AIR DU NKAM :  HISTORIQUE 2002 - 2006
<ul><li>1  Qui sommes - nous ? </li></ul><ul><li>2  Pourquoi nous mobilisons – nous pour ce département ? </li></ul><ul><l...
<ul><li>Chers invités et donateurs, le NKAM vous remercie de votre présence massive à cette soirée en l’honneur des nkamoi...
<ul><li>1  QUI SOMMES – NOUS ? </li></ul><ul><li>Nous sommes une association internationale pour la route du NKAM au Camer...
<ul><li>2  POURQUOI NOUS MOBILISONS –  NOUS POUR CE DEPARTEMENT ? </li></ul><ul><li>Pour pallier  une situation dramatique...
<ul><li>3 QUE VOULONS – NOUS FAIRE ? </li></ul><ul><li>Rendre praticable en toutes saisons l’axe routier « BONEPOUPA – YAB...
<ul><li>4  QU’AVONS NOUS FAIT DEPUIS LA CREATION  DE AIR DU NKAM ? </li></ul><ul><li>- L’interpellation de la coopération ...
<ul><li>- La campagne de sensibilisation menée à DOUALA capitale économique, le 10 mai 2005 à la salle des fêtes d’AKWA, e...
<ul><li>5  QU’AVONS – NOUS OBTENU ? </li></ul><ul><li>Quelques dates : </li></ul><ul><li>Le 23 décembre 2004 </li></ul><ul...
<ul><li>Le 26 janvier 2005 </li></ul><ul><li>Suggestion de monsieur le ministre des travaux publics : le projet pourrait ê...
<ul><li>Le 28 avril 2005 </li></ul><ul><li>Demande de subvention au fonds social de développement compte tenu de l’apport ...
<ul><li>Le 22 novembre 2005 </li></ul><ul><li>Cameroon Tribune ( rubrique : journal des annonces légales ) </li></ul><ul><...
<ul><li>Cette annonce constitue pour nous, AIR DU NKAM,  l’aboutissement de la première phase de notre objectif, à savoir,...
 
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Air Du Nkam Auto

778 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
778
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
30
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Air Du Nkam Auto

  1. 1. AIR DU NKAM : HISTORIQUE 2002 - 2006
  2. 2. <ul><li>1 Qui sommes - nous ? </li></ul><ul><li>2 Pourquoi nous mobilisons – nous pour ce département ? </li></ul><ul><li>3 Que voulons – nous faire ? </li></ul><ul><li>4 Qu’avons – nous fait depuis la création de AIR DU NKAM ? </li></ul><ul><li>5 Qu’avons – nous obtenu  </li></ul>
  3. 3. <ul><li>Chers invités et donateurs, le NKAM vous remercie de votre présence massive à cette soirée en l’honneur des nkamois et nkamoises et des amis qui sont mobilisés pour une cause commune : la route du NKAM, à travers l’association AIR DU NKAM </li></ul>
  4. 4. <ul><li>1 QUI SOMMES – NOUS ? </li></ul><ul><li>Nous sommes une association internationale pour la route du NKAM au Cameroun. C’est une association humanitaire de soutien à la population du département du NKAM (province du littoral au Cameroun). </li></ul><ul><li>Association fondée le 25 octobre 2002 par Bernard NKAKE. </li></ul><ul><li>Elle est régie par la loi du 1er juillet 1901, (décret du 19 août 1901) et enregistrée sous le matricule n° 17026320. </li></ul><ul><li>Siège social : 18 bis rue de l’association 92230 Gennevilliers </li></ul><ul><li>Site Internet : www.airdunkam.com </li></ul><ul><li>Email : airdunkam @ wanadoo.fr </li></ul>
  5. 5. <ul><li>2 POURQUOI NOUS MOBILISONS – NOUS POUR CE DEPARTEMENT ? </li></ul><ul><li>Pour pallier une situation dramatique qui perdure depuis de très longues années et qui condamne un peu plus chaque jour la population du NKAM à un isolement économique, social, culturel, sanitaire… : il s’agit de la route « BONEPOUPA – YABASSI », 45 kilomètres difficilement franchissables, qui se transforment en bourbier pendant la saison des pluies. </li></ul>
  6. 6. <ul><li>3 QUE VOULONS – NOUS FAIRE ? </li></ul><ul><li>Rendre praticable en toutes saisons l’axe routier « BONEPOUPA – YABASSI » en bitumant la « colline  BITONG – BIGNET – NDOGBELE », 7.9 kilomètres. </li></ul><ul><li>Le document vidéo qui va suivre cette présentation est très saisissant sur les conditions actuelles de circulation sur cet axe routier. </li></ul><ul><li>Il va sans dire que les retombées positives du bitumage de cet axe routier sont nombreuses, notamment le désenclavement véritable du département et une nette amélioration des conditions d’existence de la population dont les déplacements vers la capitale économique DOUALA seront très facilités. </li></ul>
  7. 7. <ul><li>4 QU’AVONS NOUS FAIT DEPUIS LA CREATION DE AIR DU NKAM ? </li></ul><ul><li>- L’interpellation de la coopération française dans le cadre du fonds social de développement. </li></ul><ul><li>- L’interpellation du gouvernement Camerounais en la personne de monsieur le premier ministre INONI EPHRAIM . </li></ul><ul><li>- La constitution d’une demande de financement pour le projet de bitumage de l’axe routier « BONEPOUPA – YABASSI ». </li></ul><ul><li>- La campagne de sensibilisation menée à YABASSI chef lieu du département, le 8 mai 2005 à la maison de la culture, et la mise en place de la représentation départementale. </li></ul>
  8. 8. <ul><li>- La campagne de sensibilisation menée à DOUALA capitale économique, le 10 mai 2005 à la salle des fêtes d’AKWA, et la mise en place de la représentation nationale. </li></ul><ul><li>- La production d’un compact disque « la route du NKAM » avec deux titres : </li></ul><ul><ul><li>L’espoir </li></ul></ul><ul><ul><li>La mélodie du NKAM </li></ul></ul><ul><li>dont la promotion a été faite aussi bien en France qu’au Cameroun. </li></ul>
  9. 9. <ul><li>5 QU’AVONS – NOUS OBTENU ? </li></ul><ul><li>Quelques dates : </li></ul><ul><li>Le 23 décembre 2004 </li></ul><ul><li>Approbation du projet AIR DU NKAM « bitumage de l’axe routier BONEPOUPA – YABASSI » par le gouvernement Camerounais, acte du premier ministre et chef du gouvernement monsieur INONI EPHRAIM, transmis au ministre des travaux publics pour attribution. </li></ul>
  10. 10. <ul><li>Le 26 janvier 2005 </li></ul><ul><li>Suggestion de monsieur le ministre des travaux publics : le projet pourrait être inscrit au budget de l’exercice 2006. Toutefois, le gouvernement Camerounais ne prendrait en charge que 30 % des dépenses totales du projet, tel que l’exige le fonds de financement. Cette part serait supportée par le budget 2006 du ministère des travaux publics. </li></ul><ul><li>Estimation du coût du projet  : Bitumage du tronçon  « colline BITONG – BIGNET – NDOGBELE » 7.9 kilomètres. Corps de chausse – Revêtement en induit bicouche – Réhabilitations des 5 ponts  : coût total HT 736 761 000.00 CFA. ( sept cent trente six millions sept cent soixante un milles francs CFA) </li></ul>
  11. 11. <ul><li>Le 28 avril 2005 </li></ul><ul><li>Demande de subvention au fonds social de développement compte tenu de l’apport de 30 % de l’Etat Camerounais. </li></ul><ul><li>Le 17 juin 2005 </li></ul><ul><li>Réponse du fonds social de développement  </li></ul><ul><li>Je cite : « …subvention plafonnée à 200 000 000.00 CFA ( deux cents millions de francs CFA), une participation des populations bénéficiaires du financement est indispensable… » </li></ul><ul><li>En d’autres termes, la population du NKAM doit financièrement participer au projet car elle est la bénéficiaire directe du projet. Le fonds social de développement ne confond pas l’apport de l’Etat Camerounais et celui attendu et exigé des populations bénéficiaires du projet. </li></ul><ul><li>C’est à travers AIR DU NKAM que cet apport financier pourrait se réaliser, or à ce jour la contribution très modeste des nkamois et amis est très très loin du compte. </li></ul>
  12. 12. <ul><li>Le 22 novembre 2005 </li></ul><ul><li>Cameroon Tribune ( rubrique : journal des annonces légales ) </li></ul><ul><li>EXTRAIT DU BUDGET 2006 DE L’ETAT CAMEROUNAIS </li></ul><ul><li>Travaux de réhabilitation dans le domaine des infrastructures, programmes spéciaux au nombre desquels figure en bonne place le bitumage des axes routiers suivants : </li></ul><ul><li>« LOUM – YABASSI – BAFANG ET BONEPOUPA – YABASSI » </li></ul>
  13. 13. <ul><li>Cette annonce constitue pour nous, AIR DU NKAM, l’aboutissement de la première phase de notre objectif, à savoir, réveiller la conscience politique et faire prendre en compte la préoccupation majeure de la population du NKAM. Réjouissons - nous ensemble de cette victoire partielle sachant que le combat continue pour la réalisation de la seconde phase. </li></ul><ul><li>En effet, la seconde phase de notre objectif consiste à maintenir la pression sur le gouvernement Camerounais afin qu’il tienne son engagement, et rechercher des partenaires pour enfin concrétiser notre rêve : LA ROUTE DU NKAM . </li></ul><ul><li>Vos dons sont nécessaires à AIR DU NKAM à travers lequel notre combat collectif se concrétise par son action auprès du gouvernement Camerounais et du fonds social de développement . </li></ul>

×