BourbaKeM 7 - La codification des connaissances organisationnelles

752 vues

Publié le

Par Catherine Thomas, Professeur des universités, Sophia-Antipolis

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
752
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
526
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

BourbaKeM 7 - La codification des connaissances organisationnelles

  1. 1. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 Projet BourbaKeM Elément n° 7: La codification des connaissances organisationnelles Catherine THOMAS Professeur des Universités Laboratoire GREDEG UMR 6227 CNRS / Université Nice Sophia-Antipolis
  2. 2. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 • Rappels sur le concept de connaissance • Le lien connaissance tacite / connaissance explicite • Le processus de codification • Comment réaliser une bonne codification ? • Elaborer des stratégies de codification
  3. 3. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 La connaissance est la représentation du monde « tel qu’il est » La connaissance est une représentation du monde construite dans et par nos interactions avec le monde - Knowledge - Épistémologie positiviste - Théorie de la correspondance - Epistémologie de la possession - Knowing - Epistémologie pragmatique - Epistémologie de la pratique Définition : La connaissance est une croyance justifiée
  4. 4. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 • Rappels sur le concept de connaissance • Le lien connaissance tacite / connaissance explicite • Le processus de codification • Comment réaliser une bonne codification ? • Elaborer des stratégies de codification
  5. 5. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 Connaissance explicite : connaissance exprimée à l’aide de codes et de symboles. (Savoir sur / Knowledge about) Transmissible une fois le système de codes et de symboles connu Connaissance tacite : connaissance hautement spécifique à un contexte donné, qui comprend une dimension personnelle et qui est en relation avec l’action. (Savoir faire / Know how) Difficilement transmissible
  6. 6. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 Toutes connaissances explicites nécessitent des connaissances tacites pour être utiles Connaissances tacites et connaissances explicites sont substituables Deux perspectives opposées - Knowledge - Connaissance « objet » - Approches techniques - Knowing - Connaissance « action » - Approches sociales
  7. 7. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 Connaissances tacites et connaissances explicites ne sont pas substituables mais au contraire elles sont mutuellement complémentaires Valoriser leur complémentarité Leurs transformations et leurs interactions leur permettent de s’enrichir mutuellement. Importance de comprendre leur processus de transformation c.à.d. la codification
  8. 8. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 • Rappels sur le concept de connaissance • Le lien connaissance tacite / connaissance explicite • Le processus de codification • Comment réaliser une bonne codification ? • Elaborer des stratégies de codification
  9. 9. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 Le processus de codification : non neutre et complexe Construire et déployer un systèmes de codes partagés par une communauté Ce système de codes influence la façon de voir puis de représenter un phénomène, une pratique Connaissance tacite Connaissance explicitecodification
  10. 10. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 La codification : enjeux et limites Facilite le transfert Permet de comprendre les relations causales Facilite la génération de nouvelles propositions Renforce l’alignement cognitif des membres Coûteux (temps, ressources, attention managériale) Source de rigidité Dans les pratiques, un rôle ambigu Est-ce la codification en elle-même ou la façon de codifier qui est mise en cause ?
  11. 11. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 • Rappels sur le concept de connaissance • Le lien connaissance tacite / connaissance explicite • Le processus de codification • Comment réaliser une bonne codification ? • Elaborer des stratégies de codification
  12. 12. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 Comment réaliser une bonne codification ? Transfert et Structure La connaissance explicite se diffuse plus facilement si elle est structurée et que sa structure est partagée A) B)
  13. 13. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 • Rappels sur le concept de connaissance • Le lien connaissance tacite / connaissance explicite • Le processus de codification • Comment réaliser une bonne codification ? • Elaborer des stratégies de codification
  14. 14. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 Les étapes clés de la codification Un processus de codification en 2 phases: (1) un processus de différenciation ou discrimination : permet de distinguer les différentes catégories nécessaires pour saisir les différents aspects qui constituent le phénomène concret et la connaissance tacite mobilisée ; donne forme (2) un processus d’intégration ou d’association : vise à regrouper ces catégories en catégories plus abstraites afin d’obtenir une représentation à la fois simplifiée (moins de catégories) et structurée. structure
  15. 15. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 le rôle de l’abstraction - Structure - Décontextualise - Renforce la « mindfulness » et la génération de nouvelles propositions - Difficulté d’appropriation - Trouver le bon mix - Prendre en compte le type de tâches
  16. 16. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 • Rappels sur le concept de connaissance • Le lien connaissance tacite / connaissance explicite • Le processus de codification • Comment réaliser une bonne codification ? • Elaborer des stratégies de codification
  17. 17. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 Tâches simples et répétitives Tâches hétérogènes et complexes Tâches rares et complexes (accident) Type de codification Codification concrète des « comment » (procédures) Codification abstraite des « pourquoi » et des « comment » Codification abstraite des « pourquoi » et des « comment » puis concrète des « comment » Objectifs de la codification Transfert (autres équipes, nouveaux entrants, …) Partage Transfert Apprentissage Flexibilité Transfert Apprentissage Sécurité Résultats souhaités de l’efficience des Capacités Dynamiques de la Sécurité
  18. 18. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 Conclusion • La codification est un processus non neutre • La codification peut prendre différentes formes : plus ou moins abstraite • Différentes stratégies de codification en fonction : • de la nature de la tâche, • des objectifs poursuivis, • du contexte organisationnel.
  19. 19. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Catherine Thomas, Projet BourbaKeM, élément n°7, 2015 Projet BourbaKeM Elément n° 7 : La codification des connaissances organisationnelles Merci pour votre attention

×