test

175 vues

Publié le

test

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
175
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Présenter ma présentation: 10 min PP: théorie et choix 15 min Démo 5 min réflexion sur le WS et projet
  • Concept En 2000, l’inventeur du Web, Tim Berners-Lee, donnait la définition suivante: «  Le Web sémantique est une extension du Web classique où l’information reçoit une signification bien définie améliorant les possibilités de travail collaboratif entre les ordinateurs et les machines.  » En d’autres termes, si le Web est une grande bibliothèque, il est plus facile de consulter son catalogue que de parcourir toutes ses allées. WS c’est l’ensemble de technologies visant à rendre le contenu des ressources du World Wide Web accessible et utilisable par les programmes et agents logiciels, grâce à un système de métadonnées formelles, utilisant notamment la famille de langages développés par le W3C . Le Web sémantique est fondé sur les protocoles et langages standards du Web  : Le protocole HTTP . Les URI (Uniform Resource Identifiers). Le langage XML (dans le cas, majoritaire, où RDF est sérialisé en XML). À ces standards s'ajoutent ceux qui sont propres au Web sémantique : RDF  : modèle conceptuel permettant de décrire toute donnée . RDF Schema  : langage permettant de créer des vocabulaires, ensembles de termes utilisés pour décrire des choses. OWL  : langage permettant de créer des ontologies , Une ontologie permet de structurer un ensemble d'objets afin de leur donner du sens. Elle définit l’ensemble des rapports possibles entre ces objets et permettent de créer certaines restrictions sur ces liens ainsi elle précise des termes et des relations d'un sujet précis. SPARQL  : langage de requêtes pour obtenir des informations à partir de graphes RDF. Linked Data :est un terme utilisé pour décrire une méthode d'exposition, de partage, et de la connexion de données sur le Web sémantique. L’information utile On pourrait résumer les capacités d’un moteur de recherche en ceci: ‘Quelles sont les pages contenant les termes X ?’ et ‘Quelles sont les pages les plus populaires au sujet de Y ?’. L’objectif du Web sémantique est d'arriver à un Web ‘intelligent’ , où les informations ne seraient plus stockées mais ‘comprises’ par les ordinateurs afin d'apporter à l'utilisateur ce qu'il cherche vraiment. Il ne s'agit pas d'une intelligence artificielle permettant au Web de réfléchir, mais simplement de regrouper l'information de manière utile , comme pour une gigantesque base de données, où tout est écrit en langage structuré. Situation actuelle Bien que le Web 3.0 a déjà atteint une certaine maturité, surtout au niveau structurel (RDF, OWL, SPARQL…) les projets concrets ne foisonnent pas. L’initiative du Web sémantique reste encore aujourd’hui marginale face aux problématiques courantes du Web, comme par exemple la publication de contenu. Projet données publiques (Internet): Powerset ou TrueKnowledge: moteur de recherche intelligent en langage naturel sur wikipedia. Dbpedia la meilleure représentation du concept de Linked Data Adaptative blue : sémantisation des liens : « Structurer les contenus publiés sur le web » Projet données privées (Intranet): Webfountain, Nepomuk KDE intégrera un index de toutes les informations textuelles(mails, documents bureautiques, agenda, ) et cherchera à tisser des liens entre ces donnée Objectifs du projet 1.Utiliser Internet comme source d’informations. 2. Sémantiser ces données 3. Les stocker et déduire de nouvelles choses 4. Démonstrateur: Interface graphique, mise-en-avant de la plus value
  • test

    1. 1. Web 3.0: Le Web comme base de données Etudiant: Antoine Darbellay Professeur: Anne Le Calvé
    2. 2. Le Web sémantique <ul><li>Concept </li></ul><ul><ul><li>Langage standard du Web </li></ul></ul><ul><ul><li>Langage du Web sémantique </li></ul></ul><ul><ul><li>Linked Data </li></ul></ul><ul><li>L’information utile </li></ul><ul><li>Situation actuelle </li></ul><ul><ul><li>Données publiques </li></ul></ul><ul><ul><li>Données privées </li></ul></ul>Le Web comme base de données
    3. 3. Architecture du système Le Web comme base de données

    ×