Noyades

3 074 vues

Publié le

Pratique Médicale 5ème année FMS

Publié dans : Santé & Médecine, Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 074
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
241
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Hyperglycemie par hyperadrenergisme lié au stress
    Acidose metabolique lactique par hypoxie
    Hypernatremie car eau mer hypertonique appel d’eau vers alveole
  • Hyperglycemie par hyperadrenergisme lié au stress
    Acidose metabolique lactique par hypoxie
    Hypernatremie car eau mer hypertonique appel d’eau vers alveole
  • Noyades

    1. 1. Noyades Dr GHADDAB ANIS Assistant Hospitalo-universitaire Anesthésie Réanimation CHU Farhat Hached Sousse
    2. 2. Mécanismes de la noyadeMécanismes de la noyade 1) Noyade primaire ou noyade vraie : La victime est dans l’incapacité de maintenir la tête hors de l’eau Par épuisement 2) Noyade secondaire ou hydrocution : Syncope thermo-différentielle , choc allergique , IDM Malaise vagal , Convulsion , traumatisme cranien ECG ++++
    3. 3. 1) Submersion → arrivée du liquide dans la trachée → laryngospasme → apnée réflexe de quelques sec à 2 minutes + bradycardie vagale 2) Reprise de la respiration → Inondation broncho-alveolaire 3) Arrêt respiratoire + perte de conscience + Troubles du rythme 4) Arrêt cardiaque et lésions cérébrales hypoxiques
    4. 4. Stades de noyade • STADE I : AQUA STRESS • STADE II : HYPOXIE MODEREE • STADE III : HYPOXIE MAJEURE • STADE IV : ANOXIQUE
    5. 5. Asphyxie aiguë en milieu aquatique Hypoxie précoce et constante Conditionne le pronostic vital et fonctionnel Réanimation basée sur l’oxygénation
    6. 6. Patient âgé de 65 ans, victime d’une noyade en eau de mer Amené par sa famille aux urgences
    7. 7. • OY : spontanée RV orientée RM : adaptée à la demande • Polypneique à 25c/min sans signes de lutte respiratoire • râles crépitants aux deux bases pulmonaires • TA: 11/7 FC: 100 batt/min • Pas de lésion traumatique évidente • Température = 36 °
    8. 8. • Quel stade de noyade ? • Conduite à tenir thérapeutique immédiate ?
    9. 9. Quel stade de noyade ? •STADE I : AQUA STRESS : pas d’inhalation •STADE II : HYPOXIE MODEREE : inhalation •STADE III : HYPOXIE MAJEURE : Détresse respiratoire aigue •STADE IV : ANOXIQUE : ACR
    10. 10. • Scope , VVP • Sonde nasogastrique • Oxygénothérapie : Masque haute concentration 10 L /min VNI ou CPAP 95% 90
    11. 11. Obu d’oxygène Rotamétre Fi02 = 0,21 + 0,04 x débit O2 Ex : débit 5 l/min FiO2 = 0,21 + 0,04 x 5 = 0,41
    12. 12. Ventilation non invasive Intubation trachéale et ventilation mécanique Fi02 = 0,21 à 1
    13. 13. Ventilation non invasive
    14. 14. • Réchauffement : Enlever les habits mouillés Couverture chauffante ou air chaud pulsé Couverture isolante • Antibiothérapie probabiliste : Augmentin ?
    15. 15. Examens complémentaires ?
    16. 16. • Glycémie capillaire (dextro) • Ionogramme sanguin • GDSA • Radiographie thorax • ECG
    17. 17. • Glycémie = 1,2 g/l • Na+ = 150 mmol/l K+ = 4 mmol/l • GDSA : PH = 7,46 PaO2 sous 10 l/min O2 = 88 mmHg SaO2 = 95% PaCO2 = 28 mmHg HCO3- = 22 mmol/l
    18. 18. Y a-t-il une indication aux diurétiques et pourquoi ?
    19. 19. • OAP lésionnel : atteinte Membrane alvéolo -capillaire
    20. 20. • Quel pourrait être le mécanisme de la noyade ?
    21. 21. Conduite à tenir ?
    22. 22. • Hospitalisation en Unité de soins intensifs de cardiologie • Bilan étiologique de la TAC/FA : Bilan thyroïdien , Echographie cardiaque • HBPM ou Héparine sodique dose curative • Cardioversion chimique: Amiodarone ( cordarone) : 300 mg en 30 minutes puis 900 mg/24 heures
    23. 23. • Patient âgé de 35 ans : noyade en eau de mer • Il a été Sorti de l’eau Par les secouristes
    24. 24. • OY : à l’appel RV : incompréhensible RM à la demande • Pas de lésion traumatique • Polypnée à 30 cycles/min balancement thoracoabdominal • Râles crépitants diffus aux 2 champs pulmonaires • Cyanosé SPO2 : sous 1O l/min O2 = 82% • TA : 9/4 FC = 45/min • Température : 34 º
    25. 25. • Quel stade de noyade ? • Conduite à tenir immédiate ?
    26. 26. Quel stade de noyade ? • STADE I : AQUA STRESS • STADE II : HYPOXIE MODEREE • STADE III : HYPOXIE MAJEURE • STADE IV : ANOXIQUE
    27. 27. • Collier cervical • Intubation trachéale + ventilation mécanique + sédation • PEEP : maintenir les alvéoles ouvertes en fin d’expiration • Remplissage vasculaire + Noradrénaline • Atropine = 0,5 mg (IV) • Réchauffement • Sonde gastrique • Antibiothérapie : Augmentin
    28. 28. • Glycémie capillaire (dextro) • Ionogramme sanguin • GDSA • Radiographie thorax • ECG
    29. 29. • Glycémie = 2,4 g/l • Na+ = 148 mmol/l K+ = 4 mmol/l • GDSA sous Fi02 = 0,5 PH = 7,30 PaO2 = 70 mmHg SaO2 = 91% PaCO2 = 38 mmHg HCO3- = 18 mmol/l
    30. 30. • Quel pourrait être le mécanisme de la noyade ? • Quels Examens complémentaires faut-il faire?
    31. 31. • ECG ++ • TDM cérébrale ++ et cervicale
    32. 32. • ECG et TDM cérébrale + cervicale : normaux • Quel serait le mécanisme le plus probable de la noyade ?
    33. 33. Noyade primaire ou noyade vraie
    34. 34. • Patient âgé de 45 ans • Noyade primaire en eau douce • Arrêt cardiorespiratoire Premier geste à faire ?
    35. 35. Massage cardiaque externe • Paume de la main au milieu Sternum entre les 2 mamelons • 30 compressions thoraciques • Dépression thoracique de 4 cm • Temps de compression = Temps de décompression • 30 compressions / 2 insufflations
    36. 36. FV ou TV Asystolie CEE Adrénaline 1 mg Défibrillateur : analyser le rythme cardiaque
    37. 37. • MCE + Adrenaline 1mg /3 min • Intubation orotrachéale → Compressions thoraciques continues • Le temps nécessaire pour intuber ne doit pas faire interrompre la RCP plus de 30 secondes • Vérifier la bonne position de la sonde FiO2 = 1 • Si intubation difficile : ventilation au masque et au ballon
    38. 38. • Patient âgé de 65 ans retrouvé inconscient dans son jardin • HTA sous lopril + loxen + lasilix
    39. 39. • OY : à l’appel RV : incompréhensible RM à la demande • Pas de lésion traumatique • Polypnée à 25 cycles/min SPO2 = 95% • TA : 9/4 FC = 95/min • Température : 40 º • Sueurs +++
    40. 40. • Scope , VVP • Remplissage vasculaire par : Sérum salé isotonisque ou Gelofusine ++ • Oxygénothérapie 6 L /min • Refroidissement externe ++++
    41. 41. • Ionogramme sanguin Glycémie • Urée creatininémie • GDSA • CPK • ECG • RX Thorax
    42. 42. • Glycémie = 2 g/l • Na+ = 148 mmol/l K+ = 4 mmol/l • Ureé = 12 mmol/l Créat = 150 • CPK = 1500 UI/l • GDSA PH = 7,25 PaO2 = 85 mmHg SaO2 = 95 % PaCO2 = 25 mmHg HCO3- = 18 mmol/l
    43. 43. • Un enfant âgé de 12 ans • Ramené par les pompiers pour noyade Primaire en eau douce
    44. 44. • OY : à l’appel RV orientée RM : adaptée à la demande • Polypneique à 30 c/min • Battement des ailes du nez avec tirage intercostal • râles crépitants aux deux bases pulmonaires • TA: 11/7 FC: 100 batt/min • Pas de lésion traumatique évidente • Température = 35 °
    45. 45. • Quel stade de noyade ? • Conduite à tenir immédiate ?
    46. 46. Quel stade de noyade ? •STADE I : AQUA STRESS : pas d’inhalation •STADE II : HYPOXIE MODEREE : inhalation •STADE III : HYPOXIE MAJEURE : Détresse respiratoire aigue •STADE IV : ANOXIQUE : ACR
    47. 47. • Scope , VVP • Sonde nasogastrique • Oxygénothérapie : Masque haute concentration 10 L /min Ou CPAP • Réchauffement
    48. 48. • Glycémie capillaire (dextro) • Ionogramme sanguin • GDSA • Radiographie thorax • ECG
    49. 49. • Glycémie = 1,2 g/l • Na+ = 140 mmol/l K+ = 4 mmol/l • GDSA : PH = 7,48 PaO2 sous 10 l/min = 87 mmHg SaO2 = 95% PaCO2 = 25 mmHg HCO3- = 22 mmol/l
    50. 50. • 45 minutes après son admission : Pas aggravation clinique avec balancement thoraco-abdominal et début d’épuisement malgrés CPAP avec PEEP à 8 cmH20 SPO2 = 90 % Conduite à tenir ?
    51. 51. • Intubation trachéale + ventilation mécanique • PEEP • Sédation • Antibiothérapie : Augmentin

    ×