LA SOUSVEILLANCE
  Du Panopticon à la révolution
           internet
INTRODUCTION

• Le principe de “sousveillance” induit qu’il existe toujours un
 témoin capable de saisir, de capter l’info...
1. LE PANOPTICON
• Jeremy  Bentham imagine le plan du Panopticon en 1785. Son
 travail sera révélé par Michel Foucault pou...
Le Panopticon de Bentham
• Cette notion de Panopticon peut être étendue à des sociétés
 entières, où l’information et les moyens de communications
...
2. LE CATOPTICON ET LA
 SOCIETE DE SOUSVEILLANCE
• Lessujets surveillés ont changé. Ce ne sont plus les marginaux
 et les ...
• Jean Gabriel Ganascia va s’inspirer du Panopticon pour
 élaborer le Catopticon. D’après Ganascia nous sommes passé
 depu...
Le Catopticon de Jean Gabriel Ganascia
• Ce  genre de structure architecturale peut donc être étendue
 à une société entière grâce aux nouvelles technologies
 d’...
Mise en image du principe de sousveillance
3. ENTRE ART ET NOUVELLES
       TECHNOLOGIES
• Raul Mandru fait partie des artistes qui utilisent les nouvelles
 technolo...
• CHATROULETTE       :
 C’est un site de chat aléatoire avec flux sonore et vidéo. Vous
 vous connectez et vous êtes en fac...
• Le contenu est très varié. La fête, la musique, les scènes de la
  vie quotidienne des internautes et la pornographie so...
• JenniCAM   crée par Jennifer Kaye Ringley en 1996. Le site sera
 ouvert jusque décembre 2003.
 Jusqu’à 4 millions de vis...
• Lookd’Adam Rifkin (2007) :
 Ce film est une vision fictive des États-Unis où 30 millions de
 caméras de surveillance serai...
de Manu Luksch (2007) :
• Faceless
 Film réalisé uniquement avec des images issues de CCTV.
 Récupérée grâce à une loi en ...
Extrait du film de Manu Luksch
L’INSTITUTION SURVEILLEE


• Voldans une boutique parisienne par deux policiers. Cette
 vidéo nous montre deux policiers p...
Agression d’une adolescente de 15 ans par la police
• NOSDEPUTES.FR      :
 Ce site permet de suivre les activités de nos élus. Ceci permet
 de les surveiller pour évaluer le...
• Apparition     d’une nouvelle forme de circulation de la
 surveillance.

• Sur veillance  / Sousveillance : un nouvel éq...
Sousveillance
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sousveillance

1 337 vues

Publié le

Voici le PDF de l'exposé sur la Sousveillance.

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 337
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sousveillance

  1. 1. LA SOUSVEILLANCE Du Panopticon à la révolution internet
  2. 2. INTRODUCTION • Le principe de “sousveillance” induit qu’il existe toujours un témoin capable de saisir, de capter l’information, le message et de le diffuser par ses propres moyens sans passer par la voix “institutionnelle” de la communication. • Surveillance par le biais de tous et de tout. • Descriptiondu concept du Panopticon puis du Canopticon, pour ensuite illustrer le phénomène de sousveillance avec des exemple concrets.
  3. 3. 1. LE PANOPTICON • Jeremy Bentham imagine le plan du Panopticon en 1785. Son travail sera révélé par Michel Foucault pour illustrer l’idée que ce plan est l’architecture type pour décrire les sociétés dites de “surveillance”. C’est à dire que ceux qui ont le pouvoir surveillent ceux qui ne l’ont pas. C’est une surveillance par le haut. • Voici un schéma simplifié du Panopticon de Bentham. Ce type de plan permet à la personne qui se trouve dans la tour au centre de tout voir sans être vu.
  4. 4. Le Panopticon de Bentham
  5. 5. • Cette notion de Panopticon peut être étendue à des sociétés entières, où l’information et les moyens de communications sont contrôlés. • Lesnouveaux dispositifs de surveillance avec la biométrie, la vidéo-surveillance et la géo-localisation avec les téléphones portables appellent à un nécessaire dépassement des concepts élaborés par Michel Foucault d’après Dominique Quessada. Il faut remettre en cause la question de la visibilité. Le regard ne doit plus avoir la même impor tance qu’auparavant.
  6. 6. 2. LE CATOPTICON ET LA SOCIETE DE SOUSVEILLANCE • Lessujets surveillés ont changé. Ce ne sont plus les marginaux et les hors-la-loi qui sont surveillés mais tous les individus lambda qui se surveillent entre eux ; ce qui amène Quessada à la notion de “sousveillance” pour illustrer cela. • Définition : La sousveillance est un dépassement de la surveillance en ce qu'elle est légère, discrète, immatérielle et omniprésente. Le “sous” de sousveillance désigne le côté le plus insidieux, l'action de quelque chose qui travaille “par en dessous”.
  7. 7. • Jean Gabriel Ganascia va s’inspirer du Panopticon pour élaborer le Catopticon. D’après Ganascia nous sommes passé depuis quelques années d’une société de surveillance à une société de sousveillance. Le flux de communication vient désormais du bas également. • Les surveillés s’approprient le pouvoir, en captant l’information et la diffusent massivement. • L’objectif est de surveiller ce qui dirige les gens, les institutions pour ensuite arriver à une surveillance de tous par tous.
  8. 8. Le Catopticon de Jean Gabriel Ganascia
  9. 9. • Ce genre de structure architecturale peut donc être étendue à une société entière grâce aux nouvelles technologies d’information et de communication. • La sousveillance peut s’assimiler à une pratique de délation citoyenne ou d’attaque permanente du pouvoir. C’est aussi une pratique émancipatrice des institutions qui détenaient le pouvoir et les moyens de communications.
  10. 10. Mise en image du principe de sousveillance
  11. 11. 3. ENTRE ART ET NOUVELLES TECHNOLOGIES • Raul Mandru fait partie des artistes qui utilisent les nouvelles technologies pour créer. Il réalise The Surveillance Map of the World Concept en 2008. C’est une application iPhone interactive permettant à l’utilisateur d’accéder à de multiples informations à propos de la surveillance des populations du monde entier. Cette carte permet également de voir l’importance de cette surveillance. • L’utilisateur peut même, en cliquant sur l'endroit où il se trouve, s'observer lui-même.
  12. 12. • CHATROULETTE : C’est un site de chat aléatoire avec flux sonore et vidéo. Vous vous connectez et vous êtes en face d’un parfait inconnu pouvant se trouver n’importe où dans le monde. Les deux utilisateurs ont alors le choix de cliquer sur le bouton “NEXT” ou de rester en ligne avec cet interlocuteur. La fonction “NEXT” fait la popularité du site et en fait aussi la faiblesse. Une session de Chatroulette ressemble plus à la foire du “NEXT” qu’à autre chose. Rester connecter avec le même utilisateur pendant plus de 10 secondes est rare. • Site phénomène en ce moment avec des très nombreux visiteurs connectés en permanence. Beaucoup de générations et de nationalités différentes sont présentes malgré une majorité de jeunes américains.
  13. 13. • Le contenu est très varié. La fête, la musique, les scènes de la vie quotidienne des internautes et la pornographie sont monnaie courante. • L’originalité du site réside dans le fait qu’on ne choisit pas avec qui on va parler. Tout est possible ! • Ily a déjà de nombreuses compilations des choses les plus folles vues sur Chatroulette sur des sites comme Youtube.com. • On ne va plus sur Chatroulette comme sur les autres sites de chat, on y va pour savoir ce que c’est.
  14. 14. • JenniCAM crée par Jennifer Kaye Ringley en 1996. Le site sera ouvert jusque décembre 2003. Jusqu’à 4 millions de visiteurs par jours. Elle sera même interviewée par David Letterman. Le site mettait en scène sa vie quotidienne sans aucune censure. • Ustream introduit la notion de “télévision personnelle”. Influence du site sur les débats de la présidentielle américaine en 2008. • EyeTap de Steve Mann. C’est une caméra qui se place sur l’oeil comme une paire de lunettes. L’EyeTap permet de tout filmer tout le temps. • The Internet Eyes où les anglais se surveillent entre eux.
  15. 15. • Lookd’Adam Rifkin (2007) : Ce film est une vision fictive des États-Unis où 30 millions de caméras de surveillance seraient reparties dans le pays, générant plus de 4 milliards d'heures de films par semaines. Récit d'une semaine de la vie d’obsédés sexuels dans une boutique de vêtements. On y voit un pédophile, une étudiante séductrice, un père de famille homosexuel, des travailleurs paresseux, des voleurs qui ont caché un corps dans le coffre d’une voiture ... • Cecisouligne que l’accès à ces vidéos est très ouvert et que n’importe qui peut y avoir accès et en faire ce qu’il veut.
  16. 16. de Manu Luksch (2007) : • Faceless Film réalisé uniquement avec des images issues de CCTV. Récupérée grâce à une loi en Angleterre qui permet d'obtenir une copies de toutes les vidéos sur lesquelles on est présent pour £10. • Manu Luksch montre dans ce film le processus déshumanisant de la surveillance accrue, mais elle l'inverse ironiquement pour mieux le dénoncer
  17. 17. Extrait du film de Manu Luksch
  18. 18. L’INSTITUTION SURVEILLEE • Voldans une boutique parisienne par deux policiers. Cette vidéo nous montre deux policiers pris en flagrant délit de vol dans une boutique du 10ème arrondissement à Paris (source Europe 1). • Vidéomontrant une fille de 15 ans en garde à vue aux Etats- Unis qui se fait agresser par 2 policiers.
  19. 19. Agression d’une adolescente de 15 ans par la police
  20. 20. • NOSDEPUTES.FR : Ce site permet de suivre les activités de nos élus. Ceci permet de les surveiller pour évaluer leur présence à l’Assemblée, leur prise de position, etc.
  21. 21. • Apparition d’une nouvelle forme de circulation de la surveillance. • Sur veillance / Sousveillance : un nouvel équilibre “L’observateur est lui même observé”. • Problématique sphère privée / publique ? • Limites, dérives et issues ...

×