Le traitement des déchets solides
est cher!
Ce coût augmente considérablement quand les
règles de bases ne sont pas respec...
La consommation
L'institutionnel
Le tri à la source
La collecte
sélective
Le tri à posteriori
Le recyclage et la valorisat...
Tri à la source
Le tri à la source est le meilleur moyen de réduire le coût des déchets
solides car:
 Le tri permet de ré...
CET (classe 3)
Pas de traitement
particulier
Déchets ménagers bruts
Tri
Recyclage Déchet final
Organique Inorganique
CET (...
Connaître ses déchets pour :
 Evaluer le gisement disponible
 Permettre aux investisseurs et entrepreneurs de faire des ...
CET (classe 3)
Pas de traitement
particulier
Déchets ménagers bruts
Tri
Recyclage Déchet final
Organique Inorganique
CET (...
Recirculation
Type de géologie Compatible pour la
création d’un CET
Non compatible pour la
construction d’un CET
ou à très...
 Pour la construction de pistes et de plateformes sur les déchets
 Pour le compactage et densification des déchets
 Pou...
 Il n'existe pas de système de traitement universel que ce soit de l'incinération, du CET… chaque
choix de traitement va ...
 Du point de vue global
 Un CET n'est pas une décharge, c'est une installation industrielle et, comme toute autre ou ins...
Présentation "Concept, construction et exploitation de CET" Chlef 15 Décembre 2016
Présentation "Concept, construction et exploitation de CET" Chlef 15 Décembre 2016
Présentation "Concept, construction et exploitation de CET" Chlef 15 Décembre 2016
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation "Concept, construction et exploitation de CET" Chlef 15 Décembre 2016

325 vues

Publié le

Présentation de l'expert MARIO MENEGOTTO lors de la journée d'études du 15 Décembre 2016, organisée par la direction de l'environnement de Chlef

Publié dans : Développement personnel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
325
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
95
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation "Concept, construction et exploitation de CET" Chlef 15 Décembre 2016

  1. 1. Le traitement des déchets solides est cher! Ce coût augmente considérablement quand les règles de bases ne sont pas respectées, par la communauté ou les individus La durabilité de la gestion des déchets solides dépend de son coût.
  2. 2. La consommation L'institutionnel Le tri à la source La collecte sélective Le tri à posteriori Le recyclage et la valorisation
  3. 3. Tri à la source Le tri à la source est le meilleur moyen de réduire le coût des déchets solides car:  Le tri permet de réduire la quantité de déchets arrivant in fine au CET;  Le tri facilite le recyclage (ex. compostage) ;  Le tri permet de regrouper les matériaux qui peuvent finalement être recyclés (métaux, sable, verre…). Le tri à la source présente de nombreux avantages:  L’effort vient de toute la population et se réalise en "coût masqué"  Le tri ne nécessite pas de compétences ou de hauts niveaux de formation;  Il permet de diminuer considérablement la quantité de déchets solides qui demandent de lourdes infrastructures en traitement final. Désavantages du tri à la source :  Il est nécessaire de mener plusieurs campagnes de collectes à moins qu’elles ne soient directement organisées par une organisation de recyclage. Le déchets doit être considéré comme une matière première
  4. 4. CET (classe 3) Pas de traitement particulier Déchets ménagers bruts Tri Recyclage Déchet final Organique Inorganique CET (classe 2) CET Post-gestion… Implications Traitement des lixiviats Traitement des biogaz EEE Déchets verts et bois Papier et carton Verre Métauix Plastiques Autres… Refus
  5. 5. Connaître ses déchets pour :  Evaluer le gisement disponible  Permettre aux investisseurs et entrepreneurs de faire des plans financier corrects et viables  Les recycleurs actuels doivent émettre leurs besoins pour adapter les analyses de caractérisation (exemple PET, PVC, PEHD… pour les bouteilles plastique) Composition des déchets à Mostaganem (2014) AND Nord Composant Printemps Eté Automne Hiver Annuel Organiques 65,6% 80,3% 72,8% 64,8% 55,01% Papier et carton 14,5% 8,3% 18,0% 20,0% 10,65% Polymères (PVC, PE, PET, …) 10,8% 7,5% 5,9% 8,5% 16,51% Métaux ferreux et non ferreux 1,5% 1,0% 1,0% 2,2% 2,52% Verre 2,9% 1,3% 0,9% 2,8% 0,86% Textiles 2,8% 1,3% 1,0% 1,5% 11,76% Divers 1,9% 0,3% 0,4% 0,2% Déchets spéciaux 0,41% Autres combustibles 1,67% Autres, non combustibles 0,75% Total 100,00% 100,00% 100,00% 100,00% 100,00% Humidité 61,40% 65,30% 51,30% 49,10%
  6. 6. CET (classe 3) Pas de traitement particulier Déchets ménagers bruts Tri Recyclage Déchet final Organique Inorganique CET (classe 2) CET Post-gestion… Implications Traitement des lixiviats Traitement des biogaz EEE Déchets verts et bois Papier et carton Verre Métauix Plastiques Autres… Refus Le déchet ultime a un coût élevé mais n'est malheureusement pas à exclure Le déchets doit être considéré comme une matière première
  7. 7. Recirculation Type de géologie Compatible pour la création d’un CET Non compatible pour la construction d’un CET ou à très hauts coûts Climat Sec Humide Type de déchet final Inorganique Lixiviats en faible quantité Pas ou très peu de biogaz Evaporation Pas de traitement ou incinération en torchères Lixiviats en grande quantité Biogaz en quantité et à traiter Mauvaise qualité (<45%CH4) TraitementRecirculation Bonne qualité (min 45%CH4) Organique Cogénération ou incinération en torchères Incinération en torchères Système de traitement à développer en fonction de la qualité des lixiviats Stripping Sédimentation Biologie Physico-chimique Filtration (ultrafiltration, osmoses inverse, …) + + + +
  8. 8.  Pour la construction de pistes et de plateformes sur les déchets  Pour le compactage et densification des déchets  Pour la gestion et le traitement des lixiviats  Pour le contrôle des émanations de gaz et dégazage 10-15cm de gravier de granulométrie 20/40mm30-50cm de graviers de granulométrie 56/120mmGeotextile anti-contaminant non tissé min. 400g/m² Déchets compactés 0,40-0,50m 5 à 6m Terre et formation denappes perchées Compost 20cm ou terres organiques minimum 30cm Géotextile non tissé minimum 200gr/m² Déchets compactés profiles en pente de 8/4 (26,5 ) 8/4 = 26,5 Distance maximum accessible 8 4 Talus final des déchets après tassement Talus initial des déchets avant tassement 3, 2
  9. 9.  Il n'existe pas de système de traitement universel que ce soit de l'incinération, du CET… chaque choix de traitement va dépendre des types de déchets, du climat, du contexte socio- économique…  Ne pas s'arrêter à des frontières administratives étroites  Chaque système de traitement maintien des contraintes comme :  Incinération :  Gestion des REFIOM (poussières de traitement de fumées)  Gestion des mâchefers  Volumes annuels disponibles (pas inférieur à 150.000t/an)  La période de shutdown annuel implique une gestion des OMB durant au moins 4 à 6 semaines…où vas-t- on les porter  …  Centres d'enfouissement technique :  Traitement des lixiviats  Traitement des biogaz (dégazage, torchères, cogénération éventuelle…)  Disponibilité de foncier  …  Aucun système actuel de traitement n'est une solution radicale  Il faut également considérer des sous-contraintes comme : ◦ Traitement des lixiviats :  Osmose inverse, 30 à 40% de concentrat liquide contenant TOUS les polluants reste à éliminer, coûts d'investissements et d'exploitation élevés  Biologie+physico-chimique, il reste les boues à gérer qui concentrent les polluants…
  10. 10.  Du point de vue global  Un CET n'est pas une décharge, c'est une installation industrielle et, comme toute autre ou installation industrielle elle doit être gérée et exploitée correctement.  Du point de vue stratégique  Prévoir à plus grande échelle l'organisation du traitement des déchets (inter-wilayas…)  Connaître ses tonnages de déchets, ses caractéristiques  Tenir compte des contextes locaux (climat, réseau routier…)  Réserver des espaces d'équipements collectifs (foncier) pour les déchets solides comme pour les stations d'épuration des eaux usées, les gares ferroviaires, gares de bus…)  Assurer une stratégie soutenable dans le temps (coûts les plus bas possibles) et respectueuse de l'environnement (préservation patrimoine naturel, immobilier…)  S'assurer des moyens de recouvrement (TEOM…) pour assurer la pérennité du système  Etudes techniques et contrôle des travaux  Utiliser la géomorphologie naturelle au maximum  Obtenir les volumes réels des infrastructures y compris les dômes de casier… et ratios V/S  Limiter la taille des cellules et séparer les drainages eaux pluviales et lixiviats  Les bilans hydriques doivent faire partie des études et des solutions de gestion et de traitement des lixiviats doivent être fournies lors de l'étude et intégrées au projet  Ne pas improviser, le BE doit comprendre ce qu'il conçoit et pourquoi…pour éviter les manquements constatés dans les études et les défauts lors de la construction  Etudes d'impact environnemental  Elles devraient être plus précises, au niveau impact visuel final, gestion lixiviats, protection nappes souterraines…

×