Réactions anaphylactiques
et anaphylactoïdes
Dr GHADDAB ANIS
Anesthésie Réanimation
CHU Farhat Hached Sousse
Charles Richet (1850-1935)
Patiente âgée de 28 ans admise aux urgences pour
œdème et érythème généralisé survenu après le repas
il y a 30 minutes
• ATCD : RAS Pas d’atopie ++
Examen :
Erytheme + œdème et prurit généralisé
Glasgow à 15
TA : 9/5 FC = 100 batt/min
Pas de...
Diagnostic à évoquer ?
Mécanismes des réactions anaphylactoïdes
• Anaphylaxie = Hypersensibilité immédiate
• Histaminolibération non spécifique
• Activation du complément
1) Contact préparant :
Première rencontre avec l'allergène et synthèse d’IgE,
qui vont se fixer sur les mastocytes et baso...
Anaphylaxie
1er contact 2 éme contact
Médiateurs libérés lors de l’anaphylaxie
• Histamine ++
• Tryptase, Chymase, Carboxypeptidase
• PGD2 , TXA2
Histaminolibération non spécifique
Activation du complément
Ne sont pas médiées par des anticorps
L'existence d'une exposi...
Il s’agit d’une réaction anaphylactoide de quel grade ?
Conduite à tenir immédiate ?
Grade de sévérité Symptômes
I
Signes cutanéomuqueux généralisés : érythème,
urticaire, œdème angioneurotique
II
Atteinte m...
Remplissage vasculaire
1) Cristalloïdes : Ringer lactate ou sérum salé isotonique
10 à 25 ml/kg kg en 20 minutes, répétée ...
Adrénaline
• Effet α + : Vasoconstricteur
• Effet β1+ : Inotrope positif
• Effet β2+ : Bronchodilatation
– Grade I : pas d...
Traitement de seconde intention
• Corticoïdes : Hemisuccinate d’hydrocortisone :
200 mg (IV) /6 heures pendant 24 heures
•...
• Allonger la patiente
• Scope : SpO2 , PANI , electrocardioscope
• VVP
• Remplissage vasculaire par Cristalloïdes
• Adrén...
Examens complémentaires à faire ?
Bilan biologique immédiat
ECG +++
• 2 tubes de sang : 7 ml chacun
• Dans l'heure qui suit le début des signes
• Les tubes doivent être transmis au laboratoi...
1) Tryptase sérique
• Nle < à 12 g/l
2) Histamine plasmatique
• Seuil de positivité est de 9 nmol/L
3) Recherche d’IgE spé...
Après remplissage vasculaire par 1 L SS 0,9% et 1
bolus de 10 µg Adrénaline
• TA : 11/7 FC = 85 batt/min
• SPO2 sous 8 l/m...
• Surveillance 24 heures aux urgences
• HSHC : 200 mg/6 heures pendant 24 heures
• À adresser à la consultation d’allergol...
Bilan biologique Secondaire
• 4 à 6 semaines plus tard lors d’une consultation d’allergologie
• But: identifier l’allergène responsable
• Tests cutané...
Patiente âgée de 45 ans a été ramenée aux urgences par
Les pompiers pour malaise
• ATCD : RAS
• Traitée par clamoxyl pour angine
• Glasgow à 13
• TA : 8/6 FC = 120 batt/min froideur des extrémités
• Poly...
Diagnostic ?
Quel est le risque ?
Diagnostic à évoquer ?
Il s’agit d’une réaction anaphylactoide de quel grade ?
Conduite à tenir immédiate ?
• Vasoplégie + fuite capillaire (plasmarragie)
• PAS < à 90 mmHg ou ↓ de la PAS > 50 mmHg
(ou de 30 %) par rapport à la PA...
Grade de sévérité Symptômes
I
Signes cutanéomuqueux généralisés : érythème,
urticaire, œdème angioneurotique
II
Atteinte m...
• Allonger la patiente
• Scope : SpO2 , PANI , electrocardioscope
• VVP
• Remplissage vasculaire par Cristalloïdes
• Adrén...
Remplissage vasculaire
1) Cristalloïdes : Ringer lactate ou sérum salé isotonique
10 à 25 ml/kg kg en 20 minutes, répétée ...
Adrénaline
• Effet α + : Vasoconstricteur
• Effet β1+ : Inotrope positif
• Effet β2+ : Bronchodilatation
– Grade I : pas d...
Traitement du bronchospasme
• Adrénaline si Hypotension associée
• ß 2 mimétique : Salbutamol : ventoline : Aérosol
Si éch...
Traitement de seconde intention
• Corticoïdes : Hemisuccinate d’hydrocortisone :
200 mg (IV) /6 heures pendant 24 heures
Examens complémentaires à faire ?
• ECG
• GDSA , Lactatemie
• Urée et créatininemie
• SGOT , SGPT
• NFS , Plaquettes , TP , TCA , Fibrinemie
1)Tryptase sérique
2) Histamine plasmatique
3) Recherche d’IgE spécifiques
• GDSA :
PH = 7,2 PaO2 = 88 mmHg
PCO2 = 28 mmHg HCO3 - = 17 mmol/l
• Urée = 12 mmol/L Creatininemie = 138 µmol/L
• Na + = ...
30 minutes après une réanimation hémodynamique avec 2 bolus
d’adrénaline à 200 µg et un remplissage vasculaire par 1 L SS ...
• Adrénaline ou Noradrénaline : 0,1 mg/heure
• Hospitalisation en Reanimation
• HSHC : 200 mg/6 heures pendant 24 heures
•...
Agents responsables
• Venins d ’hyménoptères (guêpes, abeilles, frelons)
• Venin de serpent
• Latex (19% des choc anaphylactiques par anesthés...
• Antibiotiques : bétalactamines, cyclines, quinolones,
vancomycine, polymyxine, rifamycine…
• Agents anesthésiques (Curar...
Signes cliniques
Signes cutanéo-muqueux
– Face, cou, face Antérieure du thorax puis généralisation
– Prurit , Urticaire , Erythème
– Réacti...
Signes respiratoires
• Voies aériennes supérieures et inférieures
• Bronchospasme
• OAP lesionnel ++ et/ou cardiogenique
•...
Signes cardiovasculaires
• Tachycardie , Collapsus cardiovasculaire
• Troubles du rythme
• EDC anaphylactique :
Vasoplégie...
CAT si traitement par ß bloquants
Augmenter les doses d'adrénaline : bolus initial de 100 µg
Si échec : 1 à 5 mg toutes les 1 à 2 minutes
Si échec : glucago...
Choc Anaphylactique
Choc Anaphylactique
Choc Anaphylactique
Choc Anaphylactique
Choc Anaphylactique
Choc Anaphylactique
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Choc Anaphylactique

2 723 vues

Publié le

pratique médicale 5ème année FMS

Publié dans : Santé & Médecine, Voyages, Business
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 723
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
106
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Demander ce qu’elle a manger : , a pris AINS POUR DOULEURN ET a manger crustacés
  • L&amp;apos;atopie est une prédisposition de certains sujets à synthétiser des IgE spécifiques de différents allergènes mis en contact avec l&amp;apos;organisme par les voies naturelles. Elle est suspectée à l&amp;apos;interrogatoire par l&amp;apos;existence d&amp;apos;un eczéma constitutionnel, d&amp;apos;un asthme infantile ou d&amp;apos;une rhinite allergique. L&amp;apos;existence d&amp;apos;une atopie ou d&amp;apos;un asthme possède une très faible valeur prédictive de la survenue d&amp;apos;une réaction anaphylactique peranesthésique [27], [134]. Cependant, elle est considérée comme un facteur de risque d&amp;apos;histaminolibération non spécifique, en particulier lors de l&amp;apos;administration de médicaments réputés histaminolibérateurs [
  • Histamine entraine vasoplegie , VD , fuite capillaire , ronchoconstriction
  • Choc Anaphylactique

    1. 1. Réactions anaphylactiques et anaphylactoïdes Dr GHADDAB ANIS Anesthésie Réanimation CHU Farhat Hached Sousse
    2. 2. Charles Richet (1850-1935)
    3. 3. Patiente âgée de 28 ans admise aux urgences pour œdème et érythème généralisé survenu après le repas il y a 30 minutes
    4. 4. • ATCD : RAS Pas d’atopie ++ Examen : Erytheme + œdème et prurit généralisé Glasgow à 15 TA : 9/5 FC = 100 batt/min Pas de signes d’hypo perfusion périphérique FRp = 16 cycles /minute Auscultation cardio-pulmonaire sans anomalies
    5. 5. Diagnostic à évoquer ?
    6. 6. Mécanismes des réactions anaphylactoïdes
    7. 7. • Anaphylaxie = Hypersensibilité immédiate • Histaminolibération non spécifique • Activation du complément
    8. 8. 1) Contact préparant : Première rencontre avec l'allergène et synthèse d’IgE, qui vont se fixer sur les mastocytes et basophiles 2) Contact déclenchant : (réexposition à l’allergène) Fixation de l’allergène sur l’IgE puis dégranulation cellulaire Anaphylaxie
    9. 9. Anaphylaxie 1er contact 2 éme contact
    10. 10. Médiateurs libérés lors de l’anaphylaxie • Histamine ++ • Tryptase, Chymase, Carboxypeptidase • PGD2 , TXA2
    11. 11. Histaminolibération non spécifique Activation du complément Ne sont pas médiées par des anticorps L'existence d'une exposition préalable au produit incriminé n'est pas nécessaire Médiateur : Histamine
    12. 12. Il s’agit d’une réaction anaphylactoide de quel grade ? Conduite à tenir immédiate ?
    13. 13. Grade de sévérité Symptômes I Signes cutanéomuqueux généralisés : érythème, urticaire, œdème angioneurotique II Atteinte multiviscérale modérée, avec signes cutanéomuqueux, hypotension et tachycardie , hyperréactivité bronchique (toux, difficulté ventilatoire) III Atteinte multiviscérale sévère = collapsus, tachycardie ou bradycardie, troubles du rythme cardiaque, bronchospasme ,les signes cutanés peuvent être absents IV ACR V Décès par échec de la réanimation cardiopulmonaire
    14. 14. Remplissage vasculaire 1) Cristalloïdes : Ringer lactate ou sérum salé isotonique 10 à 25 ml/kg kg en 20 minutes, répétée si besoin 2) Colloïdes : Lorsque la perfusion de cristalloïdes dépasse 30 ml/kg
    15. 15. Adrénaline • Effet α + : Vasoconstricteur • Effet β1+ : Inotrope positif • Effet β2+ : Bronchodilatation – Grade I : pas d’Adrénaline – Grade II : Adrénaline : 10 à 20 μg / 1 à 2 minutes – Grade III : Adrénaline : 100 à 200 μg / 1 à 2 minutes – Grade IV : MCE + Adrénaline 1 mg / 2 minutes
    16. 16. Traitement de seconde intention • Corticoïdes : Hemisuccinate d’hydrocortisone : 200 mg (IV) /6 heures pendant 24 heures • Prévention des manifestations récurrentes de l'anaphylaxie • POlaramine
    17. 17. • Allonger la patiente • Scope : SpO2 , PANI , electrocardioscope • VVP • Remplissage vasculaire par Cristalloïdes • Adrénaline : 10 µg / 2minutes • Apport d’O2 par masque à haute concentration
    18. 18. Examens complémentaires à faire ?
    19. 19. Bilan biologique immédiat ECG +++
    20. 20. • 2 tubes de sang : 7 ml chacun • Dans l'heure qui suit le début des signes • Les tubes doivent être transmis au laboratoire dans les 2 heures • En cas d'impossibilité : conservation dans le réfrigérateur à + 4°C pendant 12 heures au maximum
    21. 21. 1) Tryptase sérique • Nle < à 12 g/l 2) Histamine plasmatique • Seuil de positivité est de 9 nmol/L 3) Recherche d’IgE spécifiques
    22. 22. Après remplissage vasculaire par 1 L SS 0,9% et 1 bolus de 10 µg Adrénaline • TA : 11/7 FC = 85 batt/min • SPO2 sous 8 l/min 02 : 98% Conduite à tenir ?
    23. 23. • Surveillance 24 heures aux urgences • HSHC : 200 mg/6 heures pendant 24 heures • À adresser à la consultation d’allergologie pour bilan secondaire
    24. 24. Bilan biologique Secondaire
    25. 25. • 4 à 6 semaines plus tard lors d’une consultation d’allergologie • But: identifier l’allergène responsable • Tests cutanés: Prick test , Intradermoréactions • Tests biologiques: Recherche IgE spécifiques • Tests de réintroduction
    26. 26. Patiente âgée de 45 ans a été ramenée aux urgences par Les pompiers pour malaise
    27. 27. • ATCD : RAS • Traitée par clamoxyl pour angine • Glasgow à 13 • TA : 8/6 FC = 120 batt/min froideur des extrémités • Polypneique à 20 cycles/min • Râles sibilants aux 2 champs pulmonaires • Erytheme du visage , face et cou
    28. 28. Diagnostic ? Quel est le risque ?
    29. 29. Diagnostic à évoquer ?
    30. 30. Il s’agit d’une réaction anaphylactoide de quel grade ? Conduite à tenir immédiate ?
    31. 31. • Vasoplégie + fuite capillaire (plasmarragie) • PAS < à 90 mmHg ou ↓ de la PAS > 50 mmHg (ou de 30 %) par rapport à la PAS de référence • Tachycardie , Tachypnée • Pouls artériels périphériques sont filants,voire absents • Peau est pâle,froide et moite , marbrures • Troubles de conscience + agitation ou une somnolence • Oligoanurie (diurèse < à 20 ml / heure) EDC Anaphylactique
    32. 32. Grade de sévérité Symptômes I Signes cutanéomuqueux généralisés : érythème, urticaire, œdème angioneurotique II Atteinte multiviscérale modérée, avec signes cutanéomuqueux, hypotension et tachycardie , hyperréactivité bronchique (toux, difficulté ventilatoire) III Atteinte multiviscérale sévère = collapsus, tachycardie ou bradycardie, troubles du rythme cardiaque, bronchospasme ,les signes cutanés peuvent être absents IV ACR V Décès par échec de la réanimation cardiopulmonaire
    33. 33. • Allonger la patiente • Scope : SpO2 , PANI , electrocardioscope • VVP • Remplissage vasculaire par Cristalloïdes • Adrénaline : 100 à 200 µg / 2minutes • Apport d’O2 par masque à haute concentration
    34. 34. Remplissage vasculaire 1) Cristalloïdes : Ringer lactate ou sérum salé isotonique 10 à 25 ml/kg kg en 20 minutes, répétée si besoin 2) Colloïdes : Lorsque la perfusion de cristalloïdes dépasse 30 ml/kg
    35. 35. Adrénaline • Effet α + : Vasoconstricteur • Effet β1+ : Inotrope positif • Effet β2+ : Bronchodilatation – Grade I : pas d’Adrénaline – Grade II : Adrénaline : 10 à 20 μg / 1 à 2 minutes – Grade III : Adrénaline : 100 à 200 μg / 1 à 2 minutes – Grade IV : MCE + Adrénaline 1 mg / 2 minutes
    36. 36. Traitement du bronchospasme • Adrénaline si Hypotension associée • ß 2 mimétique : Salbutamol : ventoline : Aérosol Si échec : bolus 100 à 200 µg IV puis 5 à 25 µg/mn
    37. 37. Traitement de seconde intention • Corticoïdes : Hemisuccinate d’hydrocortisone : 200 mg (IV) /6 heures pendant 24 heures
    38. 38. Examens complémentaires à faire ?
    39. 39. • ECG • GDSA , Lactatemie • Urée et créatininemie • SGOT , SGPT • NFS , Plaquettes , TP , TCA , Fibrinemie
    40. 40. 1)Tryptase sérique 2) Histamine plasmatique 3) Recherche d’IgE spécifiques
    41. 41. • GDSA : PH = 7,2 PaO2 = 88 mmHg PCO2 = 28 mmHg HCO3 - = 17 mmol/l • Urée = 12 mmol/L Creatininemie = 138 µmol/L • Na + = 138 mmol/l K+ = 4 mmol/l cl- = 110 mmol/L • Bilan hépatique et hématologique sans anomalies
    42. 42. 30 minutes après une réanimation hémodynamique avec 2 bolus d’adrénaline à 200 µg et un remplissage vasculaire par 1 L SS 0,9% : • TA : 10 /7 FC =90 batt/min • FRp = 15 cycles /min • SPO2 = 95% sous 8 L/min O2 • Disparition des râles sibilants Conduite à tenir ?
    43. 43. • Adrénaline ou Noradrénaline : 0,1 mg/heure • Hospitalisation en Reanimation • HSHC : 200 mg/6 heures pendant 24 heures • Consultation d’allergologie pour bilan secondaire
    44. 44. Agents responsables
    45. 45. • Venins d ’hyménoptères (guêpes, abeilles, frelons) • Venin de serpent • Latex (19% des choc anaphylactiques par anesthésiques) • Gélatines , Dextrans • Aliments ( fruits secs, crustacés, poissons, lait, œufs…) • Vaccins • Les vitamines (thiamine, Ac folique) • Hormones et enzymes (insuline , streptokinase) • Pollens
    46. 46. • Antibiotiques : bétalactamines, cyclines, quinolones, vancomycine, polymyxine, rifamycine… • Agents anesthésiques (Curares 62%) • Antalgiques (AINS, Glafénine, pyrazolés) • Les produits de contraste iodés
    47. 47. Signes cliniques
    48. 48. Signes cutanéo-muqueux – Face, cou, face Antérieure du thorax puis généralisation – Prurit , Urticaire , Erythème – Réaction maculo-papuleuses • L’œdème de Quincke : – Atteint la face, le cou, la langue – Peut s’étendre au larynx avec dysphonie, dyspnée – Risque majeur : Asphyxie, Arrêt respiratoire
    49. 49. Signes respiratoires • Voies aériennes supérieures et inférieures • Bronchospasme • OAP lesionnel ++ et/ou cardiogenique • Œdème de Quincke: Asphyxie, Arrêt respiratoire • Autres signes : – Rhinorrhée, obstruction nasale – Toux sèche, raucité de la voie
    50. 50. Signes cardiovasculaires • Tachycardie , Collapsus cardiovasculaire • Troubles du rythme • EDC anaphylactique : Vasoplégie + fuite capillaire (plasmarragie)
    51. 51. CAT si traitement par ß bloquants
    52. 52. Augmenter les doses d'adrénaline : bolus initial de 100 µg Si échec : 1 à 5 mg toutes les 1 à 2 minutes Si échec : glucagon : 1 à 2,5 mg puis 2,5 mg/heure

    ×