Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique.

Intégration d’un blog et d’outils collabor...
Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique.

Quelle intention pédagogique ?
Qu’est-ce q...
Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique.

Quels objectifs pédagogiques ?
 Concernan...
Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique.

Mise en œuvre du Blog :
Pourquoi le choix ...
Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique.

Mise en œuvre des outils collaboratifs (éd...
Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique.

Analyse de l’introduction du blog :
L’inte...
Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique.

Quelles idées d’évolution ?
Faire produire...
Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique.

Analyse de l’introduction d’outils collabo...
Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique.

Quelle transférabilité ?
A d’autres enseig...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique

278 vues

Publié le

Support d'une formation académique (académie de Lyon) sur l'innovation pédagogique et l'intégration du numérique.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
278
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique

  1. 1. Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique. Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique. Les éléments de genèse du projet ? Le public concerné :  Elèves de 2nde, 1ère et terminale STMG  Appétence des élèves à l’utilisation des outils numériques (digital nativ ?)  Besoin de certains élèves de travailler à leur rythme, difficultés de certains élèves à maintenir leur attention dans un cadre classique « collectif » de la classe. Les programmes :  2nde : mise en œuvre du programme de PFEG  1ère et terminale STMG : mise en œuvre des programmes d’économie, droit et management des organisations.  Mise en activité, recours à des ressources d’actualité, vivantes… Les ressources numériques : Ressources de plus en plus nombreuses : Sites, Vidéos, jeux sérieux, simulateurs… L’environnement technologique : L’équipement en classe : salle informatique en réseau avec une connexion à internet. L’équipement personnel des élèves : ordinateur personnel, tablette, smartphone, wi-fi. L’équipement en libre-service : au CDI ou en médiathèque publique. Le développement du web 2.0. (Choix du blog : outil « ouvert »). Remarque : l’environnement technologique peut être source d’éléments moteurs mais aussi de freins. L’environnement technologique n’est pas neutre, il a des éléments propres de modification de comportement des élèves et du professeur. E. GUIRAUT – Lycée Condorcet – St Priest 1
  2. 2. Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique. Quelle intention pédagogique ? Qu’est-ce que l’intention et pédagogique ? Selon Ralph Tyler (source : « cybersavoir ») L’intention pédagogique exprime la direction de changement que l’enseignant formule pour l’apprenant, ce qu’il sera capable de faire au terme de l’apprentissage, c’est une orientation qui va donner du sens à la séquence pédagogique. Elle ne fournit pas d’indication précise sur les résultats escomptés. L’objectif pédagogique exprime le résultat visible qu’un apprenant doit atteindre, ce qu’il sera capable de faire au terme de l’apprentissage. Il objective l’effet attendu, le rend concret, observable. C’est pourquoi il est libellé avec un verbe d’action et qu’il privilégie les faits. L’intention concerne plus le contenu, l’objectif concerne plus la personne. Intention et Objectif sont deux notions complémentaires, l’objectif matérialise l’intention, l’intention donne du sens à l’objectif qui a besoin d’être mis en perspective dans une vision globale à moyen ou long terme. Appropriation de savoirs par l’utilisation et la manipulatio et la conception collective de ressources numériques. La question du travail des élèves : L’efficacité du numérique doit être mise en relation avec le désir, l’envie de travail et l’envie d’apprendre des élèves. Quelle est la marge de manœuvre de l’enseignant face à des attitudes rétives à l’effort, à une forme de prise de distance par rapport au travail ? Ce que le livre ne permettait pas, le numérique le favorisera-t-il ? (Jean Paul Moiraud). E. GUIRAUT – Lycée Condorcet – St Priest 2
  3. 3. Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique. Quels objectifs pédagogiques ?  Concernant le travail des élèves :  Induire un travail collaboratif pour réussir collectivement  Induire des pratiques d’intelligence collective: réflexion sur l’organisation du travail à plusieurs et la responsabilité du travail final => développement de compétences transversales  Développer le travail rédactionnel (faire écrire « correctement »)  Développer des compétences par et pour le numérique (*)  Concernant les pratiques pédagogiques du professeur :  Mettre à disposition des ressources en ligne : création de séquences pédagogiques avec différents supports en ligne (site, vidéos, animations, podcast, simulateurs…)  Différencier l’accompagnement  Faire un suivi longitudinal du travail des élèves (sortir du « one shot »)  Décloisonner le temps de travail (en et hors la classe) Légende : Pour les 2 outils (blog et outil collaboratif) - Pour l’outil collaboratif - Pour le blog L’instrumentation du numérique ne se résume pas simplement à une transmission autre des connaissances. C’est aussi un moyen de transmettre des compétences aux élèves, des compétences numériques. Nos élèves vont intégrer des entreprises qui utilisent massivement le numérique, l’acte pédagogique les arme pour la vie professionnelle. Pour ceux qui continuent vers la filière supérieure, les universités de Lyon sont largement impliquées dans une démarche de e.pédagogie (Jean Paul Moiraud). E. GUIRAUT – Lycée Condorcet – St Priest 3
  4. 4. Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique. Mise en œuvre du Blog : Pourquoi le choix du blog ?  Pas d’outil institutionnel  Outil « ouvert sur le monde »  Volonté de construire une forme de manuel numérique Le blog est constitué d’articles rédigés par l’enseignant et les élèves :  les articles rédigés par le professeur ont pour but de faire réaliser aux élèves des activités de découverte, de recherche sur un thème du programme en utilisant des ressources en ligne ; en classe et hors la classe (lien avec classe inversée formulaire Google)  Individualisation du rythme de travail des élèves, du suivi du travail des élèves, de l’aide apportée.  Les articles rédigés par les élèves à partir de travaux de recherche sont des articles de présentation d’un thème d’actualité :  les élèves font une recherche d’un article d’actualité  à l’aide de la méthodologie (publiée sur le blog) chaque élève effectue sa recherche et rédige un article (le suivi du travail des élèves se fait avec un outil collaboratif)  le professeur effectue la publication des articles Le blog permet de mettre les élèves en situation de producteurs d’informations et de ressources utiles aux autres : la publication des travaux permet de montrer aux élèves l’importance du contrôle de la fiabilité de l’information, du respect de certaines règles de forme (orthographe, syntaxe, etc.) et de la propriété d’autrui (droits d’auteur).  La publication a ainsi un but de valorisation de leur travail. Il s’agit aussi de mettre les élèves dans une situation de coopération qui consiste à construire avec les élèves un support d’informations et de ressources utiles à tous afin d’enrichir les connaissances de chacun : dans le cadre de travaux de recherches, les élèves vont trouver des informations, des analyses d’une même information différentes ou complémentaires.  Articles complémentaires d’actualité économique et juridique en lien avec les questions et notions abordées durant l’année ; les articles peuvent être constitués de plusieurs types de contenus : texte, vidéos, images, sons. E. GUIRAUT – Lycée Condorcet – St Priest 4
  5. 5. Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique. Mise en œuvre des outils collaboratifs (éditeur de texte en ligne) : Exemple d’un travail en classe sur la balance des transactions courantes en 3 parties : - travail des élèves, - commentaires en ligne par le prof (synchrone et asynchrone), - reprise du travail par les élèves en fonction des commentaires Présentation sur le site Educavox. Exemple d’un travail d’écriture d’un article de blog présentant un sujet d’actualité traité dans un article de presse : même logique de suivi. E. GUIRAUT – Lycée Condorcet – St Priest 5
  6. 6. Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique. Analyse de l’introduction du blog : L’intention pédagogique est-elle atteinte ? Les objectifs pédagogiques sont-ils atteints ? Les moteurs et freins attendus sont-ils réels ? Travail des Elèves : L’utilisation en classe des articles pour effectuer des recherches sur internet se révèle être un outil efficace pour guider les élèves dans leurs travaux. En effet, il est ainsi possible d’indiquer aux élèves les activités qu’ils ont à réaliser tout en leur indiquant par des liens les sites qu’ils doivent visiter pour les mener à bien. Certains sites sont parfois difficile à appréhender car riches en nombre de pages, l’utilisation de liens menant directement aux bonnes pages rend plus rapide et plus efficace le travail des élèves. Motiver / faire travailler : des élèves difficiles à mettre au travail ou qui « s’éparpillent » vite se montrent plus sérieux et impliqués par la mise en œuvre d’un travail avec les outils numériques et la variété des supports utilisés (écrit, vidéos…). L’outil numérique En dehors de la classe, le blog reste « encore » pour les élèves un « outil de travail». « Ils » n’ont donc ni d’attirance ni de rejet particulier pour celui-ci. Son utilisation reflète ainsi leur rapport au travail : utilisation pour un travail demandé mais peur d’utilisation à titre « personnel ». La question se pose de savoir si les élèves utilisent le blog dans leurs « révisions » pour reprendre les travaux effectués. Le blog doit être un élément central (il ne doit pas être un élément périphérique) si on veut qu’il soit utilisé hors la classe. Les élèves font peu d’efforts concernant la qualité de présentation de leurs travaux même s’ils savent qu’ils peuvent être publiés. Cela nécessite donc de reprendre les travaux des élèves avant de les publier. Cela prend beaucoup de temps et cela mène parfois à l’impossibilité publication de certains articles. Pratiques pédagogiques du professeur : Le blog permet de mettre à disposition des élèves de supports en ligne variés en particulier des vidéos, des animations, des outils de simulation… Le blog permet en classe de réellement différencier le rythme d’apprentissage et d’accompagnement, pour le pousser presque jusque vers l’individualisation du travail. Possibilité d’individualisation de l’utilisation de supports différents et notamment des supports vidéo et audio. Est chronophage lors de la création et l’organisation de la navigation à l’intérieur du blog (catégories, mots clés) ; ne l’est pas forcément plus dans la conception des travaux. E. GUIRAUT – Lycée Condorcet – St Priest 6
  7. 7. Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique. Quelles idées d’évolution ? Faire produire des fichiers son, vidéo… pour permettre à certains élèves en difficulté avec l’écrit de réussir. Donner aux élèves des droits d’écriture « modérés » par le professeur. Mieux intégrer le blog dans un processus de classe inversée, d’autoformation. Quelle transférabilité ? A d’autres enseignements : pour des enseignements moins en lien avec des thèmes d’actualité, il faudrait davantage créer les ressources que de les trouver sur le net. A d’autres élèves / étudiants : l’expérience d’abord menée en 1ère et terminale a été transférée avec des élèves de seconde. E. GUIRAUT – Lycée Condorcet – St Priest 7
  8. 8. Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique. Analyse de l’introduction d’outils collaboratifs : L’intention pédagogique est-elle atteinte ? Les objectifs pédagogiques sont-ils atteintes ? Les moteurs et freins attendus sont-ils réels ? Travail des Elèves : Les élèves prennent rapidement et facilement en main l’outil et ont peu « joué » avec l’outil. Les élèves utilisent les commentaires faits de manière synchrone ou asynchrone du professeur pour améliorer leur travail => commentaires écrits ont plus de portée que des commentaires oraux. Les élèves qui ont dès le début joué le jeu de l’exercice ont profité des commentaires en ligne pour améliorer leur travail. Les élèves organisent peu leur travail, échangent peu en ligne (ils le font plutôt encore en présentiel) Cela semble faciliter l’expression écrite de certains par rapport à l’écriture manuscrite mais existe le risque du « copier-coller ». Pratiques pédagogiques du professeur : Possibilité de mieux et davantage aider les élèves en fonction de leurs besoins. Possibilité intéressante de pouvoir visualiser le processus de travail des élèves de manière plus précise que lors d’un travail collaboratif « classique » utilisant le « papier-crayon » à l’aide de la fonction « historique » de l’outil. Pour la phase de mise en commun collective, cela permet de s’appuyer sur un « support » écrit existant et de faire réfléchir les élèves sur les erreurs de réponse ou de formulation des réponses, voire même de correction directe et ligne par les élèves. Peut être très chronophage !!! mais c’est l’activité de correction longitudinale qui l’est pas l’utilisation de l’outil… Quelles idées d’évolution ? Possibilité d’évaluer le contenu du travail et sa mise en œuvre. Utilisation dans le cadre d’autres travaux d’élèves : préparation à l’argumentation en économie par exemple. E. GUIRAUT – Lycée Condorcet – St Priest 8
  9. 9. Intégration d’un blog et d’outils collaboratifs dans un processus pédagogique. Quelle transférabilité ? A d’autres enseignements : sans problème car les outils collaboratifs ne se limitent pas au traitement de texte (tableur,…). Cela a été évoqué avec des professeurs de lettres dans le travail de suivi de travaux écrits d’élèves. Cela peut évidemment être utilisé pour les travaux de projets en terminale STMG. A d’autres élèves / étudiants : sans problème, l’expérience d’abord menée en 1ère et terminale a été transférée avec des élèves de seconde. Des questions en suspens. Cela améliore-t-il les résultats des élèves ? Comment (encore) mieux intégrer ces pratiques pédagogiques ? Utilisation tablettes + wifi en classe (dans l’établissement) => plus grande possibilité de développer ses outils. Faut-il « unifier » les outils ? Faut-il passer de supports bricolés à un support institutionnalisé ? Email : eric.guiraut@ac-lyon.fr Twitter : @eguiraut Blog : www.guiraut.wordpress.com Veille : www.scoop.it/t/veille-edmg Présentation de l’utilisation du blog (vidéo séminaire national PFEG). E. GUIRAUT – Lycée Condorcet – St Priest 9

×