De Mogador à Essaouira Avis aux Européens qui n'apprécient ni la foule des villes touristiques ni la chaleur étouffante......
Redevenue marocaine au XVIIe siècle, la ville devient une terre d'accueil pour des communautés juives et européennes.  On ...
Essaouira, la "bien dessinée" Essaouira est l’une des villes les plus plaisantes de la côte marocaine.  Loin des...
Le premier itinéraire vous amènera au port.  En passant la célèbre porte de la Marine, construite en 1769, vous pourrez co...
Le port Essaouira Un spectacle authentique Le port d’Essaouira est le lieu le plus animé de la ville.  Premier port sardin...
La Sqala de la Kasbah Essaouira Le St Malo marocain Long de 300m, ce monument militaire est une véritable muraille défensi...
La rue Sidi Mohammed ben Abdallah Essaouira Une rue pittoresque Fondée en 1764, Essaouira naquit par la volonté du sultan ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Essaouira

471 vues

Publié le

Publié dans : Voyages, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
471
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Essaouira

  1. 1. De Mogador à Essaouira Avis aux Européens qui n'apprécient ni la foule des villes touristiques ni la chaleur étouffante... Essaouira est faite pour vous ! Avec son port protégé par les alizés, Essaouira est une charmante ville de 70 000 habitants. Entourée de murailles, la sqala, qui rappellent la beauté de St Malo en France, Essaouira est une ville où il fait bon vivre et qui échappe encore au tourisme de masse. Le charme discret de la ville est apaisant. Il réjouira les promeneurs qui apprécieront la douceur de l'hiver et la fraîcheur de l'été. Enfin, Essaouira est la capitale des sports nautiques au Maroc. Le site est mondialement connu des véliplanchistes et des surfeurs. La force et la régularité des vents en font un "spot" de rêve ! Histoire de la ville L'histoire d'Essaouira commence au VIIe siècle avant JC. Longeant les côtes pour rejoindre l'Afrique noire, les Phéniciens font escale sur l'île de Mogador au large de la ville. Plus tard, les romains y installent un centre d'extraction du pourpre. Ce colorant rouge vif issu d'un mollusque est utilisé pour teindre les vêtements royaux. Les îles purpurifères au large d'Essaouira resteront célèbres. Au XVe siècle, les Portugais prennent possession des lieux et font de la ville un important comptoir commercial. Ils construisent le port en 1506. L'Europe vient échanger ses produits manufacturés contre les richesses naturelles : or, sel, sucre… A cette époque, la ville est appelée Mogador.
  2. 2. Redevenue marocaine au XVIIe siècle, la ville devient une terre d'accueil pour des communautés juives et européennes. On comptera même une majorité de juifs dans la ville. Cette période voit les échanges commerciaux se développés fortement avec l'Europe et marque le véritable apogée économique de la ville. En 1764, le sultan Sidi Mohamed Ben Abdallah décide de construire un nouveau port tourné vers l'Europe pour concurrencer sa voisine Agadir. Il fait appel à un français, Théodore Cornut, disciple de Vauban, qui dessine les plans d'Essaouira sous le même modèle que Saint Malo en France. A noter : Essaouira est l'une des rares villes au monde qui fut dessinée avant d'être construite. Au début du XIXe siècle, Essaouira assure 40% des échanges maritimes du Maroc. Mais l'installation du protectorat français au début du XXe siècle va marquer le déclin de la ville. L'aménagement des ports de Casablanca et d'Agadir concurrence terriblement Essaouira. En 1956, date de l'indépendance du Maroc, Mogador redevient Essaouira. Dans les années 60, hippies et autres beatniks viennent chercher le calme et l'inspiration dans la région parmi lesquelles Cat Stevens et Jimi Hendrix. Enfin, en décembre 2001, l'UNESCO inscrit la médina d'Essaouira à la prestigieuse liste des sites classés patrimoine de l'humanité.
  3. 3. Essaouira, la "bien dessinée" Essaouira est l’une des villes les plus plaisantes de la côte marocaine. Loin des foules de touristes vous pourrez profiter d’un climat tempéré toute l’année. Les remparts ocre pâle abritent la ville d’un vent puissant qui souffle une bonne partie de l’année. La fraîcheur de la ville vous permettra de vous balader toute la journée. Laissez-vous imprégner de l’atmosphère si particulière d’Essaouira ! En effet, la ville attire depuis des siècles poètes, savants et artisans. Essaouira est une ville d'art. La perspective des rues de la médina, les couleurs chatoyantes des maisons, la cuisine régionale, l'artisanat local si réputé, la musique gnawa ou encore l'harmonie qui règne entre Juifs, Arabes et Berbères... Toutes ces raisons font d'Essaouira une ville magique et mystérieuse ! Visite de la ville Incontournable, toute promenade dans Essaouira passe forcément par la belle place Moulay el Hassan. En bordure, de nombreux cafés et terrasses abrités du vent sont une invitation au repos. Véritable carrefour de la ville, la place voit se croiser touristes, étrangers et autochtones. A noter : aux abords de la place, on appréciera de lire un journal français acheté au kiosque en savourant une délicieuse pâtisserie venue de "Chez Driss". Depuis la place, 2 itinéraires s’offrent à vous. Cependant, Essaouira n'est pas une ville à visiter avec un guide entre les mains. C'est une ville à découvrir, à explorer en flânant dans les rues au gré de son inspiration.
  4. 4. Le premier itinéraire vous amènera au port. En passant la célèbre porte de la Marine, construite en 1769, vous pourrez continuer en parcourant les murailles jusqu’à la Sqala du port. L’histoire d’Essaouira se rappelle à nous à la vue des canons espagnols. De là haut, la vue sur les îles purpurifères est imprenable. Aux pieds des remparts, le port offre son spectacle de couleurs, de sons et d’odeurs… de poissons frais ! Profitez des barbecues improvisés entre filets et casiers pour goûter le fruit de la pêche. Impossible de trouver plus frais! Enfin, vous pouvez rejoindre la belle et longue plage de sable fin. Promeneurs, surfeurs, véliplanchistes, plongeurs ou plus simplement vacanciers en quête de bronzage, tout le monde y trouvera son compte... si le vent ne souffle pas trop fort ! Le second itinéraire s’enfonce dans la vieille ville. On appréciera de déambuler dans ces étroites ruelles qui se croisent en angle droit parfait. Façades blanches et volets bleus confèrent un charme indéniable à la ville. En s’enfonçant dans la médina, on passera devant le musée Sidi Mohamed Ben Abdallah à deux pas de la rue du même nom. L’entrée est gratuite et vous pourrez admirer les arts régionaux. Enfin, on remontera vers le nord pour achever la balade sur la Sqala de la Kasbah, plateforme surélevée longue de 300 mètres. Au rez-de-chaussée, on pourra visiter les ateliers de certains artisans, parmi les meilleurs de la ville. Essaouira n'étant pas un grand un pôle touristique, vous ne serez jamais assiégés par des vendeurstenaces. Vous pouvez donc vous balader en toute sérénité ! Essaouira est réputée dans tout le Maroc pour la qualité de son artisanat. Le bois de Thuya est la matière première la plus utilisée.
  5. 5. Le port Essaouira Un spectacle authentique Le port d’Essaouira est le lieu le plus animé de la ville. Premier port sardinier du monde pendant de nombreuses années, Essaouira fut un comptoir commercial connu et convoité. Situé au pied des remparts, le port offre un spectacle pittoresque. Les couleurs des chalutiers et des filets étendus sur les quais sont un décor idéal pour la vente à la criée du matin. Toute la journée, le va et-vient des marins se mêle à la danse des mouettes omniprésentes. Une expérience à ne pas manquer : venez dégustez les produits de la mer auprès des barbecues improvisés entre filets et casiers. Sardines, langoustes et crevettes seront grillés devant vous. Aucun soucis de fraîcheur, les poissons et crustacés sont encore vivants. Un repas inoubliable dans un cadre merveilleux !
  6. 6. La Sqala de la Kasbah Essaouira Le St Malo marocain Long de 300m, ce monument militaire est une véritable muraille défensive. Construite en 1765 par l’architecte français élève de Vauban, Théodore Cornut, ce bastion servait à repousser les attaques par la mer. En déambulant sur ce long rempart, on pourra admirer la collection de canons espagnols offerts au sultan Sidi Mohammed ben Afdallah. Les cinéphiles reconnaîtront le décor du film Othello réalisé par Orson Welles. Depuis la partie supérieure, le panorama donne sur la mer et le port. La vue est magnifique !
  7. 7. La rue Sidi Mohammed ben Abdallah Essaouira Une rue pittoresque Fondée en 1764, Essaouira naquit par la volonté du sultan Alaouite, Sidi Mohamed Ben Abdallah. Depuis, la rue qui traverse la médina de part en part porte son nom, en hommage. Longue de 1 km, cette rue est bordée de riches maisons aux façades blanches et volets bleus. Au rez-de-chaussée de ces maisons, on retrouve un florilège des métiers de la ville : boutiques, ateliers d'artisanat, vendeurs de fruits et de légumes... La rue Sidi Mohammed ben Abdellah relie la place Moulay el Hassan à l'ancienne Mellah , aujourd'hui désertée. Les visiteurs apprécieront la balade !

×