trouvez à court d'argent avant d'avoir commencé, l'ordre est maintenu jusqu'à ce que vous ayez de nouveau suffisamment de koku pour l'exécuter. Le coût de la construction ou de l'entraînement est déduit pendant la première saison au cours de laquelle l'ordre est exécuté. • Vous pouvez modifier l'ordre de la file d'attente en cliquant et en faisant glisser une unité à une autre place dans la file. Toutes les autres unités mettent immédiatement leur position à jour. Annuler un ordre Vous pouvez annuler tout ordre de construction ou d'entraînement à n'importe quel moment du cycle. Par contre, si vous cliquez sur FIN DE CYCLE, vous ne pouvez plus annuler un ordre qui a déjà commencé à être exécuté précédemment. 1. Cliquez sur les boutons ENTRAÎNER UNITÉS ou ERIGER BÂTIMENTS. 2. Puis, faites un clic-droit sur l'icône de l'unité que vous désirez retirer de la file d'attente en question. L'icône disparaît de la file et l'ordre est annulé. Remarque : tout comme pour les unités, le coût de la construction est déduit de votre réserve quand vous cliquez sur FIN DE CYCLE. Construire des bâtiments Remarque : les forces mongoles ne peuvent construire que des Tours frontalières et des Forts frontaliers. Construire des structures 1. Cliquez sur la province dans laquelle vous voulez construire. 2. Cliquez sur le bouton ERIGER BÂTIMENTS. Le menu contextuel s'affiche. Cliquez sur la construction que vous désirez ajouter à l'ordre de construction. Remarque : si vous mettez une construction en surbrillance, le Parchemin d'infos vous en donne la description. 3. A présent, vous pouvez soit cliquer sur une autre construction (voir la rubrique File d'attente), soit sur une autre région, soit cliquer à nouveau sur le bouton ERIGER BÂTIMENTS pour fermer le menu contextuel. Remarque : les constructions ne surgissent pas de terre pendant la nuit, il faut un certain nombre de saisons ; leur nombre exact est indiqué dans le Parchemin profil bâtiment. Consultez le Panneau d'inspection quand la fenêtre Eriger bâtiments est active. Quand la construction est terminée, elle apparaît dans le Panneau d'inspection lorsque vous cliquez sur la province dans laquelle vous l'avez construite. La seule exception concerne les châteaux qui apparaissent directement sur la carte. L'avancement de la construction est indiqué par une surbrillance proportionnelle sur l'icône correspondante, quand toute l'icône est en surbrillance, le bâtiment est terminé. 18
  20. 20. • Pour annuler une construction, faites un clic-droit dessus ou bien faites glisser son icône et déposez-la en dehors de l’ordre de production soit en haut de l'écran soit dans la queue. Elle disparaît de la file d'attente. Lorsque la construction d'un bâtiment a commencé, vous ne pouvez pas l'annuler. • Pour changer la priorité des ordres d’entraînement des unités ou de construction des bâtiments, cliquez sur l’icône du bâtiment et faites-la glisser vers une nouvelle position dans la queue. Tous les autres bâtiments mettent immédiatement leur position à jour. • L’ombre grise sur l’icône du bâtiment en construction indique l’avancement des travaux. Moins il y a de gris, plus les travaux sont avancés. Voir la salle du trône La salle du trône est le lieu où vous vous retrouvez automatiquement chaque fois qu'un émissaire ou tout autre visiteur a l'honneur de se voir accorder une audience. Carte – Déplacez votre souris sur la carte pour Homme barbu à connaître le nom de gauche – Cliquez chaque province. pour obtenir une Cliquez sur la carte pour perle de la sagesse revenir à l'écran de la orientale de votre carte. conseiller. • Pour arrêter les discours prolongés de votre visiteur et prendre immédiatement une décision, appuyez sur la BARRE D'ESPACE. Mobiliser les armées Quand le moment vous semble propice, commencez votre campagne de guerre totale. Si vous mobilisez vos armées, le conflit sera porté sur le territoire d'un autre daimyo et vos provinces pourront éventuellement profiter d'une période de paix – au moins temporairement. Organiser et déplacer les unités L'organisation et la mobilisation de vos unités parfaitement entraînées sont tout à fait cruciales dans votre ambition pour devenir Shogun. Si vous nommez un de vos valeureux guerriers au grade de général, il pourra prendre la tête d'une unité mobile de soldats. C'est l'unique moyen de lui faire quitter la garnison où elle a été entraînée pour vous aider à conquérir le Japon tout entier. Astuce : divisez les grandes armées pour envahir les territoires plus rapidement. L'unité du général Lorsque vous créez une armée, le général est compris dans l'une des unités. Pour trouver laquelle, cliquez sur le pion de l'armée. Regardez maintenant le Panneau d'inspection. L'unité marquée d'une étoile est celle comportant votre général. Le nombre d'étoiles augmente avec l'honneur de votre général. 19
  21. 21. Déplacer et déposer les unités en provenance d’une armée ou d’un château Vous pouvez choisir les unités dans le Panneau d'inspection quand un château ou une armée est sélectionné. • Cliquez sur l'icône de l'unité dans le Panneau d'inspection. Ensuite, faites glisser l'unité sélectionnée dans la province ou sur une armée ou un château de la même province. • Le château sera occupé si vous faites glisser des unités dedans. Remarque : pour annuler votre sélection, cliquez de nouveau sur l'unité. Remarque : vous pouvez à présent faire glisser une armée sur une province valide n'importe où sur la carte stratégique. Les pions se souviendront de vos ordres et se déplaceront automatiquement par le plus court chemin, utilisant des ports alliés si nécessaire. Les espions et les émissaires peuvent se déplacer dans les provinces ennemies. Fusionner des Armées Vous pouvez créer une grande armée à partir de deux ou plusieurs armées plus petites. • Faites glisser un pion d'armée et déposez-le sur un autre : les deux unités sont réunies. • Vous pouvez fusionner au maximum 16 unités. Remarque : les unités doivent avoir occupé la même province pendant un cycle avant de pouvoir fusionner. Fusionner deux unités du même type Si deux unités (ou plus) ont subi de grosses pertes, vous pouvez les fusionner. Redonnez à une unité son nombre d'origine en la combinant avec une autre unité. • Faites glisser une unité sur une autre dans le Panneau d'inspection et les deux fusionnent. • Les deux unités doivent être du même type. • Les hommes de l'unité déposée sont ajoutés à celle qui les reçoit. L'unité déposée peut disparaître si tous ses hommes sont utilisés de cette façon. Les autres hommes restent dans leur unité d'origine. Remarque : soyez prudent en combinant les unités. Les troupes avec un honneur faible peuvent "diluer" une unité avec un honneur élevé et réduire son efficacité. Sélectionner de nombreuses unités Vous pouvez également sélectionner, faire glisser, déposer et fusionner de nombreuses unités d'une armée ou d'une garnison. • Cliquez sur l'icône de l'unité dans le Panneau d'inspection. Les unités sélectionnées sont en surbrillance rouge. Remarque : pour annuler votre sélection, cliquez de nouveau sur l'unité. 20
  22. 22. Envahir une province ennemie Quand vous sentez que le moment est venu pour attaquer le territoire d'un daimyo ennemi, voici ce qu'il faut faire : 1. Cliquez et faites glisser vos troupes dans la province que vous voulez conquérir. Une fenêtre contextuelle s'affiche pour vous permettre de confirmer votre intention de déclarer la guerre à ce daimyo. Remarque : aucune fenêtre ne s'affiche s'ils sont déjà en guerre avec vous. 2. Ensuite, si vous avez terminé toutes vos actions pour la saison, cliquez sur FIN DE CYCLE. 3. Après avoir reçu toutes les informations sur les événements importants, vous pouvez mener vos combats en temps réel grâce au mode Bataille. • Si vous emmenez votre daimyo à la bataille, les unités seront stimulées et battront encore plus vaillamment, mais il risque de se faire tuer. Si votre daimyo est tué et n'a pas d'héritiers, votre clan n'aura plus de chef et s'écroulera – la partie est terminée. Finir un cycle A première vue, il peut sembler logique d'accélérer le mouvement du temps pour augmenter votre réserve de koku, mais un homme avisé n'agit pas de cette façon. Il vaut mieux bien gérer chaque province puis vous assurer qu'après chaque cycle, vous avez fait tout ce qui est en votre pouvoir pour ouvrir la voie de la domination totale. • Quand vous avez pris toutes vos décisions, cliquez sur fin de cycle. Remarque : une fois que vous avez cliqué sur FIN DE CYCLE, vous ne pouvez plus rien annuler. La vue panoramique La vue panoramique vous permet de voir tous les mouvements de troupe dans les provinces ennemies voisines, lors du cycle précédent. Elle est fort utile pour faire vos estimations militaires à propos des intentions des ennemis aussi bien que pour montrer les succès des autres daimyo. • Pour éluder la vue panoramique, appuyez sur la BARRE D'ESPACE. Châteaux et sièges Si vous réussissez à envahir une province comptant un château dans lequel des troupes sont stationnées, les défenseurs peuvent se retrancher dans leur fortification et se préparer à soutenir un siège. Les attaquants et les défenseurs disposent d'un certain nombre d'options. Attaquants Siège : ne pas attaquer le château. Pendant chaque cycle au cours duquel les défenseurs restent assiégés, ils perdront un certain nombre d'hommes en raison de la famine et des maladies. Attaquer le château : attaquer le château et se battre. Faites glisser et déposez une armée assiégeante sur le château pour déclencher l'assaut. 21
  23. 23. Défenseurs Siège : les défenseurs peuvent tenter de soutenir le siège contre les agresseurs. Remarque : il n'est pas possible de construire ou de s'entraîner lors d'un siège, et aucune des deux parties ne reçoit de revenus de la province tant qu'elle est contestée. Rompre le siège : les défenseurs peuvent tenter une charge pour sortir du château et tomber sur les attaquants pour une confrontation sur le terrain dans le but de les chasser de la province. Déplacez vos armées du château sur une province pour rompre le siège. Remarque : si les défenseurs perdent la bataille pour le château, ils compteront 100 % de victimes, car il n'y a aucun moyen de s'échapper ou de reculer. Mais les défenseurs peuvent faire venir des troupes supplémentaires des provinces voisines pour les aider à rompre le siège. Autres facteurs La loyauté de la population et les révoltes Au Japon féodal, bien que le seigneur détenait le pouvoir absolu, il pouvait se voir renversé brutalement par un autre samouraï, s'il n'était pas soutenu par la population. La population était généralement loyale quand le maître était sévère mais juste. De nombreuses révoltes se sont produites au cours de cette période, et dans l'ensemble, elles se justifiaient par la faiblesse ou l'incroyable cruauté du daimyo. "Celui qui n'a pas le soutien du plus grand nombre ne connaîtra pas la victoire – Sun Pin (petit-fils de Sun Tzu)". Si vous consultez le Parchemin d'infos pour chaque province, vous remarquerez une statistique sous forme de pourcentage et qui représente la Loyauté de la population. Ce chiffre montre le degré de satisfaction des paysans concernant le daimyo qui dirige la province. • Si ce chiffre est inférieur à 100 %, cela signifie qu'il y a un risque de révolte dans la province. La loyauté de la population dépend de différents facteurs : Niveau d'imposition :vous pouvez définir le niveau d'imposition à tout moment. Cliquez sur le compteur de koku dans le Panneau d'infos pour ouvrir la fenêtre Définir niveau d'imposition. Un niveau d'imposition élevé peut rapporter davantage de koku mais la loyauté de votre population risque d'en souffrir. Le niveau d'imposition est le même dans toutes vos provinces. Moisson : avec une bonne moisson vos sujets seront contents, avec une mauvaise moisson ils seront mécontents. Loyauté envers un précédent daimyo : la population est loyale envers un daimyo qu'ils connaissent. Si vous prenez une province, les paysans peuvent se montrer remuants et disposés à se rebeller. Il leur faut parfois jusqu'à 5 ans avant d'être fidèles au nouveau daimyo. Garnison : si vous possédez une armée dans une province, elle vous aidera à résoudre les problèmes. Vous devriez en particulier vous assurer d'avoir d'importantes garnisons dans des territoires conquis de fraîche date. La population n'a guère de respect pour un daimyo faible. 22
  24. 24. Shinobi : ce personnage peut semer le trouble dans une province ennemie pour fomenter des révoltes. De plus, il pourra vous renseigner sur vos propres provinces et vous aider à désamorcer les risques de rébellion. Eloignement du daimyo : la loyauté de la population de la province dépend de l'éloignement du daimyo. Typhons & tremblements de terre : bien qu'ils soient considérés comme des actes divins, votre population n'apprécie guère ces catastrophes naturelles. Tours frontalières & forts frontaliers : en surveillant soigneusement votre population, vous pourrez mieux la contrôler. Vous pourrez aussi utiliser les renseignements sur vos voisins pour provoquer des troubles chez eux. Troubles religieux : quand la religion de votre daimyo n'est pas la même que celle de ses sujets, cela peut créer des troubles. Types de révoltes : Révolte paysanne : l'armée rebelle sera principalement constituée d'agitateurs ashigaru. Révolte des loyalistes : dans ce cas, la province est toujours fidèle au daimyo précédent. L'armée rebelle sera donc une armée de samouraï. Révolte des Ikko-Ikki : c'est probablement la plus dangereuse de toutes, car elle est menée par des moines combattants fanatiques. Avec leurs châsses et leur fanatisme religieux, les moines combattants peuvent faire chanceler vos guerriers bouddhistes. Révolte des chrétiens : l'armée rebelle sera composée de samouraï chrétiens. Remarque : si une révolte se déclenche, elle peut très facilement atteindre les provinces voisines et s'y répandre. La religion Un certain nombre de facteurs peuvent aider à provoquer des révoltes religieuses, qu'elles soient chrétiennes ou bouddhistes. Eglises & temples : une province comprenant une église ou un temple est en principe dévote et nombre de ses habitants seront de fervents adeptes de la religion choisie – en tout cas suffisamment pour combattre un daimyo assez ignoble pour empiéter sur leur territoire sacré. 23
  25. 25. Emissaires chrétiens ou moines combattants : les émissaires chrétiens sont inégalables quand il s'agit de négocier avec un daimyo chrétien, alors que les moines combattants affrontent leurs ennemis avec une ferveur telle qu'il faut le voir pour le croire. Changer de religion : si vous renoncez au bouddhisme pour embrasser le christianisme (dans le but d'acquérir des fusils auprès des occidentaux), vos partisans bouddhistes peuvent fort bien se retourner contre vous. Ronin Si un daimyo meurt sans héritier, toutes les provinces lui appartenant se transformeront en provinces indépendantes contrôlées par des armées de samouraï sans maître appelés ronin, mais bien que n'ayant aucun maître, ils n'en sont pas moins déterminés à se défendre pied à pied. Le temps et les saisons Vous avez tout à fait intérêt à faire attention aux conditions météorologiques quand vous projetez vos batailles dans l'écran de la carte. Si vous décidez d'attaquer en hiver, vous disposerez de moins de temps pour mener le combat quand vous serez en mode Bataille, étant donné que vos armées ne combattront que pendant les heures du jour. De plus, l'humidité fatigue les troupes plus rapidement, car leur armure est liée avec des cordes et le rembourrage absorbe l'eau et alourdit le tout. De même, la neige affecte la détermination de vos troupes et diminue leur visibilité. D'autres unités peuvent également être touchées par le mauvais temps, à des degrés divers. • L’arquebuse et le mousquet ne fonctionnent pas par temps humide, sauf s’il s’agit d’une pluie très légère. Les combattants éclair mongols seront aussi moins efficaces par temps humide. • Les arcs et arbalètes perdent également leur efficacité dans l'humidité qui trempe les cordes. • La précision ainsi que la portée des arcs sont réduites par grand vent. • La neige et le brouillard diminuent la visibilité pour les deux camps. Mode bataille Si vous avez envie d'endosser votre armure sur le terrain et de mener vos troupes dans une bataille contre l'ordinateur, choisissez BATAILLES HISTORIQUES, BATAILLE PERSONNALISÉE ou CAMPAGNES HISTORIQUES. • Afin de vous mesurer à un autre adversaire humain, reportez-vous à la rubrique Mode Multijoueur, page 56. • Vous pouvez également accéder au mode Bataille pour faire une partie en Campagne complète. 24
  26. 26. Didacticiel – Visite guidée du mode Bataille Vous trouverez ci-dessous tout ce que vous devez savoir pour commander vos armées en mode Bataille. • Si vous avez besoin d'un petit galop d'essai, choisissez l'option Didacticiel dans le menu principal. Remarque : le mode Bataille est accessible à partir des modes Campagne complète, Batailles historiques, Bataille personnalisée et Multijoueur. La vue de la bataille Voici la vue que vous aurez juste avant de commencer la bataille. Panneau de contrôle Formations La barre d'icônes – Consultez la rubrique groupées – Cliquez pour former des Vue de la carte avec la Commandement des armées, page 30. groupes. position de vos unités, celle des unités ennemies ainsi que Limite de temps – l'étendue de votre vue. Vous L'attaquant ne dispose que remarquerez que la position d'un temps limité pour les des généraux ou du daimyo batailles (apparaît ici lorsque est signalée par un point blanc. la bataille commence). Compte des tués – Quand Curseur de vitesse – A la bataille commence, plus gauche : vitesse normale. de 50 % de vert montre Faites glisser à droite pour que votre armée a le dessus, accélérer. plus de 50 % de rouge Icône de formation des indique que ce sont vos armées – Faites un clic-droit ennemis qui dominent pour créer une formation complète avec toute votre Unité sélectionnée – armée. L'étendard bouge quand il est sélectionné et le drapeau Drapeaux de l'unité – Avec de l'unité apparaît en l'étendard, le blason du général, surbrillance blanche. le type d'unité et le nombre de troupes. Flèche en bas à droite – Cliquez et faites glisser pour agrandir la carte. • Pour donner des ordres à vos unités à partir de la Barre d'icônes, sélectionnez d'abord l'unité, puis cliquez sur l'icône adéquate. • Pour toute la terminologie concernant les ordres, la rubrique Commandement des armées, page 30 vous fournira tous les détails nécessaires. 25
  27. 27. L'aide curseur Quand vous pointez le curseur sur des icônes et des unités, vous obtenez une courte description. Texte rouge – Infos sur l'ennemi. Texte blanc – Infos sur vos unités (en noir par temps neigeux). • Ce texte vous permet de savoir comment les unités se comportent dans la bataille, donc ne le négligez pas. Texte jaune – infos sur les unités alliées. Indicateur de portée • Si la flèche est de couleur verte, cela signifie que les unités ennemies sont à portée de tir de vos unités. Le rouge signifie que les unités sont hors de portée. • Si la flèche est remplacée par une croix, l'unité sélectionnée est à court de munitions ou ne peut faire feu en raison de l'humidité. Remarque : les unités qui n'ont plus de munitions feront apparaître le curseur en forme de sabre pour des corps à corps s'ils en possèdent un. Surveiller le territoire Utilisez les touches fléchées ou la souris pour vous déplacer dans la carte. Voir la rubrique Visibilité ci- dessous pour savoir pourquoi vous ne pouvez pas toujours regarder clairement autour de vous. Changer de point de vue • Faites un clic-droit sur le terrain pour fixer l'objectif sur le point désiré. • Votre point de vue est indiqué par un cercle blanc sur l’écran représentant la carte. Remarque : si vous avez sélectionné Orientation souris dans les options de commandes (voir la rubrique Options commandes, page 53), vous pouvez dans ce cas maintenir le bouton droit de la souris enfoncé pour parcourir le territoire. Visibilité Pour avoir des scènes de bataille encore plus réalistes, vous avez la même visibilité que vos unités et la caméra ne peut se déplacer que dans cette zone. • Avant le début de l'engagement, le cercle clair sur la Vue de la carte montre la visibilité de vos unités sur le terrain. L'usage d'unités pour explorer le terrain et étendre votre champ de vision ne doit pas être négligé. Remarque : vous pouvez désactiver la visibilité dans le menu Options de jeu, Paramètres réalisme, en désélectionnant LIMITER CAMERA. Positionnement de la caméra défini par la souris Remarque : cette option n'est accessible que si l'orientation souris est désactivée (voir la rubrique Options commandes page 53.) 26
  28. 28. La pointe du triangle Le côté plat montre la nouvelle montre la nouvelle position de la vue. caméra. Faites un clic-droit, maintenez le bouton enfoncé et faites glisser pour changer complètement votre point de vue. L'endroit où vous avez cliqué est celui où la caméra sera positionnée, et le point où vous lâchez le bouton représente le centre de la nouvelle vue. Remarque : il s'agit de l'option caméra principale en Mode logiciel. Si elle est utilisée, la caméra va directement sur le nouveau point de vue. Gros plan sur vos unités Pour déplacer votre point de vue juste derrière vos forces, faites un double clic sur l'un des drapeaux en bas à gauche de l'écran. • Si elles sont à l'écran, faites un double clic sur l'unité. Connaître son armée Si vous avez l'ambition de devenir un grand général, vous devez bien connaître vos unités. Pour cela, une étude approfondie est nécessaire. La rubrique suivante vous montrera tous les aspects de vos guerriers sur le champ de bataille. Le drapeau de l'unité Les drapeaux des unités sont disposés au bas de l'écran. Ils vous donnent des renseignements importants à propos de chacune de vos unités. Vous pouvez les considérer comme des rapports constamment mis à jour qui vous permettront de prendre les meilleures décisions pour vous et votre clan. Flèches – Marche Flèches doubles – Marche rapide (course). Dessin en haut à gauche – Mon Echiquier – Bannière de l'unité/Blason du Général Niveau Yin/Yang – Unité d'énergie. Chiffre en haut à droite – Niveau élevé = Honneur de l'unité. plus d'énergie. Barre blanche – Projectiles Type d'unité. restants. Barre grise – Plus de projectiles. Chiffre en bas à Optimisation des armes. gauche – Nombre de guerriers dans l'unité. Bouclier bronze/argent/or – Niveau d'armure. 27
  29. 29. • Un drapeau d'unité en gris indique qu'elle n'est pas sélectionnée. • Un drapeau d'unité blanc indique que la ou les unités sont sélectionnées. • L'unité qui comprend votre général est signalée, sur le champ de bataille, par le même blason que celui apparaissant sur le drapeau de l'unité. Indicateur d'actions Voici à présent la liste complète des icônes indiquant les actions et que vous pourrez rencontrer lors des batailles. Unité sous le feu ennemi. Unité en déroute. Si le drapeau clignote, l'unité faiblit. Unité faisant feu. Combat au corps à corps. Sélectionner et déplacer les unités Pour déplacer une unité, il faut avant tout la sélectionner. Pour ce faire, trois méthodes sont possibles. • Cliquez sur l'unité de votre choix. • Cliquez sur le drapeau de l'unité à laquelle vous voulez donner un ordre. Vous noterez qu'un bouton est enfoncé et en surbrillance blanche. • Faites un double clic sur le drapeau de l'unité pour la sélectionner et déplacer votre point de vue derrière elle. Remarque : l'étendard des unités sélectionnées bouge. Quand vous avez fait votre sélection, cliquez sur le sol à l'endroit où vous voulez déplacer vos unités. • Si vous voulez les faire courir ou charger, faites un double clic. • Maintenez la touche CTRL enfoncée, puis cliquez et faites glisser. Une représentation en filigrane de ce que vos unités deviendront apparaîtra. • Si la flèche de l’icône de déplacement est rouge, vous êtes en train de déplacer vos unités vers une zone située hors de leur ligne de vue. Cela pourrait les mettre en danger. Donner l'ordre d'attaquer • Cliquez sur l'unité ennemie. L'unité se déplace pour attaquer l'unité ennemie désignée. • Faites un double clic sur votre unité pour donner la charge. Si votre unité est une unité à distance (archers/arquebusiers), elle se met en position. Les autres unités commencent le corps à corps. 28
  30. 30. Remarque : en demandant à vos unités de courir ou de charger, vous augmenterez leur fatigue. Pour obliger les unités qui doivent respecter une distance de tir à se mettre en mode Combat de masse (ordre de déplacement pour les autres unités) • ALT + clic Repérer la destination d’une unité Pour repérer la destination de votre unité, appuyez sur la BARRE D'ESPACE et vous verrez apparaître une projection de la destination finale de votre unité. Désélectionner les unités Cliquez sur une autre unité pour supprimer la sélection précédente. Désélectionner toutes les unités La touche ENTREE supprime la sélection de toutes les unités. Regrouper les unités Sélectionner les groupes d'unités Si vous désirez créer un groupe d'unités temporaire, maintenez la touche CTRL enfoncée en cliquant sur les drapeaux des unités ou sur les unités elles-mêmes, puis appuyez sur G pour les grouper. • Vous pouvez aussi maintenir la touche CTRL, faire un clic-droit et faire glisser pour créer un périmètre de sélection autour des unités. Ensuite, appuyez sur G pour les grouper. • Appuyez sur CTRL + A pour sélectionner toutes les unités. Créer des groupes définis d'avance Dans le feu de la bataille, une rapide sélection de groupes d'unités définis d'avance peut faire la différence entre une victoire glorieuse et une défaite infâme. • Pour rassembler les unités dans un groupe, appuyez sur CTRL + MAJ + chiffre. Ce groupe est dorénavant représenté par le chiffre choisi. Sélectionner des groupes définis d'avance • Pour sélectionner un groupe défini d'avance, appuyez sur CTRL + chiffre. Toutes les unités contenues dans ce groupe sont à présent sélectionnées et exécuteront vos ordres. Désélectionner une unité dans un groupe • Sélectionnez l'unité et appuyez sur G. Remarque : cette fonction n'est pas valable pour les groupes définis d'avance. 29
  31. 31. Le commandement des armées Vous pouvez utiliser les commandes que vous voulez ou les combiner pour ajuster l'interface à vos mesures et à vos préférences. Si, au plus chaud de la bataille, vous êtes capable de donner rapidement des ordres précis, vous disposerez d'un net avantage en tant que général. Il y a trois façons de donner des ordres : Barre d'icônes – Méthode visuelle avec outils. Sélectionnez la ou les unités puis cliquez sur l'icône pour donner votre ordre. Menu en cascade – Sélectionnez l'unité puis faites un clic-droit. Cliquez après avoir mis en surbrillance l'ordre désiré. Raccourcis clavier – Appuyez sur le raccourci correspondant pour donner vos ordres. La barre d'icônes Formation Formation Formation Position d'opposition Arrêt Déroute rapprochée en pointe d'opposition Rassemblement Groupe Formation Escarmouche Attaque à Feu à Bouton du Panneau de contrôle étendue volonté volonté. formations groupées – Remarque : il faut sélectionner plus d'une unité pour que ces options soient disponibles. • Sélectionnez une unité ou un groupe d'unités et cliquez sur le bouton de commande adéquat. Vous trouverez ci-dessous leur description détaillée. Le menu en cascade Arrêt – L'unité sélectionnée s'arrête sur place. Formation – Change l'organisation de la ou des unités sélectionnées (voir la rubrique Le petit guide de la formation d'unités, page 32) pour choisir entre formation rapprochée, étendue ou en pointe. Garder la position – La ou les unités sélectionnées tentent de tenir le plus longtemps possible. Leurs attributs défensifs augmentent et leurs attributs offensifs diminuent. Combat de masse – Choisissez parmi trois types de combat de masse pour l'unité sélectionnée : Escarmouche/Position d'opposition/Attaque à volonté. Feu à volonté – Uniquement pour les unités munies d'armes à projectiles. Rassemblement – Votre taisho (ou vous-même en qualité de daimyo) peut tenter de rassembler les troupes en déroute. Le niveau d'honneur du chef détermine le succès de l'opération. Lorsque les unités ont été ralliées, elles peuvent recevoir des ordres normalement. 30
  32. 32. Remarque : le bouton Rassemblement n'est disponible qu'un nombre limité de fois lors d'un combat, il est gris s'il n'est pas disponible. Déroute – L'unité sélectionnée fuit. Remarque : si l'unité se sauve du champ de bataille, vous la perdez à partir de ce combat. Tout sélectionner – Toutes les unités sur le champ de bataille sont sélectionnées. Groupe – Actif si plusieurs unités sont sélectionnées. Les unités sélectionnées agissent ensemble, offrant de nouvelles stratégies de formation. Formation groupée – Ouvrez le menu en cascade correspondant pour ordonner à un groupe d'unités d'adopter une formation de bataille. Veuillez consulter la rubrique Le Petit guide de la formation groupée, page 33. Courir – Les unités sélectionnées avancent plus vite. Regarder – La caméra se fixe sur et derrière la ou les unités sélectionnées. Quitter les combats – Toute votre armée bat en retraite et quitte la carte des combats. • Sélectionnez la ou les unités puis cliquez sur l'ordre que vous désirez donner. Les troupes sélectionnées essaient alors d'exécuter vos ordres. • Toutes les options comportant un > signifient que d'autres options apparaîtront si elles sont sélectionnées. • Les ordres sélectionnés sont marqués d'un astérisque (*). • Appuyez sur ECHAP pour fermer le menu en cascade. Les raccourcis clavier Rassemblement ..........................................................................................................................R Déroute ........................................................................................................................CTRL + O Grouper / Disperser ....................................................................................................................G Formation rapprochée ................................................................................................................S Formation étendue ....................................................................................................................D Formation en pointe ..................................................................................................................C Combat de masse – Attaque à volonté ......................................................................................V Combat de masse – Formation d'opposition ..............................................................................F Combat de masse – Escarmouche ..............................................................................................E Position d'opposition ..................................................................................................................O Tir automatique (Feu à volonté) ................................................................................................A Quitter les combats ............................................................................................CTRL + Q Arrêt (Ignorer tous les ordres) ......................................................................................RETOUR Toutes les sélectionner ..................................................................................................CTRL + A Marche rapide unités (course) ....................................................................................CTRL + R Fixer la direction / Déplacement dans la direction fixée ........................................ALT + clic – La formation regarde la même direction en arrivant sur un lieu nouveau. Faire pivoter les unités pour qu’elles regardent dans une autre direction. ..........Faire un Clic- droit, maintenir et faire glisser Regarder (unité sélectionnée) ................................................................................................MAJ + L Annuler ordre ou quitter la bataille..................................................................................ECHAP 31

×