Crise convulsive fev2009

2 284 vues

Publié le

Dr Mehdi Mathamem

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 284
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
44
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Crise convulsive fev2009

  1. 1. « CAT devant une crise convulsive » Module Urgences Cours IFSI le 7 Décembre 2006 Dé Dr Vincent CARRET PH SAU Font Pré Pré TerminologiesCrise convulsiveCrise d’épilepsieEMC état de mal convulsif Pathologie fréquente fré 1
  2. 2. Plan Définition Physiopathologie Causes Pièges Piè Diagnostic et Bilans Prise en charge et CAT en Urgence • Cas Clinique Orientation Conclusion Définition« La crise convulsive est un symptôme de dysfonction cérébrale , résultant de l’hyperexcitabilité et de la ré l’ hyperexcitabilité décharge excessive de neurones » 2
  3. 3. PhysiopathologieDysfonction cérébrale suite à une agression céHyperexcitabilité et décharge excessive deHyperexcitabilité déneurones2 types de situations:• La crise d’épilepsie isolée ( nécessite un traitement d’épilepsie isolé né préventif des récidives et si 1ere Crise un bilan pré ré étiologique )• L’EMC : l’état de mal convulsif ( met en jeu le pronostic l’état vital , gestes de réanimation ) ré Activité convulsive prolongée et répétitive 2 à 3 épisodes convulsifs sans Activité prolongé ré retour à la conscience ou convulsion unique durant plus de 20 mn Véritable souffrance cérébrale / risque de séquelles cé sé PiègesEtat de mal épileptique non convulsifSyndrome confusionnelAbsencesSyncopes +++• Troubles conductifs ou Rythmiques 3
  4. 4. PolymorphismeGénéralisée : ralisé• Crise tonico-clonique « Grand mal » tonico-Partielle focale:• Motrice• Sensitive• SensorielleAbsence CausesEpilepsie primaire idiopathiqueEpilepsie secondaire• Etiologies intracrâniennes Traumatisme, Meningo-encéphalite Meningo-encé AVC processus expansif ( tumeur, abcès, hématome ) abcè hé• Etiologies extracrâniennes Hypoglycémie Hypoglycé Anoxie Arythmies, BAV… BAV… Métaboliques ( hypoCa, HypoNa…) hypoCa, HypoNa… Intoxication ( OH, tricycliques, insuline, amphétamine… amphé tamine… Eclampsie Sevrage et observance thérapeutique ++++ thé Piège étiquette sujet OH ++++ Piè 4
  5. 5. Diagnostic et BilansVéritable enquêteLe(s) Bilan(s)• Circonstanciel (80 % du diagnostic )• Vital et neurologique• Lésionnel tête aux pieds• Evolutif• Conditionnement Bilan Circonstanciel 80 % du diagnosticTémoins, parents, amis… amis…Lieu:Lieu:• VP, Domicile… Domicile…Traumatisme +++:• Chute de sa hauteur,Symptômes prémonitoires: pré• Céphalées, angor, vertiges, vomissements convulsions .. phalé• Début Focal ++++Terrain et atcds: atcds:• Epileptique, Diabétiques, dépressif, cardiaques…. Diabé dé cardiaques…Traitements:• Insuline, antidépresseurs, nivaquine, bétabloquants, antiépileptiques… antidé tabloquants, antié pileptiques…Contexte:• Fatigue, OH, Sevrage traitement….. traitement…Chronologie des faits: +++++• PDCI avec chute, Crise tonique généralisée avec apnée 20 sec, phase clonique 40 Sec, suivie gé ralisé apné d’une phase résolutive stertoreuse 15 mn ré• Confusion post critique/ amnésie totale amné• Morsure de langue, perte d’urine d’• Traumatismes associés ( Fracture, luxation ) associé 5
  6. 6. Bilan Vital « ABCDE » en 30 Sec: Critique ?« A » Liberté VAS et rachis Liberté« B » Ventilatoire• FV , amplitude et symétrie, Coloration… symé Coloration…« C » Circulatoire:• Pouls périphérique, coloration et chaleur cutané, TRC;, marbrures …TA périphé cutané« D » neurologique• Score de Glasgow / 15 , pupilles +++, signes neurologiques déficitaires dé«E»• T°• HGT Score de Glasgow Y + V+ M sur 15Yeux ( Y ): • Spontanée : 4 Spontané • Sur ordre: 3 • Aux stimuli: 2 • Aucun: 1Verbale (V ): • Cohérente normale: 5 Cohé • Confuse: 4 • Inapproprié: 3 Inapproprié • Incompréhensible:2 Incompré • Aucune: 1Motrice ( M ): • Sur ordre: 6 • Orienté aux stimuli: 5 Orienté • Retrait:4 • Décortication: flexion membres > : 3 • Décérébration : enroulement membres >: 2 • Aucune: 1 Score = 15 sujet Normal Coma < à 7 6
  7. 7. Bilan lésionnel « Tête aux pieds »Crâne, scalp, face ++++Rachis +++ThoraxAbdomen et FLBassinMembresCutanéCutanéVasculaire distal Bilan évolutifExamens cliniques répétitifs ++++ réSurveillance répétée ré• Durée de la crise Duré• Nombre de crises• Reprise d’un état de conscience normale entre les crises d’ 7
  8. 8. Prise en Charge C’est une Urgence VitalePourquoi ?• 1 Complication: Risque de Récidives et EMC Ré• Autres complications: Hypoxie Hypersécrétion salivaire Hypersé cré Risque d’inhalation : Absence réflexe déglutition d’ ré dé Arythmies hypoxiques Acidose métabolique mé Rhabdomyolyse Souffrance cérébrale cé Œdème cérébral cé Engagement HTIC mort cérébrale cé Séquelles / Mortalité EMC = 20 % Mortalité Traumatiques • Fractures…. Fractures… Traitement de base Secourisme« A » LVAS et rachis• Technique de secourisme subluxation mandibule « Jaw Thrust » et « chin lift »• Canule OP de guedèle, canule NP…. guedè le, NP…• PLS ++++• Sécrétions et corps étrangers ( dentiers, aliments …) cré« B » Oxygénation/ Ventilation Oxygé• O2 MHC• Ventilation BAVU 8
  9. 9. Traitement spécialisé « ABCDE » Maintient des fonctions vitales • « ABCDE » Traitements antiépileptiques antié • Benzodiazépine ( Valium, Rivotril..) Benzodiazé Rivotril..) • Phénitoine ( Dilantin ) Phé • Phénobarbital ( Gardenal ) Phé • Thiopenthal ( Nesdonal ): IOT et VC Cas cliniqueJeune homme de 23 ans ,Malaise dans la rue d’origine indéterminé avec tremblements, morsure d’ indé terminéde la langue et perte d’urine . d’3e crise en 20 minutes avec troubles de la conscience prolongé ( Score prolongéde Glasgow = 7/15 )Pupilles symétriques et réactives symé réPlaie du scalp en temporo-occipital temporo-Ronflement et hypersalivationConstantes: TA=12/7, Pouls=90, FV= 15, SPO2=92%, T° 38…. T° 38… 9
  10. 10. Quelle est votre PEC ? EnquêteAtcds ?1ere Crise ou épileptique connu ?Traitements ?Facteurs favorisants et contexte ? 10
  11. 11. Chronologie PEC Stratégie Straté« A » LVS + rachis• ( Circonstances ? Trauma ? ) = (collier cervical rigide)• Ronflements, Vomissement = Jaw Thrust + Aspiration + Guedèle GuedèHGT ++++Monitoring/ Scope et ECG +++++« B » O2 MHC puis Ventilation BAVU« C » 2 VVP Sérum physiologique 500 cc/ Voluven 500cc cc/• Remplissage + support drogues« D » Neurologique:• Glasgow = 7/15• Pupilles myosis serré serréIOT / ISR Sellick ( Drogues ++++)VC Lyse ( Drogues )Lutte ACSOS et HTIC:Autres tuyaux:• SNG, SU ….. ParacliniqueHGT = 9 mmolBiologie:• BS ( NFS, Iono, BH, BR, Coag ) Iono,• Enzymes cardiaquesGazométrie à l’arrivée:Gazomé arrivé• PH= 7,23, SPO2 = 89%, PCO2= 55Scanner Cérébral: Cé• Fracture occipitale• Contusion hémorragique frontale droite hé• Œdème cérébral diffus céEEG 11
  12. 12. SurveillanceClinique:• Glasgow évolutif ++++• Pupilles réactives et symétriques ? ré symé• Constantes: TA, pouls, T°, HGT, diurèse T° diurè Fréquence: Toutes les 5 mn en SMUR, 10 mn en salle de Fré déchocage, Horaire en Réa chocage, RéMonitoring/ Courbes:• TA, pouls, Scope• SPO2, ETCO2• PICSoins:• Sondes IOT et autres tuyaux ++++• PSE Lyse OrientationRéanimation polyvalenteIOT et VCLyse au Pentothal 12
  13. 13. ConclusionPathologie fréquente fréEpilepsie primaire idiopathiqueEpilepsie secondaire• Cause ?• Traitement ?• Pronostic ! 13

×